La chute de Buisson est un coup dur porté au rapprochement des droites

Posté le avril 03, 2014, 12:32
4 mins

Prenons un peu de temps dans cette actualité aussi virevoltante qu’une acrobate de cirque chinois défoncée aux amphèts pour revenir sur le plus grand coup dur reçue par la droite depuis le fiasco abracadabrantesque de la primaire umpiste.

 

patrick-buisson

 

Je veux bien entendu parler de la chute de Patrick Buisson.

En effet, Patrick Buisson a œuvré pendant toute sa carrière politique au rapprochement entre les droites. Ce qui a permis à Sarkozy de gagner den 2007 (et de nous trahir dans la foulée, mais c’est un autre problème) puis de faire un come-back époustouflant pendant l’entre-deux tours en 2012 (oui bon d’accord, ça ne l’a pas empêché de perdre quand même, certes).

La France est un pays sociologiquement de droite. La gauche ne peut gagner qu’en instillant le poison de la division et en tapant sur la tête de la droite modérée avec son gros gourdin moral pour la forcer à se plier à son politiquement correct. En rapprochant les droites, tout le paysage politique serait assaini. Les gens de gauche de la droite modérée, les fétichistes de l’Europe et autres traitres à la cause seraient obligés de retourner dans leur microcosme naturel, celui des marais fétides du centre et de la gauche. Enfin, la différence entre la gauche et la droite serait de nouveau une réalité, l’électeur remobilisé, les rivières de lait et de miel dans les rues et je m’emporte un peu sans doute…

Toujours est-il que, Buisson était le seul à servir de passerelle entre la droite et la fausse droite. Il était le seul à avoir les réseaux nécessaires pour cela et peut être même le seul à militer pour ce rapprochement. Puis il a chuter.

Pour des raisons qui n’appartiennent qu’à lui et que je me garderais bien de juger, il s’est mis à enregistrer frénétiquement son environnement (graviers crissant sous ses pas) et ses conversations ce qui est un peu plus ennuyeux. Puis ses enregistrements ont fuités le long de tuyaux mystérieux et tous se sont bousculés pour lui planter la queue de l’âne dans l’œil comme dans un snuff movie zoophile. A cette occasion, certains ont d’ailleurs fait preuve d’un courage dans le reniement digne des sauts qu’ils ont pu faire d’un parti à l’autre au cours des dernières années (oui je parle bien de Guillaume « non seulement je te renie avant le chant du coq, mais même je te renie avant la fécondation de l’œuf » Peltier).

Donc Patrick Buisson a commis une faute pour laquelle il est puni, ce qui est juste, mais pour laquelle nous allons tous être punis, ce qui l’est moins. Par conséquent je demande à ce qu’il soit pardonné et sauvé car notre famille politique a besoin de lui.

Comme le disait Roosevelt, en parlant de Somoza, charmant dictateur du Nicaragua, « c’est peut être un salaud, mais c’est notre salaud ». Le combat que nous devons mener pour redresser ce pays ne peut pas être mené seulement par des chevaliers blancs aux mains toutes propres, nous avons aussi besoin de gens comme Patrick Buisson.

Amiral Woland 
http://amiralwoland.wordpress.com

 

Vivien Hoch est doctorant en philosophie, directeur d'un pôle de recherche et communiquant politique.

19 réponses à l'article : La chute de Buisson est un coup dur porté au rapprochement des droites

  1. quinctius cincinnatus

    06/04/2014

    Pourquoi attribuer autant d’intérêt à un  » détail  » de la vie politique française ? Patrick Buisson ce n’est pas le Père Joseph à ce que je sache, malgré l’importance qu’il voulait bien SE donner !
    Recentrez vous sur les choses sérieuses , le traité trans-atlantique par exemple !

    Répondre
  2. 05/04/2014

    Buisson est un con…….ou un vicieux…..ou un génie !!
    C’est selon qu’il a laissé ses enregistrements à la portée de sa femme de chambre,qu’il veut les utiliser contre Sarko ou qu’il veut en faire du pognon….comme l’ex de tonton le flingueur Attila….cf Verbatim !!
    A moins qu’il ne soit les trois ?

    Répondre
  3. 05/04/2014

    La chute de l’UNION des DROITES est bien réelle hélas. Pour ma part, pour l’avoir expérimenté aux dernières législatives je peux en témoigner.
    Quand vous êtes le porte drapeau de l’UMP ou du FN, vous faites un très bon score puis félicité.
    Quand vous vous émancipé de votre formation politique est que vous créez U.D.D vous êtes accusé de trahison vous êtes un salaud .
    Pour l’essentiel la DROITE qui se radicalise provient du R.PR. Elle est issue de personnes qui en ont assez d’êtres trahis par des députés qui une fois élus à Paris n’obéissent qu’à leur parti politique et oublient les promesses faites quand ils sollicitent les suffrages.
    De plus une très grande majorité de français en ont assez du vote de ces Lois anti-francaise,qui font la part belle aux immigrés, de ces Lois qui fiscalisent toujours plus les petites et moyennes classes salariales, artisanales et patronales.
    A tout cela il convient de rajouter l’acharnement d’une grande partie des médias aux mains d’une certaine GAUCHE qui se revendique encore et toujours de « 1789 » sans oublier l’Education Nationale « GAUCHISANTE ».
    L’ensemble des élus de la ,Nation, doivent prendre conscience que les français en ont  » marre des discours » ils ont besoin d’être rassurés.
    La société est au bord de la rupture.un MAI 68 est en embuscade….alors naîtront d’autres monsieur P. Buisson

    Répondre
  4. Bainville

    04/04/2014

    ERRATUM
    Il faut tenir compte de la réalité et l’article en est loin.
    Voir en l’UMP un parti de droite est une illusion due à un manque de vision politique et à l’absence de mémoire des faits et comportements politiciens.
    Un demi-siècle d’abandons caractérisés des fondements d’une nation, comme la préférence nationale et la défense raisonnable des frontières contre le peuplement de substitution, la destruction de la famille, des bases morales inséparables d’une civilisation durable, le refus de finances saines et d’une industrie structurante basé sur un étatisme dévorant et stérilisant, font que la soit disant droite obéit aux ordres du Grand Orient de la même façon que la gauche marxiste et sans complexes.
    La presse est servile et la réalité est occultée, les élections sont gravement faussées.
    L’article est à côté du problème: un Buisson n’empêchera pas tous les Sarkozy-Copé collés de renier tous les engagements pris devant le corps électoral dés la fin de la récréation électorale, les obédiences reprenant leurs pressions occultes et obstinées pour la dissolution de tout obstacle au gouvernement mondialiste, la tyrannie finale du petit groupe.

    Répondre
  5. Bainville

    04/04/2014

    Il faut tenir compte de la réalité et l’article en est loin.
    Voir en l’UMP un parti de droite est une illusion due à un manque de vision politique et à l’absence de mémoire des faits et comportements politiciens.
    Un demi-siècle d’abandons caractérisés des fondements d’une nation, comme la préférence nationale et la défense raisonnable des frontières contre le peuplement de substitution, la destruction de la famille, des bases morales inséparables d’une civilisation durable, le refus de finances saines et d’une industrie structurante basé sur un étatisme dévorant et stérilisant, font que la soit disant droite obéit aux ordres du Grand Orient de la même façon que la gauche marxiste et sans complexes.
    La presse est servile et la réalité est occultée, les élections sont gravement faussées.
    L’article est à côté du problème: un Buisson n’empêchera pas tous les Sarkozy-Copé collés de renier tous les engagements pris devant le corps électoral dés la fin de la récréation électorale, les obédiences reprenant leu pressions occultes et obstinées pour la dissolution de tout obstacle au gouvernement mondialiste, la tyrannie finale du petit groupe.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      08/04/2014

      sans parler des  » pressions occultes  » qu’exerceraient certaines  » obédiences  » ( on devine lesquelles ) sur les  » chefs  » de  » LaDroite  » votre intervention a au moins le mérite de mettre sous un éclairage cru ce qui fait l’exemplarité des dits  » chefs  » : leur affinité pour ainsi dire naturelle à trahir leurs électeurs et contre cela vous ne pouvez rien … sauf à changer de  » chefs  » par exemple à ne plus espérer le retour d’un Sarkozy !
      au Royaume Uni quand un conservateur vote pour un conservateur il sait pour qui il vote , de même en Allemagne, en Suisse etc … pas chez nous !

      Répondre
  6. 04/04/2014

    L’idée que l’histoire serait répétitive est contestée par les meilleurs historiens ; Shakespeare illustre même que le point de vue institutionnel exclut le sens de l’histoire ; les rois, dans le théâtre de Shakespeare, sont les derniers à se rendre compte de ce qui se trame autour d’eux.
    Et je préfère ne pas vous dire ce que je pense de Maurras ou de Buisson, comparés à Shakespeare, Agathe…

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    04/04/2014

     » parce que l’Histoire est répétitive  » ; c’est un point de vue, c’est le vôtre … en générale l’Histoire ne se répète pas, tout au plus elle bégaie …car il faut ne pas mettre sur un même piédestal Hérodote et Thycidide, en somme bien distinguer l’historien qui raconte ( et c’est là où l’Histoire bégaie ) et celui qui explique ( celle qui devrait l’empêcher de … bégayer ! )

    Répondre
    • Jaures

      04/04/2014

      Thucydide plutôt, non ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        04/04/2014

        exact ; explication : sur le clavier, sans doute l’avez vous constaté , le  » Y  » est à la gauche du  » U  » … pour une fois que je me déporte sur la gauche ! merci quand même de me l’avoir fait remarquer … bonne soirée et statistiquement vôtre

        Répondre
  8. lauranceau

    04/04/2014

    La Droite ne peut plus se payer le luxe d’ergoter contre un Front National qui pèse 35 % des électeurs .
    L’ histoire de l’indépendance de l’Algérie est maintenant classée. Continuer de nier ce qui peut rapprocher les français patriotes d’où qu’ils viennent, ne parait plus être une position tenable pour la Droite parlementaire.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/04/2014

      ce n’est pas SEULEMENT de l’abandon des pieds-noirs et des Musulmans fidèles qui fait  » obstacle « , c’est aussi le fait que le F.N. aurait du avoir comme Président lors de sa fondation Maître Tixier-Vignancour l’un des avocats de …. Philippe Pétain et que J.-M. Le Pen ne fut ( lui aussi ! ) qu’un président par … défaut Maitre T-V.n’ayant pas voulu de la … Présidence … ainsi s’explique cette bizarrerie qu’au F.N. il n’y ait eu pour ainsi dire jamais de séfarades !

      Répondre
  9. Agathe

    04/04/2014

    Si Patrick Buisson, un homme hyper cultivé, était devenu indispensable auprès de politiciens et de médias, cela prouve qu’il n’y a plus de formation culturelle, mais seulement économique et pragmatique… Opportuniste…
    Les générations actuelles sont de moins en moins formées à avoir des convictions, donc à les défendre, seulement à faire du fric. C’est très grave.
    Quant ils ont conscience de leur manque, ils payent un sachant, l’idiot qui a perdu son temps à étudier l’histoire, l’archéologie, l’ethnologie, les religions et les langues mortes.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      08/04/2014

      une formation en économie ?
      je demande à voir au vu des résultats des uns et des autres !

      une formation ( ? ) pragmatique ?
      même remarque !

      ces hommes et ces femmes sont de purs ( sic ) produits  » marchandisés  »

      de toute façon comme le disait Edouard Herriot :  » la culture c’est tout ce qui reste quand on a tout oublié  »

      et comme ils n’ont rien appris ….

      Répondre
  10. Rouletabille

    04/04/2014

    Dommage que l’Amiral Woland fasse autant de fautes d’orthographe. Cela enlève de la crédibilité à son texte, par ailleurs assez juste.

    Répondre
  11. oxydent75

    04/04/2014

    Buisson passerelle de la vraie Droite et de celle moins vraie, on peut le voir comme cela. Quant au personnage, calife obscur, son image (plus ou moins déformée) accrédite la perception des politiques par l’opinion publique, c’est à dire « tous pourris ». A l’heure où la Gauche désavouée a un genou à terre il est urgent que la Droite, dans son ensemble, cesse ses clivages, ses luttes d’ego, ses combats de coqs et ses atermoiments pour :
    1- Se définir clairement et rétablir fermement les valeurs nationales d’un pays en perte totale d’identité et de valeurs
    2- Proposer un programme économique libéral qui dynamise l’initiative, la liberté d’entreprise et soulage du joug de l’Etat
    On peut supposer qu’il n’ y a pas, à Droite, qu’un Patrick Buisson en mesure de favoriser cet indispensable rapprochement.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/04/2014

      je ne pense pas que dans la Droite  » U.M.P.  » il y ait beaucoup de caciques qui soient des adeptes sincères de la véritable libre-entreprise … les marchés d’Etat sont des fruits particulièrement juteux pour les  » politiques  » et pas seulement financièrement , pour leur ego  » politique  » également !

      Répondre
  12. 04/04/2014

    On a entendu beaucoup de chose sur cette affaire mais Monsieur Buisson , à ma connaissance, on ne l’a pas entendu ….ou si peu, entre dix contradicteurs et accusateurs qui ne lui laissaient guère la parole !
    Ce n’est pas clair , tout ça ….pas clair ….comme tout ce qui touche cette démerdocratie depuis des lustres !

    Répondre
  13. Agathe

    03/04/2014

    Je ne porte aucun jugement, n’étant renseignée que par les journaux, qui sont plutôt à gauche.
    Je sais que Patrick Buisson est le directeur général de la chaîne Histoire, la meilleure chaîne de la télé, et je lui dis un grand merci pour ses émissions remarquables.
    On ne peut comprendre et faire de la politique sans une grande connaissance de l’histoire… Parce que l’histoire est répétitive…
    Serons-nous gouvernés demain par des politiciens à qui on a supprimé l’histoire à l’école?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)