Le temps des assassins

Posté le septembre 25, 2019, 2:08
6 mins

Bonjour, Madame, je suis un fonctionnaire municipal de Villeurbanne. Je viens vous informer que votre fils a été égorgé et éventré tout à l’heure à l’arrêt d’autobus, par un Afghan, au nom d’Allah. Votre fils était au mauvais endroit, au mauvais moment. Voilà, c’est comme ça maintenant. Bonne journée. »

« Bonjour Madame, je suis un fonctionnaire municipal de Marseille. Je viens vous informer que vos deux filles ont été égorgées et éventrées tout à l’heure près de la gare de Saint-Charles, par un Maghrébin, au nom d’Allah. Elles étaient au mauvais endroit, au mauvais moment. Voilà, c’est comme ça maintenant. Bonne journée. »

On est stupéfait que, dans un pays dit civilisé, le plus civilisé du monde disent certains, cette sauvagerie soit devenue banale. Et pourtant les causes en sont simples et irréfutables. La responsabilité en incombe à une gouvernance qui, depuis des décennies, démolit la France et procède à son inexorable disparition. On a laissé les barbares s’installer dans la ville.

L’Afghan qui a assassiné ce jeune Français à Villeurbanne était, assure-t-on, un bénéficiaire du droit d’asile. Il se promenait dans toute l’Europe de l’ouest en consommant du cannabis et en buvant de l’alcool. Comment ? Avec quel argent ? Celui des allocations qu’il recevait sans doute de notre administration. On note également que, dès le crime commis, un assassinat et huit autres personnes blessées dont trois grièvement, les autorités ont proclamé qu’il ne s’agissait que d’un fait divers qui n’avait rien de religieux. Alors comment expliquer qu’en frappant le jeune Français, l’immigré afghan criait : « C’est Allah qui m’a dit de tuer » ? Comment expliquer cette sorte d’acharnement des pouvoirs publics à banaliser le crime, à le classer aussitôt en faut divers, à finalement cacher la barbarie islamiste alors qu’elle est évidente ?

Autre série de violence : 101 femmes ont été tuées par leur compagnon depuis le début de l’année, en huit mois. Est-ce là une preuve de civilisation ? Les motifs de ces assassinats ne sont certes pas religieux, mais quels sont-ils ? On aimerait bien connaître le prénom des « compagnons ». Ce que l’on sait, c’est que le Coran autorise lesdits compagnons à frapper leurs compagnes et, à frapper un peu trop fort, la compagne en meurt.

Nous voilà donc dans un pays où, à tout instant, vous pouvez être égorgé par un immigré qui passe par là. Ou bien c’est votre voisine qui peut être frappée à mort par son compagnon. Et puis, il faut se souvenir ; il n’y a pas si longtemps, dans le sud-ouest, des enfants étaient abattus à l’arme à feu, parce qu’ils étaient juifs. Par des SS ? Non, par des musulmans immigrés que l’on appelle islamistes. Combien sont-ils en France ? Des millions …

En réalité, cette situation alarmante révèle de la part du pouvoir une sorte de complicité avec le crime.

De façon générale, l’anarchie s’est aggravée partout en France. « Le Figaro » du 12 septembre titre : « La France en proie aux pulsions homicides ». On constate une véritable explosion des homicides et tentatives d’homicide dans l’Hexagone. De 1 767 victimes en 2009 on est passé à 3 168 en 2018. Une hausse supérieure à 79 % en 10 ans ! Et de citer le cas d’une certaine Salomé à Cagnes sur Mer (06) devenue, en succombant à la strangulation par son concubin, la centième victime de féminicide depuis le 1er janvier.

Le vice-président du syndicat des gradés et gardiens de la paix déclare : « Les forces de l’ordre ne font plus peur. Aujourd’hui, pour un rien, pour un regard, une queue de poisson, on en vient aux mains. Sortir une arme est devenu banal. »

La France est maintenant un pays où l’on tue, où l’on frappe les élus, les représentants des forces de l’ordre et où les coupables ne font l’objet que d’un rappel à la loi. Où en est-on ? En France ou au Yémen ?

Tels sont les résultats d’une démocratie dévoyée, de décennies de démagogie. Chacun fait ce qu’il veut et, s’il est catalogué à gauche ou immigré, il ne risque pas grand-chose.

Voici bientôt un an que, chaque samedi, des émeutiers s’en prennent aux forces de l’ordre, pillant les commerces et incendiant les véhicules en toute impunité. Est-ce que ces désordres vont durer encore longtemps ?

Pour terminer, je poserai une question : cela vous ferait plaisir que votre petit-fils soit égorgé en bas de chez vous par un migrant bénéficiaire du droit d’asile grâce aux prélèvements obligatoires qui vous sont imposés et qui lui permettent d’acheter de la drogue et de tuer ?

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Article précédent

Spoliation des Français

Article suivant

Océan de lois

11 réponses à l'article : Le temps des assassins

  1. quinctius cincinnatus

    08/10/2019

    carnet de deuil national

     » le rappeur Sarmat tué lors d’ une fusillade  »

    ( la presse )

    Répondre
  2. OMER DOUILLE

    08/10/2019

    Il va falloir désormais trembler dès que sortira un article de Monsieur Lambert qui, cette fois, a du avoir une sorte de prémonition avec le titre retenu « te temps des assassins »: c’est l’oiseau de mauvaise augure. Ou, peut être, simplement, a t il connaissances de situations qui se préparent, dont nous ignorons tout et que la bienpensance veut étouffer pour nous contraindre à croire à la fable du « vivre ensemble » (vivre ensemble avec des venimeux, pas pour moi)
    Dommage aussi que la hiérarchie du tueur – qui s’était ouvertement réjoui des meurtres à Charlie Hebdo devant ses collègues – ait préféré fermer les yeux et les oreilles lorsque les dits collègues ont tenté de faire passer l’info. Décidément cette administration de la préfecture de police doit être composée de grosses feignasses bedonnantes et laches pour adopter le système des trois singes : ne rien dire, ne rien voir, ne rien entendre. Et surtout ne rien foutre.
    Et dire qu’une partie de nos impots sert à entretenir cette pétaudière. Notons que seul un « nouveau » dans le service a arrêté le massacre en flinguant le tueur. Il ne devait pas être encore ramolli par l’ambiance foutoiresque de la boite, laquelle, si elle ne sert à rien doit être bouclée et ses crétins limogés. Voila un petit domaine d’économies possibles.
    Mais ne réclamons surtout pas la démission de Castagnettes : Macron serait capable de lui substituer un ou une autre encore plus nul -e-, quitte à taper dans sa réserve bien pourvues de grognasses vaniteuses et bêtes comme leurs pieds de son laraime que l’on entend régulièrement bramer sur les ondes de BFMWC et LCI notamment.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    03/10/2019

     » les assassinats abondent surtout aux siècles de CROYANCE et d’ ARDEUR , au Moyen Âge à la Renaissance , les gens alors vivaient librement, puissamment, dangereusement … la résignation hébétée, la veule acceptation de tout, les chaînes plus lourdes, la peur de fouets plus nombreux interdisent chaque jour davantage tout écart un peu vif au morne troupeau des hommes  »

    ( L.-F. Céline )

    peut être entrons nous dans un nouveau siècle de … croyance et d’ ardeur mais … comme victimes

    Répondre
  4. Eric

    25/09/2019

    C’est la triste réalité mais vous oubliez de préciser que ce chaos est rendu possible par une majorité d’électeurs français qui, aveugles, inconscients et souvent complices, élection après élection reconduisent au pouvoir ceux-là même qui leur nuisent et pratiquent le politiquement abject.

    Répondre
  5. KAVULOMKAVULOS

    25/09/2019

    Voici un article qui va faire hurler dans la sphère de la bienpensance que, pour ma part, j’appelle la nouvelle fachosphère, tellement les salauds qui la composent veulent à tous prix vous obliger à tout accepter , y compris de vous faire agresser et payer pour les tueurs.
    Il est clair qu’en dépit des appels – un peu naifs il faut le dire, à un « ressaisissement » , nous ne voyons pas beaucoup de moyen d’inverser une situation mortifère, les élections, actuellement ne servant à rien sinon à maintenir le comédien-président en place. Alors que faire, si l’action nous est interdite ? Peut être le choix d’une certaine « défense passive » qui pourrait consister à rechercher en permanence tous les moyens pour bloquer la machine et surtout ne plus l’alimenter. Exemple : vous avez encore un peu de quoi vivre et pourriez quand même bosser en plus, en vous faisant taxer à mort pour engraisser les envahisseurs . Vous décidez de ne plus bouger, ne plus générer aucun profit nouveau taxable. C’est une image, mais reprise un très grand nombre de fois et sur tous les sujets, il est possible d’asphyxier la bête. Les cartes ne sont alors plus dans les mêmes mains. Qu’ils essaient de tondre un oeuf, histoire de rire…. Quand il n’y aura plus un fifrelin à distribuer aux « chances pour la France » et aux assos engraissées à votre compte, comment feront-ils ? Résistance passive mais efficace .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/09/2019

      la  » Bête  » particulièrement imaginative, on peut même dire créatrice, dans les domaines des taxes et des lois liberticides trouvera des solutions à ce nouveau problème … qu’ elle n’ hésitera pas à  » dénoncer  » comme  » anti-républicain  » autant dire  » fâchiste « 

      Répondre
    • Gérard Pierre

      26/09/2019

      Les citoyens français sont INCARCÉRÉS dans un système politique totalitaire, …… [appelé « république », … retenons bien le nom, … ainsi que les noms de ceux de la longue liste de prébendiers] …… système qui ne lui permet que trois choses :

      Ne plus se déplacer vers les urnes lors des élections, ce qui permet aux « gouvernants » de les culpabiliser : « Pas contents ? … vous n’aviez qu’à aller voter ! »

      Voter BLANC, … ce qui n’est pas comptabilisé dans les voix exprimées et, … pour éviter un vrai décompte, … est assimilé aux bulletins nuls !

      Voter pour un homme du système « bien pensant » qui n’est présenté par son parti qu’après avoir satisfait à un certain nombre de filtres dont la nature ne nous sera, bien sûr, jamais révélée !

      Nous avons ainsi le choix entre jambon/salade ou salade/jambon, avec dans les deux cas une bière pression peu alcoolisée !

      Pas de quorum requis ! …… Par un tour de passe-passe sémantique, les absentéistes sont transmutés en abstentionnistes et les vrais abstentionnistes en bulletins nuls !

      Ainsi, tout devient simple et possible pour les prébendiers !

      Il suffit que sur 46.000.000 d’électeurs inscrits, 36.000.000 ne viennent pas voter et que 9.999.997 électeurs votent Blancs pour que, …… sur les trois « voix réellement exprimées », …… Dupont soit élu à la majorité incroyable de 66,66% (avec deux voix) contre Durand qui ne réalise que 33,33% avec une seule voix !

      Rien, dans la Constitution, n’interdit qu’une telle aberration soit techniquement possible ! …… RIEN !

      Et le « camp du bien », d’une seule voix, nous parle de démocratie !

      Il serait temps que les citoyens captifs ouvrent les yeux et brisent leurs chaînes !

      Répondre
      • Gérard Pierre

        26/09/2019

        Errata : soit techniquement IMpossible !

        Répondre
      • KAVULOMKAVULOS

        26/09/2019

        Il ne faut jamais sous estimer la force d’inertie. Laquelle demande, en physique mais également dans les moeurs, une énorme quantité d’énergie pour la modifier. Par sur que les profiteurs trouveront cette énergie. Vous pouvez toujours taxer le vent…. il vous faudra courir après. Et ce ne sera pas gagné.
        Pour le bulletin à placer dans l’enveloppe lors d’élections et quitte à ce qu’il soit considéré comme nul – mais sera nécessairement lu- je propose d’y inscrire une belle définition des candidats présentés, si vous voyez ce que je veux dire. Cela peut commencer par la lettre E…..

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        27/09/2019

        faites plutôt comme moi , votez même si ce n’ est pas votre  » conviction  » intime, pour celui ou celle qui s’ oppose le plus à ces gens là

        le vote blanc ou nul ce n’ est au final qu’ une bulle, sauf  » configuration  » électorale exceptionnelle les deux candidats étant du même bord celui de l’ anti-France ( Chirac – Mitterrand )

        par exemple je n’ ai JAMAIS voté Jacquouille la Fripouille

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          27/09/2019

          et dans ce cas là personnellement je m’ abstiens ne voulant pas être le dindon d’ une parodie démocratique

          Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)