Le dialogue inter-religieux et l’avenir du Christianisme

Posté le mai 23, 2010, 12:00
9 mins

Au Liban, d’où je viens, j’avais la foi du charbonnier. En arrivant en France, où je me suis trouvé en contact avec de nombreux amis agnostiques, j’ai été forcé de l’approfondir, face à leurs questions et, parfois, à leurs critiques. Ils disaient que la religion chrétienne ne diffère des autres religions que par le décalage historique, car toutes sont basées sur des mythes et des légendes, contredites par la science et la raison ; et toutes, une fois appuyées sur le pouvoir politique, deviennent hégémoniques, veulent s’imposer par la force plutôt que par la persuasion et arrivent finalement à une phase de déclin, dans laquelle serait entré aujourd’hui le christianisme. C’est à ces critiques que je chercherai à répondre.

Toutes les religions se ressemblent-elles ? Il existe au contraire un décalage profond entre le christianisme et toutes les autres religions du monde, sans exception. Il est surtout causé par un renversement total de l’idée que le christianisme donne de Dieu, par rapport aux autres religions précédentes ou plus jeunes : à la place d’un Dieu autoritaire, effrayant par sa puissance, le christianisme parle d’un Dieu « Père, bon et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour ». Ce qui, en tenant compte de ses origines juives, est une « première ». Même les deux autres « religions du Livre », le judaïsme et l’islam, ont reculé devant la pensée que ce Dieu Père, si bon et si aimant, irait jusqu’à sacrifier son Fils unique pour sauver l’humanité. Les musulmans appellent les chrétiens « mouchrikine », car Dieu ne peut pas avoir d’associés, encore moins un Fils, tandis que les juifs y voient un blasphème.

Ce Fils unique, Dieu lui-même, obéit à l’ordre paternel et se laisse humilier, martyriser et tuer sur une croix, condamnation des plus humiliantes et des plus abjectes. C’est à cause de cela que la comparaison entre la religion chrétienne et les autres religions devient sans objet : ce que le christianisme proclame est non seulement unique, mais plus encore scandaleux, blasphématoire même, pour le judaïsme et l’islam, qui ne peuvent imaginer qu’un Dieu unique puisse être formé de trois Personnes égales, ni que ce Dieu puisse s’abaisser jusqu’« à mourir, et mourir sur une croix », même par amour, même pour montrer à l’homme le chemin à suivre pour atteindre la vie éternelle auprès de son Dieu et Père : un chemin de sacrifice, de souffrance et même de mort pour le bien de ses frères humains.

Un mythe ?

Cela, aucun homme n’aurait pu l’inventer, encore moins des pêcheurs frustes, imprégnés de la religion juive, comme l’étaient les apôtres, ou un fils de menuisier comme apparaissait le Christ à ses contemporains. Seul Paul avait l’éducation pour cela. Mais Paul était l’ennemi des chrétiens, jusqu’à ce qu’il soit transformé par sa « vision » du Christ, au moment où il allait à Damas pour en ramener les chrétiens enchaînés. Serait-il devenu fou, pour échanger sa situation de puissance et de richesse contre un avenir fait de dangers et d’épreuves, endurés jusqu’au martyre ? Ses lettres postérieures à cet événement montrent tout le contraire.

Le Christianisme repose sur le sacrifice de Dieu qui « prie », oui, qui prie l’homme de L’écouter et de revenir à Lui pour accepter la Vie qu’il lui prépare en Sa compagnie. Qui, en ce temps-là ou même aujourd’hui, aurait pu inventer une pareille légende ?

Une autre différence entre la religion chrétienne et les autres religions, c’est le fait qu’elle a conquis l’Empire romain par le martyre et non par l’épée. Son fondateur, le Christ, n’a jamais cherché à menacer ou à faire peur, et quand Pierre a dégainé son épée pour le défendre contre les soldats envoyés contre lui, il lui a donné l’ordre de la remettre au fourreau. Un mythe pareil ne peut pas être une création humaine, encore moins la création de pêcheurs juifs élevés dans l’idée que leur Yahvé est le Dieu des armées, Celui qui a fait mourir les armées d’Egypte dans la mer Rouge. Leur Messie, celui promis au peuple juif, devait être un messie conquérant qui installerait le Royaume d’Israël sur la terre entière. Ils n’auraient jamais pu imaginer un Dieu souffrant qui combat le Mal par l’Amour.

La conquête de l’Empire romain par les martyrs prouve que cette le christianisme n’est pas fondé sur des légendes et des mythes. Cette preuve est renforcée par le fait que ces martyrs accompagnent encore aujourd’hui l’Eglise. Depuis le Concile Vatican II, celle-ci s’est ouverte au dialogue oecuménique avec les autres chrétiens et inter-religieux avec les autres religions, surtout la musulmane et la juive, tandis qu’elle poursuit en Europe ses recherches pour une synthèse entre foi et raison et entre science et foi.

Dialogues, discussions et critiques ne peuvent que renforcer le christianisme, car elles le poussent à poursuivre sa recherche pour une connaissance encore plus profonde de Dieu, comme les discussions, avec mes amis français agnostiques, m’ont poussé à approfondir mes connaissances religieuses. Loin de s’affaiblir, le christianisme évolue et poursuit sa marche vers le point Omega où l’attend Dieu le Père, avec le Fils et l’Esprit.

Roger Akl

36 réponses à l'article : Le dialogue inter-religieux et l’avenir du Christianisme

  1. IOSA

    21/06/2010

    [email protected]

    Votre post du 16.06.10 à 12H01 mn.

    "ou es la manipulation?, j’ai dit que tant que vous n’avez pas lu le NV, ce n’est pas la peine d’en discuter avec vous."

    Pour info, je vous prie de relire mon post du mardi 15 juin 2010 à 00H55mn, qui ne peut être plus clairement écrit et dont voici l’extrait suivant, souligné dans le texte.

    En ce qui concerne le nouveau testament, je ne lis jamais des inepties, surtout lorsqu’il s’agit de rectifier le tir ( ce qui démontre tout particulièrement la création entièrement humaine de l’ancien testament et donc du nouveau) pour attirer de nouveaux agneaux.

    Vous reste à prouver, lorsque Dieu créa le monde ( il y a 4,5 milliards d’années) , il fit l’homme tel que nous le connaissons actuellement (homosapien sapien) et non pas l’homo erectus qui vécut il y a environ 1 million d’années.

    Remarquez que je ne vous demande pas de faire le rapprochement avec Lucy, qui bien de nos ancêtres bipèdes….vous mettrait à nouveau dans l’embarras.

    IOSA

     

     

     

    Répondre
  2. blah

    16/06/2010

    "Je n’attendais pas moins de votre part, car il est facile de comprendre votre logique de pensée, identique et figée depuis des millénaires et reproduit par tout manipulateur qui se respecte."
    ou es la manipulation?, j’ai dit que tant que vous n’avez pas lu le NV, ce n’est pas la peine d’en discuter avec vous.
    Quand je ne connais pas une chose, moi, je me tais, de peur du ridicule, et pour ne pas paraitre vaniteux et pretencieux.
    Ce n’est pas une pensee figee depuis des millenaires (ah… vous IOSA et vos arrieres pensees :)),  c’est une pensee logique invariable, mathematique meme; du genre ( 1 + 1 = ….3, euh sorry 2)
    C’est simple et logique.

    "Vous devriez fermer votre bouquin de prières et explorer le monde, comme par exemple connaître des gens de tout horizon et de toutes cultures, les voir vivre et non vous contentez des fadaises & contines pour enfant apeuré, ou alors choisir un vrai livre, comme celui écrit par Alberto Eiguer qui vous éclairera sur votre situation."

    Je vais jeter un coup d’oeil sur ce livre.

    "Au fait, depuis quand le nouveau testament fait partie de la culture générale ? C’est vrai qu’avant le cathéchisme était enseigné dans les écoles religieuses, mais certainement pas dans une école publique, il y aurait il un D.E en cette matière?
    "
    C’est de culture generale dont je parle, lire le livre source de beaucoup d’evenement dans le monde.

    "La différence entre culture générale et intelligence, réside dans le fait qu’il n’est nullement besoin d’être intelligent pour avoir un excellent quotient intellectuel et qu’être intelligent ne présume absolument pas d’avoir un bon quotient intellectuel….même moyen.

    Si vous ne comprenez pas, c’est que vous faites partie des intelligents ( les autistes sont intelligents)."

    Sacre IOSA 

    Répondre
  3. IOSA

    16/06/2010

    [email protected]….

    Je n’attendais pas moins de votre part, car il est facile de comprendre votre logique de pensée, identique et figée depuis des millénaires et reproduit par tout manipulateur qui se respecte.

    Se donner un air de connaisseur sur un sujet ( tout en évitant de répondre véritablement aux questions) et faire passer l’interlocuteur pour un demeuré, c’est d’un commun…

    Vous devriez fermer votre bouquin de prières et explorer le monde, comme par exemple connaître des gens de tout horizon et de toutes cultures, les voir vivre et non vous contentez des fadaises & contines pour enfant apeuré, ou alors choisir un vrai livre, comme celui écrit par Alberto Eiguer qui vous éclairera sur votre situation.

    Au fait, depuis quand le nouveau testament fait partie de la culture générale ? C’est vrai qu’avant le cathéchisme était enseigné dans les écoles religieuses, mais certainement pas dans une école publique, il y aurait il un D.E en cette matière?

    Bien que dans les pays du moyen-orient, la seule matière enseignée et apprise par coeur ( même sans avoir besoin de savoir lire) est le Coran.

    Dernière remarque et je vous abandonne à vos illusions perdues.

    La différence entre culture générale et intelligence, réside dans le fait qu’il n’est nullement besoin d’être intelligent pour avoir un excellent quotient intellectuel et qu’être intelligent ne présume absolument pas d’avoir un bon quotient intellectuel….même moyen.

    Si vous ne comprenez pas, c’est que vous faites partie des intelligents ( les autistes sont intelligents).

    IOSA

     

     

    Répondre
  4. blah

    15/06/2010


    "Ainsi, pour vous, il est plus simple de vous prétendre agnostique par défaut, ce qui dénote votre impossibilité psychique de faire la part des choses…ce qui vous renvoie à la case Formatage peuple élu de Dieu avec les rêves qui vont avec.
    "

    Vaut mieux rever et esperer que il y’a une justice et intervention divine, ca tire l’homme vers le haut dans tout les domaines. Donc rever et esperer = la vie.

    Par contre, etre certain que la vie ce n’est que hazard et les evenemments tous du au chaos, mene au nihilisme et tire vers le bas, et lui enleve tout sens a la vie, dans ce cas, pourquoi vivre meme?. Ne pas esperer, ne pas rever = la mort.

    C’est mon avis, sinon, pouvez vous m’expliquez votre vision de vie sans esperence (puisque c’est ce que vous croyez, et malheureusement moi aussi a un certain degre)?, je serais interesse de connaitre votre vision des chose.

    "En ce qui concerne le nouveau testament, je ne lis jamais des inepties, surtout lorsqu’il s’agit de rectifier le tir ( ce qui démontre tout particulièrement la création entièrement humaine de l’ancien testament et donc du nouveau) pour attirer de nouveaux agneaux."

    Alors, il faudra s’y mettre, au minimum votre culture generale vous remerciera.
    J’etais sur que vous ne l’avez pas lu, donc, tout ce que vous direz sur le christianisme et son rapport avec les autres systemes et religions est sans interet et negligeable.
    c’est une bonne chose pour moi, ca m’evitera de m’attarder et de repondre a vos posts sur tout ce qui touche de pres ou de loin a cette religion.

    Répondre
  5. IOSA

    15/06/2010

    [email protected]….

    Et vous…avez vous lu " au nom de tous le miens" de Martin Gray ?

    En ce qui concerne le nouveau testament, je ne lis jamais des inepties, surtout lorsqu’il s’agit de rectifier le tir ( ce qui démontre tout particulièrement la création entièrement humaine de l’ancien testament et donc du nouveau) pour attirer de nouveaux agneaux.

    Sachez aussi, que je n’ai aucune animosité envers les croyants…les vrais en recherche d’une félicité et qui n’ont nullement besoin d’un bouquin pour la trouver, mais les adorateurs du livre, c’est autre chose et d’une pénibilité à entrevoir la vie sans assistance, eux sont des proies faciles pour les enjoleurs patentés et érudits dans l’écriture emplit de promesses fallacieuses masquant la vérité.

    D’ailleurs, j’ai relevé ceci de votre part :

    "Savez vous qu’au moins deux Papes ont déclarés ne pas croire en Dieu et qu’un autre se mettait en appétit durant les séances de torture ?"

    Et alors, il est ou le probleme?, c’est possible, on est des etres humains apres tout.

    C’est très exactement le formatage dont je vous entretenais, vous ne voyez pas le problème qui met l’ Eglise à mal et par conséquence l’existence de Dieu.

    Par ailleurs, en suivant votre raisonnement suivant:

     A l’heure actuelle des avancees scientifiques, on ne peux pas pour l’instant confirmer/infirmer l’existence de dieu.

    Il est fort possible et même probable, pour ne pas dire certain, qu’il n’appartient absolument pas à celui qui demande des preuves de l’existence de Dieu, d’apporter celles de sa non-existence….bien qu’en absence de preuves de sa réalité, celà suffit amplement à démontrer sa non-réalité.

    Chose simpliste mais néanmoins réaliste qu’il appartient à celui qui prétend qu’une chose existe…d’en apporter la preuve de sa réalité.

    Ainsi, pour vous, il est plus simple de vous prétendre agnostique par défaut, ce qui dénote votre impossibilité psychique de faire la part des choses…ce qui vous renvoie à la case Formatage peuple élu de Dieu avec les rêves qui vont avec.

    D’autre part, je vous fais remarquer que vous utilisez le même procédé que vous reprochez aux athées :

    Pour le formatage, vous avez les examples du formatage anti dieu des russes et du nazisme, et comment ca n’a pas marche et conduit aux millions de morts des revolutions anti dieu (nazisme, leninisme etc…)

    Relisez votre premier post.

    IOSA

    Répondre
  6. blah

    14/06/2010

    "Voilà un dialogue de votre part et je remarque le vouvoyement."

    C’est pour vous faire plaisir.

    "Néanmoins, le fait que vous soyez devenu agnostique démontre effectivement votre réflexion sur le sujet, bien que pour ma part, tout agnostique est et demeure un croyant qui s’ignore volontairement, à cause du formatage dès l’enfance par les instances religieuses, sur la toute puissance d’un Dieu qui voit tout et entend tout."

    Vous etes certain que dieu n’existe pas! A l’heure actuelle des avancees scientifiques, on ne peux pas pour l’instant confirmer/infirmer l’existence de dieu.
    A moins que vous ne soyez vous meme dieu, O IOSA.

    Pour le formatage, vous avez les examples du formatage anti dieu des russes et du nazisme, et comment ca n’a pas marche et conduit aux millions de morts des revolutions anti dieu (nazisme, leninisme etc…)

    Votre vision du monde sans dieu est machinale-robotique et malheureusement incompatible avec des etre sentimentaux et non invincibles tels que les etre humains.

    "D’autre part, puisque vous lisez la Bible, dites moi à quel moment le Christ a voulu créer une Eglise ou désigner un Pape avec le protocole régissant l’élection des suivants ?"
    Le christ a laisser les cles de l’eglise a Pierre, apres, le protocole et ce qui en decoule, c’est normal, il en faut un pour la succession des generations.

    "Savez vous qu’au moins deux Papes ont déclarés ne pas croire en Dieu et qu’un autre se mettait en appétit durant les séances de torture ?"
    Et alors, il est ou le probleme?, c’est possible, on est des etres humains apres tout.
    Sacre IOSA, le catholisisme ca vous derange comme pas possible. Pourtant, c’est une grosse part de ce qu’est maintenant la France.

    "Il n’y a pas grande différence entre le Coran et la Bible, il y a simplement l’apaisement imposé par des hommes courageux qui les séparent, mais ce barrage est mince et l’Inquisition n’a fait que changer de nom au sein de l’ Eglise romaine."
    Si, il y’a une grande difference, comme le jour et la nuit.
    Pour que je continue de discuter avec vous sur ce sujet precis, repondez moi svp par oui ou par non a cette question: Avez vous lu le nouveau testament de A a Z (oui/non).

    Répondre
  7. IOSA

    12/06/2010

    [email protected]

    Voilà un dialogue de votre part et je remarque le vouvoyement.

    Néanmoins, le fait que vous soyez devenu agnostique démontre effectivement votre réflexion sur le sujet, bien que pour ma part, tout agnostique est et demeure un croyant qui s’ignore volontairement, à cause du formatage dès l’enfance par les instances religieuses, sur la toute puissance d’un Dieu qui voit tout et entend tout.

    Et donc, il vaut mieux laisser une fenêtre entrouverte pour le cas où il existerait.

    Mais la Bible tout comme le Coran, sont des écrits faits par des hommes et à ce titre sujet à caution, car si Dieu existe, je me demande pourquoi il n’est jamais intervenu lors des massacres ?

    D’autre part, puisque vous lisez la Bible, dites moi à quel moment le Christ a voulu créer une Eglise ou désigner un Pape avec le protocole régissant l’élection des suivants ?

    Savez vous qu’au moins deux Papes ont déclarés ne pas croire en Dieu et qu’un autre se mettait en appétit durant les séances de torture ?

    Il n’y a pas grande différence entre le Coran et la Bible, il y a simplement l’apaisement imposé par des hommes courageux qui les séparent, mais ce barrage est mince et l’Inquisition n’a fait que changer de nom au sein de l’ Eglise romaine.

    IOSA

     

    Répondre
  8. blah

    10/06/2010

    – Premierement, Je n’ai pas dis que je me suis converti au christinisme, quoi que je serais tente de le faire;
    (si vous relisez un post precedent, j’ai declare etre agnostique).

    – Deuxiement, je n’ai pas parle de catholisisme, je suis plutot penche vers une forme protestantisme (je donnerais des details si vous voulez)

    Quand a qui embrasse le coran, c’est un episode desolant.

    pour les questions:
    1) vous savez tres bien ce qu’est l’islam , donc pour une personne saine d’esprit, se debarasser de ce dernier est un geste indispensable pour sa sante psychologique et physique.

    2) j’ai un peu etudie le boudhisme, mais ca ne m’accroche pas comme le message d’amour qu’est le christianisme.

    3) ce n’est pas ca; un homme est soit libre de ses choix, soit ce n’est plus un homme complet.
    (votre meprise des croyants n’est pas progressiste, essayez un peu d’avoir de la sympathie evers eux (pour ceux qui ne vous veulent pas de mal ).

    Répondre
  9. IOSA

    09/06/2010

    [email protected]

    En ce qui concerne mon inculture en matière de religion, je vous suggère de lire ma réponse à [email protected]…  afin d’éviter de me répéter, mais ceci dit, il est patent de constater de votre part, une vanité qui vous fait oublier de lire les autres commentaires y faisant cette référence incongrue.

    D’autre part, mon inculture religieuse me tatillonne et se demande pour quelle raison, un ex-musulman se serait convertit à la foi catholique ( religion mère de la religion musulmane)…

    1- Serait ce en raison de la médiocrité de l’ Islam, pourtant vous n’en parlez absolument pas ?

    2- Serait ce en raison de votre méconnaissance de la culture Spirituelle Boudhiste (pour ne citer qu’elle) ? Car vous ne parlez jamais de votre foi nouvelle et les raisons qui en découlent.

    3- Serait ce que j’ai raison de croire à votre incapacité à imaginer la vie autrement que dans la servitude ?

    Vous pouvez tenter de me répondre ( selon votre capacité) je ferai un effort pour comprendre vos motivations et juger si oui ou non, vous êtes un réel croyant….car voyez vous, ceux qui en sont passé par l’ Islam, ne prennent aucune religion en suivant, puisque celà annoterait de leur part, ce penchant à la servitude et donc une certitude de leur retournement en cas de conflit nous opposant à l’ Islam.

    IOSA 

    Répondre
  10. IOSA

    09/06/2010

    [email protected]….

    A force de vouloir m’enfoncer, vous en oublier l’essentiel…à savoir le déclin inéluctable de votre religion qui n’en finit pas d’agoniser à force de vouloir changer de chemise selon les circonstances…..

    Qui donc a embrasser le Coran en public ?

    Votre ignorance de votre Eglise est déjà le symptome de votre fin.

    IOSA

    ps: lorsque quelqu’un ne m’interesse pas, je m’abstiens au minimun de le lire….voir de lui répondre, car contrairement à vous, je donne des idées sur la question de cet article, sans me contenter ( ce qui me serait facile) de le dénigrer sans preuve.

    Comment peut on avoir confiance en la parole d’un renégat ?

    Répondre
  11. Jean-Luc PISSAVIN

    09/06/2010

    A l’auteur:

    J’ai apprécié votre article qui sort des sentiers battus.

    La description de la pensée agnstique sur les religions est parlante et vise si juste.

    Le christianisme, unique, novateur, choquant, est tellement différent des religions, que nous pouvons dire que ce n’est pas une religion, puisqu’il ne cherche pas à "relier" l’homme à Dieu, mais présente plutôt le chemin de Dieu vers l’homme, l’oeuvre de Dieu pour sauver l’homme, son travail dans l’homme pour le transformer et rayonner à travers lui.

    Le scandale de la croix est encore démontré par les commentaires de quelques lecteurs de votre article. Si l’on veut afficher clairement l’évangile nous ne serons pas mieux reçus que le Christ lui-même. " S’ils m’ont persécuté, ils vous pérsécuteront ".

    Alors, devant le flot de haine que l’on peut lire dans ces commentaires, je tiens par ces lignes à vous encourager et vous assurer qu’il y a d’autres personnes qui vous comprennent, vous approuvent, et même s’identifient, comme vous, au Maître vivant et qui revient !

    Répondre
  12. blah

    08/06/2010

    Cher IOSA;
    Mais l’integriste chretien ne sera JAMAIS comme l’integriste musulman; (lis la bible)
    L’integriste chretien sera comme Jean paul II, ou mere theresa,  le musulman sera comme ben laden ou Omar ibn khattab.
    Ta meconnaissance de la religion chretienne rend tes propos futiles et sans interet.

    Répondre
  13. IOSA

    06/06/2010

    [email protected]

    Dieu vous dit il de polluer, lorsque vous prenez votre voiture ?

    Conformez vous à vos prétentions et on verra ce qu’il en restera de votre transcendance divine….après être devenu comme les intégristes musulmans.

    IOSA

    Répondre
  14. BLONDEL

    05/06/2010

    Dieu nous donne en effet la liberté de nos actes mais ce n’est pas en faisant des actes contre sa volonté qu’on sera sauvé: il nous donne le choix entre son amour ou entre nos désirs et passions déréglées.

    On ne se rend pas compte à quel point il nous aime, jusqu’à laisser mourir son propre fils sur une croix après avoir subi les plus atroces tourments, uniquement par amour pour nous. Pourquoi donc être ingrat envers lui? parce qu’on est parfois trop lâche pour ne pas combattre contre nos mauvais désirs.

    Mais la religion catholique nous aide à essayer d’atteindre la perfection chrétienne pour notre salut par les conseils évangéliques qui sont la pauvreté, la chasteté et l’obéissance parce que consacrant notre volonté par l’obéissance, notre corps par la chasteté et nous détachant des biens extérieurs par la pauvreté, nous sommes libérés pour l’essentiel, qui est le salut, et apte à accomplir sans cesse la volonté de Dieu.

    Répondre
  15. IOSA

    02/06/2010

    [email protected]

    "Quel dommage que  IOSA ne prenne pas la peine d’ esayer de la comprendre malgré son inculture religieuse  évidente qui lui fait confondre tout et n’ importe quoi .Pour reprendre sa dernière phrase ,   Dieu  nous laisse entièrement responsable ,et libre de le suivre ou de le rejeter , de croire à la dimension spirituelle de l’ homme ou de voir en lui un animal supérieur .l’ agressivite de IOSA est difficilement compréhensive ;Je me permets de lui rappeler que les Nazi(onalsozialisten) étaient pour la plupart athés et ont aussi envoyé dans les camps d’ extermination des chrétiens , des Hindus  et tous ceux dont la foi au Divin et à la fraternité entre les hommes , enfants d’ un même Père , entravaient leur action démoniaque."

    Juste pour vous dire que la réponse à votre questionnement est dans votre affirmation…chose que vous ignorez .

    Comment est il possible de ne pas vouloir comprendre ses propres affirmations ?

    Une seule réponse….l’endoctrinement basé sur la peur de mourir sans espérance d’une vie après la mort.

    C’est celà Madame l’inculture, par le refus de se poser les bonnes questions.

    IOSA

    ps: "enfants d’un même père"…ayant entre eux des enfants, qu’est ce donc ?

     

    Répondre
  16. Maylis

    31/05/2010

    Je trouve la réflexion de Monsieur AKI tres profonde et tres belle , pleine de tolérance et de Foi

    Quel dommage que  IOSA ne prenne pas la peine d’ esayer de la comprendre malgré son inculture religieuse  évidente qui lui fait confondre tout et n’ importe quoi .Pour reprendre sa dernière phrase ,   Dieu  nous laisse entièrement responsable ,et libre de le suivre ou de le rejeter , de croire à la dimension spirituelle de l’ homme ou de voir en lui un animal supérieur .l’ agressivite de IOSA est difficilement compréhensive ;Je me permets de lui rappeler que les Nazi(onalsozialisten) étaient pour la plupart athés et ont aussi envoyé dans les camps d’ extermination des chrétiens , des Hindus  et tous ceux dont la foi au Divin et à la fraternité entre les hommes , enfants d’ un même Père , entravaient leur action démoniaque

     

     

    Répondre
  17. IOSA

    29/05/2010

    L’Ignorance est le terreau des religions qui toutes se basent en priorité sur la pédophilie et pour cause… toutes sont issues de la perversion de l’âme humaine(1), en celà il faut comprendre qu’aucune femme n’a créé de religion.

    (1)-Actuellement, le Vatican n’a toujours pas definit si oui ou non, la femme possède une âme, donc il fallait comprendre âme humaine=homme.

    IOSA

    Répondre
  18. schoumaker sylvie

    27/05/2010

    Il faut arrêter de parler du Christianisme en ne relatant que les faits passés. Les hommes évoluent et se rendant compte de leurs erreurs, changent. Ce qui est certain c’est que ce sont les hommes qui décident des guerres et non pas Dieu !

    Je pense que Dieu est dans le coeur des hommes, mais il faut prendre le temps de le découvrir et de lui consacrer du temps par la prière. Ce peut être d’abord une prière de louange pour la beauté de la nature (la création), pour l’émerveillement que l’on éprouve devant un enfant qui vient de naître, etc… et aussi pour revenir au respect de ceux qui nous entourent, à l’écoute des autres, à la solidarité, et enfin pour demander à Dieu le pardon de nos erreurs et la force de nous amélorer. Essayez, vous verrez !!!

    A leur actuelle, Dieu est sorti de la préoccupation des gens, mais sans s’élever vers Dieu et des pensées nobles , l’homme se recroqueville sur sa petite nature humaine. Dieu a été remplacé pour certains par le profit (dans tous les domaines), la satisfaction de ses envies immédiates, la violence pour obtenir ce que l’on veut ! Voyez les dégâts que cela fait ! Il faut y réfléchir sérieusement si l’on ne veut pas courir à la catastrophe !!!

    Répondre
  19. nat 58

    27/05/2010

    Notre religion vis  la dernière semaine de Jésus!! ce qui est rassurant en restant dans l’espérance de voir que nous sommes dans sa Vérité, et grâce à la présence des communautés nouvelles, de nombreux jeunes comprennent l’utilité et le besoin de reconnaitre que l’Esprit en nous est Vérité et Espérance de notre très cher Père, et de nombreuses vocations s’active pour aider notre société et le monde

    Répondre
  20. Patricia

    27/05/2010

    Que c’est triste de lire des mails si « petits » concernant la foi chrétienne. Je ne suis pas française mais vis depuis pas mal d’année en France. Venant d’un pays vraiment chrétien malgré des histoires tristes concernant nous les humains…je pense que les erreurs terribles qui sont arrivés et qui arrivent encore ne me fera jamais douté de ma foi dans le Christ. Les hommes ne seront jamais parfait, et même certains apôtres ont eu peur et des doutes, parce-que les hommes sont ainsi, mais Dieu nous a jamais abandonné, et j’ai beaucoup de chance d’avoir la foi qui m’aide tout les jours et m’aide de vivre dans la joie, et que c’est bon d’être utile aux autres sans se poser la question sur leur croyances, on oublie trop souvent que le Christ est allé vers ceux qui n’était pas de son coté mais qu’il savait être des gens justes. Nous sommes une famille chrétienne, qui essaient de vivre notre foi par des actes et pas seulement des paroles. Nous essayons tout simplement d’aimer ceux qui se trouve sur notre chemin; de ne pas juger trop vite, de tendre la main, mais aussi, de ne pas croire que tout le monde est beau et gentil….mais il faut avancer sur le chemin de la vie, et avec de la grâce de Dieu, nous tiendrons bon, foi d’irlandaise!!Que Dieu vous garde TOUS!!

    Répondre
  21. LEBLANC Paulette

    27/05/2010

    Merci, cher MOnssieur! Merci! Ce que vous écrivez, il faudrait le crier partout… Pourriez-vous diffuser votre texte, notamment sur les sites Internet.  Vous pourriez, par exemple, l’envoyer au site consacré à la Nouvelle Évangélisation:

    http://nouvl.evangelisation.free.fr/

    en demandant au webmaster de le diffuser et de le faire diffuser.
    Continuez votre travail, très cher monsieur, et bon courage!
    Paulette LEBLANC

    Répondre
  22. BEAUD

    27/05/2010

    plénitude ou vacuité des religions ?

    Les enseignements et règles de nos 4 principales religions actuelles : BOUDDHISME – CHRISTIANISME – ISLAM et JUDAÏSME sont difficiles à assimiler, ce qui rend impossible la mission de pouvoir s’éclairer pleinement avec certitude. . Elles ont, avec leurs finesses différentes, un tronc, si non commun, au moins proche, y compris les bouddhistes qui ont leur façon originale d’anticiper :

    1) DIEU condamne aux tourments dans l’au-delà, les insoumis non conformistes.

    2) DIEU est infiniment BON et miséricordieux ; il aime ses créatures.

    Comment concilier cette énorme contradiction ? Ce qui a fait dire à D. DIDEROT « Le dieu des chrétiens est un père qui fait grand cas de ses pommes et si peu de ses enfants ». Pour réponse, aucune Eglise n’ayant la capacité d’expliquer DIEU, se réfugie derrière l’idée que ‘’les desseins de DIEU sont impénétrables’’. N’est-ce pas un peu court ?

    Les Eglises sont souples d’adaptation, leur permettant de concilier les contraires au nom de leur vérité supérieure. Il n’y d’ailleurs pas un ISLAM, un CHRISTIANISME etc.… Toutes ont subi des migrations modifiant plus ou moins sensiblement leur doctrine d’origine, favorisant ainsi l’éclosion d’innombrables nouvelles religions sur ce terrain fertilisé pour les gourous potentiels et troubler encore davantage de croyants.

     

    Répondre
  23. call 21

    26/05/2010

    Vous avez raison, aucune religion n’est bonne. Mais Jésus-Christ, Dieu fait homme, n’est certainement pas venu pour instaurer une religion. La religion, ce sont les hommes qui l’ont inventée. Elle n’a plus ren à voir avec l’Evangile. La religion, c’est l’homme qui tente de s’approcher de Dieu. L’Evangile, c’est le contraire.

    Alors s’il vous plaît ne confondez pas tout !

    Répondre
  24. Popof

    26/05/2010

    Excellent article, excellent! Et après avoir lu Iosa, je vois que tout reste à faire et au passage bravo à Blah.

    Répondre
  25. Anonyme

    26/05/2010

    Livre de la Sagesse : 14-22.31.

     

    Conséquences de l’idolâtrie

     

    « Ensuite il ne leur a pas suffi d’errer dans la connaissance de Dieu,

    Mais, quoique passant leur vie

    Dans la longue lutte de l’ignorance,

    Ils donnent le nom de paix à un état si malheureux.

    En effet, sacrifiant leurs enfants, célébrant des mystères cachés,

    Ou se livrant aux orgies furieuses de religions exotiques,

    Ils ne gardent plus rien d’honnête ni dans la vie, ni dans le mariage,

    Mais l’un fait disparaître l’autre par la ruse,

    Ou l’outrage par l’adultère.

    C’est dans une confusion complète, sang, meurtre, vol et fraude,

    Corruption, déloyauté, révolte, parjure,

    Trouble des bons, oubli des bienfaits,

    Souillure des âmes, perversion des sexes,

    Instabilité des unions, adultère et impudicité,

    Car le culte d’innombrables idoles

    Est le commencement, la cause et la fin de tout mal.

    Leurs adeptes poussent le plaisir jusqu’à la folie,

    Ou rendent de faux oracles,

    Ou vivent dans l’injustice, ou se parjurent sans scrupule,

    Parce que confiants dans des idoles sans âme,

    Ils ne s’attendent pas à être punis de leur mauvaise foi.

    Cependant, le châtiment les atteindra pour un double motif :

    Parce qu’ils ont méconnu Dieu en s’attachant aux idoles,

    Et parce qu’ils sont coupables d’avoir,

    Au mépris de la sainteté de la religion,

    Fait des serments trompeurs.

    Car ce n‘est pas la puissance des idoles invoquées,

    Mais le châtiment réservé au pécheur,

    Qui poursuit toujours les fautes des méchants. »

     

     

     

     

     

    Répondre
  26. Ottilia

    26/05/2010

    Toute personne croyante reconnaîtra volontiers, à mon avis, que l’article de M. Roger Akl est d’une justesse et d’une intelligence rares. Il n’y a rien à rajouter. J’en ai fait une copie pour la transmettre à ceux qui critiquent toujours notre si belle religion (lorsqu’elle est bien comprise), celle de l’Amour.

     

     

    Répondre
  27. IOSA

    25/05/2010

    [email protected]

    J’oubliai de vous dire que votre prophète d’ Hallah avait lui aussi étudié la Bible avant de créer la religion musulmane, ce qui en fait de celle ci "l’enfant naturel" du christianisme.

    Et que reproche t’on à l’ Islam, si ce n’est d’être ce que fut la religion détournée du Christ ?

    L’avenir de l’homme ne se trouve point dans un livre saint ( soit disant saint), mais dans ses actes et sa capacité d’assumer sa propre responsabilité et non collé cette responsabilité à un Dieu quelconque, qui de fait l’exonère de sa culpabilité.

    IOSA

     

    Répondre
  28. Blah

    25/05/2010

    @IOSA
    Je savais que tu allais sauter sur le futile tutois vouvois, si tu etais en face de moi, je vous vouvoirez surement, mais sur internet, je trouve ca lourd et inutile.

    Est ce que tous les europeens vouvoient?, ou c’est principalement Francais?

    La chretiente a fonde l’europe, pas de chretiente, pas d’europe. se sera des tribus sans reel sens du commun et d’avenir, et sans atachement ou cohesion;

    Pour le bucher, les temps ont changes, grace au progres scientifique, qui doit beaucoup au christianisme.

    Je suis agnostique, mais tres proche du message de Jesus, et bien sur tout le monde cherche un sens a sa vie, toi inclus, sauf les attardes mentaux, qui comme les animaux s’enfichent.

    Si l’islam me condamme a mort pour apostasie, il te condamme a mort pour incroyance 🙂

    Ma defence du christianisme, vient du fait que j’ai lu la bible, et j’y vois le bonheur du monde; et non pas comme boue de sauvetage pour ma personne;

    Pour dieu comme entite, ou propre concience comme dieu, difficile d’etre applique par les etres humains, qui sont de nature faible et ne sont pas invincibles; pour l’instant dieu a toute sa place (et pour un long moment)

    Excusez les horribles fotes 🙂 d’ortographe. ( au cas ou tu sauterais sur ce point lors d’un prochain post)

    Répondre
  29. IOSA

    25/05/2010

    [email protected]….

    Inutile d ‘aller chercher des exemples de cruauté dans les temps anciens, sortis du contexte de l’époque ils n’ont aucune valeur de comparaison, avec l’actualité.

    Est ce à dire que la Shoah sortit de son contexte de l’époque ne peut plus être considérée comme acte de barbarie commis par les nazis…..puisque plus d’actualité ?

    C’est donc une forme de négationnisme, que de prétendre les horreurs commises par la Papauté comme étant impossible à juger de nos jours et celà va beaucoup plus loin, car celà implique que l’enseignement d’origine ( celui du Christ) n’est pas celui enseigné actuellement.

    Cherchez donc votre erreur.

    IOSA

    Répondre
  30. IOSA

    25/05/2010

    [email protected]

    N’étant nullement votre cousin et certainement moins religieux que vous, je prends note d’une certaine incorrection de votre part lorsque vous vous adressez à autrui.

    Mais hélas, je sais aussi que le tutoiement chez les gens d’origine non européenne est coutume, donc en bon athée baptisé, je vous pardonne cette petite faute ( malgré que je sache que le tutoiement utilisé dans vos propos visait à me décontenancer…voir même m’ horripiler).

    Pour en revenir à vos propos, vous récitez une litanie bien apprise et pardonnez moi…comme un perroquet qui répète certains mots sans comprendre qu’il s’agit d’un langage élaboré qui permet l’échange d’idées et de créer son avenir sans maître à penser.

    Car voyez vous, ce n’est pas la religion qui fonda les nations, mais bien des hommes dont beaucoup parmis eux n’étaient pas des croyants et ne servaient absolument pas la Papauté durant les guerres de conquêtes, d’ailleurs qui à cette époque aurait eu le courage de défier l’ Eglise sans risque de finir au bûcher après maints tourments officiés par les religieux ?

    Vos propos ne sont que le reflet de ce que vous appris autrefois, lorsque vous étiez encore musulman récitant en boucle le Coran….à part que cette fois c’est la Bible et que dans cette lecture vous espérez trouver non seulement une réponse positive au sens de votre vie, mais aussi une victoire certaine contre l’ Islam qui vous a déjà condamné à mort pour votre apostasie.

    Le conflit d’intérêt personnel ( votre survie) semble donc le mobile unique de vos arguments en faveur de la foi chrétienne, mais je reconnais volontier que vous avez fait le bon choix entre ces deux religions, car en effet la religion chrétienne ne tue plus personne, même si vous devenez adepte de la secte de moon.

    Ne placez pas Dieu comme entité, mais plutôt comme votre conscience et jugez vous.

    IOSA

     

     

    Répondre
  31. guy.marquais

    24/05/2010

    Que l’on croit en dieu ou non, la religion chrétienne est plus tolérante, plus enrichissante,  pour la communauté que toute autre.Inutile d ‘aller chercher des exemples de cruauté dans les temps anciens, sortis du contexte de l’époque ils n’ont aucune valeur de comparaison, avec l’actualité.

    Malheureusement pour moi je ne crois pas en Dieu mais je reconnais les qualité et les bienfaits pour la société  moderne de la religion catholique telle qu’elle est enseignée et pratiquée en France, le reste est litérature stérile.

    Répondre
  32. blah

    24/05/2010

    Etant ancien musulman, et ayant etudie le christianisme, je vous donnes ma certitude:

    IOSA, tu es a cote de la plaque, tout simplement, parceque tu parles de chose que tu n’a certainement pas etudier/compris l’essence; c’est peu gratifiant, je dirais meme plus, meprisable (tu serais d’accord avec moi sur ce point,(peu gratifiant, meprisable),  si la prediction que j’ai faites (pas etudier la bible) s’avere exacte?)

    Le chrisitanisme est le meilleur systeme qui soit pour l’espece humaine.
    Que l’homme soit noire, rouge, blanc, jaune ou vert, c’est la meilleur systeme a etre applique.

    Chaque fois que je dis a un Francais, " euh, tu sais pas qui a dit "Rends a Cesar ce qui est a Cesar"?, le nombre de reponses  fausses comme "euh…je ne sais pas…X?" est incoryable!

    Quand les opposants au christianisme auront lu et compris le pourquoi du comment de la religion chretienne, on pourra debatre le sujet;

    Et ne ramener pas les "guerre de religions" etc…, comprenez d’abord le christianisme (en lisant le bible bien sur), apres on discutera de ces guerres;

    Recapitulatif de l’apport du chrisitianisme a l’espece humaine:

    – Plus de croyance en la sorcellerie et autres superstitions =  plus de temps consacre a d’autres choses plus interessantes.
    – Le temps circulaire favorisant la croyance en la reincarnation, devient un temps linear, favorisant le croyance en le progres;
    – L’europe, c’est le christianisme, (ne me dites pas que c’est l’empire romain qui l’a construit)
    – Le nouveau monde, aussi, fruit du christianisme;
    – La technologie moderne (ne me dites pas regarde Galile (qui a vecu dans un espace chretien), comprenez d’abord ce qu’est le christianisme)
    – La mefiance et la guerre contre l’islam, c’est le christianisme, (imaginez l’islam sans l’obstacle du christianisme, imaginez comment le monde serait maintenant si l’islam pouvaient avancer sans resistance)

    Répondre
  33. vvolodia

    24/05/2010

    La religion chrétienne est étrange et illicite, pernicieuse (" exitialis ", Tacite), perverse et excessive (" prava et immodica ", Pline), neuve et maléfique (" nova et malefica ", Suétone), obscure et ennemie de la lumière (" tenebrosa et lucifuga ", de l’Octavius de Minucius), détestable (" detestabilis ", Tacite).

    Répondre
  34. Anonyme

    24/05/2010

    *** Le dialogue inter-religieux *** « Depuis le Concile Vatican II, celle-ci s’est ouverte au dialogue oecuménique avec les autres chrétiens et inter-religieux avec les autres religions, surtout la musulmane et la juive, » C’est un peu le leitmotiv des adeptes de Vatican II; avant 1965 on parlait de l’apologétique ou recherche et preuves de la vraie religion. Si vous cherchez les manuels d’apologétique des années 1930 (Boulenger, par ex.), vous trouverez les preuves de la vraie religion et les erreurs des fausses religions. Depuis Vatican II les hommes d’Eglise se sont forgés une obligation du dialogue qui est sensé leur donner une supériorité sur l’Eglise pré-conciliaire. C’est la légitimité de Vatican II qui nous est vendu. Au fond avant 1965, selon les conciliaires, le catholicisme était supposé ne pas dialoguer et imposer un système de pensées monolithique. C’est un peu court, la fin du dialogue était la conversion à l’unique vraie religion par des arguments. La fin actuelle est plutôt le dialogue pour le dialogue sensé faire découvrir la vérité qui serait au fond répandue plus ou moins dans toutes les religions, ce qui est en partie vrai, mais cela ne tient pas compte des erreurs manifestes qu’il faut taire pour rester diplomate. Il y a dans Vatican II l’illusion libérale de croire que l’homme peut découvrir la vérité au milieu des erreurs sans maître pour l’aider, l’enfant est sensé goûter à tous les médicaments librement sans le prévenir que certains sont des poisons. D’où l’énormité de la crise actuelle qui est une crise du libéralisme ecclésiastique. Le document Nostra Aetate de Vatican II sur le dialogue avec le Judaisme et l’Islam, ferait hurler celui qui prendrait la peine de le lire, par son irénisme et son concordisme facile. Il est emblématique du mensonge par omission par son parti pris de ne pas signaler les erreurs des fausses religions. La crise post-Vatican II est dans les textes fondateurs qui sont silencieux sur les erreurs que l’Eglise pré-conciliaire désignait sans complexes. Les textes de Vatican II sont muets sur ce que les 33 canons du concile de Trente anathémisait sans scrupules, ou le Syllabus cataloguait en faisant hurler les modernes, délibérément. Deux approches qui semblent s’exclure, et que le monde catholique peine à digérer. Faites l’expérience de lire ce que dit ce document sur l’Islam et vous tomberez de l’armoire. Le concile insiste lourdement sur ce qui est positif dans l’Islam, passe sous silence ses monstruosités et renvoie les chrétiens et musulmans dos à dos dans les conflits passés sans coupables ni victimes. Un chrétien en monde musulman appréciera médiocrement cette rhétorique qui tend à faire croire qu’en cas de conflits les torts sont forcément partagés. Le mal est philosophique avant d’être théologique, il y a crise de la vérité en philosophie, les préambules de la foi sont atteints. Le moderne est malade d’incertitudes sur ce qui est certain, et de certitudes sur ce qui est douteux. Il faudrait développer cet aspect. D’où le relativisme post-conciliaire où l’effondrement religieux est logique. Il ne faut pas croire par une démarche immanente de l’esprit, mais croire dans les vérités extra mentales, et se donner une religion qui ne contrarie pas le réalisme philosophique. Aristote et Thomas d’Aquin, au lieu de Kant et Hegel. Pour faire simple. Il faut se reconstruire par la certitude philosophique avant d’entrer en théologie. La vraie religion doit être en accord avec la philosophie réaliste, autant dire que la crise actuelle est apocalyptique. Nos maîtres ecclésiastiques ont goûté à la philosophie moderne idéaliste et relativiste, cela se ressent en théologie. Jésus n’est pas soluble dans n’importe quel système de pensée. Troubadour

    Répondre
  35. Rosanov

    24/05/2010

    Il y a effectivement des religions bien pire que les autres.  Mais pour moi sur l’ensemble c’est : <Religions non merci>.

    Répondre
  36. IOSA

    24/05/2010

    Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu ?

    Sodome et Gomorrhe celà ne dit rien à l’auteur de cet article, où se situe la mansuétude de ce Dieu des chrétiens ?

    Le Déluge de Noé qui noya tant d’hommes, femmes et enfants innocents, les exemples comme l’Inquisition sont tellement nombreux qu’il est étonnant de sa part de prétendre le Dieu des chrétiens différent des autres religions….où se trouve le pardon, dans quelle galaxie ou univers paralèlle se trouve ce Dieu d’amour  et non pas cette Eglise si inventive en création d’ instruments de torture pour ceux soupçonnés de ne pas avoir cette foi ?

    A titre d’exemple: un appareil de forme ovale,qui s’ouvre et qui se referme pour mieux arracher les chairs….lorsqu’il est introduit dans le vagin, ou alors le poteau carré avec une forme pointue en bout (mais qui ne permet pas l’empalement) sur qui on fait retomber le séant d’une personne d’assez haut, la chaise à clous avec chauffage intégré ( brasier). 

    Ce qui est certain et n’en déplaise aux croyants, c’est que vous devenez de plus en plus rare, parce que les gens commencent réellement à percevoir la réalité de ce que sont les représentants de l’Eglise chrétienne et que pour en avoir une idée très proche, il suffit de regarder celle qui commence à nous gonfler plus que sérieusement et qui ne fait que mimer ce qui fut.

    Alors svp, restez au moins digne lorsque la fin de votre règne arrive.

    IOSA

     

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)