Le Vatican, l’éclair et les Illuminati

Posté le février 25, 2013, 6:25
10 mins

Le pape, combien de divisions ?

Staline (Oncle Joe, pour les Alliés)

 Le 11 février 2013, le pape démissionne dans des circonstances pas très claires, comme on dit chez les illuminés des médias. Est-il un homme de Dieu lassé par un temps pas très divin comme le pense Pat Buchanan ? Ne le savait-il pas avant d’être élu, que la météo était chargée d’éclaires et que le temps n’était ni divin, ni chrétien, ni rien ?

Cela intervient en tout cas au pire moment pour nous, puisque les catholiques encore chrétiens (tous les catholiques ne sont pas des chrétiens) découvrent leur impuissance totale face au mâle qui veut adopter des enfants préfabriqués et brevetés. On nous a dit qu’Hitler avait eu un papa et une maman et cela suffit à détruire la famille. Comme toujours cet argument suffit, même si Hitler finalement a surtout été élevé par une mère vite célibataire et qu’il a vécu une jeunesse fauchée dans une société multiraciale ; sans compter qu’il se moquait comme d’une guigne qu’un enfant fût élevé par ses parents.

Je rappelle qu’on brevète le vivant au Spitzberg en ce moment. On nous fait plein de reportages, c’est rigolo, on évoque Noé et les vaisseaux spatiaux. C’est 2012 en 2013 ! Mais que nous prépare-t-on en haut lieu, à part des tempêtes boursières, des tempêtes sociales, des cataclysmes météo et des tsunamis scientifiques ?

Bref le pape abandonne son poste au moment où un million de chrétiens dans la rue, cela ne suffit pas, au moment où un demi-million de signatures, cela ne suffit pas, au moment où l’on est revenu aux temps romains (c’est le cas de le dire !).  Nous sommes avant une prochaine vague de persécutions, qu’on se le dise. Notre société n’a été que trop bonne jusque là, disait Debord. Mais voyons les Illuminati en action.

 Quels sont ces serpents qui sifflent sur ma tête ?

 Le 12 un éclair frappe le dôme de Saint-Pierre et le 12 toujours un commando de filles nues et bien tatouées envahit Notre-Dame pour hurler à la mort contre le pape, le mariage et la famille traditionnelle, sans parler du reste ; et l’on était à deux doigts de la troisième guerre mondiale contre la Russie (toujours à convertir) pour l’affaire des petites putains subventionnées et noyautées de la Pussy riot !  Si l’on voulait nous indiquer que les forces obscures Illuminati qui dirigent la planète ont décidé de passer à la vitesse supérieure, et qu’elles ne supportent plus aucune contestation, on ne pouvait pas mieux faire. J’ignore si le ciel en colère  a projeté son éclair ou si derrière tout cela on peut dénicher le savoir-faire du projet HAARP de manipulation du climat. Rappelez-vous en tout cas le tremblement de terre de 1992 dont l’épicentre était à Maastricht. La contre-initiation adore ces clins d’œil, comme disait un de mes vieux amis spécialiste du royaume du Graal et ses avanies.

Les filles tatouées et déchaînées, les groupies et les courtisanes, les hétaïres et les bacchantes, je ne sais comment elles ont fait,  mais elles ont été filmées bien tranquillement. Un vrai film pour Youtube ! Elles hurlaient, elles profanaient, elles jouissaient, elles éructaient, elles détruisaient, les défenderesses de la démocratie et de la tolérance et de la lutte contre la discrimination. Personne chez les bons cathos (car il faut bien les appeler comme ils le méritent) n’ose plus défendre ses lieux saints et l’on se contente assister à la projection, comme si on était à un festival de film. Je me souviens des types d’Act up, stars des télés aussi, qui venaient gueuler contre le pape et contre l’Eglise pendant la messe à Notre-Dame, dans le silence gêné des fidèles.

 Hollande a interdit la manifestation prochaine et l’on reste les bras croisés, c’est tellement mieux aussi de demeurer passif et d’envoyer des SMS. Pourquoi se battre ? On a oublié que le Christ commence par la violence à la table de change qui est en train de détruire l’Europe. Mais qui est encore un chrétien dans la salle ? Nietzsche aurait-il raison qui disait il y a déjà plus de cent ans qu’il n’y a plus de prêtres, seulement des menteurs et des acteurs ? Et le public dans la salle (et non les fidèles dans la nef), que fait-il ? Il attend la fin de la séance (de l’office) pour envoyer des SMS ? Ou il fait pendant ? Elle en est où, sa liberté, au chrétien de France, depuis qu’il laissa la troisième république chasser impunément ses ordres religieux avant de l’envoyer se faire tuer à Verdun ou ailleurs ?  Car elle a su en profiter de son obéissance au chrétien, la république.

Il se vante d’avoir, lui et les siens, supprimé la liberté, dans le dessein de rendre les hommes heureux.

Dostoïevski, le Grand inquisiteur

Je m’occupe de symboles et ce n’est pas pour rien. L’histoire du monde est un ensemble de signes dit Léon Bloy dans L’Ame de Napoléon, le livre fastueux qui fascinait Borges.

Le syndrome Illuminati aurait dû éveiller un peu plus la conscience de ces cathos qui n’ont plus grand-chose à voir avec ceux qui bâtissaient Notre-Dame ou la cathédrale de Séville. Dan Braun s’est bien moqué d’eux, Dan Braun a bien préparé le terrain, les gardes suisses, l’Opus Dei, l’espionnage à trois sous et la passivité postmoderne. Tout cela en bon ordre, il ne manquait plus que l’éclair qui tonne dans un ciel noir de cet hiver interminable et sombre. On pense à un autre Illuminati, Benjamin Franklin dont le devise en latin était « eripuit caelo fulmen sceptrumque », il a arraché au ciel le sceptre et la foudre : car le vieil oncle Ben aurait inventé le paratonnerre ! Quelques années après la royauté tombait en France et les pires persécutions depuis l’Antiquité commençaient dans une indifférence relative des Français et des Européens, il faut bien le dire. Un million de vrais catholiques ou même moins (dans cette manif du 13 janvier, ils étaient moins aussi), cela ne pèse pas lourd face aux agents de la destruction et à la lâcheté humaine. La lâcheté c’est de se faire tuer, si le martyre c’est de mourir pour le Christ. Il faudra faire un jour la différence.

Le prochain pape pourrait être noir, Malachi sera content. Il faudra faire un peu plus de place aux Africains, peut-être cette fois à hauteur de cent millions de personnes. On la fera cette place. Comment ne pas être antiraciste et charitable ? Oui, comment ?

Et il leur dit : Je voyais Satan tombant du ciel comme un éclair.

9 réponses à l'article : Le Vatican, l’éclair et les Illuminati

  1. welcome

    11 mars 2013

    l’éclair du 11 février 2013 en Italie marque l’annonce de la fin du monde et c’est a tout un chacun de nous de se prépare en donnant sa vie au seigneur Jésus-Christ et faites vite car le temps est proche !

    Répondre
  2. welcome

    11 mars 2013

    l’éclair du 11 février 2013 en Italie marque l’annonce de la fin du monde et c’est a tout un chacun de se prépare en donnant au seigneur Jésus-Christ et faites vite car le temps est proche !

    Répondre
  3. Bénédicte de La Tour d'Auvergne

    8 mars 2013

    La papôlatrie attise toutes les curiosités.Les voyeurs par télévision interposée se déchaînent.Aura-t-on une fumée blanche pour pape noir?Le conclave va se diviser en deux clans:celui des italiens et celui des africains.Que sortira-t-il de ce chaudron?Seul Lucifer détient la clé.Vous pouvez aussi consulter une pythonisse,mais vous risquez de payer très cher votre curiosité car elle vous ruinera en honoraires.Quoiqu’il arrive,restons zen,le futur est dans le secret des dieux.De toute manière,De Profundis.

    Répondre
  4. Shadok

    27 février 2013

    Question ” Culture ” , comme disait Cioran ( je pense que c’est lui ) ” Il n’y a pas de culture laïque, si çà existe, ce n’est pas de la culture.”

    Nous vivons une époque où il faut, en permanence, rappeler des évidences.

    Répondre
    • IOSA

      28 février 2013

      Prémonition !

      Sans le i…. et vous avez le livre parfait en toute évidence.

      IOSA

      Répondre
  5. René de Sévérac

    26 février 2013

    Juste un mot Nicolas.
    C’est vrai que nous sommes des “couilles molles”.
    Nous avons une telle considération pour la femme et une telle angoisse à l’idée de ne pas en être respectueux surtout lorsqu’elle se présente sous la nudité qui la transcende.
    Il fût plus facile au Christ de renverser les tables de Change.
    Il est plus facile au Musulman de lapider cette Créature.

    Nous sommes le produit de notre Culture.
    Vous avez donc raison, il est temps de laisser la place au peuple de substitution que nous propose la Modernité.
    Et pour parodier l’expression de Marcel Gauchet, nous avons un Idéal visant à la destruction de cet Idéal !
    Ou plus exactement à sa non-préservation : nous jouissons à tendre l’autre joue.

    Répondre
    • Mister

      30 juillet 2013

      Pour petite remarque le “musulman” lapide aussi bien l’homme que la femme qui commet l’adultère.
      En Islam, la femme est sacrée, et non un objet juste utile a gonflé l’égo des hommes.

      Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    26 février 2013

    un peu ” illuminé ” tout ça !

    Répondre
  7. De Chardat

    26 février 2013

    A l’avant dernier paragraphe, j’avais cru lire “la Troisième république casher… ” Je m’était trompé. Il s’agissait de “la Troisième république CHASSAIT impunément les ordres religieux… ”
    J’avais mal lu, je me sens rassuré !

    Quant à la lâcheté évoqué par Nicolas Bonnal elle est devenue monnaie courante. Elle est si souvent synonyme de bassesse…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)