L’affaire Bettencourt – Haines, jalousies et mentalité française

L’affaire Bettencourt – Haines, jalousies et mentalité française

Quelle affaire, mon Dieu ! Voilà une dame de 87 ans, harcelée de toute part par les journalistes, voire la police, soupçonnée d’abominations, livrée chaque jour en pâture à la presse. Quel crime a-t-elle bien pu commettre ? Eh bien, je vais vous dire quel est ce crime. Elle est riche et, en France, la richesse, la plus honnête soit-elle, est une sorte de tare criminelle ! C’est là une mentalité très profonde chez le peuple français, trop souvent faite de haine et de jalousie. L’anticapitalisme viscéral des Français, leur condamnation de la richesse même modeste, leur volonté égalitariste par le bas, voilà ce que démontre l’affaire Bettencourt. De cette mentalité-là, la France, je le crains, ne se relèvera pas.

Je ne vais pas entrer dans les détails de cette comédie nauséabonde. Les médias y consa­crent plusieurs pages par jour, alimentés notamment par une agence – un site internet – dirigée par un journaliste d’extrême gauche au passé politique bien connu. Je m’efforcerai seulement d’en tirer la philosophie, si toutefois on peut parler de philosophie dans une affaire pareille.

Liliane Bettencourt est l’héritière de son père Eugène Schueller, fondateur de L’Oréal, l’une des plus belles industries de notre temps. Il a réussi. Il a accumulé une fortune dont sa fille est la très légitime propriétaire. Alors, pourquoi ne ferait-elle pas de ses avoirs ce qu’elle veut ? Sans doute s’est-elle laissé abuser par un aigrefin détrousseur de vieilles dames fortunées et s’est-elle, de ce fait, brouillée avec sa fille. Mais cela s’inscrit dans le cercle familial et n’aurait jamais dû devenir une affaire d’État.

Qu’elle fasse remettre 150 000 euros à Éric Woerth – vrai ou pas vrai – ou 250 000 euros aux petites sœurs des pauvres, ou encore une belle enveloppe à Ségolène avec un coffret de rouge à lèvres (encore que Ségolène a Pierre Bergé pour bienfaiteur, mais l’on n’en parle pas), qu’est-ce que cela peut bien nous faire ? C’est son affaire, ce n’est pas l’affaire de la France.

C’est ce que j’ai dit. Mais on m’a répondu avec pertinence que la France n’était ni les États-Unis, ni la Suisse. On m’a clairement expliqué que le droit de propriété, pourtant reconnu par la constitution, était précaire. La propriété en France n’existe que sous la menace de la toute-puissante administration fiscale qui, avec les deux armes dont elle dispose, les deux codes des impôts aux milliers d’articles d’une complexité effroyable, peut faire ce qu’elle veut, y compris vous ruiner.
Pour les entreprises, la nationalisation permet à l’État de s’en emparer. On a vu cela, il n’y a pas si longtemps, avec les résultats obtenus : catastrophiques. Et, aujourd’hui, dans cette affaire, ne voit-on pas l’appartement du conseiller financier de Mme Bettencourt, M. Patrice de Maistre, faire l’objet, une journée durant, d’une perquisition spectaculaire, ordonnée par la magistrature et effectuée par les policiers de la brigade financière, protégés dans la rue par des cordons d’autres policiers. C’est tout juste si le quartier n’a pas été bouclé pour que nul n’en ignore. Et le voici en garde-à-vue ! Mais on n’en reste pas là : les perquisitions vont se multiplier. Pour trouver quoi ? On dirait que Mme Bettencourt et ceux qui l’entourent sont des narco-trafiquants !

Bref, tout le monde s’en mêle, avec écoutes clandestines illicites, pratiquées par un valet indélicat, ce qui est une infraction d’atteinte à la vie privée. L’exécutif est atteint au plus haut niveau, le législatif vocifère et le judiciaire récolte toutes ses affaires. Tout le monde porte plainte contre tout le monde. Tout le monde patauge dans un véritable cloaque, c’est-à-dire une agitation politico-médiatique qui crée un climat détestable et donne une image déplorable du monde politique français qui, déjà discrédité, n’avait pas besoin de cela. Alors que l’on ne s’étonne pas qu’il y ait désormais de 70 à 80 % d’abstention aux élections !

En tout cas, il apparaît dans cette affaire que c’est la droite qui est pourrie. On le proclame, mais au moment même où j’entends cela, j’apprends que la député socialiste Sylvie Andrieux est mise en examen pour complicité de tentative d’escroquerie et complicité de détournement de fonds publics (740 000 euros de subvention – nos fameuses subventions – remis à des associations présumées fictives). En réalité, c’est le système qui est pourri ! L’affaire Bettencourt une fois classée, on verra surgir d’autres affaires de même nature dans un monde politique où l’argent est le carburant de toute chose.

Les financements en tous genres des partis politiques en France (au total 283 !), c’était en 2008 : 52 108 172 euros pour l’UMP et 56 166 852 euros pour le PS, en majorité venant de belles dotations tirées de la poche du contribuable. Mais une campagne présidentielle exige beaucoup plus, quelque 100 millions d’euros. Où les trouver ? Chez Mme Bettencourt ? Non. Il y a bien plus riche que Mme Bettencourt, en dehors de nos frontières… où l’argent n’a pas d’odeur… n’insistons pas. C’est ce qu’on appelle la « république exemplaire ».

Quel sera le dernier chapitre de ce mauvais feuilleton ? Probablement, un jour, la délocalisation de L’Oréal en Suisse, où l’attend le groupe Nestlé déjà actionnaire à 30 % du groupe français de cosmétiques, Nestlé n’ayant nulle envie de subir les multiples contraintes et les coups du fisc auxquels sont exposées les entreprises en France, ainsi que la jalousie ambiante entretenue par un syndicalisme agressif et destructeur. Au plan financier, Nestlé n’aura aucune difficulté à lancer une offre publique d’achat (OPA) sur les 70 % restants du capital de L’Oréal, sa très florissante trésorerie le lui permettra, sans même faire appel aux banques.

Ce jour-là, le fisc français ne retrouvera pas les 397 millions d’euros d’impôts acquittés par Mme Bettencourt ces dix dernières années, mais on aura quelques dizaines de milliers de chômeurs supplémentaires.

Voilà sans doute ce à quoi vont aboutir la mentalité française et la politique qui en est issue. Et ce ne sera probablement pas le seul groupe industriel à suivre cette voie, comme l’écrit Yves de Kerdrel dans le Figaro du 16 juillet, à qui j’emprunterai ma conclusion :
« Lorsque tous les chênes du capitalisme familial auront été petit à petit taillés en pièces par cette haine des riches, par cette jalousie gauloise, par une insécurité fiscale permanente et par ce « tir aux fléchettes » qui consiste à s’en prendre successivement à tous les fleurons du CAC 40, les Français pourront aller verser des larmes de crocodile. Ils pourront s’étonner que la France sorte plus vite que prévu de la première division des pays industrialisés. Ils pourront se demander pourquoi cette 5e puissance économique mondiale se retrouvera d’ici à 2020 loin derrière le Mexique et la Corée du Sud, et même l’Autriche. ».

Partager cette publication

Comments (32)

  • IOSA Répondre

    Lorsque la toute  vieille crèvera.

    En laissant un grand pactole.

    Seul le fisc s’en réjouïra.

    De cette parabole.

    IOSA

    03/08/2010 à 23 h 04 min
  • Jaures Répondre

    Les commentaires ci-dessus m’amènent à quelques questions.

    Que Mme Bettencourt paie 40 millions par an ou seulement 20, ou même 15, quelle importance cela peut-il avoir pour quelqu’un à la tête d’une fortune évaluée à près de 17 milliards ? Et si cela n’influe en rien sur son train de vie ni ne met en péril sa fortune pour des siècles et des siècles, quel intérêt d’émigrer en Suisse ou ailleurs ?

    Si comme on le suggère plus haut, tendre à payer zéro impôt est un objectif louable que chacun devrait se donner, doit on penser que l’on devrait aboutir à zéro état, aucun élu, ni armée, ni justice, ni administration (identité, permis, certificats, diplômes,…) ? Et si l’on admet même simplement un état minimum, le but ultime de chacun est-il de s’évertuer à en faire payer à l’autre le coût ?

    L’utilité sociale doit-elle par ailleurs être jugée au compte en banque ? Le millionnaire, même ne devant sa fortune qu’à lui-même, est-il plus utile que le chercheur qui oeuvre chaque jour pour 2 ou 3 000 euros afin de trouver un remède contre le cancer ? L’utilité est-elle proportionnelle à la rentabilité ? Un astrophysiciens ne fera jamais fortune. Est-il pour cela moins méritant qu’un trader ?

    Enfin, on loue Liliane Bettencourt pour avoir su gérer la fortune dont elle a hérité mais est-elle plus douée que la jeune mère de famille qui, avec le smic et quelques allocations arrive a élever correctement ses enfants ou à cette retraitée qui, quoique modeste, trouve toujours quelques euros à envoyer à une association caritative ? Et ce, sans conseillers financiers ni experts fiscaux.

    Je ne crois pas que les gens modestes, les salariés, jalousent les riches. Ce sont bien souvent les riches qui se jalousent entre eux (les gens modestes, eux,se jalousent entre eux également, nous sommes tous faits de la même boue). Mais, à la fin, les comportements demeurent les mêmes: comme dans la chanson, on attend que " la toute vieille crève, vu qu’ c’est elle qu’a l’oseille".

    Si il lui reste un peu de lucidité, Mme Bettencourt jetant un oeil sur ses milliards puis un autre sur la photo de sa fille doit se dire: "a quoi bon tout ça ?".

    02/08/2010 à 16 h 38 min
  • Anonyme Répondre

    Florin : " Car voyez-vous, payer une assurance-santé américaine sur une retraite française … ce serait la quadrature du cercle)."
    –      Exact. C’est vrai. Mais il y a quand meme la CFE qui protege un peu, a laquelle la France vous oblige a cotiser anyway. C’est vrai qu’ici, on regarde a deux fois avant d’aller chez le toubib.

    Florin : " Je vous trouve soudain bien timoré, en parlant de "pays d’accueil" … à moins d’y être depuis quelques jours, je ne vois pas ce qui vous empêche de prendre position"
    –      Plus de dix ans.  Mais je suis toujours de nationalité francaise et donc, bien qu’effectivement j’ai le droit a la parole,  je ne considere pas avoir celui de critiquer ouvertement leur politique, comme le font 80% des Frenchs dans les réunions de l’Alliance Francaise. On a envie de leur dire "mais qu’est ce que vous foutez ici si c’est si mal que ca" (en réalité, ces critiques cachent des complexes, des envies, etc… vous voyez). Pour ma part, si cela ne me plait plus, je m’en vais ; pour le moment, apres dix ans, la vie ici nous plait toujours beaucoup, et, par simple respect et courtoisie, nous tachons d’etre discrets sur nos opinions. Pas toujours facile, surtout en ce moment!
    Bien aimé votre description de N.Y.C. et oui, ils adoptent des trucs francais, et ce n’est pas vraiment ce qui plait; c’est toujours pareil : respectons les coutumes locales, et surtout n’uniformons pas notre pauvre planete.
    L’histoire de la mosquée a Ground Zéro, qui nous montre bien l’attachement des Arabes aux symboles et au Show off, n’est sans doute pas leur meilleur idée et, a mon avis, ceux-ci font une grosse faute médiatique, simplement en ouvrant les yeux des Ricains. Les Ricains ont en general beaucoup de mémoire. Pour revenir a la mosquée, bien que, curieusement, Bloomsberg y soit favorable, je ne pense pas qu’elle sera construite a cette endroit.
    Je ne parle pas d’Islam en France, je parle d’ARABISME en France et en Europe, et oui, bien sur, les USA n’en sont pas a l’abri, ou ls Arabes progressent rapidement. Cachés ou non dans leur religion, les Arabes avancent leur pions sur toute la planète ( je suis en gros désaccord avec Grepon sur ce point, celui ci s’imaginant que, comme jusqu’ici, la Grande Amerique va "absorber" tout le monde. Tu parles!)

    Best, Florin.

    Mancney

    31/07/2010 à 13 h 34 min
  • Florin Répondre

    Mancney : "Avez-vous vous-même songé a investir en Floride ou au Nevada?"

    Ké oui, of course !!! la belle baraque en Floride pour le prix d’un box à Paris, JE SIGNE de suite !!!

    Petit détail : j’attends que banania donne la CMU à tous les alliens de passage, clandos ou pas … et j’arrive !!! (enfin, d’ici … un certain nombre d’années … lorsque je serai à la retraite ! Car voyez-vous, payer une assurance-santé américaine sur une retraite française … ce serait la quadrature du cercle).

    Je vous trouve soudain bien timoré, en parlant de "pays d’accueil" … à moins d’y être depuis quelques jours, je ne vois pas ce qui vous empêche de prendre position – vous payez des impôts, comme tout le monde ? alors, vous avez droit à la parole. Si demain la vie vous mène en Islande … hésiteriez-vous à dire ouvertement qu’il y fait froid ?

    Pour tout vous dire … début juillet j’étais à NYC. Ville de gauche s’il en est, boboïsée jusqu’à plus soif : comme à Paris, les rues deviennent petit à petit piétonnes, Broadway est rétrécie comme l’aorte d’un obèse,  il y a de plus en plus de pharmacies et de moins de moins de groceries. Ils bouffent que des cachets ou quoi ??? Le ticket de métro est passé en un an d’1$70 à 2$25 !!! Faut être maso de se taper encore le métro, alors que le taxi est à peine plus cher.

    Ah, et encore une chose : ils veulent ériger une mosquée au Ground Zéro … Apprendre une telle nouvelle est un moment de tristesse absolue. Une seule femme brandissait en silence une pancarte pour "réveiller" les passants … Peine perdue.

    Et, vous nous parlez d’islam en France ?  j’ai envie de vous répondre, vous n’êtes point à l’abri aux US …

    31/07/2010 à 2 h 30 min
  • Anonyme Répondre

    Florin : " La dictature dispose d’une dernière bouée de sauvetage – la démocratie n’en a aucun."

    –     Merci. C’est plutot en lisant ce genre de phrase qu’on vous apprécie (au moins moi) bien plus que lorsque vous allez pataugez dans le milieu ambiant des 4 V d’aujourd’hui dont la qualité a hélas bien baissée. C’est assez triste de lire sur ce forum que certains découvrent aujourd’hui que l’herbe est verte et que la France est envahie, encore plus triste de lire qqs petites tentatives d’explications sans qu’aucune action correctrice individuelle ne soit meme suggérée, et c’est encore et encore plus triste de voir que certains n’ont meme pas conscience de la médiocrité de leur texte, qu’aucune pudeur ne les dispense d’afficher sur le Web : Si l’on en juge par ce forum, les français sont des bavards pathétiques et vains : les coqs sont morts, il ne reste plus que des poules, et c’est la panique dans le poulailler.
    Pour revenir a votre propos, je m’interroge depuis longtemps sur les possibilités de survie d’une démocratie quand ses citoyens deviennent stupides et laches. Autrement dit, quel est le lien entre l’homme, (son intelligence, ses qualités), et le système de gouvernement dans lequel il vit (qu’il a choisit, qu’il subit) ; pas encore trouvé de réponse satisfaisante… Mais votre schéma de dictature, avec tous ses excès et ses saloperies, est une possibilité/réalité : Apres la chienlit socialiste, qui conduit une fois de plus a la destruction des structures sociales, a la non résistance contre l’immigration excessive, a la perte d’identité naturelle, a l’invasion et a la chute du Pays, une dictature pourrait s’installer qui viderait les poubelles… et ensuite il ne nous restera plus qu’a nous battre contre cette dictature. Simplement parce que c’est dans l’ordre des choses : Un Homme ne vit pas dans une dictature!
    Et pendant ce temps, il y en a qui ne souhaite meme pas être armés, il y en a qui souhaitent la paix dans le monde. Comme disait le grand philosophe Yeannegent "Tout le monde il est bo, tout le monde il est gentil".

    By the way, a propos d’Obama, Reid et Pelosi, en tant que citoyen francais vivant a l’étranger, je ne me sens pas comfortable de discutter la politique des responsables politiques du pays d’accueil; je ne fait que tenter de comprendre, sans juger, les raisons de qqs événements (Iraq, etc..). Mais comme je crois beaucoup aux qualités du peuple américain, je ne vendrai pas mes $$. Avez-vous vous-même songé a investir en Floride ou au Nevada?

    Mancney

    30/07/2010 à 16 h 56 min
  • Florin Répondre

    @Mancney: de clown à clown … je vous comprends ! Vous parlez des Français et de "leur propension a se tromper de combat".

    Bah oui !!! on tape à droite et à gauche, aujourd’hui sur les gitans, demain sur les musulmans, le jour d’après sur les RMIstes, ensuite sur les fonctionnaires etc.

    On se trompe de combat ! OUI. Yes, comme on dirait chez vous.

    Alors que les SEULS coupables, sont les politiques. Même pas : C’EST NOUS ! car nous les avons élus.

    J’en arrive presque à envier les bons vieux temps où un politique qui dérapait se faisait rattraper par l’armée (Turquie, Algérie, Chili, Grèce des colonels…). La dictature dispose d’une dernière bouée de sauvetage – la démocratie n’en a aucun. On sombrera, en regardant TF1 et ses daubes en branche.

    ah, j’oubliais : "…son obole contribue a construire un systeme de plus en plus étatique "… vous parlez d’Obama, Reid et Pelosi ??? à votre place, je vendrais mes dollars … mais pas pour acheter des euros …

    29/07/2010 à 23 h 28 min
  • Anonyme Répondre

    Florin : " NON, Liliane n’a aucun mérite. Sauf celui d’avoir épousé André. La "bonne gestion de fortune" est en fait le fruit du travail d’une armée d’avocats, fiscalistes, traders etc etc."

    –     Florin, vous etes un clown. Merci de nous faire rire.
    Regardez votre propre exemple, quand vous écrivez : " Vous mélangez, comme par mégarde, les capitalistes et leurs héritiers. La locomotive et les wagons."
    Effectivement, le créateur demarre le train… et les suivants, les héritiers ou les successeurs, ont pour tache d’entretenir le mouvement, de poursuivre l’effort, ils ont le devoir de "continuer", et cela est tres difficile. C’est ce que LS et moi-meme avons essayé de vous rappeler.  Mais vous ne pouvez pas le voir, car vous manquez d’expérience de la vie. Vous pensez probablement que le train va continuer a rouler tout seul, qu’il n’y a pas d’obstacles, qu’il n’y a pas de montagnes a gravir. Egalement, l’armée d’avocats, fiscalistes, traders etc… que vous mentionnez, constitue l’équipage du train, et ces gens n’ont aucun pouvoir de décision, aucun, car celui-ci ne se partage pas. La encore, Florin, votre ignorance des responsabilités, du pouvoir et du commandement est affichée. Remarquez, personne n’est obligé de tout comprendre.
    Quand a l’évasion fiscale, qui n’est certainement pas tres satisfaisante en soi, elle est une option, ou éventuellement un devoir, pour ne pas contribuer a alimenter des systemes anti-humains, des systeme socialistes, des systemes destructeurs, et qui ne font pas leur boulot au service du citoyen. La fraude est directement construite par l’impôt excessif ou mal employé. Quelle est la situation, sur un plan moral, du contribuable "honnête" qui paie ses impots rubis sur l’ongle tout en sachant que son obole contribue a construire un systeme de plus en plus étatique et qui aide au developpement et a l’installation d’étrangers sur son sol?
    Certains disent que la démocratie francaise disparaitra probablement a cause de la non-compréhension des Francais et leur propension a se tromper de combat. Vous croyez que c’est vrai?

    All the best

    Mancney

    29/07/2010 à 14 h 32 min
  • Florin Répondre

    LS : "La fraude fiscale maximale, la fuite à l’étranger, l’utilisation généralisée, le développement et la multiplication des paradis fiscaux, sont les SEULS espoirs de survie de l’économie française…"

    "Fuitez", cher Monsieur ! Faites donc ! (si ce n’est déjà fait).

    Mesure-t-on le RIDICULE absolu de tels propos ? La fuite à l’étranger, espoir de survie de l’économie française !!!! Rien que ça !

    La France, vu par la lorgnette de l’héritière, est un paradis fiscal !!! (sinon elle serait partie depuis longtemps). Même pas 10% d’impôts !!! On en rêve, nous autres …

    Vous mélangez, comme par mégarde, les capitalistes et leurs héritiers. La locomotive et les wagons. Le chien et ses puces.

    OUI, André avait du mérite. Enorme !!! Il a créé des dizaines de milliers d’emplois, a fait rentrer des dizaines de milliards de TVA dans les caisses, a laissé une vache à lait derrière lui, en pleine forme.

    NON, Liliane n’a aucun mérite. Sauf celui d’avoir épousé André. La "bonne gestion de fortune" est en fait le fruit du travail d’une armée d’avocats, fiscalistes, traders etc etc.
    Apparemment, et l’enquête le dira, elle a eu aussi le mérite de faire quelques chèques bien rondelets à qui de droit. De la menue monnaie, au vu de sa position.

    On souhaite tous qu’il y ait beaucoup d’André dans notre pays. Avec ou sans Liliane – car après tout c’est leur affaire perso.

    On souhaite aussi sortir de la jungle, et retrouver des routes goudronnées : comment se fait-il que la même boîte de produit, vendue 10 euros en France au supermarché du coin, coûte entre 3 et 4 euros en Allemagne ??? Qui nous tond le plus, le supermarché, avec ses marges démentielles, ou l’industriel, qui applique des politiques de prix différentes selon les pays ???

    Un jour, on va bien rigoler, je le sens : les kommissars du peuple vont demander l’accès aux comptes … et verront les factures …

    28/07/2010 à 22 h 35 min
  • Anonyme Répondre

    Luc Sembour : " En effet le véritable rôle du capital est d’être le seul outil capable de permettre à son détenteur de prendre des risques industriels, humains, économiques, que RIEN d’autre ne peut remplacer."
    –     Paroles d’or…

    Luc Sembour : " Le capital confisqué par les impôts est en totalité perdu, stérilisé, gaspillé dans des dépenses courantes."
    –     Pas complètement : ce capital de nos impôts est utilisé, au moins en partie, pour financer la naissance de bébés étrangers sur notre sol et donc a terme, d’importer un autre peuple chez nous. Interessant… Demain, les bouquins d’histoire apprécieront..

    Luc Sembour : " Une modeste partie est remise pour «investir» à des fonctionnaires qui n’en sont pas propriétaires. Malheureusement, ces derniers n’ont pas l’estomac ni la perspicacité du capitaliste car ils n’ont jamais gagné d’argent « à la dure », et ne savent pas à quel point le capital est précieux, est rare, est difficile à remplacer, (du moins par du vrai capital, non pas celui emprunté sur les générations futures)."
    –    Exactement exact exactitude.

    Best,

    Mancney

    28/07/2010 à 13 h 42 min
  • Anonyme Répondre

    Oui Mancney, je suis d’accord avec vous. Florin n’a aucune expérience de l’incroyable difficulté qu’il y a, à CONSERVER un capital conséquent, APRES son acquisition honnête (il est encore plus difficile à conserver en cas d’acquisition malhonnête, pour des tas de raisons, comme le clament les dictons «bien mal acquis ne profite jamais », « easy come, easy go », etc.).

    C’est pourquoi, sans connaître Mme Bettencourt, ni personne dans son entourage, je pense que le simple fait pour elle de s’être maintenue en possession de cette fortune et en tête des capitalistes hexagonaux (il est vrai si peu nombreux), pendant si longtemps est un authentique exploit, et ceci quels que soient les moyens qu’elle a utilisés.

    Si elle paie apparemment et proportionnellement peu d’impôts (mais il faudrait avoir les vrais chiffres), ceci est simplement l’une des expressions de cette bonne gestion. Il est à mon très humble avis du DEVOIR moral de chaque petit, moyen et grand capitaliste de minimiser au maximum ses impôts et de viser le zéro absolu, voire le crédit d’impôts.

    En effet le véritable rôle du capital est d’être le seul outil capable de permettre à son détenteur de prendre des risques industriels, humains, économiques, que RIEN d’autre ne peut remplacer. Le capital confisqué par les impôts est en totalité perdu, stérilisé, gaspillé dans des dépenses courantes. Une modeste partie est remise pour «investir» à des fonctionnaires qui n’en sont pas propriétaires. Malheureusement, ces derniers n’ont pas l’estomac ni la perspicacité du capitaliste car ils n’ont jamais gagné d’argent « à la dure », et ne savent pas à quel point le capital est précieux, est rare, est difficile à remplacer, (du moins par du vrai capital, non pas celui emprunté sur les générations futures).

    Il n’y a qu’à voir les abîmes de déficit de TOUTES les entreprises industrielles gérées par l’Etat. L’échec industriel, scientifique, commercial, des aventures capitalistiques de l’Etat, est tellement systématique, permanent et inéluctable, qu’il est compréhensible que la sauvegarde du capital privé soit une priorité absolue, une question de vie et de mort, pour la population française.  Il y a une corrélation directe entre l’endoctrinement socialiste du français moyen et la mort de son environnement économique.

    La fraude fiscale maximale, la fuite à l’étranger, l’utilisation généralisée, le développement et la multiplication des paradis fiscaux, sont les SEULS espoirs de survie de l’économie française par préservation de capitaux privés suffisants pour permettre un renouveau un jour, après l’écroulement inévitable de l’édifice étatique socialiste actuel.

    26/07/2010 à 23 h 41 min
  • Anonyme Répondre

    Florin : " vous ne commentez pas les chiffres, mais de ma crédibilité (qui n’intéresse pas grand monde ici)."
    –     Ok, Florin. Vous marquez un point : Au lieu de rester "technique" et factuel, comme a mon habitude,  j’ai extrait une partie de votre post et j’ai focusé sur une remarque d’ordre générale, a savoir votre non-reconnaissance du travail de gestion d’un capital. Pour être franc, je n’apprécie guère quand on me fait ce coup, ce qui est très courant, mais dans ce cas, merci de comprendre que c’est simplement que je regrette que vous n’ayez pas conscience de la difficulté de "garder" et de faire fructifier" un capital. Mais votre bonne foi a repris le dessus et vous en avez convenu; merci de reconnaitre ce point qui contredit votre précédente allégation et justifie ainsi ma remarque merci d’avoir, dans le meme temps, redorer votre crédibilité.
    Mais aussi, je suis décu de vous lire caricaturer les Riches, et ca, désolé mon vieux, c’est vraiment un aboiement. Mais vous n’avez pas envie de changer d’opinion, et je n’ai pas envie d’essayer de vous convaincre, donc have it your way, mais je regrette que vous soyez dans l’erreur, que vous adoptiez ce motto socialo et envieux. La bonne nouvelle : Jaures et de votre coté!
    Pour faire une longue story short, ce ne sont pas les riches qui sont les ennemis, et comme la nature est bien faite, et comme le rappelle Luc Sembour, la fortune se dilue vite apres qqs héritiers, et cela est l’ordre des choses, les ennemis, ce sont les tricheurs, ce sont qui usent et abusent des systèmes, ceux qui cassent notre confiance, a tous, dans nos sociétés, et le vrai rôle de l’Etat, plutôt que de tenter de jouer dans la cour du privé, serait de les foutre en taule.
    Je ne sais pas si madame L. Bettencourt (25% des parts de l’Oreal, c’est bien ca?) fait partie de ces tricheurs, mais dans ce cas, puisque sa fortune est "domiciliée" en France, elle passe apres tous ceux qui ont un compte en Suisse ou aux Caimans.  Encore une fois, dans le cadre d’une Société démocratique occidentale (et exactement comme au Monopoly), le problème, ce n’est pas celui qui gagne, c’est celui qui triche.
    –     Pour les détails : Mancney "tourner autour du pot"? C’est de l’humour, n’est-ce-pas? Sinon, je ne dispose pas de mes propres chiffres et n’ai donc aucun moyen de commenter les vôtres.
    –     Autre détails : "Vous n’êtes pas seul dans votre mon combat"? Merci. Quel combat exactement? Celui de défendre les Riches ou les Pauvres? Pour me donner bonne conscience, je défendrais plutôt les cocus.  A part celui de faire mon devoir simple de citoyen et de tenter de m’opposer un peu a l’invasion ethnique, raciale, culturelle et politique de mon Pays, je n’ai pas de combat particulier.  Il n’empêche que L.S. a fait une très bonne peinture globale des Francais.  J’ai entendu sensiblement la meme, il y a qqs années, faite par un médecin militaire de haut grade; meme observation, meme conclusion.
    –    Pige pas bien pourquoi vous m’offrez un slogan… Il est de vous? Bravo… pas bien compris, mais bravo quand meme. Surtout ces mentalités qui changent… pas vu ca en lisant l’histoire, mais bon. Ce qui change vraiment et qui augmente, c’est le nombre de Maghrebins, d’Africains et d’Asiatiques qui sont présents sur notre sol.

    Best,

    Mancney

    26/07/2010 à 15 h 40 min
  • Anonyme Répondre

    LS : " Face à des hordes de va-nu-pieds, le Français se sent aussi riche que Mme Bettencourt et à peu de frais (croit-il). La boucle est bouclée. Mort aux riches."

    –    C’est exactement cela. Le reste aussi. Remarquable et quasi exhaustif de commentaire de Luc Sembour. Merci beaucoup.

    Mancney

    26/07/2010 à 14 h 27 min
  • Florin Répondre

    Mancney : merci pour l’aboiement. Je peux miauler aussi, pour votre plus grand plaisir j’espère.

    Je disais, respect pour André. La Liliane, n’a rien fait d’autre qu’hériter. Ensuite, elle a bien géré. C’est déjà bien, je vous l’accorde.

    Libre à vous de mesurer la valeur des êtres en fonction de leur compte en banque.
    En soi, la somme ne dit rien sur sa manière d’acquisition. Je respecte davantage le million de l’artisan que le milliard de chez Kerviel et comp – mais bon, c’est ma vision aboyée des choses.

    Je remarque votre propension à tourner autour du pot : vous ne commentez pas les chiffres, mais de ma crédibilité (qui n’intéresse pas grand monde ici). Vous n’êtes pas seul dans votre combat : LS évoque la mentalité française (mais évite soigneusement de parler des abus du pouvoir, des gaspillages de toutes sortes, des bandes et prébendes …).

    Vous voulez des slogans ? Alors en voilà un : les mentalités changeront … mais pas avant les réalités.

    26/07/2010 à 9 h 11 min
  • Florin Répondre

    LS :"Face à des hordes de va-nu-pieds, le Français se sent aussi riche que Mme Bettencourt et à peu de frais (croit-il). La boucle est bouclée. Mort aux riches."

    M-ouais. Vous oubliez opportunément de dire que les hordes, c’est le grand patronat qui les a fait venir. Pour mieux écraser les Français – si jamais l’idée leur venait de demander une vie décente.

    26/07/2010 à 9 h 02 min
  • Anonyme Répondre

    Mme Bettencourt  est scandaleusement riche. Par le montant exceptionnel de sa fortune, elle  est une insulte vivante à la face du Français. Heureusement, pour calmer sa jalousie, le Français, face à cet état de fait répugnant, a trois consolations:

    1-   Il s’agit d’une vieille dame très âgée qui n’est pas en mesure de jouir personnellement pleinement des pouvoirs conférés par une telle fortune. Si Mme Bettencourt avait 20 ans et était une femme d’affaire brillante, au physique de star de cinéma, sans amants ni parasites connus, agressive, accumulant les réussites financières, ne donnant rien aux organisations gauchistes ni aux partis socialo-gauchisants (UMPS&Co), elle serait la cible permanente, préférée, idéale, des médias ne dépendant pas d’elle.

    2-  Il lui semble d’ores et déjà impossible que dans le futur, un tel scandale puisse se renouveler, c’est-à-dire qu’une autre fortune de cette taille puisse naître un jour en France à partir de rien. L’OREAL est un pur produit des 30 glorieuses à jamais révolues.  Il est confiant que, grâce à la Révolution en marche, grâce à la Dictature du médiocre, le moule est bel et bien, pour toujours, cassé. Tous les détails pratiques sont, grâce au ciel, pris en charge par le fisc omniprésent, par la situation désastreuse des finances nationales, par l’ambiance générale anti-entreprises (surtout si cornaquées par les fonctionnaires inaptes et les systèmes ineptes d’OSEO etc.), par les médias trotskystes, par la nature du syndicalisme, par la mise en coupe réglée du pays par les idées de gauche et les freins omniprésents des  juges de l’ENM.

    3-  Mme Bettencourt ne fera plus honte très longtemps au Français moyen. Avec un peu de chance, ses héritiers dilapideront tout ou éclateront la fortune en sous-ensembles moins scandaleux. Mieux encore, ils s’évanouiront de l’horizon perceptible du radar médiatique hexagonal, ils disparaitront à l’étranger, et même si par malchance, ils y deviennent encore bien plus riches, on les reniera comme désormais étrangers à la mouvance française éternelle. Qui sait ici que la fortune cumulée du clan Dupont de Nemours (plus de 2000 personnes) est probablement la 1ière du monde ? Qui sait que le fondateur-inventeur, et longtemps propriétaire unique, d’Ebay, est un Français, Pierre Omidyar?  http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Omidyar. Je connais personnellement Willis Dupont de Nemours de Palm Beach mais personne chez les Bettencourt ni chez les Omidyar. Si un lecteur veut combler ce déficit j’en serais très heureux.

    La priorité absolue du Français est que le monde visible autour de lui, soit aussi pauvre ou de préférence plus pauvre que lui. Les exceptions ne sont accordées qu’à titre précaire et provisoire (même si du moyen-terme est toléré à contrecœur).

    Afin que le cycle infernal de la jalousie se referme harmonieusement, comme des aimants accolés en cercle, les Français ont réussi le tour de force de verrouiller harmonieusement leur système, tout en bloquant soigneusement l’ascenseur social. Le haut du panier est la secte très fermée des 6000 plus hauts fonctionnaires. Viennent ensuite les dizaines de milliers d’autres «hauts» fonctionnaires, suivis de l’armée du fonctionnariat français. Le prolétariat informe de tous les Français arrive en dernier. Comment satisfaire la soif, le besoin, le droit «d’Egalité» supérieure de ces derniers?

    Tout simplement par l’importation de pauvres patentés, filtrés par les passeurs et le regroupement familial, tous-frais débarqués des meilleurs bidonvilles de la planète, admirablement dépourvus de tout savoir-faire, de capital, de papiers exploitables, d’adaptabilité culturelle planifiable, d’intégration religieuse prévisible. L’immigration observée est un «must» psychologique, indispensable à l’harmonie idéologique visée. Elle a un coût exorbitant et est en tous points injustifiable, mais cela n’a aucune importance puisqu’elle apparait gratuite à la majorité du bon peuple, puisque le contribuable-à-naître en paye depuis 35 ans la plupart des factures. Comme il n’y a jamais d’élections au-delà de l’horizon 5 ans, tous les abus sont facilités. Une responsabilité trop longue serait gênante pour les élus, et la réélection des mêmes plus difficile : la dégradation perceptible doit pouvoir être attribuée au prédécesseur  et l’alternance est assurée en laissant « passer un tour ».

    Face à des hordes de va-nu-pieds, le Français se sent aussi riche que Mme Bettencourt et à peu de frais (croit-il). La boucle est bouclée. Mort aux riches.

    25/07/2010 à 23 h 10 min
  • Anonyme Répondre

    Florin : " Cette dame, fort sympathique par ailleurs, a hérité, c’est tout."

    –  " a hérité, c’est tout"?   Well.. voila comment on montre son inexpérience de la vie, voila comment on flingue d’un coup sa crédibilité! Votre remarque est inappropriée et meme déplaisante : elle ressemble a l’aboyement d’un chien kabyle… Florin, je souhaite simplement que vous ayez l’intelligence et le courage de vous enrichir un jour, de vous enrichir un tout petit peu, disons que vous ayez un million de patrimoine a gérer, c-a-d a conserver et a faire fructifier… (pas la barraque, hein, tout en cash). Juste un million. On sera heureux alors d’avoir vos sentiments sur l’activité que vous déploierez vis a vis de ce million.

    Best,

    Mancney

    25/07/2010 à 22 h 15 min
  • sas Répondre

    LE TRIPTIQUE MA9ONNIQUE COMPLET EST :

    LIBERTE EGALITE FRATERNITE ou LA MORT…….mais c’est pas très vendeur et tous les goyim ont rtepris en coeur ces mots isolés qui n ont aucun sens seuls…..

    L ensemble des profanes de france (et ca en fait) devraient imposer comme devise :

    – INDEPENDANCE (ne jamais dependre de quiconque et de rien)

    -EQUITE ( pas d spécificités et dérogations qui vont que l un a toujours plus de droit que l autre en chaque domaine)

    -AMITIE ( nous pouvons être amis sans être frère…la fraternité impose un soutient contre-natur et non naturel)

    ensuite il convient de faire la CONTRE-REVOLUTION qui consite :

    -reinstaller en france fille aînée de l église la suprématie du christianisme au mieux et de l atheisme ou agnosticisme au pire

    -au respect de l ordre naturel des choses

    -le choix pour chef du plus fort et plus intelligent qui a fait ses preuves et de préférence endogène.

    -vote obligatoire et 1 homme/femme = 1 voix , pas de droit sociaux a celui qui ne vote pas ou s abstient

    -responsabilite sur leurs biens des chefs ou cadres qui dirigent d autres hommes et en proportion de leurs grades…

    -que l homme et son deveoppement soit intégré et harmonieux avec son environnement et ses voisins

    Voila un petit programme de base qui nous ramenerait dans le droit chemin…..la voix de la vertue

    et pas compliqué

    CQFD

    SAS

    25/07/2010 à 16 h 19 min
  • Florin Répondre

    au luxembourg : à coup de slogans, on n’avance pas (ou alors, on est dans les colonnes de la CGT).

    Force est de constater que l’on vide certaines poches pour remplir certaines autres.

    Force est de constater que la droite comme la gauche sont foyers d’injustice sociale.

    Force est de constater que l’on accable de taxes le petit, et de cadeaux le gros.

    On subventionne, contre toute logique et tout bon-sens, les grandes surfaces, au titre des 35h.
    Les milliards (pompés dans les caisses déjà vides de la Sécu et de l’Etat) atterrissent  dans les comptes de quelques familles (chacun connaît la liste …) planquées à Bruxelles.

    Après quoi, l’on se tourne vers le citoyen lambda : monsieur-madame, y’a plus assez de sous pour tes médocs, faudra que tu allonges …

    D’où le sentiment d’incompréhension et d’injustice (justifiés !!!) d’une grande majorité des Français.

    Je voterais DES DEMAIN pour tout parti qui proposerait l’abrogation de TOUTES subventions publiques (y compris pour la PAC), et le retour à un principe de base : à revenu égal, impôts et charges égales. On l’a un peu oublié ce dernier temps, et il est le fondement de la démocratie (bien plus que vos slogans copiés de Charlie-hebdo et assimilés).

    25/07/2010 à 13 h 57 min
  • Anonyme Répondre

    En France le 1ier commandement est:

                                                        "TU NE T’ENRICHIRAS PAS".

    Il est non-dit, non-écrit, mais l’ignorer est suicidaire et le transgresser est un crime imprescriptible, le seul dont la responsabilité soit transmissible à d’innocents héritiers. C’est autour de cette règle d’or incontournable que s’articule l’ensemble de la philosophie française profonde du vrai « politiquement correct ».

    Cette règle débile, assortie de tous ses corollaires et conséquences, inspire chaque neurone du Législateur, fait vibrer les juges d’un zèle hallucinant, imprègne les fonctionnaires du lobe frontal au lobe occipital, stérilise les administrations, sert les «causes» et «croisades» des médias, et constitue le cœur diffus, non-avoué, secret, de la pensée unique. Elle déchaine les forces de la corruption. Elle asservit les mentalités et ruine le pays.

    Le Français méprise l’argent et l’argent le lui rend magnifiquement et au centuple en faisant tout pour ne pas garnir ses poches.

    Le Français n’a jamais besoin d’argent : il n’est que la victime d’un «manque de MOYENS» chronique, scandaleux  et gravissime. Il n’est rigoureusement en rien responsable de cette injustice révoltante.

    Le Français appelle constamment l’Etat, les multinationales, les riches, en un mot tous «les autres», à être généreux, voire prodigues de leurs deniers, pour toutes les «bonnes causes», à commencer par la sienne. Il ne se sent jamais concerné ni redevable ni assez riche lui-même, pour subventionner directement ou pour sérieusement mouiller sa chemise, au profit desdites «bonnes  causes».

    Liberté-Egalité-Fraternité

    Liberté de mendier-Egalité de pauvreté-Fraternité de faux-culs.

    Liberté-Vanité-Fatuité

    Liberté furtive-Egalité frelatée-Fraternité forcée

    25/07/2010 à 0 h 35 min
  • ozone Répondre

    Roak

    Chiffres ? Ok

    Selon les intérréssés eux méme so revenu serait de 34 millions par mois

    Donc 408 millions an

    Pour arriver au 50% du bouclier elle aurait du payer 204 millions

    Tout le monde s’accorde pour dire que la moyenne en dix ans était de 40 millions,dans les 11% des revenus d’une année.

    A titre de quoi donc ces reversements massifs ?

    24/07/2010 à 15 h 20 min
  • Pascale Répondre

    En tant que Française je sus fière d’avoir sur le sol de mon pays un des fleuron des entreprises mondiales. Et parmi nos compatriotes des personnes riches et même très riches.

    Il me semble évident que, dès que cette pseudo "affaire" sera réglée, Mme Bettancourt ne soit tenté de s’exiler vers un pays qui, lui, aime les riches parce qu’il sait qu’il en a besoin.

    Je trouve en effet ce déballage de faux scandales  et cet acharnement sur une femme de 87 ans qui a toujours été honnête d’une mesquinerie à couper le souffle.  Si elle quitte la France, comme je la comprendrais, désolée par la bassesse de certains de mes compatriotes dont l’esprit est formaté par des phrases du style : "nos vies valent mieux que leurs profits" ou "je n’aime pas les riches".

    24/07/2010 à 15 h 17 min
  • Florin Répondre

    @Roak : "mes" chiffres sont absurdes ??? Pourtant, les chiffres ne font pas de politique, et se laissent caresser dans le sens du poil :

    comparer un patrimoine français moyen à celui de Bettencourt fausse un peu les résultats : sur 500 000 euros, il y a fort à parier que 80-90% sont en fait la partie immobilière, non génératrice de revenu. Chez B., c’est l’inverse, 90% ce sont des titres (et assimilés) qui produisent un revenu.

    Prenons l’hypothèse la plus basse possible, admettons que TOUT le patrimoine est placé à 1% de rentabilité : cela donne quand-même 150 millions de revenu. Elle paie 15, donc son taux d’imposition global est de … 10 %.

    JE MAINTIENS : cette personne paie MOINS QUE VOUS ET MOI !!!!!!! (en pourcentage, bien entendu, pas en valeur absolue).

    Il y a une autre différence : vous et moi, nous TRAVAILLONS, (ou avons travaillé), et allons continuer, si Dieu nous prête vie. Cette dame, fort sympathique par ailleurs, a hérité, c’est tout.

    Je suis, à 100%, favorable à la loi italienne (vive Berlù !) qui a supprimé la taxe sur l’héritage.
    Mais ne venez pas pleurer sur le sort de Bettencourt … car là, je sors la calculette !

    24/07/2010 à 14 h 56 min
  • Anonyme Répondre

    Je rappelle la vraie devise de la France :

    "HYPOCRISIE, JALOUSIE, MAUVAISE FOI"

    C’est mal vu de gagner de l’argent (esprit socialo attavique) et la plupart des Français n’aiment pas que les autres réussissent là où ils ont échoué.

     

    24/07/2010 à 14 h 39 min
  • Roak Répondre

    Florin, je m’avance peut-etre, mais même travaillant 300 ans vous ne rapporteriez pas 15 millions à l’Etat, donc en soit dire que vous payez plus que Mme Bettancourt est une aimable plaisanterie.

    Quand à vos chiffres ils sont absurdes, vous écrivez :
    "pour un patrimoine de 500 000 euros, on paierait 500 euros d’impôt sur le revenu, en tout et pour tout !!!"

    L’impôt sur le revenu concerne comme son nom l’indique…le revenu… pas le patrimoine – si vous avez un patrimoine de 500.000 euros vous payez 0 euros d’impöts sur le revenu. Vous commencerez à payer lorsque ce patrimoine générera des revenus … donnez-nous donc les chiffres des revenus de Mme Bettancourt et les votres, on verra bien qui paye le plus d’impôts.

    Ne parlons pas du fait que la société dont Mme Bettancourt est en partie propriétaire paye moults taxes, que ses biens immobiliers sont assujétis aux divers taxes locales etc …etc …

    23/07/2010 à 23 h 59 min
  • Florin Répondre

    Pauv ptite dame, écrasée par les impôts …

    Jugeons sur chiffres (officielles, car fournies par l’avocat de la dame) : 400 millions d’impôts en 10 ans, donc 40 par an. Depuis Sarko et le bouclier, 100 millions de ristourne sur 4 ans, donc 25 millions par an.

    En clair, elle paie 15 petits millions par an. PETITS, rapportés à un patrimoine de plus de 15 milliards.

    Elle paie, en IRPP, 1 POUR MILLE de son patrimoine !!!

    Si le citoyen lambda payait lui aussi 1 pour mille, la France serait le meilleur paradis fiscal sur Terre :
    pensez donc, pour un patrimoine de 500 000 euros, on paierait 500 euros d’impôt sur le revenu, en tout et pour tout !!!

    Les chiffres, ça vous parle ???? Vous n’avez pas l’impression de payer BEAUCOUP PLUS que cette personne ???

    23/07/2010 à 20 h 00 min
  • Johnny Répondre

    Et oui la haine des riches nous mène au casse-pipe aussi surement qu’elle les amène faire fortune ailleurs. Et pendant que nous chipotons pour savoir comment faire les poches des plus performants d’entre nous, les américains se penchent scientifiquement sur la question, et qu’en ressort-il ? 1$ de baisse d’impôts entraine en moyenne 3$ de hausse du PIB :

    http://www.econ.berkeley.edu/~cromer/RomerDraft307.pdf

    Quand le socialo-communisme aura transformé la France en pays du Tiers-Monde, peut-être les gens comprendrons, mais je n’en suis pas certain.

    22/07/2010 à 18 h 19 min
  • sas Répondre

    rectification….

    Veuillez lire MAYER et non MEYER…..le fond du texte reste entier…qui est cette famille MAYER ?

    sas qui se marre de la vitesse ou acceleration prise par la vérité…

    22/07/2010 à 14 h 45 min
  • IOSA Répondre

    De jalousie je ne vois point, pas plus de la haine parmis la majorité gouvernementale et pour cause, tous ont baffrés, pratiqués la lèche à tout va et tous ont la dette de reconnaissance à payer…

    C’est pourquoi les nouvelles niches fiscales et autres lois de casse sur la législation du travail au seul profit des donateurs.

    Maintenant, si dire ce que l’on pense est mal-vu par d’autres, c’est surement que leur langue est aussi usée que le consortium Sarko&Co….ayant fait une OPA sur l’ Elysée contre argent sonnant et trébuchant.

    IOSA

    22/07/2010 à 13 h 30 min
  • ozone Répondre

    A ce qu’il ressort,les gens en question étaient bien loin d’étre ruinés par le fisc,d’ailleurs la pluie de millions de remboursements qui leur est tombés dessus sort de nos poches.
    Alors plaignez les…………Les pauvres riches….

    21/07/2010 à 22 h 34 min
  • sas Répondre

    donc l affaire nettencourt se résume à….

    MEYER/BETTENCOURT……l une ne voulant pas que l autre dillapide la fortune mal acquise(l oreal model de collaboration en 40)…..bizarre de n avoir eu l echo et l interview de l époux MEYER…..ca serait surement instructif de savoir qui il est et ce qu il fait….

     

    Les mêmes causes produisent souvent voir toujours les mêmes effets….

    sas

     

     

    21/07/2010 à 13 h 41 min
  • Fleurian Répondre

      Bonjour,

    Si les droits des nantis sont limités, c’est par ce que chacun sait comment on fait pour accumuler autant d’argent et quel  danger incarnerait pour nos fébriles démocraties une généralisation de la connivence et du trafic d’influences.

    Soyons clair, c’est avant tout pour protéger les mal élevés et les arrivistes qui seraient tentés par de tels pratiques que ces lois sont faites. Car comme vous l’avez souligné à votre façon, en France, on tolère les menteurs, on acclame les voleurs, mais on décapite ceux qui insultent le peuple.

    Bonne Journée,

     

    21/07/2010 à 13 h 15 min
  • Leon Répondre

    Bravo, et j’encourage de mon coté tous ceux qui ont REUSSI PAR LE TRAVAIL à EXPATRIER LEURS CAPITAUX, et à quitter la France, puisque on nne peut plus disposer de son argent. Enfin de ce qu’il en reste après des prélèvements sociaux et fiscaux exhorbitants! A quoi sert-il de travailler dans ces conditions? Placer son argent à l’étranger hors de portée des rapaces, est devenue la seule solution.

    21/07/2010 à 6 h 04 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: