« Familles, je vous hais ! »

Posté le octobre 09, 2014, 11:11
2 mins

famille
« Familles, je vous hais ! » la phrase culte de Gide semble être le fil conducteur de la politique familiale menée depuis le début du quinquennat de François Hollande.

 
Déjà le plafond du quotient familial a été abaissé à deux reprises depuis 2012, ce qui a eu pour conséquence de fortes hausses d’impôts pour les classes moyennes avec enfants. 


Aujourd’hui, le PLFSS 2015 poursuit  la destruction progressive de la politique familiale de notre pays : 


– division par trois de la prime à la naissance du deuxième enfant, 
– report de deux ans de la majoration pour les adolescents, 
– réduction de la durée du congé parental pour les mères, 
–  baisse de l’aide à la garde du jeune enfant pour les classes moyennes par  la création d’un seuil de revenu au-delà duquel cette aide sera réduite de moitié !
 
Considérant sans doute que ces attaques réitérées sont insuffisantes, les députés socialistes envisagent de proposer un amendement au PLFSS visant à rendre les allocations familiales dégressives en fonction des revenus.
 
Il ne s’agit ni plus ni moins que de s’attaquer aux  principes fondamentaux de notre Sécurité sociale qui instituent une redistribution horizontale entre les familles qui n’ont pas la charge financière d’enfants et celles qui en ont. La redistribution entre familles selon le revenu s’opérant, quant à elle, par l’impôt. Le raisonnement des députés socialistes conduirait demain, s’il était suivi, à indexer les remboursements d’assurance maladie sur les revenus des malades !
 
La CFE-CGC dénonce cette logique fatale qui cantonne les classes moyennes à un rôle de payeur sans droits. Elles n’auront d’autre choix demain que d’aspirer à en sortir. 

7 réponses à l'article : « Familles, je vous hais ! »

  1. hello

    14/10/2014

    On ne peut rien comprendre à ce que font les socialistes si on ne les entend pas murmurer : « ….et la famille sera détruite ».

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    10/10/2014

    depuis le temps que je rabâche sur ce blog que les Français et tout particulièrement les  » socialistes  » ( tous les Français sont peu ou prou des  » socialistes  » ) sont des ENVIEUX et que l’ ENVIE EST LE MAL !

    Répondre
  3. David

    10/10/2014

    Aujourd’hui, n’ayant pas le courage de faire les réformes nécessaires pour redresser l’économie du pays, le PS s’attaque à ceux qui contribuent au PIB par le travail et linvestissement. Ils s’attaquent aux travailleurs (employés ou entrepreneurs) et aux familles normalement constituées. La CGSS étant en déficit chronique d’une part à cause de l’Etat mauvais payeur, mettre en remboursement l’avortement, qui a d’ailleurs sensiblement augmenté, alors que par ailleurs, on dérembourse certains médicaments, permet d’avoir une bonne vision de la pensée socialo-démagogique mortifère. Il vaut mieux être chômeur « déclaré » et travailler au noir, vivre en concubinage, et ne pas faire d’enfant, ou du moins faire un enfant à plusieurs femmes, ne pas avoir de patrimoine, de participations dans les entreprises… L’idéologie socialiste s’appuie principalement sur la convoitise et la jalousie, ce qui exclue toute responsabilité.

    Répondre
  4. 10/10/2014

    Ne soyez pas trop durs envers les socialistes, ils ne sont pas entièrement responsables de leurs défauts!
    Tout petits, déjà; à l’école, ils trouvent qu’ils travaillent trop, que de porter leur sac d’écoliers les fatiguent et risque de leur déformer la colonne vertébrale, qu’il n’y a pas assez de récrées, que la cantine est infecte ( oui, carrément ) que leurs profs ne sont pas assez nombreux, pas assez payés pour bien s’occuper des élèves, que les punir est une insulte, que le premier de la classe est un nanti , etc …
    Et oui, tout petits…déjà, alors vous pensez, en grandissant leur état ne s’arrange pas !
    Soyez tolérants et humain envers nos frères socialistes, S’il vous plait, par humanité !

    Répondre
  5. goufio

    10/10/2014

    J’ai oublié de citer Charles Gave en ce sens: »Une Assemblée nationale composée majoritairement de coiffeurs voterait des lois pour les coiffeurs », qui détient la majorité à l’AN,? vous aurez suivi le petit doigt de C Gave.
    Je vous remercie de m’avoir lu.

    Répondre
  6. goufio

    10/10/2014

    Le seul objectif de ce gouvernement socialiste est de mettre en place le socialisme pour de bon et définitivement. Peut-être verrons-nous d’ici 2017, le collectivisme se mettre en place avec une Stasi.

    L’ingérence de l’état –qui date d’au moins 40 ans, pour ne pas dire plus mais qui est bien suffisant pour se faire une vraie idée de l’évolution de la société française, mais pas que…- dans tous les domaines de notre vie quotidienne pour instaurer une « justice sociale » associée d’une « justice fiscale », organiser, réglementer, contrôler, fixer les prix sur un nombre important de marchés, régenter la croissance et l’économie donc, donc les entreprises (les grandes d’abords puis les PME-PMI ensuite), substituer aux choix individuels des décisions administratives, c’est-à-dire aliéner la liberté aux choix des fonctionnaires, etc. Madame TAUBIRA ne dit-elle pas qu’elle va, je la cite : « changer notre civilisation » et c’était aussi le discours de M Peillon à l’Education nationale, il a été avantageusement remplacé par une autre dogmatique au poste clé du formatage des enfants, et ainsi de suite…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)