Les Jeunes Indépendants et Paysans dénoncent le Pass Contraception en Ile de France comme en Poitou-Charentes

Les Jeunes Indépendants et Paysans dénoncent le Pass Contraception en Ile de France comme en Poitou-Charentes

Communiqué :

Le 26 avril 2011, la Région Ile de France soutenue par Luc Chatel et Xavier Bertrand a procédé au lancement d’un Pass Contraception à destination des lycéens de la Région. La région et les ministres suivent l’initiative de Ségolène Royal, malgré le flop qu’elle avait fait[Cf le Courrier de l’Ouest du 21 novembre 2010 (1).] et l’opposition de Luc Chatel à l’époque.

Les Jeunes Indépendants et Paysans (Les Jeunes du Centre National des Indépendants et Paysans) dénoncent fermement ces mesures. Elles visent une fois de plus à déresponsabiliser les familles et à laisser les lycéens seuls face à leur sexualité.

« Contrairement aux volontés socialistes et de certains membres du gouvernement, la sexualité est un sujet d’éducation et relève de la famille » déclare Benoît Crespin, vice président des Jeunes CNIP

Les Jeunes Indépendants et Paysans s’étonnent du revirement de position du gouvernement. Défendre la présence toujours plus forte de nos institutions dans la sphère privée ne réconciliera pas le centre et la droite.

« Courir après la gauche continue d’affaiblir la droite et renforce l’extrême droite »ajoute Benoît Crespin.
 
Les Jeunes Indépendants et Paysans demandent la suspension de ces mesures dépensières et inadaptées. La prévention de l’avortement chez les mineurs passe par la fin de sa banalisation et par un discours responsable en matière de sexualité.

« Un chèque pour répondre à un sujet de société aussi grave montre l’inconsistance de la gauche en matière de politique éducative et l’échec du planning familial, pourtant largement soutenu par les pouvoirs publics. » conclut Benoît Crespin.

Partager cette publication

Commentaires (10)

  • HOMERE Répondre

    Je ne vois pas matière à crier au scandale…..

    Il s’agit simplement d’une mesure supplémentaire s’inscrivant dans le processus de dégénérescence et de décadence de notre nation.Demandez donc aux musulmans ce qu’ils en pensent ? eux sont contre bien entendu,comme ils sont contre les homos, les trans et bi, l’avortement, la prostitution,l’émancipation des femmes, …et pendant ce temps là ils baisent comme des lapins et font des bons petits français à couilles rabattues,ce qui est bon pour les stats démographiques.

    Non vraiment, tout va pour le mieux dans la dolce francia….Caligula et Néron n’ont pas fait mieux….

    04/05/2011 à 12 h 12 min
  • Jaures Répondre

    Curieux, cher siniq, que vous associez ainsi éducation sexuelle et homosexualité. Comme si le comportement sexuel s’apprenait en cours.
    Que vous ayez un dialogue ouvert avec vos enfants est très estimable. Qu’en sera-t-il si l’un d’entre eux vous confie ses penchants homos ?

    Vous avez raison de dire que les parents devraient, comme vous le faîtes, discuter avec leurs enfants mais, pour des raisons extrêmement diverses (pudeur, réserve, indifférence, disponibilité, …), le dialogue ne s’établit pas systématiquement.
    Comme je le dis plus haut, l’éducation sexuelle et la mise à dispositions des moyens contraceptifs permettent une baisse significativement des avortements.
    N’y a t-il- pas là matière à entente entre croyants et non croyants ?

    04/05/2011 à 9 h 30 min
  • Daniel Répondre

    La vraie question, c’est:  
    "Qui prévoit, qui  éduque? "  .  Est ce un irresponsable d’essence socialiste qui n’a pas le pouvoir sur lui même,  un peine à jouir, mais veut, en compensation,  prendre le pouvoir sur d’autres? jeunes de préférence, c’est plus facile de manipuler et de pervertir!. 

    04/05/2011 à 7 h 13 min
  • sas Répondre

    A siniq….

    ….pour en faire quoi siniq????? il semble que le destins des gaulois soit l assistanat, le chômage la misère….les gauloiuse de faire les putes …et finir sur les site internet a trouver un con qui finira de les elever….

     

    autant les entrainer tôt…c est bien pour ca qu on prend un roturier apatride ,d 1,20 en plein croissance lui même maqué à une digne représentant de se système freulaté…avec une chié de ministre droits communs…qui pensent plus à leur carrières et piquer nottre blé qu à nos avernir déjà largement compromis par cette race dégénérée…

    …..et tous ces cons de veaux , ces untermensh……quand ils daignent voter….ils installent des merdes vives…de giscard a mitterant a chirac en passant par naboléon….

     

    on s en sortira pas pacifiquement…ils veulent transformer maintenant nos filles en putes…. faut arrêter de discuter inutilement.

    SAS

    04/05/2011 à 3 h 23 min
  • Anonyme Répondre

    Jaures, L’ éducation sexuelle, l’école ferait bien mieux de faire ce qu’on lui demande, d’apprendre à lire et écrire aux enfants de primaire. Pourquoi tant qu’on y est ne pas commencer dès la Maternelle, ils sont très réceptifs à cet âge là et en même temps, une petit expérience gay pour leurs faire comprendre. Vous écriviez sur un autre poste que l’on ne devait pas ennuyer une majorité de personnes pour les problèmes que peut avoir une minorité, ici selon vos propos 10%, il est vrai qu’il s’ agissait de personnes pratiquant une religion. Donc toujours selon votre sage vision , pourquoi nous prendre la tête avec la minorité homosexuelle qui représente combien d’individu? Il me semble que de nos jours, il existe de nombreux livres sur la sexualité et tous très bien fait pour les enfants selon leur âge.Mes enfants les ont lus , ils m’ont posé des questions et je leurs ai répondu avec des mots qu’ils pouvaient comprendre. Sans tomber dans le rigorisme religieux, notre société ne respecte plus l’enfance et fait des futurs générations de futurs aigris. Quand je vais chercher mon dernier fils au collège, je suis toujours surpris de la tenue vestimentaires des jeunes filles de son âge (12 ans), rue Saint Denis certaines seraient provocantes mais acceptez le modernisme espèce de vieux grincheux me diront les bonnes consciences du modernisme. Un seul mot, MISÉRABLE.

    03/05/2011 à 9 h 24 min
  • WatsonCorsica Répondre

    C’est en combattant ce genre d’initiative gouvernementale en faveur d’une contraception libre de tout tabou parental que l’on fabrique des racailles !

    les racailles sont en grande partie les mômes livrés à eux-mêmes comme ceux que fabriquent les jeunettes qu’on empêche d’avorter ou que l’on force à procréer.

    Ne soyons pas idiots, bornés et stupides !

    Et pourtant je suis moi aussi d’extrême-droite et papiste ! mais j’ai tiré un trait sur cette mentalité ragnagna de vieux ringards fachos qui veulent laisser croire qu’en interdisant ci ou ça on va obtenir de beaux combattants pour l’après France. les enfants ils faut pouvoir les assumer jusqu’au bout sinon c’est de la merde !

    02/05/2011 à 19 h 05 min
  • Jaures Répondre

    Avec la même politique, les Pays-Bas ont un taux d’avortement deux fois inférieur au nôtre.

    En fait, ceux qui se disent contre l’avortement mais s’opposent à l’éducation sexuelle et à l’accès aux techniques de contraception sont de fichus hypocrites !

    02/05/2011 à 16 h 09 min
  • sas Répondre

    Voila encore la marche en avant de lm oeuvre satanique…

    ainsi des mineures n auront pas ou plus a demnder à leurs legitimes parents afin d avorter…..je rêve…

    compte tennu de l etat de la france financier et moral n y a t il pas plus importantes mesures a prendre ??????

    ….donc on va continuer a génocider des petits gaulois….pendant que nos chiffres immigrationistes eux…sont en augmentation constante….

    IMMIGRATION CHOISIE ET VOULUE ;….naissance non voulue non choisie

     

    sas

    02/05/2011 à 13 h 33 min
  • charlie harper Répondre

    Les paysans je trouve qu’on leur fait porter un chapeau trés trés grand !!!

    combien de paysans chez les " jeunes ind paysans " ?

    02/05/2011 à 13 h 26 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: