La France, pays en perdition

Posté le octobre 29, 2014, 11:25
8 mins

bombe

Fillon a déclaré, voici quelques années, alors qu’il était Premier ministre : « Je suis à la tête d’un pays en faillite. » Le moins que l’on puisse dire, c’est que, depuis, l’état de la France ne s’est pas amélioré. Il s’est, au contraire, considérablement dégradé. La gestion socialiste, appuyée par les syndicats (dont le plus puissant reste la CGT communiste), a aggravé la dette, le chômage, l’immigration, l’insécurité et le mensonge permanent. Voici donc un pays endetté de plus de 2 023 milliards d’euros – une dette qui augmente d’heure en heure, malgré la fiscalité la plus lourde du monde.

Dès son élection en 2012, Hollande a fini d’assommer les Français par une ardoise de 60 milliards d’euros supplémentaires. Com­bien faut-il de feuilles d’impôts pour réunir une telle somme ? Et où vont ces 60 milliards ? En réalité, d’ailleurs, 15 milliards ne sont pas rentrés, parce qu’après avoir donné sa chemise, le brave Français ne peut plus rien donner. L’ISF rapporte chaque année 4 milliards d’euros et en fait fuir 10. Tous ceux qui le peuvent partent à l’étranger. 160 000 Français sont fixés en Suisse, 125 000 en Grande-Bretagne, 115 000 en Belgique, 29 000 au Luxembourg – toujours avec leur patrimoine. Après tant d’autres, le cimentier Lafarge vient de se délocaliser en Suisse.

Les jeunes diplômés – dont 30 % sont au chômage, malgré les emplois « aidés » par le contribuable – ne pensent qu’à trouver un emploi ailleurs qu’en France : en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Chine… Ces jeunes qui cherchent dans l’anxiété font partie des 5,5 millions de demandeurs d’emploi que compte la France socialiste – 500 000 de plus qu’en 2012 – que dirige un apparatchik dont le comportement, l’incompétence et, paraît-il, l’indifférence joyeuse, sont une véritable insulte à la pauvreté qui accable tant de Français.

Savez-vous que 30 % des titulaires de comptes bancaires – des millions de Français – sont dans le rouge à la fin du mois ? Savez-vous qu’après avoir payé impôts et taxes à répétition, un grand nombre de Français cachent leur angoisse – tout simplement par dignité ? C’est cela le bilan du PS, cette extraordinaire machine à sélectionner les plus mauvais qui a « réenchanté le rêve français » !

Face à cela, on a 12 millions d’immigrés sous de multiples statuts, qui vont du clandestin (300 000 environ) aux Français multicolores, presque tous assurés à coups de milliards d’euros – y compris les Français à la double nationalité, innombrables en Afrique, grands profiteurs des multiples avantages que donne la nationalité française, carte Vitale en tête, plus le droit de vote socialiste !

En 2013, 278 862 clandestins ont bénéficié de « l’aide médicale d’État », pour 744 millions d’euros payés par les contribuables ! Je rappelle aussi qu’il arrive chaque année, en France, plus de 300 000 nouveaux immigrés. Ces temps-ci, le flux est surtout syrien, érythréen et somalien… Déjà, se trouvent en France quelque 6 millions de Maghrébins, 2 millions de personnes originaires d’Afrique subsaharienne, un million d’Orientaux (Syriens, Libanais, Afghans, Pakistanais…), un million de Chinois, des Indochinois et des Philippins par centaines de milliers et, bien sûr, des Roms, tous inexpulsables – Bruxelles y veille…

En 1945, l’ensemble des étrangers d’outre-mer fixés sur le sol métropolitain n’atteignait pas 100 000. Ils sont maintenant cent fois plus nombreux. Une majorité d’entre eux sont musulmans, dont certains cherchent à commettre des attentats meurtriers, évités jusqu’ici grâce à la vigilance des services spécialisés mobilisés jour et nuit. Ceux-ci ne font pas les 35 (25 !) heures et, pourtant, un jour ou l’autre, ils n’éviteront pas le pire.

Projetez-vous en 2080 avec le même rythme d’immigration et un taux de fécondité de 1,9 chez les Français et de 4 chez les immigrés (qui bénéficient du droit du sol) et vous constaterez que la France comptera alors quelque 35 millions d’immigrés en majorité afro-maghrébins. Ce sera alors le pillage, probablement la guerre ethnique et la tiers-mondisation générale.

Déjà, dans les écoles de certaines banlieues, des classes entières sont composées d’élèves africains qui, en 6e, ne savent parfois ni lire, ni écrire, ni compter, du moins en français. Que pourra-t-on en faire ? Des fonctionnaires ! antasmes de déclinologue, diront certains. Mais alors, comment se fait-il que tous les observateurs étrangers s’accordent à dire que la France, mal gouvernée depuis tant d’années, part à la dérive ?

À Bruxelles, on souligne que la France socialiste est incapable de se réformer. À la City de Londres – où, il est vrai, on n’a jamais éprouvé une grande sympathie pour les « guillotineurs » et les « mangeurs de grenouilles » –, on dit carrément :

« La France est un pays sclérosé, sans espoir et déprimé. Si vous y avez des investissements, retirez-les vite… » (« Le Monde » du 6 octobre).

D’ores et déjà, la France fait figure de pays sous-développé. Le salaire médian y est de 1 698 euros par mois. Il est, en Suisse, de 7 056 euros par mois. En Allemagne, au Luxembourg, aux États-Unis, il est également sensiblement plus élevé qu’en France. Mais, en France, on s’offre un parlement qui coûte aux contribuables 2 500 000 euros par jour – je dis bien par jour !

C’est l’un des produits du système qui risque fort de se consolider en 2017, lorsque l’UMP fera appel au soutien socialo-communiste, dans un esprit de « rassemblement républicain », en proclamant :

« Françaises, Français, nous allons réformer tous ensemble. Nous allons diminuer les impôts en les augmentant. Nous allons inviter les immigrés à regagner leur cher pays au printemps éternel. Nous allons garantir la liberté d’expression, à la condition qu’elle soit conforme aux “valeurs républicaines” qui sont les nôtres depuis 1793… »

Je termine par un détail : mon pharmacien, dans le 16e arrondissement de Paris, a été braqué deux fois par des agresseurs armés « de type méditerranéen ». Vous voyez, je vous l’avais bien dit : Hollande a « réenchanté le rêve français » !


Christian Lambert

Article précédent

Centre

69 réponses à l'article : La France, pays en perdition

  1. HOMERE

    02/11/2014

    Ce site prend des allures,comment dire…..outrancières….c’est dommage pour le dialogue…Jaurès est,certes un désinformateur et ses interventions sont souvent inopportunes.Il n’apporte rien au débat parce qu’il ne fait que commenter et justifier ses positions par analogie avec d’autres situations injustement extrapolées…..il est aussi approximatif et pédagogiquement influencé….mais il ne faut pas prononcer à son encontre d’exclusion qui ne pourrait servir aux échanges qui restent,malgré tout,le but de tout débat…..démocratique.C’est mon point de vue et je le partage……

    Répondre
    • Jaures

      02/11/2014

      Pardonnez-moi, Homère, mais où suis-je un désinformateur ?
      Je donne chaque fois les références des informations que je produis. On peut donc réfuter mes analyses, contredire mes opinions, mais dire que je suis un désinformateur sous-entend que je produirais des éléments inventés ou que je corromprais les chiffres des statistiques citées.
      Si c’était le cas, il serait aisé de le montrer en publiant ici les vrais informations avec les références. A vous la main !

      Répondre
      • HOMERE

        02/11/2014

        Non Jaurès….vous êtes un désinformateur par la manipulation politique que vous faites des évènements et des faits….les chiffres statistiques ou autres sont souvent erronés ou orientés,vous,comme moi prenons ceux qui nous arrange…

        Répondre
        • Jaures

          02/11/2014

          Il ne s’agit pas de « manipulation » mais d’analyses et d’opinions qui peuvent différer des vôtres.
          Si pour vous on ne peut avoir un avis différent du vôtre sans être un manipulateur ou un désinformateur tout débat, ici ou ailleurs, est impossible.
          Pouvez-vous imaginer qu’à partir des mêmes données, on puisse avoir un avis différent ?
          Pouvez-vous considérer que l’on ne donne pas la même importance à deux éléments économiques ou sociaux ?
          Vous arrive-t-il parfois vous même de constater que la réalité puisse différer de l’idée que vous vous en faisiez ?
          La démocratie n’est-elle pas justement la confrontations des idées et valeurs dans le cadre de la loi ?

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            03/11/2014

            Très peu de personnes EXPRIMENT une OPINION ( et encore moins une opinion sincère ) , c’est la première raison pour laquelle les  » statistiques  » sont tronquées dès l’ origine , la seconde étant que tout dépend de la FORMULATION des questions posées , du PANEL choisi, et des LIMITES IMPOSEES par la LOI ( voyez pour cela la mésaventure dont a été victime B.-H. L. sur le blog du  » Point  » après son voyage en Tunisie , les  » jugements  » des internautes ayant été rapidement suspendus pour le premier article … un véritable déchaînement anti BH.L. ) ; ensuite vient l’ INTERPRETATION qui elle dépend des personnes qui ont elles une opinion ou qui, cas le plus fréquent, MANIPULENT ( plus ou moins avec adresse et subtilité ) L’OPINION ; Homère l’ a très bien formulé

          • Jaures

            03/11/2014

            Quinctius, le fait de qualifier une opinion (sincère, manipulée,…) est également l’expression d’une opinion.
            En démocratie n’existent que des opinons qui sont ensuite validées par le suffrage universel.
            Une opinion peut être vérifiée ou infirmée par les faits mais comment juger a priori si celle-ci est sincère ou manipulée sans que l’on puisse qualifier ce jugement d’également arbitraire ?

          • quinctius cincinnatus

            04/11/2014

             » tout le monde trouve midi à sa porte  » dit l’ adage et vous êtes comme les autres : vous INTERPRETEZ les faits ( y compris les statistiques qui trahissent l’ auteur tout autant que le traducteur comme dit le proverbe italien ) comme votre  » idéologie  » vous ( RE ) COMMANDE de le faire

            N.B. : dans le N° d ‘Octobre ( ou de Novembre ) de  » La Recherche  » il y a deux articles sur la RECHERCHE en  » psychologie  » ( et en sociologie ) qui devraient vous intéresser et pour une fois vous permettre de RELATIVISER mais cette fois SCIENTIFIQUEMENT ( et pas seulement avec des mots … déviés de leur véritable signification ) Faites de la Physique @Jaurès … cela vous remettra le jugement en place !

          • Jaures

            04/11/2014

            Cher Quinctius, quand vous donnez une analyse ou une opinion sur des faits, que faites-vous à part les interpréter ?
            Si par idéologie vous entendez l’ensemble des valeurs qui forgent ma vision générale de la vie, effectivement celle-ci influe largement sur mes opinions.
            Mais n’est-ce pas là votre cas ? Abordez-vous chaque fait avec une totale neutralité éthique ? Analysez-vous les choses humaines comme des données astronomiques ?

          • quinctius cincinnatus

            04/11/2014

            réponse : OUI … parce que je suis un CLINICIEN … les faits, rien que les faits … pas d’ artifices intellectuels inspirés par une quelconque  » vision de la Vie  » … DES FAITS RIEN QUE DES FAITS …  » scientifique  » quoi !

          • jaures

            04/11/2014

            Donc, si je vous comprends bien, vos avis sont des vérités scientifiques basées sur des faits établis et quiconque émet une opinion différente est autant dans l’erreur que s’il affirmait que 2 +2 = 5.

    • Jacky Social

      03/11/2014

      @Homère: d’abord, ce qui est outrancier, ce sont les interventions de Jaurès. Pour le reste, vous êtes en train de vous contredire, Homère, et vous le dites vous-même: d’un côté Jaurès est un désinformateur sous influence, et puis de l’autre il ne faut pas l’exclure au nom du débat démocratique. Ah bon, parce que Jaurès, lui, est un démocrate? C’est surtout un menteur et un mec d’un autre âge. Mais pardonnez-le Homère, oh oui pardonnez-le Homère, mais où est-il un désinformateur? Les 4 Vérités sont en principe l’un de ces rares sites de ré-information, non? Certains articles de ré-information ne plaisent guère à l’Obersturmfürher Caius Maximus von Cincinnatus, mais bon, c’est comme ça. Caius von Cincinnatus a ses opinions, certes, mais elles sont dans la plupart des cas intéressantes et, même s’il me méprise ainsi que mes commentaires, je peux reconnaître aisément que Caius von Machinus contribue très bien au débat. Les autres également. Jaurès, lui, nous sert son Canigou marxiste et c’est toujours le même refrain avec incitation à la haine sociale et désinformation honteuse (la réalité rattrapant toujours cruellement notre mouche à merde du pauvre). C’est intolérable. Et donc Jaurès s’est fait jeter de dreuz exactement pour ces raisons-là. Pourquoi les 4 Vérités ne feraient-elles pas de même?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        03/11/2014

        merci d ‘avoir reconnu et ma perspicacité et mon Q.I. ; vos insultes  » nazies  » sont par contre très ….  » communautaristes  »

        P.S. j ‘ai AUSSI du  » sang  » Juif … autrement je ne serai pas aussi … habile !

        Répondre
        • Jacky Social

          03/11/2014

          @Quinctius: n’exagérons rien. Je n’ai parlé que de la qualité de vos commentaires. Que viennent faire votre QI et votre perspicacité? Mais OK je veux bien retirer l’ironie de mon commentaire ci-dessus. Cependant, comment vous définissez-vous? Je suis un Néo-Conservateur pro-US et pro-Israël, adepte aussi du « méchant christianisme ». Vous définir reste difficile. Vous êtes un facho un jour, avec du sang juif le lendemain. Difficile à suivre, difficile à croire.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            03/11/2014

            il suffit de ne pas confondre  » fascisme » et  » national socialisme  » tout est là … pour cela lire  » qu’ est ce que le fascisme  » de Bardèche … d’ autre par ne pas confondre anti-sémitisme et anti-sionisme ; enfin admettre que les  » Palestiniens  » ont eux aussi le Droit à leur Terre … quant aux Néo-Cons c’ est bibliquement une secte d’ un autre âge et je leur préfère les libertariens des Paul … le conservatisme étant en toutes choses au mieux une stagnation au pire une régression

          • Jacky Social

            03/11/2014

            Merci pour cette précision. Ouf, j’ai eu peur de m’être trompé. Evidemment, je ne suis absolument pas d’accord avec vous. Le fascisme mène au nazisme et l’anti-sionisme – à l’anti-sémitisme. L’Histoire le montre. Quant à me dire que le NC est une secte, c’est cela oui. Je suis impressionné par l’acuité de votre analyse. Que vous ne m’aimiez pas et encore moins mes idées, je le conçois bien et, nom d’un scoop, je crois pouvoir m’en accommoder très bien. Mais c’est réciproque car nous sommes comme l’eau et le feu. Je suis viscéralement anti-communiste et anti-socialiste et par-dessous tout anti-étatiste (càd. contre l’étatisme, pas contre l’Etat). Donc ça ne va pas marcher. Mais je vous lirai néanmoins avec intérêt, sans vous attendre au tournant (en ce domaine, on a déjà assez avec l’autre zozo).

      • Jaures

        03/11/2014

        Pourquoi dîtes-vous des contre-vérités, Jacky ?
        Si vous tentez de poster un commentaire sur Dreuz sans y être abonné vous vous ferez jeter comme n’importe qui.

        Répondre
        • Jacky Social

          03/11/2014

          Mais non Jaurès. Cela n’a rien à voir. Si vous n’êtes pas abonné, vous n’aurez pas accès aux commentaires. Donc personne ne vous jettera. Mais comme je l’ai dit, vous vous êtes fait jeté au temps où les commentaires étaient accessibles à tous. C’est différent.

          Répondre
  2. DeSoyer

    02/11/2014

    « Economie ou socialisme: il faut choisir » aux éditions Godefroy de Bouillon. Ce livre vous permettra de comprendre quel type d’hommes (et de femmes) peut nous sortir du bourbier et permettre de cesser de touner en rond comme nous le faisons parfois sur ce site.
    Livre disponible à la librairie Duquesne et à la librairie française à Paris.

    Répondre
  3. DeSoyer

    02/11/2014

    Je vous refais la pub de mon livre « Economie ou socialisme: il f

    Répondre
  4. BRENUS

    01/11/2014

    Le clown désinformateur et négationiste veut connaitre des « évidences ». Et bien, j’affirme a ce coco que je les ai vécues les évidences. Si cela ne lui suffit pas qu’il prenne le RER aux Halles , le matin – mais pas que – et observe ce qui s’y passe. Les contre-vérités sortent de sa tronche . Mais peut etre voyage il en bagnole avec chauffeur cgtiste depuis un appart deluxe a loyer élevé et mis a neuf sur les fonds de ton syndicat, comme l’autre. Lesquels fonds ne sont jamais que du fric prélevé sur la bête qui, elle, gratte réellement. Pas étonnant alors que tu te sentes une très forte solidarité avec les pillards qui nous arrivent a flot continu. Mais fais bien attention : quand ces gugusses tiendront les manettes tu en ramassera une bonne, peut être pire que les autres.

    Répondre
    • Jacky Social

      01/11/2014

      Est-il possible aux 4 Vérités de foutre ce Jaurès dehors? C’est un nuisible qui nous insulte sans arrêt en revenant à la charge. C’est un parasite social, économique et politique. Un totalitaire qui n’a rien à voir ni avec la Vérité, ni avec la Liberté. SVP, Rédaction. Ca suffit ! Il ne s’agit pas de censure, mais de salubrité. Il y a des sites pour gauchos et autres attardés mentaux.

      Répondre
      • Jacky Social

        01/11/2014

        Ce traitre à l’Occident, marxiste et syndicaliste (pléonasme), ami des nazislamistes, qui nous fait son Jaurès, s’est fait éjecté vite fait du site « dreuz.info » par Jean-Patrick Grumberg il y a environ 2 ans en se faisant traité de « troll ». Le troll Jaurès a assez pollué ce très bon site des 4 Vérités. Il nous fait perdre du temps précieux. Ils nous pompent l’air. C’est un vampire de la patience. On pourrait croire que c’est une machine qui répond de façon préétablie et automatique quoiqu’on dise. Certains l’ont qualifié de schizophrène. Oui, pas mal. J’ajouterai que Jaurès est aussi autiste. J’espère que la France cotise bien pour verser une pension d’état à Jaurès l’étatiste dans le cadre de la solidarité forcée et à sens unique. Ce profiteur est une vraie sangsue. Mais chut, il ne faut pas le dire. Alors, éjectez ce troll le plus vite possible.

        Répondre
        • Jaures

          02/11/2014

          C’est faux. Dreuz réserve ses commentaires aux abonnés. Vous pouvez vous-même vérifier.

          Répondre
          • Jacky Social

            03/11/2014

            Le système d’abonnement n’est en vigueur que depuis mars 2014. Vos tentatives d’intoxication du site remontent à il y a un peu plus longtemps, mais furent fort heureusement et très justement circonscrites dès vos premières éructations trollesques.

          • quinctius cincinnatus

            03/11/2014

            comment @ Jaurès vous avez tenté de forcer l’ entrée du Saint des Saints ! convertissez vous d’ abord et même alors votre parole ne sera pas libre ; vous serez rapidement  » stigmatisé  » … c’ est ce qu’ on nomme le  » communautarisme  » !

          • Jaures

            03/11/2014

            Vous croyez ce que dit Jacky ? Vous êtes bien naïf !

  5. euréka

    31/10/2014

    @ quinctius

    En quoi respecter les droits coutumiers des autochtones est-il profitable aux métros ?

    Il y a un truc qui pose problème. Toutes ces résolutions de l’ONU sur les droits des autochtones c’est très joli sur le papier mais ces droits entrent en conflit avec la Constitution Française qui ne reconnait qu’un peuple (unicité du peuple français) et qui se base sur le principe constitutionnel d’ Egalité.
    Alors c’est très joli le droit à la terre et le droit au patrimoine culturel linguistique, mais vous savez bien que dans la pratique, ils engendrent des conflits de lois. Il y a ainsi des choses pas claires du tout qui adviennent. La république détourne le regard, le cul toujours assis entre deux chaises comme d’habitude. Je pense aux problèmes spécifiques des Amérindiens de Guyane qui revendiquent la propriété des sols, sous-sols, terres immergées, émergées, produits de la pêche.

    Et puisque ces droits coutumiers valent pour les tribus guyannaises, expliquez-moi pourquoi le gouvernement français émet des réserves quant à leur application, contestant par là les droits des minorités. Cette affaire va très loin : les tribus de Guyane cherchent à se faire reconnaître comme un peuple distinct du reste de la nation française.
    Alors autant leur accorder tout de suite leur indépendance.
    De toutes façons avec l’aide de l’ONU et des Américains il gagneront surtout si on trouve du pétrole au large de la Guyane. BP est déjà sur le coup.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      01/11/2014

      Si il n’ y avait qu’ UN peuple le Premier Ministre et le Président de la République se rendraient à l’ Assemblée des Evêques de France comme ils se rendent au Diner du C.R.I.F.J. !

      Répondre
  6. euréka

    31/10/2014

    Qui ne connait pas Mouloud Aounit ancien Président du MRAP ? Il nous a pourri la vie pendant tout son exercice à la tête de cette association.
    Mais voilà-t’il pas qu’il se repentit aujourd’hui sur la gabegie des allocations familiales et nous donne même des conseils pour mettre fin aux abus. lol

    http://euro-reconquista.com/site/spip.php?article662

    Répondre
  7. druant philippe

    31/10/2014

    M. Lambert a l’ outrecuidance de citer des chiffres non issus de statistiques admises par notre « cher jaures  » et cela est inadmissible !!!!!!
    Les victimes d’ agression ne peuvent se défendre et haïr l’ agresseur afromuzz car il ne faut pas oublier que les FR ont aussi agressé ces gens du temps de la colonisation .
    De même, les FR ne peuvent invoquer un risque de submersion démographique par regroupement familial ou nataliste car du temps des colonies , ils ont pratiqué cette submersion démographique .
    Voilà exposée la méthode comparativorelativiste du gauchiste !
    Par le seul fait que nous avons commis par le passé (lointain) des erreurs à l’ endroit d’ autres populations , nous ne pouvons que demeurer paralysés par la repentance si ces mêmes pays ou ses ressortissants commettent des actes répréhensibles à notre endroit .
    Quand je vous disais que Jaures est un anesthésiste mandaté par le PS (initiales de puissant somnifère ) !

    Répondre
    • Jaures

      31/10/2014

      J’admets toutes les statistiques dés lors qu’on m’en donne les références.
      L’argumentaire que vous développez ensuite n’est en rien le mien. Je n’ai à aucun moment parlé de colonisation ni de repentance.
      Si ce que j’écris est faux, réfutez-moi mais inutile de contredire des propos que je n’ai pas tenus.

      Répondre
  8. David

    30/10/2014

    Quand vous lisez l’histoire des civilisations et des peuples, vous constatez qu’il y a toujours eu des luttes et des guerres de conquête ou de défense de territoires. Il y aeu aussi des luttes de classes. Si nous pensons, avoir dépassé cela, j’ai bien peur que nous mourrons de notre naïveté. Nous assistons aujourd’hui à des guerres géopolitiques et stratégiques. Nous assistons aussi à une forte immigration due à l’instabilité créée par ces guerres. Nous subissons aussi les lois du marché, dans lequel les pays émergents s’en sortent mieux car plus forts et plus rentables que nous. L’ouverture des frontières a facilité l’entrée des produits manufacturés des autres pays. L’Europe qui est censée s’unir afin d’affronter à armes égales les grandes puissances (USA, Chine…), est elle même divisée car composée de pays dont le niveau économique est hétéroclyte. Donc cette guerre économique se retourne contre elle-même. Les autres puissances en profitent, car nos dirigeants politiques refusent d’admettre que l’Europe telle conçue par nos élites, est en échec, et surtout en situation de faiblesse. Les solutions ne pourront venir que des peuples, car nous sommes en train de subir une mutation qu’on n’a pas su anticipée, car nous sommes trop divisés et surtout pas du tout promptes aux changements, idéologiques et aux situations de rentes et d’acquis sociaux.

    Répondre
  9. A.F

    30/10/2014

    Rappelons que les 2/3 de la dette sont dus à l’UMP, et seulement 1/3 au PS.

    Répondre
    • patrhaut

      30/10/2014

      et si on calculait au prorata du temps passé au pouvoir ?

      Répondre
      • vozuti

        31/10/2014

        au prorata c’est 50/50,c’est pourquoi il est absurde de chercher une différence entre le ps et l’ump.

        Répondre
    • vozuti

      30/10/2014

      Exact,l’ump est responsable de 2/3 de la dette et 2/3 de l’immigration.
      Lorsque les sympathisants de droite cesseront de trouver des circonstances atténuantes à l’ump, on aura fait un grand pas et on pourra peut-être commencer à envisager de sortir du trou sans fond dans lequel la France s’enfonce.

      Répondre
    • euréka

      31/10/2014

      « D’ores et déjà, la France fait figure de pays sous-développé. »

      C’est une réalité. Nos talents trahissent et vont chercher fortune et reconnaissance à l’étranger.
      Il n’ y a plus grand monde prêt à s’échiner pour ce pays. Les patrons n’y croient plus, avec les politicards nuisibles que nous avons , et ils n’ont même plus envie d’investir.
      Chacun de nous sait très bien ce qu’il y aurait à faire pour relever le pays mais personne n’ose
      s’attaquer aux archaismes et aux réformes qui déclencherait un tsunami. Toujours aussi courageux, les Français attendent que d’autres le fassent à leur place. L’UE la troïka ou le FMI.

      Comme nous n’avons plus la volonté ni les moyens de prodiguer aux enfants d’immigrés un niveau d’éducation correct, sachez-le plus tard ils seront vos plus grands ennemis.
      Les anglo-saxons ont raison. La France est sur la voie du sous-développement, conséquence de son surendettement et gare au moment où on ne contrôlera plus la dette. On risque d’assister aux mêmes troubles qu’ont connus les Argentins.
      Les troubles n’affectaient pas que les comptes bancaires, dans la rue, ce n’était que vols, viols et crimes.

      Répondre
      • Jaures

        31/10/2014

        Cher eureka, allez donc vivre 48h dans un pays sous-développé vous comprendrez la différence.
        Si vous survivez.
        Et renseignez vous, les Anglais sont plus endettés que nous car à un déficit plus élevé ils ajoutent un endettement privé deux fois plus élevé que le nôtre.

        Répondre
        • euréka

          31/10/2014

          Décidément cher Jaurès nous avons le plus grand mal à nous comprendre.
          D’abord j’ai vécu près de dix années dans un pays du Maghreb à une époque post-coloniale. Et je suis bien placée pour affirmer que là-bas les familles remuent ciel et terre pour inscrire leurs enfants à l’école française. J’ai moi-même eu des amis Algériens qui avaient été formés par nos lycées du temps de la présence française et même après avec le réseau de lycées que nous entretenons dans le monde entier. Je connais l’attachement que les anciens élèves, tous devenus des personnalités qui comptent dans leur pays, gardent pour leurs anciens lycées et la langue française. D’ailleurs ils écrivent des livres et témoignent. Ils fêtent même les anniversaires de leurs établissements quand ils existent encore.

          Je m’étonne donc du choix qui est fait d’accueillir sur notre sol des analphabètes et des fauteurs de troubles qui resteront à notre charge toute leur vie et plomberont nos comptes. Tant d’argent dépensé dans l’éducation pour laisser des gosses à la dérive, c’est du n’importe quoi !
          Il faut arrêter cette immigration africaine non choisie. Et portons nos efforts sur les familles qui priorisent l’éducation pour leurs enfants.

          Vu récemment un reportage sur un lycée français au Pérou et l’interview d’un père qui y a inscrit ses 3 enfants en se saignant aux quatre veines (8000 ou 10000 euros/an en frais de scolarité), un gros sacrifice compte tenu des salaires en Amérique latine. Pour des gens de son espèce, les contribuables français veulent bien mettre la main à la poche, mais pas pour les dégénérés qui n’ont pour seul objectif que de niquer la France.

          Qu’est-ce qu’on attend pour foutre tous ces gens dehors ? Je ne comprends pas pourquoi personne ne se révolte alors que nous sommes de plus en plus spoliés pour entretenir des parasites et des repris de justice. Et ne venez pas me dire qu’ils sont français. La grande majorité a une nationalité de repli.
          Arrêtons cette mauvaise farce.

          Répondre
          • Jazures

            31/10/2014

            Tout d’abord, eureka,le salaire moyen au Pérou est inférieur à 500€/ mois.
            Pour payer les frais de scolarité auxquels vous faîtes allusion (8 à 10 000€/an), il faut que cette famille soit donc aisée,
            Cela vous donne une idée du décalage entre un pays sous-développé et le nôtre sachant que le Pérou est loin d’être le pire.
            Si les familles étrangères tentent ainsi de réserver une éducation française à leurs enfants, c’est qu’ils n’ont pas de la France l’image d’un « pays sous-développé ».

            Ensuite, comment pouvez-vous stigmatiser ainsi une population ? Vous ne connaissez personne originaire du Maghreb qui travaille et élève ses enfants paisiblement ?
            Ouvrez un bottin, n’importe lequel, et vous trouverez des plombiers, électriciens, médecins, garagistes, etc… originaires d’Afrique du Nord. Comment pouvez-vous cataloguer pour leurs origines des gens aux parcours extrêmement divers ?
            Les Africains sont dégénérés, les juifs avares, les asiatiques sournois, les Américains obèses, les Brésiliens travestis,…
            Essayez donc de sortir de ces clichés grotesques.

            Vous avez au fond de vous même une rancoeur qui vous ronge comme une tumeur. Les maghrébins sont comme les autres: il y a des gens bien et des abrutis. Si vous n’êtes plus capable de les différencier je vous plains sincèrement.

          • euréka

            31/10/2014

            @ Jaurès en réponse à votre deuxième message.

            Vous lisez en diagonale. La seule chose qui vous interesse en parfait prototype de socialiste borné que vous êtes, c’est de pouvoir coincer quelqu’un et pouvoir jeter l’anathème sur lui.
            Vous êtes carrément sinistre. lol

          • quinctius cincinnatus

            01/11/2014

            à @ euréka

            @ Jaurès c’ est notre Honecker ! il n’ est pas celui qu’ il croit être

             » Wir sind das Volk ! « 

        • quinctius cincinnatus

          02/11/2014

          Y avez vous vécu , pour en si bien parler ? Mon expérience africaine ( Nord et Ouest ) m’ a appris une réalité : c’est la culture en particulier la  » structure culturelle sociale  » de ces pays qui font leur malheur et ils n’ ont pas été plus » heureux  » sous un régime socialiste que sous un régime  » islamiste  » ( par exemple ) … et c’ est bien pour cela que les hommes libres d’ Occident ne veulent ni de l ‘un ni de l’ autre … culpabilisez si vous le voulez mais pour vous seul !

          Répondre
    • Frédéric Bastiat

      31/10/2014

      2/3 UMP = Ardoise à Jospin= 35 h, CMU etc etc

      Répondre
    • miaou44

      31/10/2014

      François Mitterrand, en 2 septennats, a fait bondir en pleine période de forte croissance mondiale la dette française de plus de +700% !!!!

      DE 92,2 milliards en 1980, elle est passée à 664 milliards en 1995 = + 720 % !!!!
      Un record mondial !!!!!!!
      Et c’est sans compter, bien sûr, la dette « structurelle » qu’il a laissée : 2 millions de fonks en trop, retraite infinançable à 60 ans, subventions aux copains tous azimuts, assistanat ruineux

      Répondre
      • Jaures

        01/11/2014

        Soyez honnête et regardez l’évolution de la dette.
        La gauche et la droite ont alterné depuis 35 ans. La dette a-t-elle évolué plus favorablement quand la droite était au pouvoir ?

        Par ailleurs, les 2/3 des pays européens ont une dette supérieure aux 60% du PIB autorisés. La France est dans la moyenne: la Belgique, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, l’Irlande et le Portugal sont au dessus. L’Angleterre n’est qu’à 5 point (87% pour 92%) et son déficit s’aggrave.
        Bref, dire que la France a atteint des « records du monde » est faux (je rappelle les 220% du Japon !). La France est juste dans la moyenne européenne.
        Il n’y a pas de quoi se vanter, je l’admets, mais quand on voit certains pays très peu endettés en Europe (Estonie, Roumanie, Bulgarie), on se dit que le fait de n’être pas endetté n’est pas en soi synonyme de prospérité.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        03/11/2014

        l’ Argentine parmi les pays  » européens  » avait fait mieux encore , le leader inatteignable restant quand même le Zimbabwe !

        Répondre
  10. JEAN PN

    30/10/2014

     » La France, pays en perdition « . Et qu’ont fait Fillon et Sarkozy ?… Ils ont continué à ouvrir les portes de la France aux immigrés et se sont personnellement sucrés grâce à la mondialisation. Alors: A DEGAGER MESSIEURS !!!

    Répondre
  11. Gaulois 46

    30/10/2014

    En fait, le seul et unique problème grave c’est le changement de population conséquence de la perte de nos valeurs difficilement acquises durant deux millénaires, vous avez combattu le patriotisme, vous avez logiquement 30 millions d’êtres inférieurs et nuisibles qui s’installent, qui vous repoussent, qui détruisent le travail de vos pères et, soyez en convaincus vous en crèverez !
    Pour les petits-enfants, réfléchissez et agissez.

    Répondre
    • Marquais

      30/10/2014

      Il est vrai, noble gaulois que le mal étend son emprise sur un corps affaibli. Mais les causes sont déjà anciennes, très anciennes. Les coups de gourdin reçus par notre France sont séculaires, on peut citer…1789 ,1905 ,1936 ,1945,,1968,…. entre autres !
      Le malade a résisté longtemps mais son agonie n’est plus très loin !

      Répondre
      • Jaures

        30/10/2014

        Parce qu’avant 1789 il n’y a pas eu de guerres civiles, de conflits internationaux, de massacres ni de génocides ?
        LHistoire n’est-elle pas une accumulation de « coups de massue » assénés sur les peuples ?

        Et, finalement, n’est-ce pas depuis 50 ans que les coups sont de loin les moins rudes ?

        Répondre
  12. Serge-Jean P.Peur

    30/10/2014

    La scène se passe dans un bistrot de la périphérie lilloise,il n’y a pas bien longtemps. Entre un gus (plus « folle » que mec),esquinté,terrorisé et la perruque de travers:des gamins (devinez l’origine) lui lancent des pierres.Et même un mioche de pas plus de 12 ans se présente à la porte du troquet,menaçant,une pierre à la main.
    Les consommateurs présents n’en croient pas leurs yeux:ils vivent en direct une tranche de leur futur mais ,n’en doutez pas,c’est d’abord à eux qu’on demandera de faire preuve de tolérance.
    N’est-ce pas déjà le cas?

    Répondre
    • euréka

      31/10/2014

      Oui c’est triste et révoltant à la fois que des scènes pareilles soient de plus en plus fréquentes. Et que dire de la recrudescence des agressions au couteau
      ? Pas un jour sans qu’un Français ne se fasse trucider par ces vermines qui ne savent pas se tenir.
      Mais la racaille existe parce qu’on lui a offert le gîte et le couvert et qu’on a accueilli n’importe qui en se payant le luxe de ne pas choisir.
      Eh bien crevez maintenant.
      Parce qu’enfin quand on y réfléchit bien, pourquoi croyez-vous que dans les pays du Maghreb et du moyen orient les chefs de famille font des pieds et des mains pour inscrire leurs enfants dans des lycées français ? Ce sont ces familles là qu’il faut accepter sur notre sol, pas les dégénérés et les psychopathes qui finissent par croupir dans nos banlieues quand ce n’est pas en prison..
      Il y a vraiment de l’ordre à remettre dans cette république à la dérive.
      Et les premiers qui feront grève devront être débarqués, licenciés limogés, fonctionnaires ou pas.

      Répondre
  13. Anonyme

    30/10/2014

    Les fous dirigent-ils l’asile ? Le sapeur-pompier est-il le pyromane ?

    Répondre
  14. BRENUS

    29/10/2014

    L’apparatchik gauchiste de service a une fois de plus trouvé le moyen de tenter de nier des évidences énoncées par l’auteur, mais nous y sommes habitués. S’il voyait une « chance » vous piquer votre portefeuille dans le métro, il vous assurerait qu’au contraire la dite « chance » vous y place de l’argent. Ce serait risible si l’intention de nous emmerder n’était pas aussi clairement affichée. Quant aux ravis réels ou simulants qui posent naivement la question de ce qu’il y aurait de gênant à passer sous majorité muzz, il n’est pas difficile de leur répondre que de mettre des pommes pourries dans un panier de pommes saines, n’a jamais assainit les pourries mais a toujours pourrit les saines. Maintenant il est possible que certains souhaitent vivre dans un gros bordel africain régit par des caids a qui ils offriront en plus leurs femmes et leurs filles comme esclaves sexuelles. Il parait que les peine a jouir sont friands de ces pratiques.

    Répondre
    • Jaures

      30/10/2014

      Ce que vous appelez des évidences sont en fait des contre-vérités que vous vous forcez à croire parce qu’elles flattent vos préjugés et vos haines viscérales.

      Sauf à me démontrer que ce que j’oppose à ces assertions est faux. Merci de réfuter ce que j’écris avec références à l’appui.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        30/10/2014

        @ Jaurès nous apprend qu’ il y a donc des haines  » viscérales  » et puis les … autres qui sont sans doutes plus nobles, plus intellectuelles, donc plus  » légitimes  » car davantage « civilisées « , comme par exemple la haine de la Religion Catholique justement celle de Jaurès et du petit père Combe … moi, qui suis parpaillot, ce que j’ en dis …

        Répondre
        • Jaures

          30/10/2014

          Il y a, c’est juste, des haines viscérales, irrationnelles et d’autres qui se construisent intellectuellement.
          Mais les deux sont tout aussi inopérantes.

          Je n’ai rien de commun avec ceux qui voient un terroriste ou un délinquant dés qu’il croise quelqu’un d’un peu bronzé.
          Je ne suis pas croyant mais respecte la foi des autres. J’approuve les restaurations d’églises. J’assiste régulièrement à des concerts dans celle de ma ville.
          J’ai des amis catholiques bénévoles aux restos du coeur.

          Si l’ami Brenus est, comme moi, dans ces mêmes dispositions avec les musulmans, nous pouvons nous entendre.

          Répondre
          • euréka

            31/10/2014

            « Etre dans de bonnes dispositions avec les musulmans » eh bien non.
            Cela veut dire accepter l’islamisation du pays.
            Je n’ai pas dit « rampante » car l’islamisation est de plus en plus décomplexée et agressive.
            La preuve ? Nous devons nous battre contre les projets de construction de mosquées « grandioses »
            comme à Bordeaux avec ce traître de Juppé.

            L’islamisation de notre pays est le plus court chemin vers le sous-développement et le recul des libertés fondamentales.
            D’ailleurs les premiers à s’opposer à l’islamisation de la France sont les Maghrébo-Africains qui se disent de « culture musulmane » mais qui sont non pratiquants. Ce sont bien les seuls qui soient légitimes à rester en France.
            Pour les autres, les bigots : dehors et retour au bled car les bigots ne renonceront jamais à la loi coranique. Nous sommes en France , un pays où ne peuvent co-exister droit musulman et droit français.
            Nous faisons déjà des dérogations ici et à Mayotte. Chaque dérogation est du terrain perdu pour le droit français et source de guerres à venir. Pareil pour les « accomodements » avec le droit coutumier en Guyane et en Océanie.

          • quinctius cincinnatus

            31/10/2014

            à @ Euréka

            il est normal et  » profitable  » ( même pour les …  » métros  » ) de respecter les droits coutumiers [ des indigènes ] à la condition que soient respectés les droits démocratiques de la République qui protègent les personnes [ ce qui n’ est pas le cas de Mayotte : polygamie entre autre chose ]

    • quinctius cincinnatus

      30/10/2014

      l’ apparatchik duquel il est question ici ne croit qu’ à une idole : la poule aux oeufs d’ or !

      Répondre
  15. Oeildevraicon

    29/10/2014

    Monsieur LAMBERT.

    Sauf à avoir des œillères, être aveugle, de mauvaise foi ou les trois à la fois, on ne peut qu’abonder dans votre sens.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30/10/2014

      le tout n’ est pas » d’ abonder  » c’est d’avoir :

      – des idées novatrices ( et réalisables )

      – et le courage

      de S’ EXTRAIRE de TOUS CES CONSERVATISMES

      et c ‘est à quoi DEVRAIT s’ employer les  » 4 V²  »

      et les Français en sont loin

      Répondre
      • Oeildevraicon

        30/10/2014

        -Les idées novatrices…!
        -le courage…!
        Vous avez tout à fait raison Quinctius.

        Cependant si les français en sont loin, c’est bien parce qu’ils ne trouvent (pour la plus part d’entre eux) personne qui incarne ces valeurs.
        Alors par défaut, établir un constat qui soit le plus descriptif possible et le suriner est déjà pas si mal dans l’optique d’ouvrir les yeux, de ceux qui veulent bien les ouvrir.

        Heureux les aveugles, les muets et les sourds, car le royaume des cieux leurs est ouvert, en attendant ils vivent l’enfer sur terre .

        Répondre
        • Oeildevraicon

          31/10/2014

          Erratum: il faut lire seriner et non suriner (bien que l’envie m’en prenne quelques fois), vous l’aurez rectifié par vous même.

          Répondre
  16. Jaures

    29/10/2014

    Méthode connue: on balance à la va vite 10 approximations et autant de contre-vérités par phrase et on est sûr que personne n’aura le souffle pour répondre à tout.
    Rappelons simplement 2 ou 3 choses.

    Tout d’abord, oui, la France est en crise et personne ne le nie. Mais faire croire qu’elle serait un îlot de chaos entouré d’une mer paisible est un mensonge éhonté.
    Par exemple ce fantasme des diplômés qui s’installent en masse en Grande-Bretagne. La France a un peu moins de 1,5 millions de résidents à l’étranger. Il y a 3,5 millions de britanniques qui ont quitté leur île.
    Et la majorité des Français vivant à Londres ne sont ni entrepreneurs ni ingénieurs mais travaillent dans la restauration.
    En temps de crise, la main d’oeuvre est plus mobile et les transports modernes facilitent les échanges. Mais cela touche tous les pays d’Europe et les Français restent parmi les plus casaniers.

    Si des riches contribuables s’installent en Suisse ou au Luxembourg, c’est avant tout pour profiter du secret bancaire. D’ailleurs les Français ne représentent qu 10% des exilés fiscaux en Suisse. Les autres viennent des Etats-Unis et d’Europe. « Pour vivre heureux vivons cachés » est la devise des riches du monde entier.

    Le salaire brut moyen selon l’OCDE (2012) est de $3774 en Allemagne pour $3797 en France. On voit que les niveaux sont proches. Le salaire net d’un Allemand est sans doute plus élevé mais avec moins d’assurances sociales. Mais surtout, la pauvreté est plus élevée en Allemagne, au Royaume-Uni et en Belgique qu’en France (Eurostat).

    Bref, il est bien entendu impossible de rétablir la vérité quand tant de mensonges sont assénés en si peu de lignes. La France est en crise, certes, comme toute la planète. Les pays qui s’en tirent sont les paradis fiscaux et les producteurs de matières premières enviées. Notre taux de chômage est élevé mais ceux qui en affichent un plus flatteur ont soit une démographie en berne, soit des contrats bidons (1 euro job, contrats 0 heure,…) ou même les deux.
    Et les pays que les libéraux nous donnaient en exemple (Irlande, Espagne,…) avant la crise ont eu besoin d’un sérieux coup de main financier des Etats décriés pour s’en tirer, et non sans dégâts.

    Répondre
    • japy

      30/10/2014

      Mais alors tout va bien Jaurès! Vous vivez vraiment les yeux grands fermés. Vous verrez la différence quand Marine va arriver.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        30/10/2014

        si elle …. arrive , ce qui n’ en prend pas vraiment le chemin ! et vive le li-bé-ra-lis-me ! tout le reste n’ étant que contraintes étatiques y compris au …F.N. et au mieux  » empiriques  » et donc forcément … napoléoniennes !

        Répondre
      • Jaures

        30/10/2014

        Vous êtes pour le retour de la retraite à 60 ans, l’augmentation générale des salaires, le dégel du point d’indice des fonctionnaires, les nationalisations, l’augmentation des pensions retraites, le salaire parental,…??
        Est-ce ce que demande C.Lambert ?

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)