Mariage, virginité, mensonge et discrimination

Posté le juin 11, 2008, 12:00
9 mins

La décision du tribunal de Lille d’annuler un mariage a déjà fait couler beaucoup d’encre. Mais il n’apparaît pas que les commentateurs aient cherché à garder la tête froide, ni surtout qu’ils aient envisagé cette affaire complexe sous tous ses angles. Il me semble que la première condition pour le faire est de bien distinguer l’aspect juridique du jugement et ses conséquences politiques.

Et la deuxième condition, c’est de ne pas fermer les yeux sur certaines réalités, de peur de heurter le « politiquement correct ». En l’occurrence, il n’est pas indifférent à notre affaire que les conjoints aient été musulmans (même si le fait que les époux – et pas seulement la femme, rappelons-le – arrivent vierges au mariage, sans être nullement une condition de validité, dans aucune religion que je connaisse, est hautement apprécié par la plupart des religions).

Du point de vue juridique, il faut rappeler que le motif de l’annulation du mariage n’est pas la non-virginité de la jeune femme, mais son mensonge. Or, au titre de l’article 180 du Code civil, un dol, c’est-à-dire un mensonge faussant le contrat passé (et le mariage est bien un contrat entre deux personnes, même s’il n’est pas que cela), entraîne logiquement l’annulation du contrat.

Et ce n’est évidemment pas l’absence d’hymen qui a constitué une preuve de ce dol pour le tribunal, mais le fait que la principale intéressée ait déclaré avoir menti. Mieux placée que quiconque pour savoir si elle était arrivée vierge au mariage, elle a déclaré avoir assuré son futur marié de sa virginité et, ce faisant, avoir menti.

Nous touchons ici à un autre aspect délicat de ce dossier. Si l’on comprend bien (mais les motivations des différents protagonistes ne sont pas toujours claires), il semble que la jeune mariée ait souhaité voir son mariage annulé. Pourquoi, en ce cas, avait-elle menti en vue de se marier ? Dans l’état actuel de ce que j’ai lu de l’affaire, je ne peux que conjecturer. Toujours est-il qu’il est assez probable que Rachida Dati ait eu raison lorsqu’elle a affirmé que ce jugement protégeait la jeune femme.

En tout cas, de mon point de vue, la Garde des Sceaux a eu parfaitement raison de répondre aux cris d’orfraies des socialistes en renvoyant la gauche immigrationiste à ses responsabilités. Certes, les socialistes sont loin d’être les seuls responsables du désastre (le regroupement familial est tout de même une disposition Giscard-Chirac, que l’on sache !), mais ils portent une lourde responsabilité dans ce dossier et le leur rappeler ne peut pas nuire…

Restent tout de même les aspects déplaisants de cette affaire, qu’il ne s’agit pas de dissimuler.

Le principal d’entre eux concerne le message subliminal que ne manqueront pas d’entendre les islamistes radicaux : vos lois sont les bienvenues chez nous et, naturellement, elles primeront sur les nôtres.

Ce n’est pas une conséquence nécessaire du jugement, mais il est quasiment inévitable que ce jugement soit interprété ainsi et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce message n’est pas opportun. Rappeler à qui mieux mieux que le pays d’accueil est tout juste bon à offrir tous les avantages sociaux possibles et imaginables, mais qu’il ne sera jamais question d’intégration, que la loi française peut bien céder le pas en France à la loi coranique, n’est certes pas la meilleure façon d’aider les populations immigrées à s’intégrer !

Le deuxième aspect déplaisant est la conséquence de la supposée discrimination anti-féministe du jugement. Puisque ce jugement est censé avoir condamné la non-virginité de la jeune femme (encore une fois, ce n’est pas le cas !) et qu’une connaissance assez élémentaire de l’anatomie suffit à montrer que le cas du mari est nettement plus favorable de ce point de vue, le jugement aurait sanctionné le point de vue islamique de supériorité de l’homme sur la femme. Et impliquerait une réforme urgente de la loi pour remédier à la situation.

Le problème, c’est que, quelle que soit la réforme de la loi qui serait envisagée, elle ne pourra être que pire que la situation actuelle. En effet, dans le climat politique et culturel ambiant, chacun devine que le Code civil sera réformé dans le sens de la « non-discrimination ». C’est-à-dire dans le sens le plus absurde pour ce contrat si spécifique qu’est un mariage : car, s’il est une chose évidente dans un mariage, c’est que nous discriminons à tout va. Explicites ou non, nous avons tous – et c’est le contraire qui serait aberrant ! – des idées assez précises sur ce que nous souhaitons de notre conjoint. Espérons que le législateur ne va pas saisir cette occasion pour limiter encore un peu plus nos libertés !

Partager cet article sur Facebook

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

23 réponses à l'article : Mariage, virginité, mensonge et discrimination

  1. Philippe

    25/07/2008

    Désolé mais votre article contient une erreur de taille, si le dol peut permettre l’annulation d’un contrat, dans le cadre du mariage cela n’est pas possible.

    C’est une coutume très ancienne qui a permi de ne pas baser le mariage sur des situations, des revenus ou la possetion de biens. Si j’affirme à ma future que je possède un yacht, un chateau et qu’en plus je uis puceau, ces trois mensonges n’aboutissent pas à l’annulation du marriage.

    L’article 180 ne fait aucune référence au dol, cependant, une tromperie sur une qualité essentielle de la personne peut aboutir à l’annulation, par exemple, je suis stérile, mon identité est fausse ou encore je suis amputé au niveau du tronc.

    Là dessus, le droit canon et le droit civile sont similaires (bien que le droit canon soit beaucoup plus précis dans ce cas), le dol (tromperie mineure, par exemple sur ma situation, ma taille de pieds, ma virginité) ne peux impliquer l’annulation du mariage mais une tromperie (malus dolus) sur une qualité essentielle au mariage (fertilité, tendance sexuelle, personalité) inclue, en droit canonique, l’annulation du mariage.

     

    Répondre
  2. Mohamed Abdel

    19/06/2008

    Bonjour,

    très honoré que mon "analyse" de la situation Française (que je suis le premier à déplorer) ait été jugée pertinente par des lecteurs aussi éclairés (sincèrement) que : SAS l’homme des Caraïbes – Luc SEMBOUR l’homme des sables et de l’or noir – MP l’homme de la Place Stanislas.

    Non Monsieur SEMBOUR je n’ai pas la vocation du plagiaire, mais merci pour vos compliments. Oui on peut vivre à Casablanca – être Muslim et apprécier Alain SORAL. Et même voter Front National.

    Pour le reste n’attendez pas de moi ici (respect aussi à l’auteur de l’article – dont les commentaires s’éloignent sensiblement) de grande démonstration propre à vous faire rejoindre l’Islam – chacun restera sur ses positions, les miennes certes plus "soft" que celles de MP…  Voire de Luc SEMBOUR, qui traduira ma position comme étant une « retraite en rase campagne » devant un "ennemi" plus fort que lui…

    Cher "collègue" MP je ne suis ni fanatique – ni plein de haine – mais je vous invite à vous relire, il serait bon qu’un homme de votre niveau sache garder sa raison et son sang-froid. Je vous laisserai aussi penser que vous êtes « libre » et que vous avez choisi « d’être dans la m… »… …Naïveté quand tu nous tient – même à haut niveau… Auto défense plutôt… Oui c’est humain.

    Je resterai donc seulement  la petite "lumière" et le guide des esprits Français faibles. Selon vos critères, MP, et à vous lire attentivement, il n’en manque pas.

    Cordialement à tous,

    Abdel MOHAMED  –  Casablanca

    Répondre
  3. MP

    18/06/2008

    Pour Abdel Mohamed:

    Mais qui est ce Marocain ? Un prof d’université dit-il ?   

    Tout le monde sait que « les barbus », avec ou sans barbe, ont envahi l’université au Maroc depuis longtemps et que l’université n’y conserve que son enseigne trompeuse. Face aux illettrés, ils prennent le masque de la recherche et de l’intelligence pour faire passer des idées contraires à la notion même d’université.

    Le soit disant universitaire fait ici un aveu de sa haine de la vérité. Mais seuls les esprit cartésiens, propres à l’occident, seront choqués par ses contradictions. L’auteur se cache derrière les valeurs de l’université pour dénoncer de fait la liberté d’expression, ici celle des journalistes de Marianne. Or le débat, la recherche de la vérité sont basés sur l’écoute de ce qui s’oppose, et c’est accepter l’existence d’un désaccord et l’analyser pour en tirer les conséquences logiques qui porte fruit. Il est typiquement autoritaire et absolument anti-universitaire de prétexter détenir d’entée la vérité définitive, en bâillonnant la contradiction prévue au dialogue.

    A titre de rappel ce sont les études scientifiques des « universitaires » musulmans qui avancent que la femme est inférieure à l’homme car son cerveau est statistiquement plus petit, ce qui justifie à postériori la doctrine mahométane de la femme objet.

    Mauvaise éristique, logique absente, arrivent ici sans le moindre fil conducteur au fait que l’islam est la seule solution à tous les maux français. L’islam est effectivement une alternative à la démocratie, à la liberté…l’alternative des barbus.

     MA-AM  use d’une technique typique de secte en montrant avec précision un malaise pour apporter une réponse simple à une question bien plus compliquée. Après tout, la démocratie est avant tout une majorité de cons. Le but n’est donc pas de convaincre ceux qui savent la vérité mais de se porter en victime et d’inoculer le virus de l’islam aux faibles, dépourvus de fil conducteur, en faisant croire que l’herbe est plus verte ailleurs, en mettant  en exergue un monceau de problèmes évidents avant d’ajouter : la solution est là. Pourquoi ? Nul ne le sait. On saura seulement que, sans avoir à débattre on aura évité le rejet et surtout le risque d’avoir tort. Le suppositoire peut passer sans vaseline.

    Tout le monde est conscient que le malaise français existe. De même, tout le monde est aussi conscient qu’il y a malaise à reproduire l’extermination nazie auquel ont participé les dirigeants islamistes car associés à Hitler (et notamment le grand mufti de Jérusalem), et que personne n’aspire à ressembler à l’Afghanistan sous le règne des talibans ou des hordes de tribus de djihadistes chroniques.

     Oui monsieur, si la France est dans la merde, elle a voté pour y être. Oui monsieur être libre c’est bien plus dur que d’être ce que vous êtes : une larve à quatre pattes, sans arguments devant un dieu qui ne vous aime pas. Oui monsieur la révolution arrivera s’il le faut un jour et on reconstruira. Le Titanic a coulé à 3000 m et nos paquebots n’en sont que meilleurs. Oui comme vous le souhaitez la France tombera peut-être dans le panneau de croire que l’herbe est plus verte ailleurs. Mais non monsieur on ne vous laissera pas faire et ce qui restera à terme de vous n’est, dans le meilleur des cas qu’un bout de pierre tombale sans croix, oubliée au milieu de millions d’autres.

    Vous aurez perdu votre vie vouée au fanatisme bestial irraisonné de l’islam pour l’islam, sans autre raison que l’islam (épargnons-nous le distinguo modéré-extrémistes), sans même avoir la moindre idée de savoir POURQUOI vous aurez répété que l’islam est la solution, du temps où vous respiriez. L’amour, la vie, l’émotion de devoir faire des choix véritables, réfléchis, uniques, vous auront été des mots étrangers. Non vous n’irez pas au paradis pour assouvir des perversions sexuelles de viols de vierges car il n’existe absolument pas. L’enfer réel vous tend peut-être bien ses bras pour l’erreur impardonnable de n’avoir pas osé mettre sérieusement en marche vos neurones « universitaires », si vous en avez, pour réfléchir VOUS-MÊME à ce que vous êtes.

    Il ne faut pas vous obnubiler à croire indispensable de haïr ceux qui sont ennemis de votre idéologie (mais pas de votre personne), même s’ils vous la renvoient à la tête avec un magistral coup de pied au cul, à vous laisser bossu et bancal, chaque fois que vous essayerez de la leur imposer.

    En faisant une démonstration absurde de votre « solution », vous montrez la voie aux indécis. Vous  rendez plus de lecteurs lucides sur la nature de l’islam, vous grossissez les rangs des ennemis absolus, définitifs, irréductibles et invincibles de l’islam.

    MP (Université de droit de Nancy)

    Répondre
  4. Luc SEMBOUR

    18/06/2008

    Mohammed Abdel, alias Abdel Mohamed, est un admirateur d’Alain SORAL. Espérons qu’il n’ait rien copié sur ce dernier pour écrire  son 2ième post ci-dessus car je le trouve remarquable et presque constructif (pour la 1ière fois). Sa vision apocalyptique de la France est peu réjouissante mais saisissante. Certains paragraphes sont dignes de SORAL qui est un observateur très fin et un polémiste redouté. De plus je ne me rappelle pas avoir lu une seule phrase inintéressante de SORAL, maître de l’analyse des travers et beautés de la société française. Il y froisse trop de susceptibilités dans la Nomenklatura politique, intellectuelle et «pipeules», pour être admis au rang qui devrait être le sien.

    Il y a du vrai dans le fait que la France semble avoir disparu, mais c’est simplement parce que beaucoup de Français qui comptent sont soit morts, soit partis en exil plus ou moins définitif, laissant les idiots macérer dans leur caca, laissant brailler les Cégétistes, arriver les hordes de va-nu-pieds, cafouiller sans fin l’UMPS. Les français capables de vraiment produire des richesses par leur travail et suffisamment conscients pour voir la situation telle qu’elle est, votent avec leurs pieds, refusant de soutenir tout ce délire par leurs impôts.

    En observant l’évolution récente de la France, on comprend mieux que la Grèce d’aujourd’hui ne soit que l’ombre de la glorieuse Grèce antique, cette civilisation qui a probablement le plus apporté au monde, par transmission de sa philosophie, de son art de vivre, de gérer, de résonner, via Rome, l’Europe, les USA, le Japon, et maintenant la Chine et l’Inde. Le sang grec cuvée 2008 a très peu de rapports avec celui de Périclès au V-ième siècle avant JC. Il y a eu trop de changements de populations. La Grèce n’est plus du tout le centre du monde civilisé qu’elle peut valablement prétendre avoir été. De même la France avait un potentiel immense vers 1700, peut-être le plus prometteur de tous les pays d’alors. Elle aurait effectivement pu devenir un pays fabuleusement prospère et rayonnant. En  300 ans, les mauvaises gouvernances, les révolutions, ont eu raison de ces belles promesses.

    Mais heureusement M.A. alias A.M. connait lui, la solution, claire et simple, quoique peu connue, car il écrit « Pour la France, l’Islam n’est pas le problème, l’Islam est la solution ».

     

    M.A. alias A.M., il faudra bien sûr que vous nous démontriez cette affirmation. Pour ma part, j’ai observé l’islam pendant 30 ans, d’abord au Maroc, puis en Algérie puis aux Emirats et au Liban. J’ai discuté religion des milliers d’heures avec des musulmans de toutes les nations arabes, au Moyen-Orient, en Europe, au Canada aux USA. Ma conclusion est limpide: « l’islam est toujours un énorme problème pour tout le monde, depuis l’an 622, en tous temps, en tous lieux et jamais une solution ».

    Quels que soient les maux français (hors islam), ils ne sont rien à côté de ceux que crée automatiquement l’islam, idéologie intrinsèquement porteuse de mort et de mensonge (les deux seuls attributs reconnus à Satan).

     

    Curieusement, dans tout ce que vous nous avez écrit sur 4V, jamais une seule fois vous n’avez défendu l’islam par une argumentation quelconque. Puisque la panacée aux maux français réside selon vous dans l’islam, il faut donc, pour convaincre un esprit occidental, que vous nous parliez de l’islam afin de détailler ses merveilleux bienfaits. Vous en avez les moyens puisque vous avez excellemment peint les troubles français actuels.

     

    Je serais très curieux de vous lire sur ce sujet. Les deux solutions de facilité pour islamiser la France sont le remplacement ethnique (par migration et natalité), et la peur (pourrissement de l’existence, pressions graves, terreur, guerre totale). Or seule la conviction par la parole a une valeur reconnue dans l’univers culturel Judéo-Gréco-Chrétien. Tout le reste est tyrannie bâtie sur le sable, même si elle parvient à se maintenir assez longtemps pour sembler pérenne.

    Souvent, sitôt que les choses deviennent précises, les musulmans fuient la parole, mais pas vous ?  

    LS 

     

    Répondre
  5. sas

    17/06/2008

    Salam mohamed…..

    ……QUE TU NE PUISSES TE PRENOMER JEAN, hervé, voir ben ‘Oit …..heu pardon benoit….tu as parfaitement compris le sens et l ampleur du délitement programmé…..

    ……garçonnière…….est le mot juste ……le préféré du docteur DESTOUCHE alias céline….

    …..analyse au combien pertinente , mais dont la chute et conclusion ne saurait être la bonne solution : tomber dans les bras d l islam….

    Non mon ami, il convient de karchériser tout azimut en haut et en bas et en m^meme temps…..pour virer toute cette crasse merde qui nous collent aux pompes depuis 1789…..vous n’êtes vous …..qu’un épis phénomène annexe, portée par une putéfraction plus grande et plus profonde de notre ordre et notre société…..

    mais une telle perspicacité et une telle analyse portées par toi…..ne peuvent que contribuer à un sursaut salvateur…..

    sas te salutante

    Répondre
  6. MOHAMED Abdel

    15/06/2008

    Bonjour à tous !

    Barthélemy,

    Encore une fois, sur un fait juridique banal (annulation d’un mariage) « on » dénonce « l’Islam »… Qui n’a  pourtant strictement rien à voir dans la motivation de cette annulation : le mensonge d’un des conjoints.

    DANTEC (qui n’est pas une référence pour tous – loin de là) ne fait que constater.

    Il constate quoi ?

    La "montée de l’Islam" qui est inexorable ? 

    Non,

    il constate plutôt la médiocrité (à tous niveaux) de votre classe dirigeante. Et ça – pour DANTEC – c’est vraiment facile d’enfoncer des portes ouvertes.  Enfin, c’est déjà mieux que rien.

    Mais : quelle est la couleur du cheval blanc d’Henri IV ? C’est a peu près de ce niveau… Et en outre, il tombe grossièrement dans le piège du « chiffon rouge » – voir plus loin…

    Vous semblez vous aussi, Barthélemy, déplorer la disparition d’une certaine France, je vous cite :

    …"… Que reste-t-il de tous nos futurs confisqués, de toutes nos TRADITIONS DETRUITES, si ce n’est ce champ de ruines que certains osent sans rire dénommer " société globale "…"

    Ah, "nostalgie, nostalgie" face à l’inéluctable… Je me permets de reprendre ci-dessous un extrait de mon post, édité aux 4 Vérités le 24 avril dernier (commentaire de l’article :  "L’Islam progresse en Europe" – Pierre LASSIEUR – article encore affiché au top 100 des articles les + commentés : 81 ou 82 commentaires) :

    …«  Ce qui est le plus triste à lire de vraies intelligences comme vous, Monsieur PIERRE Gérard, (Mais LANCE & LASSIEUR aussi c’est pas mal) – d’un Jean Claude THIALLET et j’en passe et des meilleurs, c’est que vous vous accrochez désespérément à une France – l’image d’une France – depuis longtemps disparue…  (Politique devenue depuis 2 siècles fond de commerce transmissible de père en fils et de mères en filles ? Accélération il y a 30 / 40 ans : mai 68  / regroupement familial ? Giscard ? Mitterrand ? Chirac ? Le tout cumulé ?)… 

    Pourtant vous êtes  – très  – lucides…

    Pourquoi vous accrochez vous tous à vos nostalgies ? Par patriotisme ? Mais votre « chère vieille France » n’existe plus…

    Cette question et ce constat ne sont pas ironiques. Je peux comprendre votre désarroi profond, à tous. »…

    Je me cite à nouveau « pardon » toujours en commentaire dans le même article ("L’Islam progresse en Europe") mais pas encore édité car je viens de l’adresser (j’espère qu’il sera édité car c’est une réponse à une demande de Yvvv)…

    …« Pour bien appréhender l’état de la France actuelle : avec l’état d’esprit d’aujourd’hui, on serait en 1939 les Allemands pourraient s’installer (par la force) – en France "chez eux – chez nous" – en moins d’une semaine – et seraient parfaitement acceptés – au Nom de la diversité culturelle – société globale – et de la trouille des "anesthésiés", surtout… Mais avez vous bien réalisé dans quel état se trouve l’armée Française ? Le peuple Français… Dont les références aujourd’hui, sont : au mieux la Star Ac, au pire Euro millions… »…

    Barthélemy, vous écrivez :

    … « Désormais l’islamisation des banlieues touche de plein fouet des français " de souche ". De petites Ludivine, des Stéphanie, des Pauline se retrouvent sous la burkha; des Jean-Paul, des Michel, des Frédéric se laissent pousser la barbe et s’habillent comme des prêcheurs salafistes »…

     

    §                             §                             §

    Mais cher Barthélemy, avez vous pensé au désarroi de nos charmantes petites têtes brunes face à des prénoms aussi barbares que : Ludivine – Stéphanie – Pauline – Jean-Paul – Michel – Frédéric … 

    Allez rassurez vous c’est juste un clin d’œil…

     

    §                             §                             §

     

    Cordialement à tous !

     

    Abdel MOHAMED    Casablanca

     

     

    PS :

     

    J’ose – merci aux 4 vérités – me répéter – mais c’est tellement flagrant – aveuglant.

     

    Pour la France, l’Islam n’est pas le problème, l’Islam est la solution.

     

    Le problème de la France, c’est la dictature politique Française en place depuis 1789.  Qui dépouille, pille, spolie le peuple. Sans cette vermine parasitaire, la France aurait été le Pays le plus riche du monde, économiquement – et culturellement bien sûr. 

     

    La montée (réelle cependant) de l’Islam – n’est qu’un leurre – un chiffon rouge de + qu’on agite devant le « bon peuple de souche » tout en freinant de très éventuelles idées de « révolte » de ce même peuple, (bouclier), par le « bien pensant » – le « politiquement correct » l’« anti discrimination »… Droite / Gauche confondues – relayés dans cette tâche par les bobos bêlants… Les « journalistes » de « Marianne » en tête…  Il y a 20 ans ce n’était pas l’Islam qu’on agitait sous le nez des Français, c’était le FN… Mais, contre le FN,  pas de cadeau « bouclier »… Et en tête de l’anti FN en délire : toujours les « journalistes » pro sionistes de « Marianne » (magazine qui n’existait pas encore – mais ses « journalistes » hélas si)…

     

     

    Pendant ce temps là – car ça sent « la fin de bal » – (le Titanic prend chaque jour une gîte + sérieuse) :

    Après Marrakech (notamment pour l’Afrique) – les "meilleurs" politiques Français (ceux qui sont le + gavés) ont TOUS un pied déjà très solidement ancré aux States…  Leurs enfants et déjà petits enfants étudient prioritairement aux USA… Et y sont installés. La France n’est plus pour eux qu’une garçonnière, de luxe évidemment. Le jour où vos « politiques » vont vraiment définitivement s’envoler, vous entendrez claquer leurs bras d’honneur. Et la France passera sous tutelle du FMI.

    La France est actuellement une entreprise en faillite, (perdue – asphyxiée par le mondialisme), dont les "Cadres"  (vos "politiques") ripoux, avant de fuir, vendent le stock  en sous main  à  vil prix – à l’arrière des entrepôts – pour s’en mettre plein les poches au maximum et sans impôts  – avant que « l’usine à gaz »  ferme  laissant ses "ouvriers"  dans la ruine… Pour pouvoir prolonger la « récolte » ils jettent à ces « ouvriers rendus aveugles et sourds par les médias tous aux ordres », devant l’usine, pour diversion, quelques miettes – tant qu’il en reste (vos impôts – vos charges) – : rmi – cmu – allocs diverses – prime de fuel… etc, etc.

    SEUL l’argent motive les politiques Français, voire Européens ! UNIQUEMENT l’argent.

    Qui le sait tout cela ? : Tous les politiques !  Parmi eux qui dénonce ce pillage ? Le FN – SEUL – surtout depuis que le très lucide Alain SORAL (une référence un peu meilleure que DANTEC lui…) l’a rejoint.

    Oui, mais la diabolisation du FN a tellement fonctionné auprès des « veaux » que désormais plus RIEN ne pourra faire passer ce parti – pourtant estimable – et seul recours « politique » valable pour préserver "l’identité nationale Française"… (Aucune notion de race, ni de religion dans cette "identité nationale Française" – je me sens, je suis tout aussi Français que vous Barthélemy).

    Désormais seul l’Islam remettra de l’ordre dans la Maison France (et même Europe).  

    Cela c’est le vrai constat.

    Tous les citoyens sensés le  savent et désormais  l’appellent – consciemment ou non.

    Répondre
  7. Barthélémy

    15/06/2008
    Extraits de – American Black Box – ( le théâtre des opérations 2002-2003 ) de Maurice Dantec. 
     
    A cette époque, ce cloaque, devrais-je dire, où tous les révisionnismes se sont agrégés pour former la nouvelle pensée centriste qui fédère 90% des français, où la constitution " européenne "  a été écrite de telle sorte que la Turquie puis les pays du Mahhreb puissent intégrer cette délètère " union " , en cet égout de la post-histoire, cette bonde d’éjection des eaux usées du nihilisme, seul l’Islam, néo-communisme " religieux ", se trouve à l’abri de la vindicte des intellectuels, des politiciens, de tous les valets de cette bourgeoisie post-gauchiste qui ne peut concevoir en effet qu’elle aurait quelque chose à défendre, PUISQUE PRECISEMENT C’EST CE QU’ELLE S’EST ACHARNEE A DETRUIRE DEPUIS TRENTE-CINQ ANS…
     
    … Que reste-t-il de tous nos futures confisqués, de toutes nos TRADITIONS DETRUITES, si ce n’est ce champ de ruines que certains osent sans rire dénommer " société globale ".
    …Désormais l’islamistion des banlieues touche de plain fouet des français " de souche ". De petites Ludivines, des Stéphanies, des Paulines se retrouvent sous la burkha; des Jean-Paul, des Michel, des Frédéric se laissent pousser la barbe et s’habillent comme des prêcheurs salafistes .
    Grâce à l’école républicaine, ils ne savent plus parler le français, mais à la mosquée, on leur apprend à réciter de l’arabe par coeur.
    Envoyé par Barthélémy.
    Il n’y a que les matérialistes athées pour croire que la laïcité (qui n’est qu’un anticléricalisme déguisé) pour croire que l’on peut combattre l’islamisation lente et progressive de la société, sans sont seul antidote CIVILISATIONNEL le catholicisme.
    Est-ce par hasard si la France , mais aussi d’autres pays d’Europe, contre la demande de l’Italie, l’Espagne et la Pologne n’ont pas accepté l’inclusion d’une REFERENCE FONDATRICE au christianisme dans la future Constitution " européenne"?
    Répondre
  8. Barthélémy

    14/06/2008
    " L’aveuglement des nihilistes occidentaux au sujet de l’Islam semble un condensé de tous les aveuglements successifs de l’Occident depuis deux siècles. Sur le danger jacobin, sur le danger marxiste, positiviste, bolchevik, puis nazi, tiers-mondiste, maoïste, post-modernistes…
    A ce niveau-ci d’aveuglement, osons dire que le bobo nanarcho-centriste de base se crève chaque matin les yeux au réveil, en guise d’ablutions, ce qui lui permet ensuite de vaquer à ses occupations préférées: préparer une manif pour la libération de la Cisjordanie occidentale, ou bien militer pour le cacao éthique et les blue-jeans équitables, voire, cela c’est vu, nous expliquer la nature du monde en écrivant un article pour une vomissure socio-pop bien en vue."
     
    Maurice G. Dantec " Le théâtre des opérations " – American Black Box – Albin Michel.
    Répondre
  9. EIFF

    13/06/2008

    Discrimination positive : douze mille nouveaux emplois échappent aux Français de souche :

    Le Forum de la diversité, qui se tient aujourd’hui à la Cité des sciences à l’initiative de la mairie de Paris, marque une étape supplémentaire dans la mise en place d’une véritable discrimination positive “à la française” :

    http://fr.novopress.info/?p=11737

    Répondre
  10. sas

    12/06/2008

    Si nos pseudo responsables politiques, apatrides et initiés…….en plus d’être des droits communs……veulent monter les populations endogènes contres les musulmans et autres pièces importées……

    ILS NE S ‘ Y PRENDRAIENT PAS AUTREMENT………hier lambassades des usa et divers services secrets etrangers ambrasaient les banlieux pour nous tester…….aujourd hui c’est qui qui est à la manipe?????

    sas

    Répondre
  11. R. Ed.

    12/06/2008

    Récapitulons

     

    Le marié est  maholétan, d’accord, mais de "fraiche date", c’est un con-verti.

    Il doit avoir la trentaine, ce n’est donc sûrement plus un puceau. La demoiselle qui se déclare pucelle n’est pas non plus une oie blanche élévée au couvent si je ne m’abuse, la vingtaine et un boulot "social".

    Une consultation chez une pute (un docteur, une sage-femme ou une assistante sociale – mais là, elle peut se parler à elle-même puisque c’est son boulot) et le problème de la "virginité" est de suite résolu. Une petite vessie remplie de sang de cochon dans le vagin, un peu de cinéma, du genre " tu me fais mal ", va plus doucement, et que sais-je et le cornichon n’y verra que du feu.

    Le problème est donc "ailleurs".

    L’introduction de la charia dans les lois de la république.

    Hallal dans les cantines. Hallal dans les hôpitaux. Hallal dans les prisons. Hallal dans les écoles. Hallal dans les grandes surfaces. Hallal chez l’épicier arabe du coin.

    Mosquées en veux-tu en voilà, des barbus en pyjama et des Belphegor voilées à chaque coin de rue.

    Des fêtes musulmanes au calendrier, et le grand Chichi qui nous apprend les racines musulmanes des Français (pour 20% d’ente-eux c’est bien sûr les cas, mais ce sont des Français d’importation, pas des originaux)

    Et comme on dit au bled :  Salamiamescouilles !!!

    Répondre
  12. MOHAMED Abdel

    12/06/2008

    Comme toujours en France, blablablas et blablablis…

    Cette femme a menti – c’est son mensonge qui est condamné et point barre.

    Pour le reste qu’est ce que les "barbus" ont à voir là dedans ? Rien. C’est une décision de la justice Française.

    Et on pointe du doigt – encore – vers l’Islam…  Oui dans l’Islam on souhaite épouser une femme vierge. (Mais pas toujours il y a bien des femmes divorcées qui retrouvent un époux).

    Aucun problème si les "occidentaux" préfèrent que leurs futures épouses aient "testé" le plus d’hommes possibles avant leur mariage.  Il suffit d’ouvrir n’importe quel magazine pour jeunes filles pour lire : "avec combien d’hommes faut il coucher avant le mariage : 3  /  7 ou + ?"…

    Plus loin ce sera "les gays qui sont mariés peuvent ils adopter" ?

    Bonne continuation !

    Cordialement à tous,

    Abdel MOHAMED  –  Casablanca

     

    Quant à celui (ou celle) qui a écrit, je cite :

    "Si l’homme ici, petit con de merde, a pénétré la femme juste pour déterminer sa virginité IL A COMMIS UN VIOL car la femme n’aurait jamais consenti a cet acte humiliant"…

     

    Il faudrait peut être qu’il (ou elle plutôt ?) apprenne que, généralement, un mariage ça se consomme… Et qu’il n’y a pas "viol" entre époux consentants… A fortiori le jour du mariage…

     

    Répondre
  13. Catherine

    12/06/2008

    ce n’atait pas un mariage forcé puisque la jeune femme fréquentait le jeune homme depuis 2 ans!!!

    alors oui , le mensonge est une cause d’annulation de mariage. la jeune femme a reconnu que c’était important pour son mari qu’elle soit vierge, elle lui assuré qu’elle l’était… le mari a donc été trompé..

    je suis une femme et je trouve que l’on a mis cela sur le compte de la virginité alors que  le problème est que le jeune homme ne pouvait pas concevoir de batir une relation solide sur un….mensonge!!!

    moi aussi si je me mariais avec un homme qui se dit hetero et qu’il m’avoue qu’il a eu des relations  homo avant le mariage , je me sentirai trompée, non que je suis homophobe (chacun fait ce qu’il veut) mais cela ne fait pas partie de mes convictions et vision d’un couple solide.. là c’est la même chose…

    je lisais un témoignage qui se demandait comment il pouvait savoir qu’elle n’était pas vierge?… elle a avoué avoir menti tout simplement..

    ce que je trouve dommage c’est que l’on est exposé l’intimité de ce couple à toute l’europe, j’imagine l’etyat psychologique de la jeune fille mais cela tout le monde s’en moque§!!!!!!

    Répondre
  14. anthime

    12/06/2008

    Bonjour à tous,
    Je partage votre opinion sur ce sujet et vous invite à lire l’article que j’ai écrit le 3 juin à ce sujet sur mon blog et dont voici un extrait

    "

    Je suis un peu irrité par la manière dont a été couverte l’affaire par les médias, qui souvent dans leur titres ont fait un raccourci assez réducteur (annulation/virginité) ne rendant pas compte des subtilités de cette décision de justice.

    Encore plus irrité par l’irresponsabilté d’une partie de la classe politique et de l’intelligensia française, qui surfant sur l’émoi provoqué par cette décision, clame haut et fort son indignation, rendant plus crédible, ce fantasme assez communément répandu chez nos concitoyens que les musulmans (y compris les français pratiquants) tentent de renverser notre belle république et d’y instaurer leurs "lois barbares".

    La simplification du compte rendu de cette décision par les médias et la déformation de la compréhension qui en résulte auprés d’un public non-initié est propre à alimenter toutes les fantasmagories : les paranoiaques houelbecquiens y verront un assaut de plus d’un islam fondamentaliste et conquérant, les tenants de cet islam, une justification et un entérinement de leurs convictions par la loi française (un pas de plus vers la victoire finale!). "

    Voir la suite sur:
    http://splashy.squarespace.com/blog/2008/6/2/mariage-annule-a-lille-la-virginite-en-question.html

    Répondre
  15. Luc SEMBOUR

    12/06/2008

    Une part importante de la liberté humaine consiste justement pour chaque individu en ce pouvoir souverain d’exercer une discrimination totale, sans entrave, spontanée, féroce, impitoyable,  dans le choix de son conjoint. L’histoire des entraves à cette liberté, les épisodes multiples de son évolution, les drames cornéliens qui en résultent, alimentent la littérature depuis très longtemps.

    Quand, comme ici, les juges interviennent autoritairement dans le processus initial de cooptation des époux, il y a quelque part un échec grave des deux intéressés.

    J’ai du mal à comprendre pourquoi il a fallu recourir à la justice et quel était la nature exacte des enjeux, même s’il est clair qu’il y a eu mensonge d’un côté et refus de l’absence de virginité de l’autre. Il semblerait que tout le monde voulait ce qui a été décidé par le jugement: mais alors quel était le conflit? 

    Répondre
  16. IOSA

    11/06/2008

    Annuler un mariage pour mensonge alors que pour s’apercevoir de la non virginité de la femme, il a bien fallut que d’autres personnes assistent le mari ou alors que celui ci ait quelques notions de médecine ou alors c’est au moment de l’accouplement qu’il s’en est rendu compte…auquel cas, le mariage a été consommé.

    A mon sens, on est en face d’un mariage forcé et c’est justement pour cette raison que le mariage aurait du être annulé.

    Madame dati en reconnaissant que l’épouse ne voulait pas de ce mariage et en tant que Garde de sceaux de la Justice… devrait logiquement poursuivre pénalement le mari et les parents de la fille.

    Mais celà ne se fera pas car une annulation de mariage pour mensonge au détriment de l’épouse, met  hors de portée judiciaire les auteurs.

    Avant il y avait une justice pour les pauvres et une autre pour les riches…..maintenant, il y a une troisième justice et elle est toujours aussi mauvaise pour les français .

    Répondre
  17. Matrix

    11/06/2008

    Comment peut-on parler de "dol" dans cette affaire ?…. La femme n’est tout de meme pas un objet !…. Un dol c’est lorsqu’il y a mensonge sur la vente d’un objet !….

    Le mariage n’est pas pas un contrat de vente.

    Revoyez votre copie.

    Répondre
  18. Fred Hamel

    11/06/2008
    Le juge a commis une erreur judiciaire très grave en considérant la virginité comme qualité. Son jugement est répugnant, discriminatoire et je dirais même criminel.
     
    D’abord une personne non-qualifie ne peut pas déterminer si la personne, plutôt la femme, est vierge juste en la pénétrant.   
     
    Si l’homme ici, petit con de merde, a pénètre la femme juste pour déterminer sa virginité IL A COMMIS UN VIOL car la femme n’aurait jamais consenti a cet acte humiliant.
     L’état devrait poursuive le mec pour viol en plus l’état devrait faire appel immédiatement pour corriger l’injustice.
     
    Répondre
  19. Florin

    11/06/2008

    Je partage bon nombre d’idées exprimées dans l’article, j’ai un doute sur le bénéfice de cette annulation pour les barbus et leur "cause".

    Ce n’est PAS une affaire de religion. Ce n’est pas une affaire de moeurs. Ce n’est pas une affaire de discrimination sexuelle.

    Imaginez deux personnes qui concluent un mariage blanc. Donc, un contexte purement "contractuel". Imaginez aussi que le conjoint censé "apporter des papiers" à l’autre n’est pas en mesure de le faire, étant lui-même clandestin sur le territoire. Alors, à mon avis, le conjoint trompé serait fondé à demander l’annulation : il s’agit d’un vice de consentement et de dol (manoeuvre destinée le co-contractant à signer le contrat, dans des conditions telles que celui-ci n’aurait jamais été signé sans ces manoeuvres).

    Bien évidemment, devant la justice et la loi commune, l’absence de papiers ne serait jamais reconnue comme une cause valable d’annulation du mariage. MAIS, dans le cas d’espèce, le mariage reposait ENTIEREMENT sur ce pacte, et n’a AUCUNE raison d’exister en dehors de ce dernier.

    Il n’appartient pas aux juges d’apprécier le poids d’une clause dans le contrat. Si pour les parties la clause apparaît comme étant essentielle, alors l’annulation du contrat est légitime et logique.

    Ah, j’oubliais : on a beaucoup parlé de l’inégalité de situation des époux face à la virginité au mariage. Certes, on ne pourra jamais prouver que le mari était vierge. Cependant, réfléchissez un peu : il n’était sûrement pas du genre à sauter sur tout ce qui bouge, autrement il aurait exigé de sa promise des relations sexuelles avant le mariage, et donc se serait aperçu de la vérité bien avant la nuit des noces.

    Ou – qui sait – … il l’a fait et la jeune femme a refusé … au nom de la virginité …. et on peut comprendre que ça atterrisse au tribunal …

    Répondre
  20. MAGNE

    11/06/2008

    Bonjour . La  non virginté de la femme à – t – elle été constatée par un quelconque gynécologue , sage – femme ou matronne ?

    Va – t – il falloir outre les tests de non maladie , ajouter celui de l’halalitée de la personne ?

    Le juge  a – t – il ordonnée de soumettre la jeune fille ou jeune femme à une quelconque expertise  .

    MAGNE

    Répondre
  21. lionel

    11/06/2008

    Il est un peu vide votre article.

    Pourquoi passez-vous discrètement sous silence la comparaison de l’avocat du mari qui compare le mensonge avec "quatre pages de casier judiciaire" ? C’est un peu disproportionné, non ?

    Vous faites semblant d’avoir quelques connaissances en droit (vous parlez de "dol"), mais l’une des tâches du juge est d’éviter les disproportions : ainsi, avait-il le droit d’annuler un mariage face à un simple mensonge (petit à mon sens). Gardez à l’esprit qu’un juge ne doit pas émettre de jugement disproportionné.

    Répondre
  22. Rosanov

    11/06/2008

    Bravo ! Article béton tout simplement.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)