Européennes : un clip ignoble des Jeunes socialistes

Posté le mai 19, 2014, 6:29
38 secs
Capture d’écran 2014-05-19 à 17.46.23

 

Le Mouvement des jeunes socialistes du Nord participent à leur façon aux élections européennes. Leur premier clip est particulièrement ignoble et grotesque ; on y voit des jeunes militants socialistes défendre l’avortement européen avec des arguments complètement bidons. – Tu vas partir en Espagne ? – Oui – Mais si tu trouve une nana et qu’elle tombe enceinte, elle pourra pas avorter. (…) – C’est pour ça qu’il faut voter socialiste. (sic.)

 

Vivien Hoch est doctorant en philosophie, directeur d'un pôle de recherche et communiquant politique.

54 réponses à l'article : Européennes : un clip ignoble des Jeunes socialistes

  1. rafjaf

    21/05/2014

    laissons les écrire des scénarios aussi cucu, c’est nous qui rigolerons des résultats aux européennes

    Répondre
  2. druant philippe

    21/05/2014

    Il serait temps que l’ on soumette le cerveau socialiste ou multiculturaliste / citoyen du monde à un examen scanner étendu !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      21/05/2014

      Rien que sur deux articles, celui-ci et le théatre genré #Jaures# est intervenu à toutes heures d’une journée ouvrable.
      On vient d’annoncer que la SNCF s’est plantée en mesurant ses nouveaux trains. Si des gens comme Jaures occupent des postes importants dans cette entreprise il ne faut pas s’en étonner.

      Répondre
  3. 21/05/2014

    Non, ces gens là n’ont pas des têtes de demeurés, c’est une insulte aux demeurés, ils ont des têtes de bon gauchos, ils ressemblent à ça et ils sont comme ça, ça explique beaucoup de choses………….
    Cela nous rassure sur la disparition des dinosaures, car la jeunesse socialiste est de pire en pire de génération en génération. La gauche est appelée à disparaitre du paysage politique, même si cela devra attendre quelques décennies.

    Répondre
  4. kindofblue

    21/05/2014

    Je suis désolée, de le dire, mais ces deux personnes ont des têtes de demeurés, et on peut à juste titre se poser la question, mais qu’Est-ce qu’ils font là?!
    Y en a marre des ‘jeunes socialistes’ et leurs idées tordues qui sont toujours ciblées sexe, n’ont-ils rien d’autre dans la tête que ça? Bon sang, où Est-ce qu’ils vont nous mener avec ces pitreries qui sont au ras des pâquerettes, et qui ne font plus rire personne. Vivement le changement, ça urge!

    Répondre
  5. VICKY

    20/05/2014

    Ignoble ! pas d’autres mots !!!

    Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    20/05/2014

    Jaures: Encore une fois, Hans, vous confondez espèce et race. C’est peut être un peu compliqué.

    Simple pour tout le monde sauf pour vous.
    Relisez mon dernier post, si vous y trouvez le mot race il serait temps d’aller consulter votre ophtalmo.
    Je ne pense pas que Quinctius ni aucun autre intervenant de ce site partage votre héritage génétique. Vous avez droit à une branche spéciale sur l’arbre généalogique du type homo.
    Un cas unique pour les anthropologues. Le cirque Bouglione pourrait vous embaucher.

    Répondre
    • Jaures

      20/05/2014

      Nous parlons de races et vous nous parlez de Néandertalien.
      Je ne sais pas si vous arrivez à vous suivre vous-même.
      Mais cela n’a aucune importance.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        21/05/2014

        Je pense que les races s’appliquent à tous les mamifières, y compris à vous-même!

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        21/05/2014

        a) L’absence de gènes néanderthaliens peut apporter des éléments de réponse.
        b) Le test « sickle cell anemia » est déterminant pour partager noir et blanc.

        Expliquez donc les point a) et b) qui différencient noirs et blancs?

        Répondre
        • Jaures

          21/05/2014

          a)Hans, que répondre à « L’absence de gènes néanderthaliens peut apporter des éléments de réponse. » ? Si vous avez une thèse selon laquelle à tel taux de gènes on a une race, à tel autre une autre race,….il vous faudra d’autant plus l’étayer que ce taux varie d’un cas à l’autre. Ensuite, il vous faudra nous expliquer ce que ce taux de gènes implique sur les plans morphologiques et comportementaux.
          b)Cet argument est très ancien: seule 1 personne noire sur 10 est porteuse du trait drépanocytaire. Pensez-vous qu’une seule personne noire sur 10 est d’une race différente de la vôtre ? Par ailleurs, les Indiens sont touchés par cette maladie dans des proportions semblables à celle des africains. Les Indiens et Noirs africains sont-ils de la même race ?
          Plus généralement, définissez-vous une race selon la sensibilité à telle ou telle maladie ? Par exemple l’obésité touche principalement les populations d’origine européennes. Est-ce l’obésité qui caractérise la « race blanche » ? Est-ce selon ces critères que sont classifiées les races bovines, canines, chevalines,… ?

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            21/05/2014

            Il était question de noirs et de blancs, mais vous diluez comme toujours votre argumentation.
            Les différences entre noirs et blancs sont morphologiques. Si vous ne les voyez pas achetez vous de nouvelles lunettes.
            Si vous étiez l’unique specimen de race blanche je dirai que c’est la fourberie qui caractérise cette race.

          • 22/05/2014

            pour rire un peu:
            connaissez-vous cette nouvelle race? les « badukus »: j’ai reçu ce mail assorti d’une photo que je ne peux reproduire ici, dommage!
            on voit un jeune de dos, portant un jean aux jambières très courtes. à côte se trouve un dessin le représentant, puis un autre dessin représentant son squelette supposé. et un texte que voici:

            Les anthropologues de la Seine-St-Denis ont pu identifier de nouveaux spécimens d’une variante de l’être humain connue sous le nom scientifique « homos-erectus-cul bas »
            Ces spécimens sont le résultat de la dérive génétique due à une position et des gestes saccadés des extrémités supérieures.
            De nouvelles recherches ont montré un raccourcissement des jambes et un endurcissement du crâne ainsi que d’une diminution du système nerveux et du volume du cerveau (1/10 du volume en comparaison avec l’être humain normal).
            Ceci explique pourquoi leurs casquettes sont trop grandes et reposent sur les oreilles. C’est aussi la raison pour laquelle ils portent la visière derrière, sinon ils ne verraient rien.
            Avoir les jambes courtes et le corps à proximité du sol produit une hypertrophie des organes génitaux.
            Cela pourrait expliquer leurs difficultés à établir une communication verbale intelligente, déjà très pénalisée par le rétrécissement inéluctable du cerveau.
            Au niveau social, on note un manque de langage verbal et les quelques expressions que les scientifiques ont observées sont inarticulées et inintelligibles.
            L’incapacité à une marche normale est permanente de sorte qu’ils se déplacent avec des mouvements désordonnés des pieds et des mains.
            Les premiers exemplaires ont été trouvés pour la première fois en Amérique mais ils ont rapidement colonisé les autres continents et notre pays. Ils sont actuellement très répandus dans la faune urbaine de nos villes.
            Un de leurs problèmes est qu’ils ne peuvent plus se gratter le derrière, car ils sont badukus.
            Pour uriner c’est la même chose, leurs bras sont trop courts.
            Ils ne pourront plus jamais retourner dans leur pays d’origine car leurs jambes sont trop courtes !
            Comme ils sont fainéants, leurs bras commencent à s’atrophier et leurs pieds à se palmer, d’où une façon de marcher qui s’apparente à celle des pingouins. Mais pour des raisons que l’on ignore ils n’aiment pas l’eau…
            Ils ont d’énormes problèmes sexuels. Ils parlent sans cesse de vouloir niquer car ils n’y parviennent pas puisque leurs attributs traînent par terre et qu’ils ne peuvent s’aider manuellement.
            Cette race est vraiment à part. Ils ne peuvent copuler qu’entre eux, entre badukus, ce qui en rajoute à leurs problèmes physiques et intellectuels de par leur consanguinité à haute dose.
            · Mathématiquement ils sont condamnés à disparaître à terme – mais quand?

          • HansImSchnoggeLoch

            21/05/2014

            Promenez vous en ville aux USA et vous verrez quels sont les plus obèses les blancs ou les noirs?

          • Jaures

            22/05/2014

            « Les différences entre noirs et blancs sont morphologiques. Si vous ne les voyez pas achetez vous de nouvelles lunettes. » écrit Hans.
            Ainsi, la différence entre Noirs et Blancs est visible à l’oeil nu. Dans ce cas, quel intérêt d’aller compter le nombre de gènes néandertaliens ?
            Et à quel degré de pigmentation de la peau est-on noir ou blanc ? Un Indien et un congolais sont-ils de la même race ? Woody Allen et Arnold Schwarzenegger sont-ils de la même « race » ? Pourquoi la différence de couleur de peau est-elle un critère racial et non d’autres singularité morphologique ? Pourquoi pas une race des yeux bleus, des plus de deux mètres, des blonds,… tout aussi visibles à l’oeil nu?
            Enfin, comme je l’ai déjà dit pour les races canines, une race animale se définit également par ses capacités et son comportement. Quels capacités et comportements spécifiques attribuez-vous aux « races » noire ou blanche ?

          • 22/05/2014

            « pour les races canines, une race animale se définit également par ses capacités et son comportement. »

            c’est faux! lors des confirmations de la race, le critère unique est l’aspect physique.
            ce n’est que lors de concours, travail ou beauté, qu’on se préoccupe du comportement.

          • Jaures

            22/05/2014

            Philiberte, la confirmation est un contrôle des origines du chien et de la conformité de sa morphologie à la race. C’est en concours que les capacités de la race sont évaluées. Celles-ci sont précisément répertoriées. Par exemple, un lévrier afghan « reste avant tout un chien sportif qui aime jouer et courir » quand le chihuahua est « Vif, vigilant, remuant et très courageux. » (S.C.C)
            Je renouvelle ma question: quels comportements décririez vous si vous écriviez pour la Société Centrale Humaine ?

  7. druant philippe

    20/05/2014

    Si tous les têtes des socialistes et gauchistes pouvaient ne former qu’ une seule tête , je la trancherais avec plaisir !

    Répondre
  8. druant philippe

    20/05/2014

    En tous cas , cela m’ est pénible de constater que ce Jaurès appartient bien à la race blanche ; disons à la branche décadente

    Répondre
    • Jaures

      20/05/2014

      Consolez-vous, Philippe, la « race blanche » n’existe pas.
      Ou bien merci de me la définir selon les critères habituels pour une race.

      Répondre
  9. quinctius cincinnatus

    20/05/2014

    à l’origine le socialisme avait la juste et noble ambition de (re)donner sa dignité à l’Homme ( Grand  » H  » pour homme et femme et … autres genres ) … mais à la réflexion il a été rattrapé par son matérialisme fondamental et s’est ( pour certains, pas pour @ Jaurès ) égaré dans la marchandisation ( ici des corps ) …

    Répondre
    • Jaures

      20/05/2014

      Je ne sais à quoi vous faîtes allusion, Quinctius. L’avortement n’a rien à voir avec la marchandisation des corps, du moins depuis qu’il est légal et remboursé.
      Si vous parlez de la GPA, le fait d’être socialiste n’implique en rien d’être en sa faveur. D’ailleurs, la plupart des pays qui l’autorisent ne sont pas gérés par des socialistes: Canada, Corée du Sud, Australie, Israël, Russie,…
      A titre personnel, je suis opposé à la GPA, comme la grande majorité des socialistes français.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        20/05/2014

        rien à voir avec la marchandisation ? tiens donc ? un acte  » gratuit  » alors ? S’il est remboursé c’est donc bien qu’il s’agit d’un acte marchand tout à fait SEMBLABLE à celui que vous faites en pharmacie lorsque vous ACHETEZ vos médicaments … remboursés ( ou non )

        Répondre
        • Jaures

          20/05/2014

          Donc, Quinctius, quand vous vous faites opérer de l’appendicite, arracher une dent ou déboucher une oreille, vous faites commerce de votre corps.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            21/05/2014

            De plus en plus stupide!

  10. quinctius cincinnatus

    20/05/2014

    à @ oxydent

    je n’ai jamais dit que @ Jaurès avait un travail ( c’est à dire : une activité productive d’une quelconque richesse ) et donc qu’il travaillait, mais bien qu’il avait un  » emplois  » et c’est la raison pour laquelle j’ai pris la précaution élémentaire et de sauvegarde sémantique de mettre travail entre guillemets !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      20/05/2014

      Jaures comme Cadet Roussel a deux emplois,qui lui permettent une grande latitude de manoeuvre.
      Si son chef de service le coince en train de répondre aux 4V il peut arguer travailler pour son syndicat.
      Si son syndicat le coince pour la même raison il peut prétendre travailler pour son patron.
      On voit qu’il est lavé à toutes les eaux. De là son effronterrie à continuer son commerce malgré les nombreux avertissements des autres intervenants de ce site.

      Répondre
  11. vieuxmoineau

    20/05/2014

    Y a pas à dire, ça donne envie!… Il serait intéressant de savoir combine ça va inciter de gens à voter FN plutôt que socialiste: les jeunes « adorent » qu’on les prenne pour des cons, les socialistes ne s’en sont pas encore aperçu, tant mieux…

    Répondre
  12. Agathe

    20/05/2014

    Serge, Hector, Jaurès, avorter, une partie de plaisir… Vous y aller un peu fort! Plutôt l’inverse! Pourquoi cracher sur la femme? Ce n’est pas dans notre tradition européenne. L’homme aussi est responsable.

    Répondre
    • Jaures

      20/05/2014

      Mais qui a dit le contraire ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        20/05/2014

        vous entre autres , mais d’une façon subliminale, en laissant entendre que cela, en définitive, participerait à un certain accès au  » confort  » ( physique ) des femmes c’est à dire à un autre stade ( ultime ? ) de leur  » libération  » ( elles se libèreraient légalement de leur corps et de ses  » servitudes ancestrales  » ) …ce qui en soi n’est pas faux, mais qui n’en reste pas moins dangereux : psychologiquement cela va presque de soi pour la majorité des femmes concernées et même socialement si on considère la Société comme étant un corps … vivant , enfin culturellement … mais ce dernier point n’est pas au coeur de vos intérêts

        Répondre
        • Jaures

          20/05/2014

          Ce que je dis, je ne l’avance pas « de manière subliminale, en laissant entendre… » Le droit à l’avortement n’est pas un « confort » mais l’accès à un choix dont les femmes étaient autrefois dépourvues. Ce n’est certainement pas moi qui ai parlé « d’avortements de confort ».

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            20/05/2014

            le problème d’ordre moral est bien qu’il y ait des avortements  » de confort » ( et qu’ils soient les plus nombreux ) cela relève de l’hypocrisie parce que l’on voit le Media  » lapider  » des mères infanticides , lesquelles femmes auraient pu  » confortablement « avorter si elles avaient été moins …. frustres !

  13. Serge-Jean P.Peur

    20/05/2014

    Au delà des chiffres que je ne conteste pas,l’avortement légalisé sent les prémices de la fin d’une civilisation.Celle qui ne veut plus faire d’efforts pour ne se nourrir que de confort.
    Quant au concept de race blanche,vous Jaurès (quel prétentieux pseudonyme) ne semblez pas en faire partie,puisque de tendance socialiste,les bras cassés de l’Histoire et donc incapable d’appréhender autre chose que sa vision du monde.

    Répondre
    • Jaures

      20/05/2014

      Bien. Je ne sais toujours pas ce qu’est la « race blanche », je sais seulement qu’apparemment je n’en fais pas partie en raison de « ma vision du monde ».
      Voilà un concept bien ésotérique.

      Répondre
      • 20/05/2014

        ne vous faites pas plus bête que vous l’êtes!
        faites-vous au moins la différence entre un caniche et un dobermann? entre un chat persan et un siamois? les premiers sont de l’espèce canine, les seconds de l’espèce féline. L’espèce est l’unité de base de la hiérarchie du vivant. Nous appartenons à l’espèce humaine, et tous, nous appartenons au règne animal.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          20/05/2014

          peut être que @ Jaurès n’appartient pas au règne animal et qu’il est :

          – soit un pur Esprit encore qu’il nous dise que pour lui l’Esprit n’a pas précédé la Matière , alors que tout comme moi et beaucoup d’autres il n’en sait logiquement rien

          – soit il appartient au règne végétal et dans ce cas est un parasite saprophyte du vivant ( tout comme il l’aurait été s’il avait appartenu au règne animal )

          – soit encore il appartient au  » règne  » minéral ce qui est géologiquement possible si on prend comme critère de sélection ses croyances toutes faites de granit … rose !

          vous voyez donc que le champ des possibilité est grand sans être cependant … infini

          Répondre
        • Jaures

          20/05/2014

          Chère Philiberte, vous parlez d’espèces là où je demande qu’on m’éclaire sur « la race blanche ». Race et espèce sont deux notions différentes.
          Bien entendu, je fais la différence entre un caniche et un doberman. Mais un caniche peut être noir, blanc, gris, marron,…On ne parle pas de race pour un chien uniquement pour sa couleur mais pour de nombreux aspects physiologiques et comportementaux.
          Je vous demande donc, puisque c’est tout bête cela devrait vous être aisé, de me décrire les éléments physiologiques et comportementaux qui définissent « la race blanche ».

          Répondre
          • 20/05/2014

            « Je vous demande donc, puisque c’est tout bête cela devrait vous être aisé, de me décrire les éléments physiologiques et comportementaux qui définissent « la race blanche ».
            entre autres: cheveux lisses ou bouclés, variant du noir au platine, nez droit, lèvres fines; contrairement à la race noire, cheveux noirs et crépus, nez épaté, lèvres épaisses.

          • Jaures

            20/05/2014

            Allons, Philiberte, vous savez pertinemment qu’on peut être blanc avec des cheveux crépus et noirs avec des lèvres fines.
            Mais si vous parlez de « race noire », à partir de quel degré de pigmentation de la peau est-on, selon vous, considéré comme noir ?
            Par ailleurs, les caractères d’une race ne sont pas uniquement physiologique (même si la physiologie que vous décrivez est pour le moins anecdotique). Ainsi, le caniche selon la Société Centrale Canine est  » très doux, câlin et affectueux avec son maître et les autres membres de la famille. Facile à éduquer, il comprend très vite ce qu’on attend de lui. »
            Comment décririez-vous le caractère d’un homme de « race blanche » selon la Société Centrale Humaine ?

          • quinctius cincinnatus

            20/05/2014

            votre exemple puisé au herdbook est plaisant … les facteurs ( les préposés au courrier devrais je dire ) se font mordre aussi bien par les caniches que par les bergers … alsaciens ( qu’on dit …  » allemands  » allez donc savoir pourquoi ? ) c’est bien pour cela qu’on parle ( comme vous le faites ) de  » COMPORTEMENTS  » et il suffit d’aller, pas même en Afrique, mais plus simplement dans certaines banlieues du nord et de l’est parisien pour  » percevoir  » que les comportements ne sont pas, comment dire, ENCORE TOUT à FAIT CIVILISES *** et je doute fort que le dressage soit la solution à cet état de fait ( c.f. les U.S.A. )

            **** selon les critères civilisationnels …. chrétiens et même, pourquoi ne pas le dire, laïcs ( vous savez ceux des hussards de la République )

          • Jaures

            20/05/2014

            Parce que vous trouvez que ceux qui ont accompli la Shoah ou le goulag et les guerres et massacres qui les ont précédé ont fait montre de civilisation ?
            A compter de combien de millions de morts est-on d’une « race » civilisée ?

          • HansImSchnoggeLoch

            20/05/2014

            L’absence de gènes néanderthaliens peut apporter des éléments de réponse.
            Le test « sickle cell anemia » est déterminant pour partager noir et blanc.
            Une blague qui circule sur le web aux USA:
            What’s the great white hope?

            Félicitations vous avez trouvé comme un grand Jaures.

          • Jaures

            20/05/2014

            Encore une fois, Hans, vous confondez espèce et race. C’est peut être un peu compliqué.
            Quant aux gènes, je vous rappelle que vous, moi, Omar Sy Jacky Chan et Quinctius avons 95% de gènes communs avec le chimpanzé.
            De quoi encourager à l’humilité.

          • quinctius cincinnatus

            20/05/2014

            hé alors @ Jaurès que nous soyons génétiquement des primates à 95 % ( un peu moins tout de même ) n’empêche pas que nous ayons évolué INTELLECTUELLEMENT de manière toute différente … quant à dire que nous descendons du  » singe  » cela ne me choque pas d’autant que les chances sont encore plus grandes de descendre des lémuriens qui eux mêmes devaient descendre d’une autre espèce … on appelle cela l’évolution naturelle

  14. Hector

    19/05/2014

    Hitler n’avait pas pensé qu’un droit à l’avortement ciblé ex : sur une ethnie aurait pu lui économiser les camps de concentrations . Il n’avait pas pensé non plus aux guerres humanitaires . Hitler a tout raté .
    L’Europe se dépeuple de ses indigènes blancs par une idéologie du suicide par avortement . Un journal féminin a publié un article sur une américaine qui a mis son avortement en scène sur Youtube et d’autres supports . Elle l’aurait fait en se faisant engrosser avec l’intention de se mettre en scène certainement pour une jouissance de la mort par assassinat d’enfant dans son ventre .
    La race blanche européenne aura l’avenir qu’elle mérite . Vive les socialistes les représentants de vrais civilisés .

    Répondre
    • Jaures

      19/05/2014

      Le droit à l’avortement n’a pas provoqué un seul avortement supplémentaire. Il suffit de voir les courbes des naissances. Celles-ci fléchissent dés le début des années 70, remontent légèrement au début des années 80 pour se stabiliser autour de 800 000 naissances par an. La loi de 1975 n’a eu aucun impact sur l’évolution de la fécondité des Français.
      On observe la même chose dans les pays où le droit à l’avortement est arrivé 10 ans plus tard (Espagne) ou n’existe toujours pas (Irlande). On observe par ailleurs que la seule manière efficace de lutter contre l’avortement est l’éducation sexuelle et l’accès à la contraception. Problème: ceux qui sont contre l’avortement refusent également la contraception.
      Enfin, Hector, pouvez-vous me définir « la race blanche » ?

      Répondre
      • 20/05/2014

        « Le droit à l’avortement n’a pas provoqué un seul avortement supplémentaire.  »

        ça veut dire quoi, cette ânerie? croyez-vous que les femmes qui se faisaient avorter sur la table de la cuisine, avec une aiguille à tricoter le chantaient sur les toits? ça m’étonnerait que ce soit quantifié.

        Répondre
        • Jaures

          20/05/2014

          Il suffit de regarder les chiffres de l’état civil. Si le droit à l’IVG avait provoqué une quantité significative d’avortements, le nombre de naissances aurait chuté subitement et durablement dés 1975.
          Or, on constate que la chute a commencé bien avant et s’est prolongée ensuite pour se stabiliser.
          Par contre, les hospitalisations de femmes après avortement clandestin ont elles disparu.

          Répondre
      • Boutté

        20/05/2014

        Puisque vous aimez les chiffres sachez que la pilule n’a pas fait diminuer le nombre des avortements , c’est insensé !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          20/05/2014

          et @ Jaurès, qui se penche davantage sur les faits de société que sur son  » travail », surtout si les premiers sont l’objet de  » courbes « , , devrait savoir aussi que de plus en plus de femmes  » en âge de procréer  » sont de plus en plus réticentes à la prise d’un contraceptif oral ….

          Répondre
          • Oxydent75

            20/05/2014

            @Quintus
            Qui vous dit que Jaurès « travaille » (au sens que nous attribuons généralement à ce terme dans les régimes libéraux ) ?
            M. Jaurès dispose sans aucun doute de son bréviaire du PS, enrichi des argumentaires écolo-Soixante Huitard et Multiculturaliste, patiné de droit de l’hommisme immigrationniste bien pensant, afin de veiller (à temps complet) sur les propos « déplacés » que les vilains réacs, conservateurs- nationalistes de droite que nous sommes, livrons sur ce site. Peut(être même est-il mandaté (et rétribué) pour cette fonction..?

          • Oxydent75

            20/05/2014

            @Quintus (2)
            Compte tenu de sa réactivité et de la profusion de statistiques qui pourraient traiter du taux de renouvellement des taupes corrélé à la réduction des plantations de bégonias en Basse Normandie, je pense qu’il « travaille » (sic) en équipe. 🙂

        • Jaures

          20/05/2014

          C’est exact, Boutté, mais le nombre d’avortements s’est stabilisé. Ce qui est insuffisant, je vous l’accorde.
          C’est que l’accès aux moyens contraceptifs est une condition nécessaire mais pas suffisante. Il faut l’accompagner d’une information large et précoce. L’expérience des Pays-Bas montre que c’est cela qui fait significativement baisser le nombre d’avortements.

          Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)