Les nouvelles inquisitions ordinaires

Posté le juin 03, 2011, 12:00
5 mins

Une expérience personnelle récente m’a (re)plongé dans cette atmosphère délétère qui réduit l’oxygène de la liberté plus rapidement que la couche d’ozone !

Un humain ( je ne précise pas le genre pour éviter tout sexisme), sans couleur marquée (je me méfie du délit de sale gueule), de taille moyenne ( attention au racisme ), un accent indéterminé( sus à la xénophobie) , se précipite au guichet de gare où je traitais un dossier et, interrompant brutalement ma transaction, demande une information avec force voix aiguë et intempestive.

Je proteste avec surprise de son intervention. Elle, la personne (attention encore au féminisme exacerbé), invoque une priorité . En la regardant, sur ma gauche où elle s’était glissée ( ce qui pouvait engendrer un comportement arrogant de ma part), je ne note aucun handicap visible et tente de lui opposer l’antériorité de ma démarche. Point n’y fait, relevant le ton et tendant le bras, elle exhibe au guichetier un papier qu’elle prétend un témoin de priorité. Je m’étonne ( en fait, je perds mon calme!!). À cet étonnement véhément elle répond avec le sésame de « RMIste », arme ultime lancée avec morgue qui me cloue le bec et noue mon estomac…

J’ai mesuré alors l’insidieuse infusion qui depuis des lustres polit mon jugement et censure mon éloquence publique. Je sentais confusément dans mon dos deux ou trois bonnes âmes prêtes à témoigner et me confondre si je m’étais laissé aller à des propos réalistes et pour tout dire citoyens, mais désormais proscrits !

J’ai donc laissé la guichetière ( en fait c’était une femme, mais je milite pour l’égalité !) répondre à l’intruse (la personne), évitant, ce faisant, toute attitude tapageuse pouvant être interprétée comme injurieuse*.

Les bons et généreux humanistes veulent une France bariolée, multiculturelle , mais, paradoxe étonnant, ils exècrent le cocktail des opinions ! L’expression d’une pensée qui ne répond pas aux préceptes rigoureux de leur charte est dangereuse, proscrite, traquée !

Pour répondre à cette inquisition généralisée les moyens sont puissants , les agents nombreux. En dehors de la HALDE , consécration étatique aboutie de cette pernicieuse perfusion des pensées à sens unique, pas moins de 15 associations richement dotées veillent au respect de l’Autre, celui qui grâce à ce grand élan collectif est devenu la minorité très visible, objet d’attentions sourcilleuses et affectée de toutes les priorités. Un Autre qui, malgré des difficultés de langue, a vite et bien compris les messages qui lui sont adressés par ces apôtres rigoureux de la compassion…

L’auto censure a gangréné les esprits et les comportements. Chacun, de la majorité désormais discriminée négativement et qui n’est pas adoubé par l’Académie de la Pensée, se recouvre d’une burqa de neutralité, rase les murs tagés des slogans exogènes et surveille ses propos en public.

Quitte à les laisser exploser en privé, puis dans les urnes !…

Gare aux pyrotechnies à retard !

Henri Gizardin

Je dois même concéder que j’ai eu de la chance, la situation m’ayant écarté de toute injure homophobe, incontrôlée et qui aurait été injustifiée en l’occurence..

Une réponse à l'article : Les nouvelles inquisitions ordinaires

  1. SAS

    03/06/2011

    HE OUI AU DIBALE LA TESTOSTERONES ET LE DYNAMISME…..la tonicité et la fermeté…car a quoi nous servent tous ces artifices devenus désuets…..vu la "tafiolisation" du gaulois de base…..il    s ‘entarlouze le cave…….se couche …rampe …se vautre et puis finni par accepter pour toutes résistances les 3 deniers de judas…en récompense de sa trahison ou de sa forfaiture bien faite…

    plus de resistance physique depuis des lustres et maintenant abandon de la résistance morale….aux loges, aux initiés aux tordus…c est l aboutissement de l oeuvre de 1789 que voilà sa perfide conclusion conséquence ou le contraire conséquance conclusion.

     

    donc a quoi bon…

    sas

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)