La France au bord de l’implosion

Posté le mars 19, 2014, 11:48
5 mins

Le climat politique délétère qui règne en France n’augure rien de bon pour l’avenir.

L’état du pays est tel que seul un sursaut d’union nationale pourrait susciter quelques espérances. Cela supposerait que les partis politiques œuvrent avec pour objectif majeur l’intérêt général de la nation. Une telle ambition paraît illusoire.

La France traîne derrière elle une longue histoire politicienne qui, au gré des décennies, a consisté à opposer les ouvriers aux patrons, à cultiver les approches obliques des problèmes, le mensonge et les arrangements entre copains, voire entre coquins !

Les thuriféraires des droits déclinés à l’infini n’ont pas été les moins habiles. Derrière le paravent des valeurs, derrière l’antifascisme sélectif qui fait peu de cas des horreurs des goulags, derrière l’antiracisme exacerbé qui minimise le racisme anti-blanc, derrière les approximations écologiques, il apparaît que l’avenir de la France est sérieusement menacé.

Les courants pluriels qui constituent la majorité relative du gouvernement s’érigent en censeurs implacables de la pensée. Le cœur n’est-il pas à gauche ?

Un vent mauvais souffle sur la France. Est-ce la proximité des prochaines élections qui force les aquilons ? Il ne se passe pas une semaine sans que la sphère médiatique informée par des sources « sûres » ne cloue au pilori quelques membres éminents de l’ancienne majorité. On parle d’affaires d’État sans retenue, sans preuve tangible, au mépris de la présomption d’innocence, du secret de l’instruction et de la protection de la vie privée… Chasse à l’homme ou volonté farouche d’œuvrer pour la vérité ?

Les principes de notre démocratie sont dévoyés. Les fameuses valeurs à géométrie variable, les manipulations qui façonnent l’opinion et égarent notre jeunesse, la censure, l’intimidation, toutes ces pratiques ne peuvent engendrer une saine respiration démocratique.

Les voix autorisées répètent à l’envi que nous sommes dans un État de droit, que notre justice indépendante agit sans arrière-pensée dans le plus grand respect des procédures et des lois. Mais, depuis l’épisode du « mur des cons », l’opinion n’est-elle pas fondée à douter de son impartialité ?

Dans ce contexte, un phénomène inquiétant se développe. Les vraies forces motrices de la Nation, nos vraies richesses que sont les étudiants, les chercheurs, les jeunes entrepreneurs et autres citoyens courageux, s’expatrient. Que restera-il à terme de la Nation française ? Une masse de fonctionnaires doctrinaires et bientôt désenchantés, une pléthore d’élus installés dans le millefeuille et accrochés à leurs statuts, des retraités souvent modestes donc captifs, des ouvriers et cadres ballottés au gré des agitations syndicales d’un autre âge, menacés par aléas économiques mondiaux et qui redoutent chaque jour d’être mis sur la touche.

Restera également ce monde interlope en expansion perpétuelle… Vous savez, ces territoires perdus de la République peuplés de « sauvageons » qui, hier, représentaient cette fa­meuse chance pour le pays.

Aujourd’hui, certains de ces jeunes animent, la kalachnikov à la main, une économie parallèle florissante. Que penser de ceux qui partent vers la Syrie, le Sahel pour apprendre à terroriser, à détruire et tuer aveuglément, au nom de Dieu bien sûr ?

Pour compléter ce constat alarmant, il convient de souligner un autre danger : la dette abyssale de la France, ce boulet qui enfle chaque jour, obligeant nos dirigeants inconséquents à composer avec des créanciers pas toujours très regardants – sur les Droits de l’Homme par exemple… La dette cumulée de la France est une terrible bombe à retardement. Nous la supportons comme un malade supporte avec fatalité un cancer généralisé. Cette résignation est indigne de la France.

Il est plus que temps d’exiger des actions énergiques, cohérentes et courageuses. Réagis­sons, demain il sera trop tard pour sonner le tocsin !

65 réponses à l'article : La France au bord de l’implosion

  1. HansImSchnoggeLoch

    25/03/2014

    Jaures: Si un gouvernement fabriquait des chiffres fantaisistes, ne se débrouillerait-il pas pour qu’ils lui soient favorables ?
    C’est bien exactement ce qui se passe, le gouvernement pose une question en fournissant la réponse et l’insee avalise.
    Je connais suffisamment les statistiques pour pouvoir étayer ce que j’avance.
    On peut par exemple avec une FFT transformer les pics de l’Himalaya en une plaine monotone. Et les classifications PCA, PCR et tutti quanti permettent bien des subterfuges, cela dépend de ce qu’on veut leur faire dire.
    Les statisticiens soviétiques n’étaient pas pour rien les plus renommés du monde.

    Répondre
    • Jaures

      25/03/2014

      Ah bon !! Les statistiques sont favorables au gouvernement ?? Il m’avait échappé que la courbe du chômage s’était inversée ou que le déficit était inférieur aux 3% requis !
      Vous connaissez bien les statistiques mais êtes incapable de m’en fournir d’alternatives dont la fiabilité serait, elle, indiscutable.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        25/03/2014

        Inutile de consulter l’insee pour connaitre ces chiffres, d’autres les avaient publié avant eux.

        Répondre
        • Jaures

          26/03/2014

          Et étaient-ils différents ?

          Répondre
      • quinctius cincinnatus

        25/03/2014

         » il m’avait échappé que la courbe du chômage s’était inversée …  » … mais c’est cependant bien ce qu’a dit Michel Sapin à la lueur ( des bougies ) des statistiques du B.I.T. ; je cite

         » les chiffres montrent que la promesse de François Hollande d’inverser la courbe du chômage à la fin 2013 a bien été tenue  »

        ou bien alors vous ne croyez pas aux statistiques quand elles vous sont ( artificiellement ) favorable, ce qui est tout à votre honneur et en même temps suicidaire car , être honnête est une faiblesse en politique du moins chez nous !

        Répondre
        • Jaures

          26/03/2014

          Les statistiques sont une chose, leur interprétation une autre. Parler d’inversion de la courbe à la lumière des chiffres publiés est peu crédible. C.Lagarde devant les chiffres de la récession parlait dune « croissance négative ». On ne fait pas dire ce qu’on veut aux chiffres mais on peut en dire ce que bon nous semble.

          Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    25/03/2014

    à @ Jaurès
    ce n’est pas parce que c’est gros que c’est PLUS facile à abattre ! pourquoi croyez vous que tous les fusils pour ce genre de chasse aient des lunettes de visée … avec correcteurs de parallaxe… comme ceux des tireurs d’élite ?

    Répondre
    • Jaures

      25/03/2014

      Je m’incline devant le spécialiste.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        25/03/2014

        pas du chasseur colonialiste stupide ( comme Juan-Carlos ) mais du tireur d’élite … naturellement

        Répondre
        • Jaures

          25/03/2014

          Naturellement…

          Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    24/03/2014

    Jaures: . Encore aujourd’hui, on se défoule sur 20 000 Roms, comme si c’étaient eux les responsables des 580 milliards de dettes cumulées sous Sarkozy.

    Mauvaise argumentation de Jaures, car la dette de Sarkozy va être égalée voire dépassée par celle que les socialistes sont en train de creuser.
    Et je ne cite que les projections les moins pessimistes.

    Répondre
    • Jaures

      25/03/2014

      Mauvaise réponse, Hans. Quand bien même les socialistes creuseraient encore la dette, qui en sont les responsables ? Les Roms ? Les immigrés ? Ou les Madoff et Kerviel de tout poil qui ont joué à la loterie durant des années à coups de milliards ?

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        25/03/2014

        Dans votre premier post vous estimiez que Sarkozy était responsable de sa dette. Si vous voulez rester constant avec votre logique (en avez-vous une??) il faudrait au moins admettre que les socialistes soient responsables de la leur.
        Les ROM’s et les immigrés non souhaités quoique vous en pensiez contribuent à la « croissance » de la dette, c’est bien la seule croissance des socialistes d’ailleurs.
        Les socialistes n’ont pas attendu Kerviel pour jouer à la roulette avec l’argent des contribuables, Pour eux c’est Monte-Carlo 24/24, 7/7, 365/365.
        NB: Ce sont toujours les petits rivulets qui font les grands fleuves,

        Répondre
        • Jaures

          25/03/2014

          Mais je ne dis pas autre chose, cher Hans. Si les socialistes accroissent la dette,ils en seront les seuls responsables.
          Je n’irai pas chercher les coupables dans les camps de Rom, chez mes collègues de couleur ou devant les synagogues.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            25/03/2014

            Pourquoi les synagogues, êtes-vous anti-sémite?

      • quinctius cincinnatus

        25/03/2014

        Madoff qui pensait avoir une revanche ( ? ) à prendre sur la société ( ? ) méprisait ouvertement ses clients c’est lui même qui le dit ; Kerviel ne voulait que se prouver à lui même qu’il était un génie de la Finance … donc  » psychologiquement  » deux comportements différents pour ne pas dire que tout oppose … culturellement pourrait on dire !

        Répondre
        • Jaures

          25/03/2014

          Madoff, Kerviel, et les milliers d’autres loup-cerviers.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            25/03/2014

            si vous étiez rien qu’un tout petit peu naturaliste , vous sauriez, tous les bienfaits qu’apporte le lynx à l’environnement ,tout comme les … vautours

          • HansImSchnoggeLoch

            25/03/2014

            Y compris les loups garous socialistes., les plus nombreux et les plus dangereux d’ailleurs.

  4. 22/03/2014

    Jaurès sur ce site on dirait une bonne soeur qui entre dans une mosquée pour convertir tout le monde.Les forums de gauche sont-ils si pauvres pour qu’on retrouve par ici un nostalgique du « Grand Soir »? Peine perdue,apparemment il ne convainc pas grand monde,notre super-troll de gauche.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24/03/2014

      les femmes ne sont pas admises dans une mosquée; les pays qui admettent cette hérésie sont à blâmer

      Répondre
  5. Francelys

    21/03/2014

    @ Claude Roland.
    Une royauté à l’ancienne est absolument impossible tout comme une royauté du type de celles que nous connaissons en Europe car elles n’ont pratiquement aucun pouvoir…. et donc d’utilité si ce n’est d’unifier le peuple derrière elle ce qui est déjà énorme. (Vous voyez les Français derrière le capitaine de pédalo ou sarkoléon ?)
    Le Roi doit avoir à minima le pouvoir dans les missions régaliennes de l’Etat (pardon du Royaume) et en particulier pour ce qui concerne l’Armée et la Justice (dont on voir avec la ripouxblique ce qu’elle est devenue : cf le mur des cons etc etc…).
    La représentation du peuple doit également changer pour le sortir de la dictature des partis. Une représentation à partir des corps sociaux du Royaume (entrepreneur et libéraux, ouvriers et employés, familles et élus) me parait plus judicieuse tout comme le mandat impératif et non représentatif (qui ne représente rien ni personne).
    Voyez le programme de l’Alliance Royale. Il n’est certainement pas parfait mais il a une bonne approche d’une royauté moderne.
    Les partis se sont gavés, il est temps que cela s’arrête. Regardez Naboléon et Normalito 1er. Leurs guerres et la considération internationale qu’ils inspirent à nos amis étrangers. Quand je pense qu’ils osent dire que « les autres » n’ont personne pour gouverner et que l’on voit ce qu’ils ont fait de la France, …. ils n’ont pas honte.
    Louis XX ? Jeune, instruit, érudit, cultivé, élevé dans l’amour de la France, marié à une belle étrangère (aujourd’hui française bien sûr) et déjà l'(es) héritier(s) de la couronne. Cela s’appelle l’Avenir.
    Si notre Roy devait faire défaut, il y a la régence pour y palier. Par contre, Gouda 1er et ses sbires, nous allons nous les boire jusqu’à la lie.

    Répondre
    • Jaures

      23/03/2014

      Cher Francelys, les monarchies constitutionnelles modernes sont également organisées en partis politiques et les familles royales n’échappent en rien aux scandales familiaux et financiers.
      Vos propositions de mettre entre les mains d’un seul homme les pouvoirs régaliens est en fait l’assurance d’une autocratie, voire d’une dictature. Car qui, ayant en mains la Justice l’Armée et la Police ne sera pas enclin à s’en servir pour servir ses propres intérêts ?
      Vous tenez finalement le même discours que l’extrême gauche qui, mécontente de son impact électoral, veut organiser à la place du suffrage universel, des comités du peuple capables de révoquer les élus quand ils ne leur conviennent plus.
      Quand la démocratie ne vous donne pas satisfaction, vous cherchez un moyen de la contourner. Mais qui vous dit que sous un autocrate, vous ne serez pas le premier à inaugurer les cachots ? Car faire le ménage autour de soi est toujours la première préoccupation des tyrans.

      Répondre
      • Francelys

        24/03/2014

        Très cher Jaures,
        Avoir un Roi ne veut pas dire avoir un dictateur bien au contraire. Regardez en Espagne le 23 février 1981. N’est-ce pas Juan Carlos qui a sauvé l’Espagne de la tentative de coup d’Etat par la Guardia Civil. Juan Carlos est le chef des Armées et il a ainsi prouvé son attachement à la liberté de son peuple. Ce ne sont pas les kékés du Congrès, cloués sur leurs sièges ripouxblicains qui ont sauvé la situation. Certes, il peut y avoir des scandales, personne n’est à l’abri. Pour la dictature toujours, que se passe-t-il en ce moment en France ? N’ y sommes-nous pas en plein dedans ? Que fait le PS depuis des mois pour cacher leurs actions néfastes ? Ils mentent scandaleusement et publiquement aux Français qu’ils sont sensés représenter. Et toutes ces arrestations arbitraires des gens de LMPT : qui parcequ’untel portait un T-shirt « interdit », qui parcequ’untel est contre le mariage homo, et les ordres de Manuel gaz, alias Manolo el químico, donnés aux forces de police contre des gens pacifistes, non violents manifestant sans violence aucune contre une loi non désirée. Et cette pétition contre cette même loi réunissant plus de 700 000 signatures jetées à la poubelle. Et le NON au traité de lisbone sur lequel s’est assis Naboléon etc etc ….
        Je ne peux tout énumérer car ce serait trop long, mais en 40 ans, tous ces gens là n’ont réussi qu’à nous ruiner, qu’à ruiner la France.Quant aux cocos, ce sont des internationalistes. Comme leurs camarades actuellement au pouvoir, ce ne sont pas des souverainistes. Ils sont comme eux pour la mondialisation et surtout, pour le mondialisme.
        Vous savez, dans une période noire … et bla bla bla … un Président, par force car contraint par l’ennemi qui avait « gagné » , a collaboré … et bla bla bla… Eh bien, nos zélites à nous ont, volontairement bien sûr, offert notre souveraineté, et contre l’avis du peuple, à une institution étrangère non élue qui nous dicte sa volonté. Et tout le monde trouve cela normal. Ce n’est pas une dictature ça ?
        Non, décidément, je ne pense pas que Louis Alphonse de Bourbon agirait ainsi contre son peuple. Pour son existance même, sa mission c’est la pérénité de la France et de son peuple….
        Voilà cher ami. Avec mes plus cordiales amitiés royalistes.

        Répondre
        • Jaures

          25/03/2014

          Prodigieux Francelys, je n’ai jamais dit qu’un roi est forcément un dictateur. Le monarchies constitutionnelles sont des démocraties au même titre que les républiques et se heurtent aux mêmes difficultés et turpitudes. Qui dira que l’Espagne se porte mieux que la France ou l’Angleterre que l’Allemagne ?
          Par contre, si vous concentrez, comme vous le proposez, en les mains d’un seul homme les pouvoirs régaliens, vous ouvrez la voie à la dictature.
          Quant au reste, ce qui régit la démocratie est le suffrage universel. Une pétition ou une manifestation, quelle que soit leur ampleur, ne peuvent s’y substituer. Pensez-vous qu’il serait impossible de réunir 700 000 signatures pour doubler l’impôt sur la fortune ou interdire les licenciements boursiers ? Les manifestations contre la réforme des retraites en 2010 ont-elles abouti à un retrait de la loi ? Pourtant celle-ci, contrairement au mariage pour tous, ne figurait pas au programme de Sarkozy en 2007.
          Nous avons en France différents scrutins, locaux , régionaux, nationaux, européens où peuvent s’exprimer toutes les sensibilités. Militez et participez ! Mais acceptez, comme je le fais aujourd’hui, les résultats quand ils vous sont défavorables.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            25/03/2014

            c’est bien d’accepter, c’est encore mieux de … comprendre pourquoi … et là mes copains socialistes *** n’ont qu’un seul sentiment : ils sont persécutés pour le bien qu’ils veulent faire aux gens !

            *** ceux qui conseillers municipaux ont pris une branlée mémorable dans leur commune

  6. 21/03/2014

    En observant,et en transposant la situation dans les pays Baltes qui s’inquiètent du fait que leurs pays comprends entre 20 et 30 % de Russes qui seraient susceptibles d’entraîner un conflit majeur dans leurs pays,il suffit de remplacer pays Baltes par France et on arrive au même résultat..
    Etonnant non ?
    On peut remplacer Russes par autre chose…..Chinois par exemple ! ou bien Pachtounes !

    Répondre
  7. lombard

    21/03/2014

    bonjour
    en tout cas ,vivement l’implosion , il en sortira surement quelque chose !!

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    21/03/2014

    Que faut il retenir d’important de et dans la  » tribune  » à l’adresse des Français  » par Nicolas Sarkozy ESSENTIELLEMENT ceci :

    Il accuse de COLLUSION le  » pouvoir  » et les  » juges  » , le pouvoir pour avoir clivé la société française en s’appuyant sur les  » juges  » ( ceux du mur des cons ) … et il se pose donc comme étant au-dessus des partis et des  » intérêts  » claniques que sont ceux d’une justice de  » gauche  »

    N.B. tout cela a été rendu possible parce que la Justice ne l’a encore  » inculpé  » pour rien …

    d’autre part , les épreuves ( judiciaires ) qu’il traverse l’aura au moins enseigné sur une chose : il est aussi important de combattre ses ennemis que ses amis ( B.-H. L. le ministre des Affaires Etrangères bis )

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      21/03/2014

      l’auront à la relecture !

      Répondre
    • Jaures

      21/03/2014

      Curieusement, Sarko dénonce des méthodes qui, pour la plupart, ont été renforcées par lui-même durant ses années de ministre de l’intérieur et de président.
      Et entre « mur des cons » et « ces bâtards de Bordeaux » on a une convergence de langage privé assez commune dans les deux camps. Passons à la réalité des dossiers et voyons peu à peu ce qu’ils contiennent.

      Répondre
      • quinctius cincinatus

        23/03/2014

        hé bien sans être pour autant un adorateur du mage grec il y a tout à parier qu’on ne retrouvera pas grand chose si ce ne sont quelques vétilles vénielles de financement, même pas à la hauteur de Chirac ou du P.S. … ce qui revient à dire que Gouda 1er comme dit si bien @FranceLys poursuit Sarkozy d’une haine homérique … et que comme disait Poutine ,avec son élégance langagière patiemment acquise au K.G.B. , à l’OTAN au sujet du Kosovo :  » cela vous reviendra comme un boomerang dans la gueule « 

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          24/03/2014

          C’est pire que la poursuite de Moby Dick par le captain de pédalo Ahab Mimolette.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            25/03/2014

            ça vous a plu ma référence littéraire! tant mieux ! malheureusement elle n’a pas été du tout du goût des media *** qui l’ont refusée à l’unanimité ( même un hebdomadaire bien classée … à Droite )

            *** un medium …. des media

      • HansImSchnoggeLoch

        23/03/2014

        Pour être honnête il faudrait quand même noter que « le mur des cons » est antécédant aux « batards de Bordeaux ».
        Précédance que Jaures omet soigneuseument.
        Que le dernier soit une conséquence du premier est tout à fait évident.
        La réalité des dossiers, c’est la dette qui augmente, le chômage qui grimpe, le déficit qui se creuse, résultats sans appel de l’incompétence crasse des acteurs socialistes aux manettes.
        Couronnant le tout nous avons « moi-je » qui patauge en ce momenent lamentablement dans la boue.

        Répondre
  9. mine

    20/03/2014

    Municipales .
    Il faut insister sur le changement des règles adopté par le Gouvernement pour favoriser le FN, les triangulaires et donc sauver des centaines de maires PS: au lieu de 12,5% des inscrits (avec le taux d’abstention habituel cela équivalait à un bon 18% des votants voire 20%) pour se maintenir au deuxième tour ,on est passé à 10% des votants : le PS est l’allié du FN.

    Répondre
  10. Claude Roland

    20/03/2014

    Komdab, Joresse nous sort du chapeau des statistiques (dont on sait qu’elles sont manipulables à souhait) récoltées sur le Web. Certes, la France reçoit des immigrants étrangers occidentaux, mais essentiellement… des retraités. La France est en train de devenir la maison de retraite de l’Europe (pour des gens qui se fondent sur des images d’Epinal mais ignorent la réalité du terrain), et le sud de la France devient la maison de retraite des Français. Il y a quelques jours, le Pr Axel Khan qui a traversé la France à pied en diagonale, déplorait la désolations des régions autrefois agricoles ou industrielles et besogneuses complètement sinistrées. Les jeunes actifs ou fraîchement diplômés se sauvent de notre pétaudière car ils n’ont pas le courage des Ukrainiens. En bon Français individualiste égoïste, ils jouent leur carte personnelle. Doit-on les blâmer pour ça ? Non, car on peut comprendre leur désir d’avenir alors qu’en France, il est très très sombre.
    Tant que les Français n’auront pas le courage de se lever et changer eux-mêmes les choses, rien de bougera et les politiciens se gaveront sur la bête au dessus de laquelle tourne déjà les charognards, les désespérés du tiers-monde. Mais Joresse continue dans son déni pathologique.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20/03/2014

      le Pf Axel Kahn est on ne peut plus crédible … il est socialiste et passablement xénophile … je lui conseille, pour parachever cette escapade à l a Vauban, et se faire une idée juste et impartiale du  » bailliage « , de traverser nuitamment le 9 / 3

      Répondre
    • Jaures

      20/03/2014

      Cher Claude, quand vous dîtes que les résidents étrangers en France sont des retraités, sur quelles statistiques « manipulables à souhaits » vous fondez-vous ?
      Bien sur qu’il y a des retraités qui viennent en France…et des retraités français qui partent également. Mais comme vous dîtes, la plupart de ceux qui s’exilent le font pour le travail ou les études. Mais la France ne fait pas exception. Le déni, l’imposture est de toujours vouloir que la France soit moins bien que la autres. C’est faux. Et quand les faits contredisent cette fable, on dit qu’ils sont « manipulés ».

      Répondre
      • Claude Roland

        21/03/2014

        Joresse se fonde sur les stats de l’INSEE qui sont manipulées par nos politiciens, c’est pour ça qu’il ne donne pas ses sources. A-t-il seulement étudié les mathématiques de statistiques ? J’en ai fait suffisamment pour savoir ce qu’on peut en faire. C’est l’outil chéri des démagogues dont le produit est la mauvaise foi et la conséquence une structuration cérébrale de socialo contemporain.

        Répondre
        • Jaures

          23/03/2014

          Cher Claude, je n’ai aucun scrupule à citer l’Insee quand je reproduit ses chiffres. Dire que l’Insee truquerait ses statistiques est une imposture. De nombreux organismes nationaux et internationaux, publiques et privés, ont leurs propres outils de contrôle et d’évaluation. Si l’Insee publiait des chiffres fantaisistes, ceux-ci seraient immédiatement dénoncés par les autres pays, les offices privés ou même, des salariés en interne.
          Par contre, vous lancez, vous, sans scrupules des évaluations hasardeuses (sur la part de retraités parmi les résidents étrangers en France) sans plus de références que vos a priori et quelques idées reçues issues de brèves de comptoirs.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            24/03/2014

            oh ! vous savez je connais un statisticien qui a travaillé dans ce laboratoire scientifique … et les  » lissages pour corriger les biais  » y sont monnaie courante !

          • HansImSchnoggeLoch

            24/03/2014

            L’insee est le club de faussaires par excellence. Sous couvert scientifique on y fabrique des stats sur mesure. Mosco et Sapin sont les principaux clients de cette clique.
            Jaures y puise le savoir qu’il vient débiter sur ce site, admirons au passage la fougue avec laquelle il défend son pseudo-savoir.

          • quinctius cincinnatus

            25/03/2014

            c’est Valéry qui disait :

             » La Science avance à coups d’erreurs  »

            ce qui suffit à démontrer que les  » sondages  » ne sont pas une Science, mais une usine à formater l’opinion

          • Jaures

            25/03/2014

            Et vous, cher Hans (qui avez déjà cité des chiffres de l’Insee qui corroboraient alors vos idées), sur quels chiffres appuyez-vous vos thèses ? Quelles sont vos références ? Qu’est-ce qui vos permet si péremptoirement d’affirmer que l’iNSEE truque ses résultats ? Quelles sont les études alternatives ? Qui vous dit, si elles existent, qu’elles ne sont pas pareillement truquées ? Si l’Insee truque ses chiffres, pourquoi ceux-ci sont-ils si négatifs ? Si un gouvernement fabriquait des chiffres fantaisistes, ne se débrouillerait-il pas pour qu’ils lui soient favorables ? Sinon, à quoi bon ?

    • Euréka

      11/04/2014

      Tant que les mafias UMPS au pouvoir préfèrent investir dans le recrutement de fonctionnaires plutôt que donner des moyens à nos jeunes chercheurs, nos jeunes talents, la France poursuivra son déclin.
      Tout notre génie part. Le budget moyen d’un labo américain est 10 à 15 fois supérieur au même en France.
      Nos matières grises qui fuient à l’étranger ne le font pas que pour l’argent. Ils partent parce que la France est devenu un pays de mesquins, de jaloux, d’épiciers à la petite semaine, sans moyen.
      Ils ont tellement honte de ce pays qui ne sait pas reconnaître leurs talents, qu’ils vont chercher la reconnaissance ailleurs. Normal.

      Répondre
  11. 19/03/2014

    Pas au nom de Dieu: au nom d’Allah!
    Pour les arabes, peut-être est-ce pareil -à voir-, mais pas pour nous§

    Répondre
    • Jaures

      20/03/2014

      Marie-Marie, l’arabe est une langue, pas une religion. On peut être arabe et juif, chrétien ou athée.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        20/03/2014

        le mieux serait me semble t il d’être agnostique, cela éviterait passablement de conflits !

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        21/03/2014

        Un arabe chrétien ou athé est un arabe mort, Jaures devrait le savoir.
        Les exemples abondent pourtant en ce moment.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          21/03/2014

          @ Jaurès est l’exemple, pour ne pas dire le type même du  » bon  » élève : il ne sait que que ses maîtres lui ont enseigné et qu’ils lui rappellent sans jamais se lasser d’un mensonge … c’est là son charme qu’on pourrait dire … féminin ***

          *** je reviendrai un jour sur les  » différences  »  » scolaires  » liées au sexe

          Répondre
  12. Francelys

    19/03/2014

    Tant que nous aurons des zélites élues pour 5 ans et qui n’ont donc de vue qu’à 5 ans (pour être réélu et non pour la France), il en sera ainsi.
    Vive Louis XX !

    Répondre
    • Claude Roland

      20/03/2014

      Louis XX ? Au point où nous en sommes avec la ripoublique, c’est à voir, à condition d’avoir une royauté modernisée et adaptée au XXI siècle, et non une continuation de l’ancienne.

      Répondre
      • Jaures

        21/03/2014

        Pour accompagner Juan Carlos à la chasse aux éléphants ?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          24/03/2014

          c’est plus  » viril  » sans être mieux que le  » tir à la casquette  » de votre Tartarin !

          Répondre
          • Jaures

            25/03/2014

            Et on risque moins de manquer sa cible !

  13. Jaures

    19/03/2014

    Comme d’habitude, on dresse un tableau d’une noirceur terrible sans étayer l’argumentaire ni énoncer de propositions crédibles, exemples à l’appui.
    Pour ne prendre qu’un exemple, qu’en est-il du départ de nos compatriotes pour l’étranger.
    On sait qu’1,6 millions de Français résident à l’étranger. On sait que cette population s’est accrue de 30% en 10 ans. Déjà, on pourrait se dire que cela est alarmant si, en retour, nous n’accueillions pas nous même, des populations comparables (occidentales). Or, pour n’en citer que quelques unes, la communauté britannique française s’élève à 400 000, italienne à 300 000, allemande 150 000, espagnole à 200 000, belge à 100 000, …
    L’expatriation n’est pas une spécialité française, bien au contraire: les Français sont parmi les européens, les plus casaniers. Ceux qui s’exportent le plus sont les britanniques (3 fois plus que les Français). Et partout on observe une plus grande mobilité depuis la crise mais les pays les plus touchés sont l’Irlande, l’Espagne, le Portugal et la Grèce qui voient d’ailleurs baisser leur démographie.
    On pourrait aisément ainsi passer en revue l’ensemble de l’article de M Sauvain.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      20/03/2014

      Fausse démonstration de Jaures, comme toujours!
      Les expats britanniques, allemands, italiens, espagnols et portuguais en France ne posent pas problème.
      C’est bien une autre frange de la population immigrée qui se fait remarquer par ses exigences.
      Inutile de faire un dessin tout le monde à part Jaures aura compris de qui il s’agit.

      Répondre
      • Jaures

        20/03/2014

        Là n’était pas le sujet, Hans: on parlait des Français qui s’exilent, mais, comme d’habitude, vous ne lisez pas les textes.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          21/03/2014

          @ Hans a une particularité que tous n’ont pas : il déchiffre à merveille le subliminal qui est insidieusement glissé dans votre prose

          Répondre
          • Jaures

            23/03/2014

            Ce que vous appelez « subliminal » est en fait du hors sujet.
            Qui dira ici que les immigrés ne posent pas problèmes quand ils sont issus d’une immigration économique ? C’était le cas autrefois avec les Belges, des Italiens ou des Polonais. Les Belges à la fin du XIXème siècle, étaient surnommés les « cloutjes » et victimes de nombreux pogroms. On partait « à la chasse aux ours » pour se faire quelques Italiens. Les immigrés tombaient à l’époque par dizaines. Qui disait alors qu’ils ne posent aucun problèmes ? Et qui se souvient qu’on rapatria par la force des dizaines de milliers de Polonais entre 1931 et 1936, expulsés par wagons sous les quolibets de la foule ?
            De fait, les les étrangers et les juifs ont toujours servi de boucs émissaires. Encore aujourd’hui, on se défoule sur 20 000 Roms, comme si c’étaient eux les responsables des 580 milliards de dettes cumulées sous Sarkozy. Comme s’ils étaient à l’origine de la crise des subprimes.
            Les seuls pays qui n’ont pas de problème d’immigration sont ceux qui, trop pauvres ou trop autoritaires, voient fuir leur population vers l’espoir d’un meilleur avenir. Les immigrés d’Espagne fuient leur pays gangréné par l’austérité, le chômage et les saisis de logements dans les mêmes avions que les Espagnols eux-mêmes: la population ibérique a baissé de plus de 260 000 personnes en 2012 et la tendance s’est accrue en 2013.

        • Claude Roland

          21/03/2014

          Peu importe, car ce que dit HansImSchnoggeLoch est juste, on ne peut le nier, sauf à être vérolé de mauvaise foi.

          Répondre
        • IOSA

          21/03/2014

          M.Jaurès, il est facile de donner une réponse sur l’exil des français….parce que le mot « exil » est justement la réponse.

          Le francais de base ne peut pas financièrement foutre le camp pour échapper au « dessin » de Hans et subit malgré lui cette promiscuité non voulu.
          Ce qui n’est pas le cas de ceux qui le peuvent et de préférence dans un pays ayant un coût de niveau de vie inférieur à la France.

          Et c’est bien connu, il est plus facile d’admettre les « autres dessins » quand ces « fameux dessins » vous servent de pq.

          Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          22/03/2014

          Les votres ne méritent pas lecture attentive car trop insipides.
          Les « textes » je les lis dans la Bible, qualifier votre prose de textes me parait totalement incongru!

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            25/03/2014

            c’est pourtant un texte qui est  » sacralisé  » de nos jours

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)