Le confinement général n’est ni juste, ni nécessaire!

Posté le novembre 03, 2020, 11:13
4 mins

Parodiant Lao-Tseu, on peut dire que, quand une décision politique est juste, elle est appliquée.

À peine instauré, le nouveau confinement voit ses règles sérieusement contestées. Parce qu’elles sont largement injustes …

L’urgence de la situation sanitaire ne fait pas de doute. On est près du burn-out dans les hôpitaux publics, parce que l’administration n’a rien fait pour anticiper. Les personnels vont devoir se mobiliser «H24».

La courbe des nouveaux cas constatés, des hospitalisations et des mises en réanimation affole le gouvernement. Mais fallait-il, pour autant, fermer uniformément tous les commerces et lieux culturels de proximité? Bien sûr que non!

Sauf erreur, on ne dispose d’aucune étude indiquant avec précision dans quels lieux la Covid-19 se propage à l’origine.

On cite les bars, les stades, les universités, les cantines scolaires, les réunions familiales, les réceptions dans des endroits privatisés …

Mais le bon sens permet d’affirmer que, lorsque le virus circule, il frappe à tout moment des personnes qui ont, fût-ce un instant, baissé la garde et cessé de respecter les mesures barrières de distanciation sociale.

Car, si le virus peut être mortel, il est possible de s’en prémunir individuellement en limitant strictement ses fréquentations et appliquant les bons conseils.

Tous les centres qui sont les points de départs des clusters identifiés à ce jour font apparaître des réunions de plusieurs personnes, sans protection.

Un gouvernement, en charge de la sécurité et de l’ordre public, patron d’un système de Santé public, devait agir: en faisant la chasse aux contrevenants, mais pas en punissant les bons élèves!

Tous les commerçants qui, depuis le mois d’avril se sont organisés pour devenir des modèles de sécurité sanitaire – coiffeurs, libraires, restaurants, agents immobiliers, etc. – n’auraient pas dû être fermés par décision administrative – sauf manquement avéré aux règles édictées, bien sûr!

Pour une fois, le gouvernement a voulu faire simple. Mais il aurait été plus simple, et plus juste, d’instaurer des sanctions sévères pour les contrevenants, et de laisser tranquilles les commerçants de proximité, y compris ceux qualifiés de manière insultante de «non-essentiels» … Les bons élèves payent pour les mauvais.

Les systèmes collectifs d’inspiration socialiste dans leur administration se soucient peu de la justice.

L’arbitraire est leur quotidien. Ils sont toujours tentés d’abuser de leurs pouvoirs. Leurs responsables se concertent, mais entre eux, leurs cénacles ne comprennent que des hommes de l’État, vivant d’argent public!

Du coup, leur appel à la solidarité et à la mobilisation de tous ne peut être entendu.

Même les aides exceptionnelles promises – qui seront bienvenues – sont ressenties comme des outrages.

Le chaudron politique commence à bouillir! On parle déjà de reculer les élections régionales et départementales. Pour­quoi pas les cumuler avec les présidentielles d’avril 2022!?

On pense à cette citation de Louis-Antoine de Saint-Just: «Un peuple n’a qu’un ennemi dangereux, c’est son gouvernement.»

15 réponses à l'article : Le confinement général n’est ni juste, ni nécessaire!

  1. vozuti

    07/11/2020

    à quinctius, au sujet de « la paranoïa des complotistes ».
    ça m’arrive souvent de discuter avec des gens qui comprennent très bien que les décisions prises par le pouvoir sont absurdes, mais curieusement ils ont toujours des explications très peu cohérentes pour tenter de rationnaliser ces décisions négatives. ils tournent autour du pot et finalement ils restent dans une confusion intellectuelle totale.
    et j’ai fini par comprendre qu’il y a une chose qu’il ne peuvent pas imaginer, qui pour eux ne fait pas partie du champs du possible, c’est le fait que leurs autorités politiques, médiatiques, médicales, ou autres puissent simplement être malveillantes. peu importe les faits, c’est une hypothèse qui ne peut pas exister, seuls les fous peuvent évoquer une telle hypothèse.
    beaucoup de gens vont continuer à voter pour une immigration musulmane massive alors qu’ils ne supportent pas les musulmans, ils sont aussi capable de rester cloitrés chez eux, ils seraient même capable de porter un entonnoir sur la tête si véran le décrétait … juste parce qu’ils ne peuvent pas imaginer que leurs autorités puissent être mal intentionnées.
    et à mon avis cette naïveté au sujet des autorités est le problème crucial qui bloque toutes les solutions aux problèmes de notre société.

    Répondre
    • ELEVENTH

      08/11/2020

      Même avec d’énormes efforts, je ne parviens pas à croire que les gens (sauf quelques ahuris ) croient à ce point en « leurs autorités » lorsqu’il leur suffit de simple observation et réflexion devant ce qui se passe. Toute question de niveau intellectuel mise à part.
      A mon avis la ou les raisons sont ailleurs : indifférence coupable de ceux qui ne sont pas concernés, lacheté des autres, attentisme idiot d’une solution immanente (après moi le déluge), sans parler de ceux qui trouvent ou pensent trouver leur intérêt dans dans situations néfastes à notre nation et au peuple.
      A titre de comparaison, voyez ce qui se passe subitement avec l’envolée inattendue des bourses ( US et CAC par exemple qui était en train de plonger) : à la fin de la semaine, en prévision de l’éventuel succès de ce corrompu de Biden qui ne tiendra pas la rampe longtemps et devra passer le relais à la vice présidente métisse ultra gauchiste qui va cogner dur sur l’économie, leurs cours s’envolent en perspective d’une forte augmentation de la mondialisation qui laissera sur le tapis encore plus de gens modestes et pauvres, tandis que les parasites se sucreront.
      Les profiteurs et les ahuris genre Q.Q. applaudissent sans aucune réflexion sur les conséquences.

      Répondre
      • vozuti

        08/11/2020

        oui, pour moi l’aveuglement volontaire de tant de gens reste un grand mystère.

        Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    06/11/2020

    J’étais ce matin dans une grande surface de jardinage avec ma déclaration de sortie dûment remplie pour y acheter des graines pour oiseaux *).
    Le décor y est irréel avec des bandes rouges et blanches délimitant les zones où le chaland peut s’aventurer et celles où il interdit de déposer les pieds.

    Un asile de fous pourrait y prendre des idées afin de sécuriser les périmètres réservés aux patients et aux soignants.
    Qu’un gouvernement de gens soi-disant majeurs puisse imposer de pareilles inepties laisse pantois.

    *) les graines pour oiseaux sont heureusement disponibles.

    Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    05/11/2020

    QC: « avec [email protected], ELEVENTH et nombre de rédacteurs des » 4 Vérités » nous sommes particulièrement bien servis en bouffons. »

    Et vous le roi pétaud, en êtes le bouffon en chef, mes hommages majesté.

    Puis-je vous suggérer de vous laisser enfouir avec les déchets ultimes?
    Cela calmerait beaucoup le jeu sur ce site,
    D’avance merci.

    Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    04/11/2020

    « Les bons élèves payent pour les mauvais. »

    Oui car dans notre monde socialiste et bizounours « tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil ».

    Quelques exemples pêle-mêle:

    Au lieu de chasser les migrants bloquant les trottoirs et molestant les femmes qui y passent, certains proposent d’élargir les trottoirs.
    Au lieu de laisser les petits commerces « non essentiels » ouverts on va punir les grandes surfaces et les empêcher de vendre ce que vendait ces petits commerces.
    Au lieu de répondre aux souhaits des gilets jaunes on a créé la convention pour le climat qui a accouché des propositions loufoques que l’on connait.
    Au lieu de contrôler l’âge et l’existence des « centenaires » qui plombent les caisses de retraite, on songe à augmenter les cotisations.
    On confine ceux qui ont obéi aux consignes de sécurité et on laisse les frontières ouvertes aux assassins.
    Et dans les quartiers sensibles les souris dansent car les chats n’osent plus y mettre le nez.
    Ne parlons pas de la grande concertation de terrain qui a permis au gamin élyséen d’effectuer un show biz à nos frais.

    Et tout cela ne coûte rien, c’est l’état qui paye, open bar comme d’hab!

    Vous vouliez toujours savoir comment est la vie dans un asile de fous.
    Pas de problème vous y êtes,
    Et prenez votre plaisir.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/11/2020

       » plus on est de fous, plus on rit  » … on y rit même comme des fous sur ce blog !

      avec [email protected], ELEVENTH et nombre de rédacteurs des  » 4 Vérités  » nous sommes particulièrement bien servis en bouffons

      Répondre
      • ELEVENTH

        07/11/2020

        Décidément , le peu de cervelle qui vous reste se liquéfie de jour en jour.
        Même plus capable de sortir un semblant d’argumentaire.
        Vous êtes mur pour l’EPHAD et, de nos jours et à votre âge, c’est le ticket d’entrée garanti pour la maison Belzébuth.
        Ils ont, parait-il, leurs bouffons là-bas, mais ne comptez pas m’y trouver car l’ Eternel à étendu sa main sur moi.
        Oui, Oui, hamdoulillah !

        P.S. Maintenant j’attends la bordée d’injures habituelles qui vous font tant de bien et me font tellement rire.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          07/11/2020

          « Décidément , le peu de cervelle qui vous reste se liquéfie de jour en jour. »

          Oui, je pense que QC ressemble de plus en plus à une boule de neige roulant vers l’enfer.
          Va-t’il bientôt passer à la phase vapeur?
          Il faudra scruter les nuages ces prochains temps.

          Répondre
          • ELEVENTH

            07/11/2020

            NON ! Surtout pas la vapeur. Elle pourrait se condenser et nous retomber dessus en pluie acide, comme l’esprit du coco.
            Directement en enfer et n’en parlons plus.

    • vozuti

      05/11/2020

      et dans cet asile de fous dans lequel on a tous été interné de force, on a vu hier l’un des pensionnaires les plus dangereux, olivier véran, nous faire une crise de nerfs à l’assemblée, parce que quelques députés ont refusé de lui donner les pleins pouvoirs pendant 3 mois. ce gars là serait capable de déporter tous les français dans des bagnes de guyane, sous prétexte que sa soeur a attrapé un rhume.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        06/11/2020

        en parlant de  » folie  »

        le complotisme est une maladie mentale en politique, une variante de la paranoïa  » ordinaire  »

        et est le signe d’ une grande débilité de l’ intelligence et de la Raison

        Répondre
        • vozuti

          06/11/2020

          ce que vous dites est exact sur la planète des bisounours, d’où vous arrivez peut-être, mais ici compte tenu de l’absurdité des décisions politiques, c’est au contraire la naïveté et le conformisme qui sont un signe de débilité ou de maladie mentale.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            07/11/2020

            mais mon pauvre VOZUTI c’ est bien VOUS qui souffrez d’ une forme de paranoïa , une forme mineure certes mais parfaitement obsessionnelle

          • vozuti

            07/11/2020

            ça c’est un vrai argument de médecin…soviétique.
            « tous ceux qui pensent que le pouvoir n’est pas bienveillant ont leur place à l’asile ».
            dommage que n’ayez jamais un autre argument à présenter.

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)