L’affaire Zemmour et la liberté de parole

L’affaire Zemmour et la liberté de parole

Je suis loin d’être toujours d’accord avec ce que dit ou écrit Éric Zemmour. Il est plutôt gaulliste et nationaliste ; je ne suis ni l’un ni l’autre.
Il a des préjugés antiaméricains ; malgré Obama, les États-Unis sont un pays que j’aime profondément. J’ai des difficultés à discerner les contours de son discours sur le judaïsme et Israël ; je suis agnostique, proche du monde juif et très attaché à Israël.

Ses positions en politique étrangère sont très proches de la realpolitik ; je suis proche des valeurs néo-conservatrices.  En économie, il n’est pas libéral et je le suis.
Mais je suis profondément attaché à la liberté de parole et je trouve scandaleuse la cabale déchaînée contre lui depuis bientôt deux semaines. Je suis en faveur d’un pluralisme plein et entier, d’une suppression de toutes les lois qui visent à définir ce qu’on a le droit de dire et de penser, et qui vont même, quelquefois, jusqu’à donner une définition juridique de l’histoire, alors que celle-ci ne devrait être que du ressort des historiens.

Je suis en faveur de tous les calculs statistiques et, parmi les arguments que j’ai pu entendre ces derniers temps autour de « l’affaire Zemmour », le plus ubuesque a été, selon moi, celui clamant qu’on ne peut dire s’il y a davantage de membres de certains groupes ethniques dans les prisons « parce que les statistiques ethniques sont interdites en France ».

Le rôle des statistiques est de mesurer. Une fois qu’on a mesuré, on peut débattre de ce qu’on a mesuré, des causes, des effets, des conséquences. Si on ne mesure pas, on crée des tabous qui sont bien pires et bien plus délétères.

On me demande parfois quelles mesures je suggérerais pour que la France commence à aller mieux. Il y en aurait énormément, mais, pour citer un livre que j’ai signé avec trois amis avocats intitulé « Avancer vers l’État de droit », la première serait d’établir enfin un État de droit en France. Employer cette expression pour désigner le pays aujourd’hui relève de l’imposture.

Établir l’état de Droit, cela impliquerait non seulement de supprimer toutes les lois qui permettent l’exercice d’une police de la pensée et qui font les affaires d’un certain nombre d’organisations porteuses d’une vision robespierriste de la société, mais aussi de remplacer par une loi digne du XXIe siècle la loi de 1881 sur la presse, l’imprimerie et la librairie, qui institue une liberté surveillée.
Cela impliquerait de libérer le secteur audiovisuel et de réduire considérablement les prérogatives du CSA.

Cela impliquerait d’établir la présomption d’innocence dont on parle beaucoup, mais qui est violée quotidiennement un nombre incalculable de fois.

Cela impliquerait une réelle séparation des pouvoirs, une liberté de financement des partis politiques, une limitation des délits susceptibles de peser sur la parole publique aux incitations au meurtre et au génocide, au vol, au viol, donc à ce qui conduit à porter atteinte à la propriété des individus sur eux-mêmes et sur leurs biens.

L’antisémitisme et le racisme me répugnent, mais je préfère qu’un raciste ou un antisémite dise qui il est plutôt que de le voir procéder de manière hypocrite.

Il faudrait, bien sûr, aller plus loin dans une multitude de domaines :  libérer l’entreprise et les flux de capitaux, libérer l’éducation par des moyens tels que le chèque éducation, libérer l’université, car le capital intellectuel est crucial pour le monde de demain et une bonne part des universités françaises, si elles étaient gérées comme des entreprises seraient en dépôt de bilan. Mon ami Jacques Garello a élaboré pendant des années des programmes pour un parlement ou pour un président : la quasi-totalité des propositions énoncées sont toujours à l’état de proposition.

Quand « l’affaire Zemmour » aura quitté les premières pages, on passera à autre chose, et c’est extrêmement dommage, car ce pourrait être l’occasion d’aborder ce qui fait que ce pays crève à petit feu, ce qui fait que je n’ai plus envie de voter pour personne, ce qui fait que, pour m’informer, je ne lis plus la presse française, et que je ne puis plus écrire dans un grand journal, alors que les idées que je porte ont fait autrefois le rayonnement de la France.

On cite encore Turgot, Bastiat, Aron ou Revel dans le monde. Ils n’ont pas été remplacés. Ils ne le seront pas. Demandez-vous pourquoi ce pays stérilise les plumes et les esprits…

Partager cette publication

(29) Commentaires

  • IOSA Répondre

    Petit Hic sur la liberté de parole dont se gargarise cet article….J’ai envoyé un post au demeurant correct et sans insulte, mais il est vrai légèrement contraire à la pensée de M.Millière et qui n’a pas passé le barrage filtrant de la censure pro-zemmourienne.

    La Liberté de Parole, serait elle donc accordé selon l’arbitraire ?

    IOSA

    14/04/2010 à 23 h 58 min
  • grepon Répondre

    "Egalement, et dans un autre domaine, je suis surpris aussi de ne pas avoir entendu parler de demande de "statistiques" ethniques, religieuses, etc… bref des définitions des personnes vivant sur le sol de France, genre de tableau de bord populaire de la nation.  Personne n’a-t-il envie de dénoncer cette hypocrisie nationale?"

    Je suggere a quelque patriote francais entreprenant, de tabuler noms et prenoms des bebes nees en France, dans toute les maternites, sur quelques mois disons, et puis faire un traitement statistique pour voir la frequence de noms et prenoms qui sont tres clairement d’orgine arabe….c.a.d. linguistiquement, voyez?    Ca n’a rien a voir avec ethnicite, ou race voyez, et on pourriez publier ca fierement.    Ce n’est pas parce que "Muhammed" ou "Aisha" sont des prenoms aussi important dans le Koran que (probablement) dans les stats des prenoms des bebes nees en France aujourdhui que vous faites correlation ainsi avec religion ou race ou origine nationale.   C’est une pure excercise linguistique!

    Si jamais vous avez peur d’etre condamne pour vos efforts, vous pouviez toujours assurer la publication de ses donnees hors France, sur quelque site web facile a trouver, avec, eh hop!, un chouette youtube pret a allez virale sur le sujet, y faisant reference.

    Allez!  Qui veut reprendre le manteau de voltaire (ou de Charles Martel, tiens)? 

     

    14/04/2010 à 16 h 22 min
  • WatsonCorsica Répondre

    Avez-vous remarqué, on ne parle plus de la Corse en matière de racisme, antiracisme, immigration, arabes… etc

    Les journaleux gauchistes seraient drôlement emmerdés car ici personne pour défendre les Zarabes. et pourquoi me direz-vous ? Tout simplement parce qu’on les connaît !

    C’est sûr, si ce qui s’est passé à Grenoble ( 15 racailles sur un petit blanc ) se passait en Corse, il y aurait 2000 morts dans la soirée !

    le fait d’avoir toujours la ressource d’agir nous évite de voter Le Pen. C’est peut-être cela la solution et cela commence par éliminer la peur de passer pour un raciste lorsque votre vie, votre culture et votre identité sont en danger, or le principal danger vient aujourd’hui de la montée en puissance de l’Islam.

    Agissez ! Dénoncez l’islam ! Invitez vos proche à lire le Coran, cela suffira pour faire prendre conscience qu’entre la violence urbaine, Al kaida et le musulman modéré qui interdit à sa fille de fréquenter un non-musulman, il y a une continuité manifeste !

    14/04/2010 à 9 h 53 min
  • Marie01 Répondre

    Agir?
    Boapf! Ca me ferait louper Docteur House, l’ouverture du Franprix, les soldes à la boutique de lingerie, mon week-end à Disneyland, et puis, même si j’avais le temps, je n’ai pas l’argent, payer l’essence est trop onéreux, le train on n’en parle pas, et personne n’aurait la gentille idée de servir de taxi gratos pour un trajet de groupe.
    Non, tous occupés, tous culs serrés à compter les centimes d’euros, la seule action que je veux bien faire, c’est voter FN au premier tour, et c’est déja beaucoup.
    Hé oui, j’ai une vie. Manger, payer, travailler, travailler pour manger, payer pour travailler, payer pour manger, vous croyez que j’ai encore l’énergie de me déplacer jusqu’à Lyon? Et puis les identitaires, on n’y touche pas, non, car vous savez qu’ils ont dit "noirs" au lieu de "marron très très foncé".
    Oui, je prefère couper les cheveux en quatre et débattre du sexe des anges, plutot que d’agir pour sauver la France de l’assassinat.

    D’ailleurs, je vous laisse, ma femme m’appelle : elle ne sait pas que je viens ici, c’est mon petit espace de liberté!

    Oui, chérie, les photos de vacances à Rabat sont désormais sur l’ordinateur!

    13/04/2010 à 21 h 49 min
  • Mancney Répondre

    Aucun commentaire en réponse a un commentaire sérieux, cohérent et vrai de Kandide. Comme ca, on voit tout de suite l’intéret que les commentateurs des 4 V portent a l’action, combien ils ont compris que sans action, la réflexion n’est qu’un peigne pour les chauves. Hélas, on voit surtout une belle bande de velléitaires, bavards et vains, affichant fièrement leur impuissance sur la toile du web. Triste.
    Pourtant, ce serait vraiment le moment de "faire quelque chose", et peu importe vraiment que ce soit petit ou grand, bien ou mal, individuel ou collectif, mais il y a urgence pour les francais a construire et a montrer une sérieuse réaction a l’invasion qui nous ronge. Il convient de sortir de la fable de la grenouille dans l’eau tiede, et de se souvenir un peu que le combat est une chose naturelle sur cette planete, et n’en déplaise a qqs joyeux lisse-encéphalo-pacifistes, la bagarre fait partie de la vie.
    Bien vu, Kandide, l’appel aux forces de l’Ordre, dont le courageux métier prédispose a la lutte physique et armée. Et oui, des prises de positions de la part des gendarmes et des policiers auraient un grand impact sur le moral des francais désarmés (depuis 1936, merci Jaures et les socialos), car il est évident que l’on percoit différemment les agressions, selon que l’on est armé individuellement ou non. Grepon a expliqué cela cent fois sur ce site, et il a raison, absolument raison. Je suis surpris que personne n’ai sérieusement demandé de rétablir le droit naturel du citoyen français a etre armé.
    Egalement, et dans un autre domaine, je suis surpris aussi de ne pas avoir entendu parler de demande de "statistiques" ethniques, religieuses, etc… bref des définitions des personnes vivant sur le sol de France, genre de tableau de bord populaire de la nation.  Personne n’a-t-il envie de dénoncer cette hypocrisie nationale? Devons-nous laisser a l’Histoire le soin de se gausser de notre bétise et notre imprévoyance actuelle?
    On a assez ri, et il nous faut sortir maintenant de cette situation jaunasse, bien décrite pas Kandide, et qui ne nous convient pas, et qui nous fait honte, aujourd’hui, et pour des siècles a venir. Il faut réapprendre a avoir confiance en soi, en son voisin, en son peuple. On attend juste quelqu’un qui puisse nous inspirer tout cela.

    Best,

    Mancney

    13/04/2010 à 18 h 35 min
  • BORGAL Répondre

     

    En politique, les contraires s’attirent souvent, tout en étant en apparence violemment opposés… mais même s’ils n’expriment pas cette  complicité de fait (passablement subconsciente il est vrai), la HAINE qu’ils ont en commun finit toujours par remonter à la surface et finalement se rejoindre….si vous voulez un exemple : pensez aux Gaulistes ET aux Communistes….

    L’essentiel dans cette histoire est vraiment la haine et le RESSENTIMENT (tel que naguère évoqués génialement  par Max Scheler & Nietzsche)

    A chaque époque sa dialectique criminelle, mortifère et délirante.

    Aujourd’hui la Gauche moisie et une extrême-Droite gaullo-vichiste (bien de chez vous, amis Français)  se sont unis d’incestueuse façon dans la même haine des USA, d’Israel et ….   du Juif,  bien sûr. 

    Qu’en pensez vous, chers JAURES ET SAS  ?  ?

    J’allais oublier le principal :

    Bravo Guy MILLIERE  pour votre article parfaitement  approprié et juste en ce qui concerne l’affaire Zemmour (dont je soutiens pour ma part "la" déclaration qui n’est que pure évidence et pur bon sens)

    Bien à tous

                                                                         

    11/04/2010 à 22 h 51 min
  • Kandide Répondre

    Le dernier commentaire de Mancney est fort pertinent : où sont les actions ?… Comme tous les sites résistants, les 4V ne comptent majoritairement que des convaincus, donc, pas la peine de les persuader, ils le sont déjà, à part un ou deux opposants, dont un un plus virulent que les autres, mais dont il faut bien saluer la courtoisie et la politesse qu’il témoigne, malgré les averses qu’il ramasse… Mais cette personne fait dans la galanterie, à l’image du tombeur qui baratine ses proies jusqu’à ce qu’elles faillissent par lassitude… Ne parlons pas des deux illuminés qui m’apparaissent en fait, d’une réelle intelligence pour l’un, d’une réelle imbécilité pour l’autre. Inutile de perdre son temps avec ça… Je ne fais pratiquement plus de commentaires sur ce site, mais je continue de le lire, espérant y trouver parfois un brin de fantaisie, ou une forme de pensée ou de raisonnement qui me feront revoir mon ou mes jugements : il n’y a pas forcément besoin de commenter pour autant, du reste, d’autres le font bien mieux que moi. Pour répondre plus directement au commentaire reprochant une certaine passivité – à juste titre d’ailleurs, je dirais que, jusqu’à présent, les « identitaires » sont les seuls à proposer – et surtout à faire – des actions réelles, concrètes. Alors, on est d’accord ou pas avec leurs vues, mais au moins, eux, ils vont au charbon : regardez le quick de Lyon, ils y sont allés les cochons ! Et c’est vrai, il y avait combien de lecteurs des 4 V dans l’équipe ? Eh oui braves gens, vous avez fait comme moi, vous n’avez pas bougé… C’est vrai que vous et moi, habitons assez loin de Lyon, et justement ce jour-là, il fallait aller souhaiter l’anniversaire de tante Agathe, celle qui va bientôt avoir 103 ans, qui est fort riche et n’a pas de descendance… Eh oui, dans cette époque de repentance, reconnaissons que nous sommes une bonne bande de couards… Comme dit je ne sais plus qui je ne sais plus où : « ne rien faire et ne rien dire devant la déchéance, c’est déjà l’accepter… » Oui, je sais, c’est difficile : en famille, ou ailleurs, dès que j’aborde le sujet de l’islam, que je commence à expliquer, j’emmerde tout le monde, je dérange, et, au mieux, on m’évite, au moins pire, on me dit de parler d’autre chose, au pire, on m’insulte… Qu’allons-nous faire ? Rien individuellement. D’abord, il faudrait que la flicaille prenne position. Actuellement, elle est au service de la pègre, d’accord ou pas, peu importe, elle est au service de la pègre dans la mesure où elle obéit aux ordres qui lui intiment de protéger la pègre, la racaille, et de couvrir, voire protéger leurs exactions. Moi, je lance un appel vibrant ici à la flicaille : Vous êtes syndiqués, assez solidaires, vous avez une position intenable, comment faites-vous pour dormir en allant emmerder, dans la journée, les honnêtes automobilistes solvables et le soir, en vous laisant cracher dessus, caillasser, insulter par la racaille ? Comment vous vivez ça ? N’avez-vous pas quelques soucis en vous regardant dans la glace ? Est-ce que le simple virement bancaire en fin de mois suffit pour accepter tout ça ? Il paraît qu’il y a plein de suicides chez vous, bien plus qu’à FT : ça ne serait pas plus glorieux de donner sa démission et d’aller expliquer pourquoi au JT de TF1,non ?… Si quelqu’un peut m’assurer que, en cas d’émeute, les actuelles « forces du désordre » se transformeront miraculeusement en « force de l’ordre » et seront aux côtés des résistants qui veulent garder la France glorieuse et éternelle, je retirerai derechef le mot « flicaille » (que je n’aime vraiment pas) et vous considèrerai autrement. Pour l’instant, vous n’êtes que des larbins au service de ceux qui veulent notre destruction (et la vôtre…), il m’étonnerait quand même que vous fussiez assez sots ou naïfs pour ne pas vous en apercevoir. Attention quand même : d’après ce que j’ai pu comprendre, les caves des « banlieues » sont pleines d’armes, et les logements au-dessus sont pleins de gens qui savent s’en servir. Il y a 6 à 10 millions de gens totalement inféodés à une idéologie mortifère qui veut nous détruire, et à coté, il y a autant de d’inconscients dits « idiots utiles » qui sont prêts à les aider dans leurs desseins. Si donc une guerre civile éclate, les premiers échanges seront excessivement meurtriers de notre côté… Bon mais après tout, peut-être que je n’ai pas encore fini ma nuit ou que j’aie déjà commencé l’autre….

    11/04/2010 à 18 h 30 min
  • pi31416 Répondre

    Jaurès: A Pi14116: " Ma volonté n’a jamais été de stigmatiser les Noirs et les Arabes comme des délinquants. Mais si cette phrase, sortie de son contexte a pu heurter, je le regrette" (E.Zemmour: lettre d’excuses à la LICRA du 23/03/2010 publiée dans "Le Parisien")

    Ce que  Zemmour regrette c’est la bêtise ou la mauvaise foi de ceux qui, comme vous, ont déformé ses propos. Il ne s’en excuse pas.

     Rengainez vos mensonges, ils ne trompent que ceux qui veulent s’y laisser tromper.

    11/04/2010 à 6 h 31 min
  • Pierre Répondre

    Le probleme de la france est qu’il n’y a pas de liberte de la presse et on se retrouve malheureusement dans l’emprise socialo-immigrationiste type Aubry-Sarkosy avec les degats que l’on connait: fiscalisme, discrimination "positive", islamisation forcee, immigration incontrolee, etc.

    Personnellement, Je prefere lire la presse britannique et italienne de droite: il y  souffle la un vent de liberte et dans ces pays la les choses commencent a bouger dans le bon sens.

     

    Amities

    10/04/2010 à 21 h 21 min
  • sachet daniel Répondre

    répondre à jaurès, c’est perdre son temps.

    10/04/2010 à 19 h 40 min
  • Mancney Répondre

    SAS : " où est cette france, qu’est elle devenu ??????  ou est cette grande Nation historique ? que sont devenu nos fières guerriers chevelus et mâles…."

    –  Ne me fais pas rever, ton Altesse…. J’ai du mal a accepter notre chute… Beaucoup de mal. La honte nous défigure et l’irresponsabilité collective est le facteur de notre immuno-déficience… Depuis que je lis les 4 V, pas un seul auteur ou commentateur n’a encore proposé la moindre "action" de défense contre l’invasion en cours, pas un seul intervenant n’a proposé une seule réponse a apporter…. A part qqs exceptions, comme les posts de Grépon et de quelques autres, on ne lit que des constats faciles, des agitations verbales, des émotions étalées comme des jambes écartées…
    Tu as raison, ton Altesse, alors crachons et pissons sur nos morts et offrons nos richesses et nos femmes a l’arabe conquérant!
    Vae Victis! (autrement dit, "Mort aux cons").

    Best,

    Mancney

    10/04/2010 à 1 h 22 min
  • Jaures Répondre

    Votre étonnement m’étonne, cher Guy. En effet, si nous pouvons l’un l’autre anticiper nos propos nous définissant chacun, vous comme libéral conservateur et moi comme syndicaliste et socialiste, ma cohérence m’a parfois amené à soutenir vos propos quand ils dénonçaient racisme ou anti-sémitisme. C’est pourquoi vous pouvez , c’est votre droit, douter de mon intelligence, mais pas de mon honnèteté.

    Comme vous, toute limite à la liberté d’expression m’interroge et m’inquète. Cela dit, je n’irai pas, comme c’est le cas sur ce site, jusqu’à faire de Zemmour un martyr de la liberté. Si l’on fait un ratio entre la force de son discours et son temps de parole dans les medias, le fossé est abyssal. Par ailleurs, il s’est déjà de fait mis hors la loi en justifiant  les patrons qui refusent d’embaucher un noir ou un arabe même compétent, ce qui est illégal, sans être le moins du monde inquiété.

    Pour le reste, si 50 000 lecteurs, pour 17 000 exemplaires vendus peut sembler honorable aux 4V, on peut le comparer à "l’Huma Dimanche", diffusé à 80 000 exemplaires.Des progrès restent à faire.

    Par ailleurs, on ne lit pas toujours les textes dont on partage la teneur. C’est d’ailleurs très sain. En cela, le fait que vous lisiez mon opinion sur vos éditoriaux montre votre ouverture d’esprit, même si celle-ci ne s’exprime pas toujours dans vos écrits. Ce qui me manque dans les articles des 4V et m’incite à intervenir, que ce soit chez vous ou  par exemple, chez Tremeau, c’est l’absence de doutes même quand les faits sont implacables, l’absence de nuances ou de distance. J’ai souvent l’impression que vous faites entrer de force la réalité dans votre grille de lecture immuable.

    Je ne prétends pas être "omniscient" mais je ne juge pas inutile, que cela concerne les éditorialistes ou les intervenants de ce forum, de faire entendre un contrepoint qui souligne ce qui, dans votre mélodie un rien redondante, dissone souvent douloureusement.

    A Pi14116: " Ma volonté n’a jamais été de stigmatiser les Noirs et les Arabes comme des délinquants. Mais si cette phrase, sortie de son contexte a pu heurter, je le regrette" (E.Zemmour: lettre d’excuses à la LICRA du 23/03/2010 publiée dans "Le Parisien")

    09/04/2010 à 13 h 26 min
  • sas Répondre

    A manceney……..Kampaï ! ! ! ! ! !

    A nessin Nessim…….normal c’est u truc de goyim…..allusions aux textes d AUDIARD

    en une époque très proche……la france produisait des généraux à 22 ans…

    où est cette france, qu’est elle devenu ??????  ou est cette grande Nation historique ? que sont devenu nos fières guerriers chevelus et mâles….

     

    SAS

    09/04/2010 à 13 h 22 min
  • WatsonCorsica Répondre

    MOI ,c’est plutot les cons qui me répugnent……et en france on a du stock…on devrait même exporter ;c’est la seule chose durable que lon produit made in france…

    Celui qui vient de l’écrire n’est sûrement jamais sorti de sa cuisine ! Il aurait su que la connerie est la chose la mieux répartie sur la planète.

    C’est peut-être cela la connerie ; voir des cons partout lorsqu’on n’a soi-même jamais fait l’effort d’aller chez les autres…

    Notre intervenant n’a plus d’arguments, il ne lui reste plus que l’insulte généralisée. Il est temps qu’il se repose, car à continuer ainsi à s’auto-répugner… etc

    09/04/2010 à 11 h 36 min
  • Pascale Répondre

    @ grepon

    Tout comme vous je suis répugnée par le racisme sous toutes ses formes. La seule valeur qui compte face à un Homme c’est qu’il soit Homme. Ensuite peu importe qu’il soit homme ou femme, ou blanc ou noir ou …. Il sera toujours un Homme avec tout ce que cela implique.

    Seulement voila : en France, sous la poussée des intégristes "anti-racistes" et "droitsdelhommistes" les notions de racisme et des Droits de l’Homme ont été complètement galvaudées. Ca ne signifie plus ce que cela signifiait il y a quelques années. En France, il suffit que vous constatiez et reportiez la réalité, pour que vous soyez insulté de raciste si cette réalité se réfère aux composantes ethniques de la population.

    En tant que Français nous sommes insultés de deux manières :

    1. nous sommes des racistes lorsque nous prononçons des évidences sans porter de jugement
    2. nous sommes incapables de comprendre les statistiques ethniques à tel point que nous serions tentés de commettre un génocide si nous en prenions connaissance. Alors que les autres peuples, eux, ont droit de savoir comment est composée la population de leur pays sans pour autant se livrer à des crimes contre l’Humanité. 

    En effet, pour les Français il y a de quoi devenir dingues

    09/04/2010 à 10 h 45 min
  • Pascale Répondre

    @ Jaures

    Zemmour n’a pas dit de grosses bêtises il n’a fait que constater des faits que tout le monde peut constater soi-même. Et il s’est encore moins excusé. Il a simplement regretté que ce qu’il ait dit ait soulevé autant de problèmes.

    Vous insinuez que les propos de Zemmour pourraient inciter à la violence. C’est marquer ainsi un profond irrespect pour vos congénères, les Hommes, que ceux-ci ne soient pas capables de réfléchir en "leur âme et conscience".

    Oui, Jaurès, vouloir maintenir l’Homme dans l’assistanat aux détriments des autres, et penser que l’Homme est finalement un abruti n’est pas la preuve d’un grand humaniste.

    09/04/2010 à 10 h 34 min
  • Anonyme Répondre

    @ Monsieur Milliere

    Le dénommé Jaurès, nous apporte tous les jours la bonne parole comme le ferait tout bon missionnaire que voulez vous depuis 1981, il est persuadé que le socialisme est la lumière de la France d’ où son aveuglement.

    09/04/2010 à 10 h 27 min
  • Mancney Répondre

    Guy Milliere : " Si mes écrits et ceux d’Alain Dumait et de quelques autres sont si médiocres, je me demande pourquoi celui qui signe Jaures les lit encore."

    … parce que Guy Milliere lit les posts de Jaures? Vraiment? Pourquoi?

    Mancney

    09/04/2010 à 8 h 02 min
  • pi31416 Répondre

    Jaurès: Ce personnage, plus animateur de plateaux télé que journaliste, a dit une grosse bêtise (dont il s’est excusé ensuite)

    Il ne s’est pas excusé, il s’est expliqué et justifié. Nuance.

    09/04/2010 à 7 h 19 min
  • pi31416 Répondre

    Jaurès: Ce personnage, plus animateur de plateaux télé que journaliste, a dit une grosse bêtise (dont il s’est excusé ensuite)

    Il ne s’est pas excusé, il s’est expliqué et justifié. Nuance.

    09/04/2010 à 7 h 02 min
  • Nissim Nessim Répondre

    sas

    j’ai mal compris l’allusion sur le gaulois chef d’escadrille mais il est parfaitement vrai que la France a du stock a revendre de cons repugnants cependant, comme vous, ils valent pas un clou a l’export .  

    NN, de la ligue des champions, disent-ils.

     

    09/04/2010 à 7 h 01 min
  • guy milliere Répondre

    Les commentaires de celui qui signe Jaures sont tellement prévisibles qu’ils ne me surprennent que rarement. Le vois tomber d’accord avec moi sur un point est une vraie surprise.
    Pour sa conclusion: Les 4 Vérités sont lus chaque semaine par cinquante mile personnes environ. C’est moins que Liberation ou Le monde, mais pas vraiment confidentiel. Il faut savoir raison garder, et ne pas prendre ses désirs pour des réalités. Les idées libérales n’ont effectivement plus guère d’audience en France, mais elles gardent une audience ailleurs dans le monde, en Amérique du Nord en particulier, malgré les ravages que fait Obama en ce moment. Frederic Taddei qui m’invite de temps en temps expliquait à mon sujet sur une autre chaine de télévision que celle pour laquelle il fait l’émission Ce soit ou jamais qu’en France des gens comme moi sont très minoritaires, mais qu’ils ne le sont pas aux Etats-Unis. Frederic Taddei est un  homme honnête et intelligent, ce qui pourrait servir d’exemple à celui qui signe Jaures.
    Si mes écrits et ceux d’Alain Dumait et de quelques autres sont si médiocres, je me demande pourquoi celui qui signe Jaures les lit encore. Il y a tellement de textes mieux écrits et plus intelligents. Il semble tout savoir sur tout, sans doute même quel est mon restaurant préféré à Los Angeles, puisqu’il est omniscient. Pourquoi perd-il son temps à lire des médiocres, des vers de terre? Etrange… Pour montrer son immense supériorité d’esprit? Sans doute.

    09/04/2010 à 2 h 18 min
  • Mancney Répondre

    SAS : " …MOI ,c’est plutot les cons qui me répugnent……et en france on a du stock…on devrait même exporter ; c’est la seule chose durable que l’on produit made in france…"

    –  Tu es un peu sévere, ton Altesse… mais je crains que pour une fois tu aies raison.
    Anyway, oui, c’est sans doute vrai.. le systeme hyper étatique en vigueur depuis longtemps et la prise en charge ab initio des citoyens par la socialo éducation nationale, produisent des gens moyens et irresponsables, ce que tu appelles des cons.
    Et bien vois-tu, ton Altesse, c’est probablement ce qui va précipiter la chute de la démocratie en France, may be en Occident, car ce principe demande un minimum de common sens populaire, un minimum d’intelligence citoyenne pour fonctionner, et je crains qu’
    aujourd’hui, la somme totale de nos QI n’atteigne pas la moyenne necessaire. Crois-tu que nos importations maghrébines massives vont contribuer a relever la note?
    Mais tu t’en fous, toi, de la démocratie, n’est-ce-pas? et tu as d’autres idées en tete… c’est dommage, car ce n’etait pas si mal.

    All the best, ton Altesse… bois un ti punch a ma santé.

    Mancney

    09/04/2010 à 1 h 39 min
  • benoit Répondre

    Cet esprit (ce mauvais esprit) qu’ils blâmaient en moi,  fut celui qui sauva la France.
    Espri
    t d’insoumission, de révolte, ou même d’abord et simplement : esprit d’examen…
    (André GIDE, Journal, Naples, janvier 1946)

    09/04/2010 à 1 h 08 min
  • SAS Répondre

    ….MOI ,c’est plutot les cons qui me répugnent……et en france on a du stock…on devrait même exporter ;c’est la seule chose durable que lon produit made in france…

    …..des biens gras, des qui démarre toujours à la fin des guerres, des qui comprenent jamais ou si peu….des sans memoires sans cultures…..bon bref du con de base…bien globuleux

    d ailleurs si ils volaient, le boutiquier oriental serait chef d escadrille…que dis je généralisime en chef.

    pathétique….et décevant de la part e nos guerriers velus et chevelus les dignes héritiers de l ARVERNE Vercingetorix et d astérix…grosse fatigue hein ! ! ! ! ! c’est sure c’est pas de l hortefeux de paille…

    sas

    08/04/2010 à 20 h 52 min
  • ozone Répondre

    Libérer les flux de capitaux??    Encore plus qu’ils ne le sont??

    Il trouve qu’il n’y a pas eu assez de dégats comme ça.

    08/04/2010 à 20 h 07 min
  • Jaures Répondre

    En fait, ce qui s’est passé avec "l’affaire Zemmour" , n’est-ce pas ce à quoi on assisterait en cas de libération de la parole ? Ce personnage, plus animateur de plateaux télé que journaliste, a dit une grosse bêtise (dont il s’est excusé ensuite) et a donc subi ce à quoi on doit s’attendre si on lance des paroles provocatrices. Quand Dieudonné lance des propos anti-sémites, il se livre également à la vindicte.

    Que risquent finalement ces pitres ? Pas grand-chose. Qu’apportent-ils au débat. Strictement rien. Le premier est soutenu par l’extrème-droite, le second par l’extrème-gauche anti-sémite (voire par l’extrème-droite elle même, comme la poignée de main entre Le Pen et l’ex humoriste l’a montré). La plupart des citoyens les considèrent pour ce qu’ils sont: des clowns appointés lorgnant avec avidité sur leur segment de clientèle.

    Je suis personnellement assez d’accord avec Millière: la liberté de pensée ne souffre pas d’exception sauf quand elle incite à la violence. Cependant, certains propos racistes ou anti-sémites ne sont-ils pas des incitations à la violence ? La nuance ne se discerne pas aisément.

    Par contre, la fin de l’article de Millière me laisse perplexe. Celui-ci écrit dans les 4V. Si cet opuscule n’est pas un "grand journal" est-ce en raison de son audience confidentielle, des idées qu’il développe et qui ont peu d’impact, ou du manque de talent de ses éditorialistes, incapables de donner corps à leurs convictions ?

    08/04/2010 à 19 h 25 min
  • cedric Répondre

    je souhaite à la France des centaines de Zemmour.

    Nous avons besoin de vérité.

    Las du language de bois !

    08/04/2010 à 17 h 42 min
  • grepon Répondre

    "L’antisémitisme et le racisme me répugnent, mais je préfère qu’un raciste ou un antisémite dise qui il est plutôt que de le voir procéder de manière hypocrite.
    "

    Exacte.    Laissez leur s’exprimer, pour qu’on puisse les identifier pour ce qu’ils sont.   C’est faire un minimum de confiance au citoyen, d’imaginer qu’il dispose d’un minimum de discernement sur le caractere d’atrui et leur intentions.  Chaque humain jusqua dernier est, de facto, un amateur et pratiquant de la psychologie, constamment obervant et construisant modeles et theories d’autrui.   Devions nous comprende que le Mammouth, apres plus de cent ans en operation, n’arrive toujours pas a innoculer les citoyens, amateurs naturel de la psychologie, contre les exces des sociopaths, demagogues et les haineux?

    Il est vrai que laissez exprimer les gens ne peut pas eviter tout les derapages, mais ca en ecarte beaucoup.   Je ne crois pas que Le Pen pere aurait avance si loin, par exemple, sans la censure de la parole.  

    Admettons par contre certains sociopaths-politiciens intelligents sauront cacher tout de meme leur charactere en manipulant les apparances, et/ou merci a une presse largement biaise, et des agents de presse et autre metteurs en scene aupres d’eux….au point ou ils arrivent a gagner brievement des positions de pouvoir.   Le pire resulat serait….un genre de Barack Obama.  Vous voyez le type:  un ancien regulier des serments racistes et haineuse d’un reverend Wright pendant 20 ans, un anti-americain qui arrive neamoins au pouvoir dans le branche executif pendant un temps.   Toujours en est il que la majorite des citoyens finissent par savoir qui c’est, de par les paroles et ecrits de ses allies, et par ses propres accidents de parole ou il se revele, le tout combine avec ce qu’il essait de fabriquer.   Ce genre de derapage a du mal a avancer trop vite ou trop loin, quand le systeme de gouvernement est organise pour empecher changements rapides et concentrations de pouvoir irreversibles.   Avec la total liberte de parole en action pour lui montrer du doigt, le demagogue ne peut pas cacher son jeu le temps necessaire de consolider pouvoir irreversiblement, et lui et son programme, et ses idees sont defait.    Prenons le cas de Jimmy Carter, qui est presque synonyme de ce qu’il ne faut pas faire.   Le tres demagogique Obama l’a rejoint en moins d’un an, malgre efforts collosalles a cacher son jeu, et a attirer les regards aillieurs que sur les sales trucages qui s’operent.

    08/04/2010 à 16 h 30 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: