Le cauchemar démocratique de François Hollande

Posté le 23 juillet , 2013, 7:02
3 mins

François Hollande et ses ministres ont-ils peur du peuple français ? Lui président, qui, entre tant d’autres actions d’éclat, devait rassembler les Français, est en passe en effet de les réunir, mais contre sa personne, sa politique et son gouvernement.

Ceux qui étaient présents le 14 juillet sur les Champs-Elysées ont pu mesurer l’impopularité du cher dirigeant aux sifflets et aux huées qui s’élevaient partout sur son passage, au long d’une descente de l’avenue qui a dû lui sembler interminable. Heureusement pour lui, les techniciens de chaînes de télévision savent à merveille contrôler le son et l’image pour que les français n’entendent pas ce qu’ils ne doivent pas entendre et ne voient pas ce qu’ils ne doivent pas voir : telle est la conception française de l’information. Ni les sifflets le 14 juillet, ni les drapeaux de la Manif pour tous agités à profusion sur le Tour de France n’ont été portés à l’écran : ceux qui les ont entendus ou vus ont dû rêver.

Pour Hollande, il s’agissait plutôt d’un cauchemar, qu’il n’a pas voulu prolonger, ou renouveler, en assistant à l’arrivée du Tour de France, où des milliers de Français l’attendaient de pied ferme pour lui rappeler qu’ils ne lâcheront rien. La police de Manuel Gaz, en revanche, était bien présente et prête à réprimer les attitudes séditieuses, ou plutôt le crime de lèse-majesté qui consiste aujourd’hui, pour le citoyen, à exprimer son désaccord avec la politique gouvernementale.  

Les membres du gouvernement – à l’exception de Benoît Hamon, auquel il faut rendre cette justice – ne sont pas plus pressés d’aller à la rencontre de leurs concitoyens  (ne parlons pas de leurs électeurs, qui deviennent  une espèce en voie de disparition) que le manie-tout de l’Elysée.

A quoi bon, d’ailleurs, discuter avec des opposants ?  On est en démocratie, tout de même ; et la démocratie ne prévoit que le partage alternatif du pouvoir entre les deux familles, rivales mais complices, d’une même oligarchie politique. Si la société civile s’en mêle, si le peuple prétend se faire entendre directement, en dehors des clous et des balises, la démocratie est foutue. Du moins, la démocratie telle que l’entendent nos politiques…

Mais si la liberté était à ce prix ?

7 Commentaires sur : Le cauchemar démocratique de François Hollande

  1. Pernollet

    28 juillet 2013

    Comme je le disais déjà, peur? Le gouvernement peut tout décider, il musèle déjà les manifestants paisible! Quant aux autres français =peuple, ils sont trop couards, ou trop ”bêtes” pour entreprendre quelquechose qui changerait de font en comble les institutions! L’establishement etc

    Répondre
  2. lombard

    24 juillet 2013

    bonjour
    ceux sont tous les même !! supprimer l’ENA ,dénoncer l’asso le siecle ,controler la franc maçonnerie et élire uniquement des gens de la société civile au parlement réduit de moitié avec controle des depenses .réduire de moitié le mille feuille local et application du programme bleu marine.

    Répondre
  3. 24 juillet 2013

    Il ne faut pas confondre foi et religion, ce monde d’hypocrites de pharisiens de rabbins et autres religieux et sectes laïcs donc franc maçonnes détruit la vérité et les fondements moraux d’une civilisation aux racines chrétiennes « tu ne tueras pas tu aimeras ton prochain et ton créateur donc la création comme toi-même il y a dans ces notions compassion et respect d’autrui. En ce septième temps, temps de repos de partage et de spiritualité consacrée au créateur. Il est Eternel il est celui qui est derrière le big bang a fait surgir du néant ces univers de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Une alliance nouvelle a été faite il y a plus de deux mille ans, nous l’avons violée ; elle devait nous faire passer de l’animalité à plus d’humanité pour atteindre la divinité. Aujourd’hui nous sommes aux antipodes de ces préceptes le NOM est un dictateur perverse narcissique qui vampirise les peuples et pille les richesses terrestres de ce monde spolié
    Si notre président était digne de son peuple il agirait comme Monsieur Poutine en récompensant les forces vives de la nation et en empêchant de nuire ces mafieux de la finance qui détruisent la Nation. Poutine décore au premier mai ces meilleurs ouvriers nous nous décorons nos banquiers véreux et des Serviers ces cartels de l’industrie pharmaceutique qui ont vendu le poison le médiator Nous généralisons la corruption et attirons sur nous la malédiction.
    Sous Sarkozy et la Hollandie c’en est terminé nous ne sommes plus maître chez nous.
    Laurent Bagbo n’était pas franc maçon alors l’occident sur ordre a placé un chien de garde et d’attaque au Congo Ouattara.
    Nous sommes comme au temps de l’ordre romain avant sa chute et des Hérode le grand déciment leurs peuples car les lâches au pouvoir sont de serviles serviteurs mais de terribles despotes qui oppriment les peuples
    De Gaulle fut saboté par Pompidou un pion des Rothschild placé au pouvoir en 1968 et ne put faire cette Europe de l’Atlantique à l’Oural il faut que cette Europe se fasse et que Poutine nous aide à chasser les oppresseurs de peuples.
    Je tire ces enseignements des psaumes 101 et 119 « le créateur ne supporte pas l’infidélité et les cœurs enflés d’orgueil et regards hautains et ne supporte pas les peuples perverses qui calomnies les Nations qui refusent le mensonge la fraude et l’iniquité.
    Les orgueilleux s’éloignent des préceptes divins pour introduire ceux de l’immoralité qui oppriment le juste et les pauvres dont le nombre croît sous leur joug. Ces manipulateurs et infâmes menteurs ignorent que la cupidité cause la perte de ceux qui s’y livrent .C’en est assez de ce carnage de ces guerre dites propres au Congo en Lybie en Irak et maintenant en Syrie, il faut que la Syrie fasse tomber l’ordre américain qui sévit depuis trop longtemps en ce monde. Trop de révolutions de guerres ont fait couler le sang des innocents. Aujourd’hui au regard de la monarchie notre monarchie républicaine est plus pourrie que celle de Louis seize
    La France est-t-elle immortelle face à ceux qui la détruisent et la mette en danger ? En Hollandie c’est l’horreur ! Cet homme n’a pas de cœur et sa conscience est sans intelligence. Car aimer son pays c’est le servir et non l’asservir. Il nous a vendu aux maîtres de cette finance qui n’ont ni loi, nie foi ni patrie.
    Derrière les Bilderberg et l’oreille américaine qui espionne et écoute le monde. La CIA et l’OTAN sont des instruments diaboliques au service de l’empire qui étend sa domination et son pouvoir de nuisance sur le monde.
    En effet : Qui est derrière le départ de de Gaulle en 1968, la chute du communisme et le retrait des russes d’Afghanistan et tous ces événements actuels en Syrie au Brésil et partout ailleurs. Où se situe réellement l’empire du mal ?
    Notre super VRP reprend le flambeau de Sarkozy il vend l’âme de la France à ce pays construit à coup de pétrodollars le Qatar.
    Pétain réincarné fait son cinéma médiatique et enferme de jeunes enfants pour des délits d’opinion politique, tous les opposants à ce régime de collabo seront considérés comme des terroristes ça rappelle les années d’occupation. Pauvre France où sont tes droits de l’homme quand le pouvoir aveugle tente même d’emprisonner la liberté de penser. Esclave des temps modernes « consomme travaille et crève » c’est ce qui remplace ta belle devise issue de la déclaration des droits de l’homme« liberté égalité fraternité » la formule de Néron s’est enrichie « du pain des jeux pour le peuple il faut y ajouter le pouvoir hypnotique des messages subliminaux de l’image transmise par les médias et la télé réalité
    Oui il faut par la vérité et justice faire tomber cette monarchie de l’iniquité !
    L’article de la constitution 68 qui pouvait traduire le président en haute cour de justice a été supprimé avant l’élection de notre américain Sarkozy en 2007. Tout ces malversations permettent à nos élus de faire triompher la cause du sionisme maçonnique en occident en Afrique sous la botte des USA. nos valets de cette Europe anti sociale donc contre les peuples sont tous des Pétainistes en puissance

    Répondre
  4. xp

    24 juillet 2013

    Une démocratie administre au lieu de gouverner!

    Répondre
  5. BRENUS

    23 juillet 2013

    Il n’a absolument pas peur du “peuple” : il dispose d’un énorme matelas d’inféodés et de parasites qui lui permettront pour longtemps de faire ce qu’il veut. Sans parler des hordes de “chances” sans cesse grossissantes qui voteront toujours à 90 % pour lui. La seule chose dont il doit avoir peur – et pour le coup il ne peut rien contre – c’est la faillite prochaine du pays qui ne lui permettra plus d’alimenter les sangsues. Lesquelles mettront le souk partout, un peu comme dans la fable du scorpion et de l’hippopotame (uhuru)

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24 juillet 2013

      c’est bien pour cette raison que l’opposition ( sic ) devrait avoir le devoir moral de définir au plus vite un programme de ” redressement ” à commencer par celui à mes yeux prioritaire de la modernisation du fonctionnement de l’Etat … mais nous n’en sommes pas là … l’opposition ( resic ) continue de se déchirer sur les bases morales que lui dicte la majorité actuelle … elle est prise au piège et comme vous le dites justement il faudra (vraisemblablement ) attendre la faillite, totale de l’Etat ( cf : l’URSS ) pour que les Français acceptent, la mort dans l’âme ( ? ), de changer les paradigmes gaullo-marxistes qui les ont conduits là où nous sommes !

      Répondre
    • SCHAEFFNER

      28 juillet 2013

      Tout à fait d’accord avec vous BRENUS ; lorsque la politique économique suivie par normal 1er fera qu’il ne pourra plus payer les fonctionnaires (qui constituent les principaux bataillons du matelas dont vous parlez), les choses changeront, mais il aura largement eu le temps de “planquer ses abattis” et on peut compter sur ceux qui voudront le remplacer pour engendrer le “souk” que vous prévoyez avec des effets et des conséquences que l’on ne peut imaginer aujourd’hui

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)