Encore une pièce de théâtre « genrée » pour école élémentaires

Encore une pièce de théâtre « genrée » pour école élémentaires

 
ob_7349b5_apoil
 
 
Parmi les spectacles proposés par la mairie d’Orléans aux écoles, la troupe EaEo avec leur spectacle M carré s’est produite au théâtre d’Orléans. Il était spécifié « pour les enfants à partir de 5 ans ». Ce spectacle ayant été choisi par plusieurs écoles, le spectacle a eu lieu en présence de plusieurs classes élémentaires du public et du privé. 
 
Oui, je sais, c’est loin du Périgord, Orléans, mais ce spectacle est « itinérant ». Il s’est déja déroulé à Arcachon, et pourrait bien venir nous charmer sur Périgueux ou Bergerac… Au début les enfants ont bien aimé, on les entendait rire : des jongleurs acrobates, un peu clowns, très adroits, tout à fait ce que des enfants apprécient.
 
Et puis à un moment, le maladroit du groupe, celui qui fait rire… celui qui se trompe tout le temps, toujours à contre-temps, a commencé à se déshabiller : il a enlevé le haut, puis le pantalon, et même le slip. Il s’est retrouvé nu comme un ver…
 
Les enfants ont fait silence. C’est pudique un enfant.
 
Une classe est sortie, emmenée par son institutrice. Les autres, très choqués, n’ont pas réagi à tant d’impudeur. Dans ces cas là, c’est vrai, souvent on ne sait pas trop comment réagir, surtout lorsque sa classe est disséminée aux quatre coins de l’auditorium, les parkas à gauche et à droite, et que l’on est à 5 minutes de la fin du spectacle. Mais ce n’était pas fini : vers la fin de l’exhibition (dans ce cas précis le mot anglais sonne plus juste), deux des « acteurs » (mâles tous deux je précise) se sont longuement embrassés sur la bouche.
 
Tant de mauvais genre n’a pas plu aux parents des enfants. Très vite des cordons se sont installés aux abords du théâtre pour prévenir les classes qui arrivaient les jours suivants à l’heure prévue pour la « manifestation » (on peut dire ça ?). Si bien que le directeur du théâtre d’Orléans est sorti comme un diable de sa boîte pour invectiver tous ces rétrogrades . Ben quoi c’est vrai ! On fait bien l’ABCD de l’égalité à l’école primaire, c’est normal d’illustrer la leçon, ça ré-éduque plus efficacement…
 
Quoi qu’il en soit, les parents ont envoyé une lettre à monsieur Serge Grouard, maire d’Orléans, pour protester contre la publicité de ce spectacle « adapté » d’après lui aux enfants de l’école primaire… Merci monsieur le maire ! Également une lettre au Directeur du Théâtre…. mais rien n’a filtré dans les journaux (il y a des choses que l’on ne dit pas dans la bonne ville d’Orléans… M. le Maire tient à être réélu!).
 
On peut se poser la question : jusqu’où iront ces soi disant artistes dans l’exhibitionnisme, la promotion de l’homosexualité et pourquoi pas, la pornographie ? (En Franche Comté, des clés USB ont été remises par les enseignants aux élèves de primaire avec, parmi d’autres sites préenregistrés, deux sites pornographiques ?). 
 
Des parents d’élèves ont reproché aux responsables d »établissement leur manque de vigilance car l’exhibitionnisme de cette troupe pouvait être vérifié sur internet. La mairie a trahi la relation de confiance avec les écoles.Qui est responsable?
 
Voici un exemple de plus qui montre la nécessité de l’implication des parents dans l’école pour toutes les activités qui ne relèvent pas directement de l’instruction. Être présent au sein de l’Association de Parents d’élèves, exiger de connaître à l’avance quel film ou quel intervenant sera présent devant son enfant (pour avoir le temps de vérifier sur internet), ce n’est pas un luxe, dans le public comme dans le privé, c’est une nécessité.

A. F.
http://parents-deleves-24.over-blog.com/2014/02/genre-de-théâtre-pour-enfants-à-orléans.html

Partager cette publication

(49) Commentaires

  • Le Beauceron Répondre

    Une précision: la vidéo dont vous parlez tous ici n’est qu’une partie très expurgée du spectacle. En effet il n’est pas autorisé de montrer des gens tous nus sur le web, vous ne le saviez pas ? Donc, n’en déplaise à Jaures, qui n’a pas vu le spectacle soit dit en passant, l’acteur se met complètement à poil devant les enfants, et cela est bien vrai, même si la vidéo ne le montre pas. Vous trouvez normal que l’on conseille ce spectacle à des enfants de 5 ans ? Pas moi?

    22/05/2014 à 9 h 23 min
  • Agathe Répondre

    Les activités péri-scolaires : les pedophiles sont les premiers à en proposer. Aux parents de ne pas y envoyer leurs enfants.
    Quant aux fonctionnaires responsables de l’éducation nationale, qu’en pensent-ils, que font-ils ? C’est grave.

    22/05/2014 à 3 h 24 min
  • Agathe Répondre

    Les activités périscolaires

    22/05/2014 à 3 h 17 min
  • BRENUS Répondre

    Dans ce genre de spectacle, si anodin aux dires de jojo, la prochaine évolution consistera à montrer aux enfants comment ils doivent s’introduire les massues dans le fion, tout en frétillant. Après tout, pour un homo comme jojo, qui doit beaucoup apprécier, c’est la suite logique. Blague a part, le jour où un enseignant ou un chef d’établissement scolaire partisan de ce genre de provoc se fera bien arranger le portrait à ou en dehors de l’école, il comprendra peut être que tous n’apprécient pas la soit disant évolution qu’ils veulent imposer . Et je pense que cela ne saurait tarder, surtout dans les ZEP. Mais peut être le spectacle vivant de la galoche homo ne leur est pas présentée à ceux là : allons de l’avant (si l’on peut dire) mais pas n’importe où car ça craint.

    21/05/2014 à 23 h 46 min
  • Jaures Répondre

    Pour conclure: vu à heure de grande écoute sur France 2 devant des millions de téléspectateurs de tout âge.
    http://www.dailymotion.com/video/x1ekorr_les-beaux-freres-serviette_creation
    Et pas un seul commentaire dans les 4V !!!

    21/05/2014 à 16 h 54 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      Personne ne regarde la propagande socialiste de France 2. Il y a d’autres stations Jaures.

      21/05/2014 à 18 h 14 min
      • rafjaf Répondre

        Je viens de visualiser le clip, toutefois il y a une différence flagrante entre une émission de télé sur laquelle les parents peuvent zapper en toute liberté et un cours scolaire ou les enfants ont l’obligation de participer y compris contre l’avis parental.
        on se croirait revenus sous les lavages de cerveau de la guerrre d’Indochine par des commissires politiques comme georges Bourdarel

        21/05/2014 à 18 h 50 min
    • Oeildevraicon Répondre

      Pour conclure: quelle banalité aller vous nous « dégouaser »
      pour justifier ceci:

      http://ripostelaique.com/viol-buccal-dune-journaliste-par-son-silence-belkacem-couvre-son-coreligionnaire.html

      Le silence de la classe politico-médiatique est assourdissant.
      Venant de la gauche, des médias, des syndicats et du monde artistique, cela n’étonne plus personne, mais les autres.
      Bah j’oubliais que l’auteur est une chance pour la France…
      donc pas touche.

      21/05/2014 à 22 h 33 min
  • druant philippe Répondre

    Que de commentaires pour un spectacle qui ne casse pas une patte à un canard mais dont le final : déshabillage de l’ histrion est pour le moins de très mauvais goût .
    J’ ai assisté à des numéros de cirque avec clowns , antipodistes, jongleurs mais je n’ en ai jamais vu se mettre à poil .
    Le groupe Jaures doit être composé de ravagés du bulbe , ce qui est normal pour des socialistes, ce qui explique qu’ il aime ce spectacle .
    Anders Breivikh a tout compris de la façon dont on doit traiter les malades mentaux socialos lorqu’ il a décimé les rangs des multiculturalistes sur l’ île d’ Uttoya .

    21/05/2014 à 16 h 45 min
  • David Répondre

    Mr Jaurès se présente sur ce site comme le défenseur du pouvoir en place, et pourfend de sa plume tous ceux qui ripostent face à la bêtise idéologique des socialistes. Son aveuglement est manifeste et devient suffoquant, voir mortifère. Il gagnerait à faire preuve de bon sens, s’il en est capable. Pour ma part j’appelle à la vigilance renforcée tous ceux et celles qui ont encore du bon sens et du discernement dans cette société où l’idolatrie financière et matérielle ramène l’Homme à un esclavage primaire.

    21/05/2014 à 16 h 43 min
  • karr Répondre

    On fait la chasse aux pédophiles,se désabiller en publique est encore considéré comme une atteinte à la pudeur,particulièrement devant des enfants,tentez l’expérience sur la voie publique.
    Mais dans le cas de cette »pièce de théâtre »,on vous répondra qu’il s’agit d’art!
    Deux poids deux mesures avec le système « moral » et politique qui est le nôtre!

    21/05/2014 à 14 h 56 min
  • rafjaf Répondre

    Jaures, pourtant mettre une tapette sur les fesses d’une dame faisait rire aussi mais aujourd’hui le trouveriez- vous hilarant

    21/05/2014 à 13 h 20 min
    • Jaures Répondre

      Tout dépend du talent de l’artiste. Revoyez « L’impossible M Bébé » d’H.Hawks. Dans une des premières scènes Cary Grant joue ce jeu avec K.Hepburn dans des conditions burlesques.
      Rappelons qu’en l’occurrence, le spectacle incriminé ne donne rien à voir de choquant, sauf pour les esprits tortueux qui voient probablement dans « Bonne nuit les Petits » une incitation à la pédozoophilie.

      21/05/2014 à 14 h 38 min
  • maispasdutout Répondre

    Parfois de jeunes cons me traitent de vieux con parce que j’ai des rides et des cheveux blancs. Je ne leur retourne pas le con-pliment parce que 1) j’ai peur et 2 ) Tout avis est plus ou moins défendable .
    Alors ? Mon avis sur ce spectacle dont j’ai lu depuis 2 jours les pour et les contre vaudra pour émaner d’un des « derniers des Mohicans »
    Deux HOMMES S’EMBRASSENT LONGUEMENT SUR LA BOUCHE ! En Russie c’est normal , c’est coutume Ailleurs qu’en Russie cela signifie que ces deux hommes là s’aiment beaucoup . Ils doivent faire lit commun alors ?
    Et quoi ils font après dans leur lit ? Ils font des petits….bécots ?
    L’autre « acteur » , devant les petites filles et les petits garçons il se met à poil , on ne voit rien mais les fillettes et les petits garçons devinent tout . Sûr que si au lieu d’un mec cet effeuillage était fait par une dame joliment dodue , les petits garçons …….

    21/05/2014 à 10 h 58 min
    • Jaures Répondre

      Maispadutout, ne prêtez pas aux enfants vos propres fantasmes. « Les enfants devinent tout » dîtes-vous. Certes ! Même quand il vous voient habillé un enfant sait que sous vos habits se cache votre anatomie. Pareillement, les enfants savent que l’artiste en se baissant cache son sexe. C’est ce qui est sensé être drôle. Maintenant personne n’est obligé de rire. Ni de se scandaliser pour moins que rien.

      21/05/2014 à 13 h 02 min
  • druant philippe Répondre

    J’ ai regardé la video et ,en effet, mis à part la scène finale où le jongleur retire ses vêtements, il n’ y a rien de répréhensible , mais que diable a-t-il besoin de se mettre à poil devant des enfants ?

    Ne comparez pas de grand littérateurs comme Marivaux ou Beaumarchais avec de pauvres histrions qui font le pitre devant des mômes : des milliards de coudées les séparent

    21/05/2014 à 9 h 37 min
    • Jaures Répondre

      Repassez-vous la vidéo plusieurs fois si nécessaire.
      En retirant son sous-vêtement « l’histrion » se baisse de manière à ce que rien de son anatomie ne soit visible au public. La plupart des gens sourit. Il n’y a rien d’obscène.
      On peut ne pas aimer ce spectacle mais l’exploitation qui en est faite ici est totalement délirante.

      21/05/2014 à 10 h 44 min
      • rafjaf Répondre

        jaures, présentez vous devant une école primaire et mettez vous en situation, vous me raconterez la suite.

        21/05/2014 à 11 h 17 min
        • Jaures Répondre

          Je ferai alors plus de dégâts avec les massues…

          21/05/2014 à 14 h 39 min
      • Anne Lys Répondre

        Vous oubliez un détail essentiel : la vidéo montre la scène sous un seul angle, mais dans la salle des enfants la voient sous d’autres angles. N’y en aurait-il qu’un seul qui ait pu voir « l’anatomie » du comédien et en être choqué que ce serait un de trop.

        Ou bien c’est une provocation inutile, ou bien c’est destiné précisément à commencer par choquer les enfants, puis à les habituer à trouver l’exhibitionnisme normal et à ne pas voir le danger quand un prédateur risque de s’attaquer à eux.

        Il ne faut pas confondre la saine nudité que certains peuvent trouver dans une partie des milieux naturistes, et la provocation exhibitionniste. Avec cette provocation on est évidemment dans le second cas de figure

        21/05/2014 à 12 h 39 min
        • Jaures Répondre

          Vous savez très bien que ce genre de numéro est parfaitement rodé. Ces artistes, si vous avez vu la vidéo, manient les massues durant 1h avec dextérité. Se baisser promptement comme à la fin du numéro n’est rien comparé à ce qui a précédé.
          Maintenant, si cela est une « préparation à l’exhibitionnisme », il vous faut interdire aux enfants les musées, les squares où existent des statues plus ou moins dénudées, le métro avec les pubs, le cinéma, la télévision,…
          Bref, enfermez vos enfants dans un couvent dés l’enfance.
          Et encore, il parait qu’ils n’y sont pas si en sécurité que cela…

          21/05/2014 à 13 h 08 min
  • rafjaf Répondre

    je viens de visionner une vidéo d’une partie du spectacle sur le net. quand vous dites que l’homme n’est pas vu nu par le public, en effet il a le caleçon sur les pieds mais c’est tout pour le reste à voir au ralenti . Cette scène ridicule n’ajoute rien à ce brillant spectacle bien au contraire; Aussi
    j’ai de la peine pour le petit enfant qu’on entend rire avec sa naïveté tout au long du spectacle mais son silence final en dit long sur le traumatisme subi, surtout si la règle familiale est la pudeur des adultes face aux jeunes enfants. or traumatiser un enfant quel qu’il soit n’est pas le rôle de l’école.

    21/05/2014 à 9 h 28 min
    • Jaures Répondre

      Ce que vous dîtes serait vrai si l’homme était vu nu. On ne doit pas imposer une nudité aux enfants. Sauf que ce n’est pas le cas. Ce type de gag est souvent utilisé par les visuels. Ce n’est pas original mais avouez que cela n’a rien à voir avec ce qui est décrit dans l’article.

      21/05/2014 à 10 h 48 min
  • rafjaf Répondre

    oui Jaures l’école a mieux à faire que de montrer certaines choses à des bambins de CM1 quant aux auteurs que vous citez, ils ne sont pas dans leurs programmes.
    Ne tentez pas de soutenir l’insoutenable ce n’est pas une raison même si certains enfants sont parfois confrontés à des violences pour que l’école se mêle à la violence.
    Je n’ai pas vu le spectacle mais si la description faite dans cet article est exacte, il appartient au procureur de la république d’ouvrir une instruction pour exhibitionnisme en bande organisée par personnes ayant autorité.

    21/05/2014 à 8 h 42 min
    • Jaures Répondre

      Vous parlez de choses qui n’existent pas. Vous pouvez voir la vidéo du spectacle sur le net, notamment le moment incriminé: l’homme n’est absolument pas vu nu par le public.
      Quand vous dîtes que les auteurs que j’ai cités ne sont pas au programme, c’est juste pour les primaires, peut-on donc aborder les artistes et oeuvres « genrées » à partir du collège ?

      21/05/2014 à 8 h 54 min
  • Marquais Répondre

    La violence est une chose, la décadence , généralisée et tolérée, des moeurs , sexuels en particulier en est une autre)
    L’un assure la survie et la prééminence des plus forts, l’autre le survivance et la prolifération des dépravés….
    A la longue, ce qui parait le plus anodin peut devenir le plus destructeur des civilisations !

    21/05/2014 à 7 h 33 min
    • Jaures Répondre

      Donc, il vaut mieux faire la guerre que faire l’amour.

      21/05/2014 à 8 h 55 min
      • Marquais Répondre

        Chaque chose en son temps…
        C’est comme pour la nourriture…le plus savoureux n’est pas forcément le plus sain !
        Le sucre, le beurre d’un coté…les lentilles , les haricots de l’autre
        C’est dans les gènes …. dans les chromes au Zone…. comme ils disent !

        21/05/2014 à 10 h 10 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        à Yoshivara sous le règne militaire des Tokugawa,***  » la ville sans nuit  » également nommée  » le monde flottant  » , était surtout fréquentée par les commerçants riches qui pouvaient y dépenser autant d’argent qu’ils voulaient ( ce qui leur était INTERDIT dans  » la ville du jour  » ) ce qui en faisait les clients les mieux considérés par les  » oiran  » ( prostituées ) … les bonzes (  » prêtres  » qui avaient fait voeux de … célibat … pas de chasteté ! ) et les samouraïs ( militaires ) étaient à la fois pauvres et méprisés par les oiran et et jusqu’à l’ère Genroku avaient la possibilité de fréquenter les hagé-mazaya ( maisons de thé ) où ils  » pouvaient rencontrer  » des  » geisha » *** c’est à dire des prostitués mâles qui étaient de jeunes … acteurs ( déjà ! ) du théâtre kabuki ( théâtre érotique ) … la prostitution homosexuelle fut interdite en 1687 et les  » maisons des jeunes acteurs  » devinrent des lieux de fréquentation assidue pour les jeunes … veuves et les femmes …. en mal d’amour ( ou … sexuellement insatisfaites ! ) … vous voyez donc que le genre cela n’existe pas autrement que … par évolution sociétale et …législative … ce qui fait que votre position ( si j’ose dire ! ) est seulement et uniquement celle d’un nouveau conformisme et qu’elle n’a rien de véritablement moderne, engagée et encore moins d’ aventureuse

        *** le terme employé pour les prostituées ( femmes ) était  » onna-geisha  » qui veut dire femme geisha

        21/05/2014 à 12 h 03 min
  • jpdupacifique Répondre

    étudiez la décadence de l’empire romain ça a commencé comme ça « en pire » bientôt l’an pire et de pire en pire.
    Si c’est ça l’évolution alors plus on évolue moins on évolue.
    En application de la physique, voir du physique,
    moins un humain évolue plus vite, moins sa régression est plus rapide.
    Bientôt nous aurons des catégories d’humains en égalité avec les porcs, les verras, les laies et les truies chez lesquels sera des truites, pardon, détruite toute humanité.
    La gôche c’est comme sur l’île d’Aéaéa (ça sonne très Polynésie) il y a une magicienne sorcière qui transforme ceux qui lui déplaise en animaux.
    Comme le disaient les laies : on verra !
    La gôche c’est Circé en plus néfaste.
    La gôche veux métamorphoser la société, comme dans l’oeuvre de Kafka, mais le résultat n’est pas génial.
    Pour finir je dirais qu’on n’a pas le cul sorti des ronses!

    21/05/2014 à 4 h 32 min
    • Jaures Répondre

      Un exercice de jonglerie chorégraphié conclu par un gag qui, contrairement à ce qui est allégué, ne montre pas un homme nu, voilà par quoi à commencé la décadence de l’Empire Romain ?
      Au moins cette grotesque vision de l’Histoire a le mérite de l’originalité.

      21/05/2014 à 9 h 02 min
  • Jaures Répondre

    A l’évidence, vous faites tous des commentaires sans avoir vu la vidéo du spectacle. Vous ne la visionnez pas car, si c’était le cas, tous vos commentaires seraient sans objet.
    Mais soyez logiques: demandez l’interdiction de Marivaux, Beaumarchais, Racine, Molière,… Tous genrés !

    20/05/2014 à 23 h 05 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      J’en re-viens pas, tout comme vous!

      20/05/2014 à 23 h 12 min
    • Caillou Répondre

      Quand on est aussi bête et aussi malhonnête Jaurès, on se cache et on fait silence !

      21/05/2014 à 8 h 21 min
      • Jaures Répondre

        Moi au moins je regarde ce dont on parle.
        Vous tous commentez et tirez des conclusions générales sur un spectacle dont vous ne vous êtes pas donné la peine de visionner quelques minutes (au moins les 30 secondes du moment incriminé).
        Qui est malhonnête ?

        21/05/2014 à 8 h 58 min
  • Oeildevraicon Répondre

    Par ailleurs on dit:  » Par ailleurs, le reste du spectacle semble assez époustouflant de virtuosité ».
    En effet, quelle virtuosité… Sur l’illustration, l’un se fout à poil pendant que les trois autres jouent au billard de poche, c’est époustouflant! J’en suis baba.

    20/05/2014 à 21 h 04 min
    • Jaures Répondre

      Faites un effort ! Visionnez toute la vidéo ! Je suis sûr que vous aurez envie de voir le spectacle.

      20/05/2014 à 23 h 07 min
  • druant philippe Répondre

    Probablement à ranger au niveau des Piss Christ et autres pièces de théa^tre de la culture pornomarxiste des amis du syndicaliste morpion de ce site .
    Je comprends que Bompard ait interdit la merde pseudo artistique des gauchistes .

    20/05/2014 à 20 h 46 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Il fallait s’attendre que l’intervenant Jaures trouve normal que le clown se mette à poil et que deux pd’s s’embrassent sur la bouche devant des classes de maternelle.
    Une preuve de plus que cet intervenant est tout sauf normal.
    L’excuse que la TV fait pire est irrecevable, ce n’est pas à la merdique éducation nationale française d’obédiance socialiste de jouer à la TV.

    20/05/2014 à 18 h 54 min
    • Jaures Répondre

      Montrez moi une seule image de ce spectacle où l’on voit l’artiste à poil dans ce spectacle et je vous prendrai au sérieux, cher Hans.

      20/05/2014 à 19 h 33 min
      • HansImSchnoggeLoch Répondre

        #Jaures# arrêtez au préalable de vous prendre au sérieux!
        Voir le commentaire d’Oeil qui a visionné ce bide.

        20/05/2014 à 21 h 35 min
  • Claude Roland Répondre

    Rien d’étonnant. Tout ceci est une lente descente vers la libéralisation totale des moeurs souhaitée par les dirigeants de la planète (Peillon & Cie chez nous) qui instaure lentement mais sûrement la théorie du genre qui, si elle est démasquée, passera par les coulisses mais passera de force. Ensuite après la pédophilie, ce sera la zoophilie. Mais par contre les citoyens pédophiles isolés sont attrapés et condamnés pour donner le change sociétalement : un leurre pour les bonnes gens. Pendant ce temps là, ils cherchent à banaliser la perversion et les déviances pour ramener les humains à l’état d’animal plus facilement manipulable. Tout ceci est à l’issue d’une longue cogitation pour « esclavagiser » les humains dans tous les domaines au service des puissants et les avilir, les décérébrer. Les choses sont ainsi menées petit à, petit, tout doucement, lentement mais sûrement. Et il y a déjà des gosses qui ne s’en étonne même plus…
    Et Joresse vous dira que vous vous inquiétez pour rien, dormez en paix, tout va bien dans le meilleur des mondes socialistes. LOL

    20/05/2014 à 17 h 56 min
    • Jaures Répondre

      Joresse vous demande simplement de visionner la vidéo de ce spectacle. Vous m’expliquerez ensuite où se trouvent « perversion » et « déviance ».
      Sauf à considérer que le cirque Bouglione est une incitation à la zoophilie.

      20/05/2014 à 18 h 05 min
      • HansImSchnoggeLoch Répondre

        Le cirque Bouglione ayant des bêtes à son répertoire, une zoophilie est dans les cordes.
        Qui sait où nous mènera la prochaine avancée socialiste française, n’est ce pas #Jaures#?

        20/05/2014 à 21 h 37 min
  • zézé Répondre

    Je trouve qu’il y a beaucoup d’incongruité dans tout cela : je m’explique :
    d’une part on fait la chasse aux pédophiles de tout poil, et d’autre part on montre on explique on décortique ON SALIT? c’est bizarre non ? Comment ces hommes font pour se dénuder ainsi devant des petits enfants ? la frontières est très mince entre la pédophilie et l’exhibitionnisme !
    bien je sens déjà certains qui vont écrire qu’il n’y a …aucun rapport… entre se montrer nu comme un ver et s’embrasser sur la bouche devant des centaines d’enfants et interdire à un homme de vous toucher ou se permettre certaines choses… ah bon ? moi je sens qu’il n’y a qu’un… poil.

    20/05/2014 à 14 h 41 min
    • Jaures Répondre

      Encore une fois, voyez la vidéo: il n’y apparait rien de ce qui est décrit dans l’article.
      Quant à s’embrasser sur la bouche, des scènes de baisers existent depuis que le théâtre, le cinéma et la télévision existent. Des enfants s’embrassent sur la bouche dés la maternelle.
      Et les pédophiles sont assez malins et pervers pour cacher leur jeu. Ce sont bien souvent des personnes tranquilles et pudiques qu’on ne soupçonnerait jamais.

      20/05/2014 à 14 h 50 min
  • Jaures Répondre

    Si vous visionnez la vidéo, vous comprendrez que cet article est une manipulation. Si l’artiste se déshabille, il retire son sous-vêtement en se baissant de sorte que rien d’indécent n’est visible. Ce procédé est utilisé dans de nombreux numéros d’humour.
    Il n’y a pas de nudité exposée et donc rien d’obscène. Par ailleurs, le reste du spectacle semble assez époustouflant de virtuosité.
    Bientôt on nous qualifiera ici de « genré » Titi et Gros Minet.

    20/05/2014 à 14 h 36 min
  • Jaures Répondre

    Je n’ai pas vu ce spectacle et me garderai bien de le commenter mais je m’interroge sur la notion de « théâtre genré ».
    Dans cette optique, doit-on supprimer du programme scolaire Marivaux (« La surprise de l’amour », La fausse suivante »,…) ou Beaumarchais (à moins de supprimer le personnage de Chérubin). On sait que dans certaines pièces de Molière, certains personnages féminins étaient interprétés par des hommes (comme Mme Penelle dans « Tartuffe »).
    Comment faisaient les jeunes filles de Saint-Cyr pour jouer « Esther » que Racine avait écrite spécialement pour elles ?
    Enfin, curieusement, alors que depuis des lustres les enfants subissent à la télévision ou au cinéma d’innombrables scènes de violence (y compris dans des programmes qui leur sont destinés), il faudrait être choqué de voir deux hommes (ou deux femmes) s’embrasser.
    La « morale » emprunte parfois des chemins sélectifs surprenants.

    20/05/2014 à 13 h 01 min
    • Anne Lys Répondre

      .La télévision est une chose, le « spectacle vivant » une autre. Voir un homme en chair et en os se mettre nu est beaucoup plus choquant pour un enfant que tout ce qu’il peut voir à la télévision, dont il comprend que « c’est du faux ».

      Plus choquant encore si c’est son école, sa « maîtresse » qui l’emmène voir ce spectacle, qu’il peut alors, tout choqué qu’il soit, estimer comme « normal » : c’est d’ailleurs le but visé, il faut que les enfants aient une vie sexuelle, si possible homosexuelle, dès la petite enfance. Ce n’est pas loin de la pédophilie.

      Il est vrai, comme le font remarquer certains, que bon nombre de hauts personnages d’aujourd’hui ont fait profession de pédophilie il y a une quarantaine d’années (je peux citer des noms et des textes, car j’ai bonne mémoire) et sont tout prêts à recommencer si on les laisse faire.

      Il est d’ailleurs inadmissible que la télévision – et plus encore le service public – passe des émissions de ce genre aux heures où les enfants peuvent les voir. C’est contraire à leurs obligations…

      21/05/2014 à 20 h 55 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: