Des citoyens très bien sous tous les rapports

Des citoyens très bien sous tous les rapports

Monsieur François Martin est très bien sous tous les rapports. Il est socialiste et cadre dans une multinationale d’inspiration socialiste qui opère en Fran­çafrique à l’import-export. De ce fait, l’entreprise a de nombreux comptes on-shore, off-shore et dans tous les shores. De ce fait, M. François Martin est très à l’aise.

Mme François Héloïse Martin est également socialiste. Elle dirige la rédaction d’un journal de gauche. Tous deux sont favorables à l’immigration. Ils disent que c’est une chance pour la France. Aussi ont-ils engagé une jeune Malienne pour garder leur plus jeune enfant. Elle s’appelle Nafissatou. Elle est francophone, car elle vit en France depuis 20 ans. Son père, Diallo, réside également en France. Il est au chômage depuis 20 ans aussi. Il occupe un bel appartement social aux 4000, à La Courneuve. Le frère de Nafissatou est sous-chef d’équipe à la voirie dans le 1er arrondissement de Paris. Il est très pieux et se rend à la mosquée tous les vendredis. Il est salafiste et entretient des rapports suivis avec Al Qaïda. Il dit qu’il va rejoindre les djihadistes au Mali.

M. et Mme Martin sont anti-américains, parce que, disent-ils, l’Amérique est le repère du grand capital. Cependant, leur fils aîné fait de bonnes et onéreuses études à l’université Columbia près de New York, où M. et Mme Martin se rendent souvent, ville cosmopolite et agréable disent-ils.

Ils se rendent aussi souvent à Mougins où ils ont une villa comme François Hollande. Mougins est une commune des Alpes Maritimes au nord de Cannes. Les propriétés y coûtent très cher. Cependant, M. Martin n’est pas à l’ISF. On remarquera à ce sujet qu’il y a, en France, deux sortes de riches : les riches socialistes, qui, tout en étant riches, ne sont pas riches, et les riches non socialistes, en quelque sorte vulgaires, qui, eux, sont riches. Comme M. Martin n’est pas assujetti à l’ISF, il est favorable à l’ISF.

Mme Martin a deux frères qui ont bien réussi : « Ils ont fait l’ENA. » L’aîné a été directeur de cabinet de la ministre des Handicapés, puis de la ministre des Vieux, tout en étant chargé d’étudier la création d’un ministère des Prématurés. Car il n’a pas échappé aux socialistes que tous les jeunes Français bien formés s’en vont faire carrière aux États-Unis, au Canada, en Chine, ou à Singapour. Il convenait de les persuader dès leur plus jeune âge de rester en France et au chômage. L’autre frère de Mme Martin qui, lui aussi, a fait l’ENA, étant lui aussi socialiste et diplomate, a été tout naturellement affecté à la cellule diplomatique de l’Élysée. Là, il s’est fait remarquer par une forte appétence pour le printemps et les Arabes. Si bien qu’il a été nommé, bien qu’encore jeune, ambassadeur dans un pays du Maghreb. Aussitôt en poste, il s’est employé à enseigner aux musulmans comment appliquer la charia. Les musulmans étonnés l’ont viré vite fait – en langage diplomatique, le mot « viré » n’est pas convenable ; on dit que les musulmans ont demandé son rappel.

Pour autant, ce jeune ambassadeur n’a pas été puni. Il a été envoyé à Bruxelles pour suivre la réglementation européenne en matière agro-alimentaire et plus particulièrement la place des facteurs écologiques de 2e génération dans la fabrication de la moutarde de Dijon. Un autre dossier lui a été confié : l’appellation chou de Bruxelles. Il est apparu, en effet, que le mot Bruxelles n’avait pas sa place à côté du mot chou. Certains peuvent croire, en effet, que l’UE et ses 50 000 fonctionnaires sont dans les choux, ce qui n’est pas le cas. Notre énarque a donc suggéré que le mot Bruxelles soit supprimé. On aurait ainsi tout simplement des gros choux et des petits choux. Les débats ont été très âpres. Aucune décision n’a été prise. Ces deux dossiers seront donc soumis à la Commission. Aux dernières nouvelles, le poste d’ambassadeur à Bangui a été proposé au frère de Madame qui va ainsi connaître l’été africain après le printemps arabe.

M. et Mme Martin vont mettre à profit leur prochain congé pour participer à un congrès socialiste à Nice sur le génocide mis en œuvre, au nom des droits de l’homme et des valeurs républicaines, contre les catholiques vendéens à travers la pensée de Jean Jaurès. Ce sera très intéressant.

Pour terminer, je livrerai au lecteur quel­ques mots de réconfort. Le président a dé­couvert que le peuple français, lucide dans son ensemble, est très pessimiste devant l’incurie, la gabegie éhontée et le ridicule de son gouvernement. Étant très humanitaire, bien que très impopulaire, François Hollande a donc décidé de les distraire. Il leur a offert le cirque, rue du Cirque, en chevauchant un scooter et pas seulement un scooter, ce qui a provoqué dans le monde entier une grande hilarité. Comme l’a dit Najat Belkacem, porte-parole du gouvernement, « la France véhicule une image de perfection qui impressionne tout le monde ».

De même que les petits enfants au cirque, les Français en redemandent. Alors, après Ségolène, une dame bien connue à Paris, puis Valérie, puis ces temps-ci Julie, on pourrait avoir, successivement ou simultanément, Noémie, Mélanie, et pourquoi pas Fatima. Inch Allah !

« Moi, président de la république, je ferai en sorte que mon comportement soit à chaque instant exemplaire »!  

 

Christian Lambert

Ancien Ambassadeur de France

Partager cette publication

(7) Commentaires

  • Oeildevraicon Répondre

    Le même mais en plus court…

    Un haut fonctionnaire sur son trône perché,
    Ne foutait rien de toute la journée.
    Un bon français voyant dans cette position le socialo ,
    L’interpelle et lui demande aussitôt :
    Dis-moi bel enfoiré, comme toi, puis-je m’asseoir
    Et ne rien foutre du matin au soir ?
    Sans problème lui répond l’énarque,
    Si tu as traversé la méditerranée, en barque,
    Ou si ton chômage, tu as consommé.
    A ces mots le gaulois ne se senti plus pissé,
    Et sa tente il planta, devant l’Elysée.
    Lorsque le sinistre de l’intérieur en fut avisé,
    Il déclara la Ripoublique en danger,
    Et la nuit au poste, lui fit passer.

    Moralité
    Pour rester assis à ne rien branler ,
    Mieux vaut être très haut placé,
    Et les hautes écoles, avoir fréquenté.
    Cependant si vous êtes étrangers,
    L’administration vous encouragera à essayer,
    Et tout sera fait pour vous y aider.

    04/02/2014 à 1 h 37 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    c’est ce qu’en politique ,on nomme tout simplement … UNE OLIGARCHIE … qu’une autre remplacera immanquablement

    sic transit gloria mundi

    02/02/2014 à 13 h 35 min
  • projet éducatif Répondre

    Echangez sur ce genre de sujet c’est toujours interessant et agréable

    01/02/2014 à 20 h 19 min
  • maispasdutout Répondre

    Les « gens de gauche » devraient éviter cela , c’est du favoritisme voire du népotisme . Et cela le restera aux yeux des lecteurs quand ils deviendront électeurs ( cf. feue la nomination heureusement avortée du fils de Sarkozy) malgré les virulentes justifications données hier dans les Questions posées à l »Assemblée .

    30/01/2014 à 8 h 40 min
  • Jean Baud Répondre

    A la lecture de votre texte,je suis partagé entre la consternation et l’hilarité,je choisis finalement la consternation voire le désespoir,car cette mascarade ne peut plus durer bien longtemps maintenant.Le camps des saints est plus que largement engagé!
    Merci Monsieur pour la lucidité dont vous faites preuve a chacun de vos articles,dommage que vous ne soyez davantage relayé par ceux qui de bonne foi il me semble ne parlent que de petits détails même s’ils vont dans le bon sens,évitant ainsi le sujet majeur il est vrai que la patate est trés chaude!

    29/01/2014 à 19 h 19 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      je pense que Monsieur l’Ambassadeur est plus proche de N. D. – A. et de D.L.R. que du quelconque  » partie de thé  » … laissons cela aux douairières comme les actrices aux notables de Province !

      02/02/2014 à 13 h 38 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    … en chevauchant un scooter et pas seulement un scooter..

    Sans mentir si sa virgule se rapporte à son plumage, je ne le vois pas chevaucher la seconde.
    LOL.!

    29/01/2014 à 15 h 45 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: