Fontainebleau: ce n’est pas le « réconfort » et le « soutien » du ministre que nous attendions, mais ses excuses

Fontainebleau: ce n’est pas le « réconfort » et le « soutien » du ministre que nous attendions, mais ses excuses

FONTAINEBLEAU INCENDIE EGLISE
Suite au communiqué de Bernard Cazeneuve d’hier soir sur l’incendie de l’églie de Fontainebleau, Daniel Hamiche, directeur de l’Observatoire de la Christianophobie, relève que :

  1. Le 8 janvier, le ministre de l’Intérieur se fendait d’un communiqué relatif à la « Profanation de la grande mosquée de Perpignan », et exprimait son « indignation ». L’incendie criminel de l’église Saint-Louis de Fontainebleau s’est aussi accompagné de profanations – et même d’un sacrilège. Le mot de « profanation » est, absent, dans ce dernier cas, du communiqué ministériel et « l’indignation » pour l’affaire de la mosquée réduite à une « vive émotion » pour celle de l’église…
  2. Cazeneuve a dépêché sur les lieux le préfet de Seine-et-Marne. Il eût mieux fait de s’y rendre lui-même. Après tout, Fontainebleau est à portée de voiture et il n’est pas (encore) nécessaire qu’un convoi ministériel soit escorté de véhicules blindés. Il a bien su trouver le temps pour aller, la veille, déguster le « thé de la fraternité » dans une mosquée…
  3. Cazeneuve n’aurait-il pas mieux fait en révoquant son préfet incapable d’assurer la sécurité de nos lieux de culte en cette période « d’état d’urgence » ? Le préfet n’a pas fait son boulot, d’autant plus que l’église Saint-Louis était de toute évidence “fragilisée” par l’échafaudage de sa façade offrant un cheminement tout indiqué pour les malveillants ce qui aurait dû motiver une surveillance “renforcée”.
  4. Ce n’est pas de « réconfort et de soutien » dont nous avons besoin, mais de protection ! Pas de mots mais des actes. Qu’on se le dise : le ministère de l’Intérieur est incapable d’assurer la protection de nos lieux de culte. Cazeneuve devrait le reconnaître officiellement plutôt que de nous lasser de ses rodomontades sur sa « détermination à assurer la protection de tous les lieux de culte ». Une détermination sans moyens, c’est de la rodomontade, et sans véritable intention, c’est un mensonge.
  5. Ce n’est donc pas le « réconfort » et le « soutien » du ministre que nous attendions, mais ses excuses !

Partager cette publication

(10) Commentaires

  • Janvier Répondre

    @lepelblanc. Rien à ajouter, vous avez tt dit. +++++

    11/01/2016 à 13 h 33 min
  • afmc98000 Répondre

    Nous sommes bien dans un pays soumis à l’islam. C’est incontestable quand on voit l’indignation de nos dirigeants politiques lorsque les musulmans sont quelque peu touchés par un acte islamophobe. Par exemple, en Corse, les autorités nationales se sont indignées des manifestations locales alors qu’aucunes ne plaignaient les pompiers qui ont crus leur dernière heure arrivée quand on voit l’état de leur véhicule détruit.
    C’est toujours à sens unique, les musulmans seraient des pauvres victimes alors que ce sont toujours les agresseurs. Personne ne parle qu’il y a eu un lieu chrétien agressé par jour en moyenne en 2015 !

    11/01/2016 à 13 h 24 min
    • Jaures Répondre

      Un chrétien par jour agressé ?
      D’où tenez-vous ce chiffre ? Qu’appelez vous un chrétien ?
      Si je me fais agresser par un musulman, me compterez-vous comme chrétien ? Quand 2 personnes non musulmanes s’agressent, parlez-vous de rixe entre chrétiens ?
      Il y a chaque année en Corse entre 15 et 20 homicides (plus fort taux de France) et des dizaines d’attentats. Les musulmans sont-ils coupables selon vous ?

      11/01/2016 à 14 h 52 min
      • Hilarion Répondre

        Ce que l’on sait c’est que la population carcérale est constituée à plus de 60% de culturellement musulmans en France. Que tous les attentats perpétrés depuis la guerre l’ont été par des culturellement musulmans enragés ( à l’exception de la tentative de prise de pouvoir par les communistes de 1945 à 1947 et les Brigades Rouges dont les descendants gauchistes sont les alliés déclarés de l’invasion migratoire). Qui sont donc à l’origine de ces centaines d’odieuses agressions de Cologne, Hambourg, etc… par des gens à qui n’ont compris de l’hospitalité qui leur était généreusement offerte qu’un droit à la prédation la plus ignoble et la plus lâche sur des femmes sans défense. Peut être le temps n’est-il pas loin ou les esprits vont commencer à s’ouvrir et ou le psittacisme fondre sous le volume et la gravité des faits. Ce qui est surtout inquiétant, s’agissant de l’Allemagne, c’est qu’un pays aussi puissant, disposant d’une culture aussi éminente ait pu tomber entre les mains d’une Merkel , qui, mais avec un signe algébrique opposé, risque fort de conduire son pays au même désastre qu’un nommé Hitler, entraînant toute l’Europe dans une nouvelle catastrophe. Il n’est que de voir avec quelle arrogance Merkel et autres européïstes se permettaient, en outre, de traiter, avant les événements de Cologne, ces pays de l’Europe de l’Est refusant d’accueillir les « pseudo réfugiés ». Il est vrai que la plupart de ces pays avaient déjà eu à subir dans l’histoire, les conséquences des dérèglements mentaux affectant périodiquement certains dirigeants allemands.

        11/01/2016 à 16 h 31 min
        • Jaures Répondre

          Vous plaisantez ou quoi ! Le terrorisme a touché tout le monde depuis la guerre. Vous oubliez l’OAS, le groupe Charles Martel, les groupes d’extrême droite et d’extrême gauche durant les années de plomb (comme l’attentat en gare de Bologne en 1980: 85 morts, 200 blessés).
          Je ne parle pas de l’IRA, des groupes nationalistes basques ou corses,….

          11/01/2016 à 17 h 55 min
  • DE SOYER Répondre

    Vivien, tu as le sens de la litote!
    Tu sais bien qu’un préfet socialiste ne peut pas être compétent.
    Tu sais également que « socialiste compétent » est un oxymore.

    11/01/2016 à 12 h 54 min
    • lepelblanc Répondre

      Au sujet des préfets et sous préfets, ce n’est pas une question de compétence mais plutôt de servilité. Le préfet doit agir comme le lui demande le politique si non il est muté à Tataouine. Je présume que ça leur convient puisque il y a des préfets et sous préfets à la pelle. Nous sommes dans une république bananière depuis longtemps et, qui plus est, en pleine soviétisation!

      11/01/2016 à 15 h 21 min
      • DE SOYER Répondre

        Vous ignorez que de nombreux préfets de droite ont été virés pour caser des potes à Hollande.

        11/01/2016 à 18 h 24 min
        • lepelblanc Répondre

          Il n’y a jamais eu de chasse aux sorcières comme il y en a depuis que notre guignol est aux manettes. La quasi totalité des préfets et sous préfets de droite ont été mis au placard. Il y a aussi plus de préfets et sous préfets qu’il y a de postes. La gauche a également favorisé les membres de la famille, les copains, etc Nous avons à faire à des mafieux qui nous tondent pour s’en mettre plein les poches. Et nous pauvres cons que nous sommes on baisse la tête mais jusqu’à quand??

          11/01/2016 à 18 h 42 min
  • lepelblanc Répondre

    Cazeneuve et son chapeau de gestapiste devra être présenté devant un tribunal du peuple pour traitrise envers la patrie et mise en danger des citoyens français.

    11/01/2016 à 12 h 41 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: