Hiroshima et la surpopulation mondiale

Posté le août 14, 2013, 9:47
2 mins

Une pollution ponctuelle, due aux bombes atomiques larguées pour en finir avec la Seconde Guerre mondiale, détruisit toute une population et ravagea villes et campagnes environnantes.

Cette pollution, qui devait durer mille ans, nous n’en trouvons pratiquement plus trace 65 ans après ! Des villes modernes ont surgi et l’homme a montré que la vie pouvait renaître avec force.

Mais lorsqu’il s’agira d’une pollution touchant toute la planète, qu’en sera-t-il de la survie de l’humanité ? Beau sujet de réflexion !

L’homme a certes la faculté de rebondir, quelle que soit la catastrophe, et les pertes en vies humaines n’ont jamais empêché la population humaine de croître. Doit-on penser, pour autant, que l’homme pourra s’adapter indéfiniment ? En 1900, la terre contenait environ 1,7 milliard d’habitants. En 1920, 1,9 milliard. En 1940, 2,3 milliards. En 1960, 3 milliards. En 1980, 4,4 milliards. En 2000, 6,1 milliards. En 2020, la population devrait s’élever à 7,7 mil-liards d’êtres humains. On voit que la machine s’emballe à partir de 1960.

Un quasi doublement de la population mondiale s’était effectué entre 1915 et 1965, soit 50 ans. Le doublement suivant, entre 1965 et 2000, n’a pris que 35 ans !

Atteindre ou dépasser les 10 milliards de Terriens en 2050 paraît donc inéluctable, même avec une diminution de la fécondité des femmes. À moins que l’ONU ne s’occupe sérieusement du problème : l’espérance de vie ayant doublé depuis la fin du XIXe siècle, il est urgent d’avoir moins d’enfants pour simplement stabiliser la population mondiale.

La pollution étant proportionnelle au nombre de Terriens, le 31 décembre 2050, nous pourrons fêter la disparition des agents pollinisateurs que sont les papillons et les abeilles, la pénurie d’eau potable, l’épuisement des ressources non renouvelables… Il ne paraît pas déraisonnable d’envisager que la pollution mondiale soit alors plus dévastatrice que toutes les conséquences de la bombe d’Hiroshima. Je souhaite de bonnes réjouissances à ceux qui nous succèdent !

5 réponses à l'article : Hiroshima et la surpopulation mondiale

  1. 16/08/2013

    Outre ses conséquences sur l’environnement, dont nous avond’ores et déjà de larges aperçus, la prolifération de l’espèce humaine conduira inéluctablement à des réactions sociétales d’une ampleur et d’une violence sans précédents.
    La simple observation de la réalité qu’est l’accroissement de la population mondiale, en relation avec les notions de richesse, de pauvreté et d’inégalités sociales, suffit à s’en convaincre.
    Pour approfondir cette réaction, voir :
    http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com
    Les articles et commentaires publiés sue ce blog sont accompagnés de schémas à l’intention des visiteurs que décourage la lecture.

    Répondre
  2. 15/08/2013

    Espace vital: très peu d’endroits sur terre sont habités. Il y a encore beaucoup de place ! Le seul problème : les humains désertent la campagne pour la ville, d’où la multiplication des mégapoles.

    Pollution: les plus urgent, le manque d’eau potable, puisque c’est la même eau qui circule à travers toute la planète.

    Répondre
  3. pessione

    15/08/2013

    Bonjour,
    Mr DEBRE père disait rêver d’une France de 100 millions d’h. La question est : Pour faire quoi. Tous les pays du nord de l’Europe ont moins de 10 millions d’h. et ont un meilleur nive

    Répondre
  4. mariedefrance

    14/08/2013

    Je vais finir par croire à la Planète des Singes ou
    encore au Soleil Vert….

    Répondre
    • seront

      15/08/2013

      a lire le rapport Meadows-rapport du club de Rome »-établi en 1972.Ce rapport jugé pessimiste fut revu depuis en utilisant les derniers moyens informatiques.Il est toujours actuel et ses conclusions nous conduisent à penser que vers 2030,la situation deviendra incontrolable pour différentes raisons dont la démographie mondiale mise en cause.

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)