Lettre ouverte au Gouvernement et aux élus sur le mariage

Posté le novembre 12, 2012, 12:30
58 secs

Mesdames, Messieurs

Depuis plusieurs années la parité est à l’ordre du jour, même s’il est souvent difficile de la faire entrer dans nos mœurs, d’où des mesures parfois coercitives notamment à l’égard des candidatures présentées par les partis politiques aux différentes élections.

Il est pourtant une institution, aussi vieille que notre civilisation, qui a toujours été et est naturellement paritaire, c’est l’institution du mariage qui, de ce fait, devrait être mise en exergue et servir de modèle à notre société.

Au lieu de cela, un projet de loi est mis en discussion pour mettre fin à l’obligation de parité dans le mariage.

Vous conviendrez qu’une telle modification du Droit irait à l’encontre de notre culture et des efforts réalisés pour moderniser nos institutions. Elle serait en outre un mauvais exemple donné aux enfants dont le premier cadre serait précisément, soit exclusivement masculin, soit exclusivement féminin, avec la bénédiction de la loi.

Je vous remercie donc, non seulement de ne pas soutenir une telle législation, mais bien au contraire de vous opposer, dès aujourd’hui, fermement – j’ai envie d’écrire bruyamment – à cette incongruité et d’agir avec force pour faire retirer ce projet de loi et clôturer immédiatement ce débat.

Veuillez agréer l’expression de ma considération.

Guilhem de Tarlé

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

9 réponses à l'article : Lettre ouverte au Gouvernement et aux élus sur le mariage

  1. IOSA

    19/11/2012

    Jaurè[email protected]
    « Watson, pour répondre à vos fines remarques, où est l’image du père (ou de la mère) dans les familles monoparentales ? »

    Là c’est facile, quand le père est absent de la famille monoparentale, le plus souvent il y a un autre homme qui se balade dans la cuisine.

    L’image du père géniteur est remplacée par l’image du mâle protecteur et même parfois par celui du père tout court.

    Tandis que dans une famille papa1 et papa 2, l’image du père en tant qu’entité unique n’existe plus, tout comme l’image de la mère, celle par qui l’enfant vient au monde, devient celle de l’abandon d’un laissé pour compte.

    Evidemment, dans une famille maman 1 et maman 2, seul l’image du père salopard ayant abandonné son gosse demeure, les femmes étant de nature plus discrète que les hommes….devant les enfants ou en public.

    De plus, celà dépendra essentiellement du sexe de l’enfant selon qu’il soit dans une famille papa+papa ou maman+maman.

    Mais vous devriez inscrire vos enfants sur la liste des gosses proposés à l’adoption par des couples homosexuels, je suis sur que vos rejetons vont être ravis de servir comme rats de laboratoire.

    IOSA

    Répondre
  2. Jaures

    14/11/2012

    Cher Watson, je vous remercie pour vos conseils de lecture.
    Je me permets quant à moi quelques conseils de réflexion. Ainsi, le nombre de familles monoparentales s’accroit de manière exponentielle depuis 30 ans (+50%). Avez-vous constaté un accroissement sensible du nombre d’homosexuels ? Il existe aujourd’hui 2,4 millions de familles monoparentales, quelles statistiques vous permettent d’affirmer qu’elles produisent plus d’homosexuels que les autres ?
    Enfin, parmi les nombreux homosexuels connus, d’hier et d’aujourd’hui, combien sont-ils issus de familles monoparentales ?
    Bref sur quels éléments objectifs avez-vous bâti votre opinion ?
    Ne seriez-vous pas victime du syndrome Aznavour: « j’habite seul avec maman… »

    Répondre
  3. WatsonCorsica

    14/11/2012

    Jaurès, c’est bien de poser de questions…
    Ce sont les familles monoparentales qui produisent le plus d’enfants qui seront des futurs homos !
    Demandez aux psychiatres et aux psychanalystes, regardez autour de vous !
    Et en cas, replongez-vous dans la culture que les bobos portent en médaillon en relisant Freud, Malinowski et les antropologues américains…
    un peu de connaissances ne vous fera pas de mal !

    Répondre
  4. F

    13/11/2012

    Il n’y a pas qu’à Paris qu’a lieu une manif contre ce supposé mariage homo. Il est organisé dans une dizaine de villes de France le 17 novembre. On peut avoir plus de détails sur le site lamanifpourtous.fr

    Quand à l’égalité, je croyais qu’elle concernait les individus et pas les couples. Or aujourd’hui, homos et hétéros sont traités, vis à vis du mariage, strictement à égalité: Mêmes droits, mêmes devoirs, mêmes contraintes, mêmes interdictions.
    Contrairement à ce qu’ils clament, les homosexuels ne veulent pas les mêmes droits (qu’ils ont déjà) mais de nouveaux droits ( ou une abrogation de contraintes ou d’interdictions).

    Répondre
  5. Jaures

    13/11/2012

    La parité, c’est le même droit pour tous. Le mariage ouvert à tous sera le même pour les couples hétérosexuels que pour les couples d’hommes ou les couples de femmes.
    Watson, pour répondre à vos fines remarques, où est l’image du père (ou de la mère) dans les familles monoparentales ?
    Souhaitez-vous l’interdiction de l’adoption pour les célibataires ? Souhaitez-vous interdire les mariages posthume ?
    Et, comme vous le faîtes remarquer, les mariages homos sont autant interdits par l’Islam que par les chrétiens. Au moins, vous avez ce point en commun.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14/11/2012

      la  » parité « … la nouvelle tarte à la crème boboïste
      … ce nom n’a de signification que dans dans les domaines suivants : arithmétique , physique , science économique , statistiques , informatique et l’employer hors de ces domaines est un abus de langage dont sont coutumiers les  » relativistes « 

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        14/11/2012

        en conclusion la parité ne peut donc pas être le même DROIT pour tous …. c.q.f.d.

        Répondre
  6. WatsonCorsica

    13/11/2012

    Pour illustrer cette bouffonnerie,
    imaginez un couple de femme avec un petit garçon,
    Selon la psychanalyse, quelle image du père et de la virilité ce petit garçon aura-t-il pour se construire ?
    Un godemichet ?
    Nous allons vers un système où l’homosexualité est en train de devenir un modèle et non plus un droit !
    J’aimerais voir un maire musulman élu grace aux voix conjointes des gauchistes célébrer ce genre de bouffonnerie !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13/11/2012

      le 17 novembre à Paris sera organisé une marche ( blanche comme une robe e mariée ? ° ) contre ce projet de loi ( des reins ) ; toutes les religions autorisées en France y seront représentées par leurs dignitaires : les catholiques , les israélites et les … musulmans
      faites le voyage … si la Napoléon Bonaparte est enfin renfloué !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)