La France sous une dictature soviétique

La France sous une dictature soviétique

Notre pauvre pays est bien sous une dictature de type soviétique. Tout y est :

– Élections réservées à la nomenklatura (que représentent l’UMP et le PS, seuls partis disposant des moyens financiers et médiatiques), profitant de la règle majoritaire qu’elle a instituée pour faire élire ses candidats godillots,

– Élus par défaut n’appliquant jamais leur programme électoral, sauf les projets sur lesquels ils sont très discrets au cours de leurs campagnes électorales,

– Médias aux ordres de la pensée unique politiquement correcte et relayant en boucle des informations biaisées et des mensonges d’État diffusés via l’AFP, sans compter les événements passés sous silence,

– Aucune consultation de la population, ni même de débat, y compris sur des projets remettant en cause notre civilisation et pour lesquels il est de notoriété publique qu’il n’y a pas de consensus,

– Destruction systématique, avec l’aide des médias audiovisuels et d’une bonne partie de la presse écrite, de tout ce qui peut gêner nos « élus » : Racines, Esprit critique, Famille, Histoire que l’on déforme d’une manière éhontée et pour laquelle il est politiquement correct de se repentir,

– Changement de population par une immigration débridée et subventionnée en vue de s’assurer des électeurs au détriment de l’avenir de notre civilisation et de nos valeurs…

Mais l’URSS n’a pas eu de changement de population, et la Russie a gardé sa civilisation. Elle a des chances de se refaire.

S’il n’y a pas un réveil important de la majorité silencieuse face à ces destructions systématiques probablement en vue d’instituer un gouvernement mondial ré­gnant sur des moutons, je suis très pessimiste pour notre pays.

Déjà, plus d’un million de manifestants venus à leurs frais et dans le froid de tous les coins de France sont traités comme un non-événement par nos « é­lus », nos médias audiovisuels et la plupart de la presse écrite (bravo au Figaro qui fait exception). Seul Internet donne de vraies informations qu’on ne voit ni n’entend jamais dans les diffusions officielles.

Hervé de Gromard

Partager cette publication

Comments (11)

  • Fucius Répondre

    @dudule
    La solution n’est pas de renverser l’oligarchie actuelle au profit d’une autre, ni d’une dictature.

    La solution est la démocratie directe: Écoutez Yvan Blot « Le pouvoir irresponsable » sur dailymotion.

    Quelques lignes de plus dans notre Constitution, instituant le référendum d’initiative populaire sous 3 formes: Législatif; véto de loi adoptée par les représentants; et destitution d’un responsable élu.

    J’ajouterai que ce contrôle populaire de la représentation n’est possible que si la religion dominante est chrétienne.
    En effet c’est le seul moyen de disjoindre les autorités régalienne et morale (au sens chrétien de ce terme), ce qui est le seul moyen de dégager un société civile.

    La société civile est un concept chrétien et libéral (c’est la même chose) , selon lequel l’action collective peut et doit être essentiellement spontanée et non contrôlée centralement, à condition de respecter formellement le magistère moral (autorité religieuse) et strictement la loi (autorité régalienne).

    Est-il besoin de souligner que le socialisme extermine la société civile ? Par la loi, par l’impôt (pour priver la société civile des moyens d’agir), par des offres de services « gratuites » que le peuple pillé par l’impôt est bien obligé de « choisir »…

    11/02/2013 à 3 h 45 min
  • Dudule Répondre

    Beaucoup de beaux discours, mais quand va-ont venger les 36 personnes qui se suicides chaque jour en France, les chômeurs qui meurent de fain et surtout leurs enfants, les ouvriers qui dorment dans la voiture car ils ne peuvent pas payer un loyer et tous ceux qui dorment dans la rue, ceux qui meurent parce qu’ils ne peuvent pas se payer le médecin………..blablabla;;;;blablabla;;;;;blablabla…… Y a-il un sîte pour monter une armée du peuple et agir au lieu des bla…bla…bla…

    08/02/2013 à 17 h 22 min
  • Dagmar Répondre

    « déjà, plus d’un million de manifestants venus à leurs frais et dans le froid de tous les coins de France sont traités comme un non-événement par nos « é­lus  »

    Eh oui, la génocide Vendéene aussi est traitée comme non événement. Les terroristes savent faire, avec une prise de pouvoir à tous les niveau politique et sans aucune opposition, pourquoi se fatiguer de consulter les gens? Au contraire il faut faire vite. Leurs but? Destruction totale de la France.

    07/02/2013 à 13 h 42 min
  • dagmar Répondre

    erreur,
    in ne s’agit pas de dictature soviétique mais d’une terreur d’origine de toute les terreurs qui suivaient, a savoir la terreur jacobins. Il ne faut pas de décharger sur URSS, c’est bien la France la mère de toutes les terreurs. Lénine étudiait les archives de Vendée pour bien faire
    Les robespieristes reviennent à charge avec un rouleau compresseur, vu qu’ils ont été élus par le « peuple »
    Dagmar

    07/02/2013 à 13 h 32 min
  • SYBARITE HECTOR Répondre

    Le Socialisme est une doctrine et une idéologie strictement incompatible avec la notion de République!

    07/02/2013 à 10 h 39 min
    • Lach Répondre

      vous plaisantez, Hector, le régime républicain français contient, par essence, la terreur, le despotisme, la dictature. Le socialisme a pris exemple sur le régime républicain français pour s’alimenter : demandez aux révolutionnaires russes, aux intellectuels marxistes et aux francs-maçons du Grand-Orient (de France) …

      07/02/2013 à 15 h 27 min
  • Philippe Lemaire Répondre

    Ce n’est pas seulement la France qui est une sorte de dictature soviétique molle, mais l’europe toute entière , l’europe de bruxelles, avec son politiquement correct et ses interdits de toutes sortes.

    07/02/2013 à 10 h 21 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Bokou, moi y en a aussi beaucoup rire de vore commentaire!

    07/02/2013 à 10 h 07 min
  • Bokou Répondre

    Ah ! merci de me faire autant rire ! Tout particulièrement au commentaire précédent – et à ceux qui vont suivre.

    07/02/2013 à 1 h 42 min
    • Jean-Pierre Répondre

      tiens! encore un ponctionnaire planqué parasite profiteur de ce système soviétique et qui se dit « pourvou qué ça doure bokou ».

      07/02/2013 à 12 h 14 min
  • Jean-Pierre Répondre

    Et c’est le gd de gaulle avec le déserteur thorez qui venait de passer 10 ans chez son idôle staline qui ont jeté les bases de notre système soviétique en 46 ds un pays déjà bien gangrené par l’étatisme jacobin ou colbertiste.

    06/02/2013 à 19 h 27 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: