L’Écosse peut-être indépendante ?

Posté le septembre 09, 2014, 12:31
2 mins
0209-EcosseSondage

L’Écosse va peut-être décider prochainement de sa rupture avec le Royaume-Uni. Elle l’aura obtenu sans révolte ni conquête militaire menée par une armée étrangère. Fait que je médite en lisant la lettre du primat de l’Église gréco-catholique ukrainienne, Mgr Sviatoslav Chevtchouk, dénonçant la « violence acharnée » dont certaines églises (la catholique et l’orthodoxe du patriarcat de Kiev) ont été la cible en Crimée et dans l’Est du pays.

Les catholiques ukrainiens, faut-il le rappeler, ont été particulièrement frappés, massacrés, exterminés dans des régions entières lors de l’entreprise génocidaire des bolchéviques perpétrée entre 1931 et 1933.

Curieusement, dans cette triste tragédie ukrainienne, je trouve certains catholiques de conviction plus ouverts à la sensibilité russe orthodoxe, césaro-papiste, qu’à celle de nos frères catholiques. Pour ma part, quelles que soient mes critiques vigoureuses contre les politiques américaines et bruxelloises à l’égard de la Russie, je ne puis pas ne pas comprendre les sentiments des patriotes ukrainiens qui se souviennent des millions des leurs qui ont péri dans l’Holodomor (« l’extermination par la faim ») perpétrée par l’armée rouge.

Aussi, lorsque je regarde ces chars d’assaut « dernier cri » (T72) frappés des vieux emblèmes soviétiques appuyant les ukraino-russes ou encore les drapeaux rouges fleurissant les statues de Lénine, je ne suis pas du tout enclin à épouser inconditionnellement la version russe des événements qui me paraît par trop « russoviétique ».

11 réponses à l'article : L’Écosse peut-être indépendante ?

  1. DESOYER

    11/09/2014

    Assez d’accord avec Bernard Anthony.
    Je soutiens d’abord les frères catholiques, puis les cousins protestants et orthodoxes, puis toutes les victimes d’injustices.
    Il me paraît d’un autre âge que des catholiques et des orthodoxes se fichent dessus. Il y a d’autres acteurs (comme le suggère l’article) et d’autres intérêts en jeu.
    Honte à tous ces salopards qui attisent des haines pour faire leurs petits trafics à l’occasion.

    Répondre
  2. Porte parole des abusés

    10/09/2014

    Il ne s’agit pas d’antiaméricanisme mais d’une tentative désespérée de main mise totale des EUA sur les pays européens.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    10/09/2014

    simple

    pour bien comprendre comment l’ idée de l’ indépendance a progressé en Ecosse il suffit de savoir que les Celtes du Nord ont eu pour repère et exemple la Novège et que celle ci devint par les retombés financières biens gérées de l’ exploitation de ses gisements d’ hydrocarbures un pays riche , alors qu’ eux ont alimenté pendant des décennies la gabegie anglaise des gouvernements travaillistes et maintenant du gouvernement conservateur et de la cupidité de la City … pour vous convaincre de ce que j’ avance allez faire un tour dans les pubs d’ Aberdeen ! … la géo-politique ( à l’ Allemande ! ) c’est ça !

    Répondre
  4. MC

    10/09/2014

    La Russie fait partie de l’Europe et Vladimir Poutine est dépeint comme un dictateur ? l’est-il davantage que certains autres gouvernants?

    Qu’en est-il des USA ? ils ont déclenché des guerres un peu partout dans le monde et surtout au Proche- et Moyen-Orient pour le pétrole.
    .
    Ils veulent que l’Europe signe le traité transatlantique, qui risque de ne nous apporter que des problèmes. Avez-vous constaté les procès fait par les USA et pourquoi ?

    De plus, les USA veulent répandre leurs OGM, alors que les pays de l’UE n’en veulent pas.
    Et comment faire, si nous refusons les produits nuisibles Monsanto, les herbicides, les engrais chimiques etc… ?
    Feront-ils des procès pour non acceptation de leurs produits ?

    Répondre
  5. 10/09/2014

    On est loin, dans ces commentaires, de l’article de départ. Je me suis recueillie à Culloden, lorsque j’ai visité l’Ecosse. que de morts pour rien.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      10/09/2014

      vous aimez l’ Ecosse , et les Ecossais, moi aussi … en plus je suis un fervent  » religieux  » du Whisky ( et de la Vodka )

      Répondre
  6. blue

    10/09/2014

    que vient faire l’Ecosse là dedans ?? on ne parle que de l’Ukraine… qui mérite à elle seule un article. Mélange des genres ??? confusion ??? je ne vous suis pas.

    Répondre
  7. jay

    10/09/2014

    Les Ukrainiens se tournent vers l’Europe et tournent le dos à la Russie. Ils aspirent à la modernité, à la liberté et à la démocratie. Il faut biensûr les soutenir, même si nous sommes très sceptique vis à vis de l’Europe de Bruxelles et vis à vis des errements de l’Empire américain.
    Que dirions nous si les américains envoyaient mercenaires, armement, et même leur armée, organiser la séparation de la Bretagne ou de la Corse comme le font les russes en Crimée et dans le Dombass?

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    09/09/2014

    l » holodomor n’ a pas été perpétré par l’ Armée Rouge mais par la Police Politique de Staline, c’ est à dire par le Petit Père Joseph soi-même par ailleurs géorgien … quant à l’ Ukraine ce Pays n’ a ( hélas ) existé en tant qu’ entité territoriale que pendant quelques années après la Révolution russe ; d’ autre part l’ est de l’ Ukraine actuelle ( si on excepte la Crimée Terre Tatare ) elle, fut  » colonisé  » par des russophones lors de la révolution industrielle tsariste , le reste de l’ Ukraine étant elle sociologiquement paysanne ( grands propriétaires … russes ou ukrainiens ou polonais ou lituaniens ) ce sont d’ ailleurs les terres noires profondes d’ Ukraine que guignent les financiers de …Wall-Street !

    Répondre
  9. dissident

    09/09/2014

    je suis aussi tres gene de voir des nationalisyes Français soutenir des nostalgiques de l union sovietique uniquement par anti americanisme

    Répondre
  10. LoveIreland

    09/09/2014

    je ne vois pas très bien le rapport entre l’Écosse et l’Ukraine d’autant que pour obtenir une indépendance il y a toujours de la souffrance et des morts et je sais de quoi je parle je suis Irlandaise.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)