LMPT : pourquoi la loi est folle et pourquoi le FN doit se mobiliser

Posté le mai 02, 2013, 11:09
13 mins

Il n’est jamais trop tard pour bien dire. Merci JMLP !

Au cours d’une remarquable conversation avec Julien Sanchez le 27 avril dernier, Jean-Marie le Pen a, sur le site frontnational.com, évoqué la nécessité de participer aux prochaines manifestations contre le « mariage pour touche », qui dépasse de loin le simple enjeu décrit par certains. C’est un projet anthropologique ou plus tôt « entropologique », un projet qui met un point final au paradigme de la nature humaine, comme on disait jadis.

JMLP a pris soin de rappeler que le FN privilégiait le social maintenant, mais je prendrais soin quant à moi de rappeler que le social ne mobilise plus. Il n’y a plus de classe ouvrière en France, grâce à Thatcher et aux bons apôtres de l’Europe libérale. Car ce qui caractérise un libéral new look, c’est bien de considérer que la civilisation est un marché, et que le bébé doit être jeté avec l’eau du bain, surtout s’il est syndiqué ! On assiste du coup à un nouveau et méphitique remix des deux révolutions atlantidéennes d’antan : la libérale anglo-saxonne avec son cortège d’horreurs (l’usine pour enfants, le panopticon, la mécanique humaine) et la jacobine française. Celle-là, Cochin l’expédia en une phrase :

L’humanité qui tue est sœur de la liberté qui emprisonne, de la fraternité qui espionne, de la raison qui excommunie ; toutes forment cet étrange phénomène social qu’on appelle le Jacobinisme.

Le Européens ne bougent plus parce qu’ils sont martyrisés par leurs banquiers, par leurs financiers, par leurs politichiens aux ordres (on verra pourquoi plus bas), ils sont étranglés par les cordons de la bourse, c’est le cas de le dire, bourse qui a décidé que ce sera elle ou leur mort : leur mort donc. Mais ils sont tétanisés  et sidérés parce qu’on leur a dit que sans l’euro ce serait l’apocalypse, alors il vaut mieux l’Apocalypse avec l’euro, en attendant comme à Chypre la confiscation de leurs comptes bancaires. On fait confiance à Shylock et à la caractérielle Merkel, cette tante Cunégonde toujours plus menaçante (comme dirait Voltaire, «  à la vérité fort laide »), pour leur prendre une livre de chair supplémentaire en attendant ; elle est toujours symbolique puisque la dette se creuse à chaque fois.

Le système actuel repose sur une stratégie de terreur jacobine basée sur la dette (fabriquée depuis la réunification allemande et l’entrée en vigueur de l’euro), le terrorisme islamiste servant à justifier toutes les persécutions étatiques, le satanisme de masse culturel et enfin le projet transhumain en bioéthique. L’être humain comme simple marchandise avec son code-barres et les Femen comme fer de lance culturel et projet métapolitique d’avenir. Je voudrais dire que la société actuelle globalisée a une dimension antéchristique que je ne m’y prendrai pas autrement ; et en effet elle veut bourrer nos cerveaux d’ordures, remplir les poubelles de nos labos de fœtus et les enfers de nos vieilles âmes sans défense.

Sur la terreur et l’obsession du si nécessaire complot islamiste planétaire, relire Cochin encore :

Et de là le grand chorus de Thermidor contre le « complot ». Il a retenti, peut-on dire, tout le long du siècle.

 A l’époque, complot aristo, clérical, étranger : cela justifie les massacres de septembre et la tuerie de Français aux quatre coins de « l’hexagone républicain ». C’est cette même théorie du complot (al Qaeda) qui débouche aujourd’hui sur la vraie réalité du complot : la mondialisation forcenée de la torture et la destruction de pays arabes entiers, réalisée d’ailleurs par des agents musulmans au service de « l’occident » mais rétribués par le Qatar et les Saoudiens !

Le peuple, je l’ai dit déjà, est comme le chien Rantanplan : il sent confusément quelque chose. Et il a senti, le peuple des mamans, des enfants et même des papas, que plus rien ne serait plus comme avant. Que le drugstore veut abolir les sexes : il y aura un robot-producteur (ou actionnaire) et un consommateur-cyborg. Le projet actuel, on le sent bien, est d’aboutir aux transhumains – droits du golem et pas de l’homme – en rendant inopérante la nation par le mondialisme, en accélérant la fusion homme-iPod et en rendant toute référence humaine et traditionnelle impossible dans la médecine ; et là on créera le citoyen techno-lambda rêvé par les multinationales et les ONG du futur. Ce n’est pas un hasard encore si la Russie de Poutine appuyée par son Eglise refuse ces infamies et de brader les bébés tandis que l’Amérique d’Obama l’encourage le plus possible. On ferait mieux de prier pour la conversion de l’Amérique et de ses billets verts illuministes que pour celle de la Russie, vous ne croyez pas ?

Tous les bébés seraient donc en libre service comme au supermarché – ou au distributeur. C’est la vision du futur de nos élites, elle est horrible et c’est pourquoi elle s’impose à coups de trique et de matraque, de persécutions policières (la presse ne sert plus qu’à cela, ou à seconder les chouans syriens…) et d’invectives globales. Le très bon Roland Hureaux a bien rappelé qui est derrière ce projet : Goldman Sachs, la banque citoyenne totalitaire qui ruine l’Europe et l’occident, Apple, Facebook, Disney bien sûr et une variété d’autres bulles boursières méphitiques. Notre ami le juriste Gregor Puppinck a, lui, rappelé qu’on fait de la prison en Allemagne (43 jours, mais certains parents cumulent) quand on ne veut pas que ses enfants suivent les cours de gender à l’école ; que l’Angleterre interdit aux associations catholiques d’adopter (les hétéros ne pourront plus adopter ; c’est simple, ils seront considérés comme homophobes, donc interdits de gosses ; et comme au Cambodge, on finira par demander aux mouflets de dénoncer leurs parents) ; en Espagne, 2 300 familles ont été poursuivis par l’Etats socialiste libertaire (et donc liberticide, puisqu’il est « interdit d’interdire » ) de Zapatero, pour avoir refusé l’édification citoyenne de leur progéniture. Faudra-t-il se cacher sous la terre pour éviter les légions et les crachats des Femen, clique organisée par Soros et ses diserts deniers ?

Cochin voyait déjà que la folie réformatrice a la vie dure :

Le phénomène social pousse son chemin de désastre en désastre, produisant une forêt de lois contre nature dont le succès dans les sociétés et le vote à la Convention sont aussi fatals, que leur exécution dans le pays est absurde ou impossible.

Le Front national doit comprendre malgré certaine pipelette que le social est secondaire pour l’instant pour les raisons susdites ; et que le sociétal n’est pas un sujet secondaire. La famille, c’est plus important que l’usine lambda. On devrait lire et relire Cochin au Front national et bien sûr Philippe Muray : le problème des socialistes, c’est qu’entre deux tenues et deux orgies ils circulent à trottinette. De ce point de vue on ne doit pas négocier avec eux et Marine Le Pen, qui a très bien tonné contre les Roms, a très bien dit d’ailleurs que tout gouvernement d’union nationale doit se faire sans le PS et sans l’UMP (Sarkozy ne cesse de marcher sur les brisées de Blair et de donner des conférences aux banques d’affaires, la dernière aux huiles et porcelaines de Goldman Saxe…).

JMLP a bien raison : quand on a la chance de pouvoir mobiliser comme ça sur un sujet aussi essentiel, on ne la rate pas, sa chance, car il ne s’agit pas seulement de récupérer une magnifique manifestation populaire, mais surtout de participer à la levée en masse du peuple non transhumain et non cybernétique : nos enfants ne sont pas  à vendre, sous prétexte qu’un col blanc d’Apple ou un banquier Goldman a décidé qu’ils l’étaient, aux couples gays jugés plus open, plus rebelles, et donc plus bankables. Lorsque j’avais écrit mon livre sur Internet nouvelle voie initiatique, j’avais bien senti cette manche (quatrième partie) : on nous prépare un remplacement en masse de l’humanité, avec un acharnement idéocratique particulier pratiqué contre ceux qui défendent la famille et la vie. La famille, seul état qui crée et aime ses citoyens, dit Chesterton ; et justement, camardes et citoyens, le nouvel Etat libéral-libertaire, liberticide et techno-beauf ne veut plus de votre participation. On le savait depuis la Terreur Française, merci pour elle.

La libre-pensée a tué la société parce qu’elle avait tué la personne humaine. Dissociant l’homme et l’isolant de toute attache naturelle ou morale, elle l’a livré comme une épave au flot social. En son âme, elle n’a laissé subsister que cette ruine, l’égoïsme, qu’elle a appelé raison et qui sera la haine ou la peur.

23 réponses à l'article : LMPT : pourquoi la loi est folle et pourquoi le FN doit se mobiliser

  1. highlow

    14/05/2013

    Bruno Megret :

    http://www.bruno-megret.com/ouvrages_lechagrin_ch2.php3

     » Je vais peut-être vous étonner, mais Le Pen considérait que tout cela était somme toute secondaire. Il n’aimait rien tant que les « coups » : coups politiciens, coups médiatiques, pour lesquels il pouvait aller jusqu’à saborder la ligne politique de son mouvement. Car ce qui l’intéressait avant tout, c’était sa propre personne. Doté d’un orgueil excessif, il estimait que les succès du Front national tenaient exclusivement à ses talents oratoires et à sa notoriété médiatique personnelle. En conséquence, il jugeait subsidiaires tous ces efforts de construction. Il n’en prenait donc que très rarement l’initiative. Cela va sans doute vous paraître surprenant, mais, lorsque je lui proposais d’entreprendre tel ou tel projet, je n’obtenais presque jamais de réponse. Le Pen restait évasif et dubitatif. Si bien que j’ai fini par mettre en œuvre la modernisation du mouvement en me contentant d’un acquiescement implicite, car c’était là le seul moyen d’aller de l’avant. Ce n’est qu’une fois les projets menés à bien qu’il se prononçait, approuvant ou critiquant selon ce qu’on lui en avait dit ou selon son humeur. « Faire et défaire, disait-il, c’est toujours travailler. » Certaines innovations ont même été acquises à son corps défendant.
    Ainsi, Le Pen estimait inutile et même néfaste la rédaction d’un programme complet. « Moins on en dit et mieux c’est ! » disait-il. Dans son esprit, se réclamer de son nom était pour les candidats du Front une profession de foi suffisante en soi. Il ne percevait pas du tout l’importance que pouvaient avoir l’implantation et la notoriété de nos candidats. C’est d’ailleurs pourquoi, lors des commissions d’investiture, il donnait souvent sa préférence à des candidats serviles et parachutés plutôt qu’à des cadres efficaces et enracinés. « De toute façon, confiait-il à ses proches avec le mépris souverain qui pouvait être le sien, si je soutenais une vache, elle obtiendrait le même score que votre type ! »

    Répondre
  2. highlow

    09/05/2013

    Monsieur Lemaire a donné les réponses,

    Le FN de JMLP était un parti de droite, libéral, anti Etatiste et anti socialiste.

    Le parti de Marine Le Pen est un parti de gauche, socialiste, Etatiste et jacobin.

    Pour le reste, il faut attendre des élections pour avoir de nouvelles informations sur l’efficacité ou non de la stratégie FN.
    Même si maintenant tout est différent, puisque le FN pourrait récupérer une partie de l’électorat gauchiste et socialiste

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    07/05/2013

    Depuis quelques temps le F.N. étant  » sans foi, ni loi  » en quoi serait il un parti de Gouvernement ? C’est à dire en qui nous pourrions placer notre confiance … le malheur de  » LaDroite  » c’est qu’elle est ravagée,déshabitée … voyez par exemple les Gaullistes de D.L.R. qui voyaient en Claude Guéant l’ Incarnation du Gaullisme !

    Répondre
    • lapôtre

      07/05/2013

      Sur quels principes vous basez-vous pour déclarer que le FN est un parti sans foi, ni loi qui ne serait pas digne de notre confiance pour gouverner ? Il est vrai que les partis de droite dont l’UMP et la gauche dont le PS ont largement prouvé leur compétence en la matière ainsi que leur attachement aux intérêts de la France, n’est-ce-pas ? européistes, mondialistes, immigrationnistes sont leur engagement et cette marche à suivre est étrangère à tous les symptômes de mauvaise santé de notre pays et, le Front National, avec l’appui d’économistes de renom, qui prône exactement l’inverse témoigne d’une incapacité totale à gouverner car d’après vous ils disent n’importe quoi . Il vaut mieux continuer à accorder notre confiance à un Hollande qui a ruiné la

      Répondre
      • highlow

        08/05/2013

        On peut se baser par exemple sur le livre de Bruno Megret :  » le chagrin et l’espérance » qui se trouve sur le Net.

        Je dis seulement que la direction FN navigue à vue, elle ne sait pas où elle va, elle n’a pas de stratégie arrêté de conquête du pouvoir. Sous Le Pen la stratégie c’est de passer à la TV, rien d’autre.

        Il y a un refus d’implantation locale, vous avez cet article sur 4Vérité :
        http://www.les4verites.com/politique/les-500-signatures-de-marine-le-pen

        Je ne dis pas que l’UMP ou le PS seraient meilleur, je dis qu’il n’y a aucun intérêt à voter pour des gens incapable de mettre en place une stratégie de conquête du pouvoir.

        Le Pen faisait 17% en 2002 et 18% en 2012, vous espérez combien pour 2017 ? si le problème c’est l’absence d’implantation locale, alors il s’agit d’un problème de fond, qui n’est toujours pas réglé aujourd’hui, et dont les effets pervers du point de vue des scores électoraux vont perdurer, réponse dans trois semaines dans le Lot, ou aux municipales 2014.

        Oui je pense qu’il y a un coté sans foi ni loi, chez les Le Pen. Ce qui est primordial pour eux c’est de rester à la tête du FN en priorité, ensuite seulement vient l’intérêt des Français,

        Le Pen père est jaloux de sa notoriété, il ne supporte pas qu’une autre personne profite de son soleil, il jalouse les candidats FN qui se font une place au soleil, c’est ce qui explique les innombrables querelles de personnes qui émaille la vie du FN.

        Il y a quelque chose comme ça :
        « C’est encore une marque du tyran que ni une âme grande ni un esprit libre ne lui plaisent; car le tyran prétend avoir le monopole de telle qualités, et quiconque lui oppose sa grandeur d’âme ou fait preuve de liberté d’esprit frustre la tyrannie de sa supériorité et de son pouvoir despotique; dès lors, le tyran le hait comme un agent subversif pour son autorité. »

        Répondre
        • highlow

          08/05/2013

          Post Scriptum:
          Les 2 commentaires à la fin de l’article des 4 Vérités:

          Répondre
          • highlow

            08/05/2013

            Je n’ai pas de solution, je n’ai pas d’homme providentiel de rechange à proposer, justement Le Pen père a fait le vide autour de lui, le despote, le maître d’esclave ne supportant que des esclaves autour de lui.

            Qui se trouve autour de Marine Le Pen ?
            Qui pourrait prendre sa place ?

            Vous voyez quelqu’un ?

        • lapôtre

          08/05/2013

          Quand Bruno Mégret a écrit ce livre, il avait quitté le FN et, je reconnais que son départ a réellement ébranlé le
          mouvement. Quand le FN a eu quatre maires élus, la
          presse aux ordres du pouvoir a fait ce qu’elle a pu, utilisé les moyens les plus illégaux — même le pouvoir avec l’histoire de Carpentras montée par Mitterrand et Joxe — pour leur faire du tort et les éliminer. les soit-disant « dérapages » de JM ne l’étaient que dans l’esprit des journaleux saisissant tout ce qu’ils pouvaient exploiter en ce sens. Marine s’est promis d’accéder au pouvoir mais, le système la combat car elle s’oppose à tout ce qu’il est : mondialiste, immigrationiste, européiste, soumis à la dictature de Bruxelles. Elle défend et prône les mêmes principes que Nigel Farrage qui vient de remporter une victoire électorale au Royaume Uni. Beaucoup d’économistes soutiennent son programme
          mais les journaleux essaient de la faire passer pour une personne qui dit n’importe quoi. Nous voyons à présent se réaliser à tous les niveaux les dangers dont JM nous avertissait depuis plus de trente ans. De plus en plus de voix se font entendre pour favoriser une monnaie commune au lieu d’une monnaie unique qui nous conduit à une catastrophe
          monétaire; pour se retirer de Bruxelles et se concerter
          pour une Europe des Nations qui doit se substituer à cette Europe qui nous conduit au chaos. Cette ligne a toujours constitué l’essentiel du programme FN + la lutte contre cette immigration qui nous tire vers le bas .Il nous appartient donc de choisir la direction à prendre, soit nous continuons à marcher vers le gouffre, soit nous faisons marche arrière.

          Répondre
    • lapôtre

      07/05/2013

      qui a ruiné la ville de Tulle — mais chut !! il ne faut pas le dire — et qui achèvera de ruiner la France. Continuons, rappelons Sarkozy, ce grand ami de notre pays qui a tout pour tuer notre industrie, notre agriculture et qui a accueilli avec tant d’enthousiasme
      200 000 immigrés supplémentaires chaque année —
      50 000 annuels de plus que sous Jospin —qui a jeté au panier le non du peuple au traité qui bradait notre dernier volet d’indépendance . Bravo à tous ces politiciens droite / gauche qui, depuis ces quarante der,nières années ont fait un travail remarquable de destruction de notre pays mais, surtout ne donnez aucune possibilité au FN qui dénonce cette folle course dans le mur, de prendre les rênes du pouvoir.
      Notre ami Quinctius Cincinnatus préfère continuer à faire confiance aux fossoyeurs de la France.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        07/05/2013

        pouvez vous m’expliquer comment et pour quelles raisons ( autres que démagogiques ) le F.N. est brutalement passé du libéralisme à l’étatisme économique ?
        à votre avis c’est un progrès pour l’avenir de la France ?

        Répondre
        • highlow

          08/05/2013

          Non je je peux pas expliquer pour quelles raisons le FN est passé du libéralisme à l’Etatisme, si c’est à moi que votre question s’adresse, vous devez poser cette question à Marine Le Pen et à son père.

          Le libéralisme économique est meilleur pour tout le monde, à moins que vous voyiez un intérêt à entretenir une armée mexicaine de fonctionnaires dont les 3/4 ne servent à rien, sujet rebattu. Les 3 millions de fonctionnaire embauchés sous Mitterrand arrivent à la retraite à partir de 2020, les gens vont comprendre le problème si ce n’est déjà fait

          Répondre
        • Philippe Lemaire

          08/05/2013

          La réponse est simple : on est passé de Jean-marie Le pen à Marine Le pen. Vous ne l’aviez pas remarqué ?
          Quant au jacobinisme, il est le passé de la France mais aussi j’espère notre avenir car il correspond à notre génie national et fait moins de dégats que le libéralisme financier ou ultra-libéralisme à l’anglo-saxonne. Désolé, mais je ne suis pas un anglo-saxon même si Bruxelles veut que nous le devenions tous.

          Répondre
        • lapôtre

          08/05/2013

          On peut défendre un certain libéralisme pour que l’économie en général en bénéficie sans pour cela tomber dans le mondialisme sans frein, nuisible à nos industries, artisanat et agriculture comme à présent c’est le cas. D’autre part, certaines institutions doivent rester propriété de l’ Etat comme la SNCF, EDF, GDF, la Poste et l’approvisionnement en eau. qui ne devraient en aucun cas passer complètement dans le privé. Il est quelquefois nécessaire, à cause de la politique suivie jusqu’à présent, que certaines compagnies deviennent propriété d’état à titre provisoire le temps de leur redonner un souffle de vie et d’empêcher des milliers de nouveaux chômeurs.
          Mais, il est à souligner que rien de très efficace ne peut être entrepris tant que nous dépendons des bureaucrates de Bruxelles. à qui Sarkozy en faisant fi du référendum de 2005, a donné les pleins pouvoirs. D’ailleurs, Nigel Farrage a toujours défendu cette ligne que le FN appuyé de nombre d’économistes, de députés européens, a également toujours préconisée.

          Répondre
  4. highlow

    07/05/2013

    Si MLP ne s’est pas associé à la manif pour tous, c’est d’abord parce qu’elle pensait que ce projet de loi comme tant d’autres allait passer comme une lettre à la poste, c’est ce que je pensais aussi.
    Puis dans la mesure où ce sont d’abord des chrétiens qui se sont mobilisés, Civitas, Barjot, et Printemps Français, elle n’a pas souhaité défiler avec eux, elle c’est plutôt Aliot, Bouchet, et compagnie, elle est athée, laïque, elle n’est pas catholique ou chrétienne, elle est jacobine justement.

    Son anti christianisme se retourne contre elle, puisque les élus et militants FN sont refoulé des manif pour tous.

    Je n’arrive pas à savoir si la manif pour tous rejette le FN pour ne pas être contaminé idéologiquement : souillé par un parti impur, ou s’ils ont des motivations plus raisonnées.
    Oui le FN est impur, 30 ans de dénigrement par les journalistes ça laisse des traces dans l’opinion, et ce n’est surement pas en prenant des juifs dans son staff pour prouver qu’elle n’est pas antisémite, des homosexuels pour prouver qu’elle n’est pas homophobe, et des noirs et des arabes pour prouver qu’elle n’est pas raciste, que ça va changer les choses, au contraire elle légitime la propagande.
    On ne sais pas si Barjot est contaminée idéologiquement par les médias, ou si elle a d’autres raisons.

    Les Le Pen sont incompétents politiquement, Il y a une vidéo qui date d »une quinzaine de jours, dans laquelle une journaliste fait remarquer à JMLP qu’autrefois le FN était libéral et défendait les artisans et les commerçant contre l’Etat, ce à quoi le Pen répond, en somme, que oui mais ça c’était avant, vous comprenez le monde à changer, il faut évoluer, vivre avec son temps, il faut s’adapter à son électorat ect

    Voilà Le Pen, moi, moi, moi … et mon prolongement narcissique : fifille .. qui est étatiste, socialiste, jacobine, mais c’est pas grave parce que c’est la meilleure parce que c’est fifille ….

    Le Pen fait partie de cette catégorie de français de droite qui préfère leur famille à la vertu, qui défendrons toujours leurs enfants, même lorsqu’ils se comportent mal.

    fifillle MLP ne peut pas quitter le direction du FN sans le vivre comme un déclassement social, un échec, elle fait tout pour se maintenir à la tête du FN, notamment en virant tous les gens qui ne lui sont pas favorable, en prévision de l’élection interne à la présidence FN.

    On en a rien à faire des Le Pen, on ne fait pas de la politique pour assurer des places à la famille Le Pen, si les dirigeants sont incompétents, on en change, on ne va pas se trimballer 40 ans la fille si elle est incapable d’obtenir des résultats.

    Répondre
  5. Jaures

    04/05/2013

    Claude Roland, vous reprenez des allégations qui sont pourtant démenties par les faits. Le mariage pour tous existe depuis plus de 10 dans certains pays. Y constate-t-on des unions entre hommes et animaux ? Cela est-il simplement évoqué ? La société s’y délite-t-elle plus qu’en France ou en Italie ? Où avez-vous lu que les parents seraient inscrits comme parent 1 ou 2 sur un quelconque document ?
    Par ailleurs, le mariage est une institution. En quoi une institution serait liée au biologique ? Le mariage peut unir un homme et une femme comme deux personnes de même sexe si nous en décidons ainsi et le biologique n’y a pas plus à voir qu’avec toute autre institution. Le célibat des prêtres est-il conforme à la biologie ? La contraception est-elle conforme à la biologie ? Les antibiotiques, les transplantations, les pacemakers, …sont-ils conformes à la biologie ?
    Vous avez une conception précise et limitée du mariage, ce qui est votre droit, mais vos conceptions ne relèvent pas plus d’un ordre naturel que celles des autres. Dire qu’une opinion est conforme à la nature est simplement une argutie destinée à éviter de la discuter.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      07/05/2013

      On ne « discute » pas avec la Nature… les Indiens d’Amérique et leurs cousins Sibériens, Baltes et Finnois l’avaient bien compris … nous ne sommes que de PASSAGE sur cette TERRE, et c’est pourquoi elle est  » SACREE, » …

      Répondre
  6. Claude Roland

    03/05/2013

    Nicolas Bonnal est dans le vrai avec une vision juste. Il a dû lire « le culte qui a détourné le monde » de Henry Makow, « la bataille du discours » d’israël Shamir et enfin pour ce qui concerne précisément la France, « La France licratisée », de Anne Kling.
    Par ailleurs, Joresse n’a pas tout à fait tort sur l’urgence des nécessités actuelles, même si à la simple lecture du nom « Le Pen », il fait sa crise de nerfs et son caca nerveux avant même de savoir de quoi il s’agit (Pavlov).
    La famille est le noyau dur de toute société humaine. C’est indéniable. Le mariage pour tous qui, sur le principe pris à la lettre, autorise les humains à se marier entre eux n’importe comment voire même avec des animaux, est une bombe anti-famille, donc anti-société. Réduire l’homme ou la femme à « parent 1 ou 2 » est la porte ouverte à identifier les humains par de simples numéros à l’avenir. Une famille biologique revient à l’association d’un mâle et d’une femelle. C’est comme ça. Autoriser autre chose revient à nier ce principe donc à nier le naturel et la biologie (bizarre pour des écolos). Nous sommes bien dans les utopies socialo-communistes débiles et décadentes.
    Maintenant que Hollande nous a bien enfumés avec cette histoire pour nous détourner des vrais problème de la société Française (chômage, destruction du tissu industriel, délinquance explosive, justice pourrie, corruption et magouilles), il serait temps de considérer la réalité quotidienne et discuter (pas trop longtemps quand même) des vrais problèmes de fond ET ENFIN AGIR !
    Jamais la sortie de crise depuis 1974 ?

    Répondre
  7. Philippe Lemaire

    03/05/2013

    Des propos fort intéressants mais pour ce qui est du jacobinisme (qui inspire évidemment Philippot et Marine Le Pen) il n’est pas seulement terrorisme d’état : il est aussi défense de la Nation et souci de l’égalité des territoires et des citoyens. Le premier aspect est historique, le deuxième est , j’espère, d’actualité.

    Répondre
  8. Jaures

    02/05/2013

    Bonnal devrait aller voir ce que deviennent les familles quand ferment les « usines lambda ». Sait-il que dans une famille touchée par le chômage on a 3,5 fois plus de « chances » de divorcer et 6 fois plus de se suicider que dans une famille épargnée ?
    Tout ce discours n’est qu’un ramassis de fantasmes. JM LePen est d’ailleurs coutumier du fait. Essayer de faire peur avec le complot judéo-maçonnique, le SIDA (souvenez-vous « le Sida peut se transmettre par la salive et la sueur »), l’immigration, aujourd’hui le mariage gay,… Il suffit de discuter avec des Belges ou des Canadiens: le mariage pour tous ne crée pas le début du commencement du moindre marasme.
    Par contre, le chômage et la pauvreté provoquent misère et malheur. Mais cela pour certains n’est que broutilles.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      03/05/2013

      Le socialisme est la cause principale du chômage et des malheurs qui en découlent.
      Jaures s’en plaint, c’est le comble de la mauvaise foi.
      Le seul qui fantasme sur ce site c’est bien lui!

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      07/05/2013

      quand les usines  » Lambdas  » ferment , il est bien évident que les politiques- professionnels, les citoyens-électeurs et les syndicats-défenseurs ne sont en rien responsables dans cette affaire !

      cqfd

      Répondre
  9. lapôtre

    02/05/2013

    Nicolas, sollicitez une interview sur RMC par J.J. Bourdin et, insistez pour rester à l’antenne après l’interview pour
    répondre aux questions des auditeurs. Les Français doivent être mis au courant et découvrir la vérité même si certains ont senti le danger tapi derrière cette loi immonde.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)