Le bonheur de vivre

Posté le janvier 07, 2013, 4:24
5 mins

Toutes les philosophies cherchent plus ou moins à définir les conditions du bonheur.

Les religions fournissent aussi des clés pour aider l’être humain à accéder à la joie de vivre et à la fraternité universelle, soit par l’espérance d’une vie meilleure après la mort dans un hypothétique paradis en récompense de nos efforts terrestres, soit par une forme de libération dans cette vie terrestre reposant sur la méditation et l’harmonie avec le cosmos.

Tous les grands sages de l’histoire de l’humanité ont donné une réponse identique, le bonheur est à l’intérieur de nous. Ce qui ne signifie pas qu’il soit facile de le trouver !

La science a cherché une compréhension des lois qui régissent le monde physique et a apporté de multiples solutions pour résoudre les problèmes matériels qui accablent la plus grande partie de l’humanité depuis des millénaires(se nourrir, avoir un toit, se vêtir). Quand l’être humain réussit à satisfaire ses besoins physiologiques élémentaires, il exprime généralement dans l’art sa créativité infinie et son plaisir de vivre.

Les philosophes, en cherchant une forme de sagesse qui puissent les aider à vivre, ont exploré par un questionnement sans fin toutes les facettes de l’existence. Les grandes questions philosophiques conduisent à s’intéresser à la problématique de la liberté, au meilleur système de gouvernement souhaitable, à la question de l’amour ,du plaisir ,du désir…

Certains cherchent toute leur vie un sens à la vie.

On peut raisonnablement laisser chacun libre de donner son propre sens à sa vie… Vous trouverez dans mon blog (http://amouretconscience-religioninfinie.over-blog.com/ ) des dizaines de facettes sur la façon dont je regarde la vie. Ces facettes,je veux les faire briller en allant au diamant de la conscience comme certains vont au charbon.

Le bouddhisme a apporté il y a plus de deux millénaires des réponses étonnamment modernes en décrivant l’impermanence et l’interdépendance qui caractérisent les phénomènes du vivant.

A l’époque de la mondialisation, du village planétaire ,de l’intelligence globale, toutes les consciences et les cerveaux humains peuvent se sentir reliés entre eux, connectés par la télévision, par internet, par les smartphones. Nul ne sait encore ce que ce cerveau planétaire va nous réserver ,ni comment il va se comporter, mais on peut supposer qu’il va fonctionner de façon similaire à un cerveau individuel.

Il aura sans doute envie de se connecter à d’autres cerveaux probablement à l’œuvre dans l’univers infini.

Certains sur terre ont choisi de préparer un contact avec d’éventuelles civilisations extra-terrestres. Le Mouvement Raëlien International (http://www.rael.org/) est la plus importante organisation qui œuvre en ce sens depuis une quarantaine d’années.

Cette joie de vivre, cet émerveillement de la conscience qui prend conscience d’elle-même, suffit à remplir toute une vie. Certains sur Terre ont choisi de faire de leur vie une œuvre d’art et de partager cet émerveillement ainsi que le bonheur de vivre avec tous les êtres humains.

Certains comme moi ont choisi la philosophie raëlienne et une religion sans Dieu (tout comme le bouddhisme) comme moyen d’aider les autres à vivre en apportant la foi et l’espérance en un paradis terrestre.

C’est ce que j’ai choisi en véritable hérétique de la pensée occidentale, le bonheur ici et maintenant, en cultivant le non-conformisme, le politiquement-religieusement et économiquement incorrect !

Oui à un monde sans travail obligatoire, sans argent, sans police de la pensée…

Oui à un monde fondé sur l’amour des différences, l’épanouissement, la créativité, la responsabilité, le plaisir !

kiss and peace,

Huilda Rachid

Quand on a rêvé sa vie, on peut vivre ses rêves.

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

3 réponses à l'article : Le bonheur de vivre

  1. Morgand

    08/01/2013

    Comme dirait René Egli, économiste, « Nous n’avons pas besoin de connaissances philosophiques, historiques ou scientifiques. Nous n’avons besoin que d’une chose : du bon sens. Bien souvent hélas, l’abus de connaissances… appauvrit le bon sens. les excès de connaissances rendent parfois aveugle aux vérités les plus simples… Les discussions sur des théories que l’on n’a pas éprouvées dans la pratique ne sont que du temps perdu… « .
    Il parle même de Voltaire qui « a peut-être deviné lui aussi, il y a deux cents ans, la valeur cachée de la gratitude dans son œuvre magistrale « Candide ou l’Optimisme » et il fait constamment référence à Hermann Hesse dans Siddharta, et notamment en citant « C’est de moi seul que j’apprendrai, que je serai l’élève, c’est par moi que je saurai le mystère de Siddharta ».

    Si je me réfère à cet auteur et son principe LOL²A, c’est bien évidemment pour son application la plus radicale du principe économique : comment atteindre chaque but en un minimum de temps et d’effort.

    Oui à un monde ICI et MAINTENANT, ce que j’en pense MAINTENANT.

    Votre philosophie raëlienne me rappelle l’astuce de nombreuses méthodes, religions, gourous, etc. nous collant l’étiquette de ‘pêcheur’ d’un côté et de l’autre, ils nous expliquent dans un avenir très éloigné ‘Vous serez comme Dieu’. Et bien sûr, ils connaissent la route épuisante qui conduit à ce but. Ce qui est pratique, c’est que personne n’atteindra jamais le but car il est bien trop éloigné. Personne ne pourra donc prouver que le gourou avait tort. Une recette millénaire pour fonder une secte.

    Vous parlez d’amour, de responsabilité, de politiquement incorrect, etc et cela va de pair avec un entraînement à la pensée analogique, cela implique un mode de pensée indépendante. L’occident et l’orient, de la conscience sociale à la conscience cosmique, etc.

    « Die Welt als Du », autant de vérités que d’individus, chacun son histoire.

    Répondre
  2. grepon

    08/01/2013

    Ces facettes,je veux les faire briller en allant au diamant de la conscience comme certains vont au charbon.

    Le charbon, ca fait tourner les turbines, tout de meme.

    Montre moi la religion qui ose mettre la table periodique des elements sous une couverture, et les principaux constants et equations de physique sous l’autre, une section expliquant le calculus, et je vous montrerait une religion qui fournit, rien d’autre que de minable CONFORT, bien-etre PHYSIQUE, taux de mortalite de ses enfants tres bas, enormement de temps libre et loisirs, pouvoir d’observation de l’univers impressionnants, etc.

    C’est quand meme une tare terrible de la bible et toutes les autres references. Dieu a pu expliquer aux israelites que toutes ses lois relevant de la securite alimentaire avait a faire avec des microscopique formes de vie problematique. Nous avons quand meme ganger par cette observation la, en moyenne, quelques decennies de vie accrue par la sanitation. Que faisait donc Jesus et Muhammed et toute les gourus de toutes les temps si ils avaient acces a une etre supreme capable de relever de simples trucs pareils? Hein?

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    08/01/2013

    pourquoi aller chercher AILLEURS une solution philosophique qui sera toujours  » incomplète  » ( qui ne vous apportera pas la  » plénitude  » )…. lisez @ Jaurès !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)