Nicolas Sarkozy dénonce l’échec du multi-culturalisme

Nicolas Sarkozy dénonce l’échec du multi-culturalisme

Évoquant la semaine dernière les propos de David Ca­meron sur le multi-culturalisme, j’étais bien loin de penser que Nicolas Sarkozy allait les reprendre à son compte jeudi 10, dans l’émission « Parole aux Français ».

Naturellement, je m’en réjouis vivement. D’autant que les propos du chef de l’État sont particulièrement nets : « Ma réponse est clairement oui, c’est un échec. La vérité, c’est que, dans toutes nos démocraties, on s’est trop préoccupé de l’identité de celui qui arrivait et pas assez de l’identité du pays qui accueil­lait. »

J’écrivais la semaine dernière que, selon moi, cette constatation – que l’immense majorité des citoyens a déjà faite, mais que les « élites » politico-médiatiques refusaient jusqu’à présent de voir – était un préalable.

Dans le cas de la France, il serait bon que la dénonciation du multi-culturalisme n’aille pas de pair avec la promotion de son apparent antagoniste : le jacobinisme. Car, en réalité, la France peut parfaitement être multi-culturelle, à la condition que ces cultures soient compatibles. La cohabitation des cultures normande et alsacienne n’a jamais posé de problème ! Ce qui pose un problème, c’est la cohabitation avec des cultures extra-européennes.

Mais ne faisons pas la fine bouche : cette reconnaissance de l’échec du multi-culturalisme est une excellente nouvelle. Reste à savoir ce qu’il en sortira concrètement, Nicolas Sarkozy nous ayant habitués à être un homme de droite « décomplexé » en paroles, mais pas toujours très cohérent dans ses actes.

La première chose que nous attendons de cette reconnaissance, c’est l’abandon de la culture de la repentance (naguère promis par le candidat Sarkozy, qui s’empressa d’oublier sa promesse). Ce qui implique, bien sûr, la fin de l’auto-flagellation dans le discours public, mais aussi – et c’est plus facile à mesurer – la fin du financement public des associations « antiracistes », la suppression de la Halde…

Et nous attendons aussi la fin de la discrimination positive, des fermetures de rue pour cause de prière musulmane… Nous attendons la fin de ces abattoirs qui tuent tous les animaux selon les rites « hallal », y compris ceux qui ne sont pas destinés aux musulmans – nous contraignant tous à financer l’islam sans même nous en avertir !

Bref, nous attendons d’avoir le droit d’imposer non seulement nos lois, mais aussi notre mode de vie à nos hôtes. Et le droit de proposer aux immigrés peu désireux de s’intégrer de regagner leur pays d’origine !

Partager cette publication

(22) Commentaires

  • max Répondre

     

    Je cautionne intégralement les prises de position des 4Vérités, je soutiens de tout cœur toutes vos démarches mais il est un point sur lequel j’émets quelque réserve ; votre fixation sur la taille de Nicolas Sarkozy. Ce type de ségrégation relève d’un autre âge, à mon avis bien antérieur à l’avènement de l’islam. Pour votre gouverne, d’après les statistiques, et ne vous en déplaise, il y a encore en France 4 millions d’hommes adultes et 17 millions de femmes adultes qui sont d’une taille égale ou inférieure à celle du président (1,70~). Alors de grâce, cessez de stigmatiser ce fait si peu important. Vous en ressortiriez grandis. Et n’oubliez pas, « il ne suffit pas d’être haut, il faut être à la hauteur ». Enfin, entre un lilliputien qui nous débarrasserait  de l’islam radical et un géant qui nous précipiterait dans cette « religion », mon choix est vite fait.

    25/02/2011 à 11 h 07 min
  • HOMERE Répondre

    Oui IOSA ç’est exactement celà…pourquoi supporteriez vous un Président et un gouvernement non seulement pour lequel vous n’avez pas voté,mais aussi et surtout parce qu’il ne représente pas du tout vos opinions et qu’il mettra en oeuvre une politique que vous refusez ?  j’ai dit que nous étions 50 % dans cette situation….

    Pendant l’occupation,que j’ai bien connue,il n’y avait qu’une France je crois ? et deux zônes non ?

    Alors soyons honnêtes et envisageons deux entités distinctes puisque l’unité des français est un leurre et une tromperie…et n’existe pas !

    20/02/2011 à 17 h 20 min
  • IOSA Répondre

    Homè[email protected]

    Faisons comme les boches pendant l’occupation…créons deux France.

    Une de souche et l’autre ?

    ha ha ha ha !!!!

    IOSA

    19/02/2011 à 23 h 33 min
  • HOMERE Répondre

    Oui Saint Ex je partage votre point de vue sur la responsabilité des français sur leur sort qui n’est pas enviable mais dont ils portent,en premier,les échecs dont ils se plaignent indûment prétextant que seul Sarkozy est responsable de tout (à leur place) et que DSK tel le messie va,encore à leur place régler l’ensemble de leurs turpitudes.

    Pour moi,il existe deux façons de rendre possibles des changements radicaux dans notre société :

    1- En ayant un pouvoir soutenu par une large majorité adhésion aux changements proposés (entre 60 et 65%),

    2- En mobilisant autant de nos concitoyens nécessaires pour que,par des mouvements très forts le peuple puisse s’exprimer,au besoin par des actions violentes de type révolutionnaire.

    Sarkozy n’a jamais été en position de consolider sa politique parce que,vous vous en souvenez sûrement, la gauche n’a jamais accepté son élection dès celle ci,et le FN ayant également exprimé ses critiques acerbes contre lui,sa majorité a fondue comme neige au soleil peu de temps après son élection.

    La France comporte deux entités politiques irréconciliables : la droite et la gauche.Il convient alors de ne pas se tromper de camp même si, je le déplore, Sarkozy a commis une erreur en s’adjoignant des Ministres issus de la Gauche….il a corrigé cette erreur trop tard !

    De ce que je dis plus haut il résulte que seule semble s’imposer la situation évoquée au point 1- sauf que la division de la France politique en deux parties sensiblement égales,rend impossible cette proposition. En fait,un Président de droite élu ne représente que les militants et sympathisants de droite c’est à dire 50,01% de la population,idem pour un Président élu de gauche. L’expression "être le Président de tous les français" est une aberration et pire,une tromperie majeure, un mensonge éhonté.D’ou ma proposition de créer deux France pour clarifier les choses,et puisque ceci est la réalité…

    Pour le second point,il faudra attendre……

    19/02/2011 à 12 h 25 min
  • grepon Répondre

    "…..que l’Islam, grand ABSENT des révolutions arabes actuelles, a perdu énormement de son influence, n’est pratiquement plus pris en référence et a certainement commencé sa phase de déclin (y compris chez les Muslim Brotherhood!)."

    Ne prennez vos souhaits pour realites, Mancney.    Si la dictature militaire laisse voter les egyptiens d’ici peu, le Muslim Brotherhood aurait le plus de places parmi les partis auy parlement.    90% des egyptiens pratique Islam, et 85% parmi eux veulent que la peine pour l’apostasie soit l’execution.    Le sort de la moitier des egyptiens est celuit prescrit par Islam, et par aillieur la mutilation du sexe feminin est appliquee a environs 90% des fillettes egyptiens.    Ceux qui imaginent qu’une revolution peut etre democratique dans ce pays ont tort, malheureusement.   Ceci n’est pas les allemands de l’est se liberant.  Tres loin de la.   Ca risque de devenir la version sunnite d’Iran.   Demandez a un egyptien pourquoir la loi martiale est celebree.  C’est quand meme une bonne question.    L’armee est respectee dans ce pays du fait qu’ils sont sous la delusion que l’armee a battu celle d’Israel a plusieurs reprises.   Voyez, les medias egyptiens sont pleins de horreurs anti-juif, regulierement, depuis des decennies.    C’est un psycho-etat dans l’oeuf.

    19/02/2011 à 6 h 31 min
  • sas Répondre

    Ca y est …..la dernière phase pour creer artificielement les conditions d une guerre mondiale contre les musulmans et peut etre même le sionisme se mettent en place ?????

    mais alors une fois de plus la lettre entre PIKE ET MAZINI……est fondé et vraie ?

     

    arf,arf

    sas

    18/02/2011 à 22 h 05 min
  • Anonyme Répondre

    @ HOMERE : Il suffirait déjà que Sarko fasse tout ce qu’il a prétendu qu’il allait faire, par ex. passer le kärcher dans les cités. Ensuite, il suffirait qu’au lieu de prendre des socialos dans ses gouvernements, il prenne des gens de ce qu’il appelle l' »extrême droite » qui est autre que la vraie droite. Car il y a des gens compétents, même s’ils ne sont qu’une minorité. Ensuite, il faudrait que les Français fassent corps et soient patriotes. Et là déja, ça changerait la donne en une première historique. Rien ne viendra des gouvernants qui jouent pour leur propre compte mais de façon plus fine et discrète que Ben Ali et Moubarak. Il ne faut pas rêver. Les choses ne changeront en France que lorsque chaque Français décidera de devenir adulte et responsable en respectant les valeurs nobles qu’ont défendu nos ancêtres. L’autisme des hommes d’état existe parce que les Français le veulent bien. L’étendue de désastre est entièrement de leur fait, de leur laxisme et de leurs illusions en des chef d’Etat et des ministres qui ne sont que des manivelles. Un peuple qui croit au père Noël en fumant la moquette n’a que ce qu’il mérite.

    17/02/2011 à 21 h 00 min
  • dagmar Répondre

    Monsieur ROUXEL,
    sans blaque, ne me dites pas que vous  croyez a ses paroles, paroles, paroles. Avant mais 2007 je disais que sarko n’est pas de droite et les suites m’ont donné raison. Il a recruté a gauche. Où est le karcher? Et c’est la discrimination positive qui va remedier au communitarisme? Il avait 5 ans pour virer a droit, a 2005 il était ministre de l’intérieure…..7 ans perdus, c’est lui qui a augmenté l’immigration dite "choisi" c’est lui qui a aboli la "double"(*) peine, c’est sous sa règne qu’on distribue la nationalité comme les confettis. C’est lui qui a dit que nous pouvons être égaux tout en étant  diférants. Mais il oublié un suffix. EGAUX DEVANT LA LOIS. De lui croire, c’est une sorte lâcheté, refus de prendre ses responsabilités: " si ca va mal, j’y suis pour rien il nous a déçu, et je lui ai tellement cru"….une petite larme pour décor.

    * je n’ai jamais compris pourquoi de rentrer chez soi, dans son propre pays c’était une peine. C’est assez hautain comme attitude. Nous, on garde les criminels étrangers dans nos beau prisons, que tout le monde nous envie,  et on rapatrie les criminels français ( ou jugés comme tels selon les lois de pays concerné) . Est ce double peine pour le français rapatrié????Dagmar

    17/02/2011 à 17 h 01 min
  • Laudance Répondre

    Nicolas Sarkozy dénonce ceci et dit cela, mais n’agit pas. Pas plus, en tout cas, que l’ensemble de la classe politique. Et, à mon avis largement partagé, je crois, ça ne risque pas de changer.  En prévision de la prochaine échéance électorale, les élus et les candidats vont tout au plus mettre une couche de baume sur les plaies des Français, étaler leur virilité, créer l’illusion de leur lucidité, affirmer les avoir entendus et écoutés, leur promettre  des réformes ou tout simplement de faire appliquer les lois déjà votées et puis, une fois le scrutin terminé, les tigres de papier vont s’empresser de ronronner à nouveau comme des chatons édentés et dégriffés.

    Le seul vrai problème, en France comme ailleurs dans le monde, c’est-à-dire partout où ils sont, ce sont les musulmans qui, comme les coucous, pondent leurs oeufs dans le nid des autres pour les faire et se faire couver par leurs hôtes… avant de les bouffer ! Non seulement ils ne s’intègrent pas, mais ils n’en ont nullement l’intention. Au contraire, ils veulent intégrer ceux qui les ont accueillis et leur imposer leur mode vie, à commencer par leur religion archaïque qui engendre l’obscurantisme et le totalitarisme. Et il faudra autre chose que les effets de manchettes de Sarkozy et tutti quanti pour enrayer ce phénomène accentué par les dhimmis au pouvoir et disséminés dans la presse. Mais honni soit qui mal y pense, pourvu que ces derniers puissent continuer à se remplir la panse.

    17/02/2011 à 12 h 06 min
  • sas Répondre

    Les reconaissances contris du boutiquier oriental….

    -l echec du multiculturalisme

    -securitaire

    -les retraites

    -le service minimum

    -l upm

    -reforme de l etat

    -reformes economique

    -les 35 heures

    etc,etc,etc

    17/02/2011 à 11 h 50 min
  • stéphane Répondre

    on attend surtout la fin du droit du sol et la fin du regroupement familial.

    17/02/2011 à 7 h 48 min
  • Jean Répondre

    Excellent article, cher Jean, m’autoriseriez-vous a en reprendre certains passages pour un prochain article sur mon blog? Merci de bien vouloir me repondre par email.

    17/02/2011 à 7 h 38 min
  • Valerie et Benoit Répondre

    L’autisme des responsables politiques fait peine à voir. L’étendue du désastre ne trompe plus personne depuis déjà fort longtemps. A présent il est bien trop tard. L’unique solution pour les jeunes français diplomés est de quitter au plus vite la France. (Livre idéaliste « les corps indécents »)

    17/02/2011 à 1 h 04 min
  • Pierre Répondre

    Avec Sarkosy/Fillon aux commandes nous sommes leaders europeens en matiere d’immigration vers la france (une immigration souvent islamique): leaders europeens en matiere de delivrance de permis de sejours (plus de 200 000 en 2010, 170 000 en 2009, leader europeen (meme deuxieme mondial) en matiere d’asile politique, leader europeen en matiere de delivrance de passport francais aux immigres (souvent islamique) sans condition (vous pouvez verifier ces donnees sur eurostat), etc. Sarkosy/Fillon ont aussi accompli le triste exploit de faire rentrer plus d’immigres en France que tous les precedents gouvernments de gauche (PS-PC-Verts) et de fausse droite (RPR/UDF/UMP).  Morale de l’histoire, beaucoup d’enfumage ,mais l’UMP mene la meme politique immigrationiste desastreuse que le PS-PC-Verts…  Il n’a rien a attendre de l’UMPS. 

     

     A l’inverse, nos voisins reduisent drastiquement l’immigration (grande bretagne, hollande, etc.). 

     

    16/02/2011 à 21 h 30 min
  • IOSA Répondre

    Que ne ferait il pas pour rester aux commandes du gouvernement fantoche ?

    Voilà ce qu’il en est de la politique Sarkosy, car la réponse est déjà contenu dans la question.

    2012 sera en France pareil qu’en Tunisie ou en Egypte….il s’accrochera comme un bagbo aux bourses.

    IOSA

    16/02/2011 à 21 h 16 min
  • Anonyme Répondre

    Beau pessimisme parmi les commentateurs du forum : ceci montre bien dans quel état d’esprit les Francais sont tombés, ceci montre bien leur confiance dans l’avenir… Mais, comme dirait l’autre, "pour survivre, il faut être intelligent", et il est vrai que quand on court apres un prophete arabe mort il y a treize siecles pour l’accuser de tous nos malheurs actuels, c’est probablement parce que l’on a loupé qqs passages dans l’énoncé du probleme.
    Anyway, apres trois déclarations "anti-multi-culturelles" – ce qui sous entend "anti-multi-populations", faites en personne, et pratiquement dans le meme temps, par trois leaders de pays européens proéminents, on pourrait peut-etre s’attendre a ce que "quelque chose" sorte du chapeau; on pourrait penser que les gouvernements européens ont enfin ouvert les yeux, et que le probleme de l’immigration, ou plutot son principe meme, va enfin etre revu et étudié : Avec ou sans l’Islam, avec ou sans Abraham, Confucius ou E.T., qu’il s’agisse de blancs, de noirs, de jaunes ou de verts, qu’ils soient banquiers, éboueurs, médecins ou politiques, qu’ils construisent des Renault ou qu’ils les brulent, nul Pays ne devrait avoir plus de cinq ou six pour cent d’étrangers dans sa population. Ca commence et ca s’arrête la. En deça de ce seuil, les étrangers sont les bienvenus, au dela de lui, il deviennent genants, puis envahisseurs et donc fortement indésirables : Ceci est l’ordre naturel des choses. Please, ne cherchez pas plus loin, n’allez pas vous egarer dans des raisons évasives ou racistes qui vous deshonorent.
    En France, avec un peu de chance, on pourrait revenir au Jus Sanguinis, et les passeports undument offerts aux étrangers depuis 1974 pourraient leur etre retiré en échange d’une sorte de "Green Card", et ainsi s’arreterait enfin la multiplication des étrangers en France et en Europe. Egalement, des encouragements au retour devront sérieusement etre étudiés et mis en place, sans honte ni culpabilité, car ces gens, étrangers chez nous et éduqués par nous et grace a nos impots, pourraient rendre de grands services a leurs pays d’origine, en Afrique, au Maghreb et meme en Extreme Orient; ils pourraient contribuer au développement de leurs pays plutôt que d’être des semences de conflits potentiels dans les nôtres.
    Il est grand temps de focuser sur le Jus Sanguinis et d’oublier un peu "l’Islam-responsable-de-tout" cher a Milliere, a Grepon et a d’autres, car si certains zozos, bien qu’etant prévenus de leur mauvais choix de cible, ont persisté a montrer du doigt cette religion comme coupable, au lieu de désigner les Hommes, leurs envies, et leur frustrations, il doivent quand meme bien observer aujourd’hui, que l’Islam, grand ABSENT des révolutions arabes actuelles, a perdu énormement de son influence, n’est pratiquement plus pris en référence et a certainement commencé sa phase de déclin (y compris chez les Muslim Brotherhood!). Esperons que demain, les "nouveaux Arabes démocrates" ne nous donneront pas l’occasion de regretter le temps de l’Islam et du pétrole pas cher.
    En attendant, en ce qui nous concerne, demandons le retour au "Jus Sanguinis", please. Fermement, efficacement.
    A moins que quelqu’un ait une meilleure idée.

    Best,

    Mancney

    16/02/2011 à 15 h 00 min
  • françois Répondre

      J’approuve à 100% votre papier, Monsieur Rouxel! Je crains, malheureusement qu’aussi bien du côté de Sarkozy que de Mme Merkel ou de M. Cameron, le discours ne soit suivi d’aucun acte. Je ne demande qu’à me tromper, mais l’expérience a montré que les dirigeants Européens avaient ceci en commun: Grandes gueules et petits bras!…

    16/02/2011 à 13 h 18 min
  • HOMERE Répondre

    Vos belles paroles ne sont acceptables que si vous même (Richa,Portier,Fernand Saint Ex) préconisiez une méthode efficace et réalisable dont vous souhaiteriez que Sarkozy mette en oeuvre…? dans vos positions tout est suspect venant du Président….attendez d’avoir Aubry et Mélenchon…à ce moment là vous pourrez comparer.

    Pour revenir au multi-culturalisme,et pour en débattre utilement,il faudrait qu’il existe au moins,deux cultures,or ceci n’est pas le cas,sinon qu’elle serait la seconde ? non…il existe des moeurs et des comportements qui ne correspondent pas aux nôtres,de même que des religions antagonistes et incompatibles avec notre démocratie et notre république..point ! Après il existe le poids de l’histoire et notre capacité à dépasser ce qui nous désunit la concernant.Si nous mettons tant nos propres "valeurs" en avant alors tâchons de les appliquer, les respecter, et les répandre commes étant les seules valant pour notre pays….comme exemple à suivre !

    Nous avons fui notre religion et jeté aux orties notre morale religieuse oui ou non ? alors ne parlons pas des autres…nous sommes si bien placés ! ! ! ! !

    Le reste est du bla bla bla !! stérile et inaudible !!

    16/02/2011 à 12 h 46 min
  • Anonyme Répondre

    « Bref, nous attendons d’avoir le droit d’imposer non seulement nos lois, mais aussi notre mode de vie à nos hôtes.  » Le droit d’imposer nos lois (c’est une évidence mal appliquée) mais aussi d’imposer COMME PRIORITAIRE notre mode de vie à nos hôtes. On arrivera en effet jamais à imposer aux musulmans de manger du porc, par exemple. Restons donc réalistes mais fermes et précis. Quant à la déclaration de Sarko à propos du multiculturalisme, elle montre que ce ne sont que des mots. En effet, comme le dit Mr Rouxel, s’il avait voulu que ce soit concret, il aurait précisé que le multiculturalisme avec des éléments extra-européens est un échec, mais pas avec des éléments intra-européens. Néanmoins, il aurait aussi du préciser surtout que le multiculturalisme religieux a des limites. Entre cathos, protestants, orthodoxes, boudhistes, etc. on s’entend et se tolère bien, mais surtout pas avec l’islam étant donné ses ambitions horribles écrites noir sur blanc dans le Coran. Donc, je crains que Sarko n’ai prononcé ces paroles en l’air et que l’autisme des politiciens ou leur collaboration continue de plus belle.

    16/02/2011 à 11 h 33 min
  • Fernand Répondre

    Entre le discours plein de souffle et clairement assumé de David Cameron et la reconnaissance implicite (il n’a pas PRONONCE le mot multi-culturalisme) et rapide de Nicolas Sarkozy, il y a un gouffre…….

    16/02/2011 à 10 h 32 min
  • Portier Répondre

    Angela Merkel butée, comme il se devait, sur les bienfaits de l’imigration a brutalement pivoté à 180° quand le livre de Thilo Sazazin est sorti et dont les idées exposées furent approuvées par 60 % des Allemands. Le jeune Cameron flaire un certain ras-le-bol chez ses administrés et prend ses précautions. Notre cameléon, qui en général ne croit pas un mot de ce qu’il raconte, a un chiffre qui clignote devant son large front respirant l’intelligence : 2012! Perdre quelques uns de ses précieux moments à écouter ce pître est une punition que personne ne mérite et ne fait qu’ajouter à la désinformation habituelle. Je croirai toutes ces sornettes quand le flux d’immigration sera exprimé par un chiffre négatif de quelques centaines de milliers.

    16/02/2011 à 9 h 46 min
  • richa83 Répondre

    Paroles..paroles..
    qui peut croire un instant que NS va faire quelque chose??,, il a simplement dit ce qu’une partie de français voulait entendre, et ce dans l’unique but de récupérer une partie des voix qui quittent l’UMP! Croire qu’il va faire quelque chose relève du fantasme.
    A la limite nous pourrions dire ce que l’on disait du FN il y a quelques années   "pose les bonnes questions mais ne donne pas les bonnes réponses"

    16/02/2011 à 9 h 19 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *