Freud et Sartre au Figaro

Posté le 23 mai , 2013, 8:57
4 mins

On sait peut-être que depuis quelques années, Le Figaro essaye d’arrondir ses fins de mois en publiant des collections de livres ou de disques à des prix défiant toute concurrence.

Une page entière du journal du 20 septembre dernier était ainsi consacrée à de la publicité pour une nouvelle collection (en collaboration avec le Point), rédigée par le virevoltant Luc Ferry.

La radio était elle aussi mise à contribution, puisqu’on pouvait lire en bas de page : « en collaboration avec Radio France, retrouvez chaque samedi et dimanche la pensée philosophique de Luc Ferry consacrée aux grands sages de l’humanité : Platon, Descartes, Rousseau, Freud, Sartre…).

En effet, la collection s’intitule Sagesse d’hier et d’aujourd’hui.

Mon sang n’a fait qu’un tour.

Jour après jour, Le Figaro se bat contre l’immoralisme qui est en train de nous détruire et voilà qu’il fait de la propagande pour Freud, l’obsédé et pour Sartre qui n’a toujours eu pour leitmotiv que de nous faire croire que la vie n’a aucun sens.

« L’être est en trop » disait-il, mais c’est lui qui était en trop !

Freud et Sartre grands sages de l’humanité ! On marche sur la tête.

Le psychanalyste Carl-Gustave Jung a autrement bien vu les choses dans leur grandeur. Il a su découvrir une intervention lucide derrière certains évènements d’apparence banale.

Quant à Descartes et Rousseau, il y aurait aussi des réserves à faire à leur sujet.

Heureusement, il y a une source de sagesse autrement importante que les philosophes, c’est le Nouveau Testament, c’est le christianisme.

Quelle est la position du Figaro à ce sujet ?

Un de ses collaborateurs est certes en charge des questions religieuses, mais il s’occupe plus de sociologie que de métaphysique et de théologie, plus de surface que de profondeur.

On peut élargir la question à la droite dans son ensemble.

Jadis, elle représentait le capital, mais aussi la majorité des « biens pensants ».

Après la dernière guerre encore on a vu eux ou trois prêtres occuper un siège à l’Assemblée Nationale, et notamment le fameux Chanoine Kir, maire de Dijon.

Le MRP (Mouvement Républicain Populaire), ouvertement catholique, a été réduit à néant par le parti gaulliste, quand le Général a repris le pouvoir en 1958.

Aujourd’hui, si l’on dit que Fillon va à la messe, il aurait fallu une loupe pour découvrir sous les gouvernements Sarkozy un ou « une » ministre qui ne fût pas divorcé (la situation ne s’étant pas améliorée à l’UMP, maintenant qu’elle est dans l’opposition). Le vote sur le mariage des homosexuels et la faculté qui leur serait accordée d’adopter, donne des renseignements intéressants autant qu’inquiétants.

Quoi qu’il en soit, la déchristianisation se poursuit à grands pas. Hormis le Jour du Seigneur le dimanche matin, le Christianisme n’est pratiquement ni à la radio ni à la télévision, reflet d’un peuple infantile qui trouve plus important de donner des coups de pieds dans un ballon que de se pencher sur sa propre destinée.

6 Commentaires sur : Freud et Sartre au Figaro

  1. philiberte

    24 mai 2013

    la presse étant subventionnée par l’Etat, qui vient régulièrement à l’aide des journaux agonisants, il n’y a rien à en attendre. ils sont “aux ordres”.

    Répondre
  2. 23 mai 2013

    Lire n’est pas s’ouvrir au Monde !
    lire pour s’informer oui et il y a une bonne presse de droite et bien des sites d’informations qui existent dans notre milieu de pensée sans soutenir la presse du politiquement correct qui n’a de cesse de nous cracher dessus…
    Voyons, soyez lucide et regardez autour de vous ?

    Mais vous avez raison sachons profitez des éditions numériques .. gratuites !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24 mai 2013

      plus ” lucide ” que moi …. vous mourrez !
      comment voulez vous combattre intellectuellement votre adversaire si vous ne lisez et n’écoutez pas ses media ?
      et cerise sur le gâteau, vous pouvez vous moquer d’eux quand leurs certitudes et leurs dogmes s’effondrent … voyez @ Jaurès et son ” chavisme par exemple !

      lire c’est s’ouvrir au Monde !

      ne pas lire ( ou ne lire que ses convictions ) c’est s’assécher l’esprit et se castrer l’intelligence … voyez cet inculte de Sarkozy

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    23 mai 2013

    Serge ne pouvant vendre ses ” rafales ” ( les drones n’ont aucun avenir disait ce visionnaire captateur d’héritage ) il lui faut bien vendre du papier et faire des affaires dans l’ immobilier pour avoir les moyens financiers de soudoyer ses électeurs ( suivre ce feuilleton purement moyen-oriental dans ” le Canard ” )

    Répondre
  4. 23 mai 2013

    D’où la terrible responsabilité des lecteurs assidus du Figaro qui financent ce” torchon” !

    Sachons lire ! sachons choisir nos lectures, nos journaux et magasines… A droite toute !
    Sachons dépenser notre argent, financer une presse qui dise la vérité, et qui n’ait de cesse de nous tirer vers le Beau, le Bien, Vrai…

    Entrons en résistance dans tous les domaines.
    Celui de l’information… et aussi de la formation par de bonnes lectures !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23 mai 2013

      lire c’est justement ne pas se couper du Monde, mais s’ouvrir à lui !
      vos propositions sont donc de par leurs motivations monomaniaques purement stériles

      respectueusement

      P.S. et conseil gratuit :

      sachez donc profiter de ces journaux dans leurs éditions numériques !

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)