Les confidences d’un migrant algérien

Les confidences d’un migrant algérien

Monsieur, vous êtes en France depuis plusieurs années. Or, votre pays, ce n’est pas la France.

C’est l’Algérie.

Comment expliquez-vous votre décision de vous fixer en France?

– Je vais vous le dire. C’est très simple.

En Algérie, je ne trouvais pas de travail.

De plus, l’Algérie est un pays entièrement corrompu.

l faut payer pour tout et, pour commencer, il faut savoir dire merci à celui qui vous a trouvé un emploi. C’est infernal!

En France, je n’ai pas eu ces problèmes. J’ai trouvé un emploi. Je suis convenablement payé et tout le monde a une attitude correcte à mon égard. Étant devenu expert immobilier, j’ai toujours trouvé bon accueil partout.

J’espère maintenant obtenir la nationalité française.

Je bénéficierai alors de la carte Vitale. Je ne pense pas avoir mieux et cela, j’en suis convaincu.

– Ne vous êtes-vous pas parfois, en France, heurté à ce qu’on appelle le racisme?

– Jamais.

Le racisme existe en France, oui, bien sûr. Mais il est le fait de minorités.

Personnellement, je ne l’ai jamais éprouvé.

Je n’en ai jamais été victime. En réalité, le racisme, on en parle trop. Souvent, on le met là où il n’existe pas.

– Monsieur Mohamed, les choses étant ce qu’elles sont, comment, selon vous, vont-elles évoluer maintenant?

– C’est très simple.

Les «choses», comme vous dites, vont s’amplifier. Quand on a une famille à nourrir, on ne fait pas de sentiment, on ne fait pas dans la dentelle. On agit pour sa famille et pour la faire vivre convenablement. Ce qui me permet de vous dire que les flux migratoires vers la France venant du Maghreb vont s’amplifier. Je dis « du Maghreb » parce qu’en Tunisie et au Maroc, c’est comme en Algérie. La corruption est partout. En Algérie, c’est plus grave parce qu’on a l’argent du pétrole. Qu’en fait-on ? Où va-t-il ?

Il s’est créé ainsi un large système corruption-immigration. De facto, les autorités françaises parfaitement informées l’acceptent. Vous en avez pour longtemps!

– Monsieur Mohamed, si l’Algérie se reconstitue en France, elle y importera ses activités principales, dont la corruption. Qu’en pensez-vous ?

– Je pense que c’est probable. Disons plus simplement que c’est quasiment sûr.

– Et l’islam? Vous êtes musulman, qu’en pensez-vous?

– Je pense que l’islam peut collaborer avec le christianisme mais à la condition que les uns et les autres s’apaisent. Le respect de Dieu ne passe pas par la guerre.

Il n’est nulle part, à ma connaissance, demandé aux musulmans de tirer dans les églises au fusil-mitrailleur. Les crimes qui ont été commis l’ont été par des individus isolés que la majorité musulmane rejette et réprouve.

– Monsieur Mohamed, que Dieu vous entende! Je note malheureusement que les musulmans ne font rien pour neutraliser les «radicalisés» – en fait, ces «radicalisés» sont protégés.

Dernière question, Monsieur Mohamed. Les enfants nés dans la communauté algérienne de France, comment s’orientent-ils?

– Ils s’orientent du côté du travail, mais il est vrai qu’une minorité tombe dans la délinquance. Le problème est que les autorités françaises, en face de ce fléau, pratiquement, ne veulent rien faire.

– En fait, les Français, à l’égard de l’immigration, que veulent-ils?

– Comment voulez-vous répondre à cette question? Les Français eux-mêmes en sont incapables. Ce qui est vrai, pour nous, Algériens, c’est qu’en émigrant, on est toujours gagnant. Je connais bien le cas d’un ami qui a subi en France une opération importante, un triple pontage cardiaque. On lui a aussi attribué un logement dans le 14e arrondissement. Il regarde la télévision. Il est heureux de son sort. C’est la France qui paie.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • HOMERE Répondre

    Que la France de Mélanchon et ses sbires soit imigrationistes par vocation revancharde…passe,mais une grande partie de la droite l’est aussi par profit;il faut donc que la droite se positionne clairement contre l’immigration ,ce qu’elle ne fait pas.
    Les deux blocs en France : d’un coté les socialos gauchos et autres syndiqués, etétudiants, et écolos sont protectionnistes étatiquesimmigrationnistes, anti-libéraux et pour l’mmoralité…..à droite : libéraux, anti étatique, universalistes,moralistes et réactionnaires…ces deux blocs sont à parité ce qui bloque complètement le pays pur agir dans un sens ou dans l’autre (immobilité des Présidents successifs ) une société bloquée ne peut progresser ni agir…. seule une révolution populaire serait de nature à changer…..nous en sommes encore loin !

    05/07/2021 à 8 h 51 min
  • ELEVENTH Répondre

    Parfait résumé de la situation de la majorité des « demandeurs d’asile ».
    Le problème reste que, quand la majorité de la population de ce territoire, que l’on appelle encore la France, sera constituée de ce genre de »Mohamed » et/ou de « Mamadou », bref que de chances, qui viendra abonder les caisses pour entretenir les prédateurs ?
    Il n’existe malheureusement pas de « FRANCE B » pour nous y réfugier.
    Allah est vraiment le PLUS grand (les autres – petits – n’ont qu’à se tenir tranquilles.

    03/07/2021 à 0 h 12 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: