Et si Najat Belkacem défendait les droits des femmes au Maroc ?

Posté le décembre 03, 2012, 1:11
3 mins

Le gouvernement et son ministre des Droits des femmes, Najat Belkacem (j’évacue le nom de son mari, que cette malheureuse victime du sexisme et du machisme a curieusement choisi de porter de porter avant le sien ; faut-il y voir une accoutumance inconsciente à l’esclavage ancestral, une sorte de syndrome de Stockholm conjugal ? En tout cas, la stricte égalité au sein du couple exige qu’elle s’en abstienne, à moins que son époux ne se fasse lui-même appeler Belkacem-Vallaud) ; le gouvernement et Najat Belkacem-libérée, donc, nous ont concocté un nouveau plan contre les violences commises sur les femmes et pour l’égalité des droits entre les sexes.

 La nouvelle m’a étonné, puisque je croyais que les sexes n’existaient plus depuis l’inscription de la théorie du genre au programme des écoles. Et justement, il s’agit encore de l’école : l’un des programmes du plan prévoit que la prévention des violences sexistes par l’apprentissage de l’égalité sera expérimentée à partir de 2013, « dès la dernière classe de maternelle et jusqu’à la fin du primaire ».

 Les enfants auxquels on apprendra, d’un côté, que les petites filles et les petits garçons sont égaux et, de l’autre, que l’appartenance au genre masculin ou féminin et la possession d’une paire de chromosomes XY ou XX ne déterminent nullement notre sexualité (n’en déplaise à la société tyrannique), ne risquent-ils pas, à terme, de s’embrouiller un peu les savoirs ?

Peu importe, l’essentiel est de convaincre les petites filles qu’elles préfèrent jouer aux petites voitures et aux petits garçon qu’ils n’aiment rien tant que jouer à la poupée. Une fois ce beau résultat acquis, la France aura fait un grand pas vers la civilisation. Merci, Najat Belkacem !

Il fallait vraiment attendre, pour venir donner aux Français la leçon sur ce chapitre, une ministresse né dans le Rif marocain (1), dont la mère était peut-être voilée et dont les aïeules paratageaient, si ça se trouve, leur mari avec une ou deux concubines, comme l’autorise l’islam ?

Je rappelle que du mois de décembre 2007 au mois de décembre 2011, Najat Belkacem, aujourd’hui porte-parole du gouvernement français, siégeait au Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, créé en 2007 par un Dahir du roi Mohammed VI.

 Quelque chose me dit – peut-être la place que l’islam assigne aux femmes ? – que la défense des droits de ces dernières est plus urgente au Maroc qu’en France. Qu’attend Najat Belkacem pour partir se livrer à cette noble tâche dans son pays natal ? En fichant la paix à nos enfants.

40 réponses à l'article : Et si Najat Belkacem défendait les droits des femmes au Maroc ?

  1. TIARD Martine

    05/12/2012

    Très bien dit ! La première fois que j’ai vu cette femme, dans un journal de Laurent Delahousse, elle s’est tout de suite montrée comme elle est : Mme JE SAIS TOUT, Mme C’EST MOI QUI PARLE, Laissez-moi la parole. Agaçante, sûre d’elle, impolie… Stupide en plus !
    Qu’elle retourne au Maroc, vous avez raison !

    Répondre
  2. Jaures

    05/12/2012

    Dr H, la polygamie est interdite en France, il suffit donc d’appliquer la loi. Tout ceci n’est qu’arguties. C’est comme si vous me disiez, puisque le mariage posthume est permis, pourquoi ne pourrait-on se marier avec 2 morts, 3 morts,…

    Répondre
    • Dr H.

      05/12/2012

      Et pourquoi la polygamie est-elle interdite ? Parce que le mariage est l’union d’UN HOMME et d’UNE FEMME… Sortez de là, et vous verrez que très vite la question de la polygamie sera mise sur la table…

      Répondre
      • philiberte

        06/12/2012

        je dirais même plus: l’acccceptation du mariage homo est pour nous mener tout doucement à l’acceptation de la polygamie.
        et moi, je demande la polyandrie! na!

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/12/2012

      comme vous ne le savez sans doute pas la polygamie est « interdite – tolérée » en France

      ainsi François du Square de l’Observatoire a passé des accords ( tacites ) avec le Royaume chérifien pour que les Lois de la République Française Une et Indivisible  » tolère  » deux épouses aux ressortissants marocains ( sa fille vivait alors avec le fils de l’ambassadeur du Maroc à Stockholm ! ) ; dans la  » seconde  » famille la femme est  » déclarée  » célibataire vivant seule avec SES enfants ! ! !

      et je ne vous dis rien des familles musulmanes immigrées du Sud Sahara ou des Comores ; à ce propos
      dans le département  » français  » de Mayotte le droit familial se dit avec l’approbation du cadi

      et ne disons mot des mariages forcés !

      vous devriez sortir un peu de votre local syndical « récriminatif  » pour connaître la vraie vie !

      Répondre
      • Dr H.

        02/01/2013

        Et la seconde femme -officiellement femme seule élevant des enfants- à évidemment droits aux prestations y afférentes, à nos frais, bien sûr !

        Répondre
  3. Dr H.

    05/12/2012

    Si le mariage n’est plus strictement l’union d’un homme et d’une femme, au nom de quel principe s’opposera-t-on à ce qu’il soit aussi celui d’un homme et de deux femmes (ce sont les salafistes qui vont être content…), de deux hommes et de deux femmes, de trois hommes, etc…

    Répondre
  4. flo

    04/12/2012

    article confus, on mélange tous education-egalité-religion-origine-racisme et je l’ai ressenti comme faux du début à la fin.
    Bien à vous.

    Répondre
  5. Jaures

    04/12/2012

    Cher Jean PN, combien en 40 s’étaient mis du côté de l’Allemagne sans nécessairement y être né ? Combien d’autres se seraient mis du côté Russe sans jamais y avoir mis les pieds ? Combien d’autres bons français ont choisi la Suisse, Monaco ou la City sans y avoir la moindre attache ?
    N’oubliez pas que les Français tués par Merah étaient juifs ou d’origine maghrébine.

    Répondre
  6. Lach

    04/12/2012

    Nous avons tous connu les régimes politiques qui ne pensaient qu’à formater et « enseigner » les enfants, si possible retirés le plus qui fut possible, dès leur plus jeune âge (la maternelle), aux parents, de manière non seulement à ce qu’ils marchent au pas mais qu’aussi ils puissent servir de viande à canon, non sans avoir au préalable dénoncé jusqu’à leurs propres parents. Le rêve de tous les dictateurs, fussent au nom des bons sentiments et des grandes idées, est toujours le même. En France, c’est depuis à peu près deux siècles l’inépuisable dessein, par francs-maçons illuminés, de tous les républicains sectaires. Un jour, pas très lointain, au vu des atteintes qui commencent à être nombreuses, on verra la condamnation et l’interdiction de la religion catholique, la seule toujours visée, pour ne pas donner la place, toute la place (c’est comme ça qu’il faut l’entendre) aux femmes …

    Répondre
  7. Lach

    04/12/2012

    @Shadok La France comme l’Europe et l’Occident est de culture gréco-romaine et chrétienne et non, comme on le répète à l’envi « judéo » ! La civilisation européenne de l’Atlantique à l’Oural s’est faite au nom du Christ (pour qui croyez-vous que sont partis les Croisés, Abraham ou le Christ?) et le Nouveau Testament a mis fin à l’Ancien qui est resté le livre des Juifs. S’il y avait eu quelque chose de judaïque dans la culture occidentale, on ne voit pas pourquoi, depuis le Christ, ceux-ci ont été mis à part, chassés, quand ils n’étaient pas tout simplement assassinés. Il est très récent, sans doute pour leur faire plaisir et avec l’influence anglo-saxonne, américaine, empreinte de l’esprit financier, de mentionner l’origine judéo(-chrétienne) de l’Occident. Si le Christ est né juif de religion (on ne peut plus dire de race !), c’est bien lui qui s’en est séparé et a créé une nouvelle qui est la religion de nos pères, de l’Occident (chrétien, a-t-on l’habitude d’ajouter) !
    Pour le reste, vous avez tout à fait raison mais en oubliant les reines Médicis qui ont contribué à faire de la France ce qu’elle est, sans oublier les quelques maîtresses dont l’influence sur nos rois ne fut pas négligeables.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/12/2012

      je vous suis ( et par la même occasion vous ai sur ce sujet  » épineux  » précédé sur ce blog ! ) , je vous suis donc lorsque vous déniez à l’Europe une tradition judéo-chrétienne … judéo est en effet de trop !
      je pense que comme moi vous n’allez vous faire que des amis sur le blog ,mais c’est un risque  » historique  » à courir pour faire entendre la voix de la raison … historique

      Répondre
      • Lach

        04/12/2012

        je me fous bien de me faire des amis, sur ce blog ou un autre : je suis interdit apparemment sur le blog Dreuz.info ayant relevé la malhonnêteté crasse d’un certain Grumberg et des commentaires qui accompagnent habituellement ses torchons. Mais j’en fréquente de très bien, dans le genre de celui-ci et de Nouvelles de France. Je ne dédaigne pas non plus d’aller visiter Tak.fr, l’ami Ménard et autres identitaires comme Fdesouche. Voilà tout ceci pour vous dire qu’il ne s’agissait que d’une petite mise au point historique mais que ça n’enlevait rien au commentaire de @shadok qui reste exact. Il faut excommunier les femmes comme suppôts de Satan …

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          04/12/2012

          que vous vous soyez fait « expulser » de Dreuz ( site avec lequel les  » 4 V  » entretenaient jusqu’à il y a peu des  » connexions  » et un journaliste commun ) ne m’étonne pas :
          être opposé à la colonisation de Jérusalem-Est c’est tout simplement être anti-sémite
          attendez de lire Millière !

          Répondre
          • Lach

            05/12/2012

            Ce Grumberg avait, tout fier de lui, écrit un article sur le Japon et le peu de musulmans et de Mosquée qui s’y trouvaient et sur le peu d’entrain des Japonais pour cette religion. Et lui, et les commentateurs, s’en donnaient à coeur joie pour insulter des gens qui ne pouvaient leur répondre. Ainsi, j’ai posé la question, la même que le sujet traité par l’article, mais avec les Juifs : combien de Juifs au Japon, combien de synagogues, combien de Japonais ayant épousé cette religion. La réponse fut de dire que les Japonais admiraient Israël. Ce qui n’était pas le sujet. Je reposai donc la question à laquelle je n’eus pas de réponse. Je le fis remarquer très vivement en la donnant la réponse : très peu de synagogues (moins que de mosquées), pas de Japonais de religion juive. Ainsi, depuis, tous mes commentaires sont systématiquement refusés. Mais, comme je le disais, tant pis pour eux !

  8. HansImSchnoggeLoch

    04/12/2012

    Goufio, y-a-t’il une loi dans ce pays qui interdise à un couple homo d’être polygame?
    Par exemple par un PAC suivi d’un mariage extérieur au couple.
    Pour les enfants vivant dans une telle famille cela doit commencer à devenir compliqué, que dis-je inextricable.
    Par exemple un gosse pourrait se poser la question suivante:
    « C’est qui mes parents, c’est parent 1 et 2 ou parent 4 et 3? »

    Je me rappelle d’une vieille blague allemande:
    « Pierre interviens vite, nos enfants sont en train de se faire rosser par tes enfants et mes enfants »

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/12/2012

      il est certain que certaines familles décomposées puis recomposées dans les conditions du  » mariage pour tous  » vont donner du travail aux avocates spécialisées *** dans le Droit de la Famille ; quant aux juges ils rendront comme à leur habitude des jugements  » dans le vent  » … mais ce que j’attends avec gourmandise c’est bien le premier divorce , car rien en ce qui le concerne n’ a été jusqu’à présent , prévu par la Loi

      *** car il s’agit essentiellement d’avocatEs les filles aimant depuis toujours ce qui est sociétale et psychologique

      Répondre
  9. Jaures

    04/12/2012

    Curieusement, Shadock, vous parlez de Mme Vallaud-Belkacem comme si elle était marocaine et islamiste alors qu’elle vit en France depuis l’âge de 5 ans et il ne me semble pas l’avoir vu porter le hijab et défendre la polygamie.
    Comme française, elle défend le droit des femmes en France et soutient le combat des féministes partout où cela est nécessaire.
    Quand au vieux fantasme phallocrate que les femmes détiendraient un pouvoir « occulte » (et pourquoi pas diabolique !), il a toujours servi de prétexte aux hommes pour s’accaparer les pouvoirs économiques, sociaux et politiques.
    Quant à la liste d’artistes que vous établissez, vous remarquerez qu’elle s’allonge et que les créateurs sont d’autant moins persécutés que la société se sécularise. C’est ce qu’il faut souhaiter aux pays musulmans avec, mais rien n’est joué, moins d’horreurs et de massacres qu’ont coûté dans nos sociétés l’advenance de droits nouveaux, notamment pour les femmes.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/12/2012

      mais madame Belkacem est … aussi Marocaine puisqu’elle possède la double nationalité !
      et à ma connaissance elle n’est pas comme Dati exposée si elle retournait dans le Rif à être arrêtée pour avoir bafoué les Lois de la Religion
      vous êtes mur pour la dhimmitude mon cher ami !

      Répondre
      • JEAN PN

        05/12/2012

        Et toi, quintius, de quel coté te mettrais-tu en cas de conflit avec la France ?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          06/12/2012

          pourquoi cette question ?

          vous savez il y a des harkis qui se sont EUX battus pour l’Algérie Française

          et j’ai un certain dégoût naturellement aristocratique pour tous ceux qui me tutoient , sans que je ne leur en ai donné la permission

          merci au modérateur de faire passer personnellement ce message à cet arrogant personnage

          Répondre
  10. JEAN PN

    04/12/2012

    Si elle devait se battre demandez-lui de quel coté elle se mettrait …. du coté du Maroc ou du coté de la France ?
    Bien que Ministre en France, je suis certain qu’elle ne défendrait pas la France !!! On parie ?

    Répondre
  11. 04/12/2012

    Pauvre Najat Belkacem, comme vous la traitez, en fait c’est ceux qui lui ont donné ses fonctions qui sont les responsables, ils devaient dabort se renseigner sur ses antécédents car d’ou elle vient beaucoup de femmes sont des victimes. Elle ne fait pas ça pour faire mal, bien au contraire même si elle a rien compris sur les sexes. Ceux qui nous dirigent ont fait cette erreur volontairement car ils connaissent bien, ils sont presque tous pied-noirs.
    De toute façon que peuvent faire tous ces fous, il ya des hommes et il ya des femmes, point. ( et il n’y a pas que des détraqués )

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/12/2012

       » tous pieds noirs » laissez moi rire : Hollande ? Ayrault ? Fabius , Moscovici ? etc ? ? ?

      mais tous des pieds nickelés ça OUI

      Répondre
      • JEAN PN

        05/12/2012

        Et toi quinctius, t’es quoi ? Car tes propos laissent souvent à désirer, ou alors tu t’exprimes mal. Moi c’est clair, je suis pied noir et je m’arrange pour être très clair dans mes propos car je suis fier de l’être !!!

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          09/12/2012

          je suis par ma mère un descendant de ces cavaliers berbères qui envahirent une bonne partie de la France depuis l’Espagne et qui combattirent ensuite fidèlement pour le Roi de France un nom aussi ancien que les Montmorency !

          Répondre
  12. Richard HANLET (Dr)

    04/12/2012

    Cela fait partie d’un plan gouvernemental cohérent, puisque V. Peillon a clairement déclaré qu’il fallait « arracher l’enfant à son déterminisme familial, éthique et social ». C’est limpide : les parents ne doivent plus avoir voix au chapitre dans l’éducation de leurs enfants !

    Répondre
  13. philiberte

    04/12/2012

    ce qui me choque, moi, c’est qu’il faille « un plan dès la maternelle » pour prévenir les violences et prôner l’égalité. j’étais institutrice, et dans toute ma carrière, j’ai toujours vu combattre la violence, et l’apprentissage de l’égalité des sexes.
    à mon avis, il faudrait commencer au berceau, et enlever les enfants à leur mère pour les mettre dans des institutions où ils seraient formatés pour en faire les citoyens « modèles  » qu’on désire…
    je précise que cette supposition est de l’humour noir: certains seraient capables de la prendre pour argent comptant!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/12/2012

      vous avez tort au moins sur un point ( mais cela est bien compréhensible : vous avez été … institutrice et l’E.N. est sans conteste l’institution où les idées fausses sont les plus nombreuses et les mieux conservées ! )

      dès la petite enfance existent des troubles comportementaux qui ne feront que se développer à l’adolescence et s’aggraver encore à l’âge adulte

      d’autre part il existe effectivement des milieux  » culturels  » criminogènes ( je n’en citerai aucun pour être publié ! )

      enfin , pour terminer , une pensée  » paradoxale  » de Fernando Pessoa :

       » la civilisation , non seulement la civilisation , mais la vie en commun elle-même, aussi réduit que soit son contenu mental , est fondée sur le travail , car quoique soit la civilisation , elle est produite par le travail  »

      voici une bonne raison pour que  » certains  » n’accèdent jamais à l’état d’êtres civilisés !

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/12/2012

      j’ajoute que s’il est une institution qui formate les enfants c’est bien l’ E.N. .. vous ne pouvez pas savoir le nombre d’individus particulièrement intelligents et surtout créatifs , originaux et intellectuellement aventureux que votre système dit éducatif rejette

      Répondre
  14. Shadok

    03/12/2012

    « Est-ce à dire qu’il faut revenir au bon vieux temps où certaines professions étaient interdites aux femmes, où elles ne pouvaient travailler qu’avec une autorisation maritale ? »

    Mais Oui @Jaures, mais OUi….

    Sauf qu’en islam et au pays chéri de madame Belkacem il n’y a jamais eu de Rabelais, de Molière, de Marivaux, de romanciers libertins, de Sade ni même un seul Victor Hugo, un Baudelaire, un Balzac ou un Proust comme en France de civilisation judéo-chrétienne dont madame Belkacem renie ou nie l’héritage..

    J’allais oublier Christine de Pisan, Louise Labé, Marguerite de Navarre, Madame d e la Fayette, madame de Sévigné, Louise Michel jusqu’à Georges Sand et Colette.

    Le pouvoir ou le droit des femmes en France ne datte pas d’hier, ni même d’avant hier, même s’il n’était pas inscrit dans la constitution ou dans un code civil.

    Les femmes, en France, depuis des siècles, ont toujours eu un pouvoir occulte, dissimulé, non officiel depuis les classes des plus élevées et bourgeoises de la société jusqu’aux classes populaires.

    Répondre
    • remini karim

      02/01/2013

      mais oui Tintin, y a qu’en France qu’on sait écrire, c’est bien connu…

      Répondre
  15. goufio

    03/12/2012

    Vous me rappelez qu’il ne sera bientôt plus nécessaire d’être un homme et une femme pour être mariés, mais qu’il y a bien la nécessité de la parité… Les pays musulmans n’autorisent-ils pas la polygamie ? J’éprouve beaucoup de mal à vivre dans cette dissonance !!!
    http://faits-divers.centerblog.net/16-le-parti-musulman-de-france

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/12/2012

      Valérie Trierweiler vient d’annoncer qu’elle sera « la » témoin de deux mariages homosexuels … le mariage pour tous , le divorce pas ( encore ) pour elle !

      Répondre
  16. lavandin

    03/12/2012

    en effet , il y a bien plus à faire , et bien plus urgent à s’occuper dans les pays islamiques ou la condition de la femme est réduite à celle d’une sous citoyenne, avec des droits réduits à la moitié de ceux des hommes . On voit toujours la paille dans l’oeuil du voisin , mais….

    Répondre
  17. Jaures

    03/12/2012

    Que veut dire « ficher la paix à nos enfants » ? Leur dire que les filles doivent jouer à la poupée et les garçons aux pompiers ? Est-ce à dire qu’il faut revenir au bon vieux temps où certaines professions étaient interdites aux femmes, où elles ne pouvaient travailler qu’avec une autorisation maritale ?
    Il semble que M Menou ait définitivement fait sienne la tirade d’Arnolphe dans « L’école des femmes » (acte III).
    Quant au reste, la théorie de Menou selon laquelle on ne serait que le clone idéologique de nos ancêtres est intéressante. Comme Mme Najat Vallaud-Belkacem aurait eu des ancêtres voilés ou polygames, elle serait disqualifiée pour militer pour le droit des femmes. A ce titre, on ne pourrait être Allemand et lutter contre l’antisémitisme, être russe et démocrate, Italien et antifasciste, Brésilien et aimer le rugby…
    Il est vrai que voir la fille d’un maçon marocain faire science po et devenir ministre à de quoi dépiter certains esprits au destin plus palot.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/12/2012

      un  » garçon  » qui préfère jouer à la poupée présente toujours un déséquilibre gonadique ( hypogonadisme mâle relatif ) le plus souvent apparu dès la période de différenciation sexuelle durant la gestation, ou de nature génétique ,ce qui entraine des modifions physiologiques cérébrales, et donc de son comportement , car le cerveau est AUSSI un organe …déterminé par le sexe ! c’est donc un organe sexuel !
      P.S. : et il en est de même pour ce qui concerne les filles !
      la théorie du gender c’est comme le new-age : de la sous culture philosophique et du mensonge para-scientifique nées en Californie

      ce petit message scientifique s’adresse tout particulièrement à nos deux  » sociologues dans le vent philosophique des bien pensants du moment  » et qui veulent nous faire croire qu’ils sont EUX rationnels donc scientifiques

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/12/2012

      personnellement je connais des garçons et des filles qui ont fait Science Po et qui sont de parfaits … imbéciles … ce qui rejoint ce que disait De Gaulle du corps des Polytechniciens :  » croyez vous que parce qu’ils ont fait Polytechnique il n’ y ai pas aussi des imbéciles chez eux ?  »
      formaté vous êtes mon cher ami , pire formaté France presque une tare à notre époque de tous les dangers !

      Répondre
  18. Shadok

    03/12/2012

    Et si Najat Belkacem défendait les droits des femmes au Maroc ?

    Et pourquoi pas aux chrétiens de pratiquer librement leur religion, au Maroc en particulier, mais aussi dans les pays musulmans ?

    Répondre
  19. quinctius cincinnatus

    03/12/2012

    vous n’y pensez pas ?
    si cette jolie fille retournait un jour dans son Maroc ancestral pour « y faire de la politique  » elle ferait comme la grande majorité des idiotes éduquées tunisiennes : elle ferait campagne pour ceux qui sont là bas les semblables des  » Frères Musulmans  » , car elle serait à nouveau plongée RELIGIEUSEMENT dans le grand Hammam du l’Islam et de ses préceptes
    mais soyez rassuré elle est bien trop intelligente pour aller se mettre entre les mains ( concupiscentes ) des imams !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)