Les policiers heureux du départ de Taubira, inquiets de l’arrivée d’Urvoas

Posté le 29 janvier , 2016, 10:38
2 mins

christiane-taubira1

Hier, Mme Christiane TAUBIRA a laissé sa place à M. Jean-Jacques URVOAS, au poste de Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, suite à un désaccord politique majeur.

Si, le SDPM peut se réjouir, comme l’ensemble des forces de l’ordre, du départ de Mme TAUBIRA, qui a contribué gravement à la perte d’autorité de l’Etat en France, au laxisme judiciaire, au désavoeu des forces de Police et à l’aggravation des relations parfois médiocres entre les magistrats et les hommes de terrain, nous n’avons pas à applaudir la consécration de M. URVOAS à ce poste.

En effet, cet homme politique n’a jamais été un ami des Policiers Municipaux, qu’il a toujours réduit à des médiateurs ou assistants sociaux de rue, ou encore des agents du stationnement.

Ainsi, avait-il déclaré doctement et sans aucun rapport avec la légalité et la réalité :

« L’interpellation par des policiers municipaux n’a aucun fondement juridique »

ou encore plus grave, avait-il qualifié certains services de Police Municipale de « milice »

Ce qui avait amené le SDPM a exprimé ses plus vives protestations et à agir avec énergie contre de tels propos qui relèvent d’une idéologie dépassée.

A l’heure où le pays est déclaré en guerre avec une menace intérieure forte, où le Président de la République a demandé aux maires de s’investir au plus haut point dans la sécurisation de leur ville, le SDPM appelle de ses voeux que le Garde des Sceaux puisse désormais mesurer la responsabilité qui est la sienne.

Le 1er syndicat professionnel des policiers municipaux, continuera à agir avec force pour la reconnaissance des Policiers Municipaux, première force de terrain.

Cédric MICHEL
Président National du SDPM (Syndicat de Défense des Policiers Municipaux)

32 Commentaires sur : Les policiers heureux du départ de Taubira, inquiets de l’arrivée d’Urvoas

  1. BRENUS

    6 février 2016

    JOJO : les “grandes gueules” ça devrait te plaire : elles sont totalement de ton bord : une bande de beauf islamo-gauchistes et un faux curés qui a du jeter son froc aux orties depuis belle lurette. Ce qui ne l’empêche pas de s’efforcer de culpabiliser son monde. Un peu comme toi , mon con. Maintenant si tu admires ta TAUTO , tu peux même allez lui lècher les grolles. Mais fais bien attention car le zika ne pas tarder a gagner sa patrie.

    Répondre
  2. Hilarion

    1 février 2016

    Dans un esprit socialiste, un délinquant est la victime d’une société mauvaise. Rousseau l’avait déjà dit, ” l’homme est bon, mais il est perverti par la société” Soljénitsyne a fort bien décrit l’application de cette idéologie dans “l’Archipel du Goulag” ou il montre la mansuétude des autorités soviétiques à l’égard des délinquants de droit commun devenant des “Socialement Proches” c’est à dire des individus proches de ce peuple mythifié au nom duquel tout est permis. Au Goulag étaient enfermés des citoyens ordinaires (les Zec) arrêtés pour des délits imaginaires mais transformés en esclaves pour les besoins en main d’oeuvre gratuite des mégalomanes qui dirigeaient le pays. Au Goulag, les Socialement proches, c’est à dire la racaille, étaient mélangés indistinctement avec les malheureux Zec, non seulement sans protection contre leurs exactions, au contraire appuyés par les autorités. Le Zec détenu “politique” étant assimilé à un “nuisible” membre passé d’une société mauvaise, le SP lui au contraire “proche du peuple” prenant en quelque sorte par ses exactions une revanche justifiée et ne s’en privant pas, ajoutant au malheur de la déportation du Zec sa maltraitance, voire son meurtre.
    Bien entendu la société française n’est pas (encore?) le Goulag. Mais l’idéologie socialo/ communiste véhicule cette pensée : le délinquant n’est que la victime d’une société mauvaise, le punir pour ses exactions est en quelque sorte lui infliger une double peine. d’ou découle la politique taubiresque à laquelle on pourrait ajouter une forme de joie mauvaise lorsqu’un sale coup était perpétré contre la société française qu’elle semblait haïr. Taubira n’est pas en conséquence une erreur de recrutement, toute l’oligarchie connaissait parfaitement son plan mortifère et l’approuvait. On peut gager qu’Urvoas ne fera guère différemment, les mêmes causes entraînant les mêmes effets. Par contre il n’a pas l’avantage de la couleur de peau de Taubira et ne pourra pas transformer en agression raciste toute attaque de sa politique.
    Pour un socialiste, une société est constituée de millions de flacons les (citoyens) devant être tous remplis aux mêmes niveaux. Ceci étant fait, la société sera enfin juste. Tout bon socialiste étant par ailleurs convaincu qu’aucun flacon ainsi rempli n’aura l’idée de tenter d’aller siphonner le flacon voisin, la société étant enfin égalitaire et l’homme est bon. CQFD.

    Répondre
    • Jaures

      2 février 2016

      Cher Hilarion, dans toute dictature quelle qu’elle soit, c’est la notion même de délinquant qui est pervertie.
      Dans un Etat de droit, les juges sont indépendants, les crimes sont jugés par un jury populaire tiré au sort, on ne peu donc dire que “la gauche” ou “la droite” aurait pour le délinquant plus ou moins de mansuétude.
      D’ailleurs, il n’y a pas eu moins de condamnations ou d’incarcérations sous la gauche que sous la droite. Cela relève donc encore du fantasme.
      Par contre on sait que la seule la répression n’est pas efficace contre la délinquance. On le voit aux Etats-Unis où les Etats qui cumulent fort taux d’incarcération et peine de mort n’ont pas moins de crimes (au contraire !) ni de délits qu’en Europe.
      Chaque société crée sa propre délinquance et les sociétés étant en perpétuelle mutation, il convient d’adapter en permanence le système policier et judiciaire. Les réponses purement idéologiques sont donc vite inadaptées. L’équilibre entre prévention et répression, leurs techniques et organisation doivent être constamment revues et adaptées. Ce travail est malheureusement peu rentable politiquement et le problème de la délinquance est souvent abordé à coups de slogans simplistes.

      Répondre
  3. BRENUS

    1 février 2016

    Depuis que TAUTO l’égérie de JOJO a dégagé, et comme il fallait s’y attendre, les langues se délient, même sur une émission “left oriented” comme les GG ( grandes gueules sur RMC). Y compris de l’inénarable Jacques Maillot bien-pensant et grand donneur de leçons devant l’éternel. On apprend que cette palabreuse ne foutait pratiquement rien, était odieuse avec ses chefs de cabinets et finalement se comportait plus comme une mauvaise comédienne, juste bonne à déblatérer les textes qu’elles allait pêcher chez les auteurs qui lui convenait. Et dire que ça s’appelait la “conscience de gauche” !

    Répondre
    • Jaures

      1 février 2016

      “Les Grandes Gueules”…
      Je vois que vous avez de solides références.
      Et beaucoup de temps à perdre.

      Répondre
      • Jacky Social

        1 février 2016

        @Jaureich, l’homme des Droits de l’Homme: “Individual rights are not subject to a public vote; a majority has no right to vote away the rights of a minority; the political function of rights is precisely to protect minorities from oppression by majorities – and the smallest minority on earth is the individual.”
        ~ Ayn Rand

        Et zou, droit dans ta grade gueule.

        Répondre
        • Jaures

          2 février 2016

          Je ne suis pas en désaccord avec cela, mon Jacky.
          Mais il ne faut pas qu’à l’inverse la minorité impose à la majorité ses propres opinions sous prétexte que dans le cas contraire elle serait opprimée.

          Répondre
          • Jacky Social

            2 février 2016

            @Jaureich: La Liberte n’impose rien a qui que ce soit. Mais cela vous est etranger comme les Francais, ma trollure des Sans-Dents.
            PS (sans faire de jeu de mots): Quant a la minorite qui impose sa loi, je pense a vos petits protégés suedois et danois qui peuplent le 9-3 et ont transforme votre pays en une grande zone de non-droit.

  4. Raùs

    30 janvier 2016

    Jaujo@ Taubira a un grand appétit sexuel comme vous !
    Elle a sûrement besoin d’un amant supplémentaire .

    Répondre
  5. Brun

    30 janvier 2016

    Mon précédent commentaire était bien sûr une réponse à M. Jaurès et à son “argumentaire” chiffré à propos du nombre des détenus.
    Veuillez m’excuser de la fausse manœuvre que j’ai dû faire pour l’envoyer

    Répondre
  6. jayjay.nc

    30 janvier 2016

    Plus de 100.000 peines de prison ne sont pas exécutées. Christiane Taubira, par idéologie , a immédiatement mis fin au programme de construction de 24 000 places de prison voté à la fin du précédent quinquennat. Les délinquants peuvent continuer de narguer la police, Urvoas ne sera pas différent.

    Répondre
    • Raùs

      30 janvier 2016

      Taubira a été laxiste uniquement en raison de ce que son fils criminel est en prison ! Une authentique bourgeoise !

      Répondre
  7. Schaïssé

    30 janvier 2016

    Taubira ira vivre dans son palais de Cayenne – maintenant qu’elle a quitté le gouvernement,on constate avec effarement l’hypocrissie des débats médiatiques

    Répondre
  8. OPJ POLICE NATIONALE

    29 janvier 2016

    JAURES

    Je pense qu’il va falloir relire le droit. Les Policiers Municipaux disposent des mêmes pouvoirs d’interpellation que les Policiers Nationaux, gardiens de la paix. Ils sont assermentés au titre des articles 21, les GPX au titre de l’article 20 et sont tous sous les ordres de l’OPJ article 16. Il relèvent les infractions au code de la route. Ils assurent la prévention, la surveillance du bon ordre et la sécurité publique qui est une responsabilité du maire. En cas d’infraction, ils relèvent l’identité au vu d’une pièce d’identité. Si le contrevenant refuse il est présenté devant l’OPJ pour une rétention qui peut aller jusqu’à 4h (vérification d’identité). Ils sont habilités lors d’interpellation en flagrant délit de procéder à une palpation. Ils constatent sous forme de PV ou de rapports, toute contravention crime ou délit adressé à l’OPJ. Leur assermentation et la valeur de leur procédure est équivalent légalement à celle des gardiens de la paix de la police nationale. Etc… Etc… Etc… Allez vous acheter un DALLOZ au lieu de faire des déclarations péremptoires dénuées de fondement. Quant à l’amie tatie toto, elle a bien renforcé l’idéologie d’une certaine magistrature (c’est cette même magistrature qui le déclare). Et cette magistrature malheureusement se plait à désavouer régulièrement les forces de l’ordre et à sabotter leur travail. Voir les travaux d’un certain syndicat qui a édité des fascicule pour faire face à la police etc… etc… etc…

    Répondre
  9. Jaures

    29 janvier 2016

    « L’interpellation par des policiers municipaux n’a aucun fondement juridique ». C’est là simplement dire le droit. La police nationale est d’ailleurs opposée à ce qu’il en soit différemment.
    Pour ce qui est de Mme Taubira, rien de ce qui lui est reproché n’a d’autres fondements que le pur fantasme.
    En décembre 2015, il y avait 66 818 personnes incarcérées en France pour 65 262 en décembre 2011: où est le laxisme ?
    Ceux qui concluaient systématiquement leurs discours ou article en demandant la démission de Mme Taubira, comme Caton autrefois que l’on détruise Carthage, devront désormais faire preuve d’un peu d’imagination.

    Répondre
    • CASSANDRE 34

      30 janvier 2016

      C’est un des grands principes de la gauche que de nier les évidences lorsqu’elles s’opposent à leur idéologie !

      Répondre
      • Jaures

        30 janvier 2016

        Je vous donne un état des lieux précis.
        Qui nie l’évidence ?
        Ce que les néoconservateurs reprochent à Mme Taubira n’est pas un soit-disant laxisme dont on voit qu’il ne repose sur rien mais surtout son engagement pour le mariage pour tous.

        Répondre
        • Raùs

          30 janvier 2016

          Jaures@ je comprends que selon to,i je puis me marier avec mon cheval !

          Répondre
          • Jaures

            30 janvier 2016

            Je doute fortement qu’il dise oui !
            Même contre double ration d’avoine !

          • Jacky Social

            1 février 2016

            Et il a de l’humour not’ Jaureich. Les Neo-Conservateurs reprochent les deux a Taubira, mon vieux. Aussi bien le laxisme laxiste que le marriage pour tous. Ensuite, les Neo-Conservateurs, et bien, ils vous emmerdent, Jaureich.

    • Rouletabille

      30 janvier 2016

      Jaurès érit:
      “En décembre 2015, il y avait 66 818 personnes incarcérées en France pour 65 262 en décembre 2011: où est le laxisme ?”

      Vraiment il n’y a rien qui vous choque? Les crimes et délits ont augmenté mais pas les personnes incarcérées. Réponse dans tous les journaux, même dans l'(Im)Monde et les journaux télévisés.

      Répondre
    • Brun

      30 janvier 2016

      Vous vous moquez ? Concernant le nombre des détenus donner des chiffres bruts de deux années différentes n’a strictement aucun sens. Un minimum d’honnêteté consisterait à les comparer au regard des statistiques de faits délictueux. Et encore, cela ne serait pas totalement pertinent vu la lenteur des procédures judiciaires. Votre parti pris systématique en faveur de ce gouvernement , qui en quatre ans a réussi l’exploit de se mettre à dos 85% des Français tout en accumulant les désastres sur tous les plans devient franchement ridicule, La seule bonne nouvelle de ce quinquennat qui restera dans l’histoire comme une des périodes les plus sombres est la démission de Mme Taubira. Elle n’a à son “actif” qu’un “changement de civilisation” avec le mariage pour tous et ses inéluctables conséquences en matière de filiation (qu’elle a d’ailleurs tout fait pour encourager dans l’hypocrisie la plus totale). Bon vent !

      Répondre
      • Jaures

        30 janvier 2016

        Vous illustrez parfaitement ce que j’écris ci-dessus.
        Mme Taubira n’a pas annulé les places de prisons votées, comme par hasard, les derniers mois de la précédente majorité: elle les a financées (ce qu’elles n’étaient pas), et mises en oeuvre.
        – plan triennal 2013-2015: 6 500 places créées (pour 772 millions d’€)
        – 3 200 places ouvertes en 2017 (272 millions votés en 2014).
        Le problème est que les retards cumulés ne permettent pour l’essentiel que de mettre les prisons aux normes et de désengorger des établissements surpeuplés.
        Pourquoi accuser Mme Taubira de 10 ans d’irresponsabilité ?
        Votre diatribe sur le mariage pour tous (qui devient la norme des démocraties occidentales) montre que votre problème est plus d’ordre dogmatique que politique.

        Répondre
        • Raoul Villain

          2 février 2016

          “Jaurès” dit Millière et Mme Taubira cela s’appelle la reconnaissance du ventre et pue la flagornerie du valet. méprisable.

          Répondre
    • Raùs

      30 janvier 2016

      URVOAS – la deuxieme moitié du successeur de la taupe est OAS

      Répondre
  10. druant philippe

    29 janvier 2016

    @Desoyer :

    ou plutôt qu’ attendre des mondialistes ?
    Les mondialistes socialistes ou de fausse droite ne méritent qu’ un seul sort : la mort !
    A nous d’ appliquer à ces crevures une endlösung !

    Répondre
  11. Claude roland

    29 janvier 2016

    Sainte Mère TAUBIRA, patronne des délinquants, est parti. Tous les délinquants ont mis des bougies et ont pleuré.

    Mais que peut-on attendre de socialistes corrompus payés par les banksters de Wall street, pour pousser les peuples à demander à genoux l’instauration du nouvel ordre mondial et de son totalitarisme nihiliste ?
    Les délinquants auront maintenant St Urvoas…

    Répondre
  12. DE SOYER

    29 janvier 2016

    Que peut-on attendre des socialistes d’une façon générale?
    Ils sont simplement plus ou moins nuisibles. Je les rangerais (outre le fait qu’ils sont tous incompétents) dans
    3 grandes catégories en allant vers le pire: les associaux, les fripouilles et les voyous. Plus une cétégorie hors cadre: les ordures. Je n’en citerai pas. Je tiens à la vie!

    Répondre
    • Jaures

      29 janvier 2016

      Pourquoi pensez-vous que l’on vous en voudrait plus en étant traité “d’ordure” plutôt que “fripouille” ou “voyou” ?
      Ne vous inquiétez pas pour votre vie, de telles insultes venant de vous sont parfaitement inoffensives.

      Répondre
      • Jacky Social

        1 février 2016

        La on est quasi dans le genie comique. C’est Jerry Jauwis pur. Du Louis de Jaunes ou du Joluche. Le Jaureich Day Night Live. On adore.

        Répondre
    • Jylvain Drey

      30 janvier 2016

      , les ricains détestant la France CQFD

      Répondre
      • Schaïssé

        30 janvier 2016

        les ricains détestant la France, ont applaudi chaleureusement l’anti-France Taubira !

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)