L’affaire Méric et les ratés de la propagande

Posté le 12 juin , 2013, 10:53
6 mins

Décidément, les temps changent… mais nos « élites », elles, ne changent guère ! L’af­faire Méric est symptomatique de ce double point de vue.

Que le système politico-médiatique ne change guère a été particulièrement évident dans cette affaire. Un système aux abois se saisit d’un tragique fait divers pour monter une nouvelle manipulation et détourner l’attention de ses échecs ou justifier par avance une nouvelle limitation des libertés publiques. Comme naguère à Carpentras, ou jadis, lors de l’incendie du Reichstag.

L’affaire Méric repose, comme les précédentes manipulations, sur un mensonge. Certes, le fait lui-même est bien réel – et bien tragiquement réel. Mais tout le système interprétatif qu’en donnent, comme un seul homme, les politiciens et les journalistes est intégralement faux.

En l’occurrence, il ne s’agit pas d’un malheureux étudiant tombé par hasard sur une bande de skinheads qui l’auraient délibérément tué.

Il s’agit d’un militant d’extrême gauche, appartenant à une bande violente. On ne sait pas encore qui a cherché la bagarre, mais le seul fait qu’on ne le sache pas encore me laisse à penser qu’il s’agirait plutôt des redskins que des skinheads…

Par ailleurs, rien ne permet de penser qu’il y ait eu homicide volontaire. Naturellement, la mort d’un homme est toujours une tragédie, mais on ne peut mettre sur le même plan un accident et l’assassinat politique dont certains ont osé parler.

Et, puis, il y a quelque chose d’horripilant à toujours soupçonner « l’extrême droite » de violence et toujours absoudre par avance l’extrême gauche. Dans cette affaire, selon toute vraisemblance, il s’agissait de deux bandes également violentes et je ne vois pas comment on pourrait voir d’un côté des « gentils » et de l’autre des « méchants », selon le schéma manichéen à l’eau de rose de nos chers médias.

C’est d’autant plus agaçant que même la stricte symétrie ne serait pas conforme à la vérité.

Car, du côté gauche, vous trouvez beaucoup d’associations, syndicats et partis soutenant les prétendus « antifascistes », tandis que, du côté « droit », aucun parti, à ma connaissance, ne soutient les « skinheads ». Les accusations de collusion du Front national ne reposent sur rien de concret. Et, plus grotesques encore, les accusations de Pierre Bergé laissant entendre que ce drame serait lié à la « Manif pour tous » relèvent de la diffamation pure et simple.

Au demeurant, je ne mets le mot « droit » qu’entre guillemets, car il faut dire et redire qu’il n’y a pas une extrême gauche communiste et une extrême droite national-socialiste, mais bel et bien deux extrêmes gauches socialistes, l’une nationaliste, l’autre internationaliste. Il est absolument faux que les néo-nazis soient « à la droite de la droite ».

Mais ce qui est plus important, c’est que les temps changent.

Les coups de menton de Manuel Valls et de Jean-Marc Ayrault sur le triomphe de l’ordre républicain contre les factieux ne convainquent plus personne.

Peu de gens croient à la possibilité de dissoudre les groupuscules concernés.

Et, surtout, personne ne donne dans la manipulation médiatique. À force de crier au loup, au retour de la « bête immonde », les socialistes et autres bonnes consciences ont fini par convaincre les Français que tout cela n’était que du vent.

D’ailleurs, ces groupuscules sont fort utiles pour le pouvoir. Toujours prêts à basculer dans l’action violente, facilement manipulables par les nombreux « indics » infiltrés dans leurs rangs, ils servent toujours à justifier les mesures autoritaires et liberticides.

Nous ne sommes pas dupes.

Dans les jours qui ont suivi l’annonce du drame, malgré l’entreprise de sidération médiatique, de nombreux sites internet ont fait le travail qu’aurait dû faire la presse, donnant le vrai profil du « gentil » Méric.

Et la presse elle-même a bien été obligée de suivre. Elle commence à craindre que son travail de zélé propagandiste du politiquement correct ne finisse par lui coûter cher en termes d’audience.

Tout se passe comme si, désormais, la propagande glissait sur les Fran­çais (ou, au moins, sur les plus « conscientisés ») comme l’eau sur les plumes d’un canard.

Oui, les temps changent. Et nous pouvons enfin espérer que le peuple français reprenne son destin en main, en refusant désormais de le confier à ces oligarques qui nous représentent si mal et n’ont que mépris pour nous. Décidément, le printemps 2013 constitue un tournant politique intéressant…

50 Commentaires sur : L’affaire Méric et les ratés de la propagande

  1. Serge-Jean P.Peur

    29 juin 2013

    Jaures 13-06 14h48
    Je ne suggère rien du tout,je rapporte objectivement ce que j’ai lu.L’interprétation selon ses idées,je la laisse aux journalistes (de gauche= pléonasme) habiles à donner des leçons de déontologie aux internautes,mais qui s’assoient sur elle.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    17 juin 2013

    Villeneuve-sur-Lot a vu l’élimination du débonnaire candidat P.S. ( un entrepreneur … je pense de Travaux Publics ayant sans doute bénéficié de l’argent du C.G. et des largesses parlementaires de Cahuzac )… trois remarques :

    – la première sont les propos HAINEUX et HYSTERIQUES proférés devant les caméras des T.V. par un grand nombre électeurs ( et surtout électrices ) de Gauche envers un candidat qui a éliminé démocratiquement leur champion … du pur @ [A…..Z]

    – la seconde est l’appel à compromission du candidat U.M.P. avec l’électorat de Gauche ….

    – la troisième est que le F.N. a encore beaucoup de travail à faire pour ” décontaminer ” … les esprits ( le second tour sera révélateur du manque de courage… sans risques des électeurs insatisfaits de leur ” Droite P.S. ” )

    Répondre
  3. 15 juin 2013

    Jaures pour ne pas mourir idiot, je me suis un peu renseigné sur l’AFA dont Méric était un membre éminent.
    Il est vrai que pour un étudiant aussi brillant on aurait préféré savoir qu ‘il fasse partie de la Fraternité Kappa Alpha Psi.
    À en juger par sa campagne contre les forces de l’ordre : “Fuck the police” ; “All Cops Are Bastards” le mouvement AFA ne manque pas d’humour dans ses slogans.
    Ces gôchistes écoutent la même musique (la “oi !”) que les skinheads, portent les mêmes chaussures (Doc Martens, seule la couleur des lacets les différencie), les mêmes tee-shirts (Fred Perry).
    REnseignements relevés dans un article d’Ivan Rioufol.

    Peut-être que Jaures ignore-t’il que dans le cercle politique les deux extrêmes se rejoignent?

    Répondre
    • quinctus cincinnatus

      15 juin 2013

      hors contexte … d’après ce que j’ai lu sur le blog il ressort que :

      – MADAME Schmitt habite Paris ou la Région parisienne de sorte que :

      – la parabole que vous préconisez charitablement ne lui donnera que quelques chaines dans la langue de Goethe à la condition qu’elle parle la langue du poète

      Répondre
      • 17 juin 2013

        Avec une parabole Astra vous aurez droit à une quarantaine de chaines en langue de Goethe (allemandes, autrichiennes et suisses)

        Répondre
    • Jaures

      15 juin 2013

      Je me suis laissé dire qu’il n’aurait pas non plus été le dernier à piquer les cerises dans le jardin du voisin !
      Le jeune Méric est mort, cher Hans, que diable voulez vous de plus ? Que l’on décore Esteban de l’Ordre du Mérite ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        16 juin 2013

        voici quelques compléments d’informations qui concernent la victime et son groupe :

        ce groupe anti-fasciste est connu des services de police (comme on dit pour d’autres ) depuis environ deux ans; ceci pour des actes de provocations et de violences ainsi que des incitations au meurtre et à la haine de certaines minorités ( ” les cathos une balle , les “veilleurs” *** une rafale ” )

        *** je profite de l’occasion pour signaler à @ Jaurès qui nous bassine avec son élite morale et intellectuelle que Sciences-Po pondrait comme un esturgeon ses oeufs, que le leader des ” veilleurs “, n’a pas le crane rasé, n’est pas un débris social, n’a jamais eu la haine à la bouche et qu’il s’agit d’une douce jeune fille en cours d’études à … Normale Sup … qui récite avec ses amis des poêmes aux C.R.S. !

        pour terminer cette pensée de Marc-Aurèle

        ” … par conséquent, l’hostilité des hommes entre eux est contre-nature. Or sentir en soi de l’ INDIGNATION *** , de l’AVERSION, c’est une HOSTILITE ”

        *** ça ne vous rappelle rien, ni personne ?

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        16 juin 2013

        ce qui est sûr par contre c’est que le système en fera un martyr … comme Laurent Bocquet dont un jour je vous dirai l’histoire !

        Répondre
      • 29 juin 2013

        Dommage qu’on n’enseigne (évidemment) plus Barrès à Sciences Po’, Méric aurait tiré bénéfice de son conseil : “Il ne faut s’attaquer qu’à ceux qu’on est sûr d’achever”…

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      29 juin 2013

      hier en buvant un café au bistro du coin, après ma répétition, j’ai lu sur le journal local ( le plus ancien encore en parution en France ) un discret pavé dans lequel était très brièvement résumé que ce jour débutait le procès en correctionnelle de trois membres d’un groupuscule d’extrème gauche accusés de tentative d’assassinat sur un militant et responsable d’un groupuscule d’extème droite
      il est certain que ce procès va faire la UNE des media durant toue une semaine et l’objet de commentaires circonstanciés et peut être même ” génés ” de la part de qui vous savez sur le site !

      Répondre
  4. 14 juin 2013

    Ci-dessous un scénario inverse:

    On apprend qu’une bagarre entre deux groupes de jeunes gens a dégéné et qu’un des protagonistes est mort dans l’échauffourée.
    Lors de la bagarre le jeune Esteban, natif de Cadix et membre d’un club de skinheads a été déséquilbré par un mouvement brusque d’un jeune du groupe adverse et s’est affalé face en avant sur une borne en pierre, sa mort a été instantanée.
    Des témoins crédibles affirment que les skinheads très excités sortaient d’un magasin de vente discount et ont attaqué un groupe croyant y reconnaitre des jeunes gens issus d’une mouvance d’extrême gauche.
    Fatale erreur des skinheads, l’un des leurs y a payé de sa vie.
    Le jeune homme auteur de la chute du skinhead est un garçon très brillant de 19 ans, inscrit à Sciences Po.

    D’après quelques premiers éléments les jeunes skinheads auraient des contacts avec le FN.
    La police mène l’enquête.

    Jaures saura apprécier le verbiage spécieux utilisé. Tout à fait en accordà ce que pratique la plupart des merdiats français sevrés à l’argent public.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 juin 2013

      si seulement tous les média étaient ” sevrés ” de l’argent public et ne vivaient que de la qualité de leurs plumes et de l’honnêteté d’une information qui soit … crédible !
      je profite de cette remarque pour dire à Mr de Thieulloy que ce n’est pas avec des encycliques “rhétorisantes” des siècles passés *** qu’on traite ( terme médical ) les problèmes ( terme médical là aussi ) d’aujourd’hui … on peut même dire que cela a tout pour faire fuir le … malade

      *** c’est @ Jaurès 1900 coiffé d’une barrette !

      Répondre
  5. Serge-Jean P.Peur

    13 juin 2013

    voir parcouru pas mal de sites et de blogs de tous bords.Il en ressortait une grande peine pour ce jeune Méric,bien sûr,mais aussi une forte circonspection sur la culpabilité meurtrière du skin Esteban et sur celle,plus provocatrice, du jeune décédé.

    Répondre
    • Jaures

      13 juin 2013

      Suggérez-vous que le jeune Esteban porte plainte contre le jeune Méric qui l’aurait agressé lâchement en lui donnant de violents coups de mâchoire sur ses poings fragiles ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        14 juin 2013

        c’est un classique des ” anti-fascistes ” et plus généralement de la gauche ( et de la droite bien pensante) … ” l’inversion des preuves ” !
        @ Jaurès en a immédiatement le réflexe pavlovien

        Répondre
  6. Serge-Jean P.Peur

    13 juin 2013

    Mais notre justice si prompte à dédouaner nos lascars de banlieue se permettra-t-elle de “sauver” un nervi d’extrême-droite,surtout s’il a tué.A priori et en l’état de notre république,non.
    Mais l’affaire a pris un tel tour politique que les circonstances réelles (provocation antifa) pourraient peser lourd.
    D’ailleurs les médias dans leur ensemble,qui avaient fait monter la sauce du danger fasciste sont bien vite retombés dans leur silence.Prudence face aux faits avérés ou attente d’un deuxième souffle de la propagande?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13 juin 2013

      le second souffle viendra juste avant le jugement, histoire de bien conditionner les jurés

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        13 juin 2013

        citation de Georges Perrec

        ” l’Histoire s’écrit avec une Hache “

        Répondre
  7. dissident

    13 juin 2013

    moi j ai entendu parler d un t shirt porte par Esteban avec l inscription 100 pour cent francais”, c est pas tout a fait pareil mais peu importe tout le monde sait desormais, sauf jojo, que ce sont les antifa qui ont menace de mort les jnr, donc le ministre de l interieur a menti et les carpettes de l ump se sont ridiculisees, “le brillant etudiant de sc po” sic serait encore la si sa tete n avait pas ete encombree d idioties gauchistes anti nationales et evidemment anti democratique, ses parents aussi universitaires bobos auraient pu et du l encourager a cesser sa criminelle chasse a ceux qu il avait designe comme ses ennemis, ils ne seraient pas aujourd hui dans la peine, au final triste histoire, triste gouvernement, lamentable “opposition”
    nb : quelle tritesse pour jojo qui parle avec dedain de Cadix il s apercoit que les prolos sont a l extreme d roite et les etudiants bougeois fils de prof nantis a l extreme gauche

    Répondre
  8. R. Ed.

    12 juin 2013

    Ca y est, jojo est de retour, comme Zorro…
    Un ” TUEUR ” et quoi encore ?
    C’est comme un facteur, un instituteur, un mécanicien ou un plombier.
    Un métier, quoi !
    Un caniche provoque un rottweiler et se fait mordre, quoi de plus naturel, c’est comme ça.
    Quand on est épais comme un hareng, on ne provoque pas un malabar.
    Quoique…, ici le malabar fait 66 kg. et le gringalet 55, pas de quoi pavoiser, la différence est minime.
    Extrême droite, extrême gauche, même combat.

    Répondre
    • Jaures

      13 juin 2013

      R.Ed, un tueur est quelqu’un qui tue ou a tué. Il est vrai qu’en lisant les commentaires sur cette affaire j’en viens à me demander qui est mort et qui est en prison.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        14 juin 2013

        un meurtrier ou un assassin n’est pas forcément un … tueur et inversement … ah ce que la langue française a comme subtilités … juridiques !

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14 juin 2013

      @ Jaurès n’a pas pris le temps de la réflexion, mais est allé puiser comme à son habitude les ” éléments de langage ” chez ses ” directeurs de conscience ”
      @ Jaurès est une caisse de résonance, pas un esprit libre !

      Répondre
  9. lavandin

    12 juin 2013

    Je me demande si les groupes Antifa ne seraient pas devenus pour la gauche , ce qu’était le SAC à la droite

    Répondre
  10. aramis

    12 juin 2013

    le problème, c’est que vous prenez pour argent comptant le fait que les auteurs des faits soient des skinheads néo-nazis. C’est un fantasme. Ce ne sont ni des skins, ni des néo-nazis. Toisième voie et les JNR ne sont pas des mouvements néo-nazis, mais se rattachent au courant nationaliste révolutionnaire de la droite radicale. Qu’ils Combattent le libéralisme ne suffit pas à les classer à l’extreme gauche. C’est meme ridicule.

    Répondre
  11. vozuti

    12 juin 2013

    vous dite qu ‘il y a une extrème gauche nationaliste et une extrème gauche socialiste,je suppose que vous placez l’ump dans l’extrème gauche socialiste.Ce serait de la mauvaise foi de soutenir que le parti qui a battu le record mondial de taxes en 2012 (l’ump) est le seul parti de droite,alors que meme chavez n’ a pas osé monter les impots aussi haut que sarkosy.

    Répondre
  12. Jaures

    12 juin 2013

    La question n’est pas de dire qui est “gentil” et qui est “méchant” mais qui est mort et qui a tué. En l’occurrence, c’est bien la seule chose dont on soit sûr et, en regard de ces faits, que vaut le reste ? Traiter de nazi un homme qui arbore des badges “100% pure race” et des croix gammées mérite-t-il la mort ? Ce genre d’accoutrement ne choque-t-il que les militants d’extrême gauche ? Là, ce serait grave. Le discours qui vise à diluer la responsabilité du tueur est particulièrement étrange. On invoque parfois une “légitime défense” mais aucune arme, sauf l’éventuel “poing américain” non encore prouvé bien que 2 exemplaires aient été retrouvés chez le tueur, n’a été utilisée lors de cette rixe et le tueur n’a pas été retrouvé à l’hôpital couvert d’ecchymoses, pas plus que ses acolytes. Si la mort n’a pas été donnée intentionnellement, le rapport d’autopsie ne laisse aucun doute sur l’éventualité d’un accident: ce sont bien les coups portés au visage qui ont tué.
    Au delà des analyses aux contenus bouclés avant même les faits, comme ils le sont quand le tueur est d’un autre aspect ou uniforme, il convient avant tout de s’interroger sur ce qui peut amener un jeune de 20 ans natif de Cadix et dont l’enfance fut, aux dires des témoins, sans problème à battre à mort un gamin de 18 ans, brillant étudiant à Science Po.

    Répondre
    • vozuti

      12 juin 2013

      jaurès,il faudrait peut-etre enseigner aux brillants étudiants de science po que de provoquer une bagarre n’est pas sans risques,meme lorsque l’on croit qu’on va se battre à 5 contre 2, et meme si ceux que l’on a choisi d’agresser sont blancs.mais c’est vrai qu’habituellement ces 2 conditions(attaquer des blancs en sous-nombre) éliminent les risques.

      Répondre
      • Jaures

        12 juin 2013

        Vous pensez donc que quand on voit un type avec des insignes racistes et nazis il convient de baisser les yeux et passer son chemin parce qu’on risque gros ?

        Répondre
        • 13 juin 2013

          Le jeune garçon arborant le tee-shirt avec l’inscription “je suis une bombe” aurait normalement du être agressé si on reprend la logique de Jaures.
          Jaures devrait nous indiquer ces insignes racistes et nazis, on est curieux de les connaitre.

          Répondre
          • Jaures

            13 juin 2013

            Badges “100% pure race” et croix-gammées.

          • Jaures

            13 juin 2013

            Ce n’est pas Méric qui portait un tee shirt avec l’inscription “Je suis une bombe”. C’est Nabila.

          • pi31416

            14 juin 2013

            HansImSchnoggeLoch: Jaures devrait nous indiquer ces insignes racistes et nazis, on est curieux de les connaitre.

            Jaures13:
            Badges « 100% pure race » et croix-gammées.

            Faut pas oublier non plus “100% internationale-genre-humain”, faucille et marteau, béret noir à étoile rouge et barbichounette.

            Comme disent les Américains: je sais pas qui c’est ce type, mais putain, qu’est-ce qu’il vend comme tee-shirts!

          • quinctius cincinnatus

            14 juin 2013

            Hans, il vous faut lire immédiatement la réponse particulièrement spécieuse de @ Jaurès !

        • vozuti

          13 juin 2013

          jaurès,on prend un risque dès qu’on agresse quelqu’un.si méric et sa bande avait l’habitude d’agresser des bandes d’arabo-africains au lieu de s’en prendre à ceux qui portent un teeshirt “je suis français”,vous auriez trouvé totalement normal que ça se termine mal pour lui.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            14 juin 2013

            Pour @ Jaurès ( et ses affidés ) Clément Méric n’est pas effectivement un provocateur mais la victime innocente de la ” barbarie fasciste “

        • quinctius cincinnatus

          14 juin 2013

          svastika ?

          il était peut être un peu Basque notre Andalou ou Indien ou Iranien ou pourquoi pas tout simplement indo-européen

          Répondre
          • pi31416

            14 juin 2013

            … ou un vétéran de l’armée de l’air finlandaise:

            The Finnish Air Force uses the swastika as an emblem, introduced in 1918.
            (http://en.wikipedia.org/wiki/Swastika)

          • Jaures

            15 juin 2013

            Je n’ai bien entendu jamais écrit cela mais c’est tellement plus facile de répondre à des propos imaginaires.

        • quinctius cincinnatus

          14 juin 2013

          et quand une bande de noirs ou de maghrébins vous houspille vous rasez les murs en faisant profil bas ?

          Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12 juin 2013

      quand vous êtes agressé vous tendez l’autre joue ?
      moi, j’ai appris à me défendre et le risque est aussi bien pour moi que pour mon agresseur …
      ce jeune-homme d’extrème-gauche ne connaissait rien des réalités de la rue et de la vie …
      il a joué et il a perdu
      paix à son âme

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12 juin 2013

      Par ailleurs on voit dans votre texte suinter hypocritement et sournoisement le mépris pour les ” déclassés ” de celui qui se croit être un être d’une ” caste ” supérieure …:

      – tout d’abord en insinuant et même en affirmant que l’anti-fasciste fut ” battu à mort ” ce qui est un mensonge éhonté!

      – ensuite en vous lamentant sur la perte d’un ” brillant étudiant de Science Po ” et fils d’universitaires assassiné lâchement et sauvagement ( ce qui n’est pas , je le redis ) par un ” traine cuir “de Cadix

      sortez de votre aquarium social et frottez vous comme je l’ai fait durant toute ma vie professionnelle aux réalités sauvages de la vraie vie …pour une fois, vivez dangereusement comme Clément Méric,et votre philosophie de la vie n’en sera que plus humaine et plus équitable pour tous les hommes

      Répondre
      • Jaures

        12 juin 2013

        Ce n’est pas un mensonge, Quinctius, mais le rapport du médecin légiste: “«Le décès n’est pas dû à un hématome qui aurait été causé par la chute à terre, mais (il) est dû aux traumatismes crâniens faciaux qui ont été occasionnés par les coups de poings qui ont été portés sur la victime».
        Le reste de votre interprétation de ce que j’écris est totalement fantaisiste.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          13 juin 2013

          deux coups de poing pour être précis et il n’est pas question de chute à terre mais de poteau … ( médecin légiste )
          je vous rappelle que lorsqu’on est traité pour une leucémie on ne devrait pas se risquer au street-fighting !

          voilà où mène l’embrigadement mental et ” moral ” de la jeunesse … vous devriez y réfléchir

          Répondre
          • orldiabolo

            15 juin 2013

            Cela rappelle le jeune Malik Oussekine, dont le décès fâcheux tétanise encore la droite 20 ans plus tard. S’il m’en souvient bien, il était asthmatique et insuffisant rénal. Ce qui ne l’empêchait pas de vouloir se fritter avec les voltigeurs du peloton motocycliste de la P.P….

        • dan

          16 juin 2013

          mais enfin, Jaurès, si vous tapez sur un arbre et qu’il vous tombe dessus, est-ce la faute à l’arbre ?
          Rappelez-vous : les “fachos” ont attendu pour sortir du magasin que les “antifachos” soient partis….
          Plus loin, les “antifacho” les ont agressés, l’un d’eux est mort : un coup malheureux….

          Répondre
    • 13 juin 2013

      Jaures nous raconte toujours les mêmes inepties sur l’Allemagne, Inepties puisées dans les puits du savoir de l’insee et de wikipedia.fr
      Gott verzeihe Ihm, wir Menschen sicher nicht!

      Répondre
      • Jaures

        13 juin 2013

        J’ai beau me relire, je ne vois pas où je parle de l’Allemagne ici.
        Vous faites une fixation mon cher Hans.

        Répondre
  13. quinctius cincinnatus

    12 juin 2013

    Monsieur de Thieulloy je trouve votre optimisme exagéré !
    La propagande “anti-fasciste ” est bien plus efficace que vous ne l’imaginez … en particulier auprès de la jeunesse pré-formaté par l’E.N.
    Comme on constate de plus que ” LaDroite ” dite républicaine (adjectif synonyme de fréquentable ) a sans hésitations aucunes ( Myard,Debré etc … ) emboité ses convictions dans celles de ” LaGauche “, je vous demande où vous trouvez un motif d’espoir ?
    Enfin, si le F.N. est présentement ” socialiste ” c’est bien parce que le ” Peuple ” est ” socialiste ” ( on attrape pas les guêpes avec du vinaigre )
    Pour terminer, deux constatations françaises :
    – la première est que les Français dénigrent leur Fonction Publique, mais qu’ils envient ses membres pour trois raisons :
    – d’abord être fonctionnaire c’est être sûr de ne pas être un jour chômeur
    – ensuite, cela vous permet d’avoir … du pouvoir … sur les ” administrés ” ( un élément psychique toujours négligé )
    – enfin vous pouvez travailler … à votre main, sans trop risquer la sanction surtout si vous êtes bien encarté
    – la seconde est qu’on a détruit chez nos concitoyens, et cela depuis l’école, tout esprit d’indépendance et d’aventure personnelle

    moralité, vous devriez sortir de votre ” cercle ” et aller à la rencontre du … Peuple qui se croit encore souverain, alors qu’il est moins libre qu’un pamphlétaire sous l’Ancien Régime

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)