Héros

Posté le 12 juin , 2018, 2:37
46 secs

Ce sont les circonstances qui font les héros.

Arnaud Beltrame a récemment donné sa vie pour sauver une jeune femme, otage d’un djihadiste,

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

ARTICLE PRÉCÉDENT

Propagande euthanasique

8 Commentaires sur : Héros

  1. Janvier

    18 juin 2018

    https://leblogalupus.com/2018/06/18/la-france-larbin-de-lempire-envoie-des-troupes-au-yemen/

    Les voilà, vos héros 😂
    Des mercenaires vont assassiner au nom de la France
    Ils sont payés par nos impôts
    On célèbre un faux « héros », un colonel qui se fait prendre son arme au lieu de tirer et qui se laisse egorger
    Rien que ça
    Voilà pour notre « armée ».
    Notons qu’un gendarme ou policier a été blessé par l’arme dudit « héros » 2balles (lu sur mainstream).
    Et on célèbre ..,,

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    17 juin 2018

    Qu’est-ce qu’un héros ? …… vaste question ! …… qui pourrait faire un excellent sujet de philo demain matin pour les élèves de la cuvée bachelière 2018 !

    Le héros d’une histoire n’en est que le personnage principal, … qu’il soit un saint ou un salop ! …… Il n’y a là rien d’héroïque !

    Le héros, dans une guerre, … pour n’en avoir connu directement aucune, … j’ignore ce que c’est ! …… Je ne connais que le sentiment de satisfaction que l’on ressent chaque fois qu’après avoir bien calculé tous les risques, on a surmonté sa peur pour réaliser quelque chose qui, au départ, pouvait même paraître contre nature ! …… Ce n’est pas de l’héroïsme ! …… c’est juste un peu de courage, d’audace, de témérité, d’inconscience, voire de flagornerie !

    Entre héros et victime, la ligne de partage est souvent très ténue.

    Arnaud Beltrame est-il objectivement un héros ? … ou est-il plutôt une victime ?

    Le héros engage sa vie sur une décision volontaire de sa part. Vu sous cet angle, cet homme fort estimable était parti pour devenir un héros. Son attitude a été héroïque !

    La victime est celle qui subit un sort fatal qu’elle n’a pas choisi. Je n’imagine pas qu’Arnaud Beltrame ait délibérément choisi de se laisser assassiner, … (car il n’y a pas d’autre mot pour qualifier l’acte du salopard qui l’a tué) ! …… Il n’est donc pas une victime, mais plutôt un perdant !

    Or, dans notre mythologie rudimentaire, le ‘’héros‘’ doit forcément gagner !

    Alors ? …… la question reste en suspens.

    Pour ma part, je ne suis pas éloigné de penser que le véritable héros est obscur par nature. Il est généralement inconnu au-delà du cercle de ses intimes ! ! ! …… et encore !

    Est un héros pour moi, celui qui, nourrissant silencieusement une certaine mystique de l’engagement, réalise discrètement, humblement, quotidiennement, …… je dirais presque répétitivement, …… son engagement pris vis-à-vis de la Nation, de sa famille ou de la société à la vie de laquelle il contribue.

    Patiemment, jour après jour, sans broncher, sans se plaindre ni se vanter, il accomplit ce à quoi il a choisi de consacrer sa vie. Il le fait anonymement, en savourant intérieurement, sans forfanterie, le plaisir de servir à quelqu’un ou à quelque chose. Puis, à la fin, tel le loup d’Alfred de Vigny, sans gémir, sans pleurer car à ses yeux c’est lâche, après avoir fait énergiquement sa longue et lourde tâche, dans la voie où il a choisi d’aller, comme le loup, il souffre et meurt sans parler !

    Nous vivons sans doute parmi d’innombrables héros, dont la presse ne parle pas parce qu’ils ne l’intéressent pas, que nous ne savons pas voir, dont les noms resteront inconnus des hommes, mais qui n’en existent pas moins !

    Ce sont des hommes de l’ombre ! … et c’est dans leur nature qu’il en soit ainsi !

    Répondre
    • Gérard Pierre

      19 juin 2018

      L’héroïsme n’a naturellement pas été choisi comme sujet de philo ! ! ! …… sujet trop ‘’tendancieux‘’ ! …… voire inapproprié à l’époque hédoniste dans laquelle nos élites sans éthique et sans principes entendent installer les futurs citoyens afin qu’ils fussent encore plus ‘’légumineux‘’ que les soixante-huitards !

      Répondre
  3. HOMERE

    17 juin 2018

    Les “héros” sont généralement des morts…ils deviennent héros en mourant pour des raisons diverses et discutables.
    Sur nos monuments aux morts il est gravé ” à nos héros morts pour la France”….c’est une assertion fausse car ils sont devenus héros par la trajectoire malheureuse d’un projectile ou d’un éclat,ou d’un gaz qui les a fait “héros” qu’il n’étaient ps avant et qu’ils sont devenus après,sans que la France y soit pour quelque chose…..on devient héros par hasard et par malchance !
    Les héros de type “Zidanien” ne sont que des made market pomponnés au jus de l’argent qui ruisselle sur leurs crampons dorés…
    Sur la “bonne cause” il y aurait beaucoup à dire…..

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    14 juin 2018

    il n’ est ni nécessaire ni suffisant de mourir pour une bonne cause pour être qualifié de héros : il suffit pour cela d” avoir accomplis un ou des actes qui sortent de l’ ordinaire … humain et qui puissent passer à la postérité … souvent par l’ astuce de la mythologie, terme qu’ on peut facilement rapprocher de … mythomanie !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14 juin 2018

      un exemple qui me vient à l’ esprit : …

      pour un grand nombre *** de Français Zinedine Zidane est un héros

      *** car la notion de héros n’ est ni univoque ni, et encore moins, universelle, elle dépend des critères retenus par celui ( ceux ) qui le choisit (qui le choisissent ) parmi … tant d’ autres

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        14 juin 2018

        Ceux tombés pendant WW1 et WW2 n’ont pas toujours accompli un acte sortant de l’ordinaire.
        Ce qui sort de l’ordinaire c’est de les avoir amenés, parfois contre leur gré, à la boucherie.
        Ils en sont morts, les planqués et les haut-gradés ont survécu.

        PS: entre un héro et un zéro il n’y a pas de différence pour un zozoteur.

        Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    13 juin 2018

    Pour devenir un héros il faut mourir pour une bonne cause.
    En France les héros sont traités de manière ignoble.

    Quelques exemples:
    Refus de mentionner la cause du meurtre du Colonel Beltrame sur sa plaque.
    Concert programmé d’un jihadiste dans une salle de spectacle ayant été le théatre d’un massacre islamiste
    Concert Rap au milieu de tombes de soldats tombés dans WW1
    Barbouillage de monument aux morts.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)