La révolte contre un État faible et abusif

Posté le 25 décembre , 2018, 11:35
15 mins

L’explosion de la crise des gilets jaunes est profondément révélatrice de l’isolement de l’oligarchie politique, médiatique et mercantile qui dirige la France, tout comme elle démontre la nocivité d’un État tout à la fois abusif et faible.

Le 14 septembre dernier, le Gouvernement annonce, à grand renfort de sons de trompes médiatiques, un plan vélo doté d’un fonds de 350 millions d’euros, car : « non polluant, peu coûteux, accessible à tous et bon pour la santé, le vélo a de nombreux avantages pour les utilisateurs et la collectivité » (dossier de presse gouvernemental).

Quelques semaines plus tard, le même gouvernement décide les augmentations successives programmées des produits pé­troliers. Bienvenue dans le roy­aume des bobos urbains !

La soudaineté de l’exaspération surprend les technocrates qui nous gouvernent et peinent à se rendre compte que le territoire Français ne se circonscrit pas à l’espace s’étendant entre le faubourg Saint-Honoré et le périphérique. Leurs réactions méprisantes en sont révélatrices : « petits blancs », « peste brune », « la France qui clope et roule en diesel ». Édifiant florilège qui donne la mesure du gouffre qui s’est creusé entre l’oligarchie et le peuple, tout comme il révèle une ignorance confondante des conditions de vie de nombre de nos concitoyens.

Ce mépris provoque la fureur et l’indignation qui ont nourri la vigueur, voire la violence, et la détermination du mouvement.

Car ces gens qui revêtent des gilets jaunes, c’est la France qui travaille, ou qui a travaillé, dur, et qui aimerait simplement pouvoir vivre de son travail ou de la retraite acquise par son travail sans être accablée de taxes.

Or les premières et tardives réponses ministérielles, non seulement ne répondaient nullement aux revendications, mais encore manifestaient une absurdité administrative sidé­rante : créer des aides pour supporter le poids de taxes que l’on vient d’augmenter ! Seul un esprit fêlé de Bercy pouvait en arriver là.

Le point de départ de la révolte des gilets jaunes réside dans un « ras-le-bol fiscal ».

Depuis le « choc fiscal », stupidement revendiqué par François Hollande et qui a fait échouer son quinquennat, la France est devenue le pays le plus imposé de l’Union européenne et de l’OCDE, c’est-à-dire du monde. Et ceci, alors que chacun constate l’effondrement de l’État régalien, la déliquescence des services publics de proximité, la persistance d’un chômage de masse à un niveau élevé, l’accentuation de l’inquisition fiscale (Bercy, qui accepte que les GAFA échappent largement à l’impôt, vient de passer un accord avec Facebook pour traquer les revenus de l’économie dite participative, tels Blablacar et autres services entre particuliers !), et l’inefficacité face à des phénomènes comme la quasi-sécession de certains quartiers, la montée de la délinquance ou l’absence de contrôle de l’immigration.

L’État est devenu aussi omniprésent qu’impotent. Abusif sur le plan fiscal et réglementaire, envahissant, inquisiteur, il est d’une faiblesse insigne pour ses fonctions régaliennes.

Y a-t-il une solution ?

Sur le fond et à court terme, non. Il est probable que le mouvement finira par s’éteindre par lassitude et parce que les fêtes de Noël et du jour de l’an arrivent. Mais le lien entre le pouvoir, les institutions de l’État et le peuple est rompu de façon profonde et durable.

Pour le recréer, il faudra mettre fin au pouvoir de la technocratie politique qui, depuis plus de quarante ans, gouverne la France et l’a menée au désastre. Ce dont nous avons besoin c’est d’un changement en profondeur de la façon de gouverner, d’une réforme et d’une simplification de nos institutions, afin de diminuer le poids de la dépense publique, d’une simplification administrative radicale, d’une rupture avec la politique européenne actuelle qui se résume à des abandons de souveraineté successifs scellant la perte de notre liberté, d’un combat sans trêve contre l’idéologie politiquement correcte toujours plus totalitaire, d’une dénonciation d’un certain nombre d’engagements qui nous lient à des organisations ou des institutions internationales que nous finançons et qui œuvrent contre nous, d’un coup d’arrêt aux politiques qui favorisent l’immigration de masse, etc.

Bref, une renaissance française fondée sur le sentiment d’appartenance à une aventure commune qui prolonge une histoire et une culture grandes et belles qui méritent d’être aimées, respectées et continuées.

 

 

La version longue de cet article est disponible ci-dessous pour les abonnés :

 

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

29 Commentaires sur : La révolte contre un État faible et abusif

  1. ELEVENTH

    7 janvier 2019

    “La révolte contre un état faible….” Actuellement, l’état ou plutot ses représentants (gouvernement, forces soit disant de l’ordre, etc) y vont de plus en plus fort dans ce qu’il faut bien appeler de la répression, parfois aveugle, voir le tabassage systématique, contrairement au déferlement de mensonges des médias. Comme il ne fait aucun doute que les domiciles des robots-cops cogneurs et autres nervis associés sont ou seront connus, soit dans leur secteur soit par d’autres voies, il est craindre qu’ils devront rapidement déménager eux et leurs familles si par malheur ils faisaient un mort en plus des nombreux blessés graves. Leurs femmes auront intéret a porter la burqua et leurs gosses à courir très vite. Car bien que ce gouvernement pratique à fond l’inversion accusatoire, ils ne fait aucun doute que les exactions sont diffusées sur les réseaux sociaux, à défaut des médias officiels et que d’aucuns auront envie de leur rendre la monnaie . Triste époque et triste chefaillon .

    Répondre
  2. IOSA

    5 janvier 2019

    L’auteur de cet article devrait le modifier quelque peu, car au soir du 8eme samedi à venir, ce n’est plus la révolte contre un état faible et abusif, mais le déclin prévisible d’un état lamentable et soporifique, soit dit en passant, ce gouvernement actuel a réussit à faire pire qu’hollande, chose inimaginable.
    juste un petit jeu de devinette…….sarcophage, fromage et petit prince, cela ne vous dit rien ?

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      7 janvier 2019

      // sarcophage, fromage et petit prince //

      J’avais d’abord pensé à du Munster, mais il est emballé dans du papier pas dans du dur.
      Peut-être faut-il voir du côté des momies?
      Vraiment je ne vois pas….

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    1 janvier 2019

    débutons bien l’ année :

    ” l’ intelligence est spontanément aristocratique , car c’ est la faculté de distinguer les différences et de fixer les rangs ”

    ( Nicolas Gomez Davila ) ***

    *** il y en aura au moins un qui, sur ce blog, sera heureux de lire cette citation , lui qui cite si souvent ici cet auteur ; quant aux autres …

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      1 janvier 2019

      Je vais répondre pour tous les “autres”.

      Celui qui utilise des citations de cet auteur sait lui remplir une page A4 pour étayer son argumentation.
      Personnellement vous ne savez que faire des citations pour étaler à la louche votre soi-disante supériorité.
      En réalité vous êtes nu et ne dupez plus personne sur ce site.

      Essayez de vous défendre sans avoir recours aux insultes.

      PS: on attend toujours votre argumentation sur le changement climatique, c’est pour ce siècle ou pour le prochain millénaire?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        3 janvier 2019

        à propos du format A4 quelques citations non … formatées

        # ” on n’ est jamais long quand on dit EXACTEMENT tout ce qu’ on a voulu dire ”

        ( Eugène Delacroix )

        # la langue française c’ est la langue des explications brèves et concises ”

        ( Alexandre Dumas )

        # ” le style n’ est que l’ ordre et le mouvement qu’ on met dans ses pensées . Si on les serre , le style devient ferme, nerveux et CONCIS . Si on les laisse se succéder lentement et ne se rejoindre qu’ à la faveur des mots quelque élégants qu’ ils soient , le style sera diffus, lâche et traînant ”

        ( Buffon )

        etc … etc …

        liez H@ns , lisez d’ autres auteurs que Trump ou Millière, et vous verrez votre intelligence s’ épanouir

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          3 janvier 2019

          // …vous verrez votre intelligence s’ épanouir … //
          Quand on mesure l’épanouissement de votre intelligence on préfère rester dans sa cabane et continuer à cultiver son petit jardin.

          // explications brèves… //
          Vous devez beaucoup fréquenter les bistrots car les brèves du comptoir vous en connaissez un bout.
          Je pense que c’est une citation du bouffon.

          // lâche et traînant ” //
          Comme vous dans votre explication vaseuse sur Jules César.
          LOL

          etc…, etc…

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            3 janvier 2019

            H@ns vous êtes un rhéteur, on dirait maintenant un débatteur, somme toute assez lamentable

            cultivez votre potager, je le fais aussi, mais cultivez vous vous aussi pour ne pas être un ” légume ”

            je vous assure, je ne souhaite que votre épanouissement personnel

          • HansImSchnoggeLoch

            3 janvier 2019

            // cultivez votre potager, je le fais aussi, //
            La prochaine fois que vous ferez une soupe aux légumes, essayez de ne pas en être le navet.

  4. IOSA

    28 décembre 2018

    Si le mouvement des gilets jaunes venait à s’éteindre, c’est parce les politiques pissent dessus, mais comme dans tout incendie, pisser n’éteint pas les braises du net et comme les pisseurs feront encore la connerie de trop s’approcher du feu qui couve, ils finiront la saucisse sauce barbecue.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      29 décembre 2018

      Tant qu’il restera une petite braise jaune, du combustible créé par les taxes et un vent alimenté par l’arrogance des “zélites” le feu pourra reprendre.
      Gageons que les “zélites” devront apprendre à pisser loin et fort pour l’éteindre.
      Il n’est pas sûr du tout que la nature les ait dotés du tuyau adéquat.

      Répondre
      • IOSA

        31 décembre 2018

        Qu’importe la longueur du conduit si les ballons surpresseurs sont dégonflés…..moralité, sans pression rien ne sort.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          31 décembre 2018

          Parlez en à Bercy.
          Peut-être nous lâcheront-ils un peu les baskets.

          Répondre
        • quinctius cincinnatus

          1 janvier 2019

          trop de pression et tout se bloque !

          ( principe … urologique )

          Répondre
          • OEILDEVRAICON

            1 janvier 2019

            trop de pression et tout se bloque !

            C’est grave? Que faut-il faire docteur?

            Eh bien mon cher…
            On sonde et ça gicle de plus belle!

          • HansImSchnoggeLoch

            3 janvier 2019

            Trop d’agitations comme chez vous et tout se crispe.

            ( Principe … rhéopectique )

  5. De Sorne`

    27 décembre 2018

    J’ai du mal à comprendre que des gens bardés de diplômes ne comprennent pas qu’il faut SIMPLEMENT arrêter d’emmerder le bon peuple…
    Les diplômes alors seraient cause de cécité ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28 décembre 2018

      je vais vous expliquer @ DE SORNE : pour avoir un ” bon ” diplôme il faut , et il a toujours fallu, être dans le vent, de l’ histoire, de la religion , de l’ économie, de l’ art ( pompier ) etc … enfin ” sous ” les ” bons ” vents , ceux qui portent et qui rapportent

      Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      29 décembre 2018

      On peut être diplômé sans trop emmerder son voisin.
      Voir Cédric Villlani, il est discret et ne fait pas trop de vagues.

      Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    27 décembre 2018

    Réactions d’un état faible, fort avec les faibles et faible avec les forts.
    Réactions d’un état manipulateur, annoncer la fin du monde pour allourdir les fins de mois.

    En France grâce à la sagesse de jupiter nous avons les deux en même temps.
    Encore une de ces exceptions françaises que le monde entier nous envie.
    Nos vivons vraiment à une époque formidable et dire que les braves gens n’en sont pas conscientes.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28 décembre 2018

      tiens vous me plagiez !

      Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    27 décembre 2018

    ( faible + abusif ) = manipulateur

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27 décembre 2018

      ( faible + abusif ) = manipulateur

      mode d’ emplois :

      ne pas toujours manipuler les mêmes encore que … Sarkozy par exemple

      Répondre
  8. Alain PROTTE

    27 décembre 2018

    Ce mouvement des Gilets Jaunes n’a rien de spontané et n’a de relation avec un ras le bol fiscal que de façon apparente. Rares sont les mouvements sociaux autogénérés. Précédent des crises de premier ordre, ils sont toujours commandités et financés de l’extérieur. Une raison majeure de nature internationale a certainement favorisé son émergence. A quoi Macron a t’il touché pour que soit suscité à son égard ce surprenant rejet de la population française?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28 décembre 2018

      un bel exemple de conspirationnisme à cinq balles !

      Répondre
    • IOSA

      29 décembre 2018

      “A quoi Macron a t’il touché pour que soit suscité à son égard ce surprenant rejet de la population française?”

      Macron à toucher à nos anciens (nos parents retraités).

      Mais ce n’est pas que cela, il prépare en ce moment même la réforme de la retraite pour parfaire le plan commencé par Sarkosy son père spirituel, car en réalité tout est lié, les réformes de Macron et la suppression de l’ ISF pour que l’on se fixe sur ce cadeau de 5 milliards €, pour ensuite le rétablir afin de mieux faire passer le gros suppositoire chargé d’énormes cadeaux soigneusement cachés.

      1-On doit travailler plus pour gagner plus, mais sans cotiser pour la retraite, ni prise en compte pour le montant du salaire des congés payés. (L’argent issu du travailler plus pour gagner plus est défiscalisé et sans cotisations sociales, hormis CSG et CRDS).

      2- La prime de Noël versée par les employeurs, qui elle aussi est défiscalisée et sans cotisations sociales, donc sans cotisation pour la retraite et sans prise en compte pour le montant du salaire des congés payés.

      3- La prime d’activité versé par la CAF n’est pas un complément de salaire, dons sans cotisation pour la retraite

      Cela a pour effet d’augmenter le PIB et donne l’illusion d’un plus grand pouvoir d’achat immédiat, alors à qui profite la non augmentation du smic, qui par effet de levier aurait fait relever les autres salaires ?

      A l’Etat de la Macronie et aux grandes entreprises évidemment.

      1- L’Etat qui économise sur le montant des retraites, le calcul étant fait sur les 25 meilleurs années de salaires qui se suivent et gagne sur la tva car nous dépensons plus.

      2- Les grandes entreprises qui économisent sur votre salaire du congé annuel, ce montant auquel tout un chacun a droit est égal au dixième de votre salaire annuel (de Mai à Avril suivant, incluant les congés de l’année dernière), ce n’est donc pas votre salaire habituel.
      ex: une personne touche 1000€ net mensuel, auquel on rajoute 200€ d’heures supplémentaires défiscalisées et non soumises à cotisations sociales, son salaire des congés payés en Juillet ou Août suivant sera environ de 1000X12/10 = 1200 € net, pour sa première année de travail si elle commence son job en Avril (dans la réalité les entreprises paient le même salaire habituel sans les heures sup pour les congés payés , soit 1000€…… hé oui, on vous baise déjà et votre syndicat ne dit rien, bizarre non ?)

      Et si elle à fait des heures supplémentaires non défiscalisée et redevable de cotisations sociales, le montant du salaire des congés payés augmente d’autant, puisque toujours calculé au dixième de votre salaire annuel augmenté des heures supplémentaires non défiscalisées et prise en compte pour votre retraite.

      C’est donc tout bon pour les très grosses entreprises, qui voit diminuer leurs charges et les salaires à payer, tout en percevant les aides de l’Etat…. CICE entre autre soit 40 milliards pour 2019.

      Alors qu’est ce que 5 milliards à donner à l’ Etat qui vous le redonne en quintuple, avec en prime la défiscalisation des heures supplémentaires qui amoindrit le coût annuel du travail ? A combien cela se chiffre t’il au total avec la désindexation des retraites ?

      Les fourbes sont au pouvoir, leur cible se sont les vieux et le montant de leur pension.

      ET LES VIEUX C’EST AUSSI NOUS DANS UN FUTUR PROCHE !!!

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        31 décembre 2018

        // ET LES VIEUX C’EST AUSSI NOUS DANS UN FUTUR PROCHE !!! “”

        Je suis un de ces “vieux” et ne pense plus en avoir pour trop longtemps.
        Les lois “attaliennes” en gestation pourraient même raccourcir cette attente.
        Quand le grand jour arrivera je vous céderai volontiers ma place encore un peu tiède.

        Répondre
        • IOSA

          5 janvier 2019

          Désolé pour votre âge, mais je vous suis pas loin et je n’ai pas l’intention de finir comme jeanne calman, voir ses enfants mourir je ne préfère pas du tout.

          Mais j’aimerai avant de passer dans l’au-delà, voir de mes yeux le nouveau monde qui se dessine grace aux gilets jaunes, au moins j’aurai un espoir pour les miens.

          Répondre
      • KAVULOMKAVULOS

        2 janvier 2019

        Certains passent l’arme à gauche avant de devenir “vieux”. Il nous reste l’espoir.

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)