Le ministère de l’Education nationale est (très) généreux avec ses amis

Posté le 10 novembre , 2014, 6:35
2 mins

najat-vallaud-belkacem

En 2013, 10 associations se sont partagées 82 % des subventions du ministère de l’Education nationale destinées aux associations.  Parmi ces heureuses bénéficiaires, la Ligue de l’enseignement se taille la part du lion. En 2013, elle a ainsi reçu 25,6 millions d’euros de subventions directes du ministère, l’équivalent de 7300 enseignants supplémentaires (contre 23,03 en 2011).

Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Education nationale sait prendre soin de ses amis. Il y a quelques semaines, elle a déjà récompensé le secrétaire général de cette association en le nommant à l’Inspection générale du ministère. Il faut reconnaître que cette association n’a jamais caché ses sympathies socialistes, allant même jusqu’à faire voter une motion, lors d’un de ses congrès, pour se déclarer « solidaire de tous ceux qui luttent pour la construction d’une société de type socialiste. »

Parmi les autres associations qui cannibalisent les crédits du ministère de l’Education nationale, on retrouve, toujours dans les 10 premières bénéficiaires :

  • la Fédération PEP (6,9 millions d’euros), elle aussi proche du PS. Elle fut d’ailleurs longtemps présidée par Christian Nique, ancien conseiller de François Mitterrand.
  • Les CEMEA (4,6 millions d’euros), véritable bras armé des militants de l’Education nouvelle en France.
  • Les FRANCAS – Franches et Francs camarades (4,2 millions d’euros). Cette association d’Education populaire comme son nom le laisse apparaître reste proche des réseaux communistes.
  • La JPA – Jeunesse en plein air. (1,5 millions d’euros). Cette association est également née dans le giron de la ligue de l’enseignement et de la CGT.

On retrouve toutes ses associations dans les débats concernant les programmes scolaires et leurs articulations avec les activités péri-scolaires.

Observatoire des programmes scolaires 

21 Commentaires sur : Le ministère de l’Education nationale est (très) généreux avec ses amis

  1. Yvoirclair

    12 novembre 2014

    De grâce, Jaurès, ne faites pas ” l’âne pour avoir du son”! N’essayez pas de nous en faire accroire: vous n’ êtes pas naïf au point de penser que les évêques -surtout ceux de France- seraient des adversaires politiques de vos amis socialistes qui, néanmoins, bénéficieraient, de la part de ces derniers, de grasses prébendes. Ce qui nous démontrerait que les socialistes ne sont pas sectaires mais sont, au contraire, altruistes au point d’arroser même leurs supposés opposants! Vous savez pertinemment que l’Eglise de France est, dans sa grande majorité, plutôt gauchisante et, à ce titre, l’alliée objective de votre courant de pensée. Pour qui ces ”chers monseigneurs” ont ils appelé à voter lors des dernières Présidentielles ? Si vous avez deux sous d’honnêteté intellectuelle, vous admettrez que ce n’était pas pour Sarko! Alors je vous en prie trouvez des arguments un peu moins ”faux-cul” la prochaine fois !

    Répondre
    • Jacky Social

      12 novembre 2014

      C’est exactement pour ça que la séparation Etat-Eglise n’est pas achevée du côté de l’Etat. Celui-ci aurait bien trop peur de perdre le contrôle sur qui que ce soit. Dès lors il arrose tout le monde, notamment une Eglise qui ne dit pas non, bien entendu. Les sommes sont importantes. Mais celle-ci vend malheureusement son âme au diable, l’Etat PS. Bref, elle fait la pute. L’Etat n’a pas besoin de SOS-Racisme puisqu’il le contrôle. D’où des subsides inférieurs. SOS Racisme, c’est déjà l’Etat et donc il n’y a aucun danger potentiel. Seule chose: foutez l’Etat en dehors de tout ça et ça ira beaucoup mieux. L’Etat se disperse et accomplit bien mal ses tâches régaliennes, celles pour lesquelles nous payons 3x trop cher. Mais chûûût, on contrôle tout. C’est ça aussi le socialisme fraternel.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12 novembre 2014

      on comprend , moralement, qu’ ils [ les évêques ] n’ aient pas, même de façon subliminale, suggéré de voter Sarko …mais le vote catholique est beaucoup plus complexe que vous le dites ( et vous ne pensez pas tout à fait ce que vous écrivez … je pense ): il y a ( entre autres clans ) les intégristes en soutanes , les romains modernes , et de plus en plus de socialistes qui ” déçus ” par leur idéologie REdevenue presque totalement matérialiste cherchent à lui redonner une nouvelle …ÂME !

      Répondre
    • Jaures

      12 novembre 2014

      De toute façon pour vous, comme pour la plupart sur ce site, tout le monde est de gauche ou, au mieux, gauchisant.
      Avez-vous une référence qui confirme que les autorités catholiques auraient appelé à voter pour Hollande ?
      Ce qui aurait été ridicule puisqu’ils bénéficient de ces subventions quelles que soient les majorités.

      Répondre
  2. BRENUS

    11 novembre 2014

    Le “romain à la charrue” est content. Il peut poursuivre son dialogue sans fin avec l’escroc pseudo intello gauchiste qui tire à la ligne à tout va. Normal, il doit être payé au volume de conneries déversées sur le site. Mais il parait que certains s’ennuieraient en son absence. Il faut respecter cela: n’est pas maso qui veut.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12 novembre 2014

      Fier Gaulois , Vous devez confondre [email protected] Toni,@ Anomalie et quelques autres verbeux .. quant aux ” conneries ” vous en sortez tout autant que @ Jaurès, M Le P Sarko et autres esprits finement déliés …pour ce qui me concerne je me contente ( dans les deux sens du verbe ) et de façon concise de relever les couacs intellectuels de ” notre ami ” ! tachez d’ en faire autant ( en évitant les grossièretés si vous le pouvez ) … Avec un BOUCLIER tel que vous nous ne sommes pas, politiquement, à … l’ abris des traits ( d’ esprit ) de nos adversaires !

      Répondre
  3. Speedy 35

    11 novembre 2014

    Voilà pourquoi il faut remettre à plat l’ensemble du dispositif des subventions attribuées aux associations, quelles qu’elles soient.
    Il serait intéressant de calculer le montant TOTAL des économies ainsi faites et de les redistribuer sous forme d'”allègement d’impôts, à charge pour chaque contribuable de verser leur obole en fonction de leurs opinions aux associations qu’ils considèrent comme dignes d’être aidées et accompagnées financièrement selon leur rapport d’activités et la transparence de leurs comptes… UNE REVOLUTION ! Qui s’y attaquera ?

    Répondre
    • Jaures

      12 novembre 2014

      Le chiffre est connu pour l’Etat: 1,2 milliards.

      Répondre
  4. MC

    11 novembre 2014

    l’association préférée des socialistes est sos racisme, créée en 1984 par François Mitterrand ; vous savez le grand socialiste “intègre”, que François Hollande s’évertue à imiter !

    Et n’oublions pas que les socialistes sont pour le partage des finances ; avec qui ? mais avec leurs copains énarques et/ou socialistes.

    Répondre
    • Jaures

      11 novembre 2014

      Il est vrai que le gouvernement favorise ses amis politiques.
      Ainsi, l’Association de Evêques fondateurs de l’institut catholique de Paris a reçu 8,2 millions d’euros de l’Etat, infiniment plus que SOS racisme qui reçoit entre 130 et 150 000 chaque année de l’Etat.
      Il est temps que cesse ce scandale !!!

      Répondre
      • Speedy 35

        11 novembre 2014

        Rien à voir !!
        on ne va pas comparer SOS racisme dont on cherche encore l’utilité….avec l’Institut catholique de Paris qui est une université habilitée à former les cerveaux des nouvelles générations avec un autre prisme que celui des facs contestataires

        Répondre
        • Jaures

          12 novembre 2014

          Votre message confirme ce que je disais à propos des allocations.
          La bonne est celle que je reçois, la mauvaise celle du voisin.
          Pareillement, la bonne subvention est celle qui va à ceux que je soutiens, la mauvaise celle qui aide ceux que je combats.
          C’est que vous souhaitez une société intégralement à votre image. Cela ne peut exister qu’en tyrannie.

          Répondre
  5. Jaures

    11 novembre 2014

    Si l’on regarde les subventions accordées par le même ministère quand il était de droite, on retrouve les mêmes associations.

    C’est d’ailleurs logique. La Ligue de l’Enseignement n’est pas une association mais un réseau de plusieurs dizaines de milliers d’associations qui organisent des centres de vacance, des séjours linguistiques, des clubs de sport, des formations,…
    La Ligue touche plusieurs millions de personnes pour ses activités dans toutes les villes et régions.

    De même les PEP qui organisent des ateliers de rattrapage, l’alphabétisation des enfants des gens du voyage, des séjours de vacance, des classes de découverte,…
    Il s’agit de partenaires de l’EN quelles que soient les majorités.

    De même que les CEMEA ou autres organismes qui forment les animateurs et directeurs de centres de loisirs et de vacances. Tous sont subventionnés en proportion de leur activité, y compris l’IFAC classé à droite (fondé par A.Santini).

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11 novembre 2014

      exact … ” on retrouve les mêmes associations “, d’ où le fameux ” raccourci ” … U.M.P.S. … démonstratif ? non ? alors quand on voit les résultats à la fois ” scolaires ” et ceux de la ” civilité ” on se demande bien à quoi servent toutes ces associations … tenez juste devant chez moi il y a un terrain de sports et je peux dire que les ” formateurs ” ( foot et rugby ) sont particulièrement comment dire … ” éloquents ” et ” éduquant ” … rien à voir avec ce que j’ ai pu constater sur les terrains des … publics schools vous savez là où le Royaume forme ses élites !

      Répondre
      • Jaures

        11 novembre 2014

        Votre esprit scientifique prend des libertés, Quinctius.
        Pour vous une association subventionnée par un gouvernement est forcément à sa botte.
        Faut-il dés lors cesser toutes subventions à la Croix-Rouge, aux Restos du Coeur, au secours catholique, au secours populaire,… inféodées à l’UMPS ?
        De même, le travail de la Ligue au niveau du sport n’a rien à voir avec celui des entraineurs plus ou moins qualifiés qui sévissent sur les stades mais une action en direction des handicapés, des seniors, de la pratique familiale, de la formation des éducateurs,…
        Enfin ne rêvez pas, tous les britanniques ne profitent pas des installations et encadrement d’Oxford et Cambridge.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          12 novembre 2014

          de quelle Ligue parlez vous ? d ‘autre part si j’ ai cité ces exemples c’ est parce que j’ ai été dans ma jeunesse un ” EDUCATEUR ” sportif ( rugby et athlétisme ) et que je n ‘inculquait pas aux enfants une agressivité de banlieue ! enfin je parle de publics schools pas d’ Universités !

          Répondre
  6. patois

    11 novembre 2014

    Elle est jolie et tellement innocente….!

    Répondre
  7. It is I only

    11 novembre 2014

    s

    Boutiquenelle

    « Théorie »… mes couilles !

    Dedko
    Croartistes

    28 octobre 2014

    « Théorie »… mes couilles !

    Répondre
  8. Desjardin

    11 novembre 2014

    En règle générale “tant que la politique sera l’affaire de professionnels, les intérêts particuliers passeront à fortiori toujours avant l’intérêt collectif” Suivant récit idéaliste d’une jeunesse désemparée “les corps indécents”. Carrière oblige, bien sûr. Si difficile à comprendre ?

    Répondre
  9. kouroutien

    11 novembre 2014

    il faudrait peut ^^etre expliquer aux Socialistes ce que le ” mot ” SOCIAL ” signifie, mais je pense qu’il est trop tard, ILS en ont inventé un autre où ils se vautrent ” Socialistes “

    Répondre
  10. euréka

    10 novembre 2014

    République bananière ! Les socialistes savent profiter de la manne. Quel avenir pour une société de type socialiste ?

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)