L’effroi, le lendemain

Posté le novembre 16, 2015, 1:03
4 mins

CTyC4pbWoAEsBeH.jpg-large

Les odieux attentats islamistes, les assassinats du vendredi 13 novembre inspirent l’horreur et l’effroi. Les premiers moments sont des temps de deuil et de sympathie, pour les victimes, pour leurs familles, avec toute la communauté nationale. Dans l’horreur et après l’horreur, nous devons exprimer la force de notre sentiment d’humanité.

Nous devons aussi, dans ces premiers jours, assumer un sentiment d’humilité. Bien sûr, les réponses immédiates de la police et de la justice doivent être fortes; les pouvoirs publics doivent tout faire pour assurer la sécurité des Français; des mesures vigoureuses doivent être prises que commandent la dureté et la violence des circonstances. Mais on ne doit pas improviser, en quelques heures, une analyse complète, une évaluation de toutes les responsabilités, une stratégie internationale nouvelle, une nouvelle réponse policière et judiciaire. Tout cela est et sera nécessaire; mais le rythme des media et des réseaux sociaux ne justifie pas de réfléchir, décider, mettre en œuvre dans la seule urgence. Oui, il est indispensable de mieux assurer la sécurité des Français, de combattre plus efficacement le terrorisme, d’abattre Daesh. Il faut surtout obtenir et garantir des résultats.

Et pour définir la bonne stratégie, assurons-nous d’abord d’avoir les idées claires. Le combat contre les terroristes, contre Daesh, est essentiel; il doit être résolu, intense, il mobilisera la force et la justice. Mais il n’est, je crois, ni juste ni efficace de parler de “guerre”. Parce que la ligne de front internationale , au Moyen Orient en particulier, n’est pas claire. Parce que le mot “guerre” sous-évalue la gravité du front intérieur. Parce que dans l’affirmation et la fierté de notre civilisation, nous ne livrons pas de “guerre de civilisation”. Parce que la guerre suppose une forme de symétrie et que nous répondrons aux violences terroristes par la force légitime, la force de l’état de droit, la force de la démocratie. Parce que les terroristes, qui aimeraient s’en parer, ne justifient en rien de la dignité de soldat. Ils commettent des actes de barbares et nous devons les combattre.

Plus que jamais, les temps sont à la lucidité -face à la menace islamiste-, à l’humanité -pour les victimes d’actes odieux-, à la fermeté -dans l’action de protection, de répression, de prévention. L’exigence est grande pour apporter, avec nos alliés, les bonnes réponses stratégiques, diplomatiques, militaires, sécuritaires, judiciaires. Ensemble, nous y contribuerons.

Il faut exprimer une vision forte du monde, ancrer l’identité fière de la France, continuer d’espérer un monde de libertés et de valeurs. C’est notre travail, notre mission, aujourd’hui et pour l’avenir, pour les Français, pour la France

Hervé Mariton

14 réponses à l'article : L’effroi, le lendemain

  1. Claude Germain V

    17/11/2015

    ON NE NOUS DIT PAS TOUT!!!
    Deux survivantes britanniques du Bataclan racontent les tortures et les cris des victimes agonisantes éventrées à coups de couteau par les djihadistes.

    Mariesha Payne témoin oculaire a dit qu’elle savait que les victimes étaient torturées par les tireurs sadiques parce qu’elle entendait leurs cris alors qu’il n’y avait pas de coups de feu.

    Les tireurs d’ISIS se sont servis de couteaux pour torturer leurs victimes mortellement blessées en leur tranchant le ventre alors qu’elles étaient allongées au sol.

    Une femme témoin oculaire qui est restée cachée dans une cave pendant trois heures tandis que les criminels armés se déchaînaient dans le théâtre du Bataclan, plein à craquer, a dit qu’elle savait que les gens étaient torturés parce qu’elle entendait leurs hurlements.

    Mariesha Payne, de Perthshire, a dit au Daily Mail: « Nous savions que les gens étaient torturés à l’intérieur du théâtre car nous entendions les gens hurler, alors qu’on ne leur tirait pas dessus et ces hurlements étaient particuliers.

    « Quand nous nous sommes échappées, un homme piégé à l’étage où cela se passait nous a dit que les terroristes étaient en train de poignarder les gens au ventre. Et que des explosifs étaient jetés sur les gens. C’était un supplice effroyable. »

    Mrs Payne assistait au concert des Eagles of Death Metal avec son amie Christine Tudhope pour célébrer leur 33ème anniversaire, quand les terroristes ont fait irruption.

    Eagles-of-Death-Metal-concert-at-Bataclan

    Elles ont échappé de justesse à la mort en allant vers la droite dans une cave plutôt que vers la gauche où un tireur abattait ses victimes.

    Elles se sont barricadées là avec deux italiens et sont restées assises en silence écoutant les hurlements des 89 victimes que les tireurs massacraient juste au-dessus de leur tête.

    Mrs Payne était persuadée qu’elle ne reverrait plus jamais ses deux jeunes enfants quand elle a vu les balles atteindre la scène pendant ce concert fatidique de vendredi.

    Elle cria « Ce sont des coups de feu. Courons. Il faut sortir de là! » et empoignant son amie Mrs Tudhope elle courut vers une sortie de secours. Mais c’était une impasse, ce qui voulait dire que le seul endroit pour se cacher, était la cave.

    Elle a décrit combien toutes deux pensaient mourir, quand elles ont vu deux autres personnes entrer dans la cave – mais il s’est trouvé que c’était des otages qui les aidèrent à se barricader.

    Mrs Tudhope, une ancienne cadre supérieure de Dunfermline a dit: « Nous étions assises, attendant d’être tuées par balles. Mais si nous étions allées sur la rue, nous aurions été abattues. »

    Un autre survivant, Pierre Marie Bertin, a vu des hommes implorer les tueurs de laisser la vie sauve à leurs femmes ou leurs petites amies, mais les tueurs armés de leurs fusils d’assaut leurs disaient de se taire.

    Il a dit à USA Today: « Il y a des hommes qui sont allés au balcon et ont essayé de négocier la vie de leurs femmes avec ces types. C’était à vous rendre malade. »

    Image à la Une : Deux survivantes témoignent : Christine Tudhope et Mariesha Payne ont échappé de justesse aux djihadistes et sont restées piégées trois heures sous la salle de concert du Bataclan.

    © Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

    Source: Ruth Halkon – http://www.mirror.co.uk/news/world-news/british-survivor-eagles-death-metal-6839245

    Répondre
  2. betsynette

    17/11/2015

    Déjà , j’aurai aimé que ce hollande dise qu’il ne laissait plus rentrer les illégaux, qu’il renvoyait ceux qui n’ont rien à faire en FRANCE, que tous les faux asiles politiques repartent dans leurs pays, déjà nous verrions plus clairs, pour voir qui peut venir vivre dans notre pays, qui le respecte. Quand on montre tous ces jeunes dans les soi -disant migrants, pensez vous qu’ils sont nets, Ce nul comme il n’a jamais pu dire Chrétiens, il n’a pas pu , parce qu’il a fait allégeance , prononcer islamiste.

    Répondre
  3. Jean sans peur

    16/11/2015

    Je compatis de tout cœur pour une partie des victimes innocentes et j’accuse vivement le gouvernement Français de ce pitoyable gâchis, qui en verra d’autres sous peu !
    Merci au foudre de guerre et incompétent hollandouille, et à son gouvernement trotskiste ayant une large expérience dans les tueries en tous genres, pour ce carnage dont il est complètement responsable. N’importe quelle andouille de 12 ans l’avait prévu et à court terme. Je me suis trompé, m’attendant à ce que ce soit la Tour Eiffel ou l’arc de triomphe qui serait visée. Mais cela va venir bientôt, et encore plus de morts !
    Mais hollandouille a tout fait pour pouvoir obtenir davantage de votes, en plus de ceux qu’il va chercher auprès de peuples génocides comme l’algérie. Il a grand ouvert les frontières d’une France qui ne l’appartient pas (avec ses 13 à 18% de satisfait analphabets) pour faire rentrer à flots des « migrants » terroristes et du pas d’amalgame, croyant ainsi obtenir les votes suffisants pour les élections de 2017 !!! Non, espérons que ce sera le grand changement, non pas le grand remplacement voulu par hollandouillasse, mais que le FN prenne la Présidence, vide tous les arabes, noirs et étrangers comme les sans papiers refusant de se plier aux règles françaises, qu’il y mette de l’ordre, qu’il mette en place une vraie justice indépendante et ferme ses frontières avec des barbelés, et qu’il sorte la France de l’europe cette nouvelle entité socialo communiste bureaucrate. Poutine doit bien rigoler de voir que son expérience ne sert pas aux autres…
    Pour cela je suis de tout cœur et compatis pour les 49,9% de morts et de blessés, quant aux autres 50,1% ils n’ont eu que ce qu’ils méritaient de leur idole hollandouille et auraient du réfléchir avant… Et je ne verserai pas une seule larme pour ceux-la !
    Il est bon de pouvoir dire et redire qu’on n’est pas tous des charlies, et que ceux-ci ont bien mérité leur sort. L’hollandouille avait bien organisé les choses pour remonter (un court instant) dans les sondages… Et qui sait, qui a commandité ce massacre ?
    Pauvre France, quelle tristesse de te voir aussi bas, tu ne méritais pas autant… a quand la guerre civile ? Je sais bien de quel coté je tirerai…

    Répondre
  4. Oxydent75

    16/11/2015

    « Il faut… On doit… Il est urgent de… »
    Rien de ce qui est énoncé ne l’a pas déjà été souhaité depuis le longtemps par le Peuple Français.
    Cessez de discourir Messieurs les politicards de tous bords. Unissez-vous à Droite, désignez clairement l’ennemi et les collabos, réanimez la fierté nationale et redonnez aux Français l’envie de reconquérir leur pays, leurs valeurs, leur civilisation.
    Cette jeunesse massacrée le 13 novembre est une tâche de plus sur notre Nation. STOP !

    Répondre
    • Jaures

      16/11/2015

      Et bien allez y Oxydent ! Enoncez donc les mesures concrètes à mettre en oeuvre pour retrouver rapidement la quiétude et la sécurité.
      Il faut… On doit…Il est urgent que…

      Répondre
      • Rouletabille

        17/11/2015

        Jaurès, il est certain qu’en changeant notre constitution Flanby va tout arranger. Puis, notre Charles De Gaulle est en route. Tremblez les islamistes. Pardon, Desch.

        Répondre
      • Oxydent75

        17/11/2015

        @Jaurès
        si vis pacem para bellum
        La guerre, puisqu’il en est question, ne se fait pas en paroles, Monsieur « Jaurès ». Votre angélisme soixante-huitard conduit ce pays à la victimisation alors qu’il se prétend « puissance mondiale ». Les mesures qui consisteraient à « éradiquer », « exterminer », « vaincre (selon les bon mots de votre cher Hollande) sont largement exposées par des médias gauchisant qui offrent à l’ennemi tout loisir de contrer. Ces mesures sont, prioritairement à prendre à l’intérieur… mais la gauche, n’apprécierait pas.
        Vous avez, et continuez de le faire, autorisé les zones de non-droit, l’immigration islamiste et la constitution de bandes armées dont le fanatisme et la haine de l’Occident terrorisent une nation qui sombre dans la perte d’identité et la peur.
        Imaginez un pays, Monsieur « Jaurès », où des milliers de djihadistes, fichés, se promènent en toute liberté, touchent des allocations dudit pays et viennent lâchement assassiner 13O jeunes gens. Sans oublier que contrôler une de leur femmes portant voile et visage masqué entraîne une émeute. Sharia land en France, sous le silence, donc l’approbation de toute une classe bien-pensante telle que vous.
        Alors pour faire bonne figure on fait décoller 10 avions, on lâche 16 bombes à Raqqa, pour calmer l’opinion.
        publique .
        Les mesures découlent donc du rétablissement manu militari de l’autorité française et de la fierté nationale.
        Mais pouvez-vous comprendre cela ?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          17/11/2015

          Où avez vous vu que Jocrisse serait un  » ANGE  » ? … un  » NUISIBLE  » *** certainement !

          *** cependant relativisons : un tout petit nuisible

          Répondre
        • Jaures

          17/11/2015

          Vous dîtes que la guerre ne se fait pas en paroles mais que faites vous d’autre ?
          Des mesures à prendre à l’intérieur ? Soit ! Lesquelles ?
          Rétablir l’autorité française ? Soit ! Comment ?
          Bombarder Raqqa ne suffit pas ? Soit ! Que proposez vous de plus ?

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            17/11/2015

            nous attendons toujours vos propositions

          • Oxydent75

            17/11/2015

            @Jaurès
            Petit menu :
            Q1 , Q2=> Camps d’internement pour tous ceux fichés ou qui affichent leur sympathie salafiste, islamiste ou coopèrent avec l’ennemi de près ou de loin, volontairement ou involontairement. Certains idiots utiles pourraient en faire les frais. (à la guerre comme à la guerre !). La peur ferait réfléchir certains « radicalisables »
            Prendre exemple sur Israël et disposer de moyens de réplique armée en cas de danger. Il n’y a pas beaucoup de terroristes qui s’en sortent là-bas.
            Q3=> Les banlieues quadrillées, fouillées, nettoyées et maintenues sous pression. Le drapeau français flottant partout dans ces rues (Ici c’est LA FRANCE !). Mater avec fermeté les violences du type Barbès et camp d’internement pour ces casseurs arborant les drapeaux djihadistes.
            Fin du droit du sol et de l’immigration parasite.
            Rétablissement de l-Histoire de France (celle que vous rejetez au bénéfice d’un enseignement destructeur de nos racines). Bis: ICI C’EST LA FRANCE
            Q4=> Daesh peut être détruit par une coalition internationale dont les moyens et les capacités d’intervention au sol sont mille fois supérieurs à cette secte sanguinaire de barbus du moyen-âge, violeurs et lâches drogués au Captagon.
            Mais j’imagine déjà vos cris d’orfraie sur l’inhumanité de mes propos et vos questions sur le cadre juridique de ces mesures « contraires aux principes de la République »… Une République polluée par l’angélisme de gauche et dont l’absence de fermeté à l’égard de ses « ennemis » a engendré les conséquences actuelles. Ce qui arrive aujourd’hui est annoncé depuis plus de 10 ans par des hommes que vous avez fait taire en les insultant.
            Toute idéologie de gauche, après avoir démontré, partout ses limites, ne conduit qu’à l’impasse et à la prise de pouvoir par les extrémistes sur un champ d’anarchie.

  5. Claude Roland

    16/11/2015

    Ce qui m’inquiète, ce sont les reconnaissances des drones faites sur nos centrales nucléaires la nuit il y a quelques mois. Vous avez oublié ? C’était trop organisé et systématique. Imaginez que l’on mette toutes les centrales HS. C’est facile car je connais le point faible. Imaginez la France sans électricité durant des mois ? Economie kaput. J’espère qu’ils ont bien renforcé la sécurité des centrales….

    Répondre
  6. DE SOYER

    16/11/2015

    Monsieur Mariton, j’ai fait partie de votre officine « Réforme et modernité ».
    Finalement, vous amusez le chaland! Bien sûr, les larmoiements, çà fait toujours son petit effet, mais, dans la pratique, j’ai constaté que vous vous intéressez peu aux autres.
    Résultat: en tant qu’ancien élève de l’X, vous avez des compétences techniques, mais le côté politique laisse à désirer.
    Je préfère des gens moins compassionnels, mais qui font plutôt que de dire et, à cette aune-là, le compte n’y est pas.
    En particulier, dès que quelqu’un s’oppose avec quelque fermeté à l’immigration incontrôlée en France, vous le zappez de vos écrans radar. Comment pouvez-vous venir ainsi larmoyer sur les victimes, alors que vous faites partie des laxistes en matière d’immigration?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      16/11/2015

      vous sulfatez, rafalez et dessoudez tous azimuts et à tout va Monsieur De Soyer … très bien et surtout très utile, les  » 4V²  » étant encore pleines de gens ( lecteurs et  » journalistes  » ) qui se complaisent à être les gogos de la république ( petit  » r  » )

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)