La gauche favorable aux assassins

Posté le 17 avril , 2019, 4:13
5 mins

Le cas Cesare Battisti en apporte la preuve. Il mérite d’être conté.

Cet Italien braqueur de banques, individu de la pire espèce, a assassiné en Italie 4 personnes. Recherché par la justice italienne, il eut, pour lui échapper, une idée géniale. Il se proclama militant de gauche et joignant le geste à la parole, en 1977, il rejoignit un groupe terroriste : « Les Prolétaires armés pour le communisme » et il se réfugia en France. La gauche, politiciens et journalistes, l’accueillit les bras ouverts et lui assura avec toute sa considération un refuge politique hors norme.

Qu’il ait assassiné 4 Italiens, c’est sans doute regrettable, mais c’était des hommes de droite, des fascistes. Un tueur de fascistes, ce n’est pas tous les jours qu’on a l’honneur d’en recevoir. Alors mobilisation générale pour l’accueillir. Mitterrand lui-même prend la tête de la vaste assemblée gauchiste des protecteurs du criminel. En 1985, Mitterrand président de la République, avait fait savoir clairement qu’il n’extraderait pas les terroristes de gauche réclamés par Rome !

Confortablement installé en France, Battisti, pour s’occuper, se mit à écrire des romans policiers. Aussitôt, à gauche, c’est l’admiration. Politiciens et presse de gauche (« Libération », « Le Monde » …) saluent, émerveillés, ses romans et dressent de l’assassin des portraits plus que flatteurs. On l’invite au salon du livre. En proie à un véritable délire, la presse de gauche s’efforce de diffuser les arguments du « comité de soutien à Battisti ». La municipalité parisienne de gauche fait de l’assassin un « citoyen d’honneur » de la capitale – je dis bien citoyen d’honneur ! François Hollande applaudit à cette décision qui, dit-il, honore la ville de Paris. En juin 2004, une soirée de soutien à l’assassin se déroule au Théâtre de l’Œuvre. Les ténors littéraires gauchistes se mobilisent : Bernard-Henri Lévy, Vidal-Naquet … Battisti est invité à France-Culture. La chaîne diffuse début 2004 un documentaire à la gloire du héros (sic). Pour « Le Monde » et « L’Humanité », Battisti incarne le droit !

En Italie, on est stupéfait par la politique française de sanctification d’un criminel dès lors qu’il est de gauche.

Mais, patatras, voici qu’un beau matin, tout récemment, le nommé Battisti déclara qu’il était bel et bien l’auteur des assassinats pour lesquels il était recherché par la justice italienne, que c’était bien lui qui avait tué un gardien de prison, un policier, un boucher et un bijoutier qui n’étaient nullement des fascistes. Et d’ajouter que tous ceux de gauche qui l’avaient soutenu, accueilli, protégé et chanté ses louanges n’étaient que des imbéciles.

Cette singulière affaire à peine croyable, mais vraie, est significative. Elle apporte la preuve que la gauche, fidèle à son idéologie, n’hésite pas à commettre les pires des turpitudes, allant jusqu’à protéger un assassin, le célébrant comme « défenseur de la justice et de la liberté » (sic).

Comment alors faire confiance à des gens qui se trompent ou qui cherchent à tromper à ce degré-là ?

Conclusion pratique : s’il vous arrive d’assassiner quelques personnes, comme l’a fait Battisti – ce que je ne vous conseille pas, mais on ne sait jamais … – dites aussitôt que les assassinés étaient des fascistes. Ajoutez que vous votez à gauche depuis votre naissance. Alors, vous ne risquez plus rien. Sans doute même serez-vous sanctifié par le saint-père de la gauche, BHL, entouré de ses cardinaux. Vous écrirez des polars, que les libraires avec beaucoup de déférence, vous inviteront à signer, même s’ils sont illisibles, vous assurant qu’ils finiront bien par trouver des crétins pour les acheter.

ARTICLE PRÉCÉDENT

Retraite dorée

ARTICLE SUIVANT

Europe et immigration

18 Commentaires sur : La gauche favorable aux assassins

  1. Dissident

    21 avril 2019

    Pour combattre la mémoire courte …
    Premiers signataires :

    Michel ABBAX (écrivain).
    Michel ABESCAT (journaliste).
    AdN (Association pour la Démocratie à Nice).
    Mouloud AKKOUCHE (écrivain).
    Daniel ALCOBA (écrivain, Argentine).
    Martine ALCORTA (conseillère municipale, Bègles, PCF, universitaire).
    Lysiane ALEZARD (conseillère régionale Ile de France, PCF).
    Patrice ALLAIN (maître de conférence, Université de Nantes).
    Jean-Claude AMARA (porte-parole de “Droits Devant !!”).
    Claude AMOZ (écrivain).
    Jean-Philippe ANDRAKA (producteur).
    Didier ANDREAU (CGT, président de Colères du Présent).
    Jean-Pierre ANDREVON (écrivain).
    Monique ANTELME (éditrice).
    Georges Jean ARNAUD (écrivain).
    Gérard ASCHIERI (secrétaire général de la FSU).
    Hubert ARTUS (journaliste).
    Ariane ASCARIDE (comédienne).
    Gilles ASCARIDE (écrivain).
    Olivier ASSAYAS (cinéaste).
    ATTAC-France.
    Marie-Caroline AUBERT (journaliste).
    Dominique AUBOIRE (peintre).
    Jacques AUDIARD (cinéaste).
    Jean AUDOUZE (directeur de recherches CNRS, Institut d’Astrophysique de Paris).
    Danièle AUROI (conseillère municipale de Clermont-Ferrand, Les Verts).
    Clémentine AUTAIN (adjointe au maire de Paris, apparentée PCF).
    AYERDHAL (écrivain).
    Geneviève AZAM (universitaire, Toulouse 2).
    Nicole AZZARO (conseillère de Paris, Les Verts).
    Edouard BAER (comédien, réalisateur).
    Jean-Pierre BACRI (cinéaste, comédien).
    Sophie BAJARD (éditrice).
    Luc BARANGER (écrivain, Montréal, Québec).
    Jacques BARBERI (écrivain).
    Patrick BARD (photographe, écrivain).
    Corine BARLIS (conseillère de Paris, PS).
    Pierre BAROUH (auteur compositeur interprète).
    Lambert BARTHÉLÉMY (Université Montpellier 3).
    Annie BARRIÈRE (écrivain).
    Patrick BAUDRY (sociologue).
    Denis BAUPIN (adjoint au Maire de Paris, Les Verts).
    Francine BAVAY (vice-présidente du Conseil régional d’Ile de France, Les Verts).
    Guy BEDOS (comédien).
    Jean-Pierre BEL (sénateur de l’Ariège, PS).
    Claire BELMAS (enseignante, écrivain).
    Tarek BEN HIBA (conseiller régional, Alternative Citoyenne).
    Julia BENECH (écrivain).
    Jean-Luc BENNAHMIAS (député européen, Les Verts).
    Daniel BENSAÏD (philosophe, écrivain).
    Christian BÉRARD (producteur).
    Violaine BEROT (écrivain).
    Pierre BERNASCONI, (conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, PCF).
    Marc BERTHOD (président du Conseil fédéral du Parti socialiste du Rhône).
    Olivier BESANCENOT (LCR).
    Patrice BESSAC (conseiller régional d’Ile de France, PCF).
    Philippe BESSON (écrivain).
    Jean-Luc BÉZIAT (professeur à la Faculté de Médecine de Lyon).
    Laurence BIBERFELD (écrivain).
    Enki BILAL (dessinateur).
    Alexandre BILOUS (journaliste).
    René-Marc BINI (compositeur).
    Henri-Frédéric BLANC (écrivain).
    Marie-Christine BLANDIN (sénatrice du Nord, Les Verts).
    Danielle BLEITRACH (universitaire, sociologue).
    Jacques BONNAFFÉ (comédien).
    Frédéric BONNAUD (journaliste).
    Pierre BORDAGE (écrivain).
    Jean-Louis BORIE (avocat).
    Marie BORREL (écrivain).
    Didier BOULAUD (sénateur de la Nièvre, PS).
    Pierre BOULEZ (compositeur, chef d’orchestre).
    Nicole BORVO (sénatrice de Paris, présidente du Groupe communiste.
    républicain et citoyen).
    Brigitte BOUCHER (comédienne).
    Jacques BOUDET (comédien).
    Michel BOUJUT (critique de cinéma).
    Pierre BOULDOIRE (maire de Frontignan, PS).
    Magali BOUMAZA (enseignante-chercheuse en sciences politiques).
    Jérôme BOURDELLON (musicien).
    Michel BOUTANT (président du Conseil général de la Charente, PS).
    Jacques BOUTAULT (maire du 2e ardt de Paris, Les Verts).
    José BOVÉ.
    Jean BRAFMAN (conseiller régional d’Ile de France, PCF).
    Patrick BRAOUEZEC (maire de Saint-Denis, PCF).
    Achille BRAQUELAIRE (enseignant-chercheur, Université Bordeaux 1).
    Jacques BRAVO (maire du 9e ardt de Paris, PS).
    Robert BRET (sénateur des Bouches-du-Rhône, PCF).
    Alain BRON (écrivain).
    Colombe BROSSEL (conseillère de Paris, PS).
    Luc BRUN (professeur d’Université Caen).
    Jacques BULLOT (chercheur CNRS retraité, écrivain).
    Yves BULTEAU (écrivain).
    Laurent BUREAU (adjoint au maire du 2ardt de Paris, PS).
    Olivier CADIOT (écrivain).
    Michel CAHEN (chercheur CNRS).
    Angel de la CALLE HERNANDEZ (dessinateur, Espagne).
    Catherine CANDELIER (conseillère régionale d’Ile de France, Les Verts).
    Jean-Michel CARRÉ (cinéaste).
    Philippe CARRESE (écrivain).
    Dominique CARLIER (journaliste).
    Dominique CARTON (photographe).
    Shaïne CASSIM (écrivain).
    Nathalie CASTAGNÉ (écrivain, traductrice).
    Pierre CASTAGNOU (maire du 14ème ardt de Paris, PS).
    Eva CASTRO (comédienne) ; Philippe CAZA (dessinateur).
    Erdal CELIK (plasticien).
    Julien CENDRES (écrivain).
    Laurent CHABAS (conseiller du 9e ardt de Paris, PS).
    Claude CHABROL (cinéaste).
    Gilbert CHABROUX (sénateur du Rhône, PS).
    Nicole CHAMPENOIS (chorégraphe, chanteuse).
    Sabrina CHAMPENOIS (journaliste).
    Patrice CHÉREAU (cinéaste).
    Isabelle CHEMIN (rédactrice, écrivain).
    Guillaume CHÉREL (écrivain).
    Michel CHEVRON (écrivain).
    CHRAZ (comédien).
    Delphine CINGAL (maître de conférences Université Paris II).
    Laurent CIRADE (musicien).
    Yves COCHET (ancien ministre, député de Paris, Les Verts).
    Sylvie COHEN (écrivain).
    Pierre COHEN-SADRIA (sociologue).
    Patrice COHEN-SEAT (conseiller du 9ème ardt de Paris, PCF).
    Daniel COHN-BENDIT (député européen, Les Verts).
    Yves CONTASSOT (adjoint au maire de Paris, Les Verts).
    Jean CONTRUCCI (écrivain).
    Yves COQUELLE (sénateur du Pas-de-Calais, PCF).
    Philippe CORCUFF (sociologue, journaliste).
    La CORDE RAIDE (musiciens).
    Ruben CORREA (écrivain, Argentine).
    COSTA-GAVRAS (cinéaste).
    Thierry COTE (biologiste) ; Philippe COURTIN (réalisateur).
    Thierry CRIFO (écrivain).
    Paul CRESP (historien) ; Alejo CUERVO RIEGER, (éditeur, Espagne).
    Danièle D’ANTONI (agent artistique).
    Didier DAENINCKX (écrivain).
    Claude DARGENT (conseiller de Paris, PS).
    Maurice DAYAN (professeur émérite en sciences humaines cliniques, Université Paris VII).
    Lud DALL’ARMELLINA (enseignant-chercheur, Université de Paris VIII).
    Zakya DAOUD (journaliste, écrivain).
    Annie DAVID (sénatrice de l’Isère, PCF).
    Liliane DAYOT (conseillère régionale d’Ile de France, Les Verts).
    Jacques DAGUENET (conseiller de Paris, PCF).
    Erri DE LUCA (écrivain).
    Alice DEBORD (écrivain).
    Géraldine DEBUS (conseillère municipale, PS).
    Isa DEDEAU (écrivain).
    Régine DEFORGES (écrivain).
    Benoît DELÉPINE (animateur télévision).
    Emilie DELEUZE (cinéaste).
    Jean-Paul DELFINO (écrivain).
    Michelle DEMESSINE (sénatrice du Nord, PCF).
    Myriam DESAINTE-CATHERINE (professeur des Universités en informatique, Bordeaux 1).
    Richard DESJARDINS (chanteur, Montréal, Québec).
    Pascal DESSAINT (écrivain).
    Philippe DI FOLCO (journaliste, écrivain, chercheur).
    Anne DOAT (comédienne).
    Bernard DOMPNIER (professeur à l’Université Clermont 2).
    Roger DOSSE (magistrat).
    Olivier DOUBRE (journaliste).
    Olivier DOUYERE (scénariste, écrivain).
    Julien DRAY (porte-parole du PS).
    Michel DREYFUS-SCHMIDT (sénateur de Belfort, PS).
    DROITS DEVANT ! (association).
    Pierre DUBA (auteur de bande dessinée).
    Olivier DUCASTEL (cinéaste).
    Anny DUPEREY (comédienne).
    Martine DURLACH (adjointe au maire de Paris, PCF).
    Dominique DUSSART (adjointe au maire du 2eme ardt de Paris, Les Verts).
    Dominique DUSSIDOUR (écrivain).
    René DUTREY (conseiller de Paris, Les Verts).
    Patrice DUVIC (écrivain, éditeur).
    Marie-Florence EHRET (écrivain).
    Christian ELOY (compositeur, professeur au Conservatoire National de Région, Bordeaux).
    Annie ERNAUX (écrivain).
    Jean-Louis ESCARFAILLE (éditeur).
    Jean-Pierre ESPÉRET (porte-parole des Verts, Réunion).
    José ESPINOSA (conseiller de Paris, PCF).
    Bernard ETIENNE (médecin psychiatre).
    Aude EVIN (conseillère régionale, PS).
    Jean-Baptiste EYRAUD (porte-parole de l’association Droit au Logement).
    Sylvie EXERTIER (responsable du service social, ville de Paris).
    Cédric FABRE (écrivain).
    Bernard FARCY (comédien).
    Frédéric FAJARDIE (écrivain).
    Henri FARRENY (professeur des universités).
    FASTI (Fédération des Associations des Solidarités avec les Travailleurs Immigrés).
    FAUJOUR (dessinateur).
    Janine FAURE (éditrice).
    Eric FAYET (journaliste).
    Roger FAYET (maire de Ceilloux, PS).
    Anouk FERJAC (comédienne).
    Denis FERNANDEZ RECATALA (écrivain).
    Christine FERNIOT (journaliste).
    Jean FERRAT (chanteur).
    Mireille FERRI (vice-présidente du Conseil régional d’Ile de France, Les Verts).
    Arlette FÉTAT (écrivain).
    Bruno FIALHO (conseiller du 18e ardt de Paris, PCF).
    Yassir FICHTALI (président de l’UNEF).
    Aurélie FILIPPETTI (écrivain).
    Guy FISCHER (sénateur du Rhône, PCF).
    Mijo FONTFREDE (journaliste).
    FRANCE-LIBERTÉS, Fondation Danielle Mitterrand.
    Suzanne FLON (comédienne).
    Sylviane FORESTIER (adjointe au maire du 19e ardt de Paris, PS).
    Thierry FOUCAUD (sénateur de Seine-Maritime, PCF).
    Georges FOVEAU (écrivain).
    Dan FRANCK (écrivain).
    FRAP (dessinateur de presse).
    Georges FRÊCHE (président de la région Languedoc-Roussillon, PS).
    Frédéric FREDJ (maire-adjoint du 4e ardt de Paris, PS).
    Yves FRÉMION (conseiller régional, Verts, Psdt du Conseil des Écrivains).
    Monseigneur Jacques GAILLOT (évêque de Parténia).
    FSU (Fédération Syndicale Unitaire).
    Yves GALIFRET (professeur, Université Pierre et Marie Curie).
    Pepe GALVEZ (journaliste, Espagne).
    Sylain GAREL (conseiller de Paris, Les Verts).
    Pacal GARNIER (écrivain, peintre).
    Pierre GATIGNON (conseiller de Paris, PS).
    Jean-Pierre GATTÉGNO (écrivain).
    Philippe GAUBERT (musicien).
    Michèle GAZIER (journaliste, écrivain).
    Mélina GAZSI (écrivain).
    Catherine GEGOUT (conseillère de Paris, PCF).
    Laurent GENEFORT (écrivain).
    Christophe GIARD (gynécologue-obstétricien, chef de service du centre hospitalier de Voiron).
    Marie-Hélène GIARD (directeur de recherche, INSERM).
    Martin GIARD (astrophysicien, directeur de recherche au CNRS, Toulouse).
    Bernard GIRAUDEAU (comédien).
    Jean-Pierre GIRAULT (conseiller régional d’Ile de France, Les Verts).
    Christian GIRIER (cinéaste).
    Patrice GOHIER (adjoint au maire du 13eme ardt de Paris, Les Verts).
    Francesc GONZALEZ-LEDESMA (avocat et romancier, Espagne); Viviane GOT (secrétaire générale du Théâtre National de Chaillot).
    Maurice GOUIRAN (écrivain).
    Robert GUÉDIGUIAN (cinéaste).
    Kheira GUENAOU (PS).
    William GUÉRAICHE (historien) ; François GUÉRIF (éditeur).
    Franck GUÉRIN (réalisateur).
    Sarah GUILBAUD (journaliste).
    Patricia GUILHOT (vice-présidente du Conseil Général du Puy-de-Dôme, PS).
    Daniel GUIRAUD (maire des Lilas, conseiller général de Seine-Saint-Denis, PS).
    Jean-Pierre GUIS (adjoint au maire du 12e ardt de Paris, PS).
    Dominique GRANGE (chanteuse).
    Sylvie GRANOTIER (comédienne, écrivain).
    Michel GRIMAUD (écrivain).
    Thierry GROENSTEEN (éditeur) ; Francine GUILLAUME (conseillère régionale d’Ile de France, Les Verts).
    Pierre GUILLON (maire de Billom et conseiller général Puy-de-Dôme, PS).
    ARTHUR H. (chanteur).
    Marion von HAGEN (éditrice, Allemagne).
    Carine HAHN (écrivain).
    Viviane HAMY (éditrice).
    Salim HATUBOU (écrivain).
    Sparkle HAYTER (écrivain, USA, Canada).
    Doug HEADLINE (cinéaste).
    Johan HELIOT (écrivain).
    Marcel HÉNAFF (professeur philosophie, Université de Californie, USA).
    Marion HENNEBERT (éditrice).
    Dominique HENRY-GAMBIER (directeur de recherche CNRS, Bordeaux).
    Anne-Marie HEUGAS (Sciences du Sport, Université Paris-Orsay, élue municipale, Les Verts).
    Jean-Philippe HEURTIN (professeur, Université de Nice).
    Jacques HIGELIN (chanteur).
    Jean HOIBIAN (pasteur).
    Joël HOUZET (adjoint au maire du 19e ardt de Paris, PCF).
    Jean-Paul HUCHON (président du Conseil régional d’Ile de France, PS).
    Bertrand JACOB (avocat).
    Albert JACQUARD (généticien).
    Hervé JAOUEN (écrivain).
    Rosita JAOUEN (conseillère régionale, PCF).
    Agnès JAOUI (cinéaste, comédienne).
    Frédéric JARDIN (cinéaste).
    Yves JAUMAIN (cabinet du maire de Frontignan).
    Philippe JUHEM (maitre de conférences en sciences politiques).
    JULIETTE (chanteuse).
    Jean KEHAYAN (journaliste, écrivain).
    Nina KEHAYAN (écrivain enseignante).
    Thierry KELLER (journaliste).
    Nabila KERAMANE (porte-parole des Verts Ile de France).
    Michèle KERHOAS (comédienne).
    Edgar KIGANGA (avocat) ; Pénélope KOMITES (adjointe au maire de Paris, Les Verts).
    Alain KRIVINE (LCR).
    Nicolas de LA CASINIÈRE (journaliste).
    Jean-Marie LACLAVETINE (écrivain).
    Thomas LACOSTE (éditeur).
    Annie LAHMER (directrice de cabinet, mairie du 2e ardt de Paris).
    Alain LANCE (directeur de la Maison des Écrivains).
    Michèle LANCINA (éditrice).
    Léo LAMARCHE (écrivain).
    Gilles LARHER (journaliste).
    Susana LASTRETO (metteur en scène, écrivain).
    Jose LATOUR (écrivain, Cuba).
    Charles-Henri LAVIELLE (éditeur).
    Pierre LEBEDEL (journaliste).
    LCR.
    Claudy LEBRETON, (président du Conseil général des Côtes d’Armor (PS) et de l’Association des départements de France).
    Gérard LECAS (écrivain).
    Henri LECLERC (avocat, président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme).
    Alexandre LE COEUR (conseiller municipal, Montreuil).
    Hervé LE CORRE (enseignant, écrivain).
    Gérard LEFORT (journaliste).
    Marc LE GLATIN (directeur de théâtre).
    Jacques LEGLOU (producteur).
    Benjamin LEGRAND(écrivain et scénariste).
    Gilles LEMAIRE (secrétaire national des Verts).
    Annick LEPETIT (députée et conseillère de Paris, porte-parole du PS).
    Jean-François LEPETIT (producteur).
    Sylvie LE POULICHET (professeur en sciences humaines cliniques, Université Paris 7).
    Jean-Michel LERAY (comédien).
    Jérôme LEROY (écrivain).
    Michèle LESBRE (écrivain).
    Luc LE VAILLANT (journaliste).
    Bruno LEYDET (écrivain).
    Alain LEYGONIE (écrivain).
    Alain LHOSTIS (adjoint au Maire de Paris, PCF).
    LIGUE DES DROITS DE L’HOMME.
    Hélène LIPIETZ (conseillère régionale d’Ile de France, Les Verts).
    LIO (chanteuse).
    Serge LIVROZET (écrivain).
    LOLA LAFON (chanteuse).
    Justine LÉVY (écrivain).
    Gwenaëlle LENOIR (journaliste).
    Emmanuel LOI (écrivain).
    Dominique LOMBARDI (écrivain).
    Henri LOPEZ (écrivain).
    Véronique LOPEZ (journaliste).
    Joëlle LOSFELD (éditrice).
    Virginie LOU (écrivain).
    Michèle LOUP (conseillère régionale d’Ile de France, Les Verts).
    Hélène LUC (sénatrice du Val-de-Marne, PCF).
    Jean-Luc LUCIANI (écrivain).
    Lorenzo LUNAR (écrivain, Cuba).
    Gilles LUNEAU (journaliste, écrivain).
    Jean MAILLAND (écrivain, parolier).
    Jean-Claude MAIRAL (conseiller régional Auvergne, PCF).
    Sylvie MAISONNET (conseillère générale du Puy-de-Dôme, PS).
    Henri MALBERG (responsable Commission Justice du PCF).
    Noël MAMÈRE (député, Les Verts).
    André MANDOUZE (universitaire, écrivain).
    Pierre MANSAT (adjoint au maire de Paris, PCF).
    Dominique MANOTTI (écrivain).
    Hervé MANTELET (secrétaire régional des Verts Auvergne).
    Alain MARCHAND (professeur de sciences politiques, Université de Montpellier).
    Bernard MARIS (professeur des universités, écrivain).
    Gérard MARO (directeur du Théâtre de l’Oeuvre, Paris).
    Laure MARSAC (comédienne).
    Daniel MARTIN (journaliste).
    Gilles MARTIN-CHAUFFIER (journaliste).
    Jacques MARTINEAU (cinéaste).
    Michel MARTIN-ROLAND (journaliste, écrivain, éditeur).
    Patrick MASSIP (journaliste).
    Anne MASSOTEAU (comédienne).
    Bernard MATHIEU (écrivain).
    Josiane MATHON (sénatrice de la Loire, PCF).
    Olivier MAU (écrivain).
    Jacques MAURY (pasteur).
    Marion MAZAURIC (éditrice).
    Capucine MAZILLE (peintre).
    Caroline MÉCARY (avocate au barreau de Paris).
    Grégory MECHE (chargé de mission, mairie du 14e ardt de Paris, PS).
    René MERLE (historien, écrivain).
    Claude MESPLÈDE (écrivain).
    Jean-Michel MEURICE (peintre et réalisateur).
    Luc MEYER (médecin psychiatre).
    Sophie MEYNAUD (conseillère de Paris, PCF).
    Luce MICHEL (écrivain).
    Monica MICHLIN (enseignant, Université de Paris IV).
    Patrick MILLE (comédien).
    Philippe MINARD (historien, Université Lille-3 et CNRS).
    Jean-Louis MINGALON (journaliste et réalisateur).
    MIOU MIOU (comédienne).
    Danielle MITTERRAND.
    Gérard MONCOMBLE (écrivain).
    Nadine MONFILS (cinéaste).
    Chantal MONTELLIER (dessinatrice de bande dessinée et de presse).
    Bernard MONTINI (comédien).
    Rosa MORA, (journaliste, Espagne).
    Gérard MORDILLAT (réalisateur, écrivain).
    François MOREL (comédien).
    Isabelle MORIN-GUIROUS (conseillère de Paris, Les Verts).
    Annie MORVAN (éditrice).
    Thierry MORVAN (journaliste).
    MORVANDIAU (dessinateur).
    Patrick MOSCONI (écrivain).
    Georges MOUSTAKI (chanteur).
    Bruno MOYNOT (comédien, directeur des théâtres du Splendid et de la Renaissance, Paris).
    Baptiste MUCKENSTURM (journaliste).
    Martine MUNOZ (conseillère régionale d’Auvergne, PS).
    Roland MUZEAU (sénateur des Hauts-de-Seine, PCF).
    Philippe NABONNAND (Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nancy).
    Corinne NAIDET (docteur en génétique).
    Christophe NAJDOVSKI (conseiller de Paris, Les Verts).
    Alain NÉRI (député et premier vice président du Conseil Général du Puy-de-Dôme, PS).
    Françoise NEVEU (poète).
    André NEYTON (directeur de théâtre).
    Serge NIÉMETZ (linguiste, écrivain).
    Stéphane NICOT (rédacteur en chef, revue Galaxies).
    Jean Paul NOZIÈRE (écrivain).
    Louise OLIGNY (photographe).
    Jean-Hugues OPPEL (écrivain).
    Viviane ORBAN (Les Verts, Reims).
    Jacques PAIN (professeur, Université Paris 10).
    Stéphane PAJOT (journaliste).
    Pierre Paresys (médecin psychiatre).
    Angel PARRA (compositeur interprète).
    Bertrand PASCUITO (conseiller général du Puy-de-Dôme et maire de Cournon, PS).
    Patrick PECHEROT (écrivain).
    Daniel PENNAC (écrivain).
    Guy PEELLAERT (plasticien).
    Martine PEIGNER (journaliste).
    Ingrid PELLETIER (éditrice).
    Pierre PELOT (écrivain).
    Ezequiel PEREZ (éditeur, Espagne).
    Lourdes PEREZ (traductrice, Espagne); Joseph PÉRIGOT (écrivain).
    Patrick PETITJEAN (historien des sciences, CNRS).
    Serge PEY (poète).
    Jean-Bernard PEYRONEL (adjoint au maire du 9e ardt de Paris, Les Verts).
    Emmanuel PIERRAT (avocat, écrivain).
    Daniel PICOULY (écrivain).
    Ernest PIGNON-ERNEST (peintre).
    Richard PINHAS (musicien, philosophe) ; Christian PICQUET (LCR).
    Gilles PIQUOIS (avocat).
    Jean Vincent PLACE (président du Groupe Vert au Conseil régional d’Ile-de-France).
    Jean PORTANTE (journaliste, écrivain, Luxembourg).
    Anny POURSINOFF (conseillère régionale d’Ile de France, Les Verts).
    Jean-Bernard POUY (écrivain).
    Nadia PRETE (conseillère du 9e ardt de Paris, Les Verts).
    Jerôme PRIEUR (écrivain, cinéaste).
    Christine PRUNAUD (adjointe au maire de Lamballe, PCF).
    Serge QUADRUPPANI (écrivain).
    Stéphane QUEYRIAUX (éditeur).
    Michel QUINT (écrivain).
    Sophie RACHMUHL (maître de conférences).
    Jack RALITE (sénateur de Seine-Saint-Denis, PCF, animateur des États Généraux de la Culture).
    Marie-José RAYMOND-ROSSI (conseillère régionale d’Ile de France, PS).
    Patrick RAYNAL (éditeur).
    Madeleine REBERIOUX (historienne, présidente d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme).
    Jean-Jacques REBOUX (écrivain).
    Jacques REBOTIER (écrivain).
    Thomas REGNIER (journaliste).
    Jean-Claude RENOUX (écrivain).
    Laure RICOUARD (danseuse).
    Alain RIOU, (président du Groupe Les Verts au Conseil de Paris).
    Hubert RIVEY (peintre).
    Denis ROBERT (écrivain).
    Michel ROCARD (ancien Premier ministre, PS).
    Jean-Paul ROCHER (éditeur).
    Jean-Yves ROGNANT (secrétaire départemental des Verts des Alpes de Haute-Provence).
    Waldo ROJAS (enseignant en Histoire, Université Paris 1, écrivain).
    Gérard RONDEAU (photographe).
    Christian ROUX (compositeur, écrivain).
    Christian RYO (éditeur).
    Cécile ROL-TANGUY-PLET (attachée de presse).
    Michel-Martin ROLAND (écrivain).
    Christophe ROSSIGNOL (conseiller régional du Centre, président de la commission Relations Internationales).
    Michèle ROZENFARB (écrivain).
    Corinne RUFET (conseillère régionale d’Ile de France, Les Verts).
    François SALVAING (écrivain).
    François SAMUELSON (agent littéraire et artistique).
    Pierre-Olivier SANCHEZ (éditeur).
    Enrique SANCHEZ ABULI (scénariste, Espagne).
    Emile SANCHIS (musicien).
    Véronique SANDOVAL (conseillère régionale d’Ile de France, PCF).
    SAPHO (chanteuse).
    Claude SAUNIER (sénateur des Côtes d’Armor, PS).
    Jean-Claude SAUREL (président du Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand).
    Pierre-André SAUVAGEOT (cinéaste).
    Jocelyne SAUVARD (écrivain).
    Francois SCHUITEN (dessinateur, scénographe).
    Heinz SCHWARZINGER (metteur en scène, traducteur).
    Serge SCOTTO (écrivain).
    Wilfrid SEJEAU (président du Groupe Vert au Conseil régional de Bourgogne).
    Maren SELL (éditeur).
    Yasmine SIBLOT (enseignante-chercheuse en sociologie, Paris).
    Grégoire SIMON (musicien, LES TÈTES RAIDES).
    Michel SIMON (professeur émérite des universités).
    Yves SIMON (chanteur, écrivain).
    Romain SLOCOMBE (écrivain).
    Christophe SMITH (réalisateur).
    Philippe SOLLERS (écrivain, journaliste).
    Isabelle SOMMIER (directrice du Centre de Recherches Politiques de la Sorbonne, Université Paris 1).
    Mylène STAMBOULI (adjointe au maire de Paris, Les Verts).
    Gérard STREIFF (journaliste, écrivain).
    Paco Ignacio TAIBO II (écrivain, Mexique).
    François TAILLANDIER (écrivain).
    Jacques TARDI (dessinateur).
    Llibert TARRAGO (éditeur, écrivain).
    Odette TERRADE (sénatrice du Val-de-Marne, PCF).
    Daniel TERROLLE (anthropologie, Université Paris 8).
    Dimitri TIKOVOI (musicien).
    Colin THIBERT (scénariste, écrivain).
    François THOMAZEAU (écrivain).
    Alexis TIKOVOÏ (metteur en scène).
    Goran TOCILOVAC (écrivain, Pérou).
    Jef TOMBEUR (journaliste, traducteur, écrivain).
    Elisabeth TRÉHARD (productrice).
    Michel TUBIANA (président de la Ligue des droits de L’homme, vice-président de la Fédération Internationale des Ligues des droits de l’Homme).
    Alain UMHAUER (comédien).
    Emmanuelle URIEN (écrivain).
    Roseline VACHETTA (LCR).
    Serge VALETTI (écrivain, comédien).
    Amir VALLE (écrivain, Cuba).
    Christine VAN DE PUTTE (écrivain).
    Fred VARGAS (écrivain).
    Justo E. VASCO (écrivain, Espagne).
    Jean VAUTRIN (écrivain).
    Vladimir VELICKOVIC (peintre).
    Marion VERNOUX (cinéaste).
    Pauline VERON (adjointe au maire du 9e ardt de Paris, PS).
    Pascal VERROUST (producteur de cinéma).
    Karin VIARD (comédienne).
    Sophie VIARIS DE LESEGNO (avocate).
    Gilles VIDAL (écrivain).
    Pierre VIDAL-NAQUET (historien).
    Catherine VIEU-CHARIER (conseillère d’arrondissement, PCF).
    Marc VILLARD (écrivain).
    Claire VILLIERS (vice-présidente du Conseil régional d’Ile de France, Alternative Citoyenne).
    Christian VINCENT (cinéaste).
    Thierry VINCENT (journaliste).
    Christian VIGUIÉ (écrivain).
    Maxime VIVAS (écrivain).
    Dominique VOYNET (ancienne ministre, Les Verts).
    Jean VUILLERMOZ (conseiller de Paris, PCF).
    Jean-Philippe VUILLEZ (professeur de médecine nucléaire, CHU de Grenoble).
    Roland C. WAGNER (écrivain).
    Aïna WALLÉ-ZAY (peintre).
    Sabine WESPISER (éditrice).
    Martin WINCKLER (écrivain et médecin).
    WILLEM (dessinateur).
    Joëlle WINTREBERT (écrivain).
    Thierry WIPPLER (Les Verts).
    WOÔMANH (écrivain).
    Eric YUNG (écrivain); Paule ZAJDERMANN (cinéaste).
    ZANIBONI (chanteuse).
    Dominique ZAY (écrivain).
    Malika ZEDIRI (conseillère régionale, PCF).
    Nicole ZIMERMANN (journaliste).

    En conclusion, on ne manquera pas d’observer que cette cavale se termine grâce aux efforts conjugués de l’Italie de Salvini et du Brésil de Bolsonaro, pays passés entre les mains de « l’extrême droite » depuis quelque temps, comme chacun sait !

    Répondre
  2. BRENUS

    21 avril 2019

    Une seule chose est a regretter avec cet assassin de Battisti : qu’il n’ait pas aussi “raccourci” au moins un de ses supporters gauchos français ( à la petite semaine) – droit de l’hommiste à tuer les autres. Pour le coup il restait cohérent. Mais là : même pas. C’est à pleurer!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23 avril 2019

      En toute logique, pourquoi aurait il ” éliminé ” des ” gauchos ” français puisqu’ ils ont, lui comme les autres, un ennemi commun : les ” bruns ” , les ” fâchistes ” ?

      qu’ une fois arrivés au pouvoir , c’ est à dire aux postes clés de décision , ils se ” purgent ” entre eux relève d’une toute autre logique : celle de la possession personnelle du ” pouvoir ”

      en attendant les signataires ci dessus cités, où on relève exclusivement des ” intellectuels ” bourgeois tous passés par la case ( sic ) nostalgique de Lev Davidovitch Bronstein, de Mao, de Castro et surtout du ” Che ” ne manqueront certainement pas de s’ indigner d’ une condamnation à la perpétuité par la Justice italienne et faire de lui un martyr à la Cause du ” Peuple ” ***

      ” la Cause du Peuple ” de Sartre !

      Répondre
  3. Gérard Pierre

    18 avril 2019

    Et ça continue ! …… Cf. le cas du terroriste Marouane Barghouti, qui a sur les mains du sang de civils sans défense, …… (mais qui ont commis le ‘’double crime‘’ à ses yeux d’être à la fois Juifs et Israéliens) …… proclamé citoyen d’honneur dans plusieurs municipalités de gauche ! ! ! …… notamment communistes !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18 avril 2019

      c’ est un peu différent; il s’ agit là de ce qu’ on nomme pudiquement le ” conflit *** israélo – palestinien ” et on ne peut certainement pas dire que ces derniers soient à la fête alors que B. -H. L., notre ” humaniste ” en peau de lapin est un soutien inconditionnel de l’ Etat hébreux

      il est bon d’ avoir rappelé que ce même B.-H. L. avait été un soutien engagé de Cesare Battisti et cela en toute logique puisqu’ il soutenait la même cause : celle des ” anti-fâchistes ”

      *** moi j’ appelle cela un ghetto

      Répondre
      • Gérard Pierre

        18 avril 2019

        Ce n’est pas parce qu’un homme qui se trompe régulièrement soutient occasionnellement la même cause que moi, …… en l’occurrence les LÉGITIMITÉ & LÉGALITÉ, … ici confondues, … de l’existence de l’État d’Israël, …… que je vais me mettre à renier cette cause que je soutiens bec et ongle !

        Israël, seule démocratie dans un environnement totalitaire, a jugé cet assassin en conformité de ses lois et décrets, dans le cadre d’une juridiction où l’on instruit autant à charge qu’à décharge, a conclu à sa culpabilité et l’a condamné à une peine estimée proportionnée à ses crimes !

        On notera au passage qu’hormis dans le cas d’Adolf Eichmann, … qu’on ne plaindra pas, … Israël n’applique pas la peine de mort ! …… ce qui n’est pas le cas chez les pseudos ‘’palestiniens‘’.

        Mais il est vrai que, chez les faux-culs qui n’assument pas leur antisémitisme, la sous-traitance de cette déviance en soutenant la cause ‘’palestinienne‘’, …… [qui n’a aucun fondement historique], …… constitue une excuse bien pratique !

        Répondre
      • Gérard Pierre

        18 avril 2019

        …… plus qu’une excuse, … UN ALIBI.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          18 avril 2019

          l ‘ Etat d’ Israël est tout de même quelque part un Etat ” raciste ” : la constitution le désigne comme l’ Etat du Peuple Juif , et aussi un Etat théocratique ( divorce, shabbat, pas de service militaire pour les ” orthodoxes “, place de la femme dans cette catégorie de population, taxation des lieux de culte non juifs etc … etc … ) … bon c’ est leur affaire §

          mais je sais qu’ un Etat théocratique ferait bien votre affaire , pas l’ Iran bien sûr !

          Répondre
          • Gérard Pierre

            18 avril 2019

            Je crois me souvenir que cette notion d’État du Peuple Juif est née dans la tête de Théodor Herzl lorsqu’à l’époque, en tant que journaliste autrichien, il assista à la dégradation publique du capitaine Dreyfus dans la cour de l’École militaire de Paris.

            Il prit alors conscience du fait que le problème Juif, récurent depuis tant de siècles, était de nature politique et que, par conséquent, sa solution ne pouvait être elle-même que de nature politique. Or, tout problème politique nécessite, pour être considéré, un support territorial. D’où l’idée de résurrection d’un État Juif, dont les Romains avaient spolié les habitants d’alors en les contraignant à un troisième exode dans leur Histoire, en raison de leur caractère réfractaire à leur colonisation !

            Durant près de vingt siècles, le peuple Juif fut une Nation sans terre, … mais une Nation qui a su préserver l’essentiel de sa Substance. Je ne connais pas d’autres cas semblable dans l’Histoire.

            Ça interpelle !

            Quant à dire qu’Israël est une théocratie, n’est-ce pas abusif ? …… Le quart de la population n’est pas Juive et je n’ai pas entendu dire qu’un mur avait été construit pour les empêcher ledit quart de se sauver. Les 57 pays de l’O.C.I. en revanche sont autant de théocraties, et là, singulièrement, il semblerait que ça ne contrarie pas beaucoup de monde !

            Étonnant, non ?

          • quinctius cincinnatus

            20 avril 2019

            même les plus beaux édifices ont une ombre !

          • Gérard Pierre

            20 avril 2019

            …… et il est des ombres sous lesquelles il est parfois doux de se reposer ! ! !

            Joyeuses Pâques, …… cher, …… Homme difficile à circonscrire !

          • quinctius cincinnatus

            20 avril 2019

            ” … homme difficile à circonscrire ”

            peut être que cette réflexion ” quantique ” vous aidera à mieux | me ] comprendre

            ” la cohérence est rompue d’ autant plus vite qu’ IL Y A PLUS d’ interactions “

        • quinctius cincinnatus

          18 avril 2019

          en quoi serais je comme on dit couramment anti-sémite ? du seul fait que je plains les Palestiniens ?

          Répondre
          • Gérard Pierre

            18 avril 2019

            Tous ceux qui plaignent les ‘’palestiniens‘’ ne sont pas obligatoirement antisémites, …… mais tous les antisémites plaignent obligatoirement les ‘’palestiniens‘’ !

          • quinctius cincinnatus

            20 avril 2019

            Theodor Herzl qui, réfléchissant à la ” question juive “, en était arrivé à la conclusion que les Juifs ne pouvaient s’ assimiler à aucune des populations des pays ou nations dans lesquels ils s’ étaient ” éxilés ” estimait cependant en tant que membre d’ une élite intellectuelle ” occidentalisée ” que le Peuple Juif ” européen ” pourrait venir en aide aux Musulmans de Palestine : une sorte de ” colonisation et développement séparé ” en quelque sorte ; à noter qu’ il méprisait les ” juifs orientaux ” ( ce qui est encore le cas aujourd’ hui entre les deux communautés juives )

            il n’ y a donc aucune surprise à constater que l’ Etat Juif ait pu logiquement évoluer vers un certain apartheid ( qui ne dit pas son nom )

            pour ce qui est de l’ affaire Dreyfus il ne semble pas qu’ elle fut à l’ origine de son idée de création d’un ” Judenstaat ” en Palestine

          • Gérard Pierre

            20 avril 2019

            En ‘’Palestine‘’ effectivement non ! …… Je crois me souvenir (mais rectifiez moi si je me trompe) qu’i lavait d’abord songé à …… quelque part en Afrique ! ! ! …… ce qui était inepte !

          • quinctius cincinnatus

            20 avril 2019

            L4 Afrique ? en tout cas : …

            Hitler, lui, voulait les envoyer peupler Madagascar et Staline leur avait créé une merveilleuse Terre Promise ” ” en … pleine Sibérie

          • Gérard Pierre

            26 avril 2019

            Staline, … surnommé « Le petit père dépeuple » !

Répondre

  • (pas publié)