L’équipe de France de football est exemplaire

Posté le juin 28, 2010, 12:00
7 mins

On reproche beaucoup de choses ces temps-ci aux « Bleus », et je n’en vois pas la raison. Car cette équipe de France, comme dirait l’autre, fait exactement ce qu’on attend d’elle.

  • Elle n’est pas constituée de Français, comme une équipe italienne, espagnole ou portugaise. Elle est constituée d’allogènes, de créoles, de pièces rapportées (je finis ma phrase ! Je finis ma phrase !), toutes pauvres victimes du racisme ancestral des Français. Elle représente donc la France plurielle actuelle.

  • Equipe fondée sur un strict apartheid antiblanc, car on ne compte plus les Blancs non sélectionnés ou simplement ignorés sur le terrain, cette équipe est digne d’aller en Afrique du Sud.

  • Le je-m’en-foutisme et la fumisterie des joueurs est aussi à l’image d’une France dévastée par la culture de la démission collective postmoderne. Les joueurs ne sont pas sur le terrain pour jouer, ils y sont pour palper.

  • Lorsque Platini, Six ou Trésor jouaient dans les années 80, ils gagnaient de vingt à cent mille francs par mois. C’est aujourd’hui ce que nos fumistes gagnent par jour : on ne voudrait pas qu’en plus ils jouassent ?

  • La société post-capitaliste rétribue jusqu’à l’absurde des nuisibles, et licencie tous les gens utiles à la planète, qu’elle ne veut plus payer. Elle célèbre des abrutis à la Ferme, encense des sous-doués ou surpaie des footeux ennuyeux. Et elle s’étonne de ne pas voir nos gaillards motivés lors des grandes occasions ?

  • L’esprit de cette équipe est désastreux, ces lascars sont mal polis, mal élevés, arrogants, désagréables : on reconnaît bien là l’esprit de nos banlieues et celui du modèle social et politique d’en haut, des oligarques qui nous dirigent à leur démoniaque manière.

  • Le coach de l’équipe de France s’exprime comme un porc (là aussi l’exemple vient d’en haut) ; il est incapable en six ans d’insuffler un esprit à son équipe, mais il palpe un million et demi d’euros par an, soit vingt fois plus que Michel Hidalgo, toujours dans les années 80. Entre-temps le salaire net d’un prof a augmenté de 20 euros, alors que l’immobilier a quintuplé ou plus… Domenech aussi est représentatif des temps qui courent.

  • Ce coach honni et méprisé du public, ou simplement ignoré (on a mieux à faire sur Facebook, n’est-ce pas ?) n’est pas respecté par ses joueurs, et alors ? Ce serait même le comble. On le paierait alors au résultat… mais où irions-nous ? Toutes nos élites ont pris l’habitude de faire valoir leur incompétence, et de nous la faire payer le plus cher possible. Un Clinton, un Blair, un Schröder qui ont ruiné leurs pays se flattent de gagner ou d’économiser toujours plus. Les gens des banques centrales et des entreprises qui délocalisent veulent aussi plus de pognon pour plus de misères pour nous tous.

  • Le coach imbuvable s’est fait grossièrement insulter par un de nos joueurs convertis à l’islam. Et alors, c’est encore une surprise, qu’un fraîchement converti se montre mal embouché ?

  • La nullité de cette équipe, qualifiée en trichant, et ses résultats, sont connus depuis des années. Et l’on n’a rien fait ni au niveau de la Fédération ni au niveau de la Direction Technique Nationale. Est-ce si nouveau ?

Je n’ai donc rien à reprocher à cette saleté d’équipe des bleus. L’imbécile qui feint de s’émouvoir maintenant ignore simplement qu’elle est là, « cette équipe de France », pour illustrer du mieux qu’elle peut la démonocratie où nous vivons.

Car le football est devenu le modèle du monde post capitaliste. Dans l’Espagne ruinée par l’immobilier et ses bulles folles, le foot est le modèle d’avant-garde. On va claquer cent millions d’euros pour un joueur qui ne marquera pas dix buts dans la saison, ni ne fera gagner un titre à son équipe. Et on le rétribuera cent fois plus que les grands joueurs d’il y a trente ou quarante ans. Le coach, devenu modèle à suivre pour le grand patronat et les traders, touche de même dix millions d’euros par an pour ne rien gagner, quand Robert Herbin, entraîneur de l’AS Saint-Etienne, gagnait dix mille francs mensuels à la fin des années 70. On me répondra qu’il fallait arriver à des prix de marché. Dont acte. Mais de quoi vous plaignez-vous alors, quand vous dénoncez l’endettement : ces clubs de bons à rien doivent eux aussi des milliards…

Le foot est devenu un scandale permanent, un objet de méditation loufoque. Il illustre parfaitement ces temps de déchéance absolue de l’occident et du reste de la planète.

19 réponses à l'article : L’équipe de France de football est exemplaire

  1. SEYS

    19 juillet 2010

    Bonjour
    Les comportements archis nuls des rigolos de la prétendue équipe de France,me dégoutent.
    Ils ne sont rien,études n’en parlons pas ,et quand on voit ce que l’on nous demande comme savoir pour avoir le droit de travailler ,ce scandale ne peut plus durer !
    Ils reflétent cette sale banlieue ,de non droit ,dans un pays de paix comme notre belle France .
    Trop payés ,aucun respect ,ils se prennent pour ce qu’ils ne serons jamais,

    Il faut arréter ce gachis !

    ps : bien sur la gauche couvre le plus possible ce genre de chose ,qui est démolissante ,mais il est vrai qu’elle le fait depuis 1789 ,

    Répondre
  2. sas

    17 juillet 2010

    QUESTION SUPPLETIVE ET IMPORTANTE……

    QUAND UN COUILLON IMMATURE RACAILLESQUE ET FOOTBALLEUX APATRIDE touche 800 mille euros /mois…….combien touchent les fonctionnaires et les federations techniques du dit football…combiens les salaires et avantages acquits….directeur technique et responsables techniques regionnaux….?????

    CAR C EST CONNU COMME MODEL / QUAND UN PARTICULIER TOUCHE 1 L ETAT ET SES SERVICES CRAPOUILLEUX ET JACOBIN MACONNISES EN TOUCHE 10…..

    ……tous ce gros pognons de la fifa et autres officines doit grassement engraisser nos enclumes patentées…….

     

    assurément un model de pillage…

    sas

    Répondre
  3. gaymay

    5 juillet 2010

    bonjour ! c’est bien vrai que l’équipe de france est un peu bronzée ! les blancs sont écartés souvent ! ils devraient contacter la Halde car c’est de la discrimination dans l’autre sens ! mais chut ! eux,ils ont le droit !
    espérons que laurent Blanc fera la part des choses en homme intelligent ou alors, il se cassera la figure également .

    Répondre
  4. serge

    5 juillet 2010

    cette dégringolade met les pendules à l’heure

    Répondre
  5. Max

    30 juin 2010

    ce qui n’est pas représentatif de la France, c’est d’avoir 2 ou 3 joueurs d’origine européenne sur 11 et 8 ou 9 joueurs d’origine africaine (qu’ils soient nés en Afrique, en banlieue parisienne ou aux Antilles). La vrai représentativité serait d’avoir 8 joueurs d’origine européenne, chose qui était la norme jusqu’à la fin des années 90 (y compris en 98).

    Répondre
  6. Anonyme

    30 juin 2010

    Par contre, il devient difficile d’inscrire des enfants qui veulent simplement s’occuper sportivement en amateur dans un club de quartier. Les subventions étant octroyées selon les résultats, chaque association voudra montrer qu’elle produit des jeunes capables de professionnalisation. Les autres se feront tout simplement remercier pour leur aimable participation.

    Répondre
  7. Jaures

    30 juin 2010

    Cher Max, je vous admire !
    Etre capable d’évaluer une équipe de foot et son hypothétique représentation nationale par l"essence" européenne des joueurs d’origine étrangère est un exploit rhétorique que je salue.

    Je ne connais pas comme vous l’origine des joueurs Français mais, quand vous parlez de joueurs "ethniquement" non européens, incluez-vous les antillais ? Si ces joueurs ne sont pas représentatifs de la France, voulez-vous dire qu’ils ne sont pas, à proprement parlé, Français ?
    En ce sens, seriez vous pour qu’on les exclue de la sélection ? Et à quelle équipe pourraient-ils appartenir puisque, comme descendants d’esclaves, leur nationalité est impossible à définir ?

    Et, plus largement, seriez-vous pour limiter les droits des Antillais par rapport aux Français d’origine européenne ?

    Répondre
  8. Max

    29 juin 2010

    seuls Podolski, Klose , özil et Khedira peuvent être considéré comme titulaires indiscutables
    Trochowski, Podolski, Klose, Gomez,Marin, özil et Tasci ( qui sont originaires de l’Ouest et du bord de la Mer Noire ou la population, hors immigration intérieure de Kurdes et d’Anatoliens, est d’essence européenne) sont européens.
    Khedira, Boateng et Gomez ont des mères allemandes
    donc ont se retrouve avec 2 joueurs sur 23 ethniquement non européens( avec souvent 0 sur les 11 titulaires) contre 13 sur 23 en équipe de France (avec souvent 8 titulaires).

    Répondre
  9. Jaures

    29 juin 2010

    Cher Max, je me suis renseigné et voici donc la réalité sur l’origine des joueurs allemands:  Trochowski, Podolski et Klose (Pologne), Cacau (Brésil), Özil et Tasci (Turquie), Khedira (Tunisie), Marin (Bosnie), Aogo (Nigeria), Boateng (Ghana), Gomez (Espagne).
    Par ailleurs, je suis toujours surpris de voir que l’on assimile des personnes d’origine antillaise à des étrangers.

    La couleur de peau prédomine-t-elle sur la nationalité ?

    Répondre
  10. sas

    29 juin 2010

    Tien la verité sort…..

    …..ESCALETTE prof d histoire détaché comme prof de sport a paris……encore une embrouillaminie comme seul sait nous les pondre la france maffieuse….

    Puisque l’ambitieux biterrois (il est né dans cette citée de l’ovalie en 1935) précisera lui-même avoir été mis à la disposition de la Direction Parisienne du Ministère de la Jeunesse et des Sports en qualité de…Professeur de Sport ! Chapeau l’artiste, non seulement la tête mais les jambes par-dessus le marché. Sauf qu’on apprend de source fédérale et donc indiscutable, qu’il est aussi, et surtout, nommé Secrétaire Général de la Fédération, poste qu’il occupera du 03/08/1990 au 24/03/1995. À peu de chose près, pendant toute la durée de son détachement à Paris comme Professeur de Sport, exerçant des missions de conseiller technique sportif. Un dangereux mélange des genres…

    Escalettes ne craint rien - JPG - 59.7 ko

    Escalettes ne craint rien
    © Oliv’

    Les conseillers techniques sportifs et particulièrement les ex-conseillers techniques régionaux d’Etat, sont en effet visés par quelques dispositions un brin contraignantes : notamment l’article 9 du décret n°2005-1718 du 28 décembre 2005 reprenant des dispositions antérieures, et l’article 8 de l’instruction ministérielle n°06-169 du 11 octobre 2006 qui en découle. Ces 2 articles contiennent la formule incontournable selon laquelle «  …leurs missions sont incompatibles avec toute fonction élective au sein des instances dirigeantes, locales, départementales, régionales ou nationales, de la fédération auprès de laquelle ils exercent ces missions... ». Pour la faire courte, celui qui n’était encore que l’ambitieux professeur Escalettes ne pouvait être à la fois Professeur de Sport à la DRDJS de Paris et Secrétaire Général de la Fédération. De la part d’un des plus éminents dirigeants sportifs français, qui n’a pas craint de se plaindre «  que la justice de son pays l’empêche d’appliquer ses règlements » une anomalie apparemment aussi criante qui a tout de même duré 5 petites années a forcément une explication. Fiable à 92,56%…

    La communication "à la Escalettes", résumé dans ce superbe spot pour encourager les Bleus à la coupe du monde. Yes we can !

     

    arf,arf,arf…..a mourrir de rie encore…comment qu il a demissioné rapidos…

    sas

    Répondre
  11. PHILIPPE

    28 juin 2010

    Article très lucide sur la réalité d’aujourd’hui. Félicitations pour votre article qui dit tout haut ce que la GROSSE majorité pense tout bas,

     

    Répondre
  12. Max

    28 juin 2010

    @ jaures
    Pour l’équipe d’Allemagne, 2 joueurs sont d’origine polonaise,1 d’origine turque, 1 est de père tunisien et de mère allemande et 1 autre  de père ghanéen et de mère allemande, on est donc très loin de l’équipe de France avec souvent au mieux trois joueurs européens et 8 joueurs 100 % d’origine africaine ou antillaise.

    Répondre
  13. charlot

    28 juin 2010

    Tout à fait d’accord…avec cet article malheureusement. Force est de constater cette trriste vérité!

    Répondre
  14. Jaures

    28 juin 2010

    "Faudrait qu’ils soient payés aux buts marqués, ils seraient peut-être …plus motivés" dit Doris.

    Et comment paye-t-on le gardien ? Aux arrêts réalisés ?
    Mieux vaut pour lui jouer dans une équipe de chèvres. Ou au handball.

    Soyons honnêtes: si les footballeurs sont si bien payés, c’est la faute de ceux qui les regardent à la télé ou, pire, au stade, et qui achètent leurs maillots ridicules.

    Comme disait Coluche, il suffirait que personne ne les achètent pour que ça ne se vende pas.

    Boycottons le foot ! Moi j’ai déjà commencé mais je me sens un peu seul.

    Répondre
  15. SAS

    28 juin 2010

    La jurisprudence de notre merdocratie….lescalette s auto démissionne…..outre que c’est décidément une mauvaise habitude en FRANCE ou seuls les lampistes, les sans grades, les vassaux morfflent et sautent en cas de rififi…..kerviel , Gaymard,Bolufer et dernierement le collaborateur de Blanc……..

    tous secteurs confondus….concomitant au pouvoir en france…et proportionnel aux cursus des hautes ecoles de la ripoublik….

    …..mais pour que ce sous fifre sans honneur s’execute QU A T ON SORTI DU PLACARD QUI Y SOMMEILLAIT DEPUIS LE DEPUT DE SON INTRONISATION……car c’est ainsi que fonctionne notre ripoublik….maçonnique.

     

    …..nous mettrons a vos têtes des responsables qui aurons toujours de lours secrets inavouables dans leurs tirroirs et que nous menacerons de revéler en temps utiles, et ce afin qu ils restent toujours nos fidèles serviteurs et jusqu au bout……

    sas….qui dit ne vole jamais sans cursus d enarque, polytech ou ecole des finances….sinon grave de grave…

     

    Répondre
  16. HOMERE

    28 juin 2010

    Qu’ouis je ? Un entraîneur parlant comme un porc et servant un repas hallal ? mais dans quel monde vivons nous ! hallalà

    Je ne suis pas un bon sélectionneur mais celà existe t il ? aussi je tente le tout pour le tout ou le rien pour le pas grand chose :

    LLoris,Toulalan,Gourcuff,Menes,Valbuéna,Réveillère,Escudé,Pirès,Rothen,Planus et Béribéri…non pas lui….l’autre ….Gignac…..Remplaçants : Lloris,Toulalan,Gourcuff,Menes,Valbuéna….

     

     

     

    Répondre
  17. Anonyme

    28 juin 2010

    *** L’équipe de l’anti-France de football est exemplaire *** En effet, réjouissons-nous, plus de blancs ou presque pour représenter la France. L’oligarchie cosmopolite et apatride a gagné. Le mot France doit d’ailleurs disparaître et l’Europe doit prendre sa place, la nation et pire la patrie est à rayer de nos ferveurs. Notre identité doit disparaître, ainsi en a décidé le pouvoir en place. Mais Dieu aime la France et nous libèrera en son temps des philistins. Les philistins étaient les ennemis de Dieu dans la Bible. C’est une épreuve qui aura sa fin. Français, mes frères, votre souffrance aura son terme. Troubadour

    Répondre
  18. Jaures

    28 juin 2010

    Comme d’habitude, on prend l’exemple de l’équipe de France et on l’isole comme un révélateur de ses propres opinions en prenant soin d’en gommer tout ce qui pourrait les infirmer.

    Ainsi, sur la composition de l’équipe de France, je ne suis pas un spécialiste, mais quel "blanc" jouant dans un grand club, et reconnu comme un joueur de classe internationale aurait été écarté du fait de sa couleur de peau ou de sa religion ?
    Et puis, quand on parle d’allogènes et qu’on y intègre les Français issus des département d’outre-mer, veut on dire que l’on serait moins Français quand on est descendant d’esclave que si l’on est héritier des esclavagistes ?

    Rappelons que l’équipe d’Allemagne, encensée ces derniers jours, est, d’après France Infos, composée pour moitié de joueurs d’origine étrangère.

    Comment peut-on assimiler l’éducation des footballeurs à ceux des autres enfants alors que ceux-ci ont été pris en charge par la FFF dés l’age de 12 ans ? Dés ce moment, ils n’ont d’ailleurs plus guère fréquenté les cités. Ce qu’il faut remettre en cause, c’est l’éducation dispensée au sein des structures de la FFF aboutissant à des jeunes adultes incapables d’aligner deux phrases autres que "On prend les matchs les uns après les autres à partir de là l’important c’est les 3 points".

    Enfin sur les insultes , l’exemple vient , certes, d’en haut, mais de partout. Entendez les automobilistes au feu rouge, les usagers de la poste, les chefaillons des entreprises, les artistes, les routiers, les parlementaires, les policiers,…
    Qui respecte l’autre ? Qui maîtrise son langage.

    D’autant que l’on rapporte beaucoup ces derniers temps les propos tenus il y a quelque temps par Eric Cantonna, D. Maradonna ou des joueurs anglais dont le nom m’échappe qui n’avaient rien à envier à ceux d’Anelka.

    Comme quoi, la couleur de peau, l’argent ou la religion ne sont aucunement un rempart à vulgarité.

    Répondre
  19. doris

    28 juin 2010

    Faudrait qu’ils soient payés aux buts marqués, ils seraient peut-être plus motivés

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)