Les riches… ou la double peine ! augmentation des prélèvements, diminution des prestations…

Posté le 07 août , 2014, 3:46
4 mins

clip_image001

Réformes de la politique familiale ? Les allocations familiales soumises à des conditions de ressource ! En réalité,  c’est une augmentation d’impôt par une diminution d’allocation a des familles considérées « comme trop riche » Après leurs parents, les gosses de riche doivent être punis !

La progressivité fiscale !  Ce principe idéologique  c’est la règle pour les impôts et taxes que les « riches » payent !

La doctrine socialiste c’est la progressivité ! De 0% pour les « pauvres »  de 5/10/20/40/50/ %   pour les classes moyenne. Puis 60/75/ % voir 100 % avec le cumul de la CSG, et de l’ISF de certains contribuables. Ceux qui ne payent pas d’impôts sur le revenu bénéficient d’allocations très importantes, A F, logement, CMU, Assedic, ect… en partie non imposable ? c’est la double paye !  

L’idée reçue selon laquelle les riches ne paient pas d’impôts ne tient pas davantage : 5% des ménages acquittent 65 % de l’ensemble de l’impôt sur le revenu. 

La prétendue non-taxation du capital par rapport au travail est tout aussi fantaisiste : 36,5 % de prélèvements sur les dividendes et 39,5 % sur les intérêts (chiffres 2012). 

Dans une campagne dominée par la démagogie, l’impôt est devenu une fin en soi ! L’impôt doit rester un instrument au service de trois objectifs : La couverture des dépenses publiques ; le dynamisme de l’activité et de l’emploi. Ce ne doit pas être une caisse de compensation entre les cigales et les fourmis ! 

Aujourd’hui, en France ce sont les persécutions fiscales et morales  qui sévissent : contre les actionnaires, les entrepreneurs, les entreprises, et les classes moyenne…  Depuis vingt-cinq ans, le mot d’ordre, de la gauche à la droite sociale, : c’est “sus aux riches”. ces salauds de privilégiés doivent “payer” pour recracher leur fric forcément volé au peuple…

La crise économique exacerbant le sentiment d’accroissement des inégalités, les politiques tirent sur la première corde sensible : celle de la richesse. Stipendier les riches au nom de la morale est une recette qui fonctionne relativement bien dans une France animée par «cette passion de l’égalité» que notait déjà Tocqueville.

L’ISF, créé en 1982, visait à punir la rente, afin d’encourager l’effort, les taxations exceptionnelle sur la fortune, ainsi que la taxation  des plus-values de cession, de la participation, s’inscrivent également dans cette vision moralisatrice de l’outil fiscal.

Résultat : environ 4 milliard de recette pour 12/14 milliards de perte fiscale…

 Voilà donc ou nous en sommes : Plus d’impôts, un coût de la vie qui augmente, des revenus qui stagnent ou baissent. Bref la poursuite de notre déclin, économique et moral…  grâce au socialisme, il n’y aura plus que deux partis en France: Ceux qui vivent de l’impôt et ceux qui en meurent.

Alors, contribuables, cherchez les synonymes qui convenaient : captation, spoliation, confiscation, vol, dépouillement… bêtise, jalousie, aveuglement !

 

44 Commentaires sur : Les riches… ou la double peine ! augmentation des prélèvements, diminution des prestations…

  1. Frédéric Bastiat

    12 août 2014

    Qu’est-ce que la classe moyenne, Hans ? Le salaire médian est à 1675€. Le salaire moyen à 2130€.

    Faux: Le salaire moyen par tête a augmenté de 0,3% au 4e trimestre 2013 atteignant 2.449 euros mensuel, selon les données publiées mercredi par l’Acoss, qui fédère les organismes de Sécurité sociale.

    Radio Jaurès ment, Radio Jaurès ment…

    Répondre
    • Jaures

      13 août 2014

      Admettons, Fred. Quelle conclusion en tirez-vous ?

      Répondre
  2. Magne

    12 août 2014

    “groupe Jaures” probablement . Que font -ils ? : ils écrivent un Livre ? .
    Si tel est le cas , le dire franchement , on fera un effort , de Droite .
    Quant au manque de courtoisie , cela arrive quand on met les pieds sur un ring .
    On ne va pas tarder à passer à l’Institut Renaissance . Il va falloir se préparer à l’arrivée de la Droite au pouvoir .

    Répondre
  3. RICHENRETRAITE

    12 août 2014

    Très intéressante cette file de commentaires. Surtout pour un site prétendu de “droite”. On y lit même des posts de lecteurs sensés être de droite soutenir un fouteur de merde patenté gauchiste, au prétexte de fraternité. Que le couillon qui écrit cela réflechisse une seule minute à ce qu’il subirait en fait fraternité dans le monde goulaguiste des idéologues gauchistes. Décidement, Lénine avait raison lorsqu’il parlait des idiots utiles.

    Répondre
  4. druant philippe

    12 août 2014

    @jaures:

    oui et mes commentaires anodins , mais contraires à l’ esprit d’ un article du figaro (droite mondialiste ), ont été rejetés .

    Répondre
  5. druant philippe

    12 août 2014

    L’ incroyable liberté d’ expression dont bénéficie Jaures ne serait sûrement pas accordée au nationaliste que je suis
    si je désirais me frotter à des gauchistes ou des “droitistes” mous (Figaro) .

    Répondre
    • Jaures

      12 août 2014

      Avez-vous essayé ?

      Répondre
  6. druant philippe

    12 août 2014

    La capacité “d’ encaissement “des coups de Jaures ou du groupe Jaures est proprement sidérante : voilà quelqu’ un qui se fait pilonner depuis 2007 par tous les intervenants du site (souvenons – nous de Mancney et de son collègue Texan Grepon) pour son gauchorelativisme et qui malgré cela répond encore poliment à son contradicteur !
    Je suis en total désaccord avec lui sur les sujets liés à la démographie et à l’ immigration mais je dois admettre qu’ il reste courtois n en toutes circonstances .
    Inutile de l’ insulter !

    Répondre
    • Frédéric Bastiat

      12 août 2014

      Je l’insulterai tant que ça me chante, il ne mérite d’ailleurs que ça. Ce n’est pas avec des moutons qu’on fait une révolution “nationale”.

      Répondre
    • Frédéric Bastiat

      12 août 2014

      Sa courtoisie est d’ailleurs une large farce: ce n’est qu’insinuations fielleuses et parfait mépris de ses contradicteurs. Aucune pitié à avoir pour cette feignasse cgtiste.

      Répondre
      • DeSoyer

        17 août 2014

        Pour moi, “Jaurès” est le provocateur de service. Dans quel but?

        Répondre
    • Jaures

      12 août 2014

      Quel effet peut donc avoir sur quiconque des insultes proférées anonymement sur un forum ? Que des gens puissent penser blesser quelqu’un ainsi relève de la psychiatrie. Si FB ou autre souhaitent me “lancer un de ces traits” douloureux, qu’il me réfute en assénant arguments fournis avec exemples à l’appui.
      Les insultes de niveau cour de récré me laissent de marbre.

      Répondre
      • Frédéric Bastiat

        12 août 2014

        La Psychiatrie est la religion des charlots comme vous et c’est plutôt les psys qu’il faudrait soigner. Quant aux cours de récré, vu votre imbécilité chronique vous n’avez pas du les fréquenter longtemps.

        Il n’y a pas de groupe “Jaurès”, il y a simplement un permanent syndical grassement rémunéré pour troller. Visiter les sites d’information de droite (Atlantico…) vous les rencontrerez facilement. L’agit-prop dans sa version moderne.

        Répondre
  7. 12 août 2014

    Massieurs, messieurs
    Que de vilaines paroles les uns envers les autres….ce forum, contrairement à beaucoup d’autres est tout de fraternité et de correction, . N’oubliez pas le deuxième volet, celui auquel on ne pense pas assez…” Comme je pardonne aussi à celui qui m’a offensé”
    Allez vous n’êtes pas si éloignés que vous ne pensez sinon vous ne seriez pas sue ce noble forum
    Bien cordialement

    Répondre
  8. Frédéric Bastiat

    11 août 2014

    “C’est curieux, j’avais un autre souvenir de la prose de Frédéric Bastiat. La vôtre est plus proche de celle d’un supporter moyen du PSG. La Ligue 1 a repris, soyez heureux” !

    Votre pédantisme est à la hauteur de votre ignorance crasse. Vous n’impressionnez que vous. Allez donc vous épancher à la buvette de la CGT cela nous fera des vacances.

    Répondre
    • Jaures

      12 août 2014

      Le post de Marquais est juste. Je ne répondrai plus à vos insultes fielleuses.
      Frédéric, basta !

      Répondre
      • Frédéric Bastiat

        12 août 2014

        Mon Dieu quel humour ! C’est au moins la tournée des maisons du Peuple qui vous attend. Quand à Marquais s’il pense qu’un branleur gauchiste a quelque chose à faire sur un forum de “Droite libérale” je ne peux pas grand chose pour lui.

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        12 août 2014

        @Jaures
        Ce serait épatant si vous pouviez étendre votre boycott à tous les intervenants de ce site. Vous perdez de toutes façons votre temps et personne ne s’intéresse à votre pédanterie par les temps présents.
        On cherche des volontaires du côté du califat, vous avez tout à fair le profil de l’emploi.
        .

        Répondre
  9. GRANDSON

    11 août 2014

    Comme je l’ai deja ecrit, avant de chercher a stigmatiser les plus riches entrepreneurs, commencons par eradiquer tous ces requins qui promettent plus de justice sociale. Leur programme est base sur le business des impots & taxes, car incapables de creer de la richesse. Je suis de la categorie des familles moyennes. Je n’ai pas pu envoyer mes enfants en centre de vacances car trop cheres pour ma femme et moi qui travaillons. Tandis que les familles “pauvres” ont pu inscrire leurs enfants pour juillet grace aux allocs de la CAF. Ou est la “justice sociale” Mr Jaures ?

    Répondre
    • Jaures

      11 août 2014

      Je ne sais où vous habitez mais dans la plupart des villes existe un quotient familial qui vous permet d’accéder aux centres de vacances pour vos enfants. Pour bénéficier des bons CAF il faut un quotient familial inférieur à 700€ ! Je souhaite que vous ne fassiez pas partie de cette catégorie à si faible revenu. D’ailleurs, même avec ces bons, 3 millions d’enfants ne partent pas en vacance chaque année faute de moyens.

      Répondre
  10. Jaures

    11 août 2014

    Bien entendu, la mauvaise prestation sociale est celle dont bénéficie mon voisin et la bonne celle que je reçois.
    Deux précisions. L’impôt sur le revenu est progressif mais il ne s’agit que d’un quart des ressources fiscales. C’est la TVA qui rapporte le plus (47,5% des rentrées fiscales), laquelle n’est en rien progressive. De même, les impôts locaux ne sont pas liés aux revenus mais à la valeur locative du logement et au taux pratiqué localement: nombre de Neuilléens paient moins d’impôts locaux que certains smicards ou petits retraités de banlieue.
    De plus, si l’impôt sur les dividendes a été augmenté (la CSG a été alignée sur celle des salariés. Quelle injustice !), il reste très avantageux. Ainsi, 40% du revenu brut des actions n’est pas soumis au barème progressif de l’impôt. Le contribuable peut choisir le PFL (prélèvement forfaitaire) s’il est plus avantageux et d’autres déductions sont possibles. Beaucoup de rentiers, à revenu équivalent, paient moins d’impôts que les salariés.
    Enfin, et pour conclure, depuis le début de la crise en 2009, les inégalités se sont creusées. Les revenus des 10% les plus riches se sont accrus quand ceux des plus pauvres ont diminués. La France est, selon le Crédit Suisse, la 1ère nation européenne pour son nombre de millionnaires. Depuis le début de la crise, ce sont plus de 300 millionnaires qui se sont ajoutés 2,6 millions recensés. Parallèlement, les 100 plus grosses fortunes étudiées par Challenge ont vu leur patrimoine augmenter ces deux dernières années. B.Arnault a ainsi vu sa fortune augmenter de plus de 15% depuis l’élection de F.Hollande !
    Si vous avez de la compassion à distribuer, inutile donc de la gaspiller sur nos riches. Elle trouvera plus justes causes pour s’épancher.

    Répondre
    • Frédéric Bastiat

      11 août 2014

      “Beaucoup de rentiers, à revenu équivalent, paient moins d’impôts que les salariés”

      Oui par exemple les délégués syndicaux qui émargent à 5 fois le SMIC et qui n’ont rien d’autre à foutre que de poster sur les 4 V toute la journée. Ou encore les anciens premiers ministres qui reçoivent l’équivalent des intérêts d’un capital de 9 millions d’euros comme le Zéro de Nantes.

      Répondre
      • Jaures

        11 août 2014

        Juste pour votre information, délégué syndical n’est pas une profession mais une activité bénévole. Je vous laisse regarder sur wikipedia pour apprendre de quoi il s’agit.
        Et les travaux de Charles Gave auxquels vous faites allusion sont erronés. Mais quand bien même M Ayrault toucherait le minimum vieillesse, vous trouveriez cela plus scandaleux qu’un héritier amassant cent fois plus.

        Répondre
        • Frédéric Bastiat

          11 août 2014

          Oui je souhaite que les socialos crèvent et c’est pour bientôt.

          Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          11 août 2014

          Pas la peine de revenir avec vos arguments éculés Jaures.
          En massacrant fiscalement moins la classe moyenne celle-ci pourra envoyer ses enfants en vacances en payant de sa propre poche.
          Le reste de votre réponse est du pipi de chat comme d’habitude.

          Répondre
          • Jaures

            12 août 2014

            Qu’est-ce que la classe moyenne, Hans ? Le salaire médian est à 1675€. Le salaire moyen à 2130€. Pensez-vous que ce sont ces catégories qui payent le plus d’impôt ?
            Le problème est qu’en dehors des 275 000 millionnaires, tout le monde en France se dit appartenir aux classes moyennes.

    • Frédéric Bastiat

      11 août 2014

      Il est à noter d’ailleurs que Gros Jojo ne poste pas pendant ses vacances. Un jour ce genre de pute va prendre cher et j’en serai ravi.

      Répondre
      • Jaures

        11 août 2014

        Vos insultes sont autant de coups dans l’eau car vous ne savez rien de celui qui signe Jaures. Tenez-vous en donc aux idées, à moins que cela vous soit trop difficile.

        Répondre
        • Frédéric Bastiat

          11 août 2014

          C’est vous même qui vous épanchez ici pauvre cave et vous ne méritez rien d’autre que des insultes vous êtes une pute un traitre et un colllabo et vous allez prendre cher.

          Répondre
          • Jaures

            11 août 2014

            C’est curieux, j’avais un autre souvenir de la prose de Frédéric Bastiat. La vôtre est plus proche de celle d’un supporter moyen du PSG. La Ligue 1 a repris, soyez heureux !

        • HansImSchnoggeLoch

          11 août 2014

          Celui qui signe Jaures est un flemmard patenté sevré à l’argent public. Ce fric dont il profite a été siphonné à la classe moyenne qui de ce fait n’arrive plus à envoyer ses enfants en vacances.
          Ce même Jaures ne se prive pas de vacances lui.

          Répondre
  11. Oeildevraicon

    8 août 2014

    Famille je vous aime; moi non plus.
    Ecrite et interprétée par François Hollande.

    J’aime, j’aime ton pognon
    Encore un petit impôt, c’est merveilleux.

    Je vais et je viens dans tes poches,
    je vais et je viens sans retenue,
    et je me sers bien.

    J’aime, j’aime ton pognon; moi non plus.

    Répondre
  12. JEAN SANS PEUR

    8 août 2014

    Très bon article GELE GERARD, bravo je suis tout à fait d’accord. Mais s’il vous plait retournez à l’école et faites des dictées… Les fautes m’indisposent!

    Répondre
  13. lavandin

    8 août 2014

    ….salaud d’actionnaire, salaud de propriétaire, salaud de patron, salaud de riche, salaud d’entrepreneur,…voila la litanie socialiste Malheur à celui qui entreprend, honte à celui qui se bat, honte à celui qui réussit .Gloire au fainéant, à l’incapable, à la racaille, à l’ignare, et au militant socialiste…..

    Répondre
  14. Creuxduloup

    8 août 2014

    Les premiers à souffrir ne sont pas forcément les familles, même si la diminution de leur capacité d’épargne va être dramatique à Long terme,) mais les prestataires de “superflu”, clubs hippiques, professeurs de musique, villages de vacances (VVF en grande difficulté actuellement.. ) , grâce à cette politique de gribouille.. Sans compter l’explosion du travail au noir dans les emplois familiaux…

    Répondre
  15. 8 août 2014

    Dans ce pays on fait tout pour les pauvres et rien pour les riches …. c’est pas juste !
    Sans compter qu’à force d’appauvrir les riches bientot on n’aura plus que des pauvres….alors c’est là qu’ on sera vraiment dans le caca !

    Répondre
  16. Bayle

    8 août 2014

    Marre de ces socialos et ces prétendus politiques de fausse droite, il faudra bien voter à la prochaine et si aucun changement n’apparaît quitter définitivement ce pays !!!!

    Répondre
  17. Boutté

    8 août 2014

    Les enfants doivent naître de préférence dans des familles pauvres , selon le dogme socialiste qui suppose que le pauvre votera “comme il faut” . Reste à savoir ce qu’en pense l’enfant à n

    Répondre
    • Oxydent75

      8 août 2014

      PERSPECTIVE SOCIALISTE : l’ENFANT FRANçAIS Naîtra dans des familles pauvres MAIS SURTOUT : parler arabe, aller à la mosquée, manifester pour le Hamas et le djihad avec les pro-palestiniens, défiler sur les Champs-Elysées avec le drapeau algérien, casser du blanc, brûler des voitures, caillasser les flics, porter la barbiche réglementaire (pour les filles, le voile), passer mensuellement à la caisse d’Alloc, au RMI, au RSA etc
      Pour l’enfant mâle d’origine européenne : oublier l’histoire de France, porter des jupes, se marier avec son copain, adopter un enfant ou l’acheter à une mère-porteuse… Une bien belle société que nous concoctent nos dirigeants gauchistes.

      Répondre
  18. HansImSchnoggeLoch

    7 août 2014

    Article relevé ici: http://contrefeu.canalblog.com/

    La lutte des classes

    La France a cette particularité rare de fonctionner encore avec quelques principes éculés et qui ont fait la preuve de leur inefficacité, la lutte des classes !

    C’est même aujourd’hui une des causes de l’immobilisme français.

    Prendre aux riches pour donner aux pauvres. Regardons un peu ce que cela peut donner à partir des dix premières fortunes de France (en millions d’€).

    voir Fortunes De France sur le site suivant

    source : http://www.challenges.fr/classements/fortune/

    Pour un total de 157 milliards ! Tu te rends compte Paulo, 157 milliards, mais que peuvent-ils faire de tout ce fric ?

    Cependant il faut savoir Paulo que ces montants ne sont pas des liquidités disponibles sur un livret A. Ce sont avant tout des parts de sociétés et quelques biens immobiliers qui pour certains sont dans des actifs de sociétés.

    – C’est quoi un actif de société ?

    – Bon, laisse tomber !

    Qu’importe, imaginons que nous liquidons tout ça et se le partageons entre nous, entre 60 millions de Français avides de piquer aux riches.

    Cela représenterait 2 625€ chacun.

    Voila, pour une famille de 4 enfants cela ferait en mettant les choses au mieux 15 750€ dans le foyer, desquels il faudra quand même déduire quelque impôt.

    Même si on réduit le partage aux 50 millions les moins aisés cela ne fait encore que 3 150€ chacun soit 18 900€ pour la famille avec 4 enfants.

    Y’en a qui vont dire, “chouette on va s’acheter une Dacia Duster”. D’autres dirons “On va pas quand même dépenser si peu…”.

    Certes pour quelques-uns c’est une belle prime, mais … une fois, une seule fois. Plus de fourmis, plus que des cigales. Et ensuite ?

    Ensuite, plus d’entreprise puisque le capital a été pulvérisé, plus de travail, plus de salaires.

    Est-ce bien compris ?

    PhB

    Notes : la dette publique de la France est actuellement de 4 923 milliards (dont 1986 milliards pour l’Etat et 3090 mds hors bilan), les dix premières fortunes ne rembourseraient à peine plus de 3% de cette dette ! Voir le compteur impressionnant ici : http://www.planetoscope.com/comptes-publics/315-compteur-de-la-dette-publique-de-la-france.html

    Par souci d’honnêteté j’ai poussé jusqu’aux 20 premières fortunes (les montants décroissent très vite), j’obtiens un total de 203 milliards soit 4,1% de la dette.

    Répondre
  19. HansImSchnoggeLoch

    7 août 2014

    Dans un pays comme la France, gouvernée par des trous du cul socialistes, ne faire que le strict minimum pour survivre est le plus sûr moyen de se se débarasser de cette clique.

    À long terme sans le fric plus de redistribution et donc plus de socialistes.

    Répondre
  20. Tony Gencil.

    7 août 2014

    “Le socialisme, c’est la spoliation légale”
    (Frédéric Bastiat)

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      7 août 2014

      Une spolialtion peut-elle être légale?
      Si oui une spoliation est-elle équivalente à un vol.
      Si encore oui le vol est donc légal.
      Demain sera la journée des portes ouvertes dans toutes les bijouteries de ce pays.
      Si le bijoutier résiste dites lui que vous êtes socialiste et il comprendra aussitôt.

      Répondre
  21. goufio

    7 août 2014

    Les Echos viennen de publier ce matin n°21745, que l’Etat à travers l’Agence des participations de l’Etat avait perçu 3,8 milliards de déividendes en 2014 et avait vu ses participations dans les entreprises françaises ateindre 84,7 milliards soit une progression de 58,7 % depuis le 1er janvier 2013. Cette satisfaction est bonne quand c’est l’Etat qui en profite mais pas quand c’est le particulier actionnaire! A ce titre l’ensemble des dividendes déclarés à l’administration fiscale est de l’ordre de 14 milliards cela voudrait dire que l’Etat empoche déjà 21 % de la totalité des dividendes mais en plus il taxe ces mêmes dividendes à la trranche marginale d’IR et aux prélèvements sociaux de 15,50 % sans omettre l’ISF sur la valeur des actions détenues, donc au bas mot après klabattement de 40 % l’Etat prélève en moyenne 9 à 10 milliards supplémentaires sous formes de taxes. Quel actionnaire performant avons nous là. Mais l’entrepreneur est un sale riche, pas l’Etat actionnaire sleeping partnaire.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)