Marseille : Silence on tue !

Posté le 06 septembre , 2013, 4:27
54 secs

Communiqué de Jacques Myard

député de la Nation, maire de Maisons-Laffitte, président du Cercle Nation et République

le 5 septembre 2013

Les assassinats à Marseille continuent à la chaine dans une quasi indifférence généralisée en dehors des rodomontades du ministre de l’intérieur qui à l’évidence terrorisent les meurtriers !

Marseille est elle encore en France ? Va t elle servir de modèle à toutes nos banlieues ? Ces questions se posent au moment où une pseudo réforme pénale confond nécessité de la sanction avec les admonestations des assistantes sociales.

Il n’y a pas d’autres solutions que la fermeté en se donnant les moyens de vider ces quartiers des armes qui s’y trouvent à profusion :
– instaurer l’état d’urgence sur toute la zone,
– boucler ces quartiers et passer au peigne fin toutes les habitations,
– expulser tous les étrangers qui sont reliés de près ou de loin à tous les trafics,
– démissionner la ministre de la justice et mettre en place une juridiction spéciale dédiée et à laquelle seront déférés tous les délits et crimes.

Au moment où le Président de la République veut « punir » Bachar, il pourrait commencer par se faire la main à Marseille, ce serait plus légitime et utile pour la sécurité des Français !

La coupe est pleine !!!

17 Commentaires sur : Marseille : Silence on tue !

  1. Jaures

    7 septembre 2013

    Myard se réveille ? Il y a cent ans qu’on s’assassine à Marseille. Et les années en cours ne sont pas, et de loin, les plus meurtrières, quand les Parrains s’appelaient Gaétan Zampa, Francis le Belge,Jacky le Mat, Antoine Guerini, Raymond Mihière,..
    On semble découvrir que la violence existe à Marseille alors qu’en 1978, en une journée il y a plus de morts qu’en 9 mois l’année passée (massacre du bar du téléphone: 10 morts).
    La litanie des règlements de comptes à Marseille est liée au trafic de drogue et perdurera tant que durera la prohibition.
    Pense-t-il vraiment qu’on puisse investir militairement et imposer un couvre-feu à des quartiers où habitent rien moins que 250 000 habitants ?
    Quand bien même les mesures fantaisistes de Myard étaient appliquées (et qui ne donneraient lieu qu’à une panique générale dont les victimes ne seraient pas les trafiquants déjà bien loin avant qu’apparaisse le premier képi), le trafic reprendrait peut être à peine plus loin. Car la demande sera la même. Mais comment empêcher quelqu’un de jouer les Clint Eastwood ? Tant qu’on se trouve un public…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      9 septembre 2013

      on assassine encore davantage en …Guadeloupe , ce qui signifie bien que certaines sociétés sont plus ” brutales ” que d’autres à moins que ce ne soit du au … chômage et: ou à ” l’argent braguette ” … On remarquera, cependant que La Martinique ne connait pas une telle criminalité et la Creuse encore moins !

      Répondre
      • Jaures

        10 septembre 2013

        Maintenant Quinctius, sur la base des taux de criminalité, comment expliquez-vous que la “société” guadeloupéenne soit plus brutale que la martiniquaise ? La Canadienne que l’Américaine ? La Russe que la Polonaise ? La Belge que la Française ? La Bolivie que l’Argentine ? Le Kirghizistan que le Tadjikistan ?
        Voilà une étude qui devrait vous passionner.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          10 septembre 2013

          Pour cela il suffit de connaître la ” composition ” ,c’est à dire dans une large mesure ” l’origine culturelle ” , de la population … c’est aussi simple que cela et cela a toujours été ainsi depuis l’aube des temps historiques !
          Vous l’amateur ( au propre comme au …. figuré ) de statistiques vous allez, sans plus tarder, nous expliquer doctement les derniers chiffres qui ont fuit depuis le Ministère de l’Intérieur ( où on aime tellement le Commissaire Politique du Peuple ) … nous attendons votre … interprétation avec la plus avide des curiosités
          Allez, laissez tomber votre ” travail ” et … à vos abaques !

          Répondre
          • Jaures

            10 septembre 2013

            Inutile. Vos explications sont déjà bien assez convaincantes.

        • HansImSchnoggeLoch

          11 septembre 2013

          Il est connu de tous temps que les sociétés oû sévissent les socialos la brutalité atteint son paroxysme. Cette brutalité exercée par les tyrans collectivistes au pouvoir transpire ensuite par osmose dans le peuple.

          Le bijoutier de Nice qui a tué son braqueur se trouve malgré lui dans le role de l’assassin par la faute du laxisme de Taubira.
          Quel gâchis!

          Faut-il attaquer Taubira en justice pour incitation au meurtre?

          Répondre
          • Jaures

            11 septembre 2013

            Qu’est-ce qui vous permet de dire que la France de Hollande serait plus brutale que celle de Sarkozy ? Que la France socialiste le serait plus que, par exemple, l’Angleterre conservatrice ?
            Vous croyez que les faits divers sordides ne sont que notre lot ?

  2. lombard

    7 septembre 2013

    bonjour
    la destruction de nos civilisation par l’immigration de masse les agressions répétées,systématiques et exigences religieuses halal charia mosquées etc….vous ferons par lachetée ,accepter l’intervention prochaine des contingents de police militaires supranationale qui auront plein pouvoir sur les ruines de nos démocraties, cette police qui existe composées déjà de 3000 hommes crée par mam et sarkosi et votée par l’Europe est financée par nos impôts, pourra très prochainement vous tuer sans autre procès que votre présence au mauvais endroit au mauvais moment !!et il en sera fini de nos belles démocraties!! ainsi les banques apatrides auront bouclées la boucle et la paupérisation des peuples en sera la finalité.

    Répondre
  3. druant philippe

    7 septembre 2013

    ….. à jamais ! Heavens !

    Répondre
  4. druant philippe

    7 septembre 2013

    Comme le dit Quinctius avec sa verve coutumière , qu’ a donc fait l’ union mondialiste présidentielle “sub Sakozis imperio” ?
    Rien nihil nada !
    Ralliez – vous aux nationalistes ou taisez-vous à ja

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    7 septembre 2013

    la solution la meilleure vient d’être proposée par un député P.S. lambda de Marseille …

    il faut , dit ce bouffi, mettre en place des unités de police spécialisées dans la guerre urbaine et tout particulièrement dans une lutte contre les narco-trafiquants, comme cela a été fait ” avec succès ” à Rio

    seulement voilà, renseignements pris ces unités brésiliennes au nombre d’un quarantaine opèrent de la façon ( efficace ) suivante :

    une semaine avant une intervention programmée dans un quartier ” ciblé “, la population est officiellement avertie … ce qui donne tout le temps aux bandes de déménager avec armes et sac Vuitton matelassés de narco-dollars ( réinvestis en Floride par exemple dans l’économie ” touristique “, car rien ne se perd pour l’Oncle Sam ) de sorte qu’un autre quartier devient le centre des trafics ( y compris les enlèvements … d’enfants avec rançons ) …et que petit à petit ” l’activité ” touche les quartiers huppés et …bunkerisés

    une autre solution verte celle là consisterait à légaliser le cannabis celle retenue par @ Jaurès qui peu à peu se détache d’un P.S. sans doute trop bourgeois et pas assez bobo pour adhérer à la révolution sociétale d’E.E.L.V.

    bien entendu existerait toujours un marché de contrebande et la cocaïne ferait une entrée en force dans les ” quartiers ” ( et pas seulement dans le show-bizz” … ainsi et heureusement il se démocratiserait )

    Répondre
    • Jaures

      10 septembre 2013

      Il n’y a pas de lien avéré entre drogues dîtes douces et dures. La consommation de cannabis atteint plus de 8 millions d’habitants, 13,5 millions ont déjà fumé. La prohibition du cannabis n’a en rien empêché la cocaïne de se répandre. Faut-il interdire l’alcool parce qu’il y a des binge drinking ?
      La seule manière de lutter contre les drogues, quelle qu’elles soient, est l’éducation et la prévention ainsi que le contrôle public des produits et leur taxation.
      La lutte contre le trafic est voué au même échec que la Prohibition des années 20 aux Etats-Unis.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        10 septembre 2013

        si le dénommé @ Jaurès, le Pic de La Mirandole syndiqué, avait ,pour le moins, une simple et même une infime notion des usages évolutifs des drogues il ne dirait pas de pareilles conneries roses-vertes !
        comment voulez vous que le pays se redresse avec de pareils zozos ?

        Répondre
  6. Philippe Lemaire

    7 septembre 2013

    Après le Kosovo on pourrait faire une petite république marseillaise indépendante et islamisée ? Mafia et charia, voilà un programme réjouissant…

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    6 septembre 2013

    Marseille est elle encore la France se demande le Dépité de la Nation ? … Rassurons le tout de suite : Marseille n’a jamais été la France (en tout cas à elle seule) pas plus que Paris, Angoulême ou La Rochelle … On peut même dire que c’est une ville-produit existant surtout par le marketing mediatique ( politique, ” footbalistique “, criminel , cinématographique etc … ) … quel ” blanc ” sensé irait vivre dans la ” pollution ” ( politique, criminelle etc … ) ?

    Les mesures prônées par Monsieur Myard ? Mais que n’ont elles été faites ” Sarkozy regnante ” !

    Prenons le cas de Monsieur Bruno Muselier un hériarque U.M.P. couleur pastis, hé bien, c’est un ami proche du directeur sportif de l’ôëme , vous savez celui qui est un ” ami d’enfance ” du patron de la mafia marseillaise, et dont le fils à la faveur des laxités de la Justice exploitait une brasserie sans aucun lien , cela va de soi , avec le milieu de la cocaïne

    comme disait Coluche Paris-Dakar première étape africaine à Marseille !

    Répondre
    • Jaures

      7 septembre 2013

      Ce n’est pas Coluche mais “Les Inconnus”.
      Et ce n’est pas Bruno mais Renaud Muselier.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        8 septembre 2013

        d’accord pour Renaud
        pour Coluche je l’ai entendu de sa bouche … un plagiat sans doute … votre culture est cyclopéenne et touche invariablement à l’essentiel pour ne pas dire aux fondements eux-mêmes

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)