L’inexorable suicide de l’Europe

L’inexorable suicide de l’Europe

L’administration bruxelloise admet officiellement qu’il entre chaque année dans l’Union européenne, quelque 550 000 immigrés en provenance d’Afrique, du Moyen-Orient et de la Chine, plus des Sud-Américains andins. En réalité, il s’agit du double, c’est-à-dire plus d’un million.

Nous allons voir brièvement ce qu’il en est pays par pays.

L’Italie tient la palme ces temps-ci. Il a fallu pour qu’on le sache, qu’un Tzigane agresse, viole et tue une jeune Italienne. Rome, alors, s’est vue contrainte de révéler que l’Italie, un pays encore plus mal gouverné que la France, ce qui n’est pas peu dire, compte désormais 3,7 millions d’immigrés, chiffre officiel, que 700 000 nouveaux arrivants ont été enregistrés en 2006 et que 560 000 Tziganes s’y sont fixés.
Plus de 100 000 d’entre eux sont arrivés depuis le 1er janvier 2007, donc en dix mois.
Plus de 50 % de la délinquance en Italie est le fait de ces « Roumains ». Il entre, par ailleurs, en Italie, chaque année, via l’île de Lampedusa quelque 60 000 immigrés en provenance de Tunisie et de Libye où le colonel Kadhafi reconnaît lui-même que son pays est envahi de « Subsahariens » qui attendent de gagner l’Europe et qui vont finir par y arriver. De façon générale, il est facile, apprend-on, de pénétrer en Europe par l’Italie où l’administration est « laxiste »…

En Grèce, c’est pire et Chypre est l’une des grandes portes de pénétration en Europe.

En France, rien n’a changé. On peut considérer qu’il entre toujours dans notre pays, 350 000 nouveaux immigrés par an, 70 % en provenant d’Afrique. Le nombre des visas accordés n’a pas diminué. Il est toujours de plus de 2 millions – 2 038 000 en 2006 – ce qui prouve que la lutte contre l’immigration déferlante est, comme le reste, purement verbale.

À ce propos, je note en passant que la commune d’Aulnay-sous-Bois, dans la Seine-Saint-Denis, vient de connaître quatre jours et nuits de combats de rue entre bandes d’« Afro-Maghrébins » et les forces de l’ordre, selon la presse elle-même. À Villiers-le-Bel, Val d’Oise, c’est plus grave encore. La police, attaquée au fusil, s’est révélée impuissante. Ces émeutes, pour être maîtrisées, relèvent désormais d’unités militaires spécialisées dans le combat de rue, d’autant que se constituent dans les banlieues des stocks d’armes de guerre en provenance des Balkans.

En Allemagne, se trouvent 4 millions de Turcs. Il en arrive chaque jour de nouveaux. Un Allemand m’a confié que les Turcs islamistes se sentaient beaucoup plus à l’aise pour pratiquer et exercer leurs activités en Allemagne qu’en Turquie musulmane !

En Grande-Bretagne, 50 puissantes associations musulmanes contrôlent des millions de fidèles en majorité pakistanais. On trouve désormais au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, sous le sourire de sa gracieuse Majesté très chrétienne, des écoles coraniques où les enfants peuvent être recrutés pour en faire des kamikazes à la voiture piégée.

En Espagne, le sud est envahi par plusieurs millions de musulmans d’origine maghrébine. La reconquête annoncée de l’Andalousie par Al-Qaïda est en bonne voie. De plus, par les Canaries, arrivent chaque année, quelque 50 000 Sénégalais et Maliens, qui sont réconfortés, soignés, nourris et transportés sur le continent où ils reçoivent papiers et pécule, ce qui permet à beaucoup d’entre eux de se retrouver en France, direction Montreuil.

Aux Pays-Bas où vivent de nombreux Maghrébins, Antillais et Indonésiens musulmans, les troubles graves se multiplient. La presse écrit que la situation devient « à la française », c’est-à-dire : magasins pillés, voitures incendiées, affrontements très violents avec les forces de l’ordre.

La Scandinavie n’est pas en reste où l’on observe que, pour être au goût du jour, la Norvège a découvert et recruté, comme ministre de son gouvernement, une femme noire, francophone, originaire de la Martinique.

J’ajoute qu’il n’y a aucune politique commune européenne d’immigration. L’Espagne et l’Italie ont régularisé des millions de clandestins – formidable appel pour les autres – sans même informer leurs voisins.

En revanche, dans les pays de l’Est, pas d’immigrés. Pourquoi ? Parce que les pays de l’Est qui ont subi le communisme et qui donc sont sous-développés, ne distribuent pas allocations, logement, soins et instructions gratuits.

Certains disent qu’il ne faut pas dramatiser. Les grandes invasions du IV au VIIe siècles, ne s’en est-on pas finalement arrangé ? Grande ignorance. Il faut savoir en effet que ces invasions n’ont eu qu’un effet limité sur le peuplement de la France naissante. Généralement, en effet, les bandes d’envahisseurs, des pillards, ne comptaient que quelques milliers d’individus qui ne se sont pas fixés en France, sauf les Francs à l’est. De plus, assez rapidement, ces barbares se sont convertis au christianisme, plus exactement l’arianisme.

Il est vrai qu’à l’époque, la monarchie mérovingienne ne distribuait pas à ces barbares des allocations de toutes natures en leur déclarant : « Vous êtes une chance pour la France. Venez nombreux nous rejoindre avec vos grandes et belles familles ». À l’époque, on avait encore du bon sens.

Et maintenant que va-t-il se passer ? Sur le court et le moyen terme, l’immigration va continuer à déferler. Les troubles qui n’ont jamais été aussi élevés vont continuer à s’étendre et à s’aggraver, et sur le très long terme, l’Europe qui a créé la plus belle civilisation qu’ait engendrée l’humanité, va disparaître.

Christian Lambert
Ancien ambassadeur de FranceL’administration bruxelloise admet officiellement qu’il entre chaque année dans l’Union européenne, quelque 550 000 immigrés en provenance d’Afrique, du Moyen-Orient et de la Chine, plus des Sud-Américains andins.

Partager cette publication

(63) Commentaires

  • delion Répondre

    Il y a trente ans que JM LePen voit venir le danger et seulement maintenant une poignée de Français sem-blent comprendre ; quant à nos gouvernants, ce sont des incapables puisqu’ils ne peuvent même pas faire appliquer les lois ; dans  40 ans  nous serons devenus une république islamique.

    05/02/2010 à 15 h 45 min
  • Sharkey Répondre

    Macette et Hel-assen

    Votre réaction est sans surprise.révisez donc vous même vos cours d’histoires.

    Vous etes apparement incapable de la regarder avec un minimum d’objectivité.(comme énormément de noirs et d’arabes, je l’ai maintes fois constaté).

    Savez-vous, Macette,que la conquete de l’Algérie par la France avait pour principale motivation l’éradication de la piraterie endémique à ces régions et à la mise en esclavage systématique à laquelle étaient réduits les captifs.

    Vous etes donc fiers de la tres médiocre civilisation de vos ancetres qui d’une part, ne l’oubliez quand meme pas trop facilement étaient sous le joug des turcs, donc déja colonisés, et qui en plus pratiquaient la razzia et l’esclavage à outrance.Dans ce cas laissez nous etre fiers de vous avoir conquis militairement et d’avoir définitivement mis fin à la piraterie en méditerranée et à la pratique de l’esclavage au Maghreb.Un point indiscutablement positif de la colonisation française.

    Ne perdez pas non plus de vue une tres grande différence, fondamentale, on vous à conquis par les armes, vous etes incapables de nous conquérir autrement que par la pitié que l’on vous octroie, c’est à dire grace aux innombrables subsides et allocations que l’on vous verse, et par votre capacité assez répugnante (ne me traitez pas de raciste, c’est la pure vérité) à vous reproduire comme des mouches.

    Y a vraiment pas de quoi etre fier. Chacun fait avec ses moyens, voyez-vous.

    Ce qui n’augure rien de bon pour la suite, cher Hel-assen, car la simple coupure des allocs mettrait déja beaucoup d’entre vous en grande difficultés, et on ne va certainement pas vous engraisser et vous entretenir eternellement.

    Quand a l’islamisation de l’Europe, ne vendez pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

    D’ici à ce que vous soyez majoritaire, il y a de la marge, et d’ici la tout peut arriver.

    Si je respecte l’islam en tant que religion, c’est malheureusement aussi un répugnant systeme politique totalitaire qui prétend réduire la femme à pas grand chose et soumettre l’humanité entiere à ses lois.

    Vaste prétention quand on est entierement dépendant de l’occident pour la science, les techniques, les armes, les connaissances médicales, etc etc.

    pour l’instant tout va (trop) bien pour vous, mais le jour ou les européens vont enfin se réveiller, ça risque de vous faire tres mal.D’ailleur regardez  déja ce qui ce passe en Italie avec la ligue du nord, la peur change de camp, vous voyez ça peut aller tres vites, n’oubliez jamais que vos forces ne sont que nos propres faiblesses, et que les européens sont chez eux en europe.

    N’oubliez pas non plus les grandes réserves qui existent à l’est, eux ne sont pas contaminés, et surtout les russes.Je connais bien la Russie car je  suis d’origine Russe (malgré mon pseudo) et j’y ai vécu plusieurs années.Et je vous garantie que si eux décident de vous foutre dehors, vous n’aurez le choix qu’entre la valise ou le cerceuil.A bon entendeur …

     

     

    08/06/2009 à 5 h 28 min
  • julien Répondre

    L’article de l’ambassadeur est vrai. Mais il oublie de préciser que c’est Valéry Giscard d’Estaing qui a fait venir la main d’oeuvre bon marché (le bourgeois n’aimait pas payer les machines-outil alemandes) dans les usines de montages. Que ces maghrébins ont bien travaillé en général et que si on les voulait pas, il fallait pas les faire venir. Pendant ce temps on parquait les Harkis et autres indochinois dans des conditions dégeulasses.

    La France bourgeoise et coloniale n’a que ce qu’elle mérite.

    On ne récolte que ce qu’on a semé.

    02/05/2009 à 15 h 15 min
  • Anonyme Répondre

     L’ambassadeur a parlé de lui. Les chiffres sont exacts mais personnellement pourquoi irai-je sauver la bourgeoisie de Neuilly ? Je n’ai rien à me faire voler et je me sens plus proche d’un musulman pauvre que d’un catholique riche.

    D’autant plus que c’est le bourgeois qui ruine les français et pas tellement le musulman.

    La France est un système colonial qui exploite à l’extérieur et presse le citron à l’intérieur. Le jour où la bourgeoisie représentée par notre ambassadeur aura besoin du peuple français, qu’elle aille payer (très cher) des armées privées.

    Je ne bougerai pas le plus petit doigt pour elle.

    Messieurs les muslmans, SERVEZ-VOUS !

    Le petit peuple de France n’a rien à faire des bourgeois de Neuilly

     

    02/05/2009 à 14 h 43 min
  • auteuil Répondre

    Bonsoir,

    Beaucoup de choses dites que je pense très fortement.

    Seule la guerre, la plus horrible que le monde n’est jamais connu, sauvera nos droits,nos modes de vie et de pensées.

    Pour celui du dessus qui pense pouvoir convertir l’occident à l’islam, et bien il y a du boulot! Bon courage pour convertir les quelques 200 millions de russes! Vous pensez sérieusement que vous y arriverez!

    Vous êtes si nombreux en France que vous pensez que tout est gagné! Quand les peuples du continent s’uniront et danseront à l’unisson , avec des droites nationales ou ultra nationalistes dans tous les gouvernements, l’europe deviendra un gigantesque Balkan, et là on verra si vous arriverez à nous endoctriner ou à nous convertir.

    Mes armes sont prêtes, préparez les vôtres le sang coulera bientôt! Les crises économiques et les bouleversements climatiques précipiteront l’échéance…Vous vous avancez bien vite à être aussi pessimiste, ne baissez pas les bras, relevez la tête, votez par rapport à vos réelles pensées et non par rapport au politiquement correct. et surtout armez vous.

    09/02/2009 à 20 h 11 min
  • Anonyme Répondre

    c’est l’antidémocratie qui tue ce pays (comme bien d’autres). Cela peut sembler naïf et désuet mais le combat le plus urgent à mener est un combat pour la démocratie, la vraie, celle qui, bien qu’apparemment impensable ou irréalisable, est le seul moyen pour redonner un véritable équilibre à ce pays, malgré ses aléas historiques.

    02/01/2009 à 11 h 53 min
  • karim Répondre

    je vous invite a lire cette article tiré de la revue economique Challenges ecrit par Beaufils Vincent. il affirme que la solution de  la crise financière actuelle aurait pu etre évités si on se referrait au Coran!

    pourtant c’est un français catholoque! …ce Coran qui a été révélé il y’a 14 siecles pour resoudre la crise de Wall Street !!!! bizard non! …j’aimerai juste savoir comment reagiraient les gens sur ce site en apprenant ça? je suis musulman convaincu et je suis fiere de ça!. quand aux fanatiques catholoques, j’aimerais bien qu’il me donne une solution tiré de la bible et expliquer ce vide horrible dans les eglises, remplies silence. les jeunes qui fréquentent les eglises sont en voie de disparition! et oui ….l’islam les acceuil à bras ouvert!….

    Voici un estrait de Beaufils Vincent le catholique français  laique :

    "En réalité, et Benoît XVI nous pardonnera, au moment où nous traversons une crise financière qui balaie tous les indices de croissance sur son passage, c’est plutôt le Coran qu’il faut relire que les textes pontificaux. Car si nos banquiers, avides de rentabilité sur fonds propres, avaient respecté un tant soit peu la charia, nous n’en serions pas là" 

    il ajoute "Simplement, les banquiers du GOLF  ne transigent pas sur un principe sacré : l’argent ne doit pas produire de l’argent. La traduction de cet engagement est simple : tout crédit doit avoir en face un actif bien identifié. Interdits, les produits toxiques; oubliés, les ABS et CDO que personne n’est capable de comprendre. Autrement dit, l’argent ne peut être utilisé que pour financer l’économie réelle. Il n’y a donc pas de hasard : si les banques du Golfe sont sorties indemnes de la crise du subprime, c’est qu’elles n’y sont pas entrées. Le respect de ce principe du Coran est également fort utile dans la relation que chacun entretient avec l’argent, qu’il s’agisse des entreprises ou des particuliers : les personnes morales n’ont ainsi pas le droit de s’endetter au-delà de leur capitalisation boursière; quant aux personnes physiques, elles ne peuvent de facto souffrir de surendettement. Voilà des règles qui ne peuvent pas nuire. Et même si elles reposent sur un texte qui date du VIIe siècle, Benoît XVI aura du mal à faire des sermons davantage puisés dans l’actualité

    source : http://www.challenges.fr/magazine/0135-016203/le_pape_ou_le_coran.html

    l’avenir sera tres surprenante! dans tous les domaines et notamment en medecine!

    a bientot

    15/10/2008 à 14 h 16 min
  • EL-HASSEN Répondre

    Bonjour tout le monde!

    j’ai lu avec attention l’article…je m’interesse enormément a l’immigration…

    je suis tres decu de voir que la plupart des gens de ce forum sont des racistes à mort!!…je suis musulman algerien et cela fait 4 ans que je suis en France pour mes etudes…..vous savez que vous voullier ou non l’immigration va continuer jusqu’à ce que l’europe devienne presque musulmane!!….

    toutes les preuves sont là!! demographie mais aussi des conversions pas milliers .rien qu’en france on compte près de 4000 convertis/ an. alors ces convertis pourquoi choisissent-ils cette religion.??  c’est bizard non?! parce que ils sont contaminés par des barbares? ou parce que ils sont forcés de le faire sous differents contaraintes? ou bien ils ses sentent plus a l’aise?

    pourquoi les occidentaux en general sont tres egoistes? eux ils ont envahi des pays, tué des gens, violé des femmes, exterminés des races, interdisaient l’accès à l’ecole….je vous rappelle qu’en Algérie il y’a environ 8 millions d’analphabetes!!! pourquoi : tout simplement c’est du en grande majorité à la France.!!

    je pense que vous savez tous qu’un jour on paie ce  qu’on a fait!!  et pourtant cette lois est bien evidente!

    aujourd’hui ils y’a beacoups de maghrébins en france c’est justement à cause de la colonisation…avant 1830 par exemple en Algérie la majorité des gens savaient lire et ecrire!!

    si on se refere a la raison: tout algerien doit rester en  France pendant 132 ans et profiter de ce pays à l’instar des autres sans citer dommages et interets!! qu’il faut verser !!

    j’habitait dans un petit village en Algerie et chaque matin en marchant je regarde autours de moi et ce que je vois, des ruines des années 50 !!! des bombardements de l’armée française terroriste!!! des gens qui etaient des tortionnaires!!….vous savez il est temps de mettre les points sur les i, comme vous dites …

    heureusement, j’ai pu frequenté l’ecole et appris beacoups de choses, la langue française mais aussi d’autres langues, et me rendre compte à quel point ces colonisateurs etaient cruels …….

    une chose est sur vous ne pouvez jamais freiner la religion musulmane ni la langue arabe qui va avec (les convertis en islam apprennent vite la la langue arabe en quelques mois, par exemple), ni la demographie des musulmans…

    d’apres une etude, 30 % de la population europeene sera musulmane deces 30 ans. pourquoi vous n’incitez pas vos jeune tres croyants de faire beacoups d’enfants et etre fideles au moins pendant 2 ou 3 ans au cours de la vie conjugale?! …je crois l’ere des changements est arrivé je vous expose chers amis ce qui se passera dans les prochaines decennies (avec modestie, ce que je crois) :

    -nombre de musulman atteindra facilement 40 % de la population globale europeenne

    -face à cette menace, soit on accepte ça et on s’adapte a la nouvelle religion ( islam) : accepter de nombreuses mosquées qui seront installée meme apres envisager l’appel a la priere!!! ou bien une guerre civile ayant pour objectifs d’eliminer les musulmans un par un!! et je pense qu’i il y’aura une guerre  malheureusement!

    -les nouvelles generations europeennes sont moins interessés par le christianisme!! et preferent plutot l’atheisme!! paradoxalement il y’a beacoups d’athées qui se sont convertis en islam!  exemple : Roger Garodi le fameux français athé!!! ……les mensonges de christianismes ( à l’exeption de certaine verités) font que l’islam est favorisé par les conversion massives!!

    -les medias musulman installés en europe connaitront une expansion incroyable!!

    -dans 20 ans , les anciennes generation seront rempalcés, elle seront tres differente des anciens …plus tolerants vis a vis de l’islam….et vu le nombre d’europeene qui naissent on peut dire que la demographie a tendance acccepter l’islam.

    -les gens de l’extreme droite auront tres peu de choses a dire sauf quelques reactions timides

    -multiplications des mariages mixtes (surtout musulman et non musulmane), un metissage massif.

    -etc……..

    je suis croyant musulman et dans ma religion il est certain que l’islam reviendra un jour et je le crois sans contestations!…….et c’est un honneur pour moi de participer et surtout mes futurs enfants à enfin prendre le relais et guider le monde de demun vers la paix….et enfin se debarasser de ces salauds qui gouvernent le mondre les fauteurs de troubles ( derniere nouvelle : systeme boursier mondial en peril),….etc ….

    à bientot

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    30/09/2008 à 13 h 13 min
  • macette Répondre

    ah bon il y a un modérateur…

    29/07/2008 à 22 h 37 min
  • macette Répondre

    avez-vous entendu parler de la guerre d’ALGERIE ou encore de l’invasion du MAHGREB? Retournez à vos cours d’histoire ou alors faîtes vous les raconter…Vous serez alors ce qu’est l’invasion…

    On ne peut pas faire pillier et faire exploser la moitié de la Terre et s’en laver les mains

    Certains insultent ici un peu facillement les immigrés de barbares ou d’individus malodorants encore un peu d’histoire pour vous rappeler qu’au Moyen Age alors que vos rois ont besoin de senteurs pour camoufler leurs mauvaises odeurs de l’autre coté de la Méditerrannée on utilise le savon et on se lave après être allé à la selle… Aujourd’hui les champions de la propreté ne sont pas les Français…

     une fidèle musulmanne qui vous veut du bien hihihi!!!

     

     

    29/07/2008 à 22 h 36 min
  • Mathys Répondre

    Beaucoup d’entre vous disent qu’il y aura guerre civile, qu’il y aura combat. Faut NOUS SOMMES DEJA EN GUERRE. Et une fois de plus c’est une guerre de religion, non pas pour l’europe qui est une guerre de conservation de nos démocratie.

    Nos politiques ne sont que des pleutres et des lâches qui baissent leur frocs devant ces barbares musulman. Ne croyez pas qu’il sont sympha… regardez plutôt ce qui s’est passé au Kosowo, ils pensent exactement réaliser une deuxième fois cette infâmnie sur l’europe.

    Pourquoi ne pas faire comme les Romains alors qu’Hannibal les attaquaient? Portons le fer sur leur terre d’islam, et nous verrons bien si leur allah ou leur prothèse baiseur de gamine les sauveras.

    Arrêtons une bonne fois pour toute de nous traiter entre nous de raciste, il s’agit bel et bien de la défense de nos sociétés démocratique. Ils n’en ont que faire. Allez donc regarder aussi sur: http://www.bivouac-id.com/

    Le temps des parolles est terminé, c’est le début du temps des actes. Ne comettons les même erreurs que dans les années 1933-1939… il est d’agir.

    19/05/2008 à 19 h 08 min
  • R. Ed. Répondre

    Le pourquoi de l’immigration ?

    Parce que les financiers qui gouvernent le monde l’ont décidé.

    Pour augmenter la consommation, qui augmente donc leurs profit.  Il n’y a que 5 % d’ immigrés qui viennent pour travailler, mais 100 % pour consommer.

    95 % seront des assistés de toutes sortes, AME, RMI, logement, etc, pour le vital, prélevés sur les impôts, directs et indirects, et pour le superflu; ils se serviront eux-mêmes, en vous volant votre autoradio, votre télé , votre portable, etc…dont le remplacement sera prélevé sur ce que vous laisse l"état après s’être servi.

    Vous payerez donc deux fois.

    Les dégats des émeutes de banlieues participent aussi à la consommation, via vos assurances qui payeront et s’empresseront de répercuter les coûts sur vos primes à tous et via les municipalités qui elles augmenteront vos impôts locaux.

    Ce qui compte, c’est de consommer, le plus possible

    Plus on est nombreux, plus on consomme.  Celui qui paye, on s’en fout !

    08/01/2008 à 22 h 58 min
  • Ado Répondre

    Article terrible !

    Car il est tellement vrai !

     

    Le plus étrange, c’est que, quoi qu’on dise, l’immigration ne correspond à aucune raison rationelle. L’économie n’a pas le moindre besoin d’eux, c’est évident (Cf Japon, encore plus vieux que nous, et qui péte le forme), et même, ils la plombent par leur cout (Evalué d’aprés Rioufol du Figaro à 32 milliards d’Euros pas ans : faut bien financer des immeubles pour les loger). Aprés, on nous parle d’apport culturel. Certes, je suis tout à fait prés à lire les 1000 et une nuit. Mais, ai-je vraiment besoin de faire venir  plusieurs millions de Japonais pour lire Kawabata ?? Surtout que, comme on dit, ce sont rarement les Ducs et Pairs qui émmigrent, mais plutôt les ploucs et pouilleux, bref, des incultes..

    Ainsi, je ne vois pas. On nous parle aprés des retraites à sauver. Sauf que, pour "sauver" les retraite, il faudrait faire venir rien moins que 86 MILLIONS d’immigrés avant 2050 ! Inutile de dire qu’on est dans la technocratie la plus délirante ! Sans ajouter qu’on ne voit pas pourquoi ces braves gens, majoritaires electoralement qui plus est,  voudraient payer pour les petits blancs (??) dont ils n’auraient rien à faire.

     

    Encore une fois, le peuple français, légé et frivole, à pris une décision trés lourde pour sans avenir, sans s’occuper le moins du monde des conséquences : On est tellement au dessus de tout ca ! N’est-ce pas ?

    Nous avons mis plusieurs siécles à nous débarasser des anglais pour être enfin chez nous, (puis des bochs) et bien, des connards ont trouvé qu’il fallait remettre ca !

    L’histoire de France est celle des occasions ratés..

     

    Génération 68, soyez Maudit pour l’éternité !

    07/01/2008 à 16 h 40 min
  • Anonyme Répondre

    EcranBleu : " L’Europe se fait trucider, mais il y a un objectif derrière tout cela…"

    Ok. Vous ne voulez pas nous préciser cela?

    Best,

    Mancney

    29/12/2007 à 6 h 52 min
  • EcranBleu Répondre

    Allons, à la vitesse où vont les choses, dans cinq ans au plus, vous aurez un politburo européen qui élira le premier secrétaire qui règnera en maitre sur l’Europe.

    L’Europe se fait trucider, mais il y a un objectif derrière tout cela…

    28/12/2007 à 2 h 42 min
  • Anonyme Répondre

    Jean Raspail, je lis seulement aujourd’hui votre intervention du 12 décembre car je viens de découvrir le site.  Votre note m’a rassuré car faute d’information je craignais que la prudence ne vous contraigne à renier le camp des saints. Ce livre ( impossible à écrire aujourd’hui) n’ était pas un roman: publié en 1975, c’était une prophétie dont nous voyons la réalisation de nos jours, à ceci près que comme le montre l’affaire de l’arche des zozos c’est même encore mieux: "ils" n’auront bientôt plus besoin de venir de leur propre chef, on ira "les" chercher.

    Et vous avez bien mis le doigt sur le problème, dans votre livre: (c’est l’épisode  des marins envoyés à la rencontre de la flotte migrante), ce sont nos propres principes qui nous interdisent de nous défendre ou simplement de nous protéger, c’est une variante de "tendez la joue gauche…".Je dis"nos" principes car il s’agit de l’Evangile, fondement de notre civilisation . Même si beaucoup d’occidentaux sont devenus agnostiques, athées, etc…ils restent attachés, parfois sans vouloir le reconnaître, à la civilisation , et donc à la religion, qui les a fait ce qu’ils sont. Certains vont hurler mais ce n’est pas niable: les "droits de l’homme" ne pouvaient naître que dans l’occident chrétien. On évoquera peut-être le droit de légitime défense mais  c’est discutable: souvenons-nous de saint pierre au jardin des oliviers. Pour moi, c’est facile : je suis agnostique donc je considère que malgré Jésus j’ai le droit  et le devoir de défendre mon héritage historique et culturel (ce n’est pas une question d’héritage racial car je ne suis pas vraiment un "pur aryen"…) et cela même par la violence si j’y suis contraint ,mais j’exprime une opinion désormais minoritaire en occident. Il suffit de voir l’embarras de l’Eglise parlant au nom de la religion catholique, elle ne fait que demander pardon à tout le monde et elle est bien la seule religion à le faire. Quant aux occidentaux non-chrétiens ils sont devenus carrément masos. Par association d’idées , en passant, je pense aux québécois qui veulent sauver leur identité tout en crachant sur la religion catholique: ils devraient relire leur histoire et se demander s’ils ne sont pas en train de cuire  eux-mêmes les carottes de leur identité.

    Ce dévoiement de la mentalité occidentale me semble dû , d’une part, à la disparition de l’idée de solidarité "clanique" (l’ occident, c’est un clan, qui se désagrège après avoir entamé une longue mais efficace procédure de suicide lors de la révolution française) et d’autre part à l’évacuation de toute morale contraignante ,qui est portant le ciment de toute société:  le concept des droits de l’homme a été faussé, on a oublié que les droits de chacun sont protégés par des devoirs du même chacun. Notons que la solidarité clanique, nécessité collective, n’interdit nullement les aventures individuelles dès lors qu’elles ne prétendent pas se poser en modèles à suivre par tous.

    Voilà, j’ai été un peu long et peut-être parfois confus mais vos livres m’avaient donné envie de communiquer avec vous. Nous savons tous que vous n’êtes pas seulement l’auteur du camp des saints.J ‘ai beaucoup aimé vos autres livres aussi, mais moins "secouons le cocotier "(je crois que c’était bien le titre) qui m’a néanmoins amusé.

    Cordialement , et Bonne Année !

     

    27/12/2007 à 21 h 25 min
  • Anonyme Répondre

    Bonjour Helios,

    Joyeux Noel! Merci pour vos Voeux. Soyez assuré que les miens vous accompagnent et a ceux qui vous sont chers.

    Oui, bien sur, nous pouvons souhaiter au Francais le bonheur de Saint Paul… mais vous décevrais-je si je vous dit que je n’y crois pas?  Plus exactement, je ne le crois pas pour TOUS les Francais, mais seulement pour une partie d’entre eux, partie que je serais bien incapable de chiffrer.
    Par contre, je pense que cette "partie" fera son devoir, qu’elle contribuera a conserver la culture Francaise, et aux nom de ses anciens, sa perrenité.

    Oui, exactement tout n’est pas perdu.

    Bien amicalement,

    Mancney

    24/12/2007 à 21 h 54 min
  • Helios Répondre

    Bonjour Mancney,

    Tout d’abord Joyeux Noël ainsi qu’à tous les commentateurs.

    Félicitations pour le rôle de modérateur que vous remplissez si bien.

    Bien que je ne vive pas en France, je me permets d’exprimer mon opinion sur le sujet. Il existe une grande confusion dans l’esprit des gens, particulièrement ceux qui détiennent la responsabilité du présent gâchis. C’est en quelque sorte la faillite de l’état ou plutôt la faillite d’une certaine conception de l’état. État paternaliste déconnecté de la réalité et complètement indifférent aux conséquences de ses décisions. Je parle ici de l’état élargi qui inclut forcément toutes les créatures plus ou moins parasites dont le rôle est d’accentuer ses orientations et par conséquent ses dérives.

    On ne peut concevoir un mélange aussi malvenu d’angélisme et d’irresponsabilité.

    On ne peut rien souhaiter à la France, que peut-on souhaiter à un pays qui ne veut pas se ressaisir et qui ne cherche plus à se projeter dans l’avenir?

    Je formulerai à tout le moins un vœu, celui de voir les français emprunter leur chemin de Damas.

    Il est encore temps, tout n’est pas perdu!

    Helios

    24/12/2007 à 7 h 05 min
  • SAS Répondre

    ……des français honnetes et sains d’esprits…….

    va valaoir chercher mon gars…..c’est ni à au parti socialiste ni à l’ump…..que tu trouveras ce genre de marchandise…..

    quant a attendre la permission de la gueuses pour s’enfourailler et défendre sa carcasse sur le principe du talion….

    sas n’a besoin ni n’attend de permission de quiconque….

    sas

    23/12/2007 à 20 h 50 min
  • Anonyme Répondre

    leresistor : " Peut-être faudra -t-il que nous redevenions nous-mêmes barbares"

    Ca, c’est une question que je me pose depuis LONGTEMPS, et je pense avoir trouvé ma réponse (pour moi-meme, of course, pas pour autrui) et je soutiens et je demande un second amendment pour la France. Le droit pour les Francais (honnetes et sains d’esprit) de posséder des armes.
    Voici la question pos
    ée sur ce site en février dernier, et les réponses : "

    "Etes vous favorable a un "Second Amendment" pour la France (Droit pour le citoyen "respectable" de posséder et de porter des armes, droit et devoir de se défendre et sa famille, droit et devoir de compter sur soi-meme et de participer !! ) :

    Vingt deux Votes "Pour".
    (The Stranger, Toto, Grandpas, Helios, doc kanibal, Laurent, Porky, Ameladius, R. Ed, Louis XI, Aude, Coudray, Saint Tex, R.Daneel Olivaw, Pastout, Phoenix, laurent, adamastor, Scottkiller, Francis, Annika, Mancney )
    Un vote de Soutien "Pour". (Grepon le Texan n’est pas europeen)

    Un Vote "Contre". (Marie)
    Un vote de Soutien "Contre". (AC-130 Spectre)


    Best,

    Mancney

    22/12/2007 à 16 h 27 min
  • leresistor Répondre

    Peut-être faudra -t-il que nous redevenions nous-mêmes barbares pour nous défaire des barbaresques comme les francs aguerris d’un Charles Martel , comme les russes d’un Ivan-le-Terrible marchant sur les terres de ces Mongols et d’une Horde d’Or qui les racquettaient.

    L’Europe attend toujours son Churchill, son Patton son Leclerc pour leur botter le cul!

     

    Il ne s’agit pas d’être pessimiste ou optimiste mais simplement de retrouver fierté et courage.

    21/12/2007 à 23 h 11 min
  • Alain Répondre

    vous pouvez debattre de l’invasion et de l’occupation de l’Europe ici :

    http://nouvelle-croisade.forumpro.fr/index.htm

    21/12/2007 à 14 h 02 min
  • Anonyme Répondre

    SAS : " SAS come tout gaulois n’a qu’une crainte….c’est que le ciel lui tombe sur la tête…"

    Mouais, je te rejoindrais presque, sauf que Mancney, lui, il n’a meme pas peur de ca!

    Best,

    Mancney

    20/12/2007 à 19 h 36 min
  • sas Répondre

    A manceney…..

    sas n’a ni dieu ni maître……il ne craint personne et nullement les professions racaillesques que tu évoque…psychiatre ou psychologue….métiers infatueux et artificiel…creeé de manière factice, inutiles puisque justement agrédités et promotionnés …..par la justice…….inventés par le mont sinaï afin d’influer et de faire casquer les goyims particulièrement fragiles….et de JUNG à FREUD , jolis représentants de commerce si il en est;  en farce et attrapes libidineuses et déviantes…..c’est la même histoire…le même shéma….la même instrumentalisation d’un art pour dominer…spoiler…et diriger.

    SAS come tout gaulois n’a qu’une crainte….c’est que le ciel lui tombe sur la tête…

    sas

    20/12/2007 à 12 h 12 min
  • grepon le texan Répondre

    Robert Moreau a ecrit:   "La thérapeutique au suicide national serait de rendre le gouvernement du peuple, au peuple par le peuple. Et par conséquent de le retirer à l’administration judiciaire qui s’est auto-instituée "pouvoir judiciaire"

    Je ne sais pas ce que vous voulez dire par "legistes."   Il se peut que je ne comprend pas l’argument, mais parceque ca ne m’a pas encore arreter jusquici…    Je pense qu’il ne suffit pas de desarmer tel classe d’experts en face des autres pour guerir une civilisation.    Prenons les Etats-Unis, qui va mieux sur tant de registres que les pays scleroses de trop de gouvernment qui sont les membres de l’Union Europeen.  Aux EUA, il y a une prise de pouvour par les avocats…ils sont bien payes, vivent dans les beaux quartiers, font et arguent et juge les lois et questions de loi.   En France, par contre, vous avez une tyrannie de technocrates et ingenieurs, et les professions de la loi ne sont pas puissants.   Vous avez une class de roi-philosophes faisant un planning centralise pour tout le monde par un gouvernment present dans tout ce qui bouge.   Nos lawyers par contre ne sont pas centralise tant que ca.   Ils bagarrent entre eux sur chaque cote de chaque question, quand ils ne sont pas en train d’ajouter d’autre cotes que personne n’imaginait auparavant.   C’est un peu a l’image de notre constitution, qui dessine un gouvernement mis en echec par elle meme.     Le gouvernment ideal n’existe pas, evidemment, mais on ne peut pas creer un qui serait puissant, unifier, efficace, etc sans finir avec une tyrannie.   Si vous vouler une cure pour la France, preferez le bordel qu’est le gouvernment auto-limitant decrit dans la constitution americaine.  

    19/12/2007 à 19 h 23 min
  • Anonyme Répondre

    Robert Moreau : " Et Dieu sait que notre France a donné pouvoir aux "Demoiselles de Bordeaux" maîtresses de notre administration judiciaire. "

    Intéressant. Mais elles-memes, sont bien manipulées, non?

    Best,

    Mancney

    19/12/2007 à 16 h 42 min
  • Robert Moreau Répondre

    Rosanov demande : "Ce suicide a-t-il un équivalent dans l’histoire?". Certes. Que l’on pense à l’Islam du XII ème siècle lorsqu’il decidat de remplacer théologiens par légistes ce qui le conduisit à être colonisé. De même, le Ier empereur de Chine, pour avoir fait bruler tous livres sous la pression de ses conseillers légistes fut incapable de transmettre l’empire. Plus près de nous Philippe le Bel écoutant ses légistes qui lui susuraient que "Le Roi est Empereur en son Royaume" est à l’origine des "Rois maudits" et de la colonisation anglaise. Il suffit de donner pouvoir aux légistes pour dégénérer.

    Et Dieu sait que notre France a donné pouvoir aux "Demoiselles de Bordeaux" maîtresses de notre administration judiciaire.

    La thérapeutique au suicide national serait de rendre le gouvernement du peuple, au peuple par le peuple. Et par conséquent de le retirer à l’administration judiciaire qui s’est auto-instituée "pouvoir judiciaire"

    19/12/2007 à 3 h 33 min
  • Anonyme Répondre

    SAS : " Mr ANDRE SAVELI.. (..)….même si ce n’est qu’un prof d’histoire agregé"

    Agregé en psychiatrie, ton Altesse. C’est un expert en psychopathologie.  Fais gaffe a toi si il lit tes commentaires…..

    Best,

    Mancney

    18/12/2007 à 16 h 02 min
  • grepon le texan Répondre

    "…L’Europe est responsable de tant de souffrances,,,"

    Vous inverser un peu les causes.   L’Europe est irresponsable de presque tout.   Irresponsable de guarantir sa propre defense.  Irresponsable de eduquer leur propres enfants(l’etat est la!).   Irresponsable de faire des economies/acheter des assurances contre maladie, mort premature, retraite(l’etat est la!).  Irresponsable de s’occuper de ses parents vieillissant(l’etat est la!).   Mais l’etat est devenu le responsable.  Est l’etat "Europeen", et depuis peu les divers etats europeens, sont veritablement responsable des problemes des palestiniens.   Ils ont donner l’argent et le legitimite a des tyrants corrompu comme Arafat sur tant de temps.   Hamas et et le OLP, puis les "camps" "aide" par l’ONU.  Beurk.   Les divers gouvernants et autres figures douteux du "palestine" (Arafat a ete egyptien), ainsi que le peuple dans un bien moindre mesure, ont recu tant d’aide des etats europeens qu’ils sont devenu encore plus "irresponsable de tout" que les europeens.  Et ca c’est beaucoup d’irresponsibilite.   Le palestine, c’est un cas extreme du "welfare state" comme on le decrit ici.  Une demographie galopante de personness au valeurs et possibilites tres peu admirable fonde sur des aides et subventions massives retire par la fisc de la poche des gens qui essaient de bosser, produire, planifier, faire sacrifices sans perdre leur temps dans des fantaisies de victimisation.  Les palestiniens sont un peuple bien plus ruine culturellement que les europeens eux memes.

    17/12/2007 à 17 h 06 min
  • Anonyme Répondre

    Thanks, Webmaster, pour la précision, et effectivement, la lettre a déja été publiée la :
    http://www.forcefrance.com/camp-des-saints.htm
    et sans doute aussi ailleurs.

    Et on y trouve, en note, la touchante information suivante : " 1. Le délicat imam de Vénissieux, en vertu du jus soli (droit du sol), a engendré à lui seul seize petits citoyens " français "."

    Touchant, n’est ce pas?

    Best,

    Mancney

    17/12/2007 à 15 h 42 min
  • Gérard Pierre Répondre

    Cher Glacepica.

    " Ayant vécu 25 ans dans un pays musulman, je puis dire que la lettre vaticane ne suscite que le mépris des destinataires " ……….. ce dont je suis tout aussi convaincu que vous sans avoir la même expérience de terrain que vous. C’est pourquoi je précisais que cette lettre devait être lue à plusieurs niveaux.

       Dans une séquence d’un film de Marcel Pagnol, Raimu, dans un rôle de boulanger cocu, adressait à sa chatte qui passait fort opportunément des propos à double sens en présence de l’épouse infidèle. Il y avait à son discours un destinataire virtuel, la chatte, et un destinataire REEL, l’épouse infidèle. La communication triangulaire permet parfois de dire des choses fortes que la communication frontale amène trop souvent à adoucir, donc à atténuer.

       A approfondir.

    17/12/2007 à 13 h 22 min
  • sas Répondre

    Des faits rien que des fait… de Mr ANDRE SAVELI…….merci gerard…..même si ce n’est qu’un p^rof d’histoire agregé……même pas un associatif ou un droit commun , m^me pas un reptrésentant de loge….

    et pourtant il cause le gars…. et il cause juste

    sas

    17/12/2007 à 12 h 14 min
  • Anonyme Répondre

    Note du webmaster :

    Un texte signé Jean Raspail ne veut pas automatiquement dire que son auteur est venu en personne le poster sur notre site.

    C’est peut-etre le cas, mais je ne peux pas vous le garantir.

    17/12/2007 à 8 h 55 min
  • Witold Répondre

    Vous n’êtes que des racises, malades de votre haine! L’Europe est responsable de tant de souffrances subies par les Juifs et les Africains. Aujourd’hui, ce sont les Palestiniens qui paient les pots cassés..

    17/12/2007 à 1 h 56 min
  • no second to Répondre

    Deux interventions d’ une grande qualité,celle de Monsieur Raspail ey celle de Monsieur Gerarg Pierre avec cette sublime lettre.

    Ce qui est triste,c’est que les afficionados de la repantence nationale n’ y verront là que tex textes à la gloire du colonialisme.

    Quand les crétins volent en groupe sérré ,la lumiére n’ éclaire plus les brebis et l’ ombre est leur seule etérnité.

    17/12/2007 à 1 h 12 min
  • Anonyme Répondre

    Nous l’esperons aussi, Espagnol, et je souhaite que vous trouviez sur ce site, des écrits de qualité et qui vous soient agréable a lire.

    Hasta luego.

    Best,

    Mancney

    17/12/2007 à 0 h 07 min
  • glacepica Répondre
    VATICAN VERSUS ISLAM

    Ayant vécu 25 ans dans un pays musulman, je puis dire que la lettre vaticane ne suscite que le mépris des destinataires pour la lâcheté intellectuelle des "envoyeurs " .Les  musulmand nr lisent le Koran entre les lignes…..
    Alors, parler de l’habileté, du style jésuitique, me  fait rire .

    Eh oui !!!!

    Cordialement à tous.

    Joyeux Noël !!!!

    ** Merci à Jean RASPAIL pour son beau texte, aussi prophéthique que le Camp des Saints .

    16/12/2007 à 20 h 56 min
  • Espagnol Répondre

    Merci Mancney pour votre bienvenue. J´espère participer plus souvent . À bientôt.

    16/12/2007 à 16 h 08 min
  • Gérard Pierre Répondre
       A l’appui de ce que vient d’écrire monsieur Jean Raspail qui nous a honoré en intervenant parmi nous comme un simple commentateur, je communique aux différentes personnes de ce site que cela pourra intéresser une lettre écrite au président Bouteflika par monsieur André Savelli, lettre dont le contenu circule d’ailleurs sur internet . Monsieur André Savelli est professeur agrégé au Val de Grâce.
      Cette lettre trés synthétique, historiquement bien calibrée, remet bien des pendules à l’heure. Elle tranche avec la désinformation dont l’ensemble des Français est l’objet actuellement, tant de la part de la presse que des politiques, …….. et à fortiori de l’éducation prétendue nationale. Je laisse les uns et les autres en goûter la substantifique moelle :
    " Monsieur le Président,

       En brandissant l’injure du génocide de l’identité algérienne par la France, vous saviez bien que cette identité n’a jamais existé avant 1830. Mr Ferrat Abbas et les premiers nationalistes avouaient l’avoir cherchée en vain. Vous demandez maintenant repentance pour barbarie : vous inversez les rôles !

       C’était le Maghreb ou l’Ifriqiya, de la Libye au Maroc. Les populations, d’origine phénicienne (punique), berbère (numide) et romaine, étaient, avant le VIIIème siècle, en grande partie chrétiennes (500 évêchés dont celui d’Hippone / Annaba, avec Saint Augustin). Ces régions agricoles étaient prospères.
       Faut-il oublier que les Arabes, nomades venant du Moyen Orient, récemment islamisés, ont envahi le Maghreb et converti de force, « béçif » (par l’épée), toutes ces populations. « Combattez vos ennemis dans la guerre entreprise pour la religion….Tuez vos ennemis partout où vous les trouverez » (Coran, sourate II, 186-7). Ce motif religieux était élargi par celui de faire du butin, argent, pierreries, trésor, bétail, et aussi bétail humain, ramenant par troupeaux des centaines de milliers d’esclaves berbères; ceci légitimé par le Coran comme récompense aux combattants de la guerre sainte (XLVIII, 19, 20) .Et après quelques siècles de domination arabe islamique, il ne restait plus rien de l’ère punico romano berbère si riche, que des ruines (Abder-Rahman ibn Khaldoun el Hadrami , Histoire des Berbères,T I, p.36-37,40,45-46. 1382) .
       Faut-il oublier aussi que les Turcs Ottomans ont envahi le Maghreb pendant trois siècles, maintenant les tribus arabes et berbères en semi esclavage, malgré la même religion, les laissant se battre entre elles et prélevant la dîme ,sans rien construire en contre partie.
    Faut-il oublier que ces Turcs ont développé la piraterie maritime, en utilisant leurs esclaves. Ces pirates barbaresques arraisonnaient tous les navires de commerce en Méditerranée, permettant, outre le butin, un trafic d’esclaves chrétiens, hommes, femmes et enfants.        Dans l’Alger des corsaires du XVI ème siècle, il y avait plus de 30.000 esclaves enchaînés. D’où les tentatives de destruction de ces bases depuis Charles Quint, puis les bombardements anglais, hollandais et même américain…..Les beys d’Alger et des autres villes se maintenaient par la ruse et la force, ainsi celui de Constantine, destitué à notre venue, ayant avoué avoir fait trancher 12.000 têtes pendant son règne. Faut-il oublier que l’esclavage existait en Afrique depuis des lustres et existe toujours. Les familles aisées musulmanes avaient toutes leurs esclaves africains. Les premiers esclavagistes, Monsieur le Président, étaient les négriers noirs eux-mêmes qui vendaient leurs frères aux Musulmans du Moyen Orient, aux Indes et en Afrique (du Nord surtout), des siècles avant l’apparition de la triangulaire avec les Amériques et les Antilles, ce qui n’excuse en rien cette dernière, même si les esclaves domestiques étaient souvent bien traités.
       Faut-il oublier qu’en 1830, les Français sont venus à Alger détruire les repaires barbaresques ottomans qui pillaient la Méditerranée, libérer les esclaves et, finalement, affranchir du joug turc les tribus arabes et berbères opprimées.
       Faut-il oublier qu’en 1830, il y avait à peu près 5.000 Turcs, 100.000 Koulouglis, 350.000 Arabes et 400.000 Berbères dans cette région du Maghreb où n’avait jamais existé de pays organisé depuis les Romains. Chaque tribu faisait sa loi et combattait les autres, ce que l’Empire Ottoman favorisait, divisant pour régner.
       Faut-il oublier qu’en 1830 les populations étaient sous développées, soumises aux épidémies et au paludisme. Les talebs les plus évolués qui servaient de toubibs (les hakems), suivaient les recettes du grand savant « Bou Krat » (ou plutôt Hippocrate), vieilles de plus de 2.000 ans .La médecine avait quand même sérieusement évolué depuis !
    Faut-il oublier qu’à l’inverse du génocide, ou plutôt du massacre arménien par les Turcs, du massacre amérindien par les Américains, du massacre aborigène par les Anglais et du massacre romano-berbère par les Arabes entre l’an 700 et 1500, la France a soigné, grâce à ses médecins (militaires au début puis civils) toutes les populations du Maghreb les amenant de moins d’un million en 1830 en Algérie, à dix millions en 1962.
       Faut-il oublier que la France a respecté la langue arabe, l’imposant même au détriment du berbère, du tamashek et des autres dialectes, et a respecté la religion (ce que n’avaient pas fait les Arabes, forçant les berbères chrétiens à s’islamiser pour ne pas être tués, d’où le nom de « kabyle » – j’accepte).
       Faut-il oublier qu’en 1962 la France a laissé en Algérie, malgré des fautes graves et des injustices, une population à la démographie galopante, souvent encore trop pauvre, – il manquait du temps pour passer du moyen âge au XX ème siècle – mais en bonne santé, une agriculture redevenue riche grâce aux travaux des Jardins d’Essais, des usines, des barrages, des mines, du pétrole, du gaz, des ports, des aéroports, un réseau routier et ferré, des écoles,un Institut Pasteur, des hôpitaux et une université, la poste… Il n’existait rien avant 1830. Cette mise en place d’une infrastructure durable, et le désarmement des tribus, a été capital pour l’Etat naissant de l’Algérie .
       Faut-il oublier que les colons français ont asséché, entre autres, les marécages palustres de la Mitidja, y laissant de nombreux morts, pour en faire la plaine la plus fertile d’Algérie, un grenier à fruits et légumes, transformée, depuis leur départ, en zone de friche industrielle.
       Faut-il oublier que la France a permis aux institutions de passer, progressivement, de l’état tribal à un Etat nation, et aux hommes de la sujétion à la citoyenneté en construction, de façon, il est vrai, insuffisamment rapide. Le colonialisme, ou plutôt la colonisation a projeté le Maghreb, à travers l’Algérie, dans l’ère de la mondialisation.
       Faut-il oublier qu’en 1962, un million d’européens ont dû quitter l’Algérie, abandonnant leurs biens pour ne pas être assassinés ou, au mieux, de devenir des habitants de seconde zone, des dhimmis, méprisés et brimés, comme dans beaucoup de pays islamisés. Il en est de même de quelques cent mille israélites dont nombre d’ancêtres s’étaient pourtant installés, là, 1000 ans avant que le premier arabe musulman ne s’y établisse. Etait-ce une guerre d’indépendance ou encore de religion ?
       Faut-il oublier qu’à notre départ en 1962, outre au moins 75.000 Harkis, sauvagement assassinés, véritable crime contre l’humanité, et des milliers d’européens tués ou disparus, après ou avant, il est vrai, les excès de l’O.A .S., il y a eu plus de200.000 tués dans le peuple algérien qui refusait un parti unique , beaucoup plus que pendant la guerre d’Algérie. C’est cette guerre d’indépendance, avec ses cruautés et ses horreurs de part et d’autre, qui a fondé l’identité algérienne. Les hommes sont ainsi faits !

       Monsieur le Président, vous savez que la France forme de bons médecins, comme de bons enseignants. Vous avez choisi, avec votre premier ministre, de vous faire soigner par mes confrères du Val de Grâce. L’un d’eux, Lucien Baudens, créa la première Ecole de médecine d’Alger en 1832, insistant pour y recevoir des élèves autochtones. Ces rappels historiques vous inciteront, peut-être,

       Monsieur le Président, à reconnaître que la France vous a laissé un pays riche, qu’elle a su et pu forger, grâce au travail de toutes les populations, des plus pauvres aux plus aisées – ces dernières ayant souvent connu des débuts très précaires -. La France a aussi créé son nom qui a remplacé celui de Barbarie. Personne ne vous demandera de faire acte de repentance pour l’avoir laissé péricliter, mais comment expliquer que tant de vos sujets, tous les jours, quittent l’Algérie pour la France ?

       En fait, le passé, diabolisé, désinformé, n’est-il pas utilisé pour permettre la mainmise d’un groupe sur le territoire algérien ? Je présente mes respects au Président de la République, car j’honore cette fonction.

    Un citoyen français,
    André Savelli,
    Professeur agrégé du Val de Grâce. "

      

    16/12/2007 à 15 h 58 min
  • Anonyme Répondre

    Jean Raspail, merci.
    Vous nous avez gaté, et je ne vois pas grand chose a ajouter a votre superbe exposé, qui, lui, a au moins le mérite de "projeter" dans l’avenir – proche – , d’essayer de voir demain. Vous avez tres convenablement "dérivé" la situation présente vers le futur, et votre tableau est excellent, et vous avez juste, globalement.
    Dans le détail, vous observerez probablement que les Francais, dont le manque de bon sens, de courage et meme d’intelligence, vous surprend, nous ont déja "fait le coup" en 40.
    Demain, cela sera pareil, exactement pareil : je ne sais a quel moment de votre exposé, la résistance que vous évoquez verra le jour, mais je sais qu’elle sera sérieuse, tres sérieuse.  Nous savons, d’une part, que l’histoire n’est pas toujours/souvent faite par des majorités, et nous savons, aussi, qu’il existe chez nous des capacités de refus extraordinaires et redoutables, car alimentés, justement, par l’irresponsabilité collective, par le sentiment minoritaire. On en arrive a votre "reconquista".
    Les autres Pays d’Europe feront de meme, et ces mouvements seront vraisemblablement soutenus d’une part par les USA, air connu, et d’autre part par la Russie.
    On ne peut connaitre, évidemment, le résultat final, mais on peut etre certain qu’il y aura combat, car les ingrédients sont présents, et l’on approche de la "masse critique", si je puis m’exprimer ainsi. Des Francais conscients et responsables existent, en nombre suffisant; ils se battront et nous savons pourquoi.

    Vous écrivez dans votre premier paragraphe, un peu en préambule : " Il y a péril de mort civile."
    With all due respect, non, je ne le crois pas, pas "péril" en tout cas :  il y a danger de disparition des Francais, et la mort civile aura bien lieue. Ce sera une guerre ethnique européenne sans champ de bataille.
    Il vaut mieux le savoir et le comprendre des a présent, cela évitera la surprise.

    Merci pour votre article formidable.
    Please, je vous offre ma devise :  "Quand meme",  pour répondre a vos citations.

    Best,

    Mancney

    16/12/2007 à 1 h 00 min
  • Anonyme Répondre

    glacepica : " Au fond, que le Vatican fasse cause commune avec l’Islam, ne vous interpelle pas !"

    Ceci n’apparait pas du tout dans les lignes que vous nous avez postés, qui sont au contraire rempli de sous-entendus vachards contre l’Islam, que vous… n’avez pas percus. Gérard Pierre vous en a montré qqs uns.
    Les cur
    és sont tres forts a ce petit jeu, et tous les anciens éleves des écoles cathos ont pu apprécier leur "subtilité" … et le reste aussi!

    Well, vous gagneriez a apprendre a lire entre les lignes, vraiment.

    Bravo en tout cas pour votre mobilisation pour la défense des culture et civilisation Occidentales. Cela fait plaisir de voir des gens concernés par l’un des plus graves problemes de notre histoire.

    Best,

    Mancney

    15/12/2007 à 21 h 00 min
  • Anonyme Répondre

    Jacques : " En fait, tous les pays sont d’une manière ou d’une autre le résultat de l’immigration. Par exemple, le Canada a subit une véritable "invasion" de Français et Anglais à partir du 17ième siècle, et je vous assure qu’on y vit très bien."

    Jacques, quand on lit cette phrase, on n’a pas envie de lire plus loin. Ce n’est pas sérieux d’écrire cela.
    Je vous dirais quand meme ce que tout le monde sait, c’est que, jusqu’a ces 30 dernieres années, Boeing n’avait pas été un composant actif des déplacements humains, et que le nombre de voyageurs quotidiens au XVIIIeme sciecle étaient sensiblement inferieur a celui d’aujourd’hui. Et, comme en pathologie virale, c’est le nombre qui fait la différence. A titre d’exemple, l’Union Européenne (only), a vu 700 millions de passagers en 2005.
    Pourtant, meme avec des bateaux petits et lents, l’histoire a vu, dans certains pays, des changements radicaux de population, de race.
    Tout le monde connait l’Ile Maurice, mais au dela du Club Med, son histoire peut vous intéresser : Au tout début, avant le Xeme sciecle, il n’y avait personne sur l’Ile, seulement des animaux dont le fameux Dodo. Puis, les Arabes sont venus visiter. Ils ne sont pas restés (les allocations et la sécu n’avaient pas été inventés). Ensuite, vers 1500, vinrent les Portugais, puis les Hollandais (origine du nom Maurice) et les Anglais, et les Francais. Ce sont les Francais qui ont mis l’Ile en valeur, qui ont "travaillé" les premiers, Pierre Poivre, Mahé de la Bourdonnais, la canne a sucre, vous connaissez. La population de Maurice, au XIX eme, était d’origine européenne, et africaine, a cause des esclaves venus du Mozambique pour couper la canne. A la fin du XIXeme, apres l’abolition de l’escalavage, certains esclaves sont restés dans les champs de cannes, comme salariés, quand d’autres sont aller pécher dans le lagon. La canne devant etre coupée, les Mauriciens, pour trouver de la main d’oeuvre, se sont tournés de l’autre coté, vers l’Est, vers la cote Indienne de Malabar. Au début le contrat des coupeurs de canne étaient limité a deux ans, puis retour en Inde; on comprend pourquoi. Puis, la pratique du retour a cessé, Giscard (enfin quelqu’un comme lui, un Anglais en tout cas) a fait son regroupement familial, et le résultat est que, aujourd’hui, la population de Maurice est a 70% d’origine Indienne, et comporte 2 %  de Franco-Mauritiens. Cela fait 25 mille sur 1, 25 million.
    Et, comme vous dites, "on" y vit tres bien!

    " 2 % "  =   25 000 de primo occupants sur 1 250 000.      
    Ok, Jacques?

    Best,

    Mancney

    15/12/2007 à 16 h 50 min
  • Françoise Répondre

    Meci à l’auteur pour cet article…

    L’Europe qui s’est forgée au sortir de la deuxième guerre mondiale n’a plus rien à voir avec l’Europe d’aujourd’hui.

    Il est un fait que l’Europe a tout mis en oeuvre pour nous faire arriver là où nous en sommes par sa mauvaise gestion et une burocratie toujours plus écrasante  : aujourd’hui il est déjà trop tard pour faire marche arrière car beaucoup ont déjà baissé les bras, acceptant  l’inaceptable….!

    Pour ne parler que de la France : Il est trop tard aussi pour demander un logement pour tous, du pouvoir d’achat…e.t.c…car la France compte environ  63 à 64 millions d’habitants, sans compter les arrivées massives que nous n’arriverons plus à endiguer, sur un espace insuffisant pour accueillir  tout le monde, d’où les troubles qui iront naturellement en s’aggravant.

    Nos enfants l’ont malheureusement  compris et ne veulent plus faire d’enfants de peur de les envoyer vers un siècle de barbarie et c’est cela qui est déjà entrain d’entraîner la disparition de notre si belle civilisation.

    J’ai voté OUI au référendum sur l’Europe mais je n’avais pas  réalisé que l’Europe était tout, sauf une Europe Politique (qui plus est sans frontières) et sans ce paramètre, l’Europe n’a pas lieu d’être.

    15/12/2007 à 6 h 52 min
  • glacepica Répondre

    Au fond, que le Vatican fasse cause commune avec l’Islam, ne vous interpelle pas !

    J’en prends acte : tendez votre cou à "lisse lame ….!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    14/12/2007 à 20 h 04 min
  • jacques Répondre

        Christian Lambert, mélange tout. Il est résulte une véritable compote insipide.

    1) Il aborde l’immigration qu’il semble décrire comme une calamité. En fait, tous les pays sont d’une manière ou d’une autre le résultat de l’immigration. Par exemple, le Canada a subit une véritable "invasion" de Français et Anglais à partir du 17ième siècle, et je vous assure qu’on y vit très bien.

    2) Il aborde ensuite l’immigration de certains pays particuliers: chine, moyen-orient, afrique, sud-américains. En soi, je ne vois toujours pas où est le problème. Doute-t-il vraiment qu’il existe de nombreux chinois qui sont autrement plus entreprenants, créatifs, intelligents, productifs que de nombreux français? Idem pour les autres pays.

    3) Il aborde ensuite l’immigration de personnes non-qualifiées (souvent le cas pour les pays cités plus haut). Mais que serait l’Angleterre, la France ou les Etats-Unis s’ils n’avaient pas bénéficier d’une main d’oeuvre non-qualifiés abondantes au siècle dernier (et dans ce siècle aussi).

    4) Il aborde aussi l’"immigration" de criminels. Mais il semble oubliés que la plupart des émeutiers sont déjà citoyens français nés en France. Donc il faudrait plutôt abordé la question: pourquoi (si c’est vraiment le cas) une catégorie de personne sont (si c’est vrai) plus porté aux crimes que d’autres. On peut également se poser la question si il y a une certaine équivalence entre négocier avec soi-même le doublement de son salaire payé par tous les français sans qu’ils aient le moindre mot à dire (et sans en avoir fait une promesse électorale! … un vol?) et ramasser des bonbons pour 10 euros en face d’un magasin aux vitrines cassées (et recevoir 3 mois de prisons!), ou encore ramasser des stock options de 50 millions alors que l’entreprise est en partie propriété de l’état, va mal, et qu’il existe des milliers de personnes aussi qualifiées (sinon plus) qui accepteraient de tels emplois y seraient plus compétentes pour les exercer que les copains de l’UMP ou des socialistes qu’on y met souvent.

    5) Il se livre à une pointe raciste qui en dit long sur sa personne et sa sincérité:
    "La Scandinavie n’est pas en reste où l’on observe que, pour être au goût du jour, la Norvège a découvert et recruté, comme ministre de son gouvernement, une femme noire, francophone, originaire de la Martinique"
    Qu’est-ce à dire? M. Lambert préfererait-il qu’on engage un blanc non-originaire des antilles? En quoi la couleur de la peau ou l’origine de la personne a à faire avec la compétence? Au Canada nous avons une gouverneur générale, noire, antillaise, et femme, très compétente et hyper-appréciée. Je suis ravi de cela. Mais voilà, M. Lambert voudrait que l’on ne juge plus les gens sur leur compétence. En fait, M. Lambert se présente lui-même comme un exemple d’un des principaux problèmes de la France: le copinage et racisme latent qui valorise les "réseaux" à la compétence. Je puis vous assuré que c’est l’image que la France a dans beaucoup de milieux.

    6) Que faut-il penser de tout cela? Quel est le futur pour la France?
    Voici mes recommandations, car il ne suffit pas de critiquer:
    a) en finir avec le socialisme: le seul point correct de M.Lambert est qu’on ne doit pas subventionner l’incompétence ou la paresse. Mais cela doit s’appliquer non seulement aux personnes non-qualifiés (comme semble le proposer M. Lambert) mais aussi aux emplois dorés inutiles accordés à très grand coût à des incompétents dont le seul mérite est de rendre des faveurs à un parti politique.
    b) dire oui à l’immigration, mais favoriser une immigration choisie (voir le système de pointage style immigration québecoise) basée sur la langue, l’éducation, l’entrepreneurship, les habiletés, le capital, etc
    c) en finir une fois pour toute avec le racisme à la Lambert ou la couleur de la peau ou l’origine ethnique entre en jeu dans la sélection au lieu de la compétence. Je suis estomaqué, qu’on écrit Christian Lambert… "ancien ambassadeur"!!!
    d) libéraliser l’emploi à 100%. A toute fin pratique abolir presque tout le code du travail pour n’en laisser que des règles pour les cas extrêmes (semaine de 60 heures, esclavage, etc) et laisser les gens négocier entre eux l’échange de leur travail sur un marché libre (ce qui abolirait ipso facto le chomage).

    7) Sans les règles précédentes vous allez vous retrouver avec une situation (déjà actuelle) où presque tout le monde vit d’un salaire provenant de l’état, soit par travail, privilège ou subvention, dont le montant se base sur des "règles" apparamement logique mais en réalité purement aléatoires (car personne ne pourra jamais se mettre d’accord sur ces règles pour le montant des revenus: nb d’années d´étude? nb d’années de travail (quelque soit la qualité du travail?) age? discrimination positive? équilibrage sexe? etc) avec résultat d’une lutte sans merci entre tous (syndicat, patrons, fonctionnaires, etc) soit latente (pression au travail, discrimination déguisés, harcèlement psychologique) soit ouverte (grêve sauvage, émeutes).

    8) *** IMPORTANT ***
    La seule règle qui tienne pour la répartition des revenus: le produit de votre travail trouve-t-il un acheteur au prix demandé dans un marché concurrentiel d’acheteur et de vendeurs libres.
    Ca c’est valorisant, c’est vrai, c’est entrainant. Le reste, oui, c’est du suicide collectif… pour cette partie-là vous avez raison.

    14/12/2007 à 16 h 44 min
  • Gérard Pierre Répondre

    Bonjour Glacepica.

       Je viens de lire, et de relire avec beaucoup d’attention le texte que vous nous présentez, émanant du CONSEIL PONTIFICAL POUR LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX.

       Ce texte est magnifique pour au moins deux bonnes raisons :

    1 ) – Le Vatican choisit le ramadan, et non une autre fête musulmane pour asséner un texte trés pensé aux "responsables religieux" de l’islam. Pensez vous que ce soit fortuit ? …… évidemment non, …… car cette fête commémore précisément le début de la "révélation" du coran faite à Mahomet. Il invite donc ceux auxquels il l’adresse à confronter ce texte avec le contenu des nombreux versets répartis selon une logique insaisissable dans les 114 sourates du dit coran. C’EST DONC EN REALITE UNE BOMBE !

    2 ) – En prenant l’initiative de ce texte, le Vatican évite soigneusement la posture strictement théologique et adopte un langage simplement universel ce qui lui permet de rallier à son contenu non seulement les différentes églises de la chrétienté, mais également le judaïsme, les athées, les droitdel’hommistes, les démocrates, les bouddhistes, bref toute l’humanité raisonnable SAUF LES ACCROCS DU PROHETE MEGALOMANE, PEDOPHILE ET SANGUINAIRE ! ……… C’est habile. N’oublions d’ailleurs pas que le Vatican est aussi un Etat et qu’en tant que tel il est naturel qu’il se soucie de …… gesticulation diplomatique.

       A votre avis comment, aprés avoir psalmodié du coran pendant un mois, un "responsable religieux" musulman va-t-il lire des phrases telles que:

    " La liberté de religion, qui ne se réduit pas à la simple liberté de culte, est en effet un des aspects essentiels de la liberté de conscience, qui est le fait de toute personne et qui est la pierre d’angle des droits humains " (1)

    " l’homme doit prendre soin de ses frères et sœurs en humanité, sans discrimination aucune " (2)

    " urgent d’enseigner aux nouvelles générations les valeurs humaines, morales et civiques fondamentales, (3) nécessaires tant à la vie personnelle qu’à la vie commune "

    " l’intensification du dialogue entre Chrétiens et Musulmans, dans sa dimension éducatrice et culturelle " (4)

    " que Chrétiens et Musulmans développent toujours davantage des relations amicales et constructives pour partager leurs richesses spécifiques, et qu’ils veillent tout particulièrement à la qualité de leur témoignage de croyants ! " (5)

       Ce texte doit donc se lire à plusieurs niveaux, et c’est ce qui constitue le fond même de son intérêt et de son originalité. Il embarrassera assurément celui auquel il est adressé car il l’oblige à se POSITIONNER OFFICIELLEMENT par rapport à son contenu universel. Bien joué !

       …………………….. à suivre ! et en tout cas, merci à Glacepica pour sa contribution.  

    ****************************

    (1) Quid de l’apostasie ? …… quid des écrits du coran sur les juifs et les chrétiens ?

    (2) Quid de l’inégalité homme / femme ?

    (3) & (4) … le texte ne parle volontairement pas de valeurs ou de dimension religieuses.

    (5) … et on comparera sur pièces !

     

    14/12/2007 à 14 h 59 min
  • Anonyme Répondre

    Merci pour votre intervention, Espagnol, et bravo pour votre francais. Welcome in the club.

    Muchas gracias,

    Mancney

    14/12/2007 à 14 h 58 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    14/12/07    – "Les 4-Vérités" –

    Quelques commentaires :

    GLACEPICA. Le catholique traditionnel (et pratiquant)  que je suis ne peut que relever avec vous le rôle néfaste de l’Eglise conciliaire où, particulièrement depuis le Pontificat de Sa Satanée PAUL VI, de mauvais bergers n’ont cessé de semer l’ivraie.

    Concernant le texte de Christian LAMBERT (que j’ai élu "article de la semaine") je ne puis qu’être d’accord avec la description terrible qu’il fait de la situation de l’EUROPE. Article qui évoque en moi ce mot prophétique de Paul MORAND (lui aussi ambassadeur !) : "JE SUIS TRISTE PARCE QUE JE VOIS LA RACE BLANCHE PERIR !". L’auteur de ‘"Ouvert la nuit" ne parlait pas de suicide, certes, mais quand on saitr que l’Europe est le symbole de la "race blanche" (1) !

    Ce que l’on peut regretter, c’est que Christian LAMBERT   – sans doute parce que ses anciennes fonctions  officielles l’ont incité à la "diplomatie –  , n’ait pas voulu  – ou osé ? – désigner les responsables de ce "SUICIDE DE L’EUROPE". Certes, ils sont nombreux, mais ils ont un nom, celui, notamment de tous les Présidents de la République ou de gouvernement, de TOUS LES PAYS DE L’UNION QUI SE PRENTEND EUROPENNE, qui prétend être "L’EUROPE", particulièrement ceux de France qui n’ont cessé, malgré leur dodomontades, d’être à la remorque des commissaires européens. Celui aussi, précisément,  de tous les "commissaires" européens au premier rang desquels le Portugais BARROSO. Mais aussi celui de tous les lobbies : franc-maçonnerie, MRAP, SOS RACISME, etc.  qui, au nom de "l’anti-racisme" ont interdit à tous les honnêtes gens de dénoncer les dangers d’une immigration voulu en haut lieu, pas même les méfaits d’immigrés inassimilables qui surpeuplent nos prisons. Et enfin les médias (dont on sait qu’ils appartiennent à des capitaux de plus en plus apatrides, internationaux, si l’on préfère; et rédigés par des gens majoritairement de gauche)(2)

    Tant que les peuples de l’Europe qui entendent conserver leurs racines européennes (essentiellement gréco-romano-chrétiennes), mais aussi leurs spécificités Françaises, Allemandes, Italiennes, Espagnoles… n’auront pas rejeté tous ceux qui par divers articifices creusent "inexorablement" leur tombe par la submersion de populations qui n’ont rien en commun avec eux, pas même de vouloir s’assimiler, l’EUROPE SERA SUR LE CHEMIN DU SUICIDE INEXORABLE.

    Et je crains que le premier sursaut ne doive passer par l’EXPLOSION DE L’UNION EUROPENNE. Quel chef d’Etat aura, le premier, le courage de claquer la porte de cette "UNION" de la "DESUNION" dont les dirigeants n’ont qu’un seul objectif : LA DESEUROPEANISER A MARCHE FORCEE ?

       Cordialement, Jean-Claude THIALET

    P.S. Pour ceux qui, comme moi espèrent toujours un sursaut, j’avoue qu’il y a de plus en plus de quoi desespérer. J’en veux pour preuve les résultats du premier tour de la Législative partielle, dimanche dernier, dans la Circonscription de Sarcelles, laquelle, je le rappelle, inclut la comunne de VILLIERS LE BEL. Résultat, avec 75% d’abstentions : en tête, le candidat P.S; suivi de près par la candidate UMP, et, d’assez loin, par le candidat F.N. Voilà des électeurs qui pendant quelques jours ont été, si j’ose dire, aux premières loges pour constater les méfaits d’une immigration "râtée" ! Non seulement, les trois-quarts d’entr’eux se désintéressent de leur sort en ne participant pas au vote, mais ceux qui ont voté placent en tête les représentants des deux partis gouvernementaux auxquels la FRANCE, et eux-mêmes, doivent tous leurs maux ! Et pas seulement ceux liés à l’immigation !

    (1) Oui, je sais, IL N’YA PAS PLUS, QUE DIS-JE ? IL N’Y A JAMAIS EU DE RACE !

    (2) ce qui prouve   – s’il en en besoin – la collusion entre le "mondialisme" (voulu par la finance internationale) et "l’altermondialisme" (de la Gauche)

    14/12/2007 à 12 h 42 min
  • sas Répondre

    Il y a différence entre suicide et euthanasie……

    l’europe ne se suicide pas……quelques mains crochus et apatride ,l’aide copieusement à se détruire….c’est donc bien une assistance volontaire à la mort….

    c’est la définition m^me de l’euthanasie……et plus encore ,lorsque l on va à l’achaffaud en chantant et les mains et pieds ligotés…..c’est un meurtre…

    LES MECHANTS SONT EN TRAIN  D ASSASSINER LES PEUPLES DES NATIONS en toute impunité…et de plus avec leur consentement coupable et passif…

    sas  

    14/12/2007 à 10 h 44 min
  • Jean Raspail Répondre

    LA PATRIE TRAHIE PAR LA RÉPUBLIQUE

    J’AI tourné autour de ce thème comme un maître-chien mis en présence d’un colis piégé. Difficile de l’aborder de front sans qu’il vous explose à la figure. Il y a péril de mort civile. C’est pourtant l’interrogation capitale. J’ai hésité. D’autant plus qu’en 1973, en publiant Le Camp des saints, j’ai déjà à peu près tout dit là-dessus. Je n’ai pas grand-chose à ajouter, sinon que je crois que les carottes sont cuites.

    Car je suis persuadé que notre destin de Français est scellé, parce qu’« ils sont chez eux chez moi » (Mitterrand), au sein d’une « Europe dont les racines sont autant musulmanes que chrétiennes » (Chirac), parce que la situation est irréversible jusqu’au basculement définitif des années 2050 qui verra les « Français de souche » se compter seulement la moitié la plus âgée de la population du pays, le reste étant composé d’Africains, Maghrébins ou Noirs et d’Asiatiques de toutes provenances issus du réservoir inépuisable du tiers monde, avec forte dominante de l’islam, djihadistes et fondamentalistes compris, cette danse-là ne faisant que commencer.

    La France n’est pas seule concernée. Toute l’Europe marche à la mort. Les avertissements ne manquent pas rapport de l’ONU (qui s’en réjouit), travaux incontournables de Jean-Claude Chesnais et Jacques Dupâquier, notamment , mais ils sont systématiquement occultés et l’Ined pousse à la désinformation. Le silence quasi sépulcral des médias, des gouvernements et des institutions communautaires sur le krach démographique de l’Europe des Quinze est l’un des phénomènes les plus sidérants de notre époque. Quand il y a une naissance dans ma famille ou chez mes amis, je ne puis regarder ce bébé de chez nous sans songer à ce qui se prépare pour lui dans l’incurie des « gouvernances » et qu’il lui faudra affronter dans son âge d’homme…

    Sans compter que les « Français de souche », matraqués par le tam-tam lancinant des droits de l’homme, de « l’accueil à l’autre », du « partage » cher à nos évêques, etc., encadrés par tout un arsenal répressif de lois dites « antiracistes », conditionnés dès la petite enfance au « métissage » culturel et comportemental, aux impératifs de la « France plurielle » et à toutes les dérives de l’antique charité chrétienne, n’auront plus d’autre ressource que de baisser les frais et de se fondre sans moufter dans le nouveau moule « citoyen » du Français de 2050. Ne désespérons tout de même pas. Assurément, il subsistera ce qu’on appelle en ethnologie des isolats, de puissantes minorités, peut-être une quinzaine de millions de Français et pas nécessairement tous de race blanche qui parleront encore notre langue dans son intégrité à peu près sauvée et s’obstineront à rester imprégnés de notre culture et de notre histoire telles qu’elles nous ont été transmises de génération en génération. Cela ne leur sera pas facile.

    Face aux différentes « communautés » qu’on voit se former dès aujourd’hui sur les ruines de l’intégration (ou plutôt sur son inversion progressive : c’est nous qu’on intègre à « l’autre », à présent, et plus le contraire) et qui en 2050 seront définitivement et sans doute institutionnellement installées, il s’agira en quelque sorte je cherche un terme approprié d’une communauté de la pérennité française. Celle-ci s’appuiera sur ses familles, sa natalité, son endogamie de survie, ses écoles, ses réseaux parallèles de solidarité, peut-être même ses zones géographiques, ses portions de territoire, ses quartiers, voire ses places de sûreté et, pourquoi pas, sa foi chrétienne, et catholique avec un peu de chance si ce ciment-là tient encore.

    Cela ne plaira pas. Le clash surviendra un moment ou l’autre. Quelque chose comme l’élimination des koulaks par des moyens légaux appropriés. Et ensuite ?

    Ensuite la France ne sera plus peuplée, toutes origines confondues, que par des bernard-l’ermite qui vivront dans des coquilles abandonnées par les représentants d’une espèce à jamais disparue qui s’appelait l’espèce française et n’annonçait en rien, par on ne sait quelle métamorphose génétique, celle qui dans la seconde moitié de ce siècle se sera affublée de ce nom. Ce processus est déjà amorcé.

    Il existe une seconde hypothèse que je ne saurais formuler autrement qu’en privé et qui nécessiterait auparavant que je consultasse mon avocat, c’est que les derniers isolats résistent jusqu’à s’engager dans une sorte de reconquista sans doute différente de l’espagnole mais s’inspirant des mêmes motifs. Il y aurait un roman périlleux à écrire là-dessus. Ce n’est pas moi qui m’en chargerai, j’ai déjà donné. Son auteur n’est probablement pas encore né, mais ce livre verra le jour à point nommé, j’en suis sûr…

    Ce que je ne parviens pas à comprendre et qui me plonge dans un abîme de perplexité navrée, c’est pourquoi et comment tant de Français avertis et tant d’hommes politiques français concourent sciemment, méthodiquement, je n’ose dire cyniquement, à l’immolation d’une certaine France (évitons le qualificatif d’éternelle qui révulse les belles consciences) sur l’autel de l’humanisme utopique exacerbé. Je me pose la même question à propos de toutes ces associations omniprésentes de droits à ceci, de droits à cela, et toutes ces ligues, ces sociétés de pensée, ces officines subventionnées, ces réseaux de manipulateurs infiltrés dans tous les rouages de l’Etat (éducation, magistrature, partis politiques, syndicats, etc.), ces pétitionnaires innombrables, ces médias correctement consensuels et tous ces « intelligents » qui jour après jour et impunément inoculent leur substance anesthésiante dans l’organisme encore sain de la nation française.

    Même si je peux, à la limite, les créditer d’une part de sincérité, il m’arrive d’avoir de la peine à admettre que ce sont mes compatriotes. Je sens poindre le mot renégat, mais il y a une autre explication : ils confondent la France avec la République. Les « valeurs républicaines » se déclinent à l’infini, on le sait jusqu’à la satiété, mais sans jamais de référence à la France. Or la France est d’abord une patrie charnelle. En revanche, la République, qui n’est qu’une forme de gouvernement, est synonyme pour eux d’idéologie, idéologie avec un grand « I », l’idéologie majeure. Il me semble, en quelque sorte, qu’ils trahissent la première pour la seconde.

    Parmi le flot de références que j’accumule en épais dossiers à l’appui de ce bilan, en voici une qui sous des dehors bon enfant éclaire bien l’étendue des dégâts. Elle est extraite d’un discours de Laurent Fabius au congrès socialiste de Dijon, le 17 mai 2003 : « Quand la Marianne de nos mairies prendra le beau visage d’une jeune Française issue de l’immigration, ce jour-là la France aura franchi un pas en faisant vivre pleinement les valeurs de la République… »

    Puisque nous en sommes aux citations, en voici deux, pour conclure : « Aucun nombre de bombes atomiques ne pourra endiguer le raz de marée constitué par les millions d’êtres humains qui partiront un jour de la partie méridionale et pauvre du monde, pour faire irruption dans les espaces relativement ouverts du riche hémisphère septentrional, en quête de survie. » (Président Boumediene, mars 1974.)

    Et celle-là, tirée du XXe chant de l’Apocalypse : « Le temps des mille ans s’achève. Voilà que sortent les nations qui sont aux quatre coins de la terre et qui égalent en nombre le sable de la mer. Elles partiront en expédition sur la surface de la terre, elles investiront le camp des saints et la ville bien-aimée. »

    Jean RASPAIL

    14/12/2007 à 9 h 35 min
  • Espagnol Répondre

    Salut. Avant tout excusez moi pour mon français car je suis espagnol et ça fait plusieurs années que je n´écri rien en cette langue. Ici, en Espagne, nous avons la même perception que les français sur l´immigration:  ce n´est pas de l´immigration, c´est une invasion. En Espagne nous recevons surtout des émigrés sud-américains, et les subsahariens et marroquins rentrent par le sud, traversant l´étroit de Gibraltar. Je ne connais pas exactemant les statistiques oficielles mais l´estimation aproximée est de 4000 000 d´immigrants sur une population de 45 000 000, et le chiffre augmente. Je ne connais pas la situation en France mais les espagnols nous sommes désesperés. Si cette situation continue comme ça un jour l´Europe laissera d´exister. Si quelqu´un de vous comprend l´espagnol je vous laisse le link d´un blog très intéréssant qui dénonce l´invasion qui soufre l´Europe.

    http://politicainc.blogspot.com/

    Dans cette page vous trouverais aussi des adresses sur  des sites qui parlent de l´islamisation de l´Europe.

    Sincères salutations dès l´Espagne.

     

      

     

    14/12/2007 à 2 h 40 min
  • Anonyme Répondre

    Arrete, Grepon, you are TROP right! Dammit!

    Best,

    Mancney

    13/12/2007 à 15 h 48 min
  • glacepica Répondre


    QUAND LE VATICAN FAIT LA P*TE AVEC L’ISLAM

    CONSEIL PONTIFICAL
    POUR LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX

    MESSAGE POUR LA FIN DU RAMADAN
    ‘Id al-Fitr 1428 E. / 2007 a.d.

     Chrétiens et Musulmans :
    appelés à promouvoir une culture de la paix

     

    Chers Amis Musulmans,

    1. Il m’est particulièrement agréable de vous présenter pour la première fois les vœux amicaux et chaleureux du Conseil Pontifical pour le Dialogue interreligieux en votre joyeuse fête de ‘Id al-Fitr, qui conclut le chemin parcouru durant le mois de jeûne et de prière du Ramadan. Cette démarche est un temps fort pour la vie de la communauté musulmane et donne à chacun une force nouvelle pour son existence personnelle, familiale et sociale. Il importe en effet que chacun rende témoignage au message religieux par une vie toujours plus intègre et plus conforme au plan du Créateur, dans le souci du service de ses frères et dans une solidarité et une fraternité toujours plus grandes avec les membres des autres religions et avec tous les hommes de bonne volonté, dans le désir de travailler ensemble au bien commun.

    2. Dans la période troublée que nous traversons, les membres des religions ont par-dessus tout le devoir d’œuvrer, en tant que serviteurs du Tout-Puissant, en faveur de la paix, qui passe par le respect des convictions personnelles et communautaires de chacun, ainsi que par la liberté de la pratique religieuse. La liberté de religion, qui ne se réduit pas à la simple liberté de culte, est en effet un des aspects essentiels de la liberté de conscience, qui est le fait de toute personne et qui est la pierre d’angle des droits humains. C’est en prenant en compte cette exigence que pourra être édifiée une culture de la paix et de la solidarité entre les hommes, et que tous pourront s’engager résolument pour construire une société toujours plus fraternelle, faisant tout ce qui est en leur pouvoir pour refuser la violence quelle qu’elle soit, pour dénoncer et pour récuser tout recours à la violence, qui ne peut jamais avoir de motivation religieuse, car elle blesse en l’homme l’image de Dieu. Nous savons tous que la violence, notamment le terrorisme qui frappe aveuglément et qui fait de nombreuses victimes surtout parmi les innocents, est incapable de résoudre les conflits, et qu’elle ne peut que susciter l’engrenage mortifère de la haine destructrice, au détriment de l’homme et des sociétés.

    3. En tant que personnes religieuses, il nous revient à tous d’être avant tout des éducateurs de la paix, des droits de l’homme, d’une liberté respectueuse de chacun, mais aussi d’une vie sociale toujours plus forte, car l’homme doit prendre soin de ses frères et sœurs en humanité, sans discrimination aucune. Nul ne peut être exclu de la communauté nationale en raison de sa race, de sa religion, ni d’aucune autre caractéristique personnelle. Tous ensemble, membres de traditions religieuses différentes, nous sommes appelés à diffuser un enseignement qui honore toute créature humaine, un message d’amour entre les personnes et entre les peuples. Il nous revient en particulier de former dans cet esprit les jeunes générations qui auront en charge le monde de demain. Il est du devoir tout d’abord des familles puis des personnes ayant des responsabilités dans le monde éducatif et de l’ensemble des Autorités civiles et religieuses, d’être attentifs à répandre un enseignement juste et à donner à chacun une éducation appropriée dans les différents domaines évoqués, en particulier une éducation civique, qui invite chaque jeune à respecter ceux qui les entourent et à les considérer comme des frères et des sœurs, avec lesquelles il est appelé à vivre quotidiennement non dans l’indifférence mais dans une attention fraternelle. Il est donc plus que jamais urgent d’enseigner aux nouvelles générations les valeurs humaines, morales et civiques fondamentales, nécessaires tant à la vie personnelle qu’à la vie commune. Toute incivilité doit être l’occasion de rappeler aux jeunes ce que l’on attend d’eux dans la vie sociale. C’est le bien commun de chaque société et du monde dans son ensemble qui est en jeu.

    4. Dans cet esprit, il faut considérer comme importantes la poursuite et l’intensification du dialogue entre Chrétiens et Musulmans, dans sa dimension éducatrice et culturelle, pour que se mobilisent toutes les forces au service de l’homme et de l’humanité, pour que les jeunes générations ne se constituent pas en blocs culturels ou religieux les uns contre les autres, mais en authentiques frères et sœurs en humanité. Le dialogue est un instrument qui peut nous aider à sortir de la spirale sans fin des conflits et des tensions multiples qui traversent nos sociétés, pour que tous les peuples puissent vivre dans la sérénité et la paix, dans le respect mutuel et la bonne entente entre leurs différentes composantes.

    Pour ce faire, j’appelle de tous mes vœux l’attention de tous, pour que, à travers des rencontres et des échanges, Chrétiens et Musulmans travaillent ensemble, dans l’estime mutuelle, en vue de la paix et d’un avenir meilleur pour tous les hommes ; ils seront pour la jeunesse d’aujourd’hui un exemple à suivre et à imiter. Les jeunes prendront alors une confiance renouvelée dans la vie sociale et s’attacheront davantage à s’y insérer et à prendre part à sa transformation. L’éducation et l’exemple seront aussi pour eux source d’espérance en l’avenir.

    5. Tel est l’ardent souhait que je partage avec vous : que Chrétiens et Musulmans développent toujours davantage des relations amicales et constructives pour partager leurs richesses spécifiques, et qu’ils veillent tout particulièrement à la qualité de leur témoignage de croyants !

    Je vous renouvelle, chers Amis Musulmans, mes vœux chaleureux pour votre fête et je demande au Dieu de paix et de miséricorde de vous donner à tous une bonne santé, la sérénité et la prospérité.

    Jean-Louis Cardinal Tauran
    Président

    Archevêque Pier Luigi Celata
    Secrétaire

     

     

    13/12/2007 à 15 h 23 min
  • Anonyme Répondre

    Ce n’est pas le premier article que Christian Lambert écrit sur ce sujet, God bless,  et qu’il soit remercié pour les précisions qu’il nous apportent.  Eventuellement, quand je le lis, je me sens moins seul et parfois c’est agréable.

    Pour ma part,  je voudrais savoir,  QUI  et  QUAND,   un homme responsable, va-t-il se décider a définir publiquement  l’immigration comme ce qu’elle est vraiment, c-a-d une INVASION?

    Quand ce sera fait, et seulement a ce moment la, nous, les Francais intelligents et courageux, allons enfin comprendre, et  les mesures appropriées pourront etre prises.

    That’s all.

    Mancney

    13/12/2007 à 0 h 13 min
  • grepon le texan Répondre

    Ceux qui sont responsables?

    En France, il s’agit des "francais"  Il ne resteront pas beaucoup se reclamant de cet identite dans 50 ans, et la population de remplacement ne pleurera pas tant que ca leur disparition.   L’erreur d’origine a ete de croire dans les promesses du socialisme.  Le socialisme a etrangle les familles.  Les familles ont arrete de faire suffisamment d’enfants, vu la taille des appartements, voitures, et restes de leur salaires que l’etat devorant leur a laisse.  En reponse, les idiotiques ENArques, s’imaginont des rois-philosophes capables de tout regler et tout gerer par les leviers d’un gouvernment centrale, ont accepte comme solution une immigration des pays bien plus pauvre…par calcul strategique.   C’etait une strategie sense augmenter les forces de la France, de par ce magnifique engin de formatting que vous appelez avec raison le Mammouth.   Ca n’a pas marche, car l’humain ne peut pas etre formatter plus que ca.   Et d’aillieurs formatter dans quel but?  Les francais comme les autres vieilles cultures d’Europe sont intolerant des difference culturelles et preferent des gens comme eux, jusqau question de la couleur de la peau.   Ceux qui souffre du chomage dans un pay ou il y a penurie du travail (et c’est assure grace au socialisme) sont les minorites culturelle/ethnique ou raciale.  Partout.   C’est bien previsible sauf si vous ete ENArque ou un marxiste qui croi que l’humanite peut etre formatter a volonte.   Mais voila que la France est une democratie, donc les responsables, ce n’est pas le gouvernment, ou des leader specfiques, ou des bureaucrates/fonctionnaires, ou des organisations secrete(Salut sas et ses macons et autres illuminati et tutti frutti)….c’est les citoyens qui les ont laisse faire.   Point barre.    Je ne croit pas que les GI vont venir vous aider apres tant de renoncements de votre propre civilisation.   Peutre pour venir securer vos "nukes"…

     

    13/12/2007 à 0 h 03 min
  • Rosanov Répondre

    A Gérard Pierre,

    ce n’est pas la république qui doit se renier mais la démocratie.  La république y a longtemps qu’elle s’est reniée, ne serait-ce qu’en admettant et en encourageant le communitarisme.

     

    12/12/2007 à 23 h 34 min
  • Rosanov Répondre

    A dbp,

    bien sûr je présume que SAS a raison.  Mais j’ai quand meme des questions rémanentes.  La connaille est-elle seule en jeu ? Quelle sont ses ramifications hors de France ?  Et qu’est-ce que les membres de ces loges ou sectes ont à gagner de pourir la société aux crochets de laquelle ils vivent ?

     

    12/12/2007 à 23 h 30 min
  • preulx Répondre

    Nul besoin d’attendre que le flux migratoire dissémine les problèmes des "cités" sur tout le territoire de la République, le ver est déjà dans le fruit…

    Les statistiques ethniques et religieuses n’ont pu – merci M. Chirac – être autorisées, toutefois l’on sait qu’environ 10% de la population française est musulmane, ce qui doit faire dans les 15% de population d’origine afro-maghrébine. Sachant que le taux de natalité de ces populations reste supérieur à la moyenne nationale, quel pourcentage atteindra-t-on en 2050 : 25% ? Et en 2100 : 40% ?

    Que pourront alors faire de vieux européens indigènes face à des jeunes gens qui n’auront plus aucune difficulté à vouloir imposer leur mode de vie et leur mode de pensée simpliste et empreinte de violence.

    Je demeure pessimiste…

    12/12/2007 à 15 h 35 min
  • dbp Répondre

    ne soyez pas faussement niais mr rosanov
    si vous voulez des explications sur cette immigration /invasion
    vous savez tres bien sur quels sites les trouver
    quelles sectes sont a l origine de ce renoncement( sas les connait bien )
    que oligarchie du grand pays l a imposée pour nous ( européens ) affaiblir dans un but économique et culturel

    12/12/2007 à 15 h 34 min
  • Gérard Pierre Répondre
       L’Europe est un immense hall de gare dans lequel la dégustation gratuite pratiquée à grande échelle attire les barbares de la terre entière. De plus en plus nombreux, les barbares se regroupent par affinités olfactives pour revendiquer leur droit à la pestilence. Et il se trouvera toujours dans les multiples salles de ce vaste hall des Renaud Séchan, des acteurs soporifiques humanitarogauchisants, des Emmanuelle Béart et autres chantres en mal de médiatisation pour nous chanter le droit des barbares à promouvoir leurs miasmes et leurs pustules. Après quoi ils s’en retourneront dans leurs lofts douillets, la conscience « arrangée », pour s’adonner à leurs débauches onéreuses.
     
       Pendant ce temps, notre " hall de gare " déborde des défécations et ruisselle de l’urée de cette humanité brutale qui se résout par principe à n’être que des systèmes digestifs sans la moindre gratitude. Désoeuvrée, elle déambule dans les rayons de ce lieu d’accueil pour piller ce qu’elle ne peux se procurer et briser ou brûler ce qu’on lui refuse. Malheur à qui veut rappeler à ce marigot exogène les règles du jeux de ce lieu dans lequel personne ne le convia. Les envahisseurs sont en pays conquis. Ils appellent cela la umma.
     
       Parvenu au stade d’infestation où nous sommes actuellement, et pressentant l’infection galopante du lieu, point n’est besoin d’être très clairvoyant pour comprendre que seul le feu aura raison de cette invasion.
     
       De même qu’il est des situations où, pour se survivre à elle-même, la république doit se renier ( dixit Georges Clemenceau en 1917 ) il en est également d’autres où, pour résister à son étouffement, la civilisation doit redevenir momentanément plus barbare que les barbares d’en face. Libre aux pacifistes et aux thuriféraires de tous les renoncements de vouloir mourir à genoux ! …… à condition que leur disparition ne concerne qu’eux !
    12/12/2007 à 14 h 14 min
  • Anonyme Répondre

    Pourquoi l’importation du tiers monde en destination de l europe ne freinera pas….????

    car toute l europe vieillit……et en d autre lieux de pouvoir….et d’autre buts ultimes…..dont l’economie, seule la relève doit être assurée quoi qu’elle en coûte

    c est clair…..il y a volonté patente de substitution de peuple… et ecrasement des nations

    sas

    12/12/2007 à 12 h 13 min
  • Rosanov Répondre

    Article passionnant (malheureusement). 

    Mais je reste sur ma faim d’explications, surtout sur le comportement de nos dirigeants. Les seules explications données portent sur les pays de l’Est pour lesquels Ch. Lambert explique qu’il n’y a pas d’invasion du fait que les allocs ne sont pas versées.

    Bref on se demande qui tire des ficelles de tout celà. Est-ce l’ONU comme le déclarent certains sites Internet dans le but de régulariser le trop-plein Africain ? 

    Ce suicide a-t’il un équivalent dans l’histoire ? Est-il au fond simplement basé sur la démagogie des politiques ou bien est-il sociologique avec des effets qui dépassent l’immigration ?

    Et surtout est-ce que dans l’histoire d’autres populations allogènes se sont ainsi imposées avec l’aide des gouvernants des pays envahis ? Qu’est-ce qui fait que les dirigeants européens vont à l’encontre de leur électorat (au moins apparemment) ? 

    Autant de questions qui peuvent venir à l’esprit.  Pour le reste on a bien saisi l’inertie de nos dirigeants dont on se demande si elle tient à la démagogie, à l’ignorance crade, à l’impuissance, à la lâcheté, voire au fait qu’ils ne sentent pas soutenus par les peuples d’origine.

     

     

    12/12/2007 à 9 h 46 min
  • Luc SEMBOUR Répondre

    De même que les changements et les convulsions en Europe ont été dramatiques au tournant de chaque siècle entre 1490 et 1520, 1690 et 1620, 1790 et 1820, 1890 et 1920, de même la situation de l’Europe en 2020 sera sans rapport avec ce qu’on imaginait en 1990, voire en 2007.    

    12/12/2007 à 2 h 08 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: