La foliedes khmers verts

Posté le 02 avril , 2019, 10:54
6 mins

Allons-nous vers la fin du monde ? Oui et avec certitude … Dans quelques milliards d’années!

L’être humain annonce régulièrement une fin du monde prochaine: méchants extraterrestres qui veulent notre destruction, bouleversements géologiques, volcans se réveillant, etc. D’ailleurs la vie sur terre a failli, dans sa longue histoire, disparaître plusieurs fois sans intervention de l’homme.

Mais, jusqu’à maintenant, ces « chevaliers de l’apocalypse» se sont tous trompés.

Pourtant, cette fois, c’est sûr, ce sera la bonne: «Nous allons tous mourir du réchauffement climatique.» Pas de discussion possible, le GIEC a parlé et aucune contradiction n’est envisageable sous peine de licenciement (Philippe Verdier à FR2), d’excommunication ou de mise au ban de la société pour non-respect du sacro-saint principe de précaution. Pour moi, le seul fait d’interdire toute contestation me renforce dans la suspicion d’une manipulation.

Oui, la Terre est en phase de réchauffement, mais c’est principalement dû à un cycle climatique. L’homme y contribue sûrement, mais à un niveau de 0,03 à 0,04% d’augmentation de la concentration du CO2 dans l’atmosphère en un siècle!

Voici quelques exemples de manipulations perpétrées par nos «politiciens» pour nous faire avaler une hausse d’impôt au nom d’une écologie bien venue pour renflouer nos caisses.
– Super-taxes sur les ­énergies (dont seulement 20% seront affectés à la lutte contre le réchauffement) qui ont mis la France dans la rue.

– Mort programmée du diesel pour «nocivité avérée». Ce qui est vrai pour les voitures vieilles de 20 ans, mais faux pour les plus récentes. Il suffit de consulter les prix des voitures neuves: les malus touchent beaucoup plus les voitures à essence qui émettent 20% de plus de CO2. Un dossier dans «Auto Plus» du 29 mars confirme que les nouveaux diesels sont moins polluants que l’essence dans tous les domaines. La mauvaise foi de l’État devient donc évidente lorsqu’il refuse la vignette «Crit’air 1» aux véhicules diesel récents, alors qu’ils sont moins polluants!

– La France émet seulement 1 % de l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère ; la concentration naturelle de CO2 dans l’air est de 0,04%. Même si nous n’émettions plus du tout de CO2 cela ne représenterait qu’un gain de 0,00004 %. Sachant que, dans le même temps, la Chine en rejette 29 fois plus, les USA 15 fois plus, l’Inde 7, la Russie 5, le Japon 3,5 et l’Allemagne 3!

– Alors que le transport (camions compris) représente 25% des émissions CO2, la France s’acharne sur l’automobiliste qui n’en émet que 6% («vache à lait» bien connue).

– La construction de centrales nucléaires, neutres en émission de CO2, augmente partout. Mais nous, nous voulons réduire leur production de 75 à 50%. Cherchez l’erreur! Surtout si, comme en Allemagne, le nucléaire est remplacé par la plus polluante des énergies : le charbon.

Comment faire confiance aux « études du GIEC» qui, en l’espace d’une décennie, nous ont annoncé «l’apocalypse» pour 2100, avant de ramener cette date à 2050, voire 2030 dernièrement! C’est bien la preuve que leur système de calcul est erroné et qu’il est manipulé pour augmenter la frayeur d’une population crédule.

Bientôt, on ira à la maternelle demander l’avis des enfants pour nous éclairer sur l’avenir de notre planète. Toute sympathique que soit Greta Thunberg, on peut difficilement croire qu’elle ait converti, à 9 ans, ses parents à l’écologie. D’autant que cette histoire paraît «juteuse»: des millions de dollars ont déjà été levés.

Suite à l’intervention de Greta, les étudiants du monde entier font grève contre le réchauffement. Je leur conseillerais de le faire pour dénoncer l’augmentation hallucinante de la dette car ce sont eux qui devront payer et ce sera beaucoup plus douloureux que l’augmentation supposée de quelques degrés!

Pour lutter contre le réchauffement, des minorités veulent absolument nous imposer une réduction drastique de la production agricole, voire de ne plus faire d’enfants!

D’après nos «Khmers verts», nous aurions donc le choix entre une «mort hypothétique» due à la chaleur insupportable en 2100 ou une mort certaine, de faim celle-là, en 2050.

J’ai fait mon choix. Vous devinez lequel. Et je préconise de faire confiance à l’homme et à l’éducation des citoyens pour que chacun d’entre nous respecte la nature à son niveau, ce sera beaucoup plus efficace et surtout moins onéreux!

4 Commentaires sur : La foliedes khmers verts

  1. frei

    8 avril 2019

    Depuis que le monde est monde , les opportunistes sans réelle convictions n’ont de cesse de vouloir poursuivre des chimères et des illusions….pour les imposer aux autres .L’idéologie écologique (rien à voir avec une vraie écologie humaine!) est la dernière d’entre elles , concurrencée cependant par le transhumanisme et par une ancienne supercherie qui revient très fort : l’islam .En face de cela , il faut non seulement garder la raison nourrie par des connaissances sérieuses mais également ne pas hésiter à dénoncer les scandales politiques et financiers qui avancent toujours masqués derrière ces utopies .Dans le cas présent comment ne pas s’intéresser au cas des éoliennes dont tout le monde sait qu’elles ne servent à rien et qu’il faut financer par des hausses du prix de l’électricité et des carburants mais dont il est urgent , parait il , urgent de multiplier le nombre par 3 .

    Répondre
  2. Jean-Pierre Bardinet

    4 avril 2019

    OK avec votre propos. Juste un petit bémol.
    “La France émet seulement 1 % de l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère”
    1) Non, elle émet environ 1% de l’ensemble des émissions anthropiques de CO2, pas de l’augmentation totale du CO2 atmosphérique.
    2) Selon le rapport AR5 du GIEC, page 271, figure 6.1, la part de nos émissions de CO2 est de 4 à 6%. . L’essentiel est d’origine naturelle, notamment par les dégazages de CO2 par les océans en zone intertropicale.

    Répondre
    • 7 avril 2019

      D’accord avec vous mais nous ne pouvons agir que sur notre propre émission de CO2 donc sur ces 1%.

      Répondre
  3. Chris

    3 avril 2019

    l’Idéologie communiste telle que nous l’avons connu ayant disparue, celle ci fut remplacée au fil du temps par l’idéologie écolo mondialiste qui,j’en suis sûr mourra.N’avez-vous pas remarqué que tout ceux qui préconisent la frugalité en matière de production d’énergie électrique d’origine nucléaire continuent à vouloir prendre le T.G.V.

    Monsieur Goudron nos “Khmers verts” sont pleins de contradictions.Je constate depuis plusieurs années qu’il y a une forte demande de consommation aussi bien de pétrole que d’électricité et aussi une forte consommation d’eau qui nécessitera beaucoup d’énergie pour la rendre propre à la consommation.
    Vous voyez bien que tout est lié!

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)