Le 3ème Festival International de l’Enseigne de Magasin de Paris

Posté le septembre 24, 2013, 5:35
11 mins

Le 3ème Festival International de l’Enseigne de Magasin s’est tenu le 13 septembre 2013 dans le restaurant «Amareto»,  à Paris.

Ce Festival, le 1er du genre, est basé sur la Défense et la Promotion de la Langue Française à travers le principe de clarté et le principe d’intelligibilité du message à transmettre.

La 3ème édition de ce Festival est internationale, car outre des enseignes venant de la France métropolitaine et des DROM-COM (Nouméa, Réunion), certaines proviennent de pays francophones (la Belgique, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, le Maroc, l’ile Maurice et la Suisse) et d’autres de villes non francophones (Aix-la-Chapelle/Allemagne, Berkely/Californie, Beverly Hills/Californie, Budapest/Hongrie, Hollywood/Californie, Londres/Royaume-Uni, Los Angeles/Californie, Maastricht/Pays-Bas, Santa Barbara/Californie, San Francisco/Californie, Santa Fe/Nouveau Mexique, Taos/Nouveau Mexique et West Hollywood/Californie) avec des textes d’enseigne en français.

 Les membres du jury font partie de l’Association des Techniciens de Funiculaire de Montmartre (Techfunimont1991)

La langue française est malmenée

  • Elle est malmenée à l’Ecole avec la méthode globale, inventée au Royaume-Uni pour les enfants dyslexiques. A l’entrée de la 6ème, 25% des élèves ne comprennent pas ce qu’ils lisent.
  • Elle est malmenée au Cinéma pour les versions françaises de films américains, où les mouvements des lèvres doivent être respectés: si Cary Grant dit « congress » on traduira par congrès, mais « congress » (en anglais) désigne le Parlement, alors que le congrès (en français) désigne une réunion solennelle ou une assemblée de personnes compétentes pour débattre d’une question.
  • Elle est malmenée à l’Assemblée et au Sénat, où le Législateur rédige et vote des textes de lois comportant des mots qui n’ont pas de définitions officielles (tel homophobie, qui signifie : même peur) et des mots dont le sens est modifié (père et mère deviennent : parents).
  • Elle est malmenée par la mode abusive de la fabrication d’apocopes (on enlève une ou deux syllabes à la fin d’un mot) : com c’est commission et communication, hippo c’est hippopotame et Hippopotamus, micro c’est microphone et micro-onde, perfo c’est performance et perforation, rhino c’est rhinocéros et rhino-pharyngite, aspi c’est aspirant et aspirateur.
  • Elle est malmenée par la mode abusive d’inventer des mots savants par adjonction de syllabes à la fin des motscontemporainéité c’est être rendu contemporain, contraventionnaliser c’est appliquer une contravention, cyclabilité c’est visiter en vélo, déterritorialisation c’est changer de territoire, nutritionnel c’est ce qui est nutritif.
  • Elle est malmenée par la simplification abusive du vocabulaire avec les mots tiroirs (ou fourre tout). Le mot culture remplace une douzaine de substantifs: abus, arts, beaux arts, comportement, connaissance, dialectique, habitude, histoire, liberté de penser, mémoire, pédagogie, pensée, savoir, savoir faire. Il est rarement utilisé pour «les valeurs communes partagées par un groupe d’individus (une Nation) ».

Le Registre du Commerce et des Sociétés (RCS)

La réglementation concernant les enseignes de magasine comporte des kilomètres de textes, mais il n’y a rien sur le principe de clarté et le principe d’intelligibilité du message à transmettre.

Le Festival International de l’Enseigne de Magasin de Paris. Les prix des Techniciens du Funiculaire de Montmartre pour la défense et la promotion de la langue française.

1/ Le but

Récompenser, chaque année, des commerçants ayant valorisé la langue française par la composition du texte de leurs enseignes de magasin.

Trois Prix sont attribués :

  • L’enseigne d’Or.
  • L’enseigne d’Argent.
  • L’enseigne de Bronze (1).

Un 4ème Prix, l’enseigne de Fonte, peut être attribué pour l’enseigne qui ne répond à aucun des critères du cahier des charges.

Un 5ème Prix, l’enseigne Coup de Cœur, peut être attribué pour l’enseigne inattendue, inhabituelle ou étonnante.

2/ La désignation d’une enseigne de magasin

  • Une enseigne de magasin est un panneau à caractère informatif, publicitaire et décoratif, à destination du public, portant une inscription en français.
  • Une enseigne de magasin est également un des éléments incorporels du fonds de commerce. Elle est le prolongement du nom commercial. C’est la dénomination sous laquelle, en dehors du nom, le commerce est exercé et connu du public, que le commerçant appose sur sa vitrine, ses voitures de livraison, etc.

3/ Le cahier des charges du texte de l’enseigne de magasin

Pour être sélectionné, le texte d’une enseigne doit répondre aux critères suivants:

  • Le texte est basé sur la clarté et l’intelligibilité du message à transmettre.
  • Il est rédigé en français.
  • Il ne comporte pas de mots étrangers, pas de mots anglais et pas d’anglicismes.
  • Il est rédigé dans un français correct et élégant.
  • Il ne comporte pas d’abréviations.
  • Il ne comporte pas d’apocopes.
  • Il ne comporte pas de dessins ou d’idéogrammes.
  • Il peut comporter un aptonyme. (2)
  • Il peut comporter des jeux de mots de bon goût, astucieux, jubilatoires, suggestifs et pleins de bon sens.
  • Il fait preuve d’originalité.
  • Il comporte du sens.
  • Il a un rapport étroit avec l’activité pratiquée dans le magasin.
  • Le degré d’innovation du texte peut permettre des dérogations.

4/ Le jury de sélection

Le jury de sélection est composé des membres de l’Association des Techniciens du Funiculaire de Montmartre.

5/ Le lieu de la cérémonie de l’attribution des Prix

Le restaurant Amarito, 69 rue de Charenton, Paris12, est le lieu de cette cérémonie.

L’accès au Festival International de l’Enseigne de Magasin se fait sur invitation.

6/ L’attribution des Prix

Le jury sélectionne une vingtaine d’enseignes de magasin sur la totalité des enseignes repérées par les membres de l’Association Techfunimont 1991, un mois avant l’attribution des Prix.

Tous les pays peuvent concourir.

Le jour de l’attribution des Prix, un jury restreint sélectionne les trois meilleures enseignes de magasin, ainsi que (le cas échéant) la plus mauvaise et la plus étonnante.

Une enseigne de magasin ne peut être sélectionnée qu’une fois. Une enseigne de magasin faisant partie d’une chaîne ne doit pas, en principe, être sélectionnée.

7/ La proclamation des résultats

  • Les résultats sont proclamés officiellement dans le restaurant Amarito.
  • Les résultats sont diffusés par les médias suivants: Le Parisien (l’édition de Paris), la revue de l’association Défense de Langue Française (notre mécène), le site Polémia.
  • Les lauréats sont prévenus et reçoivent un abonnement d’un an à la revue de l’association «Défense de Langue Française».

8/Les soutiens médiatiques

  • L’édition de Paris du quotidien Le Parisien.
  • L’association Défense de Langue Française, madame Guillemette Mouren-Verret, secrétaire générale.
  • La délégation de Paris et d’Ile-de-France de l’association DLF, monsieur Marc Favre d’Echallens.
  • Le site Polémia.
  • Le site du FIEM.

9/ Le Festival International de l’Enseigne de Magasin (FIEM)

Festival International de l’Enseigne de Magasin est une association type 1901 (sans subventions publiques), une marque déposée et un site sur l’Internet.

 

(1) La théorie du temps cyclique des 4 âges de l’Humanité comporte l’âge d’Or (possession de la connaissance spirituelle dans une harmonie parfaite), l’âge d’Argent (perte progressive de la connaissance), l’âge de Bronze (perte presque totale de la connaissance) et l’âge de Fer (triomphe de l’ignorance, de l’égoïsme et du mal). Cette classification a influencé Pierre de Coubertin qui a préféré des distinctions plus nobles à la place d’un banal classement.

(2) Un aptonyme est un patronyme possédant un sens lié à la personne qui le porte, le plus souvent en relation avec son métier ou avec ses occupations. Par exemple: « Société Géfroid, spécialiste de la climatisation ».

Article précédent

La tragédie pakistanaise

Article suivant

Prévisions fiscales

2 réponses à l'article : Le 3ème Festival International de l’Enseigne de Magasin de Paris

  1. Le Nouveau Croisé

    25/09/2013

    Dans cette liste de franglais-pataouète-volapuk etc. il faut ajouter les « journaleux tous médias confondus qui disent : un espèce, cents asperges au lieu de une espèce (nom commun féminin et cent sans s, alors que deux cents est avec s) sans parler « des scénarios » mot italien qui au singulier se dit un scénario et au pluriel des scenarii !

    Répondre
  2. Michel Plumauzille

    24/09/2013

    Autres exemples : actu, signifie actualité, exclu n’a rien de commun avec exclusion, mais signifie exclusivité. En vertu de la féminisation des mots, j’ai composé cette belle phrase : le chien et la. chienne se promenaient avec leurs chiots et leurs chiottes (féminin comme chacun sait de chiots…) Un homme, qui écrivait autrefois à son avocate : mon cher maître, doit à présent s’exprimer ainsi : ma chère maîtresse. Je ne sais pas si la dame a apprécié…
    Et tant d’autres exemples…

    Courtoisement. Michel Plumauzille

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)