Fan-zone du Champ-de-Mars : face aux risques accrus, il est nécessaire de se poser la question de sa suppression

Posté le mai 22, 2016, 12:56
2 mins

A moins d’un mois du lancement de l’Euro 2016 en France, et alors que tous les regards seront tournés vers Paris et la capacité de la France à assurer la sécurité d’un tel évènement, il est légitime de s’interroger encore sur la pertinence de maintenir ou non la fan-zone du Champ-de-Mars.

Lors de son audition à l’Assemblée Nationale par la Commission de la Défense nationale et des forces armées, le 18/05 dernier, le Directeur de la DGSI, Patrick Calvar, a ainsi rappelé que la France est « clairement le pays le plus menacé » par le groupe Etat islamique et est sous la menace d’une « campagne terroriste caractérisée par le dépôt d’engins explosifs dans des lieux où est rassemblée une foule importante ».

On connait les capacités de la Préfecture de Police à assumer dans le même temps et sur une longue durée différentes actions de protection, de vigilance et de surveillance ? Mais face à la multiplication des charges : mobilisation depuis plus d’un an suite aux attentats, encadrement de la COP21, des manifestations contre la loi travail et malgré l’incapacité de la Ville de Paris à réguler l’occupation de la Place de la République par le mouvement Nuit Debout, nous sommes en droit de nous interroger sur la nécessité de maintenir ces fan-zones, notamment celle du Champ-de-Mars. En tant qu’élu, je suis convaincu qu’il est nécessaire de la supprimer, afin de ne pas laisser aux terroristes une telle cible de choix et d’éviter qu’un tel drame ne vienne entacher une compétition sportive si attendue.

Yves Pozzo di Borgo
Sénateur de Paris
Conseiller de Paris (7ème)

11 réponses à l'article : Fan-zone du Champ-de-Mars : face aux risques accrus, il est nécessaire de se poser la question de sa suppression

  1. Nicolas

    24/05/2016

    On s’en fout. On en sera pas. Le Kouffar de l’Elysee se prend pour Neron « du pain et des jeux »? On est pas des bœufs, qu’il se garde ses jeux, et qu’il balance le pain qu’il vole aux Francais. Basta !!!stop à votre hypocrisie « les gars qui font du bon boulot » ne nous menacent que sur ordre. On ne marche pas. Capische ? Mais j’engage led Francais , simple conseil, à pas la jouer spectateurs. Le régime peut avoir besoin de victimes pour un texte de loi ou autres.

    Répondre
    • Bistouille Poirot

      25/05/2016

      @Nicolas
      Excellent. Je rajouterai même que le régime VEUT des victimes pour un texte de loi et en réclame pour agrandir le club des: « JE SUIS CHARLIE ».

      Répondre
  2. 23/05/2016

    @ quinctius cincinnatus

    Oui, vous êtes encore libre de penser comme il vous plait.

    Répondre
  3. 22/05/2016

    Monsieur Pozzo di Borgo, je vous ai connu au CDS dans les années 1983-1984. Je vois que vous semblez vous être « droitisé » depuis . Moi, je le suis beaucoup plus que vous (reportez-vous à mon blog « Association libérale et sociale).

    Répondre
  4. 22/05/2016

    non mais ça ne sera pas ,elle va y penser la HIDEAL GO , elle a de l’imagination , 4 kamikazes bien répartis dans la foule et qui s’éclatent à la même seconde ….ça lui fait quoi ?

    Répondre
    • Bistouille Poirot

      22/05/2016

      @mais pasdutout
      En recrutant dans le « 9 cube » ces 4 Kamikazes dans le genre de ceux qui pilotaient les Giraïn Baka (avions suicides japonais), notre pilote municipal parisien s’obligerait à porter un casque. Pourquoi ?Parce que je la soupçonnerais de manquer de détermination ! Aussi elle préférera s’identifier à l’homme au chapeau, celui qui poussait un traîneau dans l’aéroport de Bruxelles et qui n’écoutant que son courage avait envoyé ses deux complices à la mort, s’excusant de n’avoir pu s’y associer.

      Répondre
      • Le Ket

        23/05/2016

        @ Bistouille Poirot :
        Les Kamikazes japonais n’ont rien à voir avec les trous du cul fanatiques suicidaires qui se font péter ou tirent dans les foules de civils innocents.
        Les Kamikazes, eux, ne prenaient pour cibles que des objectifs militaires, en offrant leur vie à l’Empereur. Avec les djihadistes, adeptes de la voiture piégée dans les foules et des massacres d’innocents, on est très loin du culte du Bushido.

        Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    22/05/2016

    je pencherai plutôt pour le  » rappeur de Verdun  » !

    Répondre
  6. Bistouille Poirot

    22/05/2016

    Y inviter Johnny pour y mettre le feu…

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    22/05/2016

     » alors que tous les regards sont tournés vers Paris  » ….

    et … pas le mien ! … suis je  » normal  » ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)