La France privée de repères

Posté le 25 juin , 2019, 10:06
6 mins

Fallait-il commenter la déclaration de politique générale d’Édouard Philippe ?
Ce n’est pas certain, et je ne l’ai pas fait.

Elle était nulle et néfaste, comme tout ce que fait le gouvernement français depuis que Macron a été élu.

Et ce qu’elle contenait montrait que le naufrage de la France, qu’Édouard Philippe a pour charge de mener à bien, allait se poursuivre.

On y trouvait beaucoup de dépenses supplémentaires et quasiment aucune recette de plus, ce qui signifie que l’endettement du pays va s’accentuer.
On n’y trouvait aucune mesure à même de permettre un retour à la croissance et une effective baisse du chômage et de la pauvreté.

On y trouvait, par contre, des mesures censées lutter contre le réchauffement climatique anthropique qui n’existe pas (mais il ne faut surtout pas le dire en France, car cela contredit la vérité officielle), et une lutte affirmée contre le plastique (nul ne sait encore si Macron et Philippe vont vaincre le plastique, mais le combat est engagé).

On y trouvait une volonté d’ouvrir la procréation médicalement assistée aux couples homosexuels – signe que Macron et Philippe sont bien à gauche et entendent continuer la dissolution des valeurs qui ont permis à la civilisation occidentale d’être ce qu’elle est.

Cela va constituer un nouveau coup porté à la famille, permettre la dissémination de livres de classe, où il sera dit que Paul a deux papas et que Françoise a deux mamans, et achever de transformer l’enfant en objet de consommation.

Comme si tout cela ne suffisait pas, des dirigeants de mouvements islamistes viennent en visite en France, où ils sont reçus comme s’ils étaient en pays conquis.

Macron et Philippe se sentent les mains libres.

Ils ont écrasé la révolte des gilets jaunes qui ont été reconduits à leur statut de plèbe méprisée par la France d’en haut.

Les services de police disent qu’il n’y a eu aucune violence policière.
La bourgeoisie est satisfaite que Macron et Philippe aient rétabli l’ordre à coups de schlague. Elle est prête à tout accepter tant que l’ordre régnera.
Tous les partis politiques qui ne sont pas La République en Marche sont en ruines, sauf le Rassemblement national, qui reste traité en pestiféré.

Les élections municipales approchant, les maires sont sommés de choisir leur camp s’ils ne veulent être écrasés.

La France n’est pas encore en situation de parti unique, mais elle n’en est pas loin : il existe un parti qui est le parti gagnant et un autre parti qui est censé se trouver cloué pour toujours sur le banc d’infamie.
Il est question, ici ou là, de l’union des droites, mais on peut douter que cette union voie le jour, et dès lors que Macron, homme de gauche, se trouve qualifié sans cesse et presque partout d’homme de droite, on voit qu’il y a beaucoup de travail à faire pour que des définitions politiques dignes de ce nom se mettent en place.

Les grands médias ne contribuent vraiment pas à clarifier quoi que ce soit.
Par conséquent, je ne serais vraiment pas surpris si, en 2022, toutes les couvertures des magazines s’ornaient du visage triomphant d’Emmanuel Macron, comme en 2017.

On me dira que je suis pessimiste, je sais.

On me le dit sans cesse depuis des années, et pourtant, hélas, quasiment tout ce que j’avais prévu se passe comme je l’avais prévu.

Dans un livre publié il y a cinq ans, je parlais du triomphe de l’imposture. Je ne puis m’empêcher de penser que nous sommes dans ce triomphe.

Je parlais de l’hégémonie d’une pensée unique qui n’est pas une pensée, mais un ramassis de mots indigents. Nous sommes dans cette hégémonie.

J’évoquais la défaite de la connaissance que Jean-François Revel avait évoquée dans «La connaissance inutile». Nous sommes dans cette défaite.

Je disais que la France se dirigeait vers l’anomie : la disparition de tous les repères qui permettent à une société de fonctionner. La France est dans l’anomie. Il y reste des gens qui ont des repères, mais ils sont minoritaires et semblent destinés à le rester.

Ce qui monte en puissance n’est pas une explosion, mais un processus d’implosion. Une caste règne, minoritaire, arrogante. Une bourgeoisie veut l’ordre, seulement l’ordre, quitte à glisser vers le crépuscule. Une plèbe méprisée, amère, macère dans son désespoir. Et l’islam attend son heure.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

8 Commentaires sur : La France privée de repères

  1. quinctius cincinnatus

    28 juin 2019

    Devant le Congrès Américain

    Rex Tillerson ancien secrétaire d’ Etat ( Ministre des Affaires Etrangères ) de Donald Trump accuse le gendre de celui ci, Jared Kushner *** , d’ avoir pratiqué une diplomatie parallèle et accuse Donald Trump de lui avoir demandé de faire des ” choses illégales ”

    *** décidément que ce soit aux States, en Argentine ou en France porter ce nom sent la … combine

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    27 juin 2019

    ” une guerre contre l’ Iran ne durerait pas très longtemps ” claironne Donald Trump le fanfaron de l’ immobilier qui n’ a jamais porté les armes

    sans doute un peu plus longtemps que celle d’ Afghanistan ou tenez avec les résultats vietnamiens

    moi je fais confiance à Donald

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    26 juin 2019

    ” les Etats – Unis infligent de nouvelles sanctions à l’ Iran ”

    ” Le lapsus de Donald Trump , qui a confondu lundi l’ actuel Guide Suprême iranien, Ali Khamenei, avec son défunt prédécesseur , l’ ayatollah Khomeyni, dénote SON AMATEURISME. L’ hôte de la Maison Blanche est un homme seul, secondé par un entourage médiocre, se méfiant de l’ Administration fédérale et sans véritable relais au Congrès. De nombreux témoignages montrent qu’ il porte peu d’ attention aux dossiers, se fiant à son ” instinct ” et à quelques proches qui l’ orientent, et parfois le canalisent. … Ses prises de position décousues sur l’ Iran doivent s’ apprécier à cette aune. Il veut apparaître comme un homme fort mais refuse le rôle de gendarme du Monde . Il sait que son ” opinion ” ne veut pas d’ une NOUVELLE GUERRE … ”

    entrée en matière de l’ éditorial de Jean – Christophe Ploquin dans … ” La Croix ”

    et dire qu’ il y a chez les lecteurs des ” 4 Vérités ” ( hebdomadaire libéral et chrétien ) des gens qui adhèrent aux élucubrations coléreuses et fanatiques d’ un tel type et de ses relais Millière et Evelyne

    Répondre
    • BRENUS

      1 juillet 2019

      L’opinion du “journaliste” de la Croix, journal gaucho-islamiste-faussement catho , ça c’est du lourd. Un peu comme leurs copains de “Témoignage chrétien”, ces ordures qui insultaient l’armée française durant la guerre d’Algérie.Il n’y a que les haineux anti occident qui approuvent les élucubrations d’un Ploquin, prêt à vendre sa mère pour complaire à l’orientation anti-Trump française. Mais, normal que cela plaise au “sarrazin” de service grand amateur de citations laborieusement cherchées sur wikipédia, pour “faire genre” comme on dit en Afrique.
      Concernant les éventuels actes de guerre contre l’Iran, qui peut croire que les US enverront des troupes au sol en cas de conflit : un déluge de missiles bien placés aux endroits stratégiques pour paralyser le pays et ils n’auront plus qu’à attendre que le fruit tombe tout seul. Les expériences de guerre au sol précédentes ne seront pas renouvelées, mais “l’arrosage” de tomahawks surement.

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    26 juin 2019

    à @ Guy Millière

    ” pour vaincre la peur, fait ce que tu redoutes ”

    ( Sequichie Comingdeer )

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    26 juin 2019

    un ” nom de lettre ” tout trouvé pour Guy Millière : ” Cassandre ”

    son apport intellectuel à un Monde meilleur est incontestable

    Répondre
  6. KAVULOMKAVULOS

    26 juin 2019

    Aucun pessimisme dans cet article. Seulement de la lucidité, hélas.

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    25 juin 2019

    important et nécessaire :

    il ne l’ a pas fait et par conséquence je ne sais que penser !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)