Hollande : une affligeante vacuité de pensée

Posté le novembre 07, 2014, 12:10
5 mins

Hollande gros porc

François Hollande, persistant à s’accrocher à un « pouvoir » qui est surtout un pouvoir de nuisance pour notre pays, a été hier au soir aussi pitoyable dans la forme que d’une totale vacuité de réflexion sur le fond.

Dans la forme, c’est-à-dire dans son expression et ses postures, on a, comme toujours, eu droit à d’insipides propos pleurnichards sur lui-même, ne nous refusant pas l’indécence de jurer, le cœur sur la main et la narine humide : « J’aime les gens ! », généralité ne signifiant évidemment rien et ne portant pas à conséquence. « Les gens », qu’entend-il par là ? Tous les gens qu’il aperçoit ? Les gens du voyage ? Le genre humain tel que le proclame l’Internationale ?

Ah vraiment, qu’il est bon, ce François-là, qui aime les gens ! Et même les hommes et même les femmes, même quand il les largue une fois utilisées. Après les moments larmoyants, comme d’ordinaire encore, on a eu droit à ceux, tout aussi factices, de l’emphase joviale avec son regard un brin cocaïné.

Sur le fond, sa vacuité de pensée est abyssale sur la réalité de notre pays économiquement en déroute mais dont la société, plus gravement encore, est de plus en plus déracinée, déstructurée, décomposée, alors que se développe l’oumma islamique avec sa force totalitaire de cohésion sociale et les implantations tribales et claniques.

Observons d’ailleurs que certains mots, pourtant essentiels, ne sont venus ni à la bouche de François Hollande ni dans celle de ses questionneurs, ni de ses interlocuteurs. Choix délibéré ? Peut-être ! Mais peut-être même pas, et c’est alors plus tragiquement significatif ! Toujours est-il que l’on n’a pas parlé de la famille. Sans doute est-ce une entité socialement désuète et une valeur réactionnaire, dont les lois de la République étatique et individualiste finiront bien par venir à bout ?

On n’a évidemment pas évoqué l’analphabétisation croissante et l’éradication culturelle des masses d’enfants formés à l’école de la République. Mais la République n’a besoin que de savants conditionnés et de techniciens programmés sans encombrement de la langue, du vocabulaire et de l’orthographe.La clef de la réussite pour tous, c’est le numérique, ce sont les « tablettes ». Hollande en promet la distribution généralisée pour un emploi incessant. Ainsi accouchera-t-on du meilleur des mondes totalement numérisé.

On n’a pas davantage prononcé dans cet entretien le mot « islam » ni aucun de ses dérivés. Il est vrai que cela aurait été inutile puisque tout le monde sait bien la chance que constitue pour la France l’islamisation de plus en plus rapide et bienfaisante des quartiers et des rues. Et que les islamistes méchants ne sont que de rares « loups solitaires ».

En définitive, François Hollande a surtout manifesté hier combien il pourrait être un bon guichetier de base à l’agence nationale pour l’emploi. Sans pour autant avoir su émettre quelque originale considération et proposition novatrice sur les âges de la retraite et les diverses modalités d’application utiles et possibles, notamment par la souplesse graduelle du temps de travail et la diminution des charges sociales.

Le seul moment intéressant de la causerie aura été constitué en première partie par les propos de madame Charbonnier parlant avec sa foi et sa grande expérience des conditions de survie de son entreprise. Avec des remarques très fondées sur le rôle de la néfaste nomenklatura syndicale de connivence étatique.

Mais cela, c’était plus que ce que M. Hollande pouvait entendre. On peut certes sous sa république toucher aux grands équilibres de la personne humaine mais en aucun cas pas aux tabous conservateurs du syndicalisme installé et subventionné.

Bernard Antony,
Président de l’AGRIF et de Chrétienté-Solidarité

120 réponses à l'article : Hollande : une affligeante vacuité de pensée

  1. goufio

    17 novembre 2014

    Vous aurez tous remarqué que JAURES se défausse systématiquement lorsqu’on lui apporte la contradiction chiffrée et sourcée. Il est engoncé dans ses certitudes et sa dialectique de gôche. J’ai donc décidé de l’ignorer car il ne mérite aucunement le dialogue de sourd que l’on entretien avec lui.

    Répondre
  2. philiberte

    13 novembre 2014

    à jaurès:
    “Les résultats de notre EN ne sont pas satisfaisants, c’est un fait. Il ne faut cependant pas oublier que de 2002 à 2012, on a taillé dans les effectifs et supprimé la formation des maîtres. Or, partout on constate que l’effectif d’élèves par classe dans les quartiers populaires et la qualité de la formation des enseignants sont déterminants.”
    j’ai été formée “sur le tas”, comme nombre d’instits recrutés fin des années 60. c’était une bien meilleure école que les IUFM des derniers temps, vu les “zigotos” qu’on nous envoyait en remplacement. alors, formation des maîtres, ou endoctrinement des hussards noirs?

    Répondre
    • FLANDRE

      13 novembre 2014

      Beaucoup trop de moyens sont accordés à l’Education Nationale qui devrait se contenter de redevenir l’Instruction Civique … ce qui est quand même beaucoup plus démocratique.
      Un instit’ compétent de jadis n’avait que le Brevet Supérieur ou le Bac … Son enseignement était satisfaisant. Rien à voir avec nos Prof. des Ecoles à Bac + 5 …

      Pour ce qui concerne l’enseignement dit “supérieur”, deux erreurs fondamentales :
      – Aucun critère de sélection ce qui permet à n’importe quel quasi-illettré de poursuivre de longues études fort coûteuses pour les finances publiques mais qui ne feront, à l’arrivée, qu’un médiocre « travailleur » qui de plus, sera rancunier car n’ayant pas obtenu la rémunération ordinairement dévolue aux tenants du diplôme qu’il possède …
      – On « forme » des tas de jeunes gens à des professions qui n’ont aucun débouché … ou si peu. Numeris Clausus imbécile pour les médecins ce qui oblige les hôpitaux à recruter des praticiens étrangers pas toujours correctement formés et de toute façon au détriment des jeunes Français qui auraient pu échapper à cette règle … Triplement interdit en première année sauf si on appartient à une certaine communauté ou si papa possède une fonction importante dans le milieu médical …

      Est-il rationnel de former des ribambelles de sociologue d’archéologues ou d’ethnologues qui iront de par le monde étudier ce qui reste des « civilisations premières» quand ils trouveront un emploi au CNRS ce qui est assez aléatoire … leur avenir professionnel étant plus souvent moins prestigieux.
      Avons-nous encore les moyens financiers d’entretenir, à grands frais, de trop nombreux professeurs d’histoire médiévale.

      Avons-nous encore les moyens de rémunérer des enseignants détachés un peu partout ? Et pourquoi ?
      Etc.

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    11 novembre 2014

    à @ Flandre

    êtes vous certain que les navigateurs norvégiens aient fait pousser de la vigne au Groënland ? ! ! ! le pays où poussait le … raisin dit de Virginie, une plante buisson rampante et grimpante, se situait sur la côte Est américaine

    Répondre
    • FLANDRE

      11 novembre 2014

      J’ai vu de la vigne un peu partout … je pense donc vraisemblable que les archéologues qui en ont découvert des vestiges ne se sont pas laissés bernés.

      Répondre
      • quinctiun cincinnatus

        13 novembre 2014

        il est ici question de ” fossiles de vigne sauvage ” mais pas d’ éventuelles vignes cultivées à l’époque Viking … ainsi dans les Féroé ., au climat pourtant plus clément, aucune saga ne fait état de culture de la vigne !

        Répondre
        • FLANDRE

          14 novembre 2014

          Eric Thornvaldsson débarqua au Groenland en 982 et s’y établit.
          Les changements cliimatiques et la maladie forcérent les Vikings a quitter ces terres. Brattahlid fut désertée en 1500.

          Impossible de vous préciser si on y buvait du Syrah ou du Pinot ou du Gamay … J’en suis désolé !

          Répondre
      • FLANDRE

        13 novembre 2014

        Merci Philiberte !

        Répondre
  4. druant philippe

    11 novembre 2014

    Les connaissances en matière de climatologie sont infiniment restreintes en regard de l’ infinie complexité (complexité dite chaotique tant les paramètres influant le climat planétaire / local sont nombreux
    Je doute que les scientifiques du GIEC ou autre puissent jamais élaborer une théorie cohérente .
    Un peu de modestie , que diable !
    Futur réchauffiste ou refroidiste ? Nul ne peut le dire !!!!!!!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11 novembre 2014

      les deux ! mais les épisodes cévenols sont quand même de type moussoniques !

      Répondre
  5. druant philippe

    11 novembre 2014

    Bon sang , vous abhorrez Jaures mais vous ne vous privez pas de lui répondre !
    Un peu de cohérence, messieurs, dames !
    Faites lui le coup de la “vox clamans in deserto” (la sienne bien entendu)

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    11 novembre 2014

    j ‘ai lu toutes vos réponses à @ Jaurès et je dois constater qu’ il vous surclasse tous dans le domaine de la … dialectique ! abordez le fond , ne surfez pas bêtement sur vos ” convictions “

    Répondre
    • Frédéric Bastiat

      11 novembre 2014

      A Quinctius.

      C’est au moins la centième fois que je lis le couplet sur le tabac. Vous n’êtes vraiment pas difficile au niveau dialectique !

      Cordialement.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        11 novembre 2014

        lorsque je parle de ” dialectique ” et j ‘aurai du effectivement le préciser, j’ entend bien entendu de celle qu’on qualifie de marxiste : un marteau-pilon , une presse, un lamineur simple et performant, c’ est la raison pour laquelle il ne faut pas débattre avec @ Jaurès de façon scolastique

        cordialement

        Répondre
        • Frédéric Bastiat

          11 novembre 2014

          Il ne faut même pas débattre avec Jaurès du tout. Il n’y a aucune confrontation d’idée, il assène des inepties qui reviennent en boucle périodiquement. Je lis assez régulièrement ce blog depuis 2007 et il y radote inlassablement les mêmes billevesées avec le même style fade et creux.

          Je ne suis d’ailleurs même pas sûr qu’il comprenne lui-même ce qu’il dit avance.

          Quelques syllogismes, quelques approximations n’ont jamais constitués une culture, juste une agitation stérile.

          Répondre
          • Jacky Social

            11 novembre 2014

            @Frédéric Bastiat: C’est exactement ça. Nous sommes d’accord.

          • quinctius cincinnatus

            11 novembre 2014

            creux non pas, boursoufflé plutôt , mais il n’ est pas le seul sur le blog … bien de ses ” détracteurs ” usent de la même prosodie !
            On s’ attendrait à trouver des idées, simplement même des ébauches d ‘idées sur le blog ; rien de cela : on rabâche ses griefs ( les journalistes pareillement encore que le bon docteur ait été mis en sourdine )

  7. Toni

    10 novembre 2014

    Jaures a écrit : “« Il faut surtout reconnaître que en France et chez les Français, les réformes c’est bien mais tant qu’elles concernent les autres « : vous parlez d’or, Toni !”

    C’est noté.

    Répondre
  8. Toni

    9 novembre 2014

    Les bananiers place de la république dit Jaures.
    On n’est sur un forum d’économie ou dans un sketch ?
    Mais vous avez bu ou quoi jaures bon dieu ???!!!!

    Pour information l’été passé en Juillet, je suis allé au bureau en écharpe tellement il faisait froid et humide. Et une fois sur trois je suis obligé de sortir la pelle à neige en hiver …

    Répondre
    • Jaures

      10 novembre 2014

      C’est vous qui nous resservez de vieux sketches !
      Ce lui du type qui dit que fumer est bon pour la santé, la preuve , son grand-père est mort centenaire alors qu’il fumait comme un pompier.
      Dans les années 70, les lobbies de cigarettiers nous faisaient même avaler que fumer facilite la digestion et aide à maigrir.
      On nous a également longtemps fait croire que l’amiante ne présente aucun danger.

      Aujourd’hui plus grand monde ne nie le réchauffement climatique mais on essaie de nous dire que c’est normal, que l’homme n’y est pour rien et que, même, ce sera peut-être bénéfique.
      Mais comme pour l’amiante ou le tabac, l’addition viendra à son heure et sera implacable.

      Répondre
      • FLANDRE

        10 novembre 2014

        Désolé mais seuls les merdias aux ordres et les pseudos scientifiques qui ont trouvé par ce biais, financements et grasses rémunérations, persistent dans ce qui n’est qu’une manœuvre financière orchestrée par les banquiers ripoux que tout le monde connaît.

        Le GIEC trafique, arrange, modifie, invente ses résultats … pour satisfaire à la doxa à la mode dans les milieux proches des intégristes écologiques qui, en faisant se multiplier les chantiers inutiles, satisfont à la finance multinationale toujours à la recherche de profits …

        Les adversaires de cette thèse n’ont accès à aucun merdia si ce n’est pour se faire ridiculiser par des présentateurs incultes.

        Et vive la liberté d’expression.

        Répondre
        • Jaures

          11 novembre 2014

          Bien sûr, Flandre, les lobbies des éoliennes et du photovoltaïque sont bien plus puissants et influents que ceux du pétrole, de la chimie et du charbon.
          C’est bien connu.

          Répondre
          • FLANDRE

            11 novembre 2014

            Très puissants en effet pour faire avaler aux gogos que c’est bien de produire de l’électricité (via les éoliennes ou les photovoltaïques) quatre à six fois plus cher que le traditionnel nucléaire, rien de plus polluant que les éoliennes qui ont un rendement dérisoire et les photovoltaïques dont on ignore comment s’en débarrasser et qui de plus, sont essentiellement produits à l’étranger (merci pour la balance du commerce).

            LA TERRE SE RECHAUFFE, C’EST VRAI, C’EST ECRIT DANS LE JOURNAL, n’est-ce pas ?

            Il m’étonne que vous ne souhaitiez pas revenir, comme les Allemands, aux centrales à charbon.

          • Jacky Social

            11 novembre 2014

            Dit, tu vas te calmer, toi, zozo.
            Et voilà il nous a sorti ce pseudo-argument en comparant les effets chimiques du tabac avec le soi-disant réchauffement climatique basé sur des modèles caduques. Je vous l’avais bien dit dans un autre message qu’il nous le sortirait. Ce paranoïaque voit des complots et des lobbies partout. Il est rationnel, voyez-vous. Il croit au socialisme, dont l’échec cuisant fait de nombreux échecs tout aussi retentissants à travers le monde. Qu’il nous montre un seul pays où cette folie fonctionne. Il est intéressant de constater que la dialectique “réchauffiste” ne fonctionne pas en Russie, en Chine ou en Inde. Ces pays ont bien raison. Mais comme c’est curieux. Ce sont sans doute aussi des comploteurs climatiques. Car cette dialectique parano-marxiste ne fonctionne, et c’est vraiment très curieux, que dans les pays qui dépendent directement des subsides européens. Continue mon pote, tu t’enfonces.

          • Jaures

            11 novembre 2014

            Très puissant, en effet. le chiffre d’affaire mondial des éoliennes c’est 50 milliards d’euros.
            Rien que Total, c’est 190 milliards.
            Devinez qui a les moyens d’influencer les gogos ?

            Jacky, qu’essayez-vous de nous faire croire ? Qu’il n’existe pas de lobbies ? Qu’il s’agit d’une invention de paranoïaques ?
            Vous êtes, c’est vrai, aussi naïf que ceux qui fumaient une cigarette à la fin du repas pensant, selon les slogans publicitaires d’alors, éliminer ainsi leurs aigreurs et qui ont fini avec un cancer du poumon.
            Il est vrai que cette industrie qui tue un de ses clients sur deux doit faire preuve d’une grande efficacité d’influence pour maintenir ses profits.

            Les lobbies pétroliers sont tout aussi pugnaces. Comme ceux de Washington qui avaient réussi à faire déduire des impôts une partie de l’achat d’un 4/4.
            Allez-y, Jacky, polluez la conscience tranquille ! Les industriels trouvent toujours leurs braves petits soldats prêts à se sacrifier pour eux en chantant.

          • quinctius cincinnatus

            11 novembre 2014

            à @ Jaurès réponse d’un … cynique à celle que vous avez faite à Toni

            Chacun CHOISI son MAÎTRE pour être SA … chair à canon , ou plus habilement pour en tirer un ” petit ” profit personnel , vous, comme ce pauvre Toni … seul le Maitre diffère ! les gens appelle cela leur Libre Choix bien qu’ il leur soit imposé par des convictions naturellement … irraisonnées ou bien alors calculé par des intérêts le plus souvent …mesquins !

            aussi esclave est l’ homme !

          • Jacky Social

            11 novembre 2014

            @Jaurès: On annonce un vague de froid sans précédent aux USA. même le Texas est touché. Donc, si l’on vous suit, Jaurès le sophiste réchauffiste, quand ça se refroidit, c’est parce que ça se réchauffe, et quand il fait chaud, c’est à cause du “réchauffement climatique”. Je ne suis inféodé à personne. Pas besoin. Il suffit de constater et de ne pas avaler votre nouvelle idéologie pour créer du pauvre. Quant à la pollution, votre chère URSS, la patrie de votre socialo-fascisme où l’on était obligé d’être égaux, a pollué bien plus que la Terre entière pendant des décennies (essais nucléaires – Semipalatinsk et autres -, puis Tchernobyl, la culture intensive du maïs au Kazakhstan, du coton en Ouzbékistan (vallée d’Andidjan) avec les conséquences environnementales colossales, les détournements nombreux de fleuves et de rivières (afin qu’ils ne coulent plus vers le nord), empoisonnement du Tchernoziom ukrainien aux phosphates). Toujours l’œil et la poutre, Jaurès. Je vous conseille de lire ou relire l’Evangile de Luc 6/42 (c’est fourni avec l’aimable coopération du lobby vaticaniste pour vous servir), cela vous changera de vos immatures lectures marxistes. Cela vous apportera aussi une peu d’hygiène intellectuelle et morale.

          • Jaures

            11 novembre 2014

            Cher Jacky, comme je le disais, votre égocentrisme vous empêche de penser convenablement: “Quel réchauffement de la planète ? J’ai eu très froid cet hiver !!”.
            Jacky, dois-je vous apprendre que ce qui se produit dans votre rue est très différent de ce qui existe sur le reste de la planète.Le réchauffement climatique ne veut pas dire une canicule permanente partout.

            C’est pourquoi il importe de mesurer les moyennes pour constater que les océans ont vu leur niveau augmenter de 17 cms depuis 1880. Que la couverture neigeuse a baissé de 10% en 50 ans. Que la hausse moyenne des températures est constante depuis 1910 (et toutes les données se recoupent qu’elles émanent du GIEC, de la recherche universitaire ou de la Nasa). Que les 10 années les plus chaudes depuis 1880 sont postérieures à 1997.

            Evidemment, on trouve des scientifiques qui nient soit que ces données sont significatives, soit que les activités humaines y sont pour quelque chose. Il est vrai qu’il est plus confortable pour les Etats de croire que rien n’est grave, qu’il ne faut rien changer. De fait, bien peu est fait.
            Pourtant n’est-ce pas là, vous qui me conseillez de lire les évangiles, un pari de Pascal ? Qu’avons nous à perdre à économiser l’énergie ? Un logement bien isolé c’est bien moins de dépenses. Qu’avons nous à perdre à rouler propre ? La pollution urbaine vous est-elle indispensable ? Qu’avons nous à perdre à trier nos déchets ? A user des circuits courts ? Rien. Nous n’avons qu’à y gagner.

            Si le réchauffement climatique n’existe pas,en dehors des actionnaires du pétrole, nous n’aurons rien perdu. Par contre, si, comme beaucoup le craignent, ce réchauffement existe, nous aurons participé à le limiter.
            Si nous ne faisons rien nous n’aurons rien gagné et peut-être tout fait perdre à nos enfants.
            A vous de jouer.

          • FLANDRE

            11 novembre 2014

            Avez-vous déjà entendu parler du Groenland ? Autrement appelé Green Land, Terre Verte par les Scandinaves qui, autour de l’An Mil y abordèrent et y faire pousser non seulement du blé mais … de la vigne ?

            La Terre aurait-elle connu à l’époque un réchauffement du, évidemment, à la polution ?

            Entre 1100 et 1300 (approximativement) l’Europe a connu un optimum climatique avant que de connaître une petite glaciation. Les récoltes n’ont jamais été aussi abondantes …

            Evidemment, le GIEC, financé par les « Banques » ignore volontairement ces vraies données politiquement incorrectes parce que vraies !

  9. Toni

    9 novembre 2014

    Bonsoir à tous,
    Plusieurs Points:

    “Moi, je veux foutre l’état en dehors de ma vie” … Jacky Social c’est également mon objectif, il me gonfle ce troll de syndicaliste et ces collègues ici et dans ma vie courante.
    jaures et le syndicalisme en France c’est comme avec un smartphone, il faut souvent presser le bouton ignorer.

    Euréka dit que la mentalité française est raillée dans le monde; rien que pour le tourisme inter européen le français moyen est d’un sans gêne… c’est inimaginable; j’ai éssayé de rattraper le coup avec les pourboires et de parler au staff de l’hotel (c’était ma deuxième visite dans la région).

    Jacky vous parlez des asiatiques, il n’y a pas photo entre cathay pacific, Singapore airlines par rapport à Air France, rien que là les asiatiques sont gagnants … et de loin. C’est entièrement mérité, ils ont travaillé dur pour ce résultat.

    Répondre
    • Jacky Social

      11 novembre 2014

      Il s’agit évidemment de la poussière et de la poutre et non de l’œil et de la poutre, mais Jaurès et son œil de perdrix auront rectifié. Les syndicats ne sont pas des lobbies. Ils ont réussi à détruire la France sans avoir aucune légitimité démocratique. Génial, non?

      Répondre
    • Jacky Social

      11 novembre 2014

      @Jaurès: D’abord, je ne parle pas de moi, mais des Etats-Unis qui ne sont pas “ma rue”, malheureusement, maintenant que l’Oncle Tom est en minorité. Quant à 1880, on polluait beaucoup moins et il y a avait moins de gens à l’époque. A partir du moment où mon portefeuille se porte mieux, je ne suis pas contre les économies d’énergie. Votre réponse est encore une fois très sélective. 50% de la communauté scientifique ne reconnaît pas les “trouvailles” du GIEC. Pourquoi n’y a-t-il pas de débat entre experts, le GIEC schizophrène refusant de discuter? Pourquoi ceux qui ne croient pas que les gugusses de l’ONU ont raison se font-ils exclure tels des pariahs? C’est très bizarre comme attitude totalitaire. Du chantage contre tout esprit critique. La communauté scientifique ne s’entend pas et il faut dire dans cette problématique, c’est la science qui est au service de la politique. C’est le monde à l’envers. Quant à la littérature contredisant les analyses du GIEC, ce n’est pas ça qui manque. Quant au niveau des mers, ce que vous racontez est contraire au principe d’Archimède et irait même dans le sens inverse de ce que vous avancez pour autant que vos données soient exactes. Autre constat, Al Goracle annonçait dans sa “Vérité qui Dérange”, en fait c’était son “Mensonge qui Arrange” que la Flandre et Londres n’existeraient plus et qu'”elles seraient sous eau dans dix ans. Nous sommes en 2014. D’accord, l’Histoire n’est pas terminée mais nous sommes encore loin, très loin d’une inondation permanente généralisée. Quant à Venise, le niveau de la mer augmente, vu que la ville s’enfonce. Quant aux tsunamis, c’est l’activité volcanique qui est responsable. Les changements climatiques, qu’ils soient lents ou brutaux font partie de la vie de la planète. Que dites-vous des explosions solaires, de l’activité tellurique, des courants marins, les ondes magnétiques intersidérales? Croire que le climat est influencé par l’activité humaine est une fumisterie. C’est comme dire que les pets de mon clébard sont responsables de la canicule.
      J’ai vu aussi votre message sur l’etat qui récompenserait ses

      Répondre
      • Jacky Social

        11 novembre 2014

        amis catholiques. Moi, qui suis un Catho fervent, suis contre toutes les formes de subsides, tant aux entreprises privées qu’aux représentants des courants confessionnels (islam, chrétienté, judaïsme et autres), des syndicats et autres associations utiles aux inutiles genre ONGs et autres parasites profiteurs. Pourquoi je vise l’Eglise catholique? D’abord, je me fous de la laïcité à la française qui est une insulte à la laïcité elle-même (c’est une fabrique de connards gauchistes qui naissent et meurent idiots s’ils y croient), mais parce que je veux une église indépendante, càd. capable d’émettre des opinions hors norme et non une église imbibée de gauchitude avec ses curetons de gauche (la majorité) qui ont vidé les églises, y compris la Fraternité St Pie-gnouf. Par contre, j’apprécie l’Opus Dei qui est la réponse fort plaisante à la secte franc-maque qui lave les cerveaux des Français depuis 200 ans et dont on rit dans le monde entier. Je ne fais pas partie de l’Opus Dei et ne suis pas rémunéré par des anti-réchauffistes. Je suis bien trop indépendant pour cela. Mon parti, c’est le GOP et le document légal de référence, la Constitution US, car je m’y reconnais et m’y retrouve. Je m’y sens bien, même si certaines vues sont critiquables. On accepte la critique qui enrichit notre pensée. Le reste, je m’en “branle”. Liberté ! (mot en contradiction avec “égalité” qu’on retrouve dans la Constitution des gugusses qui se croient le nombril du monde avec leur ville-lumière (y a dû y avoir des coupures…).

        Répondre
  10. goufio

    9 novembre 2014

    JE NOTE QUE JAURES EVITE TOUJOURS DE REPONDRE OU D’APPORTER UNE QUELCONQUE CONTRADICTION AUX CHIFFRES QUE JE LUI LIVRE.
    Je le remercie donc d’acquiescer qui est contredit tout le temps.
    Il est trop idéaliste/conceptuel/productiviste, mais les idées qu’il déploie demandent des financements qui ne sont plus possibles.

    Répondre
    • Jaures

      10 novembre 2014

      Pardonnez-moi mais je pense avoir répondu à tous vos posts.
      Quelle question m’aurait échappé ?

      Répondre
  11. JEAN PN

    9 novembre 2014

    ” François Hollande, persistant à s’accrocher à un «pouvoir» qui est surtout un pouvoir de nuisance pour notre pays ” …
    Il esquinte notre pays et ni les politiques ni le peuple ne bougent pour faire la révolution ? Si j’étais persuadé qu’y aller tout seul j’irais tout de suite mais j’aurais toutes les chances de me faire renfermer chez les fous.
    Comme aurait pu dire la chanson: ” Où sont les hommes ?…”

    Répondre
    • Toni

      9 novembre 2014

      Bonsoir, ce sont les Français qui au final ont élu des gens comme babar, Jaures et Duflot … Non vous n’auriez que peu de chances en effet.

      Répondre
  12. MC

    8 novembre 2014

    François Hollande, comme son prédécesseur socialiste François Mitterrand, n’espérait probablement pas être élu ; il en est sans aucun doute le premier surpris !

    Ce Président de la gauche divisée ne s’est pas préparé à diriger la France ; il a choisi des hommes et femmes qui n’ont jamais eu de responsabilités de pouvoir, résultat ils sont tous débordés et incapables de gérer la France et son budget.

    Ces gens-là, dans leur grande majorité n’ont jamais travaillé en entreprise ; ce sont des hauts fonctionnaires payés largement avec nos impôts ; ils vivent dans leur bulle idéologique et non dans la vraie vie.

    Qu’ont-ils fait depuis l’arrivée à la tête de l’Etat de François Hollande ? le mariage pour tous : était-ce urgent ?

    le changement des rythmes scolaires : résultat, les enfants sont beaucoup plus fatigués et les parents gênés par les horaires, puisqu’ils travaillent pour la majorité d’entre eux.

    Les lois taubira, qui tendent à faire sortir des voyous et racailles de prison : et la sécurité des citoyens ?

    Ce Président nous parle de réformes ? il n’a fait aucune réforme valable.

    Il aurait pu commencer par ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux, non dans les hôpitaux et chez les forces de l’ordre, mais dans les Conseils généraux et régionaux qui croulent sous les doublons.

    Il aurait pu diminuer de moitié les députés et sénateurs. En France, nous avons 570 députés pour 60 millions d’habitants, les USA en ont 430, cherchez l’erreur !

    Il aurait pu laisser les députés et sénateurs payer eux-mêmes leur loyer et leurs frais de voiture, comme le font les citoyens Français non hauts fonctionnaires.

    Il aurait pu revendre les avions présidentiels et se servir des lignes, dont se servent les citoyens français ; c’est ce que font les hauts fonctionnaires et dirigeants en Allemagne, en Norvège, etc…

    Il aurait pu faire passer sa loi anti doublon à partir du 1er janvier 2015, au lieu d’en reporter l’application en 2017.
    D’autres personnes auraient eu les postes en doublon !

    Il aurait pu supprimer les primes excessives accordées à ses ministres, aux députés, sénateurs et hauts fonctionnaires, etc…. etc….

    Mais non, il accorde énormément d’avantages à des gens qui en ont déjà trop et il ne fait rien pour les citoyens français.

    Sa proposition d’hier soir : créer des emplois aidés avec l’argent des contribuables, au lieu de favoriser l’apprentissage des jeunes.

    Proposer des formations à des personnes qui sont à deux ans de la retraite : ridicule.

    Non François Hollande n’est pas le Président de tous les Français, il est le Président de la gauche divisée et des grands médias.

    Quoiqu’il en dise, les “sans dents” ne l’intéresse pas.

    Quant aux syndicats, surtout la CGT et Sud-rail, ils n’existent plus aujourd’hui pour aidés les salariés ; ils sont devenus des partis politiques, grassement subventionnés, qui proposent des grèves à tout bout de champ.

    Répondre
    • Jaures

      8 novembre 2014

      Sans vouloir répondre à toutes vos préoccupations, diviser par 2 le nombre de députés ne ferait économiser que 25 millions d’euros. C’est toujours ça me direz-vous, mais ne participerait guère à alléger le déficit.

      Le nombre de fonctionnaires des collectivités territoriales dépend de ces collectivités territoriales. Ce n’est pas l’Etat qui décide d’embaucher dans une mairie ou un conseil général.
      Si vous estimez qu’une département ou une région est mas gérée, il faut voter contre la majorité en place.
      Quant au nombre de doublons, il n’est pas si élevé car l’essentiel des missions de chaque C.T est précisément défini. On peut certes toujours améliorer mais, là encore, vous risquez d’être déçue du résultat.

      Il n’y a pas de miracle, MC, pour réaliser de réelles économies il faut supprimer des prestations. A vous de lister celles que vous souhaitez supprimer en mettant en regard l’économie réalisée.
      Le problème est qu’en général on veut supprimer la prestation dont on ne profite pas et maintenir la sienne. C’est humain.

      Répondre
      • goufio

        9 novembre 2014

        Si 160 000 fonctionnaires (non enseignants, non judiciaires, non police, non santé) c’est à dire les autres agents de l’Etat surtout administratifs ne sont pas remplacés, ce qui n’est guère problématique puisque depuis 1981 il y a eu 1,6 millions de fonctionnaires recrutés et étions moins bien administrés auparavant ? Don si 160 000 par an sur les 10 années à venir permettraient de réaliser une économie annuelle de 7,2 milliards par an cumulée soit 72 milliards dans 10 ans et chaque année ensuite permettrait d’atteindre l’équilibre budgétaire et impliquerait une redistribution implicite du même montant aux agents économiques qui pourraient soit consommer soit investir.
        Sans oublier que la diminution du nombre d’élus (plus de 50 % de députés et la totalité des sénateurs et du Conseil économique, social et environnemental) impliquerait moins de réglementations et de contrôles inadaptés à la bonne santé économique du pays

        Répondre
        • Jaures

          9 novembre 2014

          Allons, Goufio, soyez raisonnable !
          Vous voulez supprimez les agents des impôts ? Il faut alors supprimer impôts, taxes et prélèvements. Il n’y a dés lors plus écoles, ni police, ni armée, ni justice.

          Et le reste ? Les contrôleurs en tous genre ? La répression des fraudes ? Les inspecteurs du permis de conduire ? Les employés des musées, conservatoires, théâtres ? Les agents des préfectures ?
          On peut imaginer une administration 0:pas de carte d’identité, de passeport, de permis de conduire, de licences, de propriété,…
          Seriez-vous anarchiste Goufio ?

          Il faut vous y résoudre: pas d’économie sans baisse drastique des prestation. C’est ainsi. Il n’y a pas de miracles.

          Répondre
          • FLANDRE

            9 novembre 2014

            Cette remarque est irrecevable. Nous détenons le record du monde du nombre de fonctionnaire sans, pour autant, que notre pays soit mieux géré que les autres … tout au contraire. 160.000, 1.000.000 de fonctionnaires en moins ne changerait strictement rien.

            Que pratiquement 10% de nos enfants (auxquels s’ajoutent les « chances » pour la France) ne savent pas lire correctement en arrivant en 6ème alors que le budget de l’éducation nationale (et pourquoi plus « Instruction Publique ») est certainement un des plus élevé au monde et que les performances de nos élèves les placent au 14ème rang mondial … ne vous choque pas ?

            Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres …

          • Jaures

            9 novembre 2014

            Il faut savoir ce que l’on veut, Flandre. Comme je l’ai déjà écrit, baisser le nombre de fonctionnaires est aisé. L’école maternelle gratuite est une spécificité française. Supprimez là et vous économisez 25 milliards et 200 000 fonctionnaires.
            Sans compter les économies pour les collectivités locales. Les familles s’en portent-elles mieux pour autant ?

            Votre seconde remarque est pertinente. Si le taux de dépenses publiques n’est pas, à mon sens, déterminant, ce qui en est fait est lui sujet à débat.
            Les résultats de notre EN ne sont pas satisfaisants, c’est un fait. Il ne faut cependant pas oublier que de 2002 à 2012, on a taillé dans les effectifs et supprimé la formation des maîtres. Or, partout on constate que l’effectif d’élèves par classe dans les quartiers populaires et la qualité de la formation des enseignants sont déterminants.
            Il faut nous inspirer des pays européens qui réussissent le mieux (Pays-Bas, Finlande). Mais il ne faut pas réagir idéologiquement: de nombreux pays sont derrière nous: le R.Uni, l’Italie, l’Espagne, la Suède, les Etats-Unis, Israël,… (PISA 2012). Il n’y a pas de recette miracle.
            De même, l’organisation quasi militaire de l’enseignement dans les pays asiatiques, avec ses conséquences désastreuses sur les étudiants, ne correspond pas à notre culture.

          • Toni

            9 novembre 2014

            Il faut surtout reconnaître que en France et chez les Français, les réformes c’est bien mais tant qu’elles concernent les autres … La gauche est comme ça.

            alors oui il est vrai que chez moi à droite, je me suis adapté à cet état de fait et j’ai foutu pas mal de projets à la poubelle … et que je refuse certains repas de Noël et certaines invitations.

            Et parfois chez les gauchistes, il arrive que un proche face la connaissance d’une cruelle maitresse … la cocaine ..
            Alors là au moins ils ne viennent plus nous emmerder avec leurs propos à la con. J’ai cette situation en direct chez un proche, précisant tout de suite que ces gens ne sont pas les bienvenus chez moi.

          • Jaures

            10 novembre 2014

            “Il faut surtout reconnaître que en France et chez les Français, les réformes c’est bien mais tant qu’elles concernent les autres “: vous parlez d’or, Toni !
            Mais ce n’est pas symptomatique de la gauche.
            Quand on demande aux Français s’ils sont pour la retraite à 65 ans, ceux qui y sont le plus favorables sont…les retraités.

          • Boutté

            11 novembre 2014

            L’administration fiscale est pléthorique, les fonctionnaires de l’ l’Enseignement aussi ,par ex. Les Régions en nombre restreint administrées par des gens au travail et non absents pour toutes raisons suffiraient et permettraient de se passer des caduques Départements . Et pourquoi les Musées ou même l’ensemble de la Culture seraient-ils l’apanage de l’ Etat ? Dans toutes les Administrations les taches ont été grandement simplifiées par l’ électronique mais le nombre de bénéficiaires de la fonction publique – sauf aux Armées – n’a cessé d’augmenter .

          • goufio

            11 novembre 2014

            Vous ne savez donc pas lire. Tant pis pour vous. Vous allez bientôt savoir ce que vous valez vraiment et cela risque d’être très très dur.

          • 0094917

            12 novembre 2014

            @jaures- Je suis tout à fait raisonnable mais je ne crois pas que vous le soyez et je vais vous le démontrer aisément. Vous êtes toujours dans les généralités qui paraissent convaincantes mais je ne me suis jamais fais avoir, sauf, dans certaines circonstances car nous ne nous promenons pas avec les documents chiffrés pour vous confondre avec vos semblables.
            Ainsi si la masse salariale est de 23,60 % de la totalité de la dépense publique cela correspond à 264,1 milliards en 2011 ; si la baisse est de 7,2 milliards par an, cela représente l’année 1 : 2,7 % ce qui est très facilement réalisable, la dixième année cela représenterait, à PIB constant, 27,3 % de la masse salariale totale, c’est donc très faisable. Faisons-le.

            Vous voyez qu’avec une bonne connaissance des chiffres on s’éloigne de vos affirmations qui dans la dialectique socialiste empêche toute réforme. Nous n’avons pas besoin de tout ce personnel dans les administrations publiques et avec le même nombre qu’en 1981, serions-nous moins bien administrés ?

            Ces chiffres sont disponibles, pages 14 à 16, dans le Projet de Loi de Finances pour 2013-Rapport sur la dépense publique et son évolution sur le site http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/377630. Vous y trouverez aussi tous les autres chiffres sur la dépense publique et vous pourrez ainsi les confronter à vos pensées

          • goufio

            13 novembre 2014

            Entre 5,4 millions de fonctionnaires et 1,6 million en moins, il n’y a pas la contraction que vous prétendez. Mais ne sauriez-vous pas compter ? Auriez vous fait l’école actuelle ? Car de plus vous ne savez pas lire.
            Pour les seuls agents des impôts en France ils sont au nombre de 130 000 en 2011 pour une population de 63 millions et une collecte d’impôts de 792 milliards à rapprocher des 86 000 agents aux USA, une population de 308 millions et une collecte d’impôts de 2 200 milliards. Sauriez-vous voir où le bas blesse ?
            Après nous pourrions recommencer à discuter mais pas avant que vous ayez de véritables données et sources pour argumenter

          • FLANDRE

            13 novembre 2014

            Oui mais notre administation est la plus compétente du monde connu à ce jour … Ca se paye (voir entre autres le nombre d’énarques inutiles§

      • goufio

        9 novembre 2014

        Ce qui va se passer c’est un appauvrissement de l’ensemble de la population (avantages sociaux, sécurité sociale et retraites sans oublier les salaires) pour la simple et bonne raison est que nous vivons au dessus de nos moyens. En effet, la dépense publique étant de 1 200 milliards par rapport à un PIB de 2 000 milliards, ce qu’il faut comprendre c’est que la dépense représente 57 % du PIB mais est incluse dans le PIB c’est-à-dire que sans le PIB la seule création de richesses réelle n’est que de 800 milliards… C’est ce ratio qui est inquiétant et qui n’augure rien de bon pour le futur, le reste n’est que discours.

        Répondre
        • Jaures

          9 novembre 2014

          Le niveau de dépense publique n’est pas déterminant en soi. beaucoup de pays avec moins de dépense publique ne se portent pas mieux, voire beaucoup moins bien.

          Si vous supprimez certaines dépenses prises en charge par l’Etat, elles seront de toute manière obligatoires pour chacun.
          Ainsi, il convient de se soigner. Les Etats-Unis où l’Etat intervient beaucoup moins en assurance santé qu’en Europe ont un taux de dépense beaucoup plus élevé.

          Votre ratio ne peut être qualifié mécaniquement de néfaste. le taux de la France à 57% est certes élevé comparativement aux autres.
          Mais, l’Espagne est à 44,8%. Sa situation est-elle enviable ?
          L’Italie à 50,8%. Est-elle en meilleure santé ?
          Le Portugal est à 48,7%. Ce pays est-il prospère ?

          On peut ainsi continuer les comparaisons.
          L’Autriche à 51,3% doit-elle envier la Roumanie à 35% ?
          La Finlande à 58% accuse-t-elle un retard face à la Pologne à 41,9% ? (chiffres Eurostat 2014)

          On voit que le taux de dépenses publique n’est pas déterminant. Ce qui l’est, c’est la manière dont cette dépense est utilisée. Là, il est vrai, le débat est ouvert.

          Répondre
          • FLANDRE

            9 novembre 2014

            Une bonne fois pour toutes, il faudrait que vous arrêtiez de confondre l’Etat avec les contribuables et vous rendre compte que la gestion de l’Etat est catastrophique depuis 1980 … L’Etat ne produit aucune richesse et est gérée en grande partie par des énarques irresponsables qui n’ont jamais travaillé de leur vie ni, a fortiori, eu à diriger une entreprise même minuscule (Hollande, Valls). Comment des Français réputés pour être raisonnables ont-ils pu avoir l’impudence de donner la direction du pays à un inapte à gérer la minuscule Corrèze ?

            Nos centaines de milliers de dirigeants sont incapables d’ajuster les dépenses aux recettes. Ils se font plaisir en nous faisant financer des sièges de conseil général surdimensionnés, des aérodromes inutiles, des bibliothèques, théâtre, et autre arche ou pyramides, des gares de TGV où aucun train de s’arrête, des associations qui ne regroupent qu’un nombre infime d’adhérents mais dont le pouvoir de nuisance est extrême : LICRA, SOS RACISME et autres foutaises du même acabit, des mosquées, en dépit de la loi mais pour imaginer acheter la « paix sociale » ; Sans oublier les mirobolantes dotations accordées à des syndicats qui ne rassemblent tout au plus que 6% des travailleurs … et travailleuses ! Que dire des cadeaux fiscaux accordés aux journalistes et à leurs journaux ? Qui s’étonnera que les médias, dans ces conditions, soient aux ordres ?

            A quand une vraie révolution, pas l’équivalent de la boucherie de 1789 imposée au peuple par les judéo-maçonniques qui sévissent toujours dans notre pays, mais une vraie révolution qui nous permettra de revenir à nos vraies valeurs familiales, culturelles, professionnelles …

          • Jaures

            9 novembre 2014

            Flandre, si les décisions des dirigeants ne vous conviennent pas, changez les ! Vous êtes en démocratie. Si les gens votent pour eux, c’est qu’ils sont satisfaits d’avoir des théâtres, parcs, gymnases, gares, écoles, crèches, médiathèques,…
            D’ailleurs, dés qu’il est question d’en fermer, les pétitions s’accumulent.

            Ensuite, vous fantasmez sur les subventions aux associations que vous citez. SOS racisme, par exemple, a reçu en 2013 350 000 €. C’est, pour vous et moi, beaucoup d’argent, mais sachez qu’en regard, la Philarmonie de Paris reçoit…40 millions. N’importe quel gouvernement peut supprimer cette subvention. Mais ne comptez pas avec cela diminuer le déficit budgétaire.
            Les subventions aux associations sont répertoriées dans le document appelé “Jaunes-données”. Cela concerne plusieurs milliers d’associations (le document fait près de 700 pages) pour un montant de 1,2 milliards d’euros.

          • quinctius cincinnatus

            10 novembre 2014

            à Flandre à propos de ” gérer ”

            Il faut SURTOUT se poser la ( les ) question(s) pour laquelle ( ou pour lesquelles ) notre Administration ( pourtant pléthorique ) administre SI MAL notre pays … Dans les faits mais pas dans la réalité ce n’ est pas ” légalement ” à notre Administration à qui revient la charge de ” gérer ” le pays …. mais à son ” personnel ” politique *** ( Président de la République, Premier Ministre, Ministres divers et variés , députés, sénateurs Présidents de Région, de Départements etc … )

            Répondre à cette question ( ou à ces différents questions ) peut se résumer à un ensemble celui de [ Démagogie ]

            Cela est si vrai que, les avis, recommandations, remontrances, des Cours des Comptes restent résolument sans effet, n’ ont aucun impact sur la ” morale ” démagogique et clientéliste de ” nos ” élus … chacun sait depuis Athènes et Démosthène que c’est là le talon … d’ Achille de la Démocratie et aussi… son épée de Damoclès !

            *** voyez les cadeaux faits à la Fonction Publique pour ce qui concerne les aides à la famille … le ” politique ” achète les voix des fonctionnaires !

          • goufio

            15 novembre 2014

            @Jaurès-

            Vous citez SOS RACISME pour 2013 année où les subventions ont été les plus basses, (c’est un signe qu’elles peuvent diminuer). Sur les comptes de 2009, qui sont les seuls accessibles pour l’instant, et nous nous sommes rendu compte que SOS Racisme a reçu 579 000 euros de subventions publiques en 2009, alors que le montant des adhésions des membres de SOS Racisme plafonne à 18 669 euros exactement ! Cela veut dire que simplement 2% des recettes de l’association proviennent du montant des adhésions des membres de SOS Racisme. Donc, SOS Racisme, que l’on voit partout et que l’on entend partout, ne représente quasiment personne. Nous avons fait un calcul assez rapide et, lorsque l’on divise la somme des adhésions par le montant minimal qui était de 38 euros en 2009, on en conclut que SOS Racisme avait en 2009 un maximum de 491 adhérents. C est strictement ridicule eu égard à la surface médiatique de cette association. Le budget de SOS Racisme en 2009 était de 900 000 euros et 64% des recettes provenaient de subventions publiques, 2% des adhésions, et le reste venait de mécènes privés, comme Pierre Bergé par exemple.
            http://www.observatoiredessubventions.com/2013/enquete-sur-le-scandale-des-subventions-aux-associations/

            Pour les subventions aux associations : « Le secteur compte aujourd’hui 1,3 million d’associations, et connaît une progression de 2,8% par an. Le moteur de ce dynamisme est constitué par un engagement humain particulièrement important, avec 23 millions d’adhérents, 16 million de bénévoles et 1,8 million de salariés, représentant 3% de la masse salariale publique et privée. Ce secteur représente un poids économique significatif ; en effet, aux 85 milliards € de budget » tiré du rapport d’Edith Archambault et Viviane Tchernonog Repères sur les associations Mars 2012 Centre d’Economie de la Sorbonne, CNRS – Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
            http://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/hcva-rapport_definitif_financement.pdf

            Les syndicats de la région Rhône-Alpes ont perçu plus de 4,3 millions d’euros de subventions publiques en 2013.

            https://github.com/regardscitoyens/Reserve-parlementaire-Bercy/blob/master/data/1409-r%C3%A9serve-parlementaire-2013-Bercy-agr%C3%A9g%C3%A9.csv

            Où vous constaterez la liste des bénéficiaires de la réserve parlementaire publiée par Regards citoyens en cliquant ci-dessus: Les 53 millions d’euros de subventions de la réserve parlementaire.

            Ce ne sont que des exemples, mais rappelez vous que le montant global des subventions est de 85 milliards (cf. le déficit public pour 2014 devrait être de 88 milliards…) Sans conclusion de ma part, mais je reste persuadé que les économies principales doivent être faites sur le nombre des fonctionnaires pour au moins 1,6 millions sur un total de 5,4 millions (plus 1,5 millions d’emplois à contrat privé auprès des administrations publiques), nous n’en serons pas moins bien administrés avec un solde de 5,2 millions CQFD. Pour les avantages sociaux distribués (624 milliards d’euros englobant les retraites privées uniquement, celles des fonctionnaires dépendent du budget de l’Etat et celles des élus de fonds de pensions par capitalisation, amusant constat n’est-ce pas ?), je reste convaincu qu’ils doivent faire l’objet soit de référendums soit du programme des élections nationales pour que le peuple choisisse en connaissance de cause mais avec de vrais débats

        • goufio

          13 novembre 2014

          0094917 est goufio, je n’ai pas compris pourquoi j’apparais depuis quelque temps sous 0094917.

          Répondre
      • 9 novembre 2014

        Mais bien évidemment comme tout bon gauchiste qui se respect,vous ne voyez cher Jaurès que le fait de réduire les prestations “sociales et autres”. Alors la suppression d’un sénat inutile,c’est non,réduire les députés ,c’est non,réduire les fonctionnaires ,c’est non,réduire ou supprimer certaines subventions à des associations parfaitement inutile, c’est non ,réduire les frais de fonctionnement de l’état ,c’est non…etc etc.Je comprend mieux pourquoi depuis deux ans et demi la France s’enfonce irrémédiablement . Vivement 2017

        Répondre
        • Jaures

          9 novembre 2014

          Où ai-je dit que je souhaitais voir baisser les prestations sociales ?
          Je vous demande simplement de me citer un exemple où on a à la fois augmenté ou même maintenu les prestations sociales et économisé sur leur coût.

          Partout où on a réduit (ou affiché la volonté de réduire) les déficits, on a augmenté l’âge de départ en retraite, limité les remboursements de soins, baissé voire supprimé des allocations, augmenté le prix des prestations,…
          Je serais surpris que vous me donniez un exemple contraire.

          Répondre
          • FLANDRE

            9 novembre 2014

            Ne conviendrait-il pas (mais ce n’est pas dans l’état d’esprit des socialistes qui aiment faire la charité avec l’argent des autres) de supprimer toutes ces aides extravagantes aux clandestins hors-la-loi, aux demandeurs d’asile bidons …
            Ne conviendrait-il pas de réduire considérablement le mille-feuilles administratif (Exemple : village de 150 habitants : conseil municipal : 1 maire, un adjoint, 10 conseillers et de plus ce village est rattaché à une communauté de communes). N’est-ce pas à se « taper le cul par terre » ?
            Ne conviendrait-il pas d’assurer la sécurité dans nos « quartiers sensibles » avant que d’aller gaspiller la vie de nos soldats (et nos impôts) en Afrique. A ce propos a –t-on constaté une volonté des centaines de milliers de Maliens installés en France, d’aller mettre de l’ordre dans leur pays ? Est-il normal de soigner dans nos hôpitaux des Algériens qui nous doivent 6 milliards d’Euros (la moitié du déficit de la SS) ?
            Est-il normal d’entretenir des ministères que personne ne connaît et qui sont parfaitement inutiles ?
            Est-il normal de conserver un train de vie monarchique à nos ministricules ?
            Etc.

          • Jaures

            9 novembre 2014

            Flandre, je ne sais ce qui est “normal” ou pas, mais entre fantasmes et insignifiances ce que vous énumérez n’a qu’un impact dérisoire.
            Par exemple, les clandestin n’ont aucun droit en dehors de l’AME. On pourrait supprimer celle-ci mais les effets négatifs auraient de toute manière un coût. Ainsi, si un clandestin ne se fait pas soigner d’une maladie infectieuse, il peut vous la transmettre. Aucun hôpital ne laissera un homme dehors avec un membre brisé ou victime d’un malaise.

            En second lieu,il faut savoir que l’immense majorité des élus est totalement bénévole. Les économies réalisées en supprimant des petites communes seraient dérisoires.
            Mais surtout, qui s’oppose à la réduction du “mille-feuilles” ? Les manifestations contre la suppression de telle ou telle région ne sont pas organisées par le PS mais par des habitants qui ont peur de se fondre avec une région moins riche.

            La sécurité intérieure du pays n’est pas le rôle de l’armée mais de la police. Et ne pensez-vous pas que parfois la sécurité intérieure dépend de la situation internationale ?

            Enfin, ce n’est pas 6 milliards que l’Algérie doit à la sécurité sociale mais 34 millions. Le chiffre de 600 millions est aussi parfois invoqué mais n’est absolument pas confirmé par la sécu. L’Algérie, elle, prétend que c’est la France qui doit 60 millions.
            Ne basez pas vos opinions sur des chiffres faux ou contestés. Le problème de la sécu, et de la santé en général, est un problème bien plus complexe qu’une dette éventuelle de l’Algérie.

          • FLANDRE

            9 novembre 2014

            Je vous prie bien humblement de m’excuser. Vous êtes socialiste et vos chiffres sont nécessairement bons, et exacts. Je suis au F.N. et, bien évidemment, je suis débile et mes chiffres sont faux …

          • quinctius cincinnatus

            9 novembre 2014

            à @ Flandre

            @ Jaurès n ‘est pas loin de vous démontrer qu’ ils [ les clandestins ] élèvent votre qualité de vie ( et celle de vos proches ) … lui-même le vit au quotidien … je veux dire par là, que c’ est cela qui le fait vivre moralement , mais peut être aussi espère t il un jour … matériellement … encore que, pour l’ instant du moins , la seule motivation morale soit suffisante à démontrer sa ” parfaite ” stupidité politique … c’est la raison pour laquelle sa présence est indispensable sur le blog

          • Jaures

            9 novembre 2014

            Cher Flandre, si vous me donnez la source de vos 6 milliards, je suis prêt à la prendre en compte.
            Pour ce qui est des 34 millions, le chiffre vient de la CNAM et repris dans la presse:

            “En janvier 2012, la Caisse nationale d’assurance sociale algérienne (Cnas) devait à la France 34 millions d’euros pour le remboursement de frais médicaux de patients algériens en France. L’Algérie a déjà remboursé 15 millions d’euros fin 2012, a affirmé la ministre. Toutefois, “les discussions n’ont pas progressé, pas assez à mon goût, et je souhaite – je l’ai dit d’ailleurs à mon homologue algérien – qu’elles reprennent de façon plus rapide et plus vigoureuse”, a-t-elle dit”
            (Le Point du 22/01/2014)

    • quinctius cincinnatus

      10 novembre 2014

      Mais si ! ces deux ” artistes ” espéraient bien être les têtes d’ affiche … le problème de leur incompétence ne s’ est révélé qu’ après , mais pas à leurs yeux, persuadés qu’ ils étaient d’ avoir le génie pour changer le Monde en commençant par la France ; ils se pensaient être des démiurges et des titans ils se sont révélés ( aux yeux des gens ) comme de simples manipulateurs … à noter que Mitterrand était un manipulateur bien plus pervers que Hollande

      D’ autre part , l’ Affaire Jouyet / Fillon révèle là aussi un autre aspect de la ” Socialie ” : la peur phobique du coup d ‘état ” réactionnaire ” ( bonapartiste ou bourbonnien ) contre la République ! Pour cela le ” cabinet noir de l’ Elysée ” manipule ( de façon grotesque ) des journalistes ” amis ” … ” Le Monde ” va en prendre lui aussi un sacré coup !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        10 novembre 2014

        ( suite ) dédiée spécialement au ” bon ” @ Homère

        il est utile de rappeler que Jouyet , ami très, très proche de François Hollande, avait été un Ministre de … Nicolas Sarkozy !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          10 novembre 2014

          ou plus exactement Secrétaire d’ Etat aux ( bonnes ) relations européennes !

          Répondre
  13. Toni

    8 novembre 2014

    Bon Jaures, vous semblez critiquer l’étranger.

    Les pays scandinaves et Nordiques, Vous dites : “ça va pas … des contrats mals payés etc”. Pour y être allé une impression de sérénité dans l’espace public, des gens très courtois et très polis. Je préfère un contrat mal payé et habiter dans ce genre d’environnement.

    l’Europe du Sud … Vous dites : “ça va pas du chômage etc …” Pour y être allé des gens là aussi très chaleureux et courtois et là aussi une ambiance bien meilleure que en France … Pour l’italie du sud, je m’y suis senti bien tout de suite et pense y retourner pour une plus grande période.
    Je prends le risque de moins gagner de sous là aussi, le critère numéro un pour moi est d’être avec des gens qui me ressemblent.
    Surtout avec l’évènement de rémi fraisse, veuillez spécifier à vos confrères pastèques (pardon europe écologie) que leurs salades n’intéressent personne ici.

    La conclusion Jaures de ceci est que c’est quand même le peuple Français qui a élu Mr Hollande à la suite d’une campagne, là nous sommes d’accord.
    L’autre conclusion est que une partie de l’électorat de gauche (façon barrage de Sivens, Notre dame des landes, Florange) est un ramassi d’enfoirés mals embouchés …

    Répondre
    • Jaures

      8 novembre 2014

      Je ne critique aucunement l’étranger, Toni. Chaque pays a ses problèmes et si vous ne supportez plus la France, rien ne vous oblige à rester. Vous êtes libre de partir définitivement ou de revenir quand vous le souhaitez.
      Personne ne vous reprochera d’user de vos libertés.

      Répondre
      • Toni

        8 novembre 2014

        Bonsoir,
        je prends note de vos propos Jaures, pour une fois merci …

        Répondre
        • Jacky Social

          9 novembre 2014

          @Toni: Jaurès ne répond que de manière très sélective, pensant avoir raison sur tout. La gauchitude est sa grande morale à deux anciens francs cinquante. C’est une crapule qui ne dit pas son nom, mais qui montre son vrai visage en se payant de mots. Arrêtez de vous laisser manipuler, contaminer et intoxiquer avec des “Merci Jaurès”. C’est toujours comme ça que le poison commence à faire ses effets. Réveillez vos neurones. Pas de sentiment avec ce bonimenteur. Pas de pacte avec le diable. Le socialisme, c’est Satan déguisé en gentil et qui s’infiltre dans nos vies avec le résultat que l’on sait: vacuité intellectuelle, crise morale, perte de foi en l’avenir. La peste. C’est tellement facile. On l’a vu en Europe de l’Est. Et la Chute du Mur de Berlin est là pour le rappeler. Ils ont perdu avec l’URSS dont l’effondrement et l’échec sont sans précédent dans l’Histoire (en anglais, on parle de “crushing defeat”) et maintenant ils reviennent avec du “progressisme” déstabilisateur tel que le syndicalisme liberticide, la pensée unique, la culpabilisation de la réussite et son corollaire la culture de l’échec permanent, l’instillation de la peur, le mariage gay, l’adoption gay et autre réchauffement climatique qui n’existe que dans leurs têtes. Je reprends les mots d’Abraham Lincoln qui conviennent très bien à Jaurès et à ses petits camarades totalitaires: “You can fool some of the people all of the time, and all of the people some of the time, but you cannot fool all of the people all of the time”. Et ceux de JPII: “Nayez pas peur”.

          Répondre
          • euréka

            9 novembre 2014

            @ tony A propos de “culpabilisation de la réussite”, un débat récent a mis aux prises économistes, experts divers et variés, journalistes et tous ces gens unanimement déclaraient “c’est vrai que la culture française nous commande par tradition de ne pas aimer les entrepreneurs”. Et tous acquiesçaient en hochant du chef. La France est vraiment devenue le trou du cul du monde. Bientôt 2000 milliards d’endettement, plus aucune marge de manoeuvre, perte de souveraineté, son budget soumis à l’approbation de Bruxelles. Et les frontières de véritables passoires à travers lesquelles toute l’Afrique s’engouffre pour achever la bête. Il ne nous reste plus qu’à mettre le Qatar et les Saoud à la tête d’Aréva, de Total, d’EDF et Ariane Espace. lol

            La mentalité des Français est raillée partout dans le monde. “Archaïques” c’est le mot qui revient le plus souvent. Qui reste-t-il pour faire du business en France ? Difficile de trouver des esprits non marxisés. A part chez quelques aventuriers ou bien dans la communauté franco-asiatique qui a su se tenir à l’écart de cette lèpre. Des personalités positives et qui font de la réussite professionelle leur but n°1. En à peine 20 ans on ne compte plus les hommes de cette communauté
            qui ont su se hisser à la tête de groupes côtés en bourse, qui dans le commerce, qui dans les nouvelles technologies.

          • Jaures

            9 novembre 2014

            Eureka, j’entends ce discours depuis des décennies.
            Et la France est toujours dans les 6 premières puissances économiques du Monde alors qu’avec votre discours on devrait être au niveau de la Somalie.
            Mais quand bien même nous serions les premiers, on trouverait toujours des Eureka pour geindre et affirmer que notre sale mentalité de français nous empêche d’être encore bien au dessus de tous.
            Comme Jacky qui continuera à nier le réchauffement climatique quand des bananiers pousseront place de la République.

          • Toni

            9 novembre 2014

            Les bananiers pousseront place de la république … En voilà une bonne nouvelle; on coupe le chauffage et ciao la taxe importation sur les produits pétroliers …

            Allez Jaures 10000 euros pour remplir sa citerne de fioul et environ 40% de tipp et 20% de tva. Bref perte nette de 6000 euros pour l’état …

            Bon allez arrêtez de nous raconter des conneries Jaures , là vous commencez à sérieusement m’emmerder …

      • Jacky Social

        8 novembre 2014

        @Camarade Jaurès: Joyeux Anniversaire, Jaurès. Le Mur de Berlin n’existe plus depuis 25 ans!!!! Ce qui montre que le monde quand il a le choix ne veut pas de votre système de névrosés infantilisés par un état omniprésent.

        Répondre
        • Jacky Social

          9 novembre 2014

          @Jaurès: je ne nie pas le réchauffement climatique puisqu’il n’existe pas, ainsi que le savent les scientifiques, càd. tous ceux qui ne dépendent pas des subsides de l’ONU et de son GIEC. De grâce, ne nous sortez pas le pseudo-argument que ces scientifiques sont payés par les grands groupes pétroliers. Par contre, je dénonce la propagande et la tentative d’instillation de la peur par l’utilisation de la rhétorique sur un soi-disant réchauffement climatique. La Terre est un astre qui évolue dans l’univers intersidéral. Elle est aussi exposée aux explosions solaires. Il y a aussi les phénomènes terrestres eux-mêmes tels que les volcans, les courants marins, etc. Dire qu’un réchauffement climatique anthropogénique existe, c’est mentir. L’Homme est au climat ce que Bernard Madoff est au capitalisme. Donc rien à voir. Pour votre info, Jaurès, je dénonce également le darwinisme. On attend toujours le fameux chaînon manquant. A moins que ce ne soit vous, Jaurès. En fait, sur quoi repose votre morale et vos réflexions, Jaurès? Vos interventions ne sont que mauvaise foi et sophismes interminables et minables tout court d’ailleurs. Je vous peux vous attraper des mouches. Vous pourrez les enculer à volonté, Jaurès.

          Répondre
          • FLANDRE

            9 novembre 2014

            Seuls les partisans du GIEC ont accès aux merdias … Pourquoi donc ?

        • euréka

          9 novembre 2014

          Jaurès me reproche de geindre et de faire du France bashing. L’idiot, on croirait qu’il ne lit jamais la presse étrangère ! qu’elle émane du monde anglo-saxon ou de scandinavie ou d’Europe centrale, partout il se dit que la France est le plus mauvais élève de l’Europe,le cancre ! Seul Jaurès l’ignore.
          C’est le déni socialiste de la réalité, la maladie de la dénégation. C’est avec ce genre de gugusse que nous nous retrouvons avec une dette abyssale. Mais il doit emboîter le pas de Mélenchon qui affirme du haut de sa prétention imbécile et criminelle que la France n’a pas à rembourser la dette puisque nous détenons la bombe. (atomique) !!!! Le prestidigitateur Hollande ne vaut guère mieux, lui qui fait disparaître le coût des futures mesures sociales dans la manche de l’état. Non vous ne rêvez pas !

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            9 novembre 2014

            Non @ Jaurès ne vous reproche rien , il cherche tout simplement à … VOUS CULAPBILISER ! et c’ est à cela qu’ en Socialie on repère une ” grande âme ” !

      • 9 novembre 2014

        Il est quant même un peut fort de dire aux Français qu’ils peuvent partir de chez eux , et d’ouvrir grand la porte aux immigrés qui une fois chez nous, ne pense qu’à tout détruire pour en faire la copie du pays qu’ils viennent de quitter.

        Répondre
        • Jaures

          9 novembre 2014

          Vous voulez qu’on interdise à Toni de partir s’il le souhaite ?
          La France n’est pas la RDA.

          Répondre
          • FLANDRE

            9 novembre 2014

            Qui a parlé d’interdire ?
            Il est effectivement paradoxal de suggérer à des Français instruits de quitter leur pays alors qu’on accueille à bras ouverts des braves gens du Sud, sans aucune qualification …

          • Jacky Social

            9 novembre 2014

            Non, mais elle est lentement en train de le devenir. Quand les Français n’auront plus d’argent (ce qui est le but recherché), ils seront bien obligés de rester et de subir votre dictature du prolétariat dans votre grande prison à ciel ouvert. Mais vous Jaurès vous serez dans la Nomenklatura avec ses privilèges au nom de l’égalité et de la justice. Ben oui.

          • Toni

            9 novembre 2014

            Je peux vous garantir Flandre et Jacky que même avec des difficultés financières; je ferai quand même le voyage à pied quitte à être fusillé et/ou congelé dans les alpes ou le lac léman. je suis aussi un bon randonneur et sait lire le ciel en montagne en dehors de mon métier de technicien.

            Mais jamais je ne vais lécher les pieds de ce connard de troll de jaures.

            A propos de l’étranger je prendrai la précaution de nommer jaures et de déposer plainte au commissariat local et de téléphoner au commissariat chez moi, déposant plainte pour flooding et soupçonnant ce troll d’être un mouchard de Mme Taubira et du syndicat de la magistrature.

            Maintenant si quelqu’un arrive ici à localiser l’adresse ip wan de jaures, il est le bienvenu.

          • quinctius cincinnatus

            10 novembre 2014

            moins il y aura de Toni en France et plus les @Jaurès seront heureux, puisqu’ ils connaitront, enfin, le Paradis de l’ Unique Pensée ! c’ est cela @ Jaurès ? le ” spirituel ” c’ est bien beau @ Jaurès, mais alors qui va subvenir aux ” besoins ” matériels des …. syndicats . Qui ?

  14. Agathe

    8 novembre 2014

    Photo : pourquoi FH se cure les dents devant l’appareil photo ? Un message de mépris ?

    Répondre
    • Caillou

      8 novembre 2014

      Non ! C’est parce qu’il est inconscient de ce qu’il fait et donc irresponsable et de plus dénué de toute éducation ! Se rappeler de sa goujaterie vis-à-vis de la reine d’Angleterre au repas à l’Élysée !

      Répondre
    • philiberte

      13 novembre 2014

      il ne se cure pas les dents: il vient d’avaler un amuse-gueule au bout d’une pique… avec une élégance folle!

      Répondre
  15. julio

    8 novembre 2014

    … en attendant, c’est décidé, Guaino et Sarközy ont décidé de faire du Soral dans leur programme-pour-couillons bientôt disponible sur papier.

    Répondre
    • Josette Gazu

      11 novembre 2014

      Désolée de vous corriger, “Julio”: ce ne sera même plus sur papier, même si leurs programmes méritent votre appréciation, mais oralement ou en image afin d’éviter à ceux qui ne réfléchissent jamais de prendre la peine de lire!

      Répondre
  16. Josette Gazu

    8 novembre 2014

    N’oublions pas que Hollande, comme tous les présidents de la V°, a été le candidat d’un PARTI, dont il fut le premier secrétaire, s’agissant du PS, ou président pour l’UMP.
    La “vacuité” de l’homme est le reflet de l’impéritie de son gouvernement et des cadres de son parti.
    Il conviendrait d’interroger ces derniers sur leurs éventuelles propositions concernant les remèdes à apporter à la CRISE FRANCAISE….avant que des évènements ne s’en chargent, peut-être pas démocratiquement!
    Quant aux militants du parti, tout comme nombre de députés, nombreux sont ceux qui ne peuvent que déplorer cette situation où le SYSTEME pérennise un pouvoir qui ne sert que ceux qui l’exercent.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11 novembre 2014

      Très bonne observation Madame. Remarquons aussi que la place ( enviée ) de mâle dominant ne s’ obtient qu’ après de longues et âpres luttes et qu’ il faut toujours la ” défendre “, de sorte qu’ un Président passe au moins autant de temps à déjouer les ” complots ” qu’ à s’ occuper de ” guider ” la bande !

      Répondre
  17. frei

    8 novembre 2014

    Le président falot ,c’est pour moi les 4 C : pas de conviction , pas de cœur , pas de courage et pas de c…Maintenant , puisque JAURES fait, semble t’il , partie des
    13% d’hollandolâtres , je dirai que la proposition principale à faire est de redonner de la liberté aux Français .Pour m’en tenir au plan économique , passer la hache dans les charges publiques et réduire voire supprimer toute fiscalité et toute règle administrative excessive pour les Français prêts à investir leur argent en France .M.HOLLANDE rêve d’une reprise spontanée de la croissance économique mais , à ma connaissance , sans capitaux privés prêts à prendre des risques d’entreprise , cela restera un rêve .

    Répondre
  18. Jaures

    8 novembre 2014

    Où est la vacuité ?
    On peut ne pas être d’accord avec F.Hollande, critiquer son action ou même son inaction mais à la condition de formuler des propositions susceptibles d’être majoritairement soutenues et efficaces à terme.
    Quand je dis efficace, je ne parle pas de l’amélioration de telle ou telle statistique mais de celle concrète de la vie quotidienne.

    Or, quand je lis ce qui est proposé par ailleurs, à l’UMP, un programme néo-libéral (retraite à 65 ans, suppression de l’ISF, économies budgétaires de 110 milliards, retour aux 39h, hausse de la TVA,…) je me demande en quoi ces mesures amélioreraient la vie quotidienne des gens.

    Du côté du FN, qui peut ici m’expliquer comment la sortie de l’euro accompagnée d’un arrêt de l’immigration (sans qu’on m’explique exactement dans quelle proportion, comment et avec quels moyens), permettrait de remettre la retraite à 60 ans, financer une hausse générale des salaires, des pensions et du point d’indice des fonctionnaires, un salaire parental,…

    Bref, participer au Hollande Bashing est plaisant, ça défoule, mais qui peut me lister les mesures concrètes qui amélioreraient la vie des gens (pour faire simple, un travail, un salaire et un logement convenables, l’accès des enfants à l’éducation et la culture, des transports fonctionnels, un système de santé pour tous performant) ?
    Merci d’illustrer par des exemples.

    Puisque la France semble être le pire qui soit au monde,le meilleur ne doit pas manquer au sein de pays portés par une population unanime et enthousiaste.

    Répondre
    • FLANDRE

      8 novembre 2014

      Depuis la prise de fonction du président normal, la situation de la France, sur tous les plans, s’est détériorée. Nul ne l’ignore, nul ne le conteste.
      Le bilan de ce gouvernement d’irresponsables se limite à une augmentation jamais vue des taxes et impôts sans que pour cela la dette de notre pays diminue !
      Force est de constater qu’après avoir ruiné sa Corrèze, il ruine la France, petit à petit mais inexorablement.
      L’UMP a montré son incapacité à gérer la crise. Sarkozy a bradé notre pays aux émirats après avoir vendu à vil prix les réserves d’or que nous détenions encore. Pas plus que les socialistes, l’UMP n’a cherché à limiter l’immigration catastrophique que nous connaissons et qui plombe irrémédiablement notre budget …
      Quant au front National, je vous invite à lire son programme qui pour moi est particulièrement pragmatique.
      Exemple : Pour endiguer la crise, le meilleur moyen est encore de lutter contre le chômage … Mais a quoi servirait de créer des emplois si notre production ne pouvait trouver preneur. Comment lutter contre des pays où le coût de la main d’œuvre est inférieur à la nôtre sauf à instaurer des taxes intelligentes et protectrices. C’est ce que font la quasi-totalité des pays : USA, Angleterre, Japon, Russie, Chine …

      Répondre
      • Jaures

        8 novembre 2014

        Je ne nie pas que la situation de la France se soit détériorée. Mais pas seulement depuis 2012. Pouvez-vous me citer une seule période depuis 2002 où la France aurait vu sa situation s’améliorer significativement ?

        J’ai bien lu le programme du FN et ne vois pas en quoi il est pragmatique. Bien au contraire, c’est l’exemple type du programme populiste. Tout le monde pense spontanément qui y a trop d’immigrés. Tout le monde voudrait partir à la retraite à 60 ans. Tout le monde voudrait voir augmenter son salaire de 200€. Tous les fonctionnaires sont pour l’augmentation du point d’indice. Toutes les familles souhaiteraient bénéficier d’un salaire parental. Tous les salariés aimeraient qu’en cas de plan social leur entreprise soit nationaliser. Tout le monde voudrait plus de policiers, d’enseignants, de militaires, de juges, de médecins et d’infirmiers sans payer plus d’impôts et de taxes.

        Bref, tout ce que l’on aimerait est dans le programme du FN.
        Est-ce raisonnable ? Un programme économique est-il une lettre au Père-Noël ?
        D’ailleurs, les pays que vous citez (USA, Japon, R.Uni,…) proposent-ils cette politique ? Y a-t-il seulement un Etat au monde qui ait appliqué un tel programme ?

        Enfin, ces mêmes pays que vous prenez comme exemple se portent-ils mieux que la France ? Le R.Uni a une croissance flatteuse mais boostée par l’endettement, les déficits et les rachats de créances. Une politique qui se paie par une précarité et une pauvreté en hausse.
        Le Japon, c’est une croissance atone et une dette vertigineuse.
        La Russie entre en récession.
        Les USA sont plus dynamiques mais le gaz de schiste n’est pas éternellement rentable et surtout, la vie des plus démunis ne s’est en rien améliorée ce que les démocrates viennent de payer aux dernières élections.

        Bref, les exemples que vous donnez ne sont guère sexy. D’ailleurs, qui brandit tel ou tel exemple pour vendre sa politique économique ? On se contente de dire que la France s’enfonce quand tout le monde repart, ce qui est faux.

        Répondre
        • Toni

          8 novembre 2014

          Suite à mon autre commentaire, j’y vais une fois ou deux par an à l’étranger. L’herbe m’y apparait bien plus verte qu en France.

          Répondre
        • quinctius cincinnatus

          9 novembre 2014

          si vous ne ” niez pas que la situation se soit détériorée ” c’ est bien que vous reconnaissez qu’ elle ” était meilleure AVANT ” c’ est donc bien une forme de … décadence !

          ” sondage ” personnel auprès de mes connaissances encartées P.S tous fonctionnaires ” sociaux “ou E.N. . : ” si Hollande a laissé se détériorer l’ état économique ( entre autres choses ) de la France, c’ est qu’ il n’ est pas allé assez loin dans le … ” socialisme ” ; … im-pa-ra-ble ( mais pas … impayable ! ) … M. Le P. s’ y emploiera avec son énarque !

          Répondre
        • Jacky Social

          9 novembre 2014

          Non, Jaurès, tout le monde ne veut pas plus d’état dans sa vie. Vous faites un amalgame et vous inventez. On se peut très bien se passer de l’état social du berceau jusqu’au tombeau. Moi, je veux foutre l’état en dehors de ma vie. Que fait-on si on ne veut pas de l’état? Doit-on alors quitter son pays et ses racines? Vous oubliez toujours la liberté de choix et les libertés élémentaires au nom de la liberté encadrée. Vous usurpez vos droits d’ingérence, cher camarade.

          Répondre
      • euréka

        9 novembre 2014

        Notre seule planche de salut l’innovation.
        Mais le compte n’y est pas pour libérer les énergies.
        Impensable que les budgets des labos français soient 10 fois inférieurs à ceux américains.
        Nous formons des gens formidables que les amerloques nous volent ensuite.
        La reconquête de notre souveraineté doit d’abord passer par l’éviction des US. notre principal ennemi.
        Alliés qui travaillent à notre perte.

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      8 novembre 2014

      une proposition peut être majoritairement ” soutenue ” et ne pas être efficace à terme … dépassé ; c.f. la gestation économique socialiste qui dure depuis … 32 mois et qui n’ a pas encore accouchée … pas même d’ un … éléphanteau !

      Répondre
      • Jacky Social

        9 novembre 2014

        La gestion socialiste, QC, dure depuis bien longtemps en France. Poincarré (qui portait bien son nom), c’était quoi? Et Clémenceau? Et Blum? Et Pétain? Et Mollet? Et Coty? Et Auriol? Et de Gaulle? Et François la Francisque?
        Et Ch-Irak? Et Lady Di Giscard? Et le Sarkonain? Y a pas qu’Hollande et ses fromages.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          10 novembre 2014

          vous amalgamez tout ; je parle de la gestion d’ un gouvernement et d’ une présidence actuels et qui est P.S. … je n’ ai rien à cirer de Clémenceau et des autres … Quant à Pétain laissez moi doucement rigoler vous n’ étiez même pas né pour être sous les mitrailleuses allemandes et les tapis de bombes alliés … comme moi je l’ ai été … dans votre genre vous êtes aussi … crédible que Jaurès

          Répondre
    • goufio

      9 novembre 2014

      Je vous ai partiellement répondu ci-dessus, mais aucun parti politique ne fera cela. J’ai d’autres idées chiffrées pour relancer l’activité économique et nous pourrons en reparler sitôt que vous aurez vérifié vos propres assertions qui ne sont fondées que sur le vide sidéral du déficit et de la dette, ce que nous constatons depuis 40 ans (et non 30 ans comme on le lit malheureusement par manque d’analyse des bavasseurs), nous ne pouvons pas vivre à crédit car toute dette se rembourse.

      Répondre
      • goufio

        9 novembre 2014

        Je complète mon propos ci-dessus était destiné à @Jaurès bien évidemment

        Répondre
    • 9 novembre 2014

      Le FN n’est certes pas la solution à nos problème ,du moins pas avec les idées sur l’économie qui sont les leurs. Mais un retour aux sources FRANÇAISE le serait certainement.Et ne me dite pas que ce genre d’idée c’est refuser le monde actuel,ce n’est pas parce que l’on modifie son comportement face aux autres qu’on les rejette systématiquement. Mais nous ne pouvons ni ne devons tout accepter,même si cela vous dérange.

      Répondre
      • FLANDRE

        9 novembre 2014

        Et pourtant, de nombreux (équivalents) PRIX NOBEL d’ECONOMIE cautionnent ces propositions du Front National quand ils n’en sont pas les protagonistes les initiateurs !!!

        De vous à moi, en confidence, l’UMPS a montré, sans ambigüité que toutes leurs conceptions économiques nous menaient droit dans le mur … ce que nous constatons tous les jours. Alors, dénigrer, par principe, des idées neuves, ne me semble ni rationnel ni intelligent. Les tenants de ces critiques préalables ne font pas montre d’ouverture d’esprit … ce qui est caractéristique des idéologies mortifères de gauche …

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          10 novembre 2014

          prenez deux prix ( dits ) Nobel d ‘Economie l’ un suivant l’ autre et ils seront d’ un avis diamétralement opposé ; là dessus @ Jaurès a au moins raison : l’ Economie n’ est pas une Science ( sous-entendu exacte ) Le problème pour lui étant qu’ il pense que la Sociologie soumise aux rigueurs ( ? ) des statistiques l’ est, elle !

          Répondre
    • Jacky Social

      9 novembre 2014

      Aucun parti français ne propose la solution. 1) Liquider les syndicats qui n’ont aucune légitimité; 2) Introduire le libéralisme. Nous ne sommes plus dans une société pré-capitaliste. 3) Entreprendre une grande réforme fiscale avec taux unique: 10% pour les personnes physiques et 15% aux entreprises. 4) Supprimer les allocs aux non-Français et non-Européens. 5) Séparer l’islam de l’état en arrêtant de financer et de cofinancer la construction de mosquées. 6) Laisser tranquilles les investisseurs, les chercheurs et le secteur privés. Le reste n’est que du vent pour pseudo-intellos comme Jaurès et les invités de Frédéric Taddeï “Le Grand Soir, c”est maintenant”. Rien ne fonctionnera plus jamais en France si on n’entreprend pas ces réformes en profondeur. Nous en reparlerons. Il n’y a pas de droite en France. Il n’y a que le PS soft ou UMP et le PS dur. Les autres partis étant là pour faire dans la décoration. Vive l’argent, vive le business, vive le profit, vive la liberté économique et vive la prospérité. Je vois pas en quoi cela est un problème, sauf pour des empoisonneurs comme le Jaurès qui jaurèsquille sur le compte des autres.

      Répondre
      • Toni

        9 novembre 2014

        Entièrement d’accord et cela commence par éliminer des meneurs comme les frères guerini, la CGT docker SNCM, Les élus thévenoud et cahuzac, l’autre cible prioritaire étant les casseurs de Sivens et Notre dame des Landes d’eelv …

        Ma devise étant oeil pour oeil dent pour dent dans un cas comme celui là. Charges retenues suggérées : “faut et usage de faux, outrage et attaque à agent des forces de l’ordre, associations de malfaiteurs en relation avec entreprises terroristes, conspiration contre la paix civile, possible usage et trafic de stupéfiants…”

        Le problème est que je n’ai fichetrement aucune idée de savoir par quel angle prendre ce problème la gauche ayant des pouvoirs de nuisance extraordinaires.

        Répondre
    • Jacky Social

      9 novembre 2014

      La vacuité, Jaurès, elle est dans l’absence de réforme. La gauche infeste les media et empêche tout débat contradictoire. Elle nous assène ses “vérités” à travers ses “Pravdas”. La désinformation et le mensonge par omission sont omniprésents. On ne peut pas critiquer l’islam, on doit être d’accord avec la solidarité étatiste et si on ose dire un mot en travers du gosier de la gauche “omnisciente”, on risque l’opprobre, voire des poursuites en justice. Et puis, Jaurès, vous nous parlez de démocratie. Celle apparemment s’arrête une fois qu’on n’est plus d’accord avec vos carabistouilles pour attardés mentaux avec lesquelles vous et vos nervis bassinez les Français depuis 125 ans. 125 ans d’échec. “Le PS, créateur de pauvres depuis 125 ans” avec une accélération au cours des 3 dernières décennies. Vous êtes un cancer métastasé, Jaurès, et j’attends la phase terminale de la social-démocrassie populaire. La supercherie a assez duré. Vouys ne répondrez évidemment rien car vous n’avez rien à répondre. En effet, si le socialisme ETAIT la solution, cela se saurait depuis le temps qu’on applique les recettes suicidaires, non. A vous entendre, si le socialisme ne marche pas, c’est la faute des autres, alors vous avez les pleins pouvoirs sur les media complices (la honte de la profession), sur la justice et son mur des cons (faudrait péter la gueule à un juge français, petit fonctionnaire de d’une justice de minus devenue nauséabonde) et sur l’enseignement (qui n’est plus que propagande stérile et infantilisante). Alors, on t’écoute mon pote.

      Répondre
      • Toni

        9 novembre 2014

        Bravo, c’est ce que je pense en effet.

        Répondre
  19. FLANDRE

    8 novembre 2014

    Mais nous avons le “président” et le “premier ministre” et celles de la “justice” et de l'”Education” et ceux des “Affaires étrangères”, de l'”Intérieur” … J’ignore quels sont les autres guignols ! QUE NOUS MERITONS. BATTONS NOTRE COULPE, C’EST NOTRE TRES GREANDE FAUTE …

    Répondre
  20. euréka

    7 novembre 2014

    Il ment quand il affirme que tout ce qu’il fait c’est pour la France.
    D’abord, il ne fait pas grand chose, et c’est bien ce qui lui est reproché.
    Ensuite, son but est seulement de durer justement en ne faisant rien, surtout pas les réformes dangereuses qui pourraient porter préjudice à sa réélection. Et en ne faisant rien, ce calculateur espère passer à travers les gouttes. Il espère que la troïka l’obligera à faire les réformes pénibles, ainsi il pourra dire aux Français qu’elles lui ont été imposées.
    L’animal est clairement un imposteur qui nage sans scrupule dans le conflit d’intérêt qui est son élément. Ni mieux ni moins que Chirac, Mittérand, Sarkozy.

    Répondre
  21. quinctius cincinnatus

    7 novembre 2014

    de sa boite à outils l’ artisan Gouda n’ a jusqu’ à présent utilisé, et fort maladroitement qui plus est , que la clef à … mi-molette !

    Répondre
  22. quinctius cincinnatus

    7 novembre 2014

    c’ est le résultat ” normal ” d’ une sélection E.N **. : priorité aux aras , le jugement est secondaire et même superfétatoire pour ne pas dire à bannir *** !

    ** un Molière écrirait de nos jours une suite à l’ une de ses pièces ( misogyne ? ) les plus fameuse ” Les Hommes Savants ” et je me garderai bien de parler des ” Singes Savants “, surtout au féminin !

    d’ où vient le mot bannissement

    Répondre
  23. zézé

    7 novembre 2014

    Je n’ai pas regardé cette face-là : elle me donne l’urticaire !!! sachant pertinemment que de toute façon rien ne changera sous ce gouvernement là ; il essaie de faire quoi ? redorer son “blason” qu’il n’a pas et n’aura jamais ? beurk ! ce type m’exaspère car quoi qu’il dise c’est du blougligoulba !!!!

    Répondre
  24. Oxydent75

    7 novembre 2014

    Pouvait-on attendre autre chose de cet expert ès-vacuité ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)