Incohérences

Posté le septembre 24, 2019, 2:28
58 secs

Venant d’effectuer 1 000 kilomètres sur l’autoroute A20 à bord d’une Scenic toute récente (ce qui, en soi, ne relève pas de l’exploit !), j’ai remarqué à plusieurs reprises, sur des trajets longs de plusieurs kilomètres, que mon cadran affichait une limitation à 130 km/h sur des portions de route en travaux et, à l’inverse, des limitations de 90 km/h, voire de 70 sur des portions de route où il n’y avait plus de travaux. Connaissant l’obsession des pouvoirs publics envers la vitesse, facteur génocidaire (ou presque) régulièrement mis en avant, j’observais les limitations affichées sur mon tableau de bord, ce qui me valait dans le second cas d’être doublé par des kyrielles de véhicules. Mais la crainte de l’amende et du retrait de points calmaient mes ardeurs. Mon sentiment est qu’en début de travaux, on remplace le panneau de limitation 110 ou 130 par un 90, 70, 50, voire 30. Et, apparemment, on ne remet pas les panneaux 110 ou 130 en place, tandis que les 90, 70, 50 sont retirés et utilisés pour le nouveau chantier. Autre remarque : la cascade 90-70-50 dans un temps très court dans une foule de villages dès que l’on quitte les autoroutes ; absence quasi-totale de l’indication 90 ou 80 sur les nationales et les départementales. Autant de proies offertes à la voracité des distributeurs d’amendes et de retraits de points !

2 réponses à l'article : Incohérences

  1. Gérard Pierre

    26/09/2019

    Avec les panneaux de circulation routière les pouvoirs publics ont toujours plus ou moins joué avec l’automobiliste au jeu de « Pile, tu perds, Face, je gagne ! »

    À la sortie de Châteaulin, (Finistère), dans la montée vers Carhaix, une route arborée, pas de maisons en bordure, …… je m’élance à 90 Km/h en prenant soin de ne pas dépasser cette vitesse puisque je suis sur une départementale! …… En haut de la montée (à environ 100 m) j’aperçois un gendarme qui regarde dans ce que je pense être ses jumelles ! …… Je pense alors « je suis légèrement en dessous de 90, je suis dans les clous ! »

    C’est alors que l’adjudant de gendarmerie me fait signe de m’arrêter et de me garer ! …… Je pense alors à un contrôle inopiné d’alcoolémie, ce qui ne m’inquiète pas.

    Ben non !

    Le panneau barré de fin d’agglomération est à dix mètres après nous, caché par un arbre non élagué ! …… Je me fais aligner !

    C’est alors que je comprends tout : Il y a une école de Gendarmerie à l’entrée de la ville. Je suis toujours censé être en agglomération, donc limité à 50 Km/h. Ce jour là, ils avaient besoin d’un pigeon pour apprendre à un élève gendarme à rédiger un PV d’excès de vitesse. J’ai d’autant plus servi de cobaye que je n’étais immatriculé dans le département !

    Pendant qu’on s’occupait de mon cas, de nombreuses voitures roulant très largement au-dessus de 50 Km/h passaient, sans que cela émeuve le moins du monde la maréchaussée. Lorsque ce fut terminé la décision du gradé tomba : »Il va pleuvoir ! … vaut mieux qu’on rentre ! »

    Très heureux d’avoir servi « d’aide pédagogique » à l’Institution ! …… C’était il y a une vingtaine d’années ! …… Autant vous dire que je ne suis pas près de repasser par là !

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    25/09/2019

    la signalisation est une forme particulière de communication et là on peut dire que nous ne sommes pas véritablement des pros

    d’ autre part la sécurité routière vous recommande de ne pas avoir toujours l’ œil ‘ rivé  » sur votre écran mais de regarder la route , un véritable dilemme pour le conducteur

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)