Halte aux provocations du pouvoir !

Posté le mars 23, 2013, 5:27
3 mins

Comment affronter une impopularité majeure et parvenir à renverser le courant, à rallier à sa bannière en loques un peuple-de-gauche minoritaire dans le pays et un électorat qui ne vous a porté au pouvoir que sur un malentendu, par défaut, parce que le rival avait déçu une partie par trop importante de son propre électorat en refusant pendant cinq ans de mettre en pratique la politique – de droite – qu’il avait annoncée ?

Comment se tirer de ce mauvais pas alors que l’on est parvenu en moins d’un an à exaspérer la « France de droite » et à décevoir profondément la « France de gauche » ?

Bon sans, mais c’est bien sûr ! En s’inventant des ennemis idéologiques acharnés à votre perte, des suppôts de la réaction suffisamment menaçants pour remobiliser votre camp.

Ces ennemis rêvés, François Hollande les a trouvés en ravivant la flamme de la vieille hostilité de la gauche à l’encontre du catholicisme, accusé d’entraver la marche du Progrès en s’opposant au projet de loi sur le « mariage pour tous » et de fournir l’essentiel des manifestants des 13 janvier et 24 mars.

Après tout, vaut-il pas mieux laisser son nom dans l’histoire comme un nouveau « petit père Combes » que comme le Pingouin ?

Malheureusement, la manif du 13 janvier avait plutôt ressemblé à la grande parade des bisounours qu’à l’offensive menaçante des nervis fascistoïdes de l’intégrisme religieux. Qu’à cela ne tienne ! Surfant sur le profond mécontentement qu’a suscité sa politique méprisante au lendemain d’un mouvement qui a quand même fait descendre sur le pavé parisien un Français sur soixante, François Hollande et son gouvernement ont délibérément choisi de provoquer ce peuple en colère, en interdisant les Champs-Elysées aux manifestants du 24 mars. La nouvelle, tombée à quelques jours de la date fixée, était destinée à semer le doute et l’incertitude.

En outre, le pouvoir peut espérer qu’une partie au moins des manifestants, parmi les plus déterminés et les plus exaspérés, tenteront quand même de se rendre sur les Champs-Elysées : il pourra ainsi s’ériger à peu de frais – espère-t-il – en garant de la sacro-laïque légalité républicaine et, auprès des « forces de Progrès », en adversaire de l’obscurantisme clérical. Moyennant quoi, dans la grande tradition héritée de 1905, il provoque pour réprimer.

Il faut dénoncer cette manœuvre cynique en avertissant haut et fort François Hollande et son gouvernement que si des dérapages, des incidents, voire des accidents venaient par malheur à se produire, ils en seraient eux et eux seuls responsables.

Le premier coupable des troubles, c’est le provocateur.

15 réponses à l'article : Halte aux provocations du pouvoir !

  1. BRENUS

    26/03/2013

    Et quels sont ils vos « mots d’ordre » jaurès?
    Ceux de vos amis homos manifestants avec pa

    Répondre
  2. Jaures

    25/03/2013

    Bisson, toutes les manifestations revendicatives sont interdites sur les Champs-Elysées.
    En tout cas, croyez-moi que si la « manif pour tous » avait été autorisée sur cette avenue, nous en aurions programmé plusieurs au même endroit dans les heures qui auraient suivi. Et les mots d’ordres ne manquent pas !

    Répondre
  3. goufio

    25/03/2013

    BRAVO Sécotine

    Répondre
  4. dissident

    24/03/2013

    « mauvaise dent » c est a l onu que faisait reference de Gaulle lorsqu il parla « du machin » et non pas a l otan! otan qui a eu sa raison d etre du temps de la guerre froide, ce n est pas de Gaulle et ses discours qui auraient pu arreter les divisions de Staline, quant au fn soit disant cree par Miterrant sic c est du delire encore! le fn mouvement legaliste et electoraliste est present par la grace des electeurs un point c est tout ; la folle politique de Mitterrand et de sa clique en 81 83 a amene une radicalisation d une partie de l electorat c est cela qui est arrive et L e Pen etait la au bon moment

    Répondre
  5. dissident

    24/03/2013

    « mauvaise dent » c est a l onu que faisait reference de Gaulle lorsqu il parla « du machin » et non pas a l otan! otan qui a eu sa raison d etre du temps de la guerre froide, ce n est pas de Gaulle et ses discours qui auraient pu arreter les divisions de Staline, quant au fn soit disa

    Répondre
  6. mauvaisedent

    24/03/2013

    Allons allons, comment en être encore à croire encore à une droite à et une gauche. Réveillons nous tout ça est fait pour tromper le peuple et le moins que l’on puisse dire c’est que ça marche comme sur des roulettes, je me demande d’ailleurs, si le front national ne fait pas partie lui même de cette tromperie, car ce partie ne dénonce pas vraiment des actes politiques qui sont pourtant révoltants . Il faut se rappeler que c’est grâce à Mitterant si le front national est là. La dictature a commencée à la mort de Pompidou. Lui et de Gaule ont su résister à l’hégémonie Israëlo Américaine. C’est de Gaule qui as compris le premier quand il s’est retiré de l’OTAM qu’il a traité de machin. Peut-être avait-il était prévenu par Kennedy qui avait découvert le complot, ce qui lui a coûté la vie. Ce qui avait mis la puce à l’oreille à kennedy c’est la baie des cochons à Cuba. Mais lui de Gaule a su que les américains étaient derrière le FLN en Algérie, qu’ils étaient avec les égyptiens coutre la France et l’ Angleterre et etc, etc, etc….( Seul de Gaule a su renvoyer les américains chez eux et s’il ne l’avait pas fait ils seraient encore chez nous )
    Alors il faut arrêter de radoter car c’est assez claire pour pouvoir dire que ceux qui ne voient pas ce qui se trame sont des menteurs et donc des complices, comme Hollande, Sarkozy et tous leurs complices qui ont d’ailleurs déjà vendue la France par le biais des privatisations.

    Répondre
  7. FLANDRE

    24/03/2013

    Je suis désolé de devoir constater que l’UMPS, U.M.P. & P.S. sont deux partis devenus totalitaires.

    La liberté de contester n’existe plus depuis les lois Fabius-Gayssot, la liberté de manifester est remise en question, le vote électronique permet toutes les magouilles, la France est devenue la pire des « Républiques » bananières.

    Répondre
    • 24/03/2013

      J’ajouterais qu’en raison du mode de financement des partis 1°) ceux-ci n’ont plus besoin de cotisations d’adhérents ; 2°) il est rigoureusement impossible à un parti vraiment nouveau (libéral par exemple, ça nous changerait…) d’émerger. On reste « entre soi », entre vieux adversaires qui se comprennent…

      Répondre
      • goufio

        25/03/2013

        Merci CHIRAC = 40 ans de magouilles et de communisme larvé (lire son bouquin : L’inconnu de l’Elysée), mais 31 000 euros de retraites par mois (plus tous les avantage liés à l’ex. fonction, pourquoi ?), soit l’équivalent d’un revenu d’un capital de 12 millions d’euros qui aurait nécessité une épargne mensuelle de 13 000 euros au taux de capitalisation de 3 % l’an, évitée ainsi qu’un ISF 2012 de 60 000 € et d’une contribution exceptionnelle de 85 450€ (pour 2013 :ISF 126 267 €).

        Répondre
  8. JEAN PN

    24/03/2013

    Comment s’en débarrasser ? Eh-bien faisons le printemps Français !

    Répondre
  9. Secotine

    24/03/2013

    s’ériger en sacro-saint défenseur de la laicité????
    De qui se moquerait-on ? D’un coté la cour de cassation estime que porter le voile islamique dans une crêche fait partie du libre choix de religion et ne contrevient en rien à la laicité et de l’autre, manifester contre le « mariage pour tous » serait contraire à cette même laicité ?
    Moi j’appelle cela se f…e du monde et nous prendre pour des billes.

    Répondre
  10. 24/03/2013

    Il est évident que ce refus de laisser la Manif défiler sur les Champs-Elysées est une provocation socialogauchiste menée par Satan.
    Réagissons par nos ptières en soutien à ceux qui peuvent se rendre à Paris.
    Qu’ils le veuillent ou non, la Famille c’est un père ,un mère qui s’unissent pour donner vie à l’enfant de l’amour.
    Ainsi le veut la tradition du fond des siècles.

    Répondre
  11. Lapinar

    23/03/2013

    Déjà la Justice et Madame Taubira auraient du réagir contre la scandaleuse incitation au terrorisme et au meurtre, durant la Manif pour Tous du 24/03, de Pierre Bergé et de son tweet.
    Pierre Bergé n’est pas atteint d’immunité correctionnelle, une telle incitation publique doit être lourdement sanctionnée !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23/03/2013

      n’importe quel citoyen peut et est en droit de déposer une plainte … s’il s’estime diffamé , insulté ou menacé dans ses droits civiques
      pourquoi personne ne l’a t il fait à ce jour ?
      pour ce qui me concerne j’ignore la teneur des propos du baron décati de la mode masculine parisienne

      Répondre
    • 24/03/2013

      J’ai toujours eu du mal à croire en Dieu ; mais considérant l’inversion dans tous les domaines de certaines personnes -dont Pierre Bergé- j’ai souvent eu la sensation que chacune de leurs actions publiques étaient inspirées par le Malin…

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)