Justice

Posté le janvier 19, 2021, 10:23
2 mins

Les juges étaient autrefois respectés et craints.

Ils appliquaient les lois qui étaient démocratiquement votées par le parlement.

Fonctionnaires d’autorité A +, ils constituaient une logistique administrative judiciaire exécutive.

À partir du milieu des années 60 (anticipant les émeutes de 1968), ils ont commencé à prendre une liberté d’action qui s’est amplifiée d’année en année.

La harangue du sieur Baudot (1974) devant un parterre de magistrats débutants est claire: «La loi s’interprète.

Elle dira ce que vous voulez qu’elle dise.

Sans y changer un iota, on peut, avec les plus solides “attendus” du monde, donner raison à l’un ou à l’autre, acquitter ou condamner au maximum de la peine.»

Les magistrats n’ont cessé de modifier le Code pénal et la loi – de facto mais pas de jure – par une cascade de jurisprudences.

Il en est ainsi, par exemple, des articles 122-5 et 122-6 instituant la légitime défense, bête noire des bien-pensants.

Mais ce n’est pas tout.

Détenteurs d’un pouvoir quasiment absolu, ils sont devenus globalement une force politique de gauche, voire d’extrême gauche.

Ils n’ont cessé de se placer au-dessus de la classe politique, intimidée.

Pour montrer leur puissance, ils ont condamné deux anciens présidents de la République, l’un à 2 ans de prison avec sursis et l’autre (figurant déjà sur le mur des cons) à 4 ans de prison dont 2 avec sursis (jugement en délibéré).

Ils ont aussi inculpé des anciens premiers ministres. Tous de droite! Démagogie ou populisme? Mais quels sont les résultats finaux?

Une explosion de la criminalité tous azimuts et des taux d’emprisonnement jamais atteints. Est-ce plus humain?

Jean-Paul Viala
[email protected]

Article précédent

Centrisme et proportionnelle

Article suivant

Vaccination

Une réponse à l'article : Justice

  1. aimé blum

    19/01/2021

    Madame Marine Le Pen – j’approuve qu’une fois au pouvoir, vouss topperez l’immigration ! Parcontre, mon idéal c’est l’Europe unie et sans frontières entre ses membres – et le maintien de l’Euro, sa monnaie unique !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)