Le ciel français se charge d’orages

Posté le février 24, 2014, 10:27
6 mins

Le gouvernement socialiste, on le sait, ne se contente pas de détruire l’économie et de multiplier les assistés. Il entend changer la population et l’être humain lui-même, sur un mode totalitaire.

Après avoir voulu continuer le délabrement en cours de la famille, et ajouter aux familles monoparentales et aux familles recomposées les familles homosexuelles, voire les familles polysexuelles (puisqu’il semblerait qu’outre les familles où il y a deux papas ou deux mamans, il y aurait désormais des familles où il y a deux papas et deux mamans, voire davantage si affinités), après avoir insisté pour insérer dans le système scolaire la théorie du genre (tout en niant son existence), le rapport sur l’intégration, qu’il vaudrait mieux appeler rapport sur la désintégration, fait son retour, avec pour objectif de faire de la France une société multiculturelle.

Cela viendra s’ajouter à la démolition de l’histoire qui fait que les manuels scolaires ne sont plus porteurs d’aucune continuité, et juxtaposent de manière hétéroclite et arbitraire des sujets divers. Cela s’ajoutera aussi à la démolition de la géographie, qui semble désormais destinée à inculquer aux enfants l’idée que l’être humain pollue, que les activités économiques détruisent la nature et qu’il est temps de se repentir.

La finalité dans tous les cas est toujours la même : sous prétexte d’élargir les « choix » et de dire que tout est possible, il s’agit de faire régner un relativisme généralisé où tout vaudrait tout et où rien ne vaudrait rien, et où tous les repères disparaîtraient.

Il s’agit de désorienter, de faire table rase du passé, ou de fracturer celui-ci jusqu’à ce que n’en restent que des pulvérulences vagues disséminées dans l’air du temps.

Il s’agit de concevoir une sorte de « société nouvelle » faite d’« hommes nouveaux », indéfiniment modelables, avec dans la position des modeleurs ceux qui savent, ceux qui tiennent les rênes. Les idées sous-jacentes sont celles qu’on classe en général dans le post-modernisme ou dans le déconstructionnisme. Elles sont constructivistes, mais passent d’abord par une phase de démolition.

Elles peuvent sembler très contemporaines, mais elles sont, en réalité, très anciennes. Elles sont imprégnées de rationalisme, cet usage dogmatique de la raison qui retourne celle-ci contre elle-même et en fait l’instrument de son propre anéantissement.

Elles ont été au cœur de la Révolution française et des projets robespierristes. Elles découlent de ce qui prenait place dans les sociétés léninistes, où il s’agissait déjà d’aller vers des « sociétés nouvelles » et des « hommes nouveaux ».

La différence est que, dans les sociétés léninistes, tout passait par une coercition dure, rugueuse, parfois violente. En France, aujourd’hui, tout est censé s’accomplir en douceur, sans dureté, rugosité ou violence.

Il n’empêche : si une bonne part de la population subit sans rien dire et sans toujours comprendre ce qui lui arrive, une autre part de la population, elle, réagit, comprend qu’on la force à devenir une sorte d’argile malléable, et elle se montre rétive.

On l’insulte en lui jetant au visage divers anathèmes et en la traitant de « réactionnaire » incapable de discerner le « progrès ». Elle reste imperméable aux insultes qui, au contraire, renforcent sa détermination.

Elle ose dire qu’elle ne confond pas « progrès » et déliquescence, et que ce qu’elle voit est surtout une déliquescence où c’est la civilisation elle-même qui se trouve menacée.

Ce qui lui manque est une possibilité de dessiner des perspectives, je l’ai déjà dit, en le regrettant.

Mais ce qu’elle a pour elle est un héritage qu’elle n’entend pas laisser dilapider, et si j’étais au gouvernement, je me défierais de ce qui se dessine sur l’horizon.

Je craindrais que le ciel ne se révèle chargé d’un orage qui pourrait finir par éclater vraiment, et se révéler lourd de conséquences…

Guy Millière

5 réponses à l'article : Le ciel français se charge d’orages

  1. quinctius cincinnatus

    25/02/2014

    pour ce qui concerne  » l’amalgame  » ukrainien je pense qu’il serait bon de relire l’Histoire Contemporaine par laquelle tout s’explique … en tout cas un autre régime corrompu ( peut être moins corrompu ) remplacera les précédents régimes tout aussi corrompus sauf si un Poutine russo-ukrainien prend les rênes de ce pays  » post-communiste  » à la dérive et qui est l’objet de toutes les convoitises , celles des financiers internationaux

    Répondre
  2. Roban

    25/02/2014

    Cet article est plein de vérités et mérite une large diffusion.

    Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    24/02/2014

    Un orage ukrainien serait la bienvenue et la météo française serait incapable de le prédire.
    Comme pour le despote de Kiev il faudra être vigilant aux frontières pour éviter que le gibier ne prenne la fuite quand les choses deviendront sérieuses.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    24/02/2014

     » le ciel français se charge d’orages  »

    sans doute le réchauffement climatique !

    Répondre
  5. HOMERE

    24/02/2014

    L’homme nouveau est arrivé….il est socialiste.
    La place de la concorde n’est pas maïdan….et les français ont encore une forte capacité à endurer le pire…..ils regardent ailleurs,leurs soucis sont au ras des paquerettes……
    Faits de guimauve,les français accepteront tout ce qui ne les touche pas personnellement…ils sont devenus les batards de leurs illustres aînés….il suffit de regarder…et de voir !!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)