Mitt Romney, avons-nous échappé au pire des Etats-Unis ?

Posté le 23 novembre , 2012, 10:56
4 mins

Contre Obama, ce fut donc un « mormon » qui a été battu. Titre exact «  saint des derniers jours ». Vous avez dit « bizarre » ? Sympathique au premier abord, cette dénomination ésotérique, illuministe et puissante mérite un examen.

Au crédit de ces 4 millions de fidèles, il faut porter le respect profond de l’autorité paternelle. Maître de maison, lui seul peut accéder aux grades de sa communauté. Le mariage est à ce point sacré que le couple ira au Ciel ensemble, grâce à l’épouse du reste. Il y a eu et il reste des débats. Comme les Patriarches de l’Ancien Testament, les premiers mormons furent polygames. Plusieurs prophètes plus récents entendent rétablir cette inspiration du fondateur. Cela permet d’épouser la meilleure amie de… sa fille ainée. Objectif : multiplier les enfants, qui sont autant d’anges qui attendent de s’incarner pour continuer leur parcours.

Car la révélation n’est pas finie chez les saints des derniers jours. De temps à autre, se lève un prophète, comme s’était levé Joseph Smith. L’homme a reçu la visite d’un ange en 1823, de là il découvrit des feuilles d’or, où il apprit à lire l’histoire juive avec un nouveau regard. C’est le « Livre de Mormon », familier aux clients des Marriott. Une tribu a survécu à la chute du Temple, a émigré en Amérique, où elle a eu le bon goût de disparaître. Les Américains d’aujourd’hui sont donc des élus, amis voire cousins d’Israël. Ce livre de Mormon est un tissu d’anachronismes. L’ange a pris soin de reprendre les feuilles d’or.

Les généalogistes connaissent bien la base des 4 milliards de noms recensés par les mormons pour baptiser les morts. Cette pratique inoffensive révèle le caractère inhumain de leur doctrine : les âmes sont des extra terrestres. Les prophètes modernes ont souvent rencontré … une soucoupe volante. Le zèle des saints des derniers jours s’exerce aussi en faveur des vivants. Une bonne famille envoie ses fils un ou deux ans comme missionnaire. Mit Romney fut l’un d’eux en France. Ces milliers de jeunes gens propres et convaincus sont aussi des zélotes ardents des Etats-Unis, souvent proches des consuls américains. Le messianisme temporel n’est pas loin du sentiment religieux.

Refuser le coca cola, le thé et la cigarette les rendrait sympathiques, s’ils ne refusaient pas aussi le vin. Il leur a donc fallu corriger plusieurs pages des évangiles. Le Saint-Siège, en 2001 par le cardinal Ratzinger, a déclaré invalide leur baptême. Les mormons sont-ils chrétiens ? Exemplaires, ils versent 10 % de leurs revenus, avant impôt, à leur communauté. Leur pape s’appelle « prophète », une qualité qui reste à vérifier à Wall Street. Leurs temples oublient le Christ et arborent des anges ou un Saint-Esprit. Car l’incarnation s’étend sans mystère à Dieu le Père, dans une série de contradictions balayées par des réponses réservées aux plus hauts grades.

Avions nous besoin pour commander la première armée au monde, d’un féodal d’Israël, d’un occultiste, d’un émotif, d’un nationaliste dont le pays est terre de prophètes ?

Sancho Pensa

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

8 Commentaires sur : Mitt Romney, avons-nous échappé au pire des Etats-Unis ?

  1. grepon

    26 novembre 2012

    Obama est un “chretien” sauce Jeremiah Wright. “Theologie de liberation” sauce black americain. Ce n’est pas pire ca?

    Le communisme a quand meme des histoires hecatombique, et souffrance immense et durable.

    Les nationalismes a base de race/identite aussi.

    Aussi, quand quelqun declare ceci ou cela, je prefere, toujours, toujours, l’observation des ACTES de la personne en question, a ses commentaire. Romney a ete un scout, un americain confiant, capable, peu cynique, trempe par des decennies de gerance d’organisations. Obama sait ganger elections, mais ses accomplissements? Maigres, et negatifs.

    Répondre
  2. minux75

    26 novembre 2012

    cet article est un torchon anticlérical à la sauce US. En France, on s’en prends au pape, à son discours sur le préservatif, on écrit des horreurs sur l’église catholique en faisant croire qu’elle a collaboré au génocide juif ce qui est bien évidemment complètement faux n’empêche. … aux états unis, il existe aussi et de la même manière, une sous culture le plus souvent de gauche qui s’attaque aux Mormons. Le véritable nom des Mormons était L’église de Jésus Christ. Au travers de l’église de jésus christ, c’est bien jésus christ et ses fidèles qui sont visés et personne d’autre.

    Force est de constater que ce sont toutes les église de Jésus Christ qui sont attaqués dans leur ensemble par nombre de gauchistes et autres fossoyeurs de liberté individuelle et de culte qui se complaisent dans la distribution de tracts immondes, le tout pour imposer chaque jour un peu plus la religion laïque et républicaine

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26 novembre 2012

      amalgame trop facile
      les mormons sont une secte comme toutes les religions à leur origine
      les ” gauchistes ” surfent sur cela

      Répondre
  3. Banro

    25 novembre 2012

    J’ai déjà écrit peu après l’élection d’Obama que si Romney avait été battu c’est parce qu’il était Mormon avec toutes les contraintes que cette “religion” comporte. L’article confirme mon opinion.

    Répondre
  4. Dechardat

    24 novembre 2012

    Les Mormons ne sont pas uniques. Les Témoin de Jéhovah présentent avec eux quelques similitudes. Fondés en 1843 par un (in)certain Russel, ils ont été financés lors de leur fondation par les B’naï Britt (sauf erreur sur l’orthographe). C’est un mot hébreux qui signifie “Fils de l’Alliance”, F.M. juive exclusivement, et qui contrôle TOUTES les autres obédiences. Ils forment ainsi un maillage de contrôle sur l’ensemble de la planète. Notons que les Témoins de Jéhovah qui recrute des personnes dont la naïveté est sans borne, est un des groupes financiers les plus puissants du monde, alors qu’ils passent leur temps à stigmatiser l’Eglise.. Dans la plupart des cas, l’un de leurs buts essentiels est la destruction des Catholiques et du Vatican – dont on pense par ailleurs ce que l’on veut. Ils constituent l’une des briques très influentes des Mondialistes.

    Répondre
  5. 24 novembre 2012

    Qui est l’imbécile qui a ecrit ce torchon ? Il ne connait rien, il prends Romney pour un mormon d’il y a 200 ans, comme si le catholicisme d’aujourd’hui soit le même que celui du pape Alexandre VI (Borgia)
    Je suis étonné qu’une publication du niveau laisse passer une idiotie pareille.
    PS Je n’ai rien, ni de près ni de loin avec lar religion mormonne, comme de toute autre religion.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24 novembre 2012

      nous ne sommes que rarement , vous et moi , à partager le même avis … les ” 4 V² ” ont pour une fois publié un article ” documenté ” ce qui devient de plus en plus rare … que les mormons contemporains ( et pas tous si vous avez la curiosité de vous documenter sur le sujet ! ) ne soient plus ceux de 1880 cela va de soi , mais n’enlève rien à la pertinence politique de l’article

      Répondre
  6. QUINCTIUS CINCINNATUS

    23 novembre 2012

    merci à l’auteur pour cet article qui aurait pu être … prophétique s’il avait été publié avant l’élection américaine
    les ” étatsuniens ” ? un patchwork ” déculturé ” … manque plus que le culte de Baal !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)