La radicalisation islamiste dans les prisons françaises : une réalité inquiétante

Posté le octobre 31, 2014, 10:59
35 secs

Le Père Michel Viot fut aumônier catholique de prison et il connaît bien le monde carcéral. Dans un entretien sur le plateau de TV Libertés, il confirme la réalité de la radicalisation islamistes dans les prisons françaises, sur la nécessaire évangélisation pour contrer les progrès de l’islam et l’absence de neutralité de l’État en matière religieuse…

17 réponses à l'article : La radicalisation islamiste dans les prisons françaises : une réalité inquiétante

  1. Magne

    4 novembre 2014

    Cet ecclésiastique , rappelle simplement la doctrine de l’Eglise , celle de Saint Thomas d’Aquin .

    Quant à l’Eglise catholique qui forme des Imams ( tout musulman est clerc et pour être Imam il suffit de savoir lire le Coran le vendredi à la mosquée ) ils disent quoi quand ils arrivent à la Sourate IV , ” Les femmes ” ,

    “Si vous ne craignez de ne pas être équitables à l’égard des orphelins ,épousez comme il vous plaira deux , trois ou qautre femmes . Mais si vous craignez de ne pas être équitables , prenez une seule femme ou vos captives de guerre . Cela vaut mieux pour vous , que de ne pas pouvoir subvenir aux besoins d’une famille nombreuse .”

    Ou alors Sourate V , ” La Table ” verset 56 : ” O croyants ! ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres . Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler , et Dieu n’est point amis des pervers ” .

    Comment un musulman peut -il accepter d’être dirigé par un Imam formé par des chrétiens ? Pour moi c’est un mystère .Je n’ai pas la réponse , et au fond , peu m’importe .

    La frénésie de contruction des mosquées en France ne réglera aucun problème , qu’elle soit cathédrale , ou de simples salles de prière .

    La question est :

    se dirige – t on vers un Islam de la “Voie droite” ( sirat al – mustaqim ) , celle des Bani – Omeyya ou celle des fils d’Abbas .

    Est- ce que l’apostasie sera autorisée ( ar – ridah ) par les autorités musulmanes ( Oulama ) ou non comme c’est interdit actuellement , et est – ce que nous ne serons pas soumis à la Dhimma .

    L’histoire du foulard nous importe peu , par contre la laïité est pour nous non négociable , non au Pacte de la Dhimma ( ni aujourd ‘hui , ni demain ) , l’apostasie pour tous …

    cf La Voie Droite , you tube , 7 minutes 53 .

    Bien entendu respect au culte musulman dans le Dar Al Islam . Ils pratiquent comme ils veulent .

    Répondre
    • 22 janvier 2015

      Non, pas de respect pour ce qu’ils font dans le Dar al Islam. Respecter cela, c’est respecter la politique du fait accompli. Dar al Islam a d’abord été Dar al Harb et c’est par le glaive que l’islam s’y est imposé.
      Nombre de peuples ont été soumis de force et sont encore aujourd’hui maintenus en servitude par la terreur. Il est hors de question de céder moralement à l’islam une primauté quelconque sur les pays islamisés car ils furent civilisés pour la plupart avant que l’islam ne les réduise à la déchéance dont ils ne peuvent plus se sortir.

      Répondre
  2. Magne

    4 novembre 2014

    Cher @ Jaurès . “Il faudrait savoir ! Un coup on lance une pétition pour m’expulser du site après on s’ennuie dés que je n’interviens pas !”

    Jaurès , qui ressemble à une véritable Fondation , n’a pas à être interdit de droit de s’exprimer . Il représente 15 % de l’opinion des Français et à ce titre , il à toute sa place d’autant plus que ses positions se rapprochent de plus en plus en tant que social – démocrate , des positions de l’UMP et du Centre , à tel point qu’on pourrait se demander quand ils vont faire la jonction .
    Rien n’est beau que le social – libéralisme , le libéralisme – social seul est aimable . nous serine Jaurès .
    Rabâché en permanence cet hendécassyllabe a été compris dans les hautes sphères de la politique .
    D’ailleurs la gauche de la gauche commence à prendre ses distances .
    Les sans – dents sentent qu’il se passe quelque chose , ainsi que les petits blancs , mais ont -ils leur mot à dire ?
    Un accord visible des deux hémistiches n’est pas encore pour demain . Chacun garde ses positions , et surtout leur rente de position .

    Répondre
    • Jaures

      4 novembre 2014

      Je ne sais pas si mes positions se rapprochent de celles de l’UMP (?), mais ce qui est sûr, c’est que le rapprochement des thèses du FN avec celles du Front de Gauche est désormais assumé:
      ” «Le danger n’est plus l’excès de socialisme mais celui du libre échangisme libéral…
      L’extrême gauche fait souvent le bon constat mais elle ne va pas au bout de la logique». (Marine Le Pen le JDD du 01/11/2014)

      Répondre
  3. Yvoirclair

    4 novembre 2014

    P.S. Je veux parler, bien sûr, de notre ami Jaurès.

    Répondre
    • Jaures

      4 novembre 2014

      Il faudrait savoir ! Un coup on lance une pétition pour m’expulser du site après on s’ennuie dés que je n’interviens pas !

      L’islam en prison est un marronnier.
      Islam ou pas, la prison sans système de réinsertion n’est pas opérante. On ne compte plus petits délinquants minables devenus tueurs en série après quelques mois de formation intense dans les geôles de la république.
      Et cela ne date pas d’aujourd’hui.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        4 novembre 2014

        je suis de votre avis : laissons les délinquants en liberté, la prison est pour les plus malins un centre d’ apprentissage et pour les plus intelligents une Université !
        croire systématiquement à la réinsertion c ‘est comme croire à la Rédemption pour tous … une idée … romantique !

        Répondre
        • Jaures

          4 novembre 2014

          Rien ne marche pour tout le monde, cher Quinctius.
          Par contre, quand on ne fait rien, tout le monde en pâtit.

          Sous prétexte que certains ne réussissent pas leurs études, doit-on arrêter l’éducation pour tous ?
          La réinsertion en prison est au point mort. Qu’attend-on d’un prisonnier sortant après plusieurs mois de prison sans formation et sans un sou en poche ?
          Mais vous avez sans doute des propositions scientifiques à nous soumettre.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            4 novembre 2014

            certainement : psychologiquement certains sont irrécupérables et on peut les définir, les reconnaître, et les ” éloigner ” , avec bien entendu une marge d’ erreur qu’ on peut toujours affiner , il suffit pour cela de revoir le … ” malade “… mais mieux vaut ne pas confier cette mission à NOS psys à moins qu’ ils ne se soient formés au R.U. ( je connais très bien ce problème et le système anglais pour avoir eu des amis anglais qui travaillaient dans ce domaine sensible ) je vous coupe le gazon sous les tennis : le système britannique n’a rien à voir avec le système carcéral américain !

      • philiberte

        4 novembre 2014

        pourquoi voulez-vous qu’ils se réinsèrent s’ils gagnent en 1 jour en vendant de la drogue, autant que leur père en 1 mois à l’usine?

        Répondre
  4. Yvoirclair

    4 novembre 2014

    Lu,i si prompt d’habitude à enfourcher son cheval de bataille, parait, sur cette question, frappé d’un mutisme révélateur. Par décence ou … simplement parce qu’il est bien emm…. ????

    Répondre
    • Oxydent75

      4 novembre 2014

      Très occupé à rechercher des statistiques pour tenter de vous prouver
      “qu’en divisant le nombre de moutons égorgés lors de l’Aïd 1928, à Tataouine, par le nombre de buts marqués dans le championnat de foot Yéménite de 2004, on obtient (après application du taux de TVA sur le calvados vendu en supérette hallal, à Stockholm”
      la radicalisation dont il s’agit est en baisse de 98,6 %

      Répondre
  5. BRENUS

    2 novembre 2014

    Et pendant ce temps ce cher évèque (ou cardinal, je m’en fous) de Paris estime que l’on en f

    Répondre
  6. 1 novembre 2014

    excellent, plein d’idées solides et applicables. j’ai bien noté sa dernière phrase.

    Répondre
  7. JEAN PN

    1 novembre 2014

    ” La radicalisation islamiste dans les prisons françaises : une réalité inquiétante ” ?
    Dès la sortie de prison ils doivent être ramenés dans le pays islamiste le plus proche. Et si aucun pays ne les accepte, à la mer sur une barque avec de bonnes rames et tenus en joue avec une Kalache pour ne pas qu’ils reviennent sur la terre France !!!

    Répondre
  8. Oxydent75

    1 novembre 2014

    Génial ce Père Michel Viot !
    Ecouter à partir de 9 mn30s sa solution pour les terroristes.
    Un vrai “chrétien”.
    Il me ferait retourner à la messe ce Père, moi qui ne crois plus depuis longtemps.

    Répondre
  9. druant philippe

    31 octobre 2014

    Cette radicalisation ne concerne qu’ une infime minorité de muzz (0.000001 %) dans les prisons et ne risque pas de contaminer ces merveilleux prisonniers qui , une fois libérés , travailleront certainement et paieront les pensions des vieux Frenchies .
    Notre anesthésiste chloroformeur gauchiste va nous en assurer sans coup férir .
    L’ Islam est une chance pour nos libertés futures et ceux de nos compagnes surtout , leur vitalité démographique est une chance pour notre identité et les muzz sont gens charmantes et très sociables .
    Notre chloroformeur enfumeur nous le confirmera !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)